Archives par mot-clé : oeufs

Spécialité de Thaïlande : crème de pandan

Avez-vous déjà entendu parler du pandan? J’avais déjà réalisé une première recette avec cet arôme par ici. Il est assez peu connu et c’est vraiment dommage, car sa saveur est vraiment unique… J’ai du mal à le décrire, mais pour le résumer… Il est super bon!

Le pandan est une espèce de plante, très consommée en Asie, notamment en Thaïlande, en Indonésie et en Inde. En Thaïlande, on dit que l’arôme pandan est un moyen naturel de se mettre de bonne humeur… Là-bas, le pandan est ajouté aux gâteaux, aux crèmes dessert, et les vendeurs de rue proposant des boissons gazeuses ont généralement une boisson au pandan dans leur gamme.

La recette que je vous propose aujourd’hui est ultra simple et met bien à l’honneur cet arôme. Cette crème au pandan est une sorte de crème dessert que vous pouvez consommer telle quelle, ou utiliser pour garnir une gaufre, des crêpes, fourrer un gâteau… Perso je l’adore tellement que je la mange seule à la cuiller, et je n’en fais qu’une bouchée!

Pour obtenir de la crème de coco, plus épaisse que le lait de coco, soit vous en trouvez toute faite au supermarché, ça existe, soit vous achetez une boite conserve de lait de coco, et sans la mélanger, vous prélevez la partie épaisse qui est sur le dessus, et vous gardez le jus pour une autre recette!

Crème de pandan

  • 2 oeufs
  • 30 cl de crème de coco
  • 140 g de sucre
  • 5 cl de lait écrémé
  • 5 gouttes d’extrait de pandan diluées dans 5 cl d’eau

Dans un saladier, battez les deux œufs.

Ajoutez la crème de coco et le sucre aux œufs, mélangez bien.  Versez dans une casserole et faites cuire à feu moyen-doux en remuant constamment jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Ajoutez ensuite le lait, mélangez bien et ajoutez enfin le pandan dilué à l’eau. Continuez à mélangez jusqu’à obtenir une constance de crème, et versez dans des ramequins.

Source d’inspiration :
http://importfood.com/recipes/pandan_custard.html

Que faire avec du vinaigre balsamique?

L’été touche à sa fin ! J’espère que le vôtre a été au top et vous a apporté votre lot de voyages, dépaysement, bonheur, relaxation, tomates, mojitos, soirées entre amis, barbecues, melons, séances de bronzage, pastèque, coups de soleil, courgettes, défilés en maillot de bain, vitamines, bonne humeur, repos, et tout ce que vous voulez d’autre, car tout ça c’est malheureusement très bientôt fini! Si comme moi vous avez du mal à lâcher la cuisine estivale et si vous avez tendance à accumuler les vinaigres et les huiles parfumés ramenés de voyages dans le sud et en Italie, vous serez peut-être contents de trouver ces idées pour utiliser votre vinaigre balsamique autrement qu’en salade.
Hé oui, je me suis découvert une obsession pour ce produit d’épicerie italienne. Ce vinaigre sucré et piquant est l’un de mes ingrédients préférés, et j’ai trouvé toutes sortes de manières de le glisser dans ma cuisine du quotidien.
Si le seul moment où vous pensez à le sortir du placard est quand il est temps de faire une salade, alors voilà de quoi changer vos habitudes. Avec ça, vous devriez finir vos stocks et avoir une bonne excuse pour partir en Italie l’an prochain en racheter !

Dans les soupes et les sauces à base de tomates

Les tomates estivales bien mûres sont bien sûr le premier produit que l’on pense à marier au vinaigre dans les salades, mais ce mariage fonctionne aussi dans les soupes et sauces à base de tomate. Ajoutez un filet de balsamique à la fin de la cuisson de vos sauces et soupes pour pour leur donner un petit goût plein de pep’s!
Source F_A @Flickr

Dans les plats braisés

En ajoutant un peu de vinaigre balsamique dans vos plats braisés, vous donnerez à vos plats un goût profond, riche et légèrement sucré.
Source atl10trader @Flickr

Dans les bouillons et soupes

Ajoutez une cuiller de vinaigre balsamique dans les bouillons ou autres soupes pour les parfumer subtilement… Je l’apprécie notamment dans les soupes de chou.

Dans les glaces

Vous pouvez également simplement en verser un filet sur une grosse boule de glace à la vanille ou en faire une sauce caramel au balsamique.

