Archives par mot-clé : pêche

Hot-dogs à la française

A la maison, autant en semaine nous mangeons pas mal de légumes et de repas plutôt équilibrés, autant le week-end nous aimons nous faire plaisir avec des repas un peu plus riches ! C’est pour nous l’occasion de nous régaler avec burgers, hot-dogs et pizzas en tous genres, qu’on cuisine ensemble avec mon homme. Que voulez-vous, on adore ça et on se dit que si c’est fait maison, ça ne peut pas vraiment nous faire (trop) de mal !

Le hot-dog est une spécialité américaine qui est aujourd’hui, avec le hamburger, un des snacks les plus consommés dans le monde. Sa recette varie d’un coin du globe à l’autre en fonction des habitudes alimentaires de chaque pays. Il est par exemple préparé avec du chou en Allemagne ou avec de la sauce rémoulade au Danemark. Je ne sais pas s’il existe une version française officielle, mais je connais beaucoup de gens qui utilisent de la baguette, et qui ajoutent de la salade et du fromage fondu.

L’an dernier lors de mon petit voyage au Danemark j’avais pu goûter des franske hotdog, ou hot-dog français, mais je n’ai pas bien compris pourquoi ils leurs donnaient ce nom : je n’en ai jamais vu de tels chez nous! Les saucisses semblaient fusionnées dans une sorte de pain cylindrique qui leur évoque peut-être notre baguette mais ne s’en approche franchement pas. Cela ne m’empêchera pas pour autant d’essayer d’en faire un jour ou l’autre!

En tout cas, aujourd’hui c’est « ma » version française que je vous propose de retrouver ici. J’ai choisi d’utiliser de la baguette, du fromage français (j’ai pris de la raclette, même s’il est dur de choisir dans ce domaine tant nous avons de choix en France!) et de la bonne moutarde à l’ancienne bien de chez nous! Voilà un snack pour agrémenter une soirée film en famille ou pour recevoir des amis lors d’une soirée conviviale!

Hot-dogs à la française

Pour 4 hot-dogs

  • 1 baguette
  • 4 tranches de fromage à raclette
  • 4 saucisses type knacks d’Alsace
  • 1 oignon rouge
  • 1 oignon blanc
  • 4 c. à s. de moutarde à l’ancienne

Préchauffez le four à 180°C.
Épluchez et émincez les oignons. Faites cuire les oignons émincés dans une poêle 10 minutes avec de l’huile et 1 cuiller à soupe d’eau puis ajoutez les saucisses. Faites-les dorer recto verso 5 minutes au total dans les oignons.
Coupez le pain en 4 tronçons. Tartinez le  pain de moutarde puis déposez les tranches de raclette coupées en 2. déposez enfin l’oignon et la saucisse.

Enfournez pour 10 minutes.

Soupe de chou-fleur à la tomate

J’espère que vous avez tous survécu au retour du froid et au rythme de fou de ces derniers mois et des fêtes (ce n’est pas que chez moi, hein, rassurez-moi?) sans trop de stress. A cette date, vous avez sans doute à peu près réussi à ranger tous vos cadeaux de Noël et repris une vie normale. Je n’ai pas encore commencé à ranger les décos de Noël de mon côté. Il va falloir que je me dépêche un peu!
 
À propos de ma fille, elle nous mène la vie dure ces derniers temps et ne mange pas grand chose. J’ai cru un moment qu’elle était malade tellement elle faisait des difficultés à tous les repas, au point de ne rien manger du tout certains soirs et d’aller au lit le ventre vide… Jusqu’au jour où j’ai vu son appétit se raviver comme par magie devant un bol de saucisson à l’ail! Voilà juste que la demoiselle commence à faire des caprices! Rien ne l’intéresse à part le saucisson, les chips et les tartines de fromage! Je dois bien évidemment lui faire la leçon, mais je ne peux m’empêcher de remarquer qu’elle a de qui tenir!
 
Alors ça y est, j’entre dans la phase où l’on feinte et on essaye toutes les fourberies possibles et imaginables pour faire manger des légumes aux enfants, alors qu’elle aimait tellement ça il y a quelques mois. C’est une des raisons qui m’a fait flasher sur cette soupe quand je l’ai vue sur le blog d’Irisa, Cuisine et couleurs : une soupe blanchâtre, ça n’est pas appétissant pour un enfant, mais une soupe rose, ça passe tout de suite mieux non?  Je parie que vous pourriez convaincre vos enfants de manger ça, surtout les petites filles!
 
 
Cette soupe est très simple à faire, elle est délicieuse et elle contient plein de bonnes choses, notamment le chou-fleur. Que demander de plus? Jusqu’à récemment je n’avais pas une passion dévorante pour le chou-fleur, sans vraiment le détester je ne lui trouvais pas beaucoup d’intérêt. Mais avec le temps, j’ai vraiment appris à l’apprécier. On peut faire tellement de choses avec, comme des mini cakes ou du chou-fleur rôti au four.
 
Je sais qu’il y a d’autres amateurs de chou-fleur et que parfois on ne finit pas tout en une seule recette, alors la solution peut être de le finir dans une soupe comme celle-ci.
 
