Archives par mot-clé : menthe

Spécialité d’Inde : pakoras

Souvent, les jours de pluie (ou de poisse), j’aime préparer un repas vraiment réconfortant. Dans ce cas, je me penche du côté des petites choses grasses à grignoter avec les doigts! Avec le retour du mauvais temps qui ne saurait tarder, je commence donc à réfléchir à des petites recettes gourmandes et faciles à faire!
J’adore les pakoras, je me jette toujours dessus au restaurant indien. A Lille nous avons aussi des chaînes de restauration rapide indiennes, et on y trouve des sortes de kebabs, mais où la galette est remplacée par un naan et la garniture par des pakoras végétariens. J’aime beaucoup cette variante qui est plus épicée et plus équilibrée (enfin, je crois) qu’un kebab!  Maintenant que je sais faire les pakoras, j’essayerai sûrement un jour ou l’autre de faire des sandwichs garnis comme ceux-là version maison!
D’ailleurs en Inde et au Pakistan, les pakoras sont vendus également comme street food. Ils peuvent aussi être servis comme une collation pour accompagner le thé pendant les fêtes ou tout simplement quand on reçoit des amis.
Les pakoras que je vous propose sont aux légumes, mais il existe de nombreuses variantes, j’espère avoir l’occasion de vous les faire découvrir petit à petit!
La réalisation des pakoras est assez simple, il suffit de préparer la pâte et ensuite de frire l’ensemble. Il est aussi important d’émincer bien finement les légumes pour obtenir le côté très irrégulier de ces beignets. La pâte est faite avec de la farine de pois chiches, elle est donc complètement sans gluten.
Servez vos pakoras aux légumes avec du chutney de mangue, de la sauce pimentée ou de la sauce au yaourt et à la menthe ( ou les 3!)
 
P.S. : Pour un menu indien, vous pouvez enchaîner sur un poulet korma!

Pakoras

Pour 6 pakoras
  • 40 g de chou finement haché
  • 30 g de carotte hachée finement
  • 30 g de chou-fleur finement haché
  • 30 g de poivron finement haché
  • 25 g de haricots verts finement hachés
  • 30 g  d’oignons hachés
  • 1 piment vert haché
  • 3 c. à s. de feuilles de coriandre hachées
  • ½ c. à c. de gingembre haché
  • 1/2 c. à c. d’ail haché
  • 70 g de farine de pois chiches
  • 7 cl d’eau (+ ou – )
  • 1 pincée de curcuma
  • 1 c. à c. de graines de Grenade
  • 1 pincée de piment rouge
  • 1 pincée de garam masala en poudre
  • Sel

Rincez, pelez et hachez finement toutes les légumes. Mettez-les dans un bol.
Ajoutez également les oignons hachés, les piments verts et le gingembre.
Ajoutez toutes les épices, y compris le sel. Mélangez le tout, puis ajoutez la farine.
Mélangez encore et mettez de côté pendant 5 minutes.
Ajoutez de l’eau progressivement. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte épaisse mais fluide.
Faites chauffer l’huile pour la friture. Lorsque l’huile devient chaude, déposez des cuillerées de la pâte dans l’huile. Faîtes frire les pakoras.
Quand un côté est cuit et bien doré, retournez et faites frire de l’autre côté.
Retournez quelques fois et faites frire jusqu’à ce que les pakoras soient croustillants et dorés partout.
Enlever les pakoras de la friture. Égouttez-les sur des essuie-tout. Continuez de frire les pakoras par petites quantités de cette façon.

Que cuisiner en février?

Voici mon petit récapitulatif mensuel des fruits et légumes  qui sont de saison chaque mois, accompagné de mes meilleures recettes (selon moi) à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci!
 
L’hiver se poursuit tranquillement, c’est une période où il y a peu de choix mais certains produits sont vraiment délicieux et très réconfortants, alors il y a de quoi se faire plaisir quand même!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Ananas : Pavlova ananas poivre, trop bonne et plutôt légère!
 
Banane : Banana bread au Nutella, plutôt indécent!
 
Citron : Risotto au citron, pour changer des desserts!
 
Clémentine : Pudding chocolat clémentine, qui tient bien au corps!
 
Grenade : salade feta grenade, super bonne!
 
 
Mangue : Grilled cheese à la mangue
 

🍠 Côté légumes : 

Carotte : Crèmes dessert carotte coco et spéculoos
 
Chou : Boulettes de viande au chou rouge
 
Citrouille : Porridge citrouille cannelle, super réconfortant
 
 
Endive : tatin d’endives au maroilles, bien ch’ti quoi!
 