Réduit en sirop

Faites réduire de moitié votre vinaigre dans une petite casserole avec du sucre, puis laissez refroidir. Le sirop de balsamique réduit est délicieux sur une boule de glace à la vanille ou sur des fraises fraîches ou poêlées. C’est très bon aussi avec de la salade de tomates, du roquefort…

Avec de la viande

Le vinaigre balsamique est l’un des vinaigres que je préfère utiliser pour la marinade. Mélangez du vinaigre avec des échalotes tranchées et une cuiller de moutarde, et vous obtenez une marinade délicieuse pour du steak, du poulet, des côtelettes de porc, mais également pour le tofu et les champignons. Encore plus simple, badigeonnez du vinaigre balsamique sur un steak et poivrez généreusement avant de le griller dans du beurre. Il est également très bon avec du boudin blanc poêlé.
 
Source jeffreyw @Flickr

Dans les cocktails

Cela va peut être vous surprendre, mais une touche de balsamique dans les cocktails, notamment au bourbon, ça fonctionne bien !
 
Source David Ashleydale @Flikr

Avec des légumes

Mélangez un peu de mélange balsamique avec une quantité égale d’huile d’olive et pourquoi pas un peu de moutarde, et versez sur des betteraves ou des haricots verts cuits. Servez chaud ou à température ambiante. Le balsamique fonctionne aussi très bien avec les choux de Bruxelles : assaisonnez-les avec un filet de balsamique, de l’huile d’olive ou du beurre, du poivre, et des lardons. Au final, le balsamique est un régal ajouté aux légumes grillés : patates douces, carottes, panais… J’aime aussi mettre du balsamique sur ces toasts à la patate douce, ou dans les gratins de courgette.
Source Gloria Cabada-Leman @Flickr

Avec du fromage

Le chèvre arrosé de balsamique, d’huile d’olive, de poivre, d’olives émincé et accompagné de pain tranché fait un apéritif absolument délicieux. Le balsamique met aussi merveilleusement en valeur la burrata, un de mes fromages préférés.

Dans des pâtes

Mélangez de l’huile d’olive, de la moutarde de Dijon avec de la réduction de vinaigre balsamique jusqu’à obtenir une consistance lisse et crémeuse. Ajoutez dans vos pâtes. Vous êtes au paradis. Une recette ultra simple et rapide est disponible ici si vous voulez essayer!

Dans les confitures d’oignons

Que ce soit en confit d’oignons, ou des tout petits oignons glacés, c’est facile à faire et délicieux.
Étalez des petits oignons grelots ou des échalotes dans un plat  sans chevauchement. Versez 8 cl de balsamique sur les oignons et  2 cuillers à soupe d’huile d’olive. Faites cuire au four à 180 ° C pendant 25 minutes, tournez les oignons et cuire pendant 25 minutes supplémentaires. Les échalotes peuvent prendre un peu plus de temps .

Dans des croque-monsieur

Nous aimons beaucoup ajouter une touche de balsamique dans nos croque-monsieur ou dans nos grilled-cheese.

Avec un avocat

Mettez simplement une cuiller de vinaigre dans un avocat et mangez-le comme ça, c’est bien plus sain que la mayonnaise au passage !

Avec des fruits rouges

Faites macérer les fraises bien mûres dans du sucre, puis ajoutez un peu de balsamique. Cela fonctionne aussi sur les pavlova aux fruits rouges ou sur les eton mess bien sûr ! Essayez aussi sur de la rhubarbe rôtie avec des fraises.
Source Gail @Flickr

Avec des oeufs

Le balsamique ou la réduction de balsamique est délicieuse sur un œuf au plat ou un œuf poché, ou encore dans ces oeufs au four.
Source Seika @Flickr

Dans les dips

Donnez de la profondeur a vos tapenades et sauces pour dips en y ajoutant une cuiller de vinaigre balsamique.

Spécialité des Etats-Unis : Oeufs Bénédicte

Je le dis souvent, je ne suis pas franchement copine avec le petit-déjeuner en semaine. En fait, tant que je ne suis pas bien réveillée, je n’aime pas manger! Je préfère me contenter d’un bon thé et faire l’impasse sur les aliments plus consistants, même si je sais que c’est mal! Mais proposez-moi un brunch le week-end et je suis au paradis!

Le brunch n’est pas quelque chose que l’on doit préparer dans la précipitation. Il faut l’apprécier sans tenir compte du temps, c’est pourquoi il est parfait pour le dimanche!

J’aime généralement servir des paniers remplis de scones et de viennoiseries avec diverses confitures, fromages et du bon beurre bien sûr. J’aime aussi servir des œufs brouillés pas trop cuits avec des copeaux de parmesan et une petite touche d’huile de truffe.

