Archives par mot-clé : mozzarella

Oeufs au four à la sauce tomate épicée

Aujourd’hui, je vous propose un plat que j’aime servir pour le petit-déjeuner, le brunch, le déjeuner ou le dîner. Enfin, tout le temps si vous préférez! Cette recette d’œufs au four est totalement adaptable et satisfaisante quel que soit le moment de la journée. Si vous n’avez jamais préparé des œufs de cette façon, je pense que vous serez étonnés de voir à quel point cette technique est facile. En plus, visuellement le rendu est très joli quand vous apportez les plats individuels à vos convives.

 

Ce plat est prêt en moins de 25 minutes, autant dire qu’il a tout pour plaire. La partie la plus « compliquée » de cette recette est la sauce, et encore, elle est super simple et mérite vraiment les 15 minutes qu’elle vous demandera. Autre avantage de cette recette, vous avez probablement tous les ingrédients dont vous avez besoin directement dans vos placards !

Une fois que votre sauce est prête, ajoutez des œufs, du fromage et quelques herbes, et hop, au four ! Petit plus gourmand, prévoyez du pain grillé à tremper dans la sauce tomate !

P.S. : Si ce genre de petits plats aux œufs vous plaît, vous aimerez aussi ces mini gratins de tomate, mozzarella et œufs durs!

Oeufs au four à la sauce tomate épicée

Pour 2 plats individuels

  • 1/2 oignon émincé
  • 1 grande gousse d’ail émincée
  • 1 pincée de piment de cayenne
  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 1/2 c. à c. de sucre
  • 1/2 c. à c. paprika
  • 400 g de pulpe de tomate en dés
  • 4 œufs
  • 4 c. à s. de parmesan râpé
  • 2 branches de romarin frais effeuillé ou 1 c. à c.
  • 2 tranches de pain complet
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel

Dans une casserole à feu moyen-doux, mettez à chauffer 1 cuiller à soupe d’huile d’olive. Ensuite, ajoutez les oignons, salez et faites cuire pendant 7 à 8 minutes ou jusqu’à ce que les oignon soient translucides. Baissez le feu s’ils brunissent trop vite.

Ajoutez l’ail et le paprika et laissez cuire encore 2 à 3 minutes.

Ajoutez le piment de cayenne et le poivre et remuez.

Ensuite, ajoutez les tomates en dés, le vinaigre balsamique et le sucre, salez et remuez.

Laisser encore mijoter pendant 10 à 12 minutes, réduisez la chaleur si la sauce bout trop. Goûtez et ajustez les assaisonnements. Préchauffez le four à 200°C et graissez légèrement deux plats de cuisson au four.

Faites griller les deux tranches de pain et déposez-les au fond des plats individuels.

Répartissez la sauce uniformément entre les deux plats et déposez par dessus deux œufs dans chaque.

Saupoudrez par dessus le parmesan et le romarin.

Enfournez pour 10 à 12 minutes ou jusqu’à ce que les œufs atteignent la cuisson désirée. Les blancs doivent être coagulés mais le jaune encore liquide.

Spécialité d’Italie : piadina tomate mozarella basilic

L’un de mes plats italiens préférés de tous les temps est la piadina, un des plats de street food italiens les plus connus et appréciés en Italie. C’est un produit typique de la Romagne, une partie de la région Emilie-Romagne, même si on en trouve désormais quasiment partout en Italie et dans le monde entier.
Il y a une centaine d’années, la piadina était la nourriture du pauvre, car elle était utilisée comme substitut du pain entre deux fournées. Pendant les années 60, les femmes de la campagne ont commencé à en vendre sur les routes de la ville avec un chariot à pousser. C’est là que la piadina est devenue un véritable repas à grignoter sur le pouce. De nos jours, vous trouverez des piadinas dans des stands tout au long de la côte Romagne.
La piadina est généralement faite avec de la farine de blé, de la matière grasse, de l’eau ou du lait et du sel. Il est très facile de préparer des piadina maison, je vous monterai d’ailleurs ça prochainement. Vous pouvez aussi en trouver toutes faites en sachet en épicerie italienne, elles se présentent alors un peu comme des tortillas. Comme vous vous en doutez, les piadinas vendues dans les supermarchés ne sont pas aussi bonnes que celles vous pourrez faire maison ou consommer en Romagne!
Une fois cuites, ces galettes sont généralement farcies avec des ingrédients sucrés ou salés tels que des viandes cuites, des fromages, des légumes ou même du Nutella… Sans parler de la garniture « hivernale » aux saucisses et aux oignons caramélisés! Voilà qui me donne faim rien que d’y penser!
Aujourd’hui je vous propose une garniture parmi les plus célèbres, tout à fait typique de l’Italie, puisqu’elle est à base de tomates, mozzarella et basilic. C’est un régal à la fois frais et gourmand, nous avons adoré. Réalisez cette recette avec des piadina maison, ou toutes faites si vous en trouvez, vous allez vous régaler!
  