Poireau : Galettes lentilles poireau bien sympathiques
 
Pommes de terre : Pommes de terre sarladaises, classiques mais divines!
 

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les crêpes de la Chandeleur
– Les beignets de carnaval
– Les douceurs de saint Valentin
– Et toujours, le fromage fondu hivernal!
 
Et vous, vous aimez manger quoi en février?

Houmous à la betterave

Je ne sais pas si vous aimez le houmous, moi j’adore, et surtout j’adore le décliner avec tous les légumes qui passent. Je crois que je ne m’arrêterai que quand je les aurai tous faits! J’en ai d’ailleurs déjà testé à la roquette et à la citrouille… Parmi toutes les versions possibles, le houmous à la betterave m’attirait particulièrement pour sa jolie couleur rose, du plus bel effet sur les plateaux apéro! C’est tellement lumineux et coloré qu’on ne peut qu’apprécier au milieu de l’hiver quand les jours sont gris!

J’ai trouvé cette recette sur un blog que j’aime beaucoup, Eva et Torocoro, c’est un blog qui parle de cuisine mais aussi de la balades avec de très très belles photos, j’adore y faire de belles découvertes!

J’avais un peu peur de me lancer dans la réalisation de ce houmous, car je craignais que la betterave ne soit trop trop puissante, voire qu’elle écrase le goût si fin des pois chiches. Mais pas du tout, le mélange s’est avéré parfait! Le citron et l’huile d’olive ont contribué à équilibrer parfaitement la saveur de ce houmous. Il est légèrement sucré, mais pas trop terreux. Je ne suis d’ailleurs pas la seule à avoir apprécié ce houmous. Je l’ai partagé avec plusieurs amis et ils ont tous convenu qu’il était au top!

Si vous voulez mon avis, ce houmous n’a que des qualités. D’abord, il est rose vif, et ça c’est drôlement cool. Deuxièmement, enrichir votre houmous avec un légume comme la betterave est en fait une façon de l’alléger puisque la betterave va augmenter votre quantité de houmous tout en augmentant à peine les calories car elle est très légère! Et la betterave apporte, comme tous les légumes, plein de bonnes choses! Enfin, ce houmous est super crémeux et savoureux!

Cerise sur le gâteau  c’est une recette très simple à faire. Il suffit en fait de tout mettre dans un robot culinaire et de mixer. Ce houmous se conserve également environ une semaine au réfrigérateur dans une boite hermétique, ce qui fait que s’il vous en reste après l’apéro, vous pouvez le recycler pour vos déjeuners en semaine ou vos collations à emporter. Je dois aussi avouer que j’ai mis de ce houmous sur à peu près tout ce qui passait : des légumes, des sandwichs, du pain grillé, des salades… La prochaine fois, je pense que j’en mettrai dans des burgers!

 

Houmous à la betterave

  • 250 g de pois chiches cuits
  • 65 g de betterave cuite
  • le jus d’un citron
  • 1 c. à s. de tahin
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel
  • Menthe fraîche

Lavez et rincez les pois chiches et mettez-les dans le bol de votre robot avec le reste des ingrédients sauf la menthe. Mixez.

Rajoutez quelques feuilles de menthe coupées finement par dessus et un filet d’huile d’olive.

Source d’inspiration :
http://evaettorocoro.com/pink-houmous-lapero-en-rose/

 

Que cuisiner en janvier?

Comme démarré le mois dernier, je vous propose de vous partager un petit récapitulatif des fruits et légumes  qui sont de saison chaque moise, ainsi que mes meilleures recettes à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci!
 
Nous entrons dans l’hiver, la période où il y a le moins de choix mais ce n’est pas une raison pour ne pas manger de saison, il suffit juste de se creuser un peu la tête et on trouve de très bonnes recettes!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Citron : Infusion citron, curcuma gingembre, pour se remettre en forme après les fêtes
 
Clémentine : Petites crèmes à la clémentine, ultra bonnes et faciles
 
Kiwi : Un fromage blanc kiwi quinoa, plutôt light après les excès de décembre!
 
Pommes : Gâteau pommes cidre
 
 
 
Poires : Poire au sirop prise dans une panna cotta, beau et bon à la fois!
 

