Archives par mot-clé : mozzarella

Dip façon enchilada

Ces derniers temps, je suis devenue une véritable aficionada des dips apéro. Simples à réaliser avec tout ce qui nous passe sous la main des produits du placard, il suffit d’en faire 2 ou 3 différents et d’acheter une bonne baguette pour qu’un apéritif se transforme en moment convivial et gourmand !

dip-facon-echilada-poulet

Cette recette qui permet d’utiliser un reste de poulet cuit m’a laissée dubitative au premier abord. J’avais peur que les ingrédients ne se mélangent pas bien… Mais ce dip qui se consomme tiède est au contraire parfaitement fondant! Un conseil, piochez dedans avec des chips tortillas, le mariage sera parfait !

Vous trouverez la sauce pour enchiladas  dans tous les supermarchés, dans le même rayon que les chips tortillas et les guacamole en bocaux. Il s’agit des bocaux de sauce rouge, souvent appelés sauce salsa ou sauce fajitas avec des morceaux de légumes dedans. Certaines marques proposent le choix entre une sauce normale et une plus piquante, à vous de voir ce que vous préférez!

dip-facon-echilada-poulet-2

P.S. : Pour un apéritif coloré, proposez en accompagnement un gaspacho à l’avocat et au concombre!

Dip façon enchilada

  • 200 g de poulet rôti précuit
  • 120 g de sauce salsa (pour fajitas par exemple)
  • 40 g de mozzarella râpée
  • 30 g de cream cheese
  • 1/2 échalote émincée
  • Un paquet de chips tortillas

Effilochez le poulet, enlevez la peau et les os, et mixez-le grossièrement avec la sauce enchilada.
Mélangez le cream cheese avec le poulet en remuant bien. Salez, poivrez.
Ajoutez le fromage râpé; remuez bien.  Passez au micro ondes deux minutes.
Au moment de servir, saupoudrez l’échalote par dessus et servez avec des chips tortilla.

dip-facon-echilada-poulet-3

Source d’inspiration :

http://theblondcook.com/2015/03/slow-cooker-chicken-enchilada-dip/

Omelette aux fanes de radis et mozzarella

Voilà le printemps avec le retour en force des radis! C’est pour moi un des légumes les plus représentatifs des beaux jours et rien que pour ça, ça me donne envie d’en acheter dès que je les vois sur les étals! Le souci des radis, c’est qu’on reste souvent avec les fanes sur les bras! Quand on veut adopter une politique anti-gaspi, la première solution est d’en faire une soupe, mais ensuite? Avec le beau temps, on n’a pas envie de manger de la soupe à tout bout de champ!
Je vous propose donc aujourd’hui une autre solution pour utiliser ces fanes! Vous pourrez ainsi éviter de gaspiller une partie de vos légumes, tout en vous régalant. C’est une recette extrêmement simple, facile et rapide, puisqu’il s’agit de les glisser dans une délicieuse omelette aux fanes de radis. C’est une recette « vite fait bien fait » et surtout savoureuse, parfaite pour un repas du soir!  Les saveurs de cette omelette rappellent un peu celles de l’épinard, de l’oseille ou encore des blettes !

Si vous avez du beau temps, n’hésitez pas à déguster cette omelette froide,  coupée en dés pour un apéritif, c’est aussi bon que chaud! J’ai réalisé cette omelette avec des ingrédients simples et sans viande, mais vous pouvez bien-sûr y ajouter des lardons  pour qu’elle soit plus gourmande!
Pour que le goût soit au rendez-vous, utilisez des radis dont les fanes sont bien jeunes et pas abîmées. Attention, je vous recommande de choisir des radis bio quand vous projetez de manger leurs feuilles, car les feuilles étant en surface, elles collectent plus les pesticides que toutes les autres parties de ce légume!
   
P.S. : Si vous avez besoin d’une excuse pour préparer des radis et récupérer les fanes, testez ce dip apéro polonais trop bon!

Omelette aux fanes de radis et mozzarella

  • 4 œufs
  • les fanes d’une botte de radis
  • 30 g de mozzarella râpée
  • 2 gousses d’ail
  • 50 g de crème fraîche épaisse
  • 1/2 oignon rouge
  • 1 c. à s. d’huile
  • 2 c. à s. de ciboulette fraîche ciselée
  • Sel, poivre
Nettoyez soigneusement les fanes.