Mais pour les occasions vraiment spéciales, j’adore servir des œufs Bénédict. Ce plat délicieux rend immédiatement le brunch spectaculaire tant il présente bien et bluffe tout le monde au niveau du goût. Je ne dirais pas que c’est mon petit-déjeuner préféré de tous les temps, mais presque, car il me rappelle de délicieux brunchs que j’ai pu apprécier lors de mes voyages aux États-Unis, ce qui en fait pour moi un plat chargé de souvenirs. C’est un plat riche et généreux, à l’image des vrais brunchs américains!

La réalisation de la sauce hollandaise peut effrayer au premier abord mais si j’ai réussi, vous le pouvez aussi !

J’ai trouvé cette recette dans un de mes livres favoris, New York, les recettes culte. C’est une mine d’or pour tester les grands classiques de la cuisine nord américaine, je l’adore!

Oeufs Bénédicte

Pour 2 personnes

  • 2 muffins
  • 4 œufs
  • 1 c. à s. de beurre
  • 1 pincée de piment de cayenne
  • 4 tranches de poitrine fumée
  • Sel

Pour la sauce hollandaise

  • 1 jaune d’œuf
  • 1/2 c. à c. de jus de citron
  • 1/2 c. à c. de vin blanc
  • 60 g de beurre fondu

Faites la sauce : battez jaune d’œuf, le jus de citron et le vin blanc au fouet jusqu’à obtenir un mélange mousseux.

Mettre sur le feu allumé à doux, ajoutez 60 g de beurre fondu et battez toujours en chauffant jusqu’à obtenir une émulsion qui sera plus liquide que de la mayonnaise. Réservez au chaud et à couvert.

Au grille-pain, faites griller les muffins, puis beurrez-les.
A la poêle, faites griller la poitrine fumée et déposez-la sur les muffins.
Pocher les œufs : Dans une casserole, faites bouillir 2 litres d’eau avec 2 cs vinaigre blanc.  Déposez les œufs ( sans leur coquille) délicatement à l’aide d’une louche et laissez les cuire en les tournant délicatement pendant la cuisson pur que le blanc se recroqueville autour du jaune. Retirez de l’eau dès que les blancs sont pris , très délicatement et déposez sur les muffins.
Couvrir de sauce hollandaise, poivrez et ajoutez une pincée de piment de cayenne.

Source : New york, les recettes culte

Granola salé au paprika

Avis aux amateurs d’avoine : vous allez vous régaler. Personnellement j’adore l’avoine, que ce soit en porridge, en muesli ou dans de nombreuses recettes, à la place de la farine.
Alors quand j’ai vu un granola salé sur le blog Rappelle toi des mets, je me suis dit que c’était une drôle d’idée, certes, mais surtout que j’allais forcément craquer! Imaginez : un granola salé, croustillant, et subtilement parfumé d’épices, il y a de quoi avoir envie de goûter!
Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de lait ou de yaourt pour profiter de ce granola. Il est assez bon pour l’engloutir en quelques instants par poignées, mais si vous arrivez à vous retenir, sachez qu’il y a plein de façons de l’utiliser!
Déjà, dites bonjour au meilleur ami de vos salades. Si vous êtes comme moi et aimez mélanger tout ce qui traîne chez vous pour faire des salades improvisées, vous allez adorer y ajouter ce granola. Il ajoute une note croustillante très agréable à tous types de salades.  Je pense qu’il serait notamment top sur cette salade de melon au jambon serrano et noix de cajou. Suivant la quantité que vous mettez, le granola peut faire une petite décoration façon crumble, ou même carrément remplacer le féculent pour vous éviter d’avoir à cuire du riz.
Ce granola est également excellent avec des soupes chaudes ou froides comme le gaspacho, ou servi sur une sauce au yaourt pour tremper des bâtonnets de carotte à l’apéro. Vous pouvez aussi en saupoudrer sur les gratins, en l’ajoutant dans les cinq dernières minutes de cuisson, pour éviter qu’il ne brûle. Enfin, il sera très sympa parsemé sur des légumes grillés ou sur  un beau morceau de poisson. En bref, amusez-vous à en mettre partout ! Il y a sans doute plein d’autres idées que je n’ai pas encore testées, ce qui est sûr, c’est que désormais je ferai en sorte de toujours avoir un bocal de granola salé d’avance dans mon placard!
Ce que j’ai​ aimé dans cette recette, c’est son petit goût addictif et sa texture bien croustillante. Comme avec les granola sucrés, vous pouvez très facilement le personnaliser et le décliner avec toutes sortes de graines que vous aurez à disposition dans vos placards. J’ai choisi de faire une version avec un mélange d’avoine et de blé, et de mettre à l’honneur la saveur du paprika que j’aime beaucoup.
Petit bonus, cette recette est très rapide à faire. Donnez-vous 10 minutes pour mélanger les ingrédients, enfournez, stockez en bocal et c’est tout!
Si vous ne connaissez pas le blog Rappelle toi des mets, allez vite le découvrir! C’est un festival de belles photos et de recettes alléchantes!

