Archives par mot-clé : Noël

Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

En voyant les décorations de Noël apparaître partout dans les vitrines des magasins, j’ai réalisé que oui, l’automne est résolument là, et même que l’hiver approche à grands pas! Je dois dire que je ne suis pas encore au taquet sur Noël, je préfère prolonger encore un peu la période de l’automne avec ses feuilles mortes et ses citrouilles ! L’odeur des courges ne quitte pas ma maison depuis 2 mois et aujourd’hui une fois de plus, elles sont de la partie!
 
Il y a quelques semaines, j’ai vu une recette qui avait l’air divine sur le blog Les petits plats de Béa et je n’ai pas pu résister. Des pâtes à la  sauce bien crémeuse à la tomate, avec de la courge, des champignons et beaucoup, beaucoup de cheddar… Ce plat gourmand et copieux fut forcément un gros un coup de cœur! Il combine mon amour des gratins de pâtes façon mac & cheese et ma passion dévorante pour les courges.
 
 
Dans ce plat, les oignons, la courge et les champignons sont tous revenus à la poêle ensemble. C’est un gain de temps et votre cuisine est parfumée avec toutes les odeurs en même temps, c’est le paradis! À la base c’est une recette végétarienne, où la citrouille, les champignons et les pâtes sont gratinés au four avec du  fromage (tout un programme!). J’y ai ajouté du chorizo et c’était terrible, mais vous pouvez l’omettre pour rendre ce plat à nouveau végétarien!
 
Ce plat de pâtes constitue un repas plutôt équilibré grâce à la quantité de légumes, et il ne manquera pas de vous donner un regain d’énergie pour vous permettre de continuer la journée. C’est un plat réconfortant et vraiment parfait pour l’automne.
 
J’ai fait ce plat avec des tagliatelles, mais il doit être déclinable avec n’importe quel style de pâtes, pourquoi pas même des feuilles de lasagne!
 
 

Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

 
Pour 4 personnes
 
  • 180 g de tagliatelles
  • 1/2 courge butternut
  • 200 g de champignons de paris
  • 1 oignon
  • 3 c. à s. de concentré de tomates
  • 50 g de chorizo fort
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 15 g de beurre
  • 25 cl de lait
  • 1 c. à s. de farine
  • 80 g de cheddar râpé
  • Sel, poivre
 
Faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau salée selon les instructions figurant sur l’emballage.
 
Pelez la courge et coupez-la en cubes.
Pelez l’oignon et émincez-le.
Nettoyez les champignons et coupez-les en lamelles.
Coupez le chorizo en rondelles.
Faites-le revenir dans la poêle puis égouttez-le et réservez-le.
 
Chauffez l’huile d’olive dans une sauteuse et faites revenir l’oignon 2 minutes , puis ajoutez les champignons et prolongez de 5 minutes, et enfin la courge et prolongez d’encore 5 minutes, salez et poivrez.
 
Préchauffez le four à 180°C
 
Chauffez le beurre dans une casserole, ajoutez la farine, mélangez, puis versez le lait et laissez épaissir en fouettant constamment, incorporez le concentré de tomates, le chorizo et rectifiez l’assaisonnement.
 
Quand les pâtes sont cuites, égouttez-les et mélangez-les aux légumes, ajoutez la sauce au chorizo et mélangez encore.
 
Versez la préparation dans un plat allant au four.
 
Répartissez le cheddar râpé et enfournez dans le four chaud pour faire gratiner 10 minutes à 180°C.
 
 
Source d’inspiration :
 

Bucketlist de décembre

Photo PokemonaDeChroma @Flickr
 
J’inaugure une nouvelle catégorie que j’aimerais vous proposer une fois par mois pendant 12 mois ou plus, on verra bien. J’ai envie de vous partager mes coups de cœur et les projets qui me motivent chaque mois, ou si vous préférez ma « bucket list ». Je ne la respecte jamais, j’en fais  en général un dixième au mieux, mais ce n’est pas grave, les bonnes idées restent et rien n’empêche de les faire une autre fois! Comme je ne veux pas que cette nouvelle rubrique soit une sorte de résolution (parce que je ne les tiens jamais), j’inaugure donc le premier article de la série en décembre!
 
Eh oui, on est déjà début décembre! Difficile à croire, n’est-ce pas? Noël n’est pas encore là, et je suis déjà complètement HS. Qui ressent la même chose? Vous pouvez lever la main, je ne le répèterai pas. Les fêtes et le shopping intensif de cette saison sont très fatigants. Je suis fatiguée, mais il n’est pas question de se reposer ! Le mois de décembre est un mois de fêtes, mais c’est aussi celui où l’on profite à fond de l’esprit de l’hiver, et c’est pour cette raison que je l’adore! Du coup ma bucket list est ultra touffue, mais que voulez vous, j’ai toujours eu des ambitions démesurées! 
 