Mélangez les œufs, la  crème fraîche, la mozzarella, salez et poivrez.

Chauffez l’huile dans la poêle et faites revenir l »oignon et l’ail 5 minutes puis ajoutez les fanes, et poursuive la cuisson à feu doux à couvert 5 minutes avec le sel et le poivre.  Retirez de la poêle et réservez.

Versez la préparation aux œufs dans la poêle et faites cuire jusqu’à  ce que les œufs soient cuits mais baveux au dessus, ajoutez les fanes, prolongez d’1 à 2 minutes et servez aussitôt.

7 moyens de retrouver le moral après l’hiver

Après 6 (ou 8 ou 10 suivant votre région) mois d’un temps froid qui vous a semblé interminable, le printemps fait officiellement son entrée. Mais fatigués par le manque de lumière, de vitamines A et l’abus de fromage à 40% de matières grasses, vous avez encore du mal à prendre le pli! Retrouvez le moral et passez à l’heure d’été avec mes idées gourmandes au goût de soleil !

Faîtes un tour à la mer

Pas besoin d’attendre le mois d’août pour tremper un orteil dans l’eau et manger des moules en bord de mer! Au premier rayon de soleil, prenez la route et jouez le jeu à fond : pull marin, chapeau de paille, appareil photo autour du cou… Vous voilà déjà bien plus détendus! Si la mer est trop loin de chez vous, un pique-nique au bord d’un lac fera parfaitement l’affaire !

Photo Zoltán Vörös @Flickr

Adoptez le fromage frais

Si l’hiver est la saison des raclettes, tartiflettes et autres reblochonnades, l’été est celle des fromage frais! Alors commencez tout de suite à troquer vos fondues par des tartinades au chèvre frais, des dés de feta ou de la mozzarella di buffala bien fondante!


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Cuisinez les fraises et les asperges

Les asperges et les fraises sont parmi les produits les plus emblématiques du retour des beaux jours, mais ne boudez pas non plus les radis, les petits pois et les fèves fraîches!


Photo Rool Paap @Flickr

Plantez des herbes aromatiques

Dès le mois d’avril, il est possible de planter des plants de ciboulette, du persil ou de démarrer un semis de basilic sur votre bacon. Ils permettront de mettre de la fraîcheur et des vitamines dans tous vos plats printaniers sans rien vous coûter ou presque!


Photo Clemens v. Vogelsang @Flickr

Faîtes vous des limonades et thés glacés

L’hiver, on adore se réchauffer avec de bons thés chaï ou chocolats chauds. Dès le retour des beaux jours, on hydrate notre machinerie avec des boissons fraîches et peu sucrées à base de thé, de citron ou de concombre !


Photo Rob Bertholf @Flickr

Organisez un pique-nique d’intérieur

Si le beau temps est long à décoller, ce n’est pas une raison pour se laisser faire. On sort une nappe à carreaux, on l’étale sans le salon, et on s’installe pour y manger salades, sandwichs et œufs durs joliment disposés dans un panier.


Photo Wicker Paradise @Flickr

Faites un ménage de printemps de la bouffe

Si vous avez tendance à acheter beaucoup de produits qui s’entassent dans vos placards, c’est le moment de les explorer et de décider de ce que vous allez cuisiner avec : une omelette avec ce pesto, une salade avec ces graines de lin, une bruschetta avec ces tomates confites.. Objectif : vider les pots qui encombrent les placards et inventer quelques chouettes idées recettes au passage!


Photo Jessica Spengler @Flickr

Et vous, comment faites vous quand l’hiver n’en finit pas, vous avez vos astuces pour faire arriver le printemps plus vite? N’hésitez pas à me les donner!

Gratin de pommes de terre au roquefort et poires

Envie d’un bon plat tout chaud et gratiné ? Rien de mieux qu’un gratin de pommes de terre! J’adore ça mais ce n’est pas toujours facile de se renouveler et de ne pas tomber dans le syndrome « Lundi des patates, mardi des patates, mercredi, des patates aussi… »!