P.S. : Si vous cherchez des bocaux pour stocker votre granola, en voici des chouettes :

Granola salé au paprika

Pour 2 bocaux
  • 70 g de flocons d’avoine
  • 30 g de son  de blé
  • 30 g de son d’avoine
  • 65 g de mélanges de graines
  • 2 c. à s. d’eau
  • 2 c. à s.  de miel
  • 2 blancs d’oeufs
  • 1/2 c. à c.  de sel
  • 3 c. à s.  de de parmesan râpé
  • 4 cl d’huile de courge
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • 1 c. à s.  de paprika
  • 1/2 c. à c. de graines de moutarde
 Préchauffez votre four à 150°C.
Mélangez les ingrédients secs.
Ajoutez l’eau, le blanc d’oeuf, et pétrissez. Ajoutez alors l’huile , mélangez à nouveau, et ajoutez en si besoin. Il faut que le mélange s’amalgame (colle) légèrement.
Parsemez de petits « paquets » de granola sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Enfournez pour 15 à 20 minutes en remuant à mi-cuisson.
Sortez le granola salé lorsqu’il est doré et attendez qu’il refroidisse  et se solidifie, puis conservez le dans un bocal.
Source d’inspiration :

Que faire avec des blancs d’œufs?

Si vous avez fait de la mayonnaise, de la crème anglaise ou une tarte au citron récemment, vous avez probablement un gros bol de blancs d’œufs qui traîne dans votre frigo et vous regarde d’un air désespéré (oui, les blancs d’œufs font ça.)

Les jaunes et les blancs d’œufs ont des propriétés très différentes et on les utilise souvent de façons très différentes. Les blancs translucides offrent de la légèreté, mais aussi du corps à des desserts comme les meringues et les macarons, tandis que les jaunes, riches et gras, constituent un agent de liaison parfait. En conséquence, beaucoup de recettes nécessitent l’un mais pas l’autre… Ce qui oblige à se creuser la tête quand on n’aime pas gaspiller!

Je vous avais proposé il y a quelques jours des solutions pour ne pas gâcher vos jaunes d’œufs esseulés, c’est donc l’inverse que je vous propose aujourd’hui! Si comme moi vous détestez le gaspillage, ces idées vous permettront de donner à ces blancs une seconde vie et de les transformer en plein de choses délicieuses! Si vous êtes confronté à une armée de blancs qui se morfondent au fond d’un bol, essayez une de mes suggestions.

21224673115_12e16c1a8a_z

Photo Sean MacEntee @Flickr

Congeler les blancs d’œufs

Les blancs d’œufs se conservent au réfrigérateur jusqu’à deux jours, mais aussi bizarre que ça puisse paraître, ils peuvent aussi être congelés jusqu’à trois mois. Mettez-les dans des sacs de congélation ou des bacs à glaçons, de manière à pouvoir décongeler précisément ce dont vous aurez besoin. Décongelez-les au réfrigérateur pendant une nuit avant de les utiliser. Une fois que vous les aurez décongelé, ils ne peuvent bien sûr pas être recongelés et doivent être cuisinés immédiatement.

Avec un blanc d’œuf

– Faire une dorure. On pense souvent aux jaunes d’œufs pour dorer les pâtisseries et pâtes, mais le blanc d’œufs fonctionne très bien, il donne simplement une teinte plus discrète à votre préparation.
– Un  gin fizz. Oui oui, il existe des cocktails au blanc d’œuf, et ils sont plutôt bons!
– Des biscuits apéro. Vous pouvez glisser vos blancs d’œufs dans vos apéros avec ce mélange de noix épicées!

IMG_5142

Photo Gail @Flickr

Avec deux blancs d’œufs

5471190091_404f6ba72b_z

Photo julien haler @Flickr

Avec trois blancs d’œufs

Avec quatre blancs d’œufs

  • Une pavlova ananas poivre
  • Un brownie. Le brownie, tout le monde adore, alors si un reste de blancs d’œufs peut devenir une excuse pour s’en faire un, moi je dis oui!