Ma bucket list de décembre :

 
– Prendre une semaine de vacances à Noël 🎅
– Faire des biscuits de Noël décorés 
– Tester un nouveau resto et un salon de thé 
– Aller faire des courses dans une boutique de produits en vrac 
– Décorer mon mini sapin de Noël 
– Écouter et étoffer ma playlist de Noël 🎵
 
– Acheter ou fabriquer une étoile à mettre en haut de mon sapin ⭐
– Regarder un film de Noël, il y a une liste de dingues sur Netflix, mais si vous avez des suggestions, je suis preneuse!
– Profiter des fêtes pour photographier les gens que j’aime avec mon polaroïd
– Faire un mélange de biscuits apéro maison (du moins, mélangés par moi-même)
– Faire des pâtes de fruits pour offrir, je pense aux parfums pomme, poire et orange
– M’acheter une belle écharpe bien épaisse
– Imprimer de jolies étiquettes pour mes cadeaux
– Essayer une recette de punch de Noël 
– Progresser en pâtisserie avec le MOOC pâtisserie
– Tester du faux gras (mon repas de Noël ne sera pas végétarien pour autant)
– Regarder la saison 5 de Orange is the New black
 
– Faire un stollen et un Kouglof maison 
– Acheter un casse-noisettes en bois pour mon sapin pour me rappeler mes vacances en Russie
– Allumer des bougies aux odeurs de Noël 
– Faire pousser des shiitake 🍄
– Suspendre et garnir des chaussettes de Noël 
– Ouvrir chaque jour nos calendriers de l’avent (Tut Tut Animos pour ma fille, bière mon homme, thé pour moi!) 
– Finir de lire mes livres en cours : Le temps est assassin de Michel Bussi et Comment pense google
– Commencer et finir les achats de Noël vite et sans stress! 
– Boire du chocolat chaud maison
 
Photo Theo Crazzolara @Flickr
 
– Fabriquer des décorations de Noël recyclées ou à base d’éléments naturels
– Porter mes pyjamas de noël (oui MES, car j’en ai plusieurs, je suis une grosse fan de Noël) 
– Porter mes pulls de Noël (même remarque) 
– Porter mes pantoufles de Noël (cette fois je n’en ai qu’une paire, je vous rassure) 
– Visiter le marché de Noël et la jolie ville de Strasbourg 🎄
– Cuisiner des cranberries fraîches
 
Photo liz west @Flickr
 
– Essayer de renouer avec nouvel an que je ne fête plus depuis 3 ans pour cause d’enfant – les nouvel ans auxquels nous sommes invités n’étant généralement pas kids friendly.
 
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois de décembre?  J’adore connaitre les idées des gens et je risque même fort de les ajouter sur ma propre liste!

Que cuisiner en décembre?

De nos jours, la plupart des fruits et légumes sont disponibles toute l’année, mais si vous les achetez en saison, ils sont non seulement moins chers, cultivés moins loin et dans des conditions plus naturelles, mais en plus, vous apprécierez également les fruits et légumes à leur apogée au niveau du goût! C’est pourquoi je vous propose un petit récapitulatif des fruits et légumes  qui sont de saison en décembre, ainsi que mes meilleures recettes à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci!
 
Blogueurs et blogueuses culinaires, si vous faites une recette en utilisant les ingrédients de saison ce mois-ci, n’hésitez pas à aller découvrir le défi de Gut, « Cuisons de saison« . Pour ceux qui ne connaissent pas, Claudine diffuse chaque début de mois, sous une page intitulée : CUISINONS DE SAISON, la liste des légumes et fruits que vous pouvez utiliser pour faire votre recette.

Durant tout le mois, vous pouvez proposer n’importe le recette, à condition qu’elle soit réalisé avec des produits qui auront été ciblés dans CUISINONS DE SAISON du mois en question. Claudine réunit alors toutes ores recettes sur une page, ce qui permet d’avoir un très beau récap de recettes parfaitement de saison!

 
 

🥝 Côté fruits : 

 
 
Pommes : Galette aux pommes caramélisées et fleur de sel, un véritable régal
 
Citron : Lymonik, un gâteau russe réalisé avec des citrons entiers
 
Grenade : salade d’automne à la feta marinée, un régal et pourtant je ne suis pas une fan de salade!
 

🍠 Côté légumes : 

 soupe-betterave-chou-2
Betteraves : une soupe toute rose!
 
brocoli-balls
Brocoli : Brocoli balls, pour séduire même les plus jeunes!
 
parmentier-chou-bruxelles-2
Chou de Bruxelles : parmentier aux choux de Bruxelles, ni vus ni connus!
 
chou-farci-2
Chou : Kaldomar, le chou farci à la suédoise, j’adore!
 
Carotte : carottes au Coca-Cola, elles surprendront les plus réticents ^^
 
Roquette : j’ai beau savoir que la roquette est un légume d’hiver, je trouve qu’elle met du soleil à table, surtout avec ce houmous à la roquette!
 
buddha_bowl-kale-patate-douce
Chou kale : Avec ce légume fashion faites-vous un buddha bowl aux pois chiches!
 
Pommes de terre : ces petits muffins vont bien avec pratiquement tout!
 
Patate douce : tout sent l’automne dans ce ragoût à la bière, patate douce, champignons et châtaignes.
 