P.S. : Si vous aimez manger italien ET végétarien, essayez ce gâteau capri vegan en dessert, simplement à tomber!

Piadina tomate mozarella basilic

  • 2 grandes piadinas
  • 1 boule de mozzarella
  • 2 petites tomate
  • 12 feuilles de basilic frais
  • 1/2 c. à s. d’origan
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre
Coupez la mozarella en tranches. Mettez une piadina dans une casserole déjà chaude. Déposez la mozzarella sur une moitié de la piadina , laissez fondre un peu , puis déposer dessus les tomates , et assaisonnez avec un peu d’huile et de sel, l’origan, le basilic. Fermez la piadina et laissez chauffer pendant 2 à 3 minutes , le temps de laisser fondre la mozzarella . Recommencez avec la seconde piadina.

Scones au cheddar

Quand je ne sais pas quoi faire pour le dîner, je choisis souvent de faire un « petit-déjeuner » à la place. Quelques scones, quelques œufs, une petite salade, et hop, voilà un repas du soir parfait! Quelqu’un d’autre que moi est fan du petit déjeuner au dîner? Il faut dire que j’adore tout ce qui compose le petit-déjeuner en général, mais que je ne petit-déjeune pas! Il faut donc que je trouve d’autres occasions de me gaver délecter de baked beans, œufs brouillés, bacon et autres douceurs typiques de ce repas!
Lorsqu’on pense aux scones,  on imagine d’abord une recette sucrée : à la confiture de groseille, aux pépites de chocolat… Mais les scones sont tout aussi délicieux dans les versions salées! Aussi, quand j’ai vu des scones au cheddar chez Carole du blog Cuisiner en paix, j’ai su que j’allais bien vite me faire un repas « petit-déjeuner! J’adore ce fromage et je pouvais pas résister à la tentation de goûter ces délicieux scones! Si vous ne connaissez pas ce super blog, il est temps d’aller y faire un tour!
J’ai simplement modifié un peu le mélange de farine de la recette d’origine, pour y ajouter des flocons d’avoine que j’adore, et j’ai augmenté la proportion de cheddar parce que je n’y résiste pas.
Le résultat? Un bon goût de fromage bien prononcé, une texture bien moelleuse, aérée… Franchement, j’y suis totalement accro et après les avoir goûté, je pense que vous serez également fans comme moi de ces scones au cheddar et aux flocons d’avoine! vraiment, ils sont parfaits pour accompagner des œufs brouillés, que ce soit au réveil ou le soir! Laissez-vous tenter!
  