🍠 Côté légumes : 

Betteraves : Petits shooters menthe betterave, un concentré de vitamines
 
Brocoli : Hachis parmentier brocoli et curcuma
 
Carotte : Tarte à la carotte râpée et aux épices marocaines, trop bonne
 
 
Chou : Poêlée de chou, pommes et cidre, tout simplement divine!
 
Chou-fleur : Chou-fleur au four au curcuma, tout simple et super bon!
 
Endives : Ce gratin d’endives, oranges et munster peut sembler bizarre mais j’ai adoré, et pourtant je ne suis pas fan d’endives!
  
Mâche : Salade d’automne au gorgonzola et figues
 
Poireau : Un délicieux cake poireaux lardons
 
Pommes de terre : ces muffins de pomme de terre aux 3 fromages vont avec TOUT!
 

🧀Autres plaisirs du moment : 

– La galette des rois
– Les recettes detox pour se remettre après les fêtes
– Le chocolat chaud
– La raclette
– La tartiflette et les plats au fromage
– Le Mont d’or
 
Et vous, vous prévoyez de cuisiner des choses en particulier en janvier?

Spécialité du Pakistan : moong dahl

Les soirs de semaine, la solution cuisine parfaite chez nous est souvent un dahl, c’est à dire un plat de lentilles aux épices indiennes. En début de semaine, nous sommes assez raisonnables dans notre façon de manger, et plus la semaine avance, plus on a envie de plats riches. Alors pour calmer le jeu et trouver un bon intermédiaire, le jeudi ou le vendredi, je propose un dahl ! C’est ultra gourmand, surtout servi avec un naan ou un rôti, mais cela reste très sain! Tout le monde y trouve son compte!
En Inde et au Pakistan, le dahl fait partie du repas quotidien. Il y a beaucoup de différentes sortes de lentilles qui sont couramment utilisées là-bas et qui donnent leurs nom à des plats de lentilles, comme les chana dahl, les toor dahl, les urad dahl, et plein d’autres. J’ai la chance d’en trouver une belle variété dans mon magasin asiatique favori. Le moong dahl est probablement la recette de dahl la plus populaire en Inde et au Pakistan. Il est généralement servi chaud avec du riz ou des chapati et de la menthe ou du chutney.
Comme il s’agit de cuisine de semaine, j’aime réaliser des dahls faciles avec pas trop d’ingrédients. Souvent quand on recherche des recettes indiennes authentiques sur des sites étrangers, on est effrayé par la longue liste d’ingrédients qu’elles nécessitent, mais en réalité ce ne sont que des pincées d’épices différentes à mettre, cela ne prend pas beaucoup de temps, et une fois que vous avez les épices, vous pouvez faire un grand nombre de plats sans avoir besoin d’en racheter.
Parlons du problème des épices! J’y suis totalement accro, et j’aime toutes les avoir dans mes placards pour être capable de cuisiner n’importe quel repas de cuisine du monde dans sa vraie version! Donc dès que je vois une recette où il me manque une épice, je l’achète en me disant qu’elle me resservira, ce qui est le cas, mais… Mes placards explosent! Heureusement que j’ai une grande cuisine, car J’ai 4 carrousels à épices, et j’ai en plus tout un placard haut de cuisine (3 étages!) rempli d’épices. Sans compter les quelques-unes que j’ai mises en déco parce que les emballages sont jolis. C’est un peu excessif vous ne trouvez pas? J’ai toujours été incapable de faire dans la demi-mesure!
Alors quand j’ai été contactée par l’Étal des épices, pour tester certains de leurs produits, j’ai su que j’allais être aux anges ! J’ai découvert sur leur site des épices que je ne connaissais pas (oui, il en existe encore!) ou que j’avais du mal à trouver comme le garam masala : c’est un basique de la cuisine indienne, mais pour autant on n’en trouve pas partout!
Le garam masala entre dans la composition de nombreux plats indiens, il s’agit d’un mélange d’épices comme la cardamome, le cumin, la coriandre, le piment de Jamaïque, le piment de Cayenne, le laurier, la cannelle, le poivre noir, le gingembre, le curcuma, la muscade, le girofle ainsi que la poudre de Chili. Il est bien sûr idéal dans les plats traditionnels indiens mais vous pouvez aussi au quotidien en saupoudrer un peu sur vos plats de légumes, ou en mettre dans du yaourt pour créer une marinade express aux saveurs indiennes.
J’ai donc profité de l’arrivée de ce délicieux mélange d’épices pour réaliser un dahl que je voulais tester depuis longtemps, le moong dahl! Ce dahl tient son nom de la variété de lentilles utilisées, des lentilles moong. Ce sont de petites lentilles, de la taille des lentilles corail, mais cassées comme des pois cassés et toutes jaunes.  Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez remplacer ces lentilles par une autre variété comme des lentilles corail, mais bien sûr, cela ne pourra pas s’appeler officiellement un moong dahl!
 