Cette soupe a une consistance épaisse, presque crémeuse comme une purée, et son goût est subtilement adouci grâce à l’ajout de tomates. Je n’ai pas mis de feta comme dans la version d’Irisa, simplement parce que je n’en avais pas et je voulais faire cette soupe tout de suite. Vous pouvez la garnir de feuilles de coriandre et d’une cuillerée de crème supplémentaire pour ajouter de la couleur et une saveur encore plus riche. Servez-la avec de bonnes tartines de beurre demi sel et vous avez un repas !
 
Si vous ne connaissez pas le blog d’Irisa, c’est le moment d’aller le découvrir, il regorge de belles recettes colorées, il porte bien son nom!
 
  

Soupe de chou-fleur à la tomate

 
  • 25 cl de lait
  • 600 g  de chou fleur
  • 1/2 cube de bouillon
  • 5 cl d’eau
  • 60 g de pulpe de tomate
  • 2 c. à s. de concentré de tomates
  • 1 c. à c. de paprika
  • 1 gousse d’ail
  • 1 pincée de sucre
  • Sel, poivre
 
 
Faites cuire le chou-fleur à l’eau bouillante avec une pincée de sel.
 
Égouttez-le et mettez-le dans une casserole avec le lait, le cube de bouillon délayé dans l’eau, le paprika, la gousse d’ail hachée, la pulpe de tomates, le concentré de tomates, le sucre. Portez à ébullition dans une casserole et baissez le feu, laissez cuire 10 minutes.
 
Mixez finement et servez avec un peu de paprika supplémentaire.
 
 
Source d’inspiration :
Avec cette recette au chou-fleur, je participe à Cuisinons de saison !
 

Tarte Piña colada

A chaque fois que je vois le mot piña colada, je ne peux pas m’empêcher de penser à la chanson de Rupert Holmes que l’on entend dans les gardiens de la galaxie … ♩  ♫ ♬ ♪ If you like Piña Coladas ♬♩ ♪ ♫  J’adore la bande originale rétro de ce film!
 
 
En tout cas, si vous aimez la Piña colada, vous aimerez cette tarte! Une pâte sablée couverte d’ananas caramélisé dans le rhum, lui-même couvert d’une crème à base de lait de coco, le tout surmonté d’une meringue à la vanille juste passée sous le grill… Il y a de quoi se régaler non?
 
Comme vous l’avez sûrement deviné si vous lisez mon blog, j’adore les bons cocktails et les bonnes boissons en général. Parmi elles, je ne peux pas dire que la piña colada soit dans mes favorites. Je la trouve un peu écœurante car elle est vraiment très sucrée en général, et pourtant tous les parfums que contient ce cocktail me plaisent vraiment beaucoup si on les prend séparément! Je crois simplement que je préfère manger du sucre que de le boire!
 
C’est cette réflexion qui m’a donné l’envie de préparer une piña colada façon tarte, à l’occasion d’un repas que j’ai organisé sur le thème des pirates. Je ne pense pas que les pirates se bourraient la g… à la piña colada, non, ce n’est pas assez viril pour eux bien sûr, mais c’est quand même une recette avec du rhum, et qui évoque les îles sur lesquels les pirates accostaient.
 
 
J’avais repéré cette recette sur le site de Gâteaux en fête de Lilou25, et je l’avais tout de suite mise de coté en pensant à ce repas à thème qui allait arriver. Je n’ai pas été déçue! Déjà elle était très facile à faire, ce qui était un peu mon inquiétude quand on connait les talents en pâtisserie de Marie-Laure que je suis loin d’égaler! Mais ici pas de décor complexe, (si vous voulez en prendre plein la vue allez voir son blog par ici!), c’est une recette familiale très simple surtout si comme moi vous prenez une pâte sablée toute faite. Bon, je m’étais dit que je ne le ferais plus, mais j’avais tellement de choses à préparer pour ce repas à thème que j’étais contente de gagner du temps sur la préparation de la pâte! Si vous avez le temps d’en faire une maison surtout n’hésitez pas la recette n’en sera que meilleure!
 
La garniture est aromatisée avec de l’arôme de noix de coco. Si vous n’en avez pas, vous pouvez faire sans ( Marie-Laure n’en mettait pas), et pourquoi pas ajouter des copeaux de coco pour renforcer le goût comme elle le fait elle-même.
 
Cette tarte contient une belle dose de rhum, je pense que l’alcool s’évapore en cuisant mais dans le doute si vous voulez la servir à des enfants ou des femmes enceintes, vous pouvez supprimer le rhum ou le remplacer par du sirop saveur rhum. J’en avais acheté pendant ma grossesse pour me faire des virgin mojitos, ce sirop a la saveur si caractéristique du rhum mais sans une goutte d’alcool!
 
Au final, cette tarte Piña Colada est un de mes nouveau desserts chouchous! Elle est à la fois légère et estivale, ce qui fait du bien avec ce mauvais temps, et les saveurs d’ananas et de noix de coco sont à tomber!  Alors, si vous aimez ces parfums, allez-y et offrez-vous une part de paradis tropical!
 
 
 
P.S. : Si vous aimez les desserts aux goûts des îles, ce gâteau à la confiture rhum ananas coco est absolument indécent!