4448807631_a4c3e85aac_z

Photo jeffreyw @Flickr

Avec autant de blancs d’œufs que vous voulez

  • De la mousse. C’est évidemment une des premières idées qui passe par la tête de tout le monde en matière de blancs d’œufs! Au chocolat noir, au chocolat blanc ou au spéculoos, il y a mille idées à décliner!
  • Des îles flottantes.
  • De la meringue. La meringue est la base de l’utilisation des blancs d’œufs. Telle quelle, je ne trouve pas qu’elle fasse rêver, mais on peut la mettre dans des eton mess ou dans un mont blanc, et là c’est top!
  • Faire une omelette L.A. style. L’omelette se fait avec des œufs entiers… sauf à L.A., patrie du fitness et de la nourriture bio et protéinée, où on fait son omelette avec uniquement des blancs pour être nourrissante sans apporter de cholestérol!…

Voilà les idées que j’ai listées pour écouler mes blancs d’œufs, et vous, vous avez d’autres astuces pour ne pas gaspiller?

Spécialité d’Australie : Lamingtons

Les Lamingtons représentent le gâteau d’enfance en Australie. C’est THE gâteau des fêtes d’anniversaire, des goûters d’enfants ou même des beuveries buffets et repas d’adultes. Le 21 juillet est d’ailleurs la journée officielle du Lamington en Australie!
Traditionnellement, le lamington est composé de ce que les anglophones nomment un sponge cake, ou gâteau éponge, trempé dans le chocolat puis roulé dans la noix de coco. L’avantage des lamingtons, en plus d’être très bons, c’est qu’ils sont servis en  portions individuelles, donc faciles à partager ou à manger avec les doigts.
Le secret d’un bon lamington se trouve dans le glaçage au chocolat. Le glaçage doit imbiber le gâteau, comme une éponge, et c’est donc un glaçage un peu plus liquide que ceux que l’on fait habituellement.
Je ne pensais pas apprécier autant ce gâteau car en général je préfère des recettes plus riches, crémeuses ou fourrées de fruits… Mais sous son apparente simplicité, ce gâteau est totalement délicieux!
  
Pour décorer vos lamingtons, je vous recommande d’y planter de joli cure-dents comme ceux-ci en forme d’étoiles :
P.S. : Pour un menu à thème australien, servez d’abord ces petites tourtes nommées aussie meat pies!

Lamingtons

 
Pour le sponge cake (gateau éponge)
  • 4 œufs
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille.
  • 200 g de sucre
  • 200 g de farine.
  • 1,5 c. à c. de levure
  • 110 g de beurre fondu

Pour le glaçage :

    • 75 g de beurre
    • 25 cl de lait
    • 65 g de cacao en poudre
    • 400 g de sucre glace
    • 200 g de noix de coco râpée
Préchauffez le four à 180°C. Beurrez ou couvrez de papier cuisson un plat rectangulaire. Mélangez les œufs, le sucre, la vanille au batteur électrique jusqu’à ce que la pâte épaississe un peu. Mélangez la farine et la levure puis ajoutez les au mélange précédent délicatement. Ajoutez le beurre fondu petit à petit.

Versez le mélange obtenu dans votre plat beurré et enfournez pour 25 minutes. Vérifiez la cuisson en plantant un couteau dans le gâteau  : s’il ressort sec, c’est que c’est cuit.

Laissez refroidir le gâteau avant de découper des cubes de 4 à 5 centimètres et mettez au frais quelques heures ou bien une nuit avant de passer à l’étape du glaçage.

Tamisez le sucre glace et le cacao en poudre dans deux bols différents. Dans une grande casserole, faites fondre le beurre puis mélangez-le avec le lait.

Ensuite, remuez avec un fouet et ajoutez le cacao en poudre, puis ajoutez le sucre glace petit à petit. Mettez le tout dans un bol qui vous permettra facilement de tremper les petits gâteaux. Versez la noix de coco dans un autre plat également pour rouler vos gâteaux imbibés de chocolat.

Prenez vos cubes de gâteau un par un et trempez-les rapidement dans le chocolat puis la noix de coco.

 

Source d’inspiration :

http://www.jamieoliver.com/news-and-features/features/australia-homemade-lamingtons/

https://fr.pinterest.com/pin/23362491788100181/

Oeufs au plat à la soubressade

Aujourd’hui je vous propose d’apporter un petit peu de fun dans un de mes plats favoris mais aussi un des plus simples : l’œuf sur le plat ! La recette que je vous propose aujourd’hui n’en est presque pas une, et pourtant c’est une spécialité très consommée dans la cuisine traditionnelle pied noir!