Radis : une omelette non pas avec les radis mais avec leurs fanes!
 
enchiladas-vegetariens-courge-haricots-2
Courge butternut : En enchiladas, c’est délicieux!
 
IMG_0856
Panais : en stoemp, une spécialité belge délicieuse!
 

🧀Autres plaisirs du moment : 

 

– Les biscuits de Noël
– Le stollen
– Le chocolat chaud
– La raclette
– La tartiflette et plats au fromage
– Le Mont d’or
 
Et vous, vous prévoyez de cuisiner des choses en particulier en décembre?

Flavour beans potion

Vous connaissez sans doute les Bertie Bott’s Flavour beans, les fameux bonbons issus de l’univers d’Harry Potter. Ce sont les bonbons les plus populaires du monde sorcier. Ils ressemblent visuellement à des jelly beans, mais il y a un « mais ». Chaque paquet contient des bonbons délicieux aux parfums tels que chocolat ou marmelade, mais aussi d’autres aux parfums dégoûtants et rien ne permet de savoir à l’avance sur quoi vous allez tomber!

Parmi les parfums dégoûtants, il y a vraiment tout et n’importe quoi, comme un parfum épinards, foie, tripes ou encore œuf pourri. Il existe également des saveurs qui ne sont pas des aliments réels comme le parfum herbe, saleté fermière, vomi, ou encore papier ou colle d’enveloppe.

On dit que Bertie Bott a créé ces fameux bonbons au milieu du 20ème siècle par erreur. Il prévoyait de faire des bonbons tout à fait standard mais a accidentellement fait tomber dans sa préparation des chaussettes sales. En découvrant le résultat, il a immédiatement reconnu le potentiel de vendre des bonbons qui comporteraient « un risque à chaque bouchée! ».

Si vous êtes comme moi fan de Harry Potter, vous avez sans aucun doute déjà reçu une boîte de Bertie Bott’s Every Flavour Beans dans votre panier de Pâques ou vos cadeaux de Noël. Comme ceux du monde magique, ils existent pour de vrai chez nous avec des parfums tout aussi dégoûtants que dans le film! J’ai deux boites d’avance chez moi mais je ne me suis pas encore aventurée à les goûter! Et vous, vous avez testé? Quel parfum avez-vous obtenu?

En attendant de me lancer, pour Halloween j’avais envie de créer un cocktail qui rappelle le goût de ces bonbons, en tout cas des « bons » parfums de ces bonbons! Ce cocktail façon bonbon sera idéal pour la soirée de distribution de bonbons d’Halloween!

Je n’ai pas fait fondre de bonbons directement, d’autant qu’il est impossible de savoir lesquels sont bons sans les goûter. J’ai préféré faire un mélange de saveurs un peu chimiques pour reproduire une saveur « bonbon ». Le résultat est assez réussi car il m’a semblé reconnaître le côté sucré et parfumé de ces haricots magiques!

J’ai quand même déposé des flavour beans dans le fond que l’on peut croquer à la fin du cocktail, c’est très joli Je vous laisse voir si vous prenez le risque de déposer des flavour beans ou si vous jouez la sécurité en déposant des jelly beans classiques!

Je profite de cette recette particulière pour faire un petit clin d’œil à un blog que j’aime beaucoup, dont le nom évocateur, Flavour beans, m’a donné l’idée de ce cocktail! C’est un blog beauté vraiment sympa, tenu par Alexane qui partage avec moi l’amour d’Harry Potter. Si vous cherchez des tests beauté et des tutoriels maquillée trop beaux, toujours présentés avec une pointe d’humour et sans se prendre trop au sérieux, c’est chez elle qu’il fait aller!

P.S. : Si vous cherchez des recettes sympa pour Halloween, j’en ai pas mal et notamment ces  frites de patate douce au curry!

Flavour beans potion

Par verre

  • 10 Flavour beans
  • 5 cl de vodka
  • 15 cl de limonade
  • 1 c. à c. de sirop de barbapapa
  • 1 c. à c. de sirop coco
  • 1 c. à c. de sirop grenadine
  • 4 glaçons

Mélangez la vodka et les sirops. Allongez de limonade et déposez les flavour beans dans le fond du verre. Ajoutez enfin les glaçons.

Que ramener de Russie ?

La Russie est bien sûr le pays des matriochka et du merchandising autour de Poutine dont on ne sait à quel degré il faut le prendre, comme les t-shirts représentant Poutine pêchant la truite ou nourrissant un ours adulte au biberon.
Vous trouverez aussi là-bas de jolies décorations en forme de casse-noisettes, des boules de Noël traditionnelles ou encore des boîtes en bois laquées très travaillées. Mais ce dont je vais vous parler aujourd’hui, c’est des souvenirs alimentaires que vous pouvez ramener de ce beau pays, car ce sont indubitablement les souvenirs les plus utiles et intéressants que l’on peut ramener de tout voyage à mon goût ! Si vous prévoyez un voyage au pays du Spoutnik, suivez le guide, c’est à dire moi!

Côté salé

 

De la charcuterie

Comme beaucoup de pays de l’est, les russes proposent de très bonnes charcuteries, notamment un bon choix de saucisses. Comme vous n’arriverez pas à distinguer les noms sur les étiquettes, prenez au pif, vous ne serez pas déçu !