Mais voici une version qui permet de ré-inventer ce plat! Ce gratin est réalisé avec des poires qui apportent une douceur sucrée et du roquefort qui donne du pep’s à l’ensemble. Cette combinaison sera peut-être rebutante pour certains, mais c’est un grand classique en cuisine. Cela mérite de s’y risquer car le mélange est aussi surprenant que délicieux. Bien sûr il faut aimer le roquefort… Perso ce n’est pas un souci, le roquefort j’adore! Quand aux poires, leur présence reste subtile, donc même si vous n’êtes pas fans de sucré-salé, rassurez-vous!

J’ai trouvé cette recette sur le super blog la cuisine de Gut, et je peux vous dire que ce fut un véritable délice! Fondant, goûteux, réconfortant, ce gratin a tout pour me plaire! A tel point que je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin, j’ai repéré plein de recettes gourmandes chez elle!

Gratin de pommes de terre au roquefort et poires

Pour 2 gratins individuels

  • 400 g de pommes de terre de petit calibre cuites
  • 1 échalote
  • 80 g de roquefort
  • 1 petite poire
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 œuf
  • 10 cl de lait
  • 70 g de mozzarella râpée
  • 10 g de noix concassées
  • 2 c. à s. d’oignons frits
  • Sel, poivre

Préchauffez le four à 200°C.
Épluchez les pommes de terre cuites et coupez-les en rondelles, salez-les un peu puis mettez-les dans un plat allant au four. Émincez l’échalote et ajoutez-la dans le plat.
Cassez l’oeuf et battez-le dans un bol. Salez et poivrez et saupoudrez de noix de muscade. Mélangez. Ajoutez le lait avec les œufs.
Épluchez la poire et coupez-la en petits dés.
Répartissez ces dés de poires sur les pommes de terre.
Parsemez le roquefort émietté en gros morceaux sur le tout.
Ajouter la mozzarella râpée.
Saupoudrez les noix émiettées et les oignons frits.
Donner un tour de moulin à poivre.
Enfournez et laissez cuire jusqu’à ce que le dessus soit légèrement doré, environ 30 minutes.

Source d’inspiration :

Gratin de pommes de terre, poires et roquefort

Pizza poulet curry

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé une petite recette concoctée par mon homme… Comme vous le savez peut-être déjà, c’est lui qui manie la friteuse à la maison, et une grande majorité des cuissons des viandes, il est notamment passé maître des paupiettes l’an dernier! Côté pizzas, on se partage la tâche. Cela dépend de l’inspiration de l’un ou de l’autre, ou de sa motivation, du genre :

– Lui : Je mangerais bien des pizzas ce soir!

– Moi:  Ah oui mais non, j’ai déjà prévu un excellent ragoût de tofu sans gluten et sans saveur hypocalorique! (OK, ce n’est pas crédible).

– Lui : Bon, et si c’est moi qui cuisine?

– Moi :  (Après deux secondes de pseudo hésitation) Allez d’accord, je prendrai 2 pizzas XXL, une double fromage et une curry avec supplément poulet! 

Voilà comment au final, on ne mange jamais sans gluten et hypocalorique, et comment parfois, je ne fais pas à manger !

pizza-poulet-curry-

Mon homme est un très bon cuisinier lui aussi, et je dois dire que ses pizzas sont plutôt du genre canon. Parmi toutes celles qu’il m’a faites, celle-ci est au sommet du top du haut du panier, c’est pour dire! Je suis une fan de curry insatiable, évidemment ça joue, mais cette pizza, tout en n’étant pas trop riche, est un vrai festival de saveurs complémentaires et parfaitement bien dosées! Rien que ça!

pizza-poulet-curry-2

Pizza poulet curry

  • 1 pâte à pizza
  • 50 g de fleurettes de brocoli
  • 30 g de poivron vert
  • 30 g de pommes de terre bien cuite
  • 1 pincée de paprika
  • 1 pincée de thym
  • 30 g de mozzarella râpée
  • Sel, poivre

Pour la sauce curry

  • 1 yaourt brassé nature
  • 1/4 de c. à c. de pâte de curry rouge
  • 1 c. à c. de curry en poudre
  • 1/2 c. à c. de coriandre fraîche hachée
  • 1 c. à s. de mayonnaise
  • Sel, poivre

Pour le poulet

  • 100 g de poulet rôti
  • 1 pincée de thym
  • 1 pincée de curry
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Faites revenir le poivron et le brocoli 5 minutes à la poêle avec une cuiller d’huile, du sel, du poivre, la paprika et le thym.