La soubressade, ou sobrassada de Mallorca est une charcuterie d’origine espagnole, des Baléares plus précisément. Constituée de viande de porc et d’épices comme le paprika elle se décline en saveur douce ou pimentée. Elle a la forme d’un saucisson et sa couleur rappelle le chorizo, mais elle s’en distingue par sa texture plus molle et sa saveur ! Elle se mange telle quelle, mais est utilisée comme farce, ingrédient ou condiment d’un grand nombre de recettes catalanes modernes et traditionnelles.
On la trouve dans les charcuteries de spécialités ibériques ou directement en Espagne, c’est là-bas que je l’ai connue pour la première fois et depuis, je ne peux pas m’empêcher d’en acheter quand j’en trouve! La façon la plus simple de l’utiliser est de la tartiner sur du pain, mais j’ai eu envie d’essayer d’en faire autre chose, et je n’ai pas été déçue!

J’ai trouvé cette recette sur le blog La cuisine du p’tit chef, un blog de recettes où vous pourrez découvrir des dizaines de nouveautés produits, elle est toujours à la pointe de l’actualité!

Très économique, simple et rapide à préparer, cette recette d’œufs à la soubressade forme un sympathique plat pour un repas du soir ou pour un brunch aux consonances ibériques!

 

Comme vous le voyez sur la photo, j’ai investi dans les poêles Ingenio  Tefal avec manche amovible, le rêve des personnes qui n’ont pas assez de place dans leurs placards de cuisine ^^ Si ça vous intéresse vous les trouverez ici :

P.S. : Pour un repas complet, accompagnez ces œufs de légumes rôtis au four, un délice!

Oeufs au plat à la soubressade

Pour 2 personnes

  • 4 œufs
  • 50 g de soubressade en tranches
  • Sel, poivre

Dans une poêle chaude, disposez les tranches de soubressade. faites revenir quelques dizaines de seconde par face jusqu’à ce qu’elle soit dorée.

Cassez les œufs par dessus.
Laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que le blanc soit pris, et servez de suite.

Source d’inspiration :
http://papillonmyosotis.canalblog.com/archives/2008/01/19/7576193.html

Mozzarella sticks

Aujourd’hui, je vous propose une recette typiquement américaine que l’on trouve dans les fameux « dinners ». Moins répandus en France, à part dans certaines chaînes de pizzerias par exemple, ces mozzarella sticks ou bâtonnets de mozzarella constituent un apéritif très sympa! Il suffit que j’en voie à la carte d’un restaurant pour que j’en commande inlassablement à partager (ou pas) à l’apéro. Imaginez de délicieux bâtons de mozzarella chauds et fondants à la panure bien dorée, difficile de trouver quelque chose se de plus gourmand!

Les mozzarella sticks font partie des façons que j’adore de grignoter du fromage! D’ailleurs, chez nous, tout le monde adore les mozzarella sticks. En fait ce n’est pas compliqué, tous les membres de ma famille aiment le fromage! Même ma fille a commencé à boulotter sans broncher du Maroilles puissance 10 sur l’échelle de Richter fromagère alors qu’elle avait à peine dépassé les 2 ans.

Au niveau de la chapelure, une chapelure classique fera l’affaire, mais personnellement j’aime la chapelure panko. J’ai découvert la chapelure panko il y a quelques années au hasard de mon shopping compulsif en épicerie asiatique. Que voulez vous, certaines sont accros aux chaussures, moi c’est aux nouilles chinoises et aux sauces au wasabi! Cette chapelure japonaise est en un mot DE-LI-CIEUSE. Elle est plus légère que la chapelure ordinaire. Elle absorbe moins d’huile et a une texture incroyablement croquante.

C’est bien simple, chez moi elle est devenue un indispensable du placard et a totalement remplacé la chapelure de pain classique, sauf quand j’ai du pain à finir et que j’en profite pour faire de la chapelure maison bien sûr! Vous trouverez de la chapelure panko dans les épiceries asiatiques et dans la plupart des hypermarchés.

Revenons à ces mozzarella sticks! Ces mozzarella sticks sont plus simples à réaliser qu’on ne peut le penser, d’autant qu’il est très facile de les faire à l’avance, de les garder au congélateur et de les sortir au dernier moment pour les jeter dans la friteuse.