Du fromage

On trouve de très bons fromages de différentes textures mais globalement plutôt doux en goût. À noter, les fromages fumés qui ressemblent à une saucisse, ou encore le sira kapchoni, un fromage qui fait des grands fils comme des spaghettis vendu sous forme de tresse. Il y a également du fromage blanc russe qui se vend en sachet ou une sorte de fêta effritée vendue dans un emballage triangulaire.

Des produits de la mer

Les russes ont de très bons produits de la mer en conserve, donc plutôt faciles à ramener, comme des sprats ou du caviar de saumon. Vous trouverez aussi des languettes de ventre de saumon fumé et toutes sortes de conserves de harengs : à la russe, marinés à l’aneth, à la sauce curry, sauce moutarde, sauce paprika ou enfin à la sauce cherry.
Quand on pense à la Russie, on pense évidemment au caviar mais attention, même s’il est présenté en conserve, il est frais! Achetez-le à l’aéroport, à moins d’avoir un frigo pour le conserver à l’hôtel jusqu’au départ.

Des épices et condiments

Parmi les produits russes les plus typiques, on trouve le pavot, les croûtons ou bâtonnets de pain soukhari au pain noir pour la soupe, les graines de tournesol ou de citrouille grillées et salées.

Des conserves de légumes

En Russie, l’hiver dure longtemps donc il y a un grand choix de conserves. Parmi les plus typiques, vous trouverez les cornichons russes, les pâtissons, les tomates marinées, le bortsch (ou le jus de betteraves pour le faire maison), la soupe au chou, le rassolnik (une soupe de cornichons et d’orge perlée) et des salades en tout genre comme du caviar de courgettes, d’aubergines ou de l’ajvar, et bien d’autres!

Des céréales

Les russes consomment beaucoup de sarrasin, on trouve  même du sarrasin kasha à la framboise au petit-déjeuner, mais aussi de l’orge et du millet.

Côté sucré

 

Des douceurs sucrées

Une sucrerie caractéristique de Russie est le zéfir, une espèce de meringue, faite de purée de fruits, d’œufs et de sucre. On trouve aussi les « Petits suisses », des sortes de Kinder Pingui avec un Pinocchio sur l’emballage et qui existent à de nombreux parfums : pavot, noix… Enfin, on peut également découvrir le halva, une préparation sucrée un peu dense enrobée de chocolat.

Des biscuits

Vous pouvez ramener des pryaniki, des petits biscuits épicés qui rappellent notre pain d’épices avec une texture très moelleuse, et des soushka, des petits anneaux croquants. Tous deux sont parfaits pour accompagner le thé. On trouve aussi les waffelrollchen, des gaufrettes roulées qui rappellent nos cigarettes russes (tiens tiens), certaines sont trempées dans le chocolat, c’est très bon!

Du chocolat

Certains chocolats russes sont très bons et peuvent être une bonne idée cadeau pour soi même. Je préfère ceux dont les emballages sont bien kitsch, je trouve que ça ajoute du style au souvenir! Piochez notamment dans les marques Mishka avec des ours et Alionka avec des têtes de bébé.

Des conserves sucrées

De ce côté là aussi on peut se faire plaisir! On trouve notamment du miel, des confitures, comme de la confiture de cerises blanches ou de la purée d’argousier, mais aussi des fruits séchés comme des cerises  ou des airelles.

Côté boissons

Du thé russe

Évidemment, il ne faut pas oublier le thé ! Le thé russe est un délice que l’on trouve facilement chez nous mais c’est l’occasion d’en ramener du « vrai ». Les russes font traditionnellement leur thé dans un samovar, accessoire ludique mais peut être un peu encombrant à ramener, c’est vous qui voyez !

De la vodka

Les prix pour une bouteille de vodka correcte et bon marché débutent autour d’environ de 7 euros pour un demi-litre et s’envolent ensuite pour les vodkas de luxe : Vodka Pertsovka (au poivre), Vodka Tsarskaya, Kauffman, Beluga, Tsarskaya…). Vous pouvez en trouver des bien moins chères, j’ai vu des bouteilles à deux euros, mais la dégustation ne sera pas une partie de plaisir!
Outre la vodka blanche, on peut aussi acheter de la vodka aromatisée (Limonnaya, Okhtnichya, Starka, etc).
Ne vous trompez pas, ne prenez pas les vodkas importées comme la Smirnoff, Polskaya, Finlandia par exemple.

De la bière

La bière est très populaire en Russie. La plus connue est la Baltika, fondée en 1990 à Saint-Pétersbourg. Parmi les bières célèbres il y a aussi la Zhigulevskoye. Personnellement j »ai aimé des bières de brasseries plus confidentielles, comme celles de la brasserie Salden’s.

Du kvass

Le kvass est la boisson russe par excellence. il est fabriqué à base de pain de seigle ou de pain noir, d’eau de source et d’herbes d’herbes On peut aussi en trouver aux baies, aux céréales ou à la betterave. C’est légèrement pétillant et très rassasiant. La seule difficulté c’est que les russes en consomment beaucoup donc on trouve souvent des bouteilles de 2 litres, un peu encombrantes à ramener en avion, mais vous devriez trouver aussi des bouteilles individuelles.