Moong dahl

Pour le dahl
  • 400 g de haricots moong
  • 200 g de pulpe de tomates
  • 1 petit oignon émincé
  • 1/2 c. à c. de coriandre en poudre
  • 1/2 c. à c. de curcuma en poudre
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c. à c. de garam masala
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 1/2 c. à c. de pâte à l’ail
  • 1 piment vert long

Pour le mélange d’épices à la poêle

  • 5 grains de poivre noir
  • 3 clous de girofle
  • 2 gousses de cardamomes
  • 4 feuilles de curry
  • 2 gousses d’ail finement tranchées
  • 1/2 c. à c. de cumin
  • 2 piments rouges séchés
  • 2 c. à s. de feuilles de coriandre hachées fraîches
  • 45 g de ghee ou de beurre
  • 1 c. à s. d’huile végétale
  • Sel
Lavez et trempez vos lentilles moong dahl pendant 35 minutes. Mettez à cuire les lentilles moong Dal avec 1 litre d’eau, la  poudre de coriandre, la poudre de curcuma, la pâte d’ail, jusqu’à ébullition. Baissez alors le feu et laissez cuire pendant 12 minutes à feu doux.
Ajoutez alors les tomates en conserve, le piment haché vert, le garam masala, ajoutez la feuille de laurier, et faites cuire jusqu’à ce que le dal soit tendre et épais soit 20 à 25 minutes environ. Ajoutez plus d’eau si nécessaire, afin d’éviter le dessèchement. À la fin, versez le jus de citron, le sel et mélangez bien.
Faites chauffer l’huile dans une petite casserole, ajoutez l’oignon émincé et faites frire jusqu’à ce qu’il soit doré, ajoutez le maintenant au dahl.
Faire chauffer le ghee ou le beurre dans une autre casserole, Ajoutez le cumin, les clous de girofle, le poivre noir, la cardamome, les feuilles de curry, des piments rouges séchés, et l’ail , pilonnez le tout et faites sauter pendant 2 à 3 minutes à feu très faible.
Maintenant,  versez ce mélange sur le moong Dal.
Décorer par des feuilles de coriandre hachées fraîches et servez avec du riz, des chapati et de la menthe.
Source d’inspiration :
http://pak-taste.blogspot.co.uk/2012/02/moong-dal-recipe.html
Avec cette recette aux lentilles, je participe à Cuisinons de saison !

Que ramener de Normandie ?

Outre les imperméable jaunes et les sweat-shirts à rayures, les produits du terroir (mes investissements favoris en voyage),  sont largement représentés parmi les souvenirs que l’on trouve en Normandie ! C’est bien simple, il y a de quoi se faire plaisir à chaque coin de rue! Voici un panorama de ce que vous pourrez trouver en faisant votre shopping spécial touristes. Attention, proximité géographique oblige, on trouve beaucoup de produits bretons en Normandie, certes délicieux mais si vous voulez des souvenirs typiques précisément de Normandie, vérifiez les origines sur les étiquettes !

Côté salé

De la charcuterie

On trouve de très nombreuses terrines de cochon en Normandie, dont certaines ont la particularité d’être parfumées aux algues, à l’andouillette, au livarot, au camembert… ou autres parfums locaux plus odorants typiques les uns que les autres! La plus connue est la terrine normande, au calvados tout simplement.

Des rillettes de la mer ou de la soupe de poisson

Il y a un choix prodigieux dans ce domaine, logique avec la proximité de la mer! La conserverie la Belle-îloise est présente dans beaucoup de villes côtières normandes, mais c’est à la base une marque bretonne. Vous trouverez aussi d’autres marques comme l’Atelier du Poissonnier.

Des fromages

Le camembert, le pont-l’évêque, le livarot (ou petit caporal), ou encore le Neuchâtel et sa jolie forme de cœur sont les variétés les plus connues. Certaines variantes ont des noms plus fun, telles que le Bisou normand ou le Coup de pied au cul. On trouve aussi des fromages affinés au cidre, au pommeau, ou au calvados. De mon côté je me suis ramené un camembert au cidre, c’est un régal! J’ai aussi eu l’occasion de goûter le Marée montante, un fromage à pâte molle à la croûte lavée au vin blanc et aux algues, il est délicieux., je vus le recommande si vous le trouvez!