Tarte Piña colada

 
  • 1 pâte sablée
  • 1 ananas
  • 20 cl de lait de coco
  • 30 g de beurre
  • 30 g de sirop de canne
  • 10 cl de rhum brun
  • 3 œufs
  • 30 g de sucre de canne
  • 3 c. à c. d’arôme coco
  • 1 c. à c. de vanille liquide
  • 75 g de sucre
 Préchauffez le four à 150° C.
 
Précuisez la pâte 10 minutes à blanc, piquée avec une fourchette et couverte de haricots de cuisson à 150°C et réservez.
 
Préchauffez le four à 210° C.
 
Coupez l’ananas en petits morceaux.
 
Dans une poêle, faites fondre le beurre, ajoutez le sirop de canne et mettez les morceaux d’ananas dedans. Faites caraméliser 5 minutes puis ajoutez le rhum. Prolongez la cuisson encore 5 bonnes minutes, le liquide doit quasiment disparaître.
 
Une fois les morceaux d’ananas bien caramélisés, jaunes et brillants, réservez.
 
Préchauffez le four à 210°C.
 
Préparez la crème : dans un gros bol, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre de canne jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Incorporez le lait de coco et mélangez avec l’arôme coco.
 
Garnissez votre moule à tarte de pâte feuilletée, piquez le fond à la fourchette.
 
Versez l’ananas et son sirop sur le fond de tarte, répartissez bien puis versez la crème au lait de coco par-dessus, de façon à recouvrir entièrement l’ananas.
 
Enfournez 25 minutes environ.
 
Une fois la tarte refroidie, préparez la meringue. Battez doucement les blancs d’œufs avec la moitié du sucre. Fouettez en augmentant la vitesse progressivement. Quand ils commencent à être fermes, ajoutez la vanille et le reste du sucre.
 
Déposez la meringue sur la tarte et faites dorer sous le grill 2 à 3 minutes, en surveillant de près pour qu’elle ne brûle pas.
 
Placez ensuite au frais au-moins 4 heures avant de servir.
 
 
Source d’inspiration :
 
 
Avec cette recette à l’ananas, je participe à Cuisinons de saison !
 

Ma wishlist cuisine sur Fourniresto

Noël est à peine fini et je n’ai pas encore trouvé où ranger tous mes cadeaux… Mais si vous êtes comme moi, vous avez beau avoir été (trop) gâté(e), cela ne vous empêche pas de déjà avoir besoin d’autres choses! De mon côté, en cuisine il me manque toujours au moins une petite chose, et avec certain appareils qui sont tombés en panne, je dirais même de grosses choses! J’ai donc eu envie de vous partager ma Wishlit cuisine, réalisée sur le site Fourniresto, un spécialiste du matériel de restauration! Qui sait, le père Noël repassera peut-être par chez moi ( et par chez vous!)   

Une centrifugeuse

Voilà longtemps que je me pose la question d’investir dans une centrifugeuse, une vraie, car les jus maison sont bien meilleurs pour la santé que ceux qu commerce! Mais là, il y a le frein du budget car c’est un appareil très coûteux!

 

Un robot pâtissier

J’ai un fidèle robot mixeur/batteur qui m’accompagne depuis les débuts du blog mais voilà, celui-ci rend l’âme petit à petit… C’est devenu un calvaire de battre un blanc un neige avec, sans compter qu’il n’arrive plus à mixer les préparations un peu trop épaisses. Bref, je dois le remplacer et j’hésite à passer le cap d’acheter un vrai robot pâtissier avec ses accessoires. Le budget est ici aussi un frein, mais je suis sûre d’en avoir l’utilité!

Des couteaux japonais

Je sais à quel point c’est important d’avoir de bons couteaux, aiguisés et adaptés à chaque utilisation. Parmi eux, les couteaux japonais m’ont toujours fait envie! 

Une gouttière à bûche

Voilà encore une année où je n’ai pas fait de bûche à noël, par flemme mais aussi parce que je n’ai pas de moule adapté!

Un filtre à laits végétaux

Je remplace de plus en plus le lait par des boissons végétales dans mon quotidien, mais je trouve leur prix assez élevé et j’aimerais donc les faire moi même, pour que ça me coûte moins cher mais surtout j’imagine, pour qu’ils aient plus de goût!

 

 

Un moule à beurre

J’ai fait du beurre maison une fois et c’était très simple et bon. Je m’essaie aussi aux beurres végétaux ( je vous en parlerai une autre fois), et avec un moule pareil, mes beurres maison auraient drôlement la classe!

 

Et vous, vous avez des besoins envies en ce moment en matière de matériel de cuisine?

J’ai testé les infusions Teatox by KithenDiet (+ concours inside)

Ces dernières années, les thés et infusions détox ont envahi la toile. De mon côté, même si je n’avais pas jusqu’à maintenant essayé ce type de boisson, j’étais intriguée car je suis une grande consommatrice de thés. Je commence et je finis toujours la journée avec une bonne tasse bien chaude, et j’aime particulièrement les thés ou infusons qui ont une action, comme ceux contre le mal de gorge, après-repas, pour la détente… Quand KitchenDiet m’a contactée pour tester leur nouvelle gamme de thé detox, je n’ai pas hésité une seconde et j’ai saisi ma chance de pouvoir tester deux cures différentes : une spécial digestion et une spécial minceur. Top en cette période de fêtes, non?
 