Côté vaisselle et trucs de cuisine

Vous pouvez trouver des accessoires de cuisine sympa en Russie, notamment des verres à vodka, de la vaisselle en bois décorée à motif fraises, des livres de cuisine russe (traduits en anglais), ou encore un samovar pour faire le thé.

Comment renouveler la fête de Pâques?

Si Pâques est une bonne journée garantie pour les enfants qui savent déjà qu’ils vont se gaver de chocolats et autres douceurs ultra sucrées, j’ai longtemps regretté que cette fête ne soit pas un peu plus fun et renouvelée pour devenir une vraie institution au même titre que Noël.
Pour que Pâques plaise autant aux adultes qu’aux enfants, vous n’êtes pas obligés de forcer les adultes à chercher leurs œufs dans le jardin (mais on le fait dans ma famille et on s’en porte très bien). Déco, cadeaux, ambiance, voici mes petites idées pour créer l’événement et donner un côté plus moderne à cette jolie journée!
Avec plein de nourriture, de bons cocktails et des jolies couleurs pastels partout, vous devriez apprécier Pâques, ou je ne comprends pas!
puree-chou-fleur-romarin

Un menu dépoussiéré

Si le gigot et les haricots vous fatiguent d’avance, vous pouvez facilement sortir des sentiers battus. En apéro, que diriez-vous de chips de carottes au cacao, de petites fleurs au saumon et tzatziki, ou encore de lapins feuilletés au chèvre frais? Poursuivez avec un burger d’agneau par exemple, accompagné d’une purée de chou-fleur au romarin ou de pommes de terre farcies au chaource? Plus légers ou presque, ces petits crumbles aux haricots, petits pois et chèvre sont délicieux et faciles à préparer. On remplace les traditionnels haricots par des baked beans et le tour est joué! Si vous n’aimez pas les burgers, des capellini aux sardines feront peut-être votre bonheur, ou encore des tartines printanières sardine courgette feta.
Au niveau du dessert, pour moi rien ne vaut le carrot cake. Mai si vous doutez, essayez aussi les mini cheesecakes à la fraise ou la tourte aux fraises et à la menthe.
burger-agneau-feta2

Faire un brunch de Pâques

Qui dit Pâques dit œufs et qui dit œufs dit brunch, non? Comme en plus, Pâques à lieu un dimanche, on n’a aucune excuse pour ne pas de faire un méga brunch! On attaque avec des œufs cocotte à la vache qui rit, ou encore des œufs brouillés aux apéricub ou un œuf au chorizo en baguette. Une fois encore, les baked beans seront vos meilleurs alliés. Accompagnez tout ça de jolies corbeilles de pain, d’un plateau de fromage, charcuterie et saumon fumé et le tour est joué!
 oeuf-cocotte-vache-qui-rit3

Côté boissons

Il vous faut un cocktail signature de Pâques. Qui dit pâques dit chocolat, bonbons et sucreries en tous genres, donc une vodka tagada ou un cocktail rose girly décoré de nounours feront parfaitement l’affaire!

Des chocolats faits maison

Si vous ne voulez pas cuisiner, vous pouvez simplement composer vous-même des jolis paniers ou seaux remplis de petits œufs et bonbons mélangés. Vous pouvez aussi préparer des jolis biscuits, comme ces biscuits décorés façon œufs de Pâques, ou ces petits sablés au chocolat blanc et blé soufflé. Vous pouvez aussi réaliser ce délicieux chocolat noir aux noix grillées, ou encore ces petits nuages au chocolat, ultra simples à faire et super bons! Par ici je vous donne quelques bases pour des chocolats fourrés maison, je suis loin d’être experte mais tout le monde les a adorés et ils sont à la portée de tous.
cookies-oeufs-de-paques3

Variez les cadeaux

Pour ne pas provoquer d’overdose de chocolat, on peut varier les cadeaux sans faire trop de hors sujet. Vous pouvez acheter ou fabriquer des jouets et activités sur le thème des œufs ou du printemps pour les plus jeunes. Pour les adultes offrez des fleurs, des graines, des ustensiles de jardinage pour un esprit « retour des beaux jours », ou encore des jolies bougies ou des coquetiers. Côté gourmandises, si vous voulez limiter le sucre, visez du côté du fromage, de la bière, des liqueurs de plante, ou encore des kits comme ces kits à riz au lait.

Un dress code?

Et si on imposait à tout le monde de porter du pastel, de s’habiller en rose ou de porter du jaune dans l’esprit poussin? Pas sûre que ça plaise à tout le monde mais je me dis que ça peut être drôle!
Source: BuzzFeed

Soignez la déco de table

Pour une décoration faite maison et pas cher, vous pouvez confectionner de jolis marque-place en mettant quelques petits œufs en chocolat emballés comme un cadeau dans du joli tissu avec un ruban et une étiquette avec le prénom de chaque convive.
Prévoyez des centres de table sympa : un joli verre que vous remplirez d’herbes et de pâquerettes et de quelques œufs en chocolat, ou encore une boite à œufs remplies de coquilles d’œufs ouverts en guise mini-vases dans lesquels vous déposerez quelques fleurs des champs.
Source ProFlowers @Flickr
Avec tout ça et un peu de bonne humeur, je ne doute pas que vous allez passer une super journée de Pâques! Ce qui compte c’est bien sûr de la passer en bonne compagnie avec ceux que vous aimez! Et vous, vous avez des traditions ou habitudes à partager sur cette journée?