Scones au cheddar

  • 75 g de farine
  • 75 g de farine complète
  • 80 g de flocons d’avoine
  • 1 c. à c. de levure chimique
  • 55 g de beurre coupé en petits dés
  • ½ c. à c. de sel
  • 15 cl de lait ribot (ou de lait normal + 1 c. à s. de jus de citron, 15 mn temp ambiante, mélanger)
  • 15 g de cheddar fermier râpé
  • 45 g de mozzarella râpée
  • ½ c. à c. de poudre de moutarde
Pour décorer
  • 15 g de mélange de graines
  • 20 g de cheddar fermier râpé
Préchauffez le four à 200°C.
Dan un saladier, mettez l’ensemble des ingrédients. Mélangez jusqu’à formation d’une belle boule.
Sur une feuille de papier sulfurisé légèrement farinée, étalez la pâte en lui donnant une forme ronde. Il faut qu’elle ait une épaisseur d’au moins 1 centimètre.
A l’aide d’un pinceau, badigeonnez de lait sur la surface.
Couper ensuite le cercle de pâte en 8 parts. Détachez-les les unes des autres.
Ajoutez sur chaque part quelques graines ainsi qu’un peu de cheddar râpé.
Posez la feuille de papier sulfurisé avec les scones crus sur une plaque de cuisson.
Mettez à cuire au four 12 minutes à 200°C.
Laissez refroidir ou tiédir avant de les manger.
 Source d’inspiration :

Pizza barbecue cheesy salami crust

Il paraîtrait que l’on peut définir les catégories de gens en fonction de la manière dont ils mangent leur pizza, c’est dingue non? Ceux qui la plient en deux seraient des meneurs, ceux qui commencent par la croûte des prescripteurs, ceux qui la mangent avec des couverts seraient des suiveurs et ceux qui la mangent normalement seraient… des gens normaux quoi!

Alors je ne sais pas ce que dirait la personne qui a fait cette étude sur moi, mais personnellement, je commence par couper toutes les parts de la pizza, puis j’échange un certain nombre de parts avec mon/mes acolytes pour obtenir une pizza à plusieurs parfums, puis je mange les croûtes, avec de la sauce barbecue exclusivement, puis le reste en le croquant, et enfin je mange toutes les olives car personne n’aime ça part moi. Est-ce que ça fait de moi une psychopathe en puissance je ne sais pas, mais une sacrée morfale oui c’est sûr, et je vais le prouver une nouvelle fois avec cette pizza!

Je me suis inspirée d’une pizza vendue chez Speed Rabbit je crois, dont la croûte est farcie au fromage. Pour moi qui trouve les croûtes sans intérêt au point de les tremper dans la sauce barbecue, c’est une idée parfaite! J’étais tellement emballée que j’ai aussi ajouté du salami. Le résultat était franchement « abusé » mais délicieux!

Pizza barbecue cheesy salami crust

  • 1 pâte à pizza
  • 30 g de cheddar
  • 6 tranches de salami
  • 1/2 tomate coupée en tranches ultra fines
  • 2 c. à s. de sauce barbecue
  • 4 c. à s. de pulpe de tomate en boite
  • 50 g  de mozzarella râpée
  • 100 g de bœuf haché
  • 1/2 petit oignon
  • 1 c. à s. d’origan

Coupez le cheddar en bâtonnets pour en obtenir 12. Coupez 3 tranches de salami en 4 bandes pour en obtenir 12.

Étalez la pâte.

Enroulez le salami autour du cheddar et déposez ces bâtonnets tout le long de la pâte à pizza, à 1 cm du bord. Repliez la pâte au dessus.
Émincez les 3 tranches de salami restantes et faites-les revenir 5 minutes avec le steak à la poêle en remuant constamment.

Étalez la sauce tomate sur la pâte puis la sauce barbecue.
Répartissez les rondelles de tomates fraîches dans le fond, puis le mélange bœuf salami, l’oignon, le fromage, saupoudrez d’origan.
Au moment de servir, versez de l’huile pimentée si vous aimez.

Grilled cheese caprese mozzarella, tomate séchée basilic

Vous avez sans doute remarqué que je  ne suis pas un bec à salade. Un bec à sucre, un bec à fromage, un bec à burgers, ou plein d’autres choses encore, mais pas à salade.  Je fais bien un petit essai de ci de là, et je sais qu’il existe des salades plus gourmandes que d’autres, mais jamais la salade ne m’apporte la satisfaction d’un bon gros plat chaud… À une exception près!
Un de mes plats préférés d’été est salade la salade caprese. J‘attends toute l’année pour manger mon poids de salade caprese pendant l’été. Les tomates en tranches, la mozzarella fraîche, et les feuilles de basilic offrent selon moi une combinaison parfaite de saveurs. Mais manger le mélange caprese dans sa forme classique de salade est juste une façon de l’apprécier parmi d’autres. Il s’avère également que ces ingrédients sont parfaits pour réaliser un délicieux grilled cheese!
 