Faites mariner le poulet dans une cuiller a soupe d’huile d’olive avec du sel, du poivre, 1 pincée de thym, une pincée de curry.

Faites la sauce au curry en mélangeant tous les ingrédients dans un bol.

Préchauffez le four à 180°C.

Étalez la sauce , puis disposez le brocoli et le poivron, la pomme de terre et le poulet, Saupoudrez de fromage râpé.

Mettez 10 minutes au four.

pizza-poulet-curry

Comment faire aimer le chou-fleur aux enfants… et aux grands!

Tout comme les épinards ou les choux de Bruxelles, le chou-fleur fait partie des bêtes noires des enfants… et parfois des adultes aussi! Pourtant, c’est un légume qui a de multiples possibilités dont certains sont bluffantes! Pour convertir un réfractaire, je vous propose un plan en plusieurs étapes!

On fait manger du chou-fleur sans en avoir l’air…

Le chou-fleur sait se fait plus discret qu’on ne l’imagine. Dans ce gâteau au chou-fleur, il est indétectable et vous pouvez mettre vos convives au défi de trouver l’ingrédient secret… Ils ne le trouveront pas!

gateau-chocolat-chou-fleur-3

 

On continue avec une pâte à pizza au chou-fleur… Couverte de tomates, de mozzarella et de chorizo par exemple, qui soupçonnerait la présence du chou-fleur dans la pâte?pate-pizza-chou-fleur-2

Après ça, ils seront peut être assez bluffés pour accepter de goûter à ces cakes au chou-fleur, dont le gout doux et la texture peuvent plaire au plus grand nombre!

On camoufle le goût du chou-fleur…

C’est souvent le goût du chou-fleur qui peut rebuter mais celui-ci n’est pas si fort! On le camoufle donc avec des épices, comme le curry dans cette soupe au chou-fleur et curry

soupe-chou-fleur-curry-2

On utilise les grands moyens en noyant le chou-fleur sous du munster, un des fromages les plus parfumés qui existe, avec ce gratin de pommes de terre, chou-fleur et munster!

gratin-chou-fleur-munster-3

On camoufle sa texture..

Certains ont aussi du mal avec la texture du chou-fleur. Mais quand on le mixe, sa texture se transforme totalement, puisque ses bouquets se réduisent en petits grains : on obtient quelque chose qui rappelle le riz ou la semoule, comme dans ce chou-fleur sauté!

saute-chou-fleur

On emballe bien l’ensemble

Avec ces pop tarts salées chou fleur vache qui rit, le gout du chou-fleur est presque méconnaissable, mais c’est surtout la forme de petits chaussons qui va donner envie aux plus jeunes de dévorer ce plat!

pop-tart-sale-1

 

Voilà mes meilleures recettes qui utilisent le chou-fleur sous une forme détournée ou facile à apprécier pour les plus jeunes et les plus difficiles! Si vous cherchez des astuces pour faire manger des légumes aux enfants de manière générale, il y en a plein dans ce livre excellent :

Mes enfants aiment les légumes mais ne le savent pas : 50 recettes qu'ils vont adorer avec ou sans viande/poisson

Et vous, vous avez d’autres recettes « camouflage » pour faire manger du chou-fleur à tout le monde?