Spécialité de Suède : Risgrynsgröt ou riz au lait suédois

Vous connaissez tous le riz au lait, dessert d’enfance par excellence, et je suppose que vous l’adorez. Le risgryngröt est un peu le riz au lait suédois, mais il a une histoire bien particulière là-bas. Ce riz au lait, ou bouillie de riz, est un dessert à base de riz qui est cuit dans de l’eau et du lait avec du sucre et beaucoup de cannelle. On le sert aussi parfois avec du beurre, de la confiture ou du coulis de fruits.

C’est le dessert favori de beaucoup de suédois et même s’il se déguste toute l’année, il est surtout connu comme une spécialité de fêtes, car il est servi dans de nombreuses familles comme le petit-déjeuner traditionnel de Noël.



Quand on le consomme le matin de Noël, la tradition veut qu’on y cache une amande entière avant de le servir. A l’instar de la galette des rois, tout le monde attend de voir qui obtiendra cette amande. Selon le folklore, celui qui obtient l’amande se mariera l’année suivante! L’avantage c’est qu’avec l’amande, on a moins de chances de se casser une dent qu’avec nos bonnes vieilles fèves en porcelaine!

Ce riz au lait sera délicieux servi tiède, saupoudré généreusement de de cannelle.

P.S. : Si vous aussi vous adorez le riz-au-lait, testez aussi cette version au café trop bonne!

Riz au lait suédois


Pour 4 personnes

  • 150 g de riz blanc à grains longs
  • 30 cl d’eau
  • 1 pincée de sel
  • 80 cl de lait
  • 1/2 c. à s. de cannelle ou 1 bâton
  • 1 amande blanchie (facultatif)
  • 3 c. à  s. de sucre

Rincez le riz dans une passoire. Mettez-le dans une casserole avec de l’eau bouillante et le sel et laissez bouillir 5 minutes. Retirez du feu et réservez 15 minutes pour que le riz absorbe plus d’eau.

Remettez la casserole sur la cuisinière. Ajoutez le lait, la cannelle et remuez de temps en temps en laissant cuire lentement jusqu’à ce que l’ensemble devienne bien crémeux. Ajoutez le sucre et l’amande. Servir en saupoudrant de cannelle supplémentaire.

Source d’inspiration: 
http://www.seattletimes.com/life/food-drink/recipe-risgrynsgrt-swedish-rice-porridge/

Purée de petits pois, scones aux pommes de terre et sauce pistache

La semaine dernière je vous ai parlé du superbe livre de Cléa, Recevoir en bio, que j’ai eu la chance de recevoir grâce au site Natura Sense.
Pour ceux qui ne connaissent pas cette boutique en ligne, Natura Sense propose plein de produits qui tournent autour du bien-être et de la santé par l’alimentation. Vous y trouverez notamment des extracteurs de jus, des robots… Et une super sélection de livres qui tournent autour du bio, de l’alimentation bien-être, de la déshydratation des aliments… De quoi apprendre à mieux s’alimenter et préparer ses produits !
J’avais choisi ce livre de Cléa parce qu’au-delà du fait qu’il est très graphique et visuellement réussi, il aborde un thème qui me tient à cœur. Quand on essaye d’avoir une alimentation saine, et aussi de réduire sa consommation de viande et de poisson, cela peut sembler difficile de préparer un repas en accord avec ces principes quand on reçoit, surtout pour les fêtes traditionnelles, comme Noël où tout le monde attend la dinde farcie à table!
Après avoir lu le livre de Cléa et parcouru les recettes, je dois dire que c’est mission accomplie. Franchement, même un carnivore endurci ne remarquerait pas forcément l’absence de viande à table tant ses menus font diversion par diverses techniques !
Il me tardait donc de tester une recette de son livre pour découvrir si en plus d’avoir des idées attirantes, celles-ci étaient bonnes à manger…
J’ai choisi une recette avec des ingrédients simples, comme beaucoup dans ce livre je vous rassure, à base d’un légume que j’adore : les petits pois !
J’ai adapté un ou deux détail de sa recette pour la rendre plus simple à réaliser et ajouter ma petite touche, mais je n’ai pas modifié les proportions.
Résultat des courses : comme je l’espérais, mon homme s’est régalé ! Pas à un seul instant il n’a suggéré que le repas manquait d’un bout de viande ou d’un œuf pour accompagner. Pas une fois il n’a reconnu les ingrédients « pour végétariens » comme la crème de soja ou la pâte de noix… Il n’a pas trouvé la purée plus fade que celles que je fais souvent au beurre ou à la crème fraîche, au contraire, il a adoré et en a redemandé!
On a eu un vrai coup de cœur pour la sauce à la pistache, originale, facile à faire et délicieuse ! Vous pouvez être sûrs que je la déclinerai dans d’autres recettes dès que possible ! Les scones étaient bien moelleux et gonflés, avec un petit goût de pois chiche très agréable.
Par rapport à la recette de base, J’ai remplacé cristaux d’huile de basilic de la purée par de la menthe séchée, et la purée d’amandes par de la purée de noix qui apporte du pep’s je trouve !
   