Du pain

Bin oui il vous faut du pain pour aller avec tout ça! Comme dans chaque région, les boulangers ont élaboré des pains spécialement dédiés à leur région comme la Baguette argentanaise, j’ai aussi vu le pic d’Etretat (une baguette aux extrémités très pointues). Suivant les villes visitées vous pourrez aussi goûter le Pain de Cherbourg, le Pain garrot du Cotentin. Brioche de Moulins-la-Marche, Fouace de Caen, Gâche, Fallue… J’ai aussi vu dans certaines boulangeries du pain au cidre. Les normands sont des pros de la brioche, alors  faites-vous plaisir!

Des produits d’Isigny

On doit à la charmante ville d’Isigny sa fameuse crème fraîche à 40% de matières grasses, mais aussi du beurre, des caramels…

Côté sucré

Le sucre de Pomme

Cette confiserie qui rappelle le sucre d’orge et qui contient comme son nom l’indique de la pomme et du sucre provient de Rouen, mais on en trouve un peu partout en Normandie.

Des bonbons

On trouve les berlingots de falaise, des chiques à la menthe de Bayeux, des Étriers normands, une spécialité de chocolat,

Des biscuits et gâteaux

Vous pourrez notamment tester les bouchons d’Alençon, les Macarons de Bellême,  les madeleines Jeannette qui existent dans plein de parfums délicieux, ou encore la galette de Lisieux, celle de Normandie, celles de pommes de Gacé… Oui il y a du choix en galettes par ici! Les sablés sont aussi à l’honneur dans de nombreuses villes, notamment ceux d’Argentan, d’Asnelles, de Bayeux, de Caen, de Deauville… Si vous passez par là, allez voir la Maison du biscuit à Sortosville en Beaumont (dans le Nord de la Manche) et la Biscuiterie de l’Abbaye à Lonley-l’Abbaye.

Des confitures et miels

On fait de bonnes confitures en Normandie, on trouve du bon miel, mais la star c’est avant tout la confiture de lait! Vous ne le savez peut-être pas, mais la confiture de lait est une spécialité normande. Ramenez un pot que vous tartinez sur vos crêpes ou mangerez à la cuiller pour les plus téméraires.

Des produits la mère Poulard

La mère Poulard, bien logée au Mont saint Michel,  ne fait pas d’omelette à emporter mais de très bons biscuits aux emballages bien vintage. Si le lieu est magnifique, il faut savoir que la Mère Poulard ne faisait pas de biscuits à l’origine mais des omelettes ( que l’on peut toujours consommer sur place), et qu’ils sont faits dans une usine de Bretagne… A vous de juger si ce souvenir mérite sa place dans votre valise 🙂

La teurgoule

Cette sorte de riz et au lait sucré, parfumé de cannelle et cuit pendant cinq heures, est à la fois réconfortant et bourratif, bref tout ce que j’aime!

Côté boissons

Des boissons sans alcool

Vous trouverez de très bons jus de pomme et de poires fermiers, mais aussi du Meuh Cola, le cola normand, à l’instar du Breizh cola breton.

Du calvados

On en trouve énormément et même des calva arrangés comme on le fait habituellement avec le rhum! Plus ils sont vieux plus ils sont chers mais aussi boisés, parfumés…

Du cidre normand

Le cidre était la boisson des nobles et remplaçait le vin dans le grand ouest, qu’il soit brut ou doux. Personnellement j’adore sa variante aux poires, le poiré.

Du vin de Normandie

Il n’en existe apparemment qu’une sorte et il n’est pas donné, quand à savoir s’il est bon, je ne l’ai pas testé !

La bénédictine

Originaire de Fécamp, elle se consomme en digestif ou en cocktail Profitez en pour visiter la Bénédictine, lieu historique de toute beauté.

Du pommeau de Normandie

Contrairement au Calvados, le pommeau, plus léger, se consomme en apéritif.

De la bière normande

La Joa à Étretat est la bière brassée par le casino. J’ai aussi pu tester des brasseries locales avec des bières au noms ou aux parfums originaux, comme Les travailleurs de l’amer ou la bière à l’huître.