Pizza blanche été hiver

Les pizzas font partie de mes repas préférés, j’aime beaucoup en préparer et c’est un repas un peu fourre-tout, puisqu’on peut en faire à tout ce qui traîne dans le frigo. Je trouve le résultat invariablement bon, si on utilise un peu de bon-sens dans les mélanges qu’on fait bien sûr!
La pizza est un plat qui n’est pas si calorique qu’on tend à le penser, à condition de ne pas trop la charger en fromage et en charcuterie. Quand on a besoin de reprendre des forces ou de se remonter le moral, la pizza peut se faire plus riche, comme cette pizza-burger à 44 000 calories…
De mon côté j’ai déjà propose une pizza burger par ici, mais bien moins calorique que celle-ci et pourtant super bonne!
Aujourd’hui, je vous propose une autre variante qui va vous permettre de faire des réserves pour l’hiver!
pizza-blanche-trois-fromages
Pour marquer le passage à l’heure d’hiver qui aura lieu cette nuit, j’ai réuni des saveurs de fromage hivernaux comme le Cantal qui est souvent dans la fondue au fromage , avec d’autres typiques de l’été comme la tomate séchée et le thym… Ou comment entrer dans l’hiver en douceur!
Le résultat est vraiment très sympa, réconfortant, riche, un bel adieu au beau temps qu’on n’est pas prêts de revoir!
 pizza-blanche-trois-fromages-2

Pizza blanche 3 fromages été hiver

  • 1/2 c. à c. d’ail séché
  • 1 c. à s. de thym séché
  • 1 c. à s. de parmesan râpé
  • 1 oignon
  • 30 g de tomates séchées
  • 100 g de gruyère râpé
  • 1 boule de mozzarella
  • 50 g de cantal râpé

Préchauffez le four à 180 degrés. Tapissez une plaque de cuisson de papier parchemin.

Étalez la pâte à pizza.

Étalez sur la pâte la crème fraîche. Ajoutez la moitié du parmesan de parmesan, le thym, les tomates séchées émincées finement.

Râpez les deux fromages et saupoudrez sur la pâte.
Coupez la mozzarella en tranches et l’ajouter. Saupoudrez l’ail et l’oignon par dessus.

Mettez au four pendant 20 minutes.

pizza-blanche-trois-fromages-3

Pizza bread

Je suis toujours à la recherche de recettes rapides et faciles pour des apéros ou des repas du soir, et je dois avouer que le pizza bread pourrait devenir un de mes incontournables! Ici, il ne s’agit pas de tartiner des tranches de pain comme une pizza, mais bien de faire un bon pain frais, garni des meilleurs ingrédients de vos pizzas favorites : poivron, oignon, mozzarella…  Autant vous dire que c’est LE pain qui va séduire tous les amateurs de pizza! Ce pain blanc est croustillant et parfumé. Mangé chaud avec une petite salade, c’est un véritable régal!

Ce pain peut aussi être accompagné d’une soupe de saison, et on peut même le tremper dans une sauce tomate façon sauce à pizza pour encore plus de gourmandise. Personnellement j’ai mangé ce pain encore chaud et il s’était pas sec du tout, la mozzarella fondait à l’intérieur, donc je n’ai pas ajouté de sauce, mais cela peut apporter un petit plus si vous servez ce pain a l’apéro!

J’ai cuit ce pain directement sur ma plaque de four car il est assez large, mais si vous avez une grande plaque à pizza, elle pourra faire l’affaire également.

Côté préparation, si vous fermez votre pain bien hermétiquement lors de la formation de la miche, le fromage ne devrait pas dégouliner à l’extérieur, mais dans le doute, un papier sulfurisé évitera que le pain ne reste collé sur la plaque!

Ce pain est simple et rapide à faire : le plus long est de couper les différents ingrédients, et ensuite de laisser reposer la pate 1h30, mais pendant ce temps vous pouvez toujours boire l’apéro!

Cette recette est végétarienne, ce qui ne l’empêche pas d’être goûteuse et savoureuse. Vous pouvez y ajouter du chorizo pour en faire une version encore plus complète.

pain-pizza

Pour réaliser cette recette, j’ai utilisé une farine blanche qui vient des Moulins de la Bassée, dans la métropole lilloise. Ce qui me plaît avec cette farine en plus de sa qualité et de son prix, c’est qu’elle est produite localement, j’aime beaucoup manger locavore dès que c’est possible. Elle est vendue en paquet de 1 , 5 et même 25 kilos, ce qui est ultra pratique quand on aime cuisiner car cet indispensable du placard part vite!