Purée de petits pois, scones aux pommes de terre et sauce pistache

 
Pour les scones
  • 125 g de pommes de terre cuite en purée
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 40 ml de lait végétal
  • 2 œufs
  • 50 g de farine de pois chiche
  • 150 g de farine de blé
  • 2 c. à c. de levure chimique
  • 20 g de parmesan râpé
Pour la purée
  • 600 g de petits pois frais ou surgelés
  • 15 cl de crème liquide végétale
  • 2 c. à s. rases de purée de noix
  • 1 c. à c. de menthe séchée
  • Sel, poivre
 Pour la sauce
  • 1 yaourt de brebis ou soja
  • 2 c. à c. de purée de pistache
  • 2 c. à s. de pistaches broyées et torréfiées
  • Sel, poivre
Préparez les scones. A la fourchette, délayez la purée avec l’huile, le lait, les œufs. Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le parmesan et une pincée de sel. Ajoutez-y la préparation liquide et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Si la pâte colle, farinez légèrement.
Abaissez sur une épaisseur de 2 cm en un grand cercle, et coupez 8 parts triangulaires dedans.
Disposez sur une plaque de cuisson et faites cuire au four à 190°C pendant 18 minutes.
Pendant ce temps, faites cuire les petits pois 15 minutes dans de l’eau bouillante salée
Égouttez et mixez avec tous les autres ingrédients de la purée
Mélangez dans un petit bol les ingrédients de la sauce.
Servez la purée chaude avec deux scones tièdes par assiette et un peu de sauce.

Recevoir en bio avec Cléa!

Aujourd’hui je vais vous parler du livre Recevoir en bio de Cléa que j’ai eu la chance de pouvoir découvrir grâce à la boutique Natura sense! Natura sense est une boutique spécialisée dans la santé, le plaisir et la vitalité : vous y trouverez tout ce qu’il faut pour mieux vous alimenter, et notamment des extracteurs de jus, des déshydrateurs de qualité professionnelle, des robots, des germoirs.. Et pour compléter le tout, une catégorie livres avec plein d’ouvrages qui tournent autour de l’alimentation saine, bio, ou végétarienne!

Comme son titre l’indique, Recevoir en bio est un recueil de recettes bio, et comme son titre ne l’indique pas, végétariennes par la même occasion. Le leitmotiv de Cléa à travers ce livre : nous démontrer qu’il est possible de recevoir et d’organiser des fêtes, même les plus traditionnelles, en bio et végétarien… Sans déclencher les commentaires désobligeants des carnivores !

Ce livre est tout d’abord un très bel objet, au design vraiment soigné, frais et coloré. J’ai notamment adoré ses jolis titres aux couleurs pastels. Les photos de Myriam Gauthier-Moreau sont superbes et lumineuses, et la mise en page est très aboutie. Les sommaires sont clairs et facilitent l’accès aux recettes et aux ingrédients. Petite originalité du livre, des petites fiches sont intercalées à l’intérieur, en plus des recettes, et proposent des idées de cadeaux gourmands qui respectent eux aussi la ligne directrice du livre bien sûr !

Comme promis dans le titre du livre, les recettes sont vraiment destinées à recevoir. Elles sont classées par thème : réveillon chic, pique-nique, apéro dînatoire, printemps, Noël en famille, soirée entre amis… J’ai beaucoup aimé cette organisation peu commune et plutôt ludique!

Parlons maintenant des recettes! Elles capitalisent sur les techniques qui ont fait le succès du blog de Cléa et sur ses ingrédients fétiches : fromage de chèvre, purées d’oléagineux, mélange aux algues… Les recettes sont claires et ne nécessitent globalement pas des dizaines d’ingrédients. Comme beaucoup de recettes de fêtes, certaines demandent de la préparation et dans ce cas, on trouve des conseils pour s’organiser et faire à l’avance une partie des étapes de la recette.

Les premières recettes qui m’ont tapé dans l’œil immédiatement sont les crêpes de pois chiches à la coriandre et la linzertorte salée aux figes, noisettes et chèvre. Côté sucré, la brioche à l’orange confite et aux cranberries me fait de l’œil et la galette des rois poire noisettes a directement rejoint ma to-do list!

En conclusion, j’apprécie particulièrement le fait que ce livre associe le bio avec des recettes à la mode (comme les cookies in  a jar), des recettes gourmandes ( ce n’est pas parce qu’on est végétarien qu’on ne cuisine que des algues bouillies) tout en en limitant les mauvaises graisses et les excès de sucre.