Et aussi…

Pou remplir votre cuisine de gadgets en tous genres, vous trouverez en Normandie les fameux bols marqués du prénom ( ha oui mais ils ne seraient pas bretons eu d’abord?). La marque Guy Degrenne est originaire de Normandie également donc cela peut être l’occasion de refaire votre stock de vaisselle. de beaux verres à digestifs pour profiter de votre calvados peuvent faire une idée cadeau sympa, ainsi que des bolées de cidre.

Spécialité de Turquie : aubergines à la turque

Je vais vous sortir la phrase qui tue : l’automne approche. Bin oui. Je sais, c’est dur. Mais pas de panique, je vous propose une recette qui va vous permettre de prolonger les jours ensoleillés qui nous vient de Turquie! J’ai eu l’occasion de tester la cuisine turque avec les pide et les boreks que je vous ai déjà partagés sur ce blog. Cela m’a permis de découvrir une cuisine riche, goûteuse et  généreuse, et surtout, ça m’a donné envie de creuser plus cette culture culinaire ultra variée! C’est pourquoi quand j’ai vu passer une recette d’aubergines à la turque sur le blog de ma chère copinaute Claudine du blog la cuisine de Gut, j’ai immédiatement pensé la refaire. Si vous ne connaissez pas ce blog (est-ce encore possible?) il est temps de vous ruer dessus et de vous régaler!

 

Il n’est pas courant de frire les légumes pour les utiliser en salade mais l’aubergine dévoile ses saveurs une fois cuite. Claudine nous partage dans sa recette une de ses astuces, elle précuit l’aubergine au micro-ondes pour qu’elle absorbe moins de gras une fois qu’on la met dans la poêle. C’est donc ce que j’ai fait et j’ai trouvé que c’était très bon! Avec cette cuisson des aubergines au micro-ondes puis à la poêle, les aubergines prennent une saveur délicieuse et ne sèchent pas du tout.

 

Il faut faire cette préparation plusieurs heures voire un jour à l’avance pour qu’elle soit bien fraîche et développe tous ses arômes. On obtient une salade d’aubergines rafraîchissante et savoureuse, subtilement relevée par la petite sauce au yaourt à l’ail et à la menthe.

Cette salade d’aubergines pourra faire une jolie entrée ou un accompagnement parfait pour des viandes grillées. Elle peut également composer un repas à base de mezze, comme cela se fait beaucoup en Turquie. Enfin, vous pouvez la servir avec un bon pain croustillant ou des triangles de pita chaude à l’apéritif.

Aubergines à la turque

  • 1 aubergine
  • 100 g de yaourt grec ou turc
  • 2 gousses d’ail
  • 1 demi citron
  • 20 cl d’huile d’olive
  • 3 c. à s.  de feuilles de menthe hachées
  • Sel, poivre

Lavez soigneusement l’aubergine, séchez la.
Épluchez l’aubergine, en laissant la peau une fois sur deux, puis  coupez-la en cubes pas trop gros.

Citronnez-les puis pré-cuisez-les au micro ondes durant 4.50 minutes.

Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse.
Ajoutez les cubes d’aubergines et faites-les dorer à feu vif en remuant constamment. Quand l’aubergine est bien frite, égouttez les cubes d’aubergine sur du papier absorbant.

Pendant ce temps là, battez le yaourt avec l’ail ciselé finement, du sel du poivre et 2 cuillers à soupe de menthe ciselée.

Ajoutez deux belles cuillers à soupe de cette sauce aux aubergines et  mélangez. Filmez et gardez au frais.

Filmez le bol avec le restant de sauce et placez-le au frais également.

Sortez l’ensemble du frigo un quart d’heure avant la dégustation. Ciselez à nouveau 1 cuiller à soupe de menthe  et saupoudrez-la sur les aubergines.

Servez froid avec la sauce au yaourt supplémentaire en accompagnement.

 

Source d’inspiration :
https://cuisinedegout.wordpress.com/2017/06/29/aubergines-a-la-turque/

Couronne feuilletée courgettes, chèvre et herbes

En panne d’idée pour organiser un apéro entre amis ? Vous avez dégainé l’assortiment de crudités, les tomates cerises et les chips, mais vous voudriez proposer quelque chose de nouveau ? Vous avez raison, ce n’est pas parce l’apéro est le meilleur repas de la journée qu’il faut tomber dans la routine!