Si vous voulez découvrir les Moulins de la Bassée c’est par ici. Pour les nordistes, il y a une belle boutique à la Bassée, ouverte toute la semaine et même le samedi matin, n’hésitez pas à aller y chercher vos ingrédients pour la pâtisserie : farines, mais aussi ingrédients pour la pâtisserie comme la levure, des cranberries, pépites de chocolat…
P.S. : Avec le mauvais temps qui revient on a besoin de prendre des forces, c’est pourquoi je vous propose cette sélection de pizzas pour affronter le froid ^^

  pain-pizza-3

Pizza bread

Pour la garniture

  • 1/2 poivron rouge
  • 1/2 poivron vert
  • 1 oignon
  • 40 g d’olives
  • 1 c. à s. d’origan
  • 2 gousses d’ail
  • 5 pétales de tomates séchées
  • 40 g de parmesan râpé

Pour le pain

  • 1 sachet de levure de boulanger sèche
  • 450 g de farine + un peu
  • 1 c. à c. de sel
  • 1,5 c. à c. de sucre
  • 125 g de mozzarella
  • Huile d’olive

Lavez les poivrons et épluchez l’oignon. Détaillez tous les légumes en tout petits dés. Réservez. Pesez le parmesan.

Dans un saladier, mettez 300 g d’eau chaude (à peine plus de 37°) et diluez la levure. Attendez 3 minutes, puis versez la farine, le sel et le sucre. Mélangez le tout avec une cuiller en bois, sans trop insister. La pâte doit être épaisse.

Ajoutez tous les ingrédients de la garniture (légumes, origan et parmesan, sauf la mozzarella).

Mélangez à la main. Si la pâte est trop collante, ajoutez un peu de farine.

Placez le saladier dans le four préchauffé à 40° et éteint. Laissez lever la pâte sous un torchon pendant 1h 30. Elle doit doubler de volume.

Préchauffez le four à 220°. Transférez  la pâte sur le plan de travail fariné.

Abaissez-la légèrement pour former un cercle d’environ 40 centimètres de diamètre. Farinez si nécessaire. Égoutter la mozzarella, essuyez-la bien et émiettez sur toute la surface de la pâte.

pain-pizza-2

Rabattez les bords de la pâte vers le centre pour recouvrir totalement la mozzarella, pour éviter que le fromage ne s’échappe en cuisant.Transférez le pâton sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Enfournez la plaque pour 30 à 35 minutes. Au bout de ce temps, sortez le pain du four et badigeonnez la surface du pain avec un peu d’huile d’olive. Remettez au four pour 5 minutes.

Laissez un peu refroidir le pizza bread sur une grille avant de le couper en tranches.

Source d’inspiration :

http://cookingjulia.blogspot.fr/2016/04/pizza-bread.html

Burrata à la vanille

Je me devais de vous le dire: il est tout à fait possible que la burrata soit le meilleur fromage sur terre. Bon, allez, peut-être après le maroilles, le camembert, le comté,  le chaource, le roquefort et… Bref, ce qui compte, c’est que c’est quand même super bon!

Si vous n’avez jamais goûté ce fromage ou n’en avez jamais entendu parler, voici quelques éclaircissements.
Originaire de la région des Pouilles, la burrata est née de la volonté d’un fromager de ne pas gaspiller sa mozzarella de la veille.  À la base, la burrata commence donc comme une mozzarella, par du lait caillé malaxé pour former une boule de mozzarella fraîche. Mais alors, les restes de lait caillé sont fourrés à l’intérieur de la boule de fromage, puis enrichis de crème fraîche. L’ensemble de cette pochette surprise est scellé par un petit nœud qui forme une sorte de nombril à la mozzarella.
burrata-vanille
Au final, vous obtenez une carapace de mozzarella avec un cœur coulant qui se libère quand on la tranche!
Comme la mozzarella, la burrata est parfaite dans les salades, mais avec sa texture plus crémeuse, c’est un véritable plaisir de la tartiner sur du pain grillé également!
Si traditionnellement, la burrata est réalisée à base de lait de bufflonne, on la retrouve  souvent en grande distribution au lait de vache, parce que c’est moins coûteux à la production.
Comme la mozzarella, ce fromage s’accorde bien aux recettes les plus simples, pour ne pas masquer son goût. J’ai voulu la marier avec des saveurs italiennes par excellence, comme la tomate ou le vinaigre balsamique, mais surtout, pour apporter une note d’originalité, avec de la vanille.
J’ai eu la chance de recevoir de l’excellente vanille d’Inde du site David Vanille, les gousses sont superbes et très parfumées et je m’amuse donc à tester des manières originales de découvrir ou redécouvrir cette épice. Ici le mariage est tout simplement magique : la burrata et la vanille, aux saveurs subtiles toutes les deux, se complètent et se subliment l’une l’autre pour un mariage toute en finesse! C’est une véritable réussite et je suis sûre que je referai cette alliance à l’avenir tant elle m’a séduite!