Si avec tout ça je vous ai donné envie d’acheter ce livre, vous le trouverez ici chez Natura Sense, foncez-y vite, l’envoi est rapide et très soigné ! Et si vous êtes sensibles à l’idée d’une cuisine saine, goûteuse et vitaminée, vous y trouverez plein d’autres ouvrages canon !

Si ça ne vous suffit pas pour être conquis, alors rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir la première recette que j’ai testée et qui va achever de vous séduire !

Galette des rois citron frangipane

La galette des rois est une galette traditionnellement vendue et consommée le 6 janvier, à l’occasion de l’Épiphanie  fête chrétienne qui célèbre la visite des rois mages à l’enfant Jésus.
Est-ce que quelqu’un pourrait donc m’expliquer pourquoi les magasins commencent maintenant à vendre des galettes des rois début décembre, voire même avant?
Est-on tellement affamés en décembre qu’entre le saumon fumé,  le foie gras et les bûches on a envie de se gaver de frangipane? Vraiment, j’ai beau être gourmande, je ne comprends pas cette nouvelle habitude commerciale, et je ne connais personne qui achète ces fameuses galettes avant Noël! Et vous, vous mangez des galettes des rois à partir de quand?
galette-frangipane-citron-2
Tous les ans, pour moi la galette des rois présente le même dilemme : j’ai le ventre explosé par les fêtes, mon jean ne ferme plus et je ne peux pas me résoudre à racheter ma garde robe une taille au dessus… Mais pourtant, oh pourtant! La galette des rois traditionnelle est à la frangipane, à l’amande quoi, c’est tout ce que j’aime, j’adore ça, je pourrais en manger tout le temps ( voilà peut être une explication de la vente des galettes en décembre tiens), et donc j’hésite entre mon côté raisonnable (allez, juste une demi part à la pomme) et mon vrai moi (et si je faisais deux galettes à la frangipane maison et que j’en cachais une pour la manger toute seule au lit?)
Bref, c’est vraiment sadique d’avoir mis l’épiphanie si près de Noël, les rois mages auraient pu attendre une ou deux semaines avant de venir dire bonjour à Jésus, qu’on ait le temps de faire une diète quoi!
Bref, celle que je vous propose aujourd’hui est une légère variante de la tarte frangipane classique. Elle contient de la frangipane parce que c’est incroyablement bon, et elle est juste relevée par une crème au citron qui ajoute du pep’s et aide à faire passer le sucre. Le résultat est absolument parfait pour les amateurs de sensations acidulées! Pour faire la garniture, je me suis inspirée d’une tarte découverte sur le joli blog Plaisir et Equilibre, qui l’avait elle-même trouvée sur le blog de Gridelle. Avec des références pareilles, ça ne pouvait être qu’un succès !
galette-frangipane-citron

 Galette des rois citron frangipane

Pour le lemon curd 
  • 15 cl de jus de citron jaune
  • 80 g de sucre
  • 2 œufs
  • 1 c. à s. de maïzena

Pour la crème pâtissière 

  • 250 g de lait
  • 1 œuf
  • ½ bouchon de rhum ambré
  • 40 g de sucre
  • 1 c. à c. d’arôme vanille
  • 20 g de maïzena

Pour la crème d’amandes 

  • 100 g de beurre très mou
  • 80 g de sucre
  • 100 g d’amandes en poudre
  • 2 œufs
  • Quelques gouttes d’essence d’amande amère

Faites chauffer dans une casserole le lait avec la vanille liquide et le rhum. Dans un saladier, mélanger au fouet, l’œuf  le sucre et la maïzena. Ajouter le lait chaud tout en mélangeant. Remettre le tout dans la casserole et cuire à feu doux jusqu’à épaississement de la crème. Laisser tiédir.

Battez le beurre en pommade, ajoutez le sucre puis les œufs un à un. Incorporez ensuite les amandes et l’amande amère.

Mélangez la crème pâtissière refroidie avec la crème d’amandes.

Battez les œufs en omelette dans un petit bol. Dans une casserole, faites chauffer le jus des citrons avec le sucre et la maïzena. Une fois que la préparation est chaude, ajoutez les œufs battus et mélangez vivement sur le feu jusqu’à épaississement. Laissez refroidir.

Préchauffez le four à 200°C.
Battez un jaune d’œuf avec 2 cuillers à soupe de de lait.
Étalez la pâte feuilletée. Avec un pinceau, badigeonnez tout le contour extérieur de la pâte de jaune d’œuf.  Étalez le lemon curd sur la tarte, ensuite à l’aide d’une poche à douille, recouvrez avec la frangipane.
Déposez la deuxième pâte, soudez les bords, couvrez le dessus du restant d’œuf battu, faites des stries sur la pâte.

Enfournez durant 20 à 30 minutes en surveillant la coloration.  La tarte est prête lorsqu’elle a pris une belle couleur dorée.

Laissez tiédir ou refroidir avant de servir et de vous régaler.

 galette-frangipane-citron-3

Source d’inspiration
https://plaisiretequilibre.wordpress.com/2015/09/27/tarte-au-citron-et-a-la-frangipane/

http://www.les-voyages-de-gridelle.com/2014/09/tarte-au-citron-et-a-la-frangipane.html