Qu’est-ce que le grilled cheese ? Pour ceux qui ne connaissent pas, le grilled cheese est une préparation américaine à base de pain et de fromage qu’on pourrait rapprocher du croque-monsieur français. La différence se situe surtout dans le mode de cuisson, puisque le croque monsieur est souvent cuit au four ou dans un appareil à croque-monsieur alors que le grilled cheese cuit à la poêle. Cela semble anodin mais marque une vraie différence au niveau du goût et de la texture! Rien ne vous empêche de faire comme ça vos croque-monsieur aussi bien sûr, je sais que certain(e)s le font! Le grilled cheese traditionnel ne comprend que du pain et du fromage, pas de jambon, mais il prend tout son sens quand on s’amuse à le personnaliser… Quel régal de sentir l’odeur du beurre fondu quand il grésille dans la poêle et de voir le fromage coulant déborder peu à peu du pain grillé…
Cette version façon caprese est vraiment délicieuse et super facile à faire. Vous obtenez un sandwich délicieux que vous n’oublierez pas facilement!J’ai utilisé du pain coupé classique pour ce sandwich et c’était un régal, mais évidemment, vous pouvez utiliser un pain italien type ciabatta si vous en avez, votre sandwich n’en sera que meilleur! Au lieu du traditionnel beurre sur l’extérieur du pain, j’ai mis un peu d’huile d’olive, plus en accord avec cette spécialité italienne.

Vous cherchez une idée simple et rapide pour le déjeuner ou le dîner? Ne cherchez pas plus loin, ce grilled cheese est pour vous!
  

Grilled cheese caprese mozzarella, tomate séchée basilic

Pour quatre sandwiches
  • 8 tranches de pain coupé
  • 1 boule de mozzarella
  • 8 tomates séchées
  • 4 feuilles de basilic frais
  • 1 c. à c. d’huile d’olive au basilic
  • Sel, poivre
A l’aide d’un pinceau , appliquez l’huile d’olive sur le recto et le verso de chaque tranche de pain.
Déposez la mozzarella coupée en tranches sur une face, puis les tomates séchées coupées en lanières sur l’autre face et la feuille de basilic coupée en gros morceaux. Salez, poivrez et refermez les sandwiches.
Mettez à chauffer une poêle à feu moyen. Déposez les sandwiches et couvrez.

Laissez 2 minutes puis retournez les sandwiches et laissez deux minutes également la deuxième face.

Dès que le pain a bruni et le fromage bien fondu, servez avec de la salade.

Dip façon enchilada

Ces derniers temps, je suis devenue une véritable aficionada des dips apéro. Simples à réaliser avec tout ce qui nous passe sous la main des produits du placard, il suffit d’en faire 2 ou 3 différents et d’acheter une bonne baguette pour qu’un apéritif se transforme en moment convivial et gourmand !

dip-facon-echilada-poulet

Cette recette qui permet d’utiliser un reste de poulet cuit m’a laissée dubitative au premier abord. J’avais peur que les ingrédients ne se mélangent pas bien… Mais ce dip qui se consomme tiède est au contraire parfaitement fondant! Un conseil, piochez dedans avec des chips tortillas, le mariage sera parfait !

Vous trouverez la sauce pour enchiladas  dans tous les supermarchés, dans le même rayon que les chips tortillas et les guacamole en bocaux. Il s’agit des bocaux de sauce rouge, souvent appelés sauce salsa ou sauce fajitas avec des morceaux de légumes dedans. Certaines marques proposent le choix entre une sauce normale et une plus piquante, à vous de voir ce que vous préférez!

dip-facon-echilada-poulet-2

P.S. : Pour un apéritif coloré, proposez en accompagnement un gaspacho à l’avocat et au concombre!