      
 

♥ Qui est KitchenDiet? ♥

 
KitchenDiet est une marque qui commercialise plusieurs types de solutions minceur livrées à domicile. Ils proposent notamment des repas minceur, mais également des cure détox à base de jus qui peuvent durer 1 jour, 3 jours, 5 jours ou 7 jours. J’ai eu la chance d’en tester une cet été dont je vous avais parlé ici.  Ils lancent cette fin d’année leur nouvelle gamme d’infusions Détox qui viennent compléter ces produits minceur.
 

♥ Comment ça fonctionne ? ♥

 
Les cures d’infusions detox peuvent accompagner une cure minceur Kitchendiet, une cure de jus ou tout simplement votre alimentation du quotidien. Chaque sachet contient 28 infusettes. Il est recommandé d’en consommer 2 par jour, soit une cure de 14 jours avec un sachet. Vous pouvez également choisir de prendre « Vitalize Me » le matin et «Keep Calm » le soir, pour une cure de 28 jours. Au programme, améliorer votre digestion et affiner votre silhouette ! Cette cure va vous permettre de vous ré-énergiser tout en douceur en dégustant des infusions à la fois fruitées et acidulées.
 

♥ Que contiennent les infusions ? ♥

 
J’ai reçu les deux infusions différentes: une vivifiante, antioxydante et détoxifiante à boire le matin, appelée « Vitalize Me » et une qui vise à faciliter la digestion et aux vertus apaisantes pour le soir, appelée «Keep Calm ». 
 
 

Composition de l’infusion « Vitalize Me »

Cette infusion nous promet de retrouver la sérénité. Elle aide à mettre en phase vos organes et votre esprit en dégustant une infusion florale et tellurique. Regardons un peu sa composition :
 
Pomme : La pomme est un véritable allié pour votre santé. Riche en oligo-éléments, en vitamines et antioxydants, elle participe à la réduction du taux de « mauvais » cholestérol (LDL)
 
Rooibos : Effet antioxydant, lutte contre le stress oxydatif des cellules, les maladies dégénératives, les risques cardiovasculaires. Soulage les troubles gastrointestinaux : coliques, troubles digestifs.
 
Réglisse : Anti-inflammatoire, expectorante et adoucissante, la racine de réglisse vous aide à lutter efficacement contre les troubles digestifs ou encore les maladies de peau.
 
Souci : Plante de prédilection de la phytothérapie, reconnue pour ses vertus calmantes et cicatrisantes, le souci officinal est un remède souverain pour les petits problèmes cutanés.
 

Composition de l’infusion «Keep Calm »

KitchenDiet nous propose avec cette infusion d’aider l’organisme (esprit et corps) à éliminer les toxines des cellules, à lutter contre le stress des neurones. Cette cure doit permettre de se ré-energiser tout en douceur en dégustant une infusion à la fois fruitée et acidulée. Côté ingrédients, il n’y a que des saveurs enchanteresses :
 
Vanille : Stimulante du système nerveux, la vanille aide à lutter contre la fatigue physique et intellectuelle. Relaxante : comme le cacao, elle calme le stress et peut également être utilisée en cas d‘insomnies.
 
Hibiscus : Utilisé en infusion depuis l’antiquité, les fleurs d’hibiscus sont riches en vitamine C et A, ce qui ajouté à leurs propriétés anti oxydantes, leurs donne des vertus stimulantes et de lutte contre l‘hypertension et le cholestérol.
 
Gingembre : Racine aux propriétés antiinflammatoires et antioxydantes, il est consommé aux 4 coins du monde pour soulager les rhumatismes, les nausées, le rhume et les maux de tête.
 
Framboise : Fruit rouge riche en antioxydant, elle permet de lutter contre le stress oxydatif des cellules. Elle aide à traiter des affections des tissus.
 
Rooibos : Effet antioxydant : lutte contre le stress oxydatif des cellules, les maladies dégénératives, les risques cardiovasculaires Soulage les troubles gastro-intestinaux: coliques, troubles digestifs.
 

♥ Qu’est-ce que j’en ai pensé ? ♥

 
J’ai, pour ma part, choisi de tester ces deux cures séparément. En raison de la période des fêtes, je me suis dit que l’infusion Keep Calm aux vertus digestives serait parfaite pour m’accompagner dans cette période chargée qu’est la période des fêtes. Je mange assez léger au quotidien (bien que ce blog regorge de recettes gourmandes) et en période des fêtes, l’accumulation de plats riches peut-être difficile à supporter. Quand à l’infusion détoxifiante « vitalize me », je la garde pour la reprise après les fêtes, pour m’aider à me remettre sur les rails, à reprendre le travail en forme, et à perdre les kilos que j’aurai surement engrangés pendant cette période! 
 
Mais bien sûr, je n’ai as pu m’empêcher de goûter les deux dès maintenant pour vous donner mon avis!
 
 
 
 
Parlons d’abord de la cure du matin : Vitalize me. Ce qui est le plus flagrant est l’odeur : elle sent merveilleusement bon ! L’odeur très fruitée et  gourmande de cette infusion est à tomber et je ne suis pas surprise de voir qu’elle a été conçue par un chef 2 étoiles au Michelin , Mauro Colagreco car le goût est simplement exquis : c’est ma tisane chouchou du moment! 
 