Si comme moi, vous aimez les gourmandises simples et rapides à réaliser, j’ai la recette qu’il vous faut ! Avec cette tarte couronne, vos invités vont se régaler ! Bonne, belle et facile à partager, elle n’a que des qualités ! Conviviale, elle est idéale pour un apéro dînatoire ou un petit repas du dimanche soir. En plus, vous êtes sûrs d’épater vos invités tant elle est jolie!

J’ai opté pour une garniture qui m’évoquait le beau temps, des courgettes et du chèvre avec des petites herbes… Mais elle décline très facilement avec les garnitures que vous aurez sous la main! Au saumon, au jambon, façon pizza ou même en version sucrée à la pâte à tartiner, tout est possible!

La réalisation de cette couronne est très simple, comme je le disais plus haut. Quand j’ai le temps, je suis une adepte des pâtes « maison ». Cependant, si vous voulez que cette recette reste « express », je vous suggère plutôt de l’acheter toute faite! Vous déroulez, vous déposez votre garniture, vous repliez les pointes de la couronne et hop! C’est prêt!

 

Couronne feuilletée courgettes, chèvre et herbes

  • 1 pâte feuilletée
  • 2 courgettes
  • 1 échalote
  • 100 g de bûche de chèvre
  • 2 c. à s. de crème fraîche
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • 1/2 c. à c. d’ail semoule
  • 1/2 c. à c. de menthe
  • 1 c. à s. d’huile olive
  • 2 c. à s. de gruyère râpé
  • Sel, poivre

Taillez la courgette en rondelles très fines, émincez l’échalote.

Faites revenir la courgette et l’échalote avec les herbes de Provence 15 minutes dans de l’huile olive. La courgette doit être bien dorée et avoir rendu son eau.

Coupez 8 rondelles de chèvre et réservez.

Préchauffez le four à 200°C.

Déposez la pâte sur une plaque allant au four couverte de papier cuisson.

Repérez le centre de la pâte feuilletée et coupez avec la pointe du couteau 8 rayons jusqu’à 15 cm du bord extérieur de la pâte.

Étalez la crème fraîche sur le fond. Disposez la garniture de légumes sur le fond de pâte en formant une couronne sur l’extérieur du cercle.

Retaillez les rayons si nécessaire et rabattez chaque languette sur la garniture en scellant la pointe sur le rebord de la pâte. Garnissez de rondelles de chèvre entre chaque pointe. Saupoudrez de gruyère.

Enfournez pour 20 à 30 minutes. Surveillez et protégez la pâte avec de l’aluminium si elle a tendance à colorer trop vite.

Déposez la tarte sur le plat de service et servez chaud.

J’ai testé une cure de jus detox avec KitchenDiet!

Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne, les vacances approchent et je dois dire que j’ai une fois de plus échoué à l’objectif de perdre du poids avant l’épreuve du maillot de bain! Vous me direz, avec toutes les gourmandises que je mange pour les partager ici, c’est pas étonnant! Oui oui, c’est de votre faute si je grossis! Et dans quelques jours je serai en Russie à m’empiffrer de zakouskis arrosés à la vodka, autant vous dire que tout cela ne va pas s’arranger!
Mais une fois n’est pas coutume, j’ai testé ce début de semaine une cure de jus detox d’une journée, constituée à 100% de jus de fruits et de légumes. Lorsque Yohan de KitchenDiet ma proposé de tester leur régime detox 1 jour, je me suis dit qu’à défaut d’avoir arrêté les burgers, pizzas et cheesecakes cet été, je pourrais rendre service à mon organisme en essayant ce programme! L’idée de le faire sur une seule journée m’a bien séduite car je sais pertinemment que je ne pourrais pas tenir plus longtemps! C’était également l’opportunité pour moi de goûter ces jus de fruits et légumes frais, composés de mélanges plus intrigants les uns que les autres.

Une cure detox, à quoi ça sert?

Commençons par réviser les bases! Si vous ne connaissez pas les cures detox, en quelques mots je eux vous dire qu’elles viennent de Los Angeles et font fureur sur les comptes instagram des blogueuses américaines Elles permettent de purifier le corps et de nettoyer l’organisme. Ces cures detox sont notamment recommandées lorsque vous êtes stressée, déprimée, que vous mauvaise mine, ou que vous avez trop abusé des aliments gras, sucrés, salés ces derniers temps.

KitchenDiet, c’est qui ?

KitchenDiet est une marque de cures detox à base de jus de fruits et légumes fais, qui propose également des plats minceur tout prêts et élaborés par un chef 2* Michelin. Ils proposent des programmes repas minceur pour hommes et femmes, mais aussi 4 cures différentes à base de jus detox allant de 1 à 7 jours!