La burrata se trouve souvent en format 300 ou 500 g, conservée dans son petit lait ou de l’eau salée. Comme tout le plaisir de la burrata passe par le fait de découvrir son cœur coulant, il est important que chacun ait son propre fromage individuel dans l’assiette. La recette que je vous propose a été réalisée avec des burrata de 300 g par personne, mais si vous voulez en faire un plat, mettez des plus grosses, un peu plus de pain et ça sera parfait!
   burrata-vanille-3

Burrata à la vanille

  • 1 gousse de vanille
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 3 cl de vinaigre balsamique
  • 1 c. à c. de miel liquide
  • 2 branches de romarin frais
  • 2 burratas individuelles
  • 1 tomate
  • Sel, poivre
Sortez la burrata du frigo au moins une heure avant le service.
Placez la vanille ouverte avec les graines grattées et l’huile dans une casserole.
Faites chauffer l’huile sans la faire bouillir, coupez le feu et laissez refroidir 1/2 heure en laissant la vanille infuser. Assaisonnez avec du sel et du poivre.
Ajoutez le vinaigre, le miel et mélangez bien.
Nettoyez la tomate et coupez la en tout petits dés.
Déposez les tomates dans le fond de deux assiettes, puis la burrata, la vinaigrette, saupoudrez du romarin frais.
Servez avec du pain grillé.
burrata-vanille-2

Bruschetta verde géante au Saint Nectaire

Me voilà avec une recette que j’ai réalisée avec un délicieux pesto de persil maison! Si vous souhaitez le réaliser vous-mêmes, c’est par ici que ça se passe! Si vous n’avez pas le courage de réaliser le dit pesto, du pesto tout fait convient parfaitement bien sûr, c’est à vous de voir! Vous en trouverez plus facilement au basilic dans ce cas! Cette tartine aux accents printaniers est délicieuse et facile à réaliser.
Elle ne demande que peu d’ingrédients et peut se revisiter avec ce que vous avez dans le frigo : de l’aubergine à la place de la courgette, de la mozzarella à la place du Saint Nectaire, du Nutella à la place du pesto… ha non peut-être pas quand même… Je vous laisse tester en tout cas, moi ça ne me tente pas trop!
 bruschetta-st-nectaire
Tout comme la recette du pesto, l’idée de cette tartine provient du chouette blog La p’tite cuisine de Pauline, je l’ai simplement « géantisée » et adaptée un petit peu avec un fromage corsé comme je les aime!
  bruschetta-st-nectaire-3

Bruschetta verde géante

  • 75 g de pesto
  • 1 tranche de pain géante ou 2 normales
  • 1 petite courgette (150 g)
  • 50 g de Saint Nectaire
  • 1 pincée de thym
  • Sel, poivre
Préchauffez le four à 220°C sur grill.
Lavez les courgettes puis pelez-les en ôtant une bande sur 2.
Coupez ensuite les courgettes et les aubergines en fines lamelles avec une mandoline.
Enduisez légèrement les lamelles de courgettes d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau.
Disposez-les sur des plaques de cuisson antiadhésives et faites griller quelques minutes sous le gril en retournant à mi-cuisson.

Coupez le morceau de sait Nectaire en tranche fines.
Sortez les courgettes du four et réservez.

Faites griller les tranches de pain pendant quelques minutes sous le grill.
Tartinez généreusement de pesto.
Déposez par dessus des lamelles de courgettes puis le fromage.
Arrosez d’un filet d’huile d’olive. Passez la tartine 5 minutes sous le grill pour que le fromage commence à fondre.

 bruschetta-st-nectaire-2
Source d’inspiration:

http://www.ptitecuisinedepauline.com/2015/05/bruschetta-verde-pesto-courgette.html