Pour le côté détox, je me sens effectivement mieux dans mon corps, mais cela sera bien sûr décuplé après les fêtes, quand je la couplerai à un rééquilibrage alimentaire.
 
L’infusion du soir est également très agréable, la saveur est douce et parfaite pour un moment de détente. Au final, je peux vous dire que l’une comme l’ure peuvent être consommées par pur plaisir, tant elles sont sympa  Mais bien sûr, c’est top de savoir qu’il y a en plus un effet pour nous aider à éliminer!
 
 

♥ Jeu concours jusqu’au 5 janvier ♥

 
Si vous voulez tester l’une ou l’autre de ces cures Teatox, je vous propose d’en gagner une en partenariat avec KitchenDiet! Pour cela, il vous suffit de remplir les étapes suivantes :
1. Faites le bilan detox sur le site KitchenDiet en cliquant ici.

2. Indiquez moi en commentaire de l’article quelle cure vous a été conseillée à la fin du bilan.
3. Si vous avez un compte, likez ma page Facebook.

 

Le tirage au sort sera réalisé le 6 janvier pour désigner les 2 gagnants
d’une cure de 14 jours de thé detox.

Bonne chance à tous!

 

Portrait chinois avec le Sunshine Blogger Award

Photo Sonny Abesamis @Flickr

Aujourd’hui, je vous présente le Sunshine Blogger Award. Il m’a été décerné par ma chère amie Malika du blog Cuisine Culinaire.

SI comme moi vous vous demandez ce qu’est le sunshine blogger award, voici une petite explication. C’est une récompense qui s’adresse plus particulièrement aux blogs qui rendent heureux, esprit « joie de vivre » et « attitude zen”. Alors c’est avec grand plaisir que j’accepte cette nomination moi aussi!

1. Si tu étais une chanson, tu serais… Pourquoi ?

Difficile à dire car j’en aime énormément, mais je dirais Penny Lane des Beatles, un de mes groupes favoris depuis que j’ai 11 ou 12 ans.

2. Si tu étais un chanteur (ou une chanteuse), tu serais… Pourquoi ?

Je serais Edith Piaf, j’aime tellement le côté désuet et « vieux Paris » qui se dégage de ses chansons et sa voix unique.

3. Si tu étais un gâteau, tu serais… Pourquoi ?

J’aime toutes sortes de gâteaux et je me régale facilement tant que ce n’est pas trop sophistiqué ni rempli de crème au beurre. Si je devais en être un seul, ce serait sans doute un flan, il n’y a pas plus simple mais je ne m’en lasse pas!

4. Si tu étais un ustensile de cuisine, tu serais… Pourquoi ?

Je serais une paire de ciseaux, ce n’est pas tout à fait un accessoire de cuisine mais j’en utilise pour tout : ciseler les herbes, couper des dés de jambon, mais aussi mes pizzas! Je suis perdue quand je ne les retrouve pas!

5. Si tu étais un meuble, tu serais… Pourquoi ?

Je serais une bibliothèque ancienne qui va jusqu’au plafond avec une échelle pour attraper les livres tout en haut. Je rêve d’en avoir une remplie de livres anciens, poussiéreux et mystérieux!

6. Si tu étais un film, tu serais… Pourquoi ?

Je serais le Grand Budapest Hôtel de Wes Anderson, j’aime tellement l’univers de ce film que je pourrais le regarder toutes les semaines, sans compter la bande originale que j’adore!

7. Si tu étais une star de cinéma, tu serais… Pourquoi ?

Je crois que par définition je ne pourrais pas être une star de cinéma, je ne suis pas assez égocentrique pour ça et je détesterais que l’on s’intéresse autant à moi!

8. Si tu étais un livre, tu serais… Pourquoi ?

Je serais forcément un livre de la saga Harry Potter. Difficile de choisir lequel mais je dirais le 1er, Harry Potter à l’école des Sorciers, qui m’a fait découvrir cet univers et m’a tellement fait rêver avec la lettre d’admission à Poudlard!

9. Si tu étais un écrivain, tu serais… Pourquoi ?

Je serais Haruki Murakami, ses livres me fascinent totalement même si je ne suis jamais sûre d’avoir compris quoi que ce soit à la fin d’un de ses livres.

10. Si tu étais une destination de vacances, tu serais… Pourquoi ?

Je serais Tokyo, l’endroit où je rêve d’aller depuis mon adolescence.

11. Si tu étais une couleur, tu serais… Pourquoi ?

Je serais le jaune, j’adore cette couleur qui respire la bonne humeur, l’énergie et la joie de vivre! C’est d’ailleurs la couleur de madame Bonheur.

Maintenant c’est à mon tour de taguer 11 blogs méritant le « Sunshine Blogger Award ». J’aurais aimé taguer beaucoup plus de blogs mais il fallait respecter le challenge, mais n’hésitez pas à faire le challenge même si je ne vous ai pas cités si vous en ressentez l’envie! Pour ceux et celles qui n’ont pas le temps de participer pas de souci! Chacun fait comme il veut/peut! 