Pour réussir votre recette à coup sûr, il n’y a pas grand chose à savoir. Pensez simplement à les servir bien chauds directement à la sortie du four, car comme n’importe quel fromage, la mozzarella durcit rapidement en refroidissant. Servez vos sticks avec une petite sauce tomate, salsa ou béarnaise, et vous obtiendrez un apéritif que tout le monde adorera!

P.S. : Si vous voulez vous faire une soirée grignotages à l’américaine, essayez aussi ce poulet pané aux smacks!

Mozzarella sticks

  • 1 œuf battu
  • 3 cl d’eau
  • 100 g de chapelure
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • 1/2 c. à c. de poudre d’ail
  • 35 g de farine
  • 25 g de fécule de maïs
  • 250 g de mozzarella
  • Huile pour la friture
  • Sel

Dans un petit bol, mélangez les œufs et l’eau. Dans un autre bol, mélangez la chapelure, les herbes de Provence, le sel et l’ail . Dans un autre bol, mélangez la farine et la fécule de maïs.

Coupez la mozzarella en bâtonnets.

Allumez la friteuse à 185°C ou faites chauffer l’huile dans une grande casserole jusqu’à 180°C.

Enrobez chaque bâtonnet de mozzarella dans le mélange de farine, puis dans le mélange d’œuf, puis dans la chapelure. Plongez-les dans l’huile 30 secondes environ, jusqu’à ce que la chapelure soit dorée. Retirez du feu et égouttez sur du papier absorbant.

Servez immédiatement.

Que faire avec des jaunes d’œufs ?

Source hawken king @ Flickr
Avez-vous fait une pavlova, de la meringue ou une mousse au chocolat récemment? Si oui, vous avez sans doute rencontré l’éternel souci des jaunes d’œufs qui vous restent sur les bras!
Allez, ne vous en faîtes pas, j’ai pensé à vous! Profitez de cette excuse pour vous régaler à nouveau en cuisinant quelque chose avec vos jaunes! Découvrez ci-dessous plein de façons d’utiliser ces petits concentrés de protéines dans de nouvelles recettes. Que vous soyez un fin cuistot ou que vous recherchiez une recette simple à faire, il y a de quoi vous sauver la mise! Je vous promets que dans tous les cas, ça sera délicieux! Et si vous n’avez pas le temps d’utiliser vos jaunes d’œufs en ce moment, n’oubliez pas que vous pouvez les congeler pour plus tard, je vous explique aussi comment faire!
J’ai classé les recettes et idées suivant le nombre de jaunes d’oeufs qu’il vous reste sur les bras, c’est pas sympa ça?
Et vous, avez-vous une recette préférée pour utiliser les jaunes d’œufs? Faites-moi découvrir vos astuces en commentaire!
   
Source Rebecca Siegel @ Flickr

Comment congeler les jaunes d’œufs?

Si vous ne pouvez pas cuisiner tout de suite vos jaunes d’œufs, sachez qu’ils sèchent extrêmement vite au réfrigérateur. S’ils peuvent se garder 3 jours, dès le 1er jour ils ne seront plus beaux à voir et certaines zones vont se solidifier  Donc pas d’hésitation, pensez à les congeler tout de suite! Contrairement aux blancs d’œufs, qui peuvent être congelés tel quel, les jaunes d’œufs ont besoin d’un peu de préparation pour bien se congeler.
Vous disposez de deux choix pour congeler efficacement vos jaunes : y ajouter un peu de sel ou un peu de sucre. Je vous recommande le sel, car même les recettes sucrées peuvent contenir un peu de sel.
Placez un jaune d’œuf dans chaque cavité d’un bac à glaçons propre et sec. Ajouter une pincée de sel à chaque jaune d’œuf et congelez jusqu’à ce que les jaunes soient solides, puis transférez dans un sac congélation hermétique.
Pour utiliser vos œufs  décongelez-les dans le réfrigérateur puis mélangez bien. Avec cette méthode, vous pourrez conserver vos œufs au  congélateur jusqu’à trois mois.
 

Avec un jaune

– Une mayonnaise, une sauce tartare ou cocktail ou toute sauce à base de mayonnaise
– Badigeonner le dessus d’une tarte ou d’un pâte brisée, comme dans ces pâtés lorrains, ces pop tarts, cette galette aux marrons, ou encore ces allumettes aux fromages pour l’apéro
– L’ajouter à une omelette
– Le mettre sur des pâtes carbonara à la française (je dis ça car il parait que les italiens ne font pas les carbo comme ça mais je n’ai pas vérifié :))
– Le mettre sur un steak tartare
Des toasts suédois (avec 3 oeufs entiers + un jaune)
– Du eggnog ou lait de poule (1 jaune par verre donc plus vous êtes nombreux plus vous écoulez de jaunes)
– De la sauce hollandaise, pourquoi pas pour des œufs benedict