Dip façon enchilada

  • 200 g de poulet rôti précuit
  • 120 g de sauce salsa (pour fajitas par exemple)
  • 40 g de mozzarella râpée
  • 30 g de cream cheese
  • 1/2 échalote émincée
  • Un paquet de chips tortillas

Effilochez le poulet, enlevez la peau et les os, et mixez-le grossièrement avec la sauce enchilada.
Mélangez le cream cheese avec le poulet en remuant bien. Salez, poivrez.
Ajoutez le fromage râpé; remuez bien.  Passez au micro ondes deux minutes.
Au moment de servir, saupoudrez l’échalote par dessus et servez avec des chips tortilla.

dip-facon-echilada-poulet-3

Source d’inspiration :

http://theblondcook.com/2015/03/slow-cooker-chicken-enchilada-dip/

Omelette aux fanes de radis et mozzarella

Voilà le printemps avec le retour en force des radis! C’est pour moi un des légumes les plus représentatifs des beaux jours et rien que pour ça, ça me donne envie d’en acheter dès que je les vois sur les étals! Le souci des radis, c’est qu’on reste souvent avec les fanes sur les bras! Quand on veut adopter une politique anti-gaspi, la première solution est d’en faire une soupe, mais ensuite? Avec le beau temps, on n’a pas envie de manger de la soupe à tout bout de champ!
Je vous propose donc aujourd’hui une autre solution pour utiliser ces fanes! Vous pourrez ainsi éviter de gaspiller une partie de vos légumes, tout en vous régalant. C’est une recette extrêmement simple, facile et rapide, puisqu’il s’agit de les glisser dans une délicieuse omelette aux fanes de radis. C’est une recette « vite fait bien fait » et surtout savoureuse, parfaite pour un repas du soir!  Les saveurs de cette omelette rappellent un peu celles de l’épinard, de l’oseille ou encore des blettes !

Si vous avez du beau temps, n’hésitez pas à déguster cette omelette froide,  coupée en dés pour un apéritif, c’est aussi bon que chaud! J’ai réalisé cette omelette avec des ingrédients simples et sans viande, mais vous pouvez bien-sûr y ajouter des lardons  pour qu’elle soit plus gourmande!
Pour que le goût soit au rendez-vous, utilisez des radis dont les fanes sont bien jeunes et pas abîmées. Attention, je vous recommande de choisir des radis bio quand vous projetez de manger leurs feuilles, car les feuilles étant en surface, elles collectent plus les pesticides que toutes les autres parties de ce légume!
Sur la dernière photo vous voyez ma poêle, perso je ne jure plus que par les systèmes avec poignées amovibles, qui permettent de mettre les poêles directement au four, et représentent un gain de place énorme!
P.S. : Si vous avez besoin d’une excuse pour préparer des radis et récupérer les fanes, testez ce dip apéro polonais trop bon!

Omelette aux fanes de radis et mozzarella

  • 4 œufs
  • les fanes d’une botte de radis
  • 30 g de mozzarella râpée
  • 2 gousses d’ail
  • 50 g de crème fraîche épaisse
  • 1/2 oignon rouge
  • 1 c. à s. d’huile
  • 2 c. à s. de ciboulette fraîche ciselée
  • Sel, poivre
Nettoyez soigneusement les fanes.

Mélangez les œufs, la  crème fraîche, la mozzarella, salez et poivrez.

Chauffez l’huile dans la poêle et faites revenir l »oignon et l’ail 5 minutes puis ajoutez les fanes, et poursuive la cuisson à feu doux à couvert 5 minutes avec le sel et le poivre.  Retirez de la poêle et réservez.

Versez la préparation aux œufs dans la poêle et faites cuire jusqu’à  ce que les œufs soient cuits mais baveux au dessus, ajoutez les fanes, prolongez d’1 à 2 minutes et servez aussitôt.

7 moyens de retrouver le moral après l’hiver

Après 6 (ou 8 ou 10 suivant votre région) mois d’un temps froid qui vous a semblé interminable, le printemps fait officiellement son entrée. Mais fatigués par le manque de lumière, de vitamines A et l’abus de fromage à 40% de matières grasses, vous avez encore du mal à prendre le pli! Retrouvez le moral et passez à l’heure d’été avec mes idées gourmandes au goût de soleil !