Plaisir et équilibre

Marlyzen

Guy59600

Cuisine de Gut

Gâteaux en fête de Lilou 25

Un siphon fon fon

Cuisiner en paix

Les voyages de Gridelle

La cuisine de Poupoule

L’atelier de la corvette

La cuisine du p’tit chef 

Et voici mes 11  questions :

1/Si tu étais un petit plaisir, tu serais.. Pourquoi?

2/ Si tu étais une chanson qui donne instantanément la pêche, tu serais… Pourquoi?

3/Si tu étais une recette, tu serais.. Pourquoi?

4 / Si tu étais un pays, tu serais… Pourquoi?

5/ Si tu étais un vœu que l’on réalise, , tu serais.. Pourquoi?

6/Si tu étais un ingrédient préféré, tu serais.. Pourquoi?

7/Si tu étais un but dans la vie, tu serais.. Pourquoi?

8/Si tu étais un cuisinier célèbre, tu serais.. Pourquoi?

9/Si tu étais une ville française, tu serais.. Pourquoi?

10/Si tu étais une fête populaire, tu serais.. Pourquoi?

11/Si tu étais qui tu voulais, tu serais.. Pourquoi?

Merci Malika pour cette nomination, et pour celles qui se laisseraient tenter par le jeu, n’oubliez pas de venir me prévenir ici afin que je découvre vos réponses!

Bucketlist de décembre

Photo PokemonaDeChroma @Flickr
 
J’inaugure une nouvelle catégorie que j’aimerais vous proposer une fois par mois pendant 12 mois ou plus, on verra bien. J’ai envie de vous partager mes coups de cœur et les projets qui me motivent chaque mois, ou si vous préférez ma « bucket list ». Je ne la respecte jamais, j’en fais  en général un dixième au mieux, mais ce n’est pas grave, les bonnes idées restent et rien n’empêche de les faire une autre fois! Comme je ne veux pas que cette nouvelle rubrique soit une sorte de résolution (parce que je ne les tiens jamais), j’inaugure donc le premier article de la série en décembre!
 
Eh oui, on est déjà début décembre! Difficile à croire, n’est-ce pas? Noël n’est pas encore là, et je suis déjà complètement HS. Qui ressent la même chose? Vous pouvez lever la main, je ne le répèterai pas. Les fêtes et le shopping intensif de cette saison sont très fatigants. Je suis fatiguée, mais il n’est pas question de se reposer ! Le mois de décembre est un mois de fêtes, mais c’est aussi celui où l’on profite à fond de l’esprit de l’hiver, et c’est pour cette raison que je l’adore! Du coup ma bucket list est ultra touffue, mais que voulez vous, j’ai toujours eu des ambitions démesurées! 
 

Ma bucket list de décembre :

 
– Prendre une semaine de vacances à Noël 🎅
– Faire des biscuits de Noël décorés 
– Tester un nouveau resto et un salon de thé 
– Aller faire des courses dans une boutique de produits en vrac 
– Décorer mon mini sapin de Noël 
– Écouter et étoffer ma playlist de Noël 🎵
 
– Acheter ou fabriquer une étoile à mettre en haut de mon sapin ⭐
– Regarder un film de Noël, il y a une liste de dingues sur Netflix, mais si vous avez des suggestions, je suis preneuse!
– Profiter des fêtes pour photographier les gens que j’aime avec mon polaroïd
– Faire un mélange de biscuits apéro maison (du moins, mélangés par moi-même)
– Faire des pâtes de fruits pour offrir, je pense aux parfums pomme, poire et orange
– M’acheter une belle écharpe bien épaisse
– Imprimer de jolies étiquettes pour mes cadeaux
– Essayer une recette de punch de Noël 
– Progresser en pâtisserie avec le MOOC pâtisserie
– Tester du faux gras (mon repas de Noël ne sera pas végétarien pour autant)
– Regarder la saison 5 de Orange is the New black
 
– Faire un stollen et un Kouglof maison 
– Acheter un casse-noisettes en bois pour mon sapin pour me rappeler mes vacances en Russie
– Allumer des bougies aux odeurs de Noël 
– Faire pousser des shiitake 🍄
– Suspendre et garnir des chaussettes de Noël 
– Ouvrir chaque jour nos calendriers de l’avent (Tut Tut Animos pour ma fille, bière mon homme, thé pour moi!) 
– Finir de lire mes livres en cours : Le temps est assassin de Michel Bussi et Comment pense google
– Commencer et finir les achats de Noël vite et sans stress! 
– Boire du chocolat chaud maison
 
Photo Theo Crazzolara @Flickr
 
– Fabriquer des décorations de Noël recyclées ou à base d’éléments naturels
– Porter mes pyjamas de noël (oui MES, car j’en ai plusieurs, je suis une grosse fan de Noël) 
– Porter mes pulls de Noël (même remarque) 
– Porter mes pantoufles de Noël (cette fois je n’en ai qu’une paire, je vous rassure) 
– Visiter le marché de Noël et la jolie ville de Strasbourg 🎄
– Cuisiner des cranberries fraîches
 
Photo liz west @Flickr
 
– Essayer de renouer avec nouvel an que je ne fête plus depuis 3 ans pour cause d’enfant – les nouvel ans auxquels nous sommes invités n’étant généralement pas kids friendly.
 