Avec deux jaunes

Avec 3 jaunes

  • Une apple pie
  • Un cake pavot citron mascarpone

Avec 4 jaunes

Avec 5 jaunes

  • De la crème pâtissière

Avec 6 jaunes

Aubergines aux œufs et mozzarella

J’adore les plats qui peuvent être servis aussi bien au petit-déjeuner, qu’au déjeuner ou au dîner. Comprenez par là, les plats qui contiennent des œufs, mon ingrédient favori! J’aime utiliser de bons œufs fermiers de poules élevées en plein air, bio quand je peux, c’est tellement meilleur! Mais le comble c’est quand un ami qui a des poules chez lui nous ramène des œufs frais. La saveur est incomparable! C’est tellement bon que je les mange simplement à la coque sans aucun artifice pour bien profiter de leur goût. Actuellement mon jardin ressemble à une jungle, mais nous y travaillons et dès qu’il sera remis en état, on va sérieusement réfléchir à adopter une ou deux jolies poulettes, pour profiter de ce régal plus souvent!
Je cuisine beaucoup l’aubergine ces derniers temps. Je ne l’ai jamais vraiment appréciée dans ma jeunesse, pourtant je n’étais pas difficile! Maintenant sans être mon légume préféré, ça fait partie des légumes que j’apprécie de cuisiner de temps en temps une fois l’été venu. L’aubergine a la mauvaise réputation d’être spongieuse, caoutchouteuse ou grasse, mais quand on sait la préparer elle n’est rien de tout cela! Si vous les préparez correctement, je dirais même qu’elles peuvent être vraiment bonnes. J’aime les faire cuire dans un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’elle deviennent tendres, avant de finir de les cuire dans de la sauce tomate. Je trouve que c’est ainsi qu’elles développent le mieux sa saveur!
Cette recette que j’ai repérée sur le blog de Lady Milonguera m’a tout de suite rappelé la shaskshuka : un mélange de poivrons, aubergines et tomates qui cuit avec des œufs et que j’adore! C’est pourquoi j’étais impatiente de tester cette variante où l’aubergine est à l’honneur! J’ai fait quelques adaptations par rapport à la recette d’origine, notamment j’ai supprimé les croûtons et ajouté de la mozzarella. Le résultat fut à la hauteur de mes espérances, ce fut délicieux!
La présentation avec les œufs sur le dessus est très jolie. Si vous avez des invités, apportez la poêle à la table pour que chacun en profite visuellement avant le service!! Rien n’est plus agréable que de casser l’œuf dans son assiette et de voir le jaune bien coulant se répartir sur les aubergines, c’est un régal!

Aubergines aux œufs et mozzarella

Pour 2 personnes
  • 2  petites aubergines
  • 2 oignons moyens
  • 2 gousses d’ail
  • 4 œufs
  • 1 c. à c. d’herbes de Provence
  • 1 feuille de laurier
  • 275 g de pulpe de tomates
  • 12,5 cl d’eau
  • 1/2 boule de mozzarella
  • 1 pincée de piment doux
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1/4 de bouquet de coriandre fraîche
  • Sel, poivre
Pelez les oignons et émincez-les finement. Épluchez et émincez l’ail.
Versez deux cuillères à soupe d’huile d’olive et mettez l’ail à frire une minute à feu vif.
Mettez les oignons à fondre sur feu doux jusqu’à ce qu’ils soient tendres sans prendre de couleur.

Lavez et coupez les aubergines en cubes. Ajoutez les dés d’aubergines sur les oignons tendres. Ajoutez les herbes de Provence, une feuille de laurier entière et laissez cuire 5 minutes à couvert à feu doux.

Versez la pulpe de tomates et l’eau. Mélangez, couvrez et laissez cuire sur feu doux en remuant de temps en temps jusqu’à ce que les aubergines aient changé de couleur et soient devenu fondantes, 40 minutes environ. Salez et poivrez.

Formez 4 cavités dans la préparation et cassez-y 4 œufs  Déposez la mozzarella en morceaux et saupoudrez d’herbes de Provence.

 

Couvrez et laissez cuire environ 5 à 10 minutes sur feu très doux en surveillant régulièrement, pour que les blancs prennent et cuisent. Quand ils sont cuits et que les jaunes ne sont pas encore durcis, ajoutez sur chacun une pincée de sel et de piment doux.

Servez les aubergines aux œufs avec la coriandre ciselée par dessus.

Source d’inspiration :