Faîtes un tour à la mer

Pas besoin d’attendre le mois d’août pour tremper un orteil dans l’eau et manger des moules en bord de mer! Au premier rayon de soleil, prenez la route et jouez le jeu à fond : pull marin, chapeau de paille, appareil photo autour du cou… Vous voilà déjà bien plus détendus! Si la mer est trop loin de chez vous, un pique-nique au bord d’un lac fera parfaitement l’affaire !

Photo Zoltán Vörös @Flickr

Adoptez le fromage frais

Si l’hiver est la saison des raclettes, tartiflettes et autres reblochonnades, l’été est celle des fromage frais! Alors commencez tout de suite à troquer vos fondues par des tartinades au chèvre frais, des dés de feta ou de la mozzarella di buffala bien fondante!


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Cuisinez les fraises et les asperges

Les asperges et les fraises sont parmi les produits les plus emblématiques du retour des beaux jours, mais ne boudez pas non plus les radis, les petits pois et les fèves fraîches!


Photo Rool Paap @Flickr

Plantez des herbes aromatiques

Dès le mois d’avril, il est possible de planter des plants de ciboulette, du persil ou de démarrer un semis de basilic sur votre bacon. Ils permettront de mettre de la fraîcheur et des vitamines dans tous vos plats printaniers sans rien vous coûter ou presque!


Photo Clemens v. Vogelsang @Flickr

Faîtes vous des limonades et thés glacés

L’hiver, on adore se réchauffer avec de bons thés chaï ou chocolats chauds. Dès le retour des beaux jours, on hydrate notre machinerie avec des boissons fraîches et peu sucrées à base de thé, de citron ou de concombre !


Photo Rob Bertholf @Flickr

Organisez un pique-nique d’intérieur

Si le beau temps est long à décoller, ce n’est pas une raison pour se laisser faire. On sort une nappe à carreaux, on l’étale sans le salon, et on s’installe pour y manger salades, sandwichs et œufs durs joliment disposés dans un panier.


Photo Wicker Paradise @Flickr

Faites un ménage de printemps de la bouffe

Si vous avez tendance à acheter beaucoup de produits qui s’entassent dans vos placards, c’est le moment de les explorer et de décider de ce que vous allez cuisiner avec : une omelette avec ce pesto, une salade avec ces graines de lin, une bruschetta avec ces tomates confites.. Objectif : vider les pots qui encombrent les placards et inventer quelques chouettes idées recettes au passage!


Photo Jessica Spengler @Flickr

Et vous, comment faites vous quand l’hiver n’en finit pas, vous avez vos astuces pour faire arriver le printemps plus vite? N’hésitez pas à me les donner!

Gratin de pommes de terre au roquefort et poires

Envie d’un bon plat tout chaud et gratiné ? Rien de mieux qu’un gratin de pommes de terre! J’adore ça mais ce n’est pas toujours facile de se renouveler et de ne pas tomber dans le syndrome « Lundi des patates, mardi des patates, mercredi, des patates aussi… »!

Mais voici une version qui permet de ré-inventer ce plat! Ce gratin est réalisé avec des poires qui apportent une douceur sucrée et du roquefort qui donne du pep’s à l’ensemble. Cette combinaison sera peut-être rebutante pour certains, mais c’est un grand classique en cuisine. Cela mérite de s’y risquer car le mélange est aussi surprenant que délicieux. Bien sûr il faut aimer le roquefort… Perso ce n’est pas un souci, le roquefort j’adore! Quand aux poires, leur présence reste subtile, donc même si vous n’êtes pas fans de sucré-salé, rassurez-vous!

J’ai trouvé cette recette sur le super blog la cuisine de Gut, et je peux vous dire que ce fut un véritable délice! Fondant, goûteux, réconfortant, ce gratin a tout pour me plaire! A tel point que je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin, j’ai repéré plein de recettes gourmandes chez elle!