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois de décembre?  J’adore connaitre les idées des gens et je risque même fort de les ajouter sur ma propre liste!

Pumpkin spice oatmeal

J’adore les flocons d’avoine. C’est un petit dessert/petit-déjeuner tellement réconfortant! Je les aime avec un peu de miel ou de sirop d’agave, ou avec des raisins et de la cannelle, ou avec des pommes et des noix, ou encore avec des rondelles de banane, de la cardamome… Bref, vous l’avez compris, je les aime de cent façons! Je m’empresse de noter à chaque fois que je trouve une nouvelle idée pour préparer le porridge, et depuis la fin de l’hiver dernier, je voulais essayer d’en faire avec de la citrouille et des épices d’automne, ou « pumpkin spices »!
Quand j’ai vu sur le compte Instagram d’Alexane, Flavour beans qu’elle avait fait un porridge à  ce parfum, cela m’a rappelé cette envie, qui est maintenant pile de saison! J’ai su qu’il fallait que je me lance! Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Flavour beans est un blog beauté qui ne se prend pas la tête et où les articles sont en général bien marrants! Depuis quelques temps, elle a adopté une alimentation beaucoup plus healthy dont elle parle notamment dans ses vidéos ici ou ici si cela vous intéresse! Mais ce n’est pas un blog de cuisine et elle n’a pas publié de recette pour ce porridge si alléchant! Pas de quoi me laisser démonter, j’ai donc inventé le mien! Je suis heureuse de vous annoncer que ma recette est maintenant testée, approuvée et délicieuse. Ces flocons d’avoine sont si bons et faciles à faire!Il me tardait de les partager avec vous!
Sans compter qu’avec l’automne qui est bien installé, c’est tout à fait de circonstance! Les recettes d’automne sont mes préférées. Je sais d’ailleurs que les potirons ont envahi mon blog ces dernières semaines, mais c’est la même chose dans ma vie. En automne, nous mangeons de la citrouille (ou des courges) presque à tous les repas. Je n’y peux rien, ce légume me rend l’idée du froid imminent un peu plus supportable.
Au quotidien, je fais toujours cuire mon porridge au micro-ondes. Je remue toutes les 30 secondes tout en contrôlant la texture obtenue, parfois je rajoute en cours de route plus de liquide. Je regarde à travers la vitre de micro-ondes pour m’assurer qu’ils ne bouille pas et ne déborde pas – parfois je détourne le regard 2 secondes et hop, ça déborde! Au final, je fais mes porridges au pif et je n’en obtiens jamais deux tout à fait pareils. Mais là, comme je voulais vous partager la recette, j’ai essayé de faire une recette plus précise et plus aboutie et donc j’ai tout pesé, et j’ai pris le temps de  cuire les flocons d’avoine de façon traditionnelle à la casserole. Je suppose que vous pouvez obtenir quelque chose d’à peu près similaire au micro-ondes si vous ne voulez pas salir de casserole!
Les épices à potiron se trouvent toutes faites aux États-Unis, comme ici le mélange à vin chaud ou à pain d’épices. Je vous ai mis tout le détail car je suppose que vous n’avez pas plus ça dans vos placards que moi ! J’utilise dans ma recette de la purée de citrouille, on en trouve en boite de conserve aux Etats-Unis ( je vous ai mis la boite sur la photo pour que voyez à quoi ça ressemble – vous avez vu qu’ils font de la pub pour Pinterest sur le couvercle?), mais ce n’est rien d’autre que de la citrouille préalablement cuite et mixée. Vous pouvez utiliser un petit reste de citrouille que vous avez, tant qu’il n’a pas été assaisonné de poivre par exemple!
Etes-vous tenté d’essayer cette recette? Si oui faites-moi savoir ce que vous pensez!
 
P.S. : Si comme moi vous êtes en mode full obsession du potiron, essayez aussi cette tarte à la citrouille!

Pumpkin spice oatmeal

Pour un bol

  • 30 g de quaker oats
  • 20 cl de lait
  • 1 c. à s. de raisins secs
  • 40 g de purée de citrouille
  • 1 c. à s. de sirop d’épices à citrouille (ou sirop d’érable ou agave)
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille liquide
  • ¼ c. à c. de cannelle
  • 1 pincée de 4 épices
  • 1 pincée de muscade
  • 1 pince de gingembre
Garnitures
  • 1 c. à s. de sirop d’épices à citrouille (ou sirop d’érable ou agave)
  • Quelques graines de citrouille
  • Quelques raisins secs
  • 1 pincée de cannelle
Amenez l’eau à ébullition dans une petite casserole. Ajoutez le porridge et les raisins secs et faites cuire pendant 5 minutes en remuant de temps en temps.
A deux minutes de la fin de la cuisson, ajoutez tous les ingrédients du porridge restants et remuez. Laissez cuire pendant les deux minutes restantes pour que tout soit uniformément chaud.
Une fois la cuisson terminée, versez le mélange dans un bol. Saupoudrez par dessus des raisins secs, des graines de courge. Versez enfin un filet de sirop d’épices à citrouille ou de sirop d’érable, ajoutez une pincée de cannelle et mangez chaud.
Avec cette recette au potiron, je participe à Cuisinons de saison !

 

Saucisses momies

Aujourd’hui, je vous propose une recette qui n’en est pas vraiment une, tellement elle est facile à faire. Elle pourrait bien devenir un incontournable de vos apéros d’Halloween, si comme moi vous fêtez Halloween! Parfaites pour les petits et grands enfants, ces petites momies-saucisses seront le clou du spectacle à un apéro d’Halloween!
J’adore Halloween, le jour le plus effrayant de l’année, je l’attends avec impatience dès début octobre pour écouler mes stocks de vieux bonbons. Je distribue des bonbons aux enfants du quartier, puis je prépare un apéro monstrueux et enfin on enchaîne sur un marathon de films d’horreur. Si cela ne me gêne pas de distribuer des bonbons aux enfants, pour moi je préfère amplement me préparer du salé, cela n’empêche pas de le décorer dans le thème d’Halloween. Et ces petites saucisses, qui se gobent en une bouchée, font parfaitement l’affaire.
Je ne sais pas vous (et surtout celles qui ont de jeunes enfants comme moi), mais je cuisine peu la knacki, il y a des aliments plus sains à servir à un enfant je trouve. Mais comme je ne veux pas non plus être trop restrictive, j’ai fini par faire goûter de la knacki à ma fille quand l’occasion s’est présentée. C’est incroyable à quel point ce type de saveurs sont naturellement adoptées par les petits! En deux minutes, ma fille avait tout englouti et triait tout son repas pour ne manger que la saucisse. Elle ne savait même pas encore dire « bonjour » ou « merci », qu’elle avait retenu « sauchi », et qu’elle m’en réclamait à tous les repas! Vous pouvez être sûrs que ça sera désormais sa surprise à chaque Halloween tant elle adore!
A propos des plus jeunes, cette recette n’est pas seulement délicieuse, elle est aussi super amusante à faire. Faites-la avec vos enfants si vous en avez!
Je trouve qu’une pâte feuilletée toute prête est rapide et pratique à utiliser, mais vous pouvez utiliser de la pâte maison si vous préférez, la recette n’en sera que meilleure. Ces petits amuse-bouche sont meilleurs servis tout de suite, tout frais et chauds au sortir du four.
 
P.S. : Pour compléter votre repas, essayez ce  plat de pâtes au potimarron!

 Saucisses momies

  • 1 paquet de knacki
  • 1 pâte feuilletée
  • Moutarde jaune

Coupez les knacki en deux et coupez des bandes fines dans la pâte. Enroulez la pâte autour des saucisses en laissant des zones creuses pour que l’on voie la saucisse apparaître entre les bandes. Enfournez pour 12 minutes environ jusqu’à ce que la pâte soit cuite et dorée.

Sortez du four et dessinez deux yeux avec de la moutarde jaune.

Rolls apéro

J’espère que votre été s’est bien passé ! Le mien a été tout à fait à la hauteur de mes attentes, puisqu’il m’a apporté du dépaysement, de la détente, du temps pour moi et pour ceux que j’aime, mais aussi de sacrés gueuletons comme je les adore!
Cette année, je vais vivre ma première rentrée scolaire en tant que maman ! Vous allez sans doute me dire que l’école démarre aujourd’hui, mais l’école de mon quartier fait une rentrée à dates décalées, les élèves reprennent pendant un mois par petit groupe chaque semaine. Pour ma fille ça sera le 14 septembre, jour de mon anniversaire ! Un double coup de vieux pour moi en perspective!
Je vais donc me coller aux joies de l’étiquetage de vêtements et de la garde robe de rentrée : elle ne va quand même pas aller à l’école avec ses chaussures toutes explosées après l’été! Un peu plus tard dans l’année, j’aurai la joie de devoir préparer le goûter pour 28 monstroplantes, car dans cette école les parents préparent les collations à tour de rôle.
En attendant ce cataclysme que l’école ne commence, je me dépêche donc d’absorber chaque dernier rayon de soleil et de profiter des apéros à rallonge que j’aime tant en cette saison.
Et pour profiter de l’apéro, la solution c’est de ne pas passer trop de temps en cuisine. Cette recette est parfaite pour ça : à part un peu de montage il n’y a rien à faire! Par contre, attendez-vous à des réactions enthousiastes en servant ces rolls! C’est bien simple, tout le monde les a adorés!
 

Rolls apéro

Pour 32 rolls
  • 2 pâtes rectangulaires de 390 g
  • 8 tranchettes de fromage cheddar
  • 8 tranches de salami
  • 16  tranches de chorizo coupé finement
Étalez les pâtes à pizza.
Coupez chaque pâte en 4 dans la largeur et dans la longueur pour obtenir 32 rectangles.
Coupez chaque tranche de salami en 2.
Coupez les tranchettes de fromage en 4.
Roulez une tranche de salami ou de chorizo bien serrée avec une tranchette de fromage, puis roulez dans un carré de pâte et refermez bien sur les bords pour obtenir des petits boudins.
Déposez sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé.
Préchauffez le four à 180°C.
Enfournez pour 14 minutes jusqu’à obtenir une pâte bien dorée.