Gratin de pommes de terre au roquefort et poires

Pour 2 gratins individuels

  • 400 g de pommes de terre de petit calibre cuites
  • 1 échalote
  • 80 g de roquefort
  • 1 petite poire
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 œuf
  • 10 cl de lait
  • 70 g de mozzarella râpée
  • 10 g de noix concassées
  • 2 c. à s. d’oignons frits
  • Sel, poivre

Préchauffez le four à 200°C.
Épluchez les pommes de terre cuites et coupez-les en rondelles, salez-les un peu puis mettez-les dans un plat allant au four. Émincez l’échalote et ajoutez-la dans le plat.
Cassez l’oeuf et battez-le dans un bol. Salez et poivrez et saupoudrez de noix de muscade. Mélangez. Ajoutez le lait avec les œufs.
Épluchez la poire et coupez-la en petits dés.
Répartissez ces dés de poires sur les pommes de terre.
Parsemez le roquefort émietté en gros morceaux sur le tout.
Ajouter la mozzarella râpée.
Saupoudrez les noix émiettées et les oignons frits.
Donner un tour de moulin à poivre.
Enfournez et laissez cuire jusqu’à ce que le dessus soit légèrement doré, environ 30 minutes.

Source d’inspiration :

Gratin de pommes de terre, poires et roquefort

Pizza poulet curry

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé une petite recette concoctée par mon homme… Comme vous le savez peut-être déjà, c’est lui qui manie la friteuse à la maison, et une grande majorité des cuissons des viandes, il est notamment passé maître des paupiettes l’an dernier! Côté pizzas, on se partage la tâche. Cela dépend de l’inspiration de l’un ou de l’autre, ou de sa motivation, du genre :

– Lui : Je mangerais bien des pizzas ce soir!

– Moi:  Ah oui mais non, j’ai déjà prévu un excellent ragoût de tofu sans gluten et sans saveur hypocalorique! (OK, ce n’est pas crédible).

– Lui : Bon, et si c’est moi qui cuisine?

– Moi :  (Après deux secondes de pseudo hésitation) Allez d’accord, je prendrai 2 pizzas XXL, une double fromage et une curry avec supplément poulet! 

Voilà comment au final, on ne mange jamais sans gluten et hypocalorique, et comment parfois, je ne fais pas à manger !

pizza-poulet-curry-

Mon homme est un très bon cuisinier lui aussi, et je dois dire que ses pizzas sont plutôt du genre canon. Parmi toutes celles qu’il m’a faites, celle-ci est au sommet du top du haut du panier, c’est pour dire! Je suis une fan de curry insatiable, évidemment ça joue, mais cette pizza, tout en n’étant pas trop riche, est un vrai festival de saveurs complémentaires et parfaitement bien dosées! Rien que ça!

pizza-poulet-curry-2

Pizza poulet curry

  • 1 pâte à pizza
  • 50 g de fleurettes de brocoli
  • 30 g de poivron vert
  • 30 g de pommes de terre bien cuite
  • 1 pincée de paprika
  • 1 pincée de thym
  • 30 g de mozzarella râpée
  • Sel, poivre

Pour la sauce curry

  • 1 yaourt brassé nature
  • 1/4 de c. à c. de pâte de curry rouge
  • 1 c. à c. de curry en poudre
  • 1/2 c. à c. de coriandre fraîche hachée
  • 1 c. à s. de mayonnaise
  • Sel, poivre

Pour le poulet

  • 100 g de poulet rôti
  • 1 pincée de thym
  • 1 pincée de curry
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Faites revenir le poivron et le brocoli 5 minutes à la poêle avec une cuiller d’huile, du sel, du poivre, la paprika et le thym.

Faites mariner le poulet dans une cuiller a soupe d’huile d’olive avec du sel, du poivre, 1 pincée de thym, une pincée de curry.

Faites la sauce au curry en mélangeant tous les ingrédients dans un bol.

Préchauffez le four à 180°C.

Étalez la sauce , puis disposez le brocoli et le poivron, la pomme de terre et le poulet, Saupoudrez de fromage râpé.

Mettez 10 minutes au four.

pizza-poulet-curry