Comment ça se passe avec KitchenDiet?

Avant de vous parler du résultat de cette cure, je vais déjà vous raconter comment cela se passe avec KitchenDiet lorsqu’on commande! Il faut savoir que KitchenDiet livre dans toute la la France, au créneau de votre choix (samedi matin inclus) et expédie en 48 heures maximum vos commandes.
Quand on commande chez KitchenDiet, on a aussi droit aux conseils d’une diététicienne par téléphone à qui on peut poser toutes ses questions concernant le programme avant d’attaquer.

Ça marche comment ?

Pour ma part, j’ai testé la cure 1 jour qui est constituée de 8 jus (oui, tout ça!). La cure consiste à remplacer ses repas et collations habituels par les jus, soit une journée d’alimentation exclusivement liquide. On peut les consommer comme on veut, quand on veut, mais on peut aussi s’inspirer du menu type proposé par KitchenDiet. La cure de jus 1 jour n’a pas pour objectif de faire perdre du poids ou d’amincir, mais plutôt de nettoyer l’organisme après une période de stress ou un week-end chargé.

On déballe le colis?

J’ai tout reçu très rapidement par camion réfrigéré dans une grande boîte, l’ensemble était bien protégé et les jus étaient super frais, ce qui signifie qu’il n’y a pas eu de rupture de la chaîne du froid! Au déballage, j’ai eu la joie de découvrir 8 jus très colorés. Leur packaging est simple et joli, avec un petit logo de la marque et la liste de tous les fruits et légumes de chaque jus. Les produits ont des dates limites plutôt longues qui permettent de bien s’organiser. Les couleurs des jus sont naturelles, logique car il n’y a aucun additif ou colorant à l’intérieur.
Voici le contenu de ma cure 1 jour PURE LIQUIDE :
Sunny Mary : Carotte, orange, tomate, tabasco
Red : Pomme, litchi, framboises, cranberries, citron vert, baies de goji, jus de gingembre
Gold : Pomme, céleri, thé vert, menthe, citron vert, gingembre
Yellow : Ananas, mangue, pamplemousse, fruit de la passion, curcuma, gingembre
Yellow Drive : Pomme, fenouil, concombre, citron et coriandre
Green : Pomme, céleri branche,kiwi, citron vert, épinard, menthe
Pink Power : Pomme, carotte, poire, orange, betterave, citron, cardamome
Beet-up : Pomme, cranberry, grenade, myrtille, betterave
Comme vous l’aurez remarqué, chaque jus a son petit nom. En découvrant les parfums, je suis intriguée et j’ai super hâte de m’y mettre!

Ma journée de test en live (ou presque)

J’ai planifié ma cure pour le lundi, le jour où j’aime bien manger léger pour compenser les excès du week-end. J’ai choisi de suivre les recommandations de KitchenDiet en prenant les jus dans l’ordre conseillé :
Petit déjeuner : Green & Red
Collation du matin : Pink Power
Déjeuner : Beet-up & Gold
Collation : Yellow
Dîner : Sunny Mary & Yellow Drive

Le petit-déjeuner

Je sais que je vais en choquer plus d’un(e), mais je me lève très tôt le matin, vers 5 h 30, et je ne petit-déjeune pas à part un thé sans sucre. Je ne mets donc rien dans mon estomac avant midi voire 13 heures d’habitude. Oui je sais, certains d’entre vous doivent s’évanouir rien qu’en me lisant, mais mais que voulez vous, j’ai beau savoir que c’est mal, je n’arrive pas à changer cette habitude. Je n’étais donc pas inquiète pour le petit-déjeuner, je savais que les deux jus me suffiraient amplement!
Je me lève donc vers 5 h 30, je bois un verre d’eau comme toujours, puis j’étudie le petit livret et sélectionne les jus qui sont recommandés. Moi qui ne petit déjeune jamais, j’ai du mal à finir les deux jus tant ils sont copieux et nourrissants. Le Red, au saveurs de fruits rouges est un véritable régal. Le Green est plus surprenant avec son goût de céleri, surtout au réveil, mais c’est frais et agréable. Me voilà bien rassasiée pour partir au travail!

La collation

N’étant déjà pas habituée à petit déjeuner, je n’ai absolument pas faim quand arrive l’heure de ma collation! Mais c’est avec plaisir que je découvre ses délicieux parfums! Fan de cardamome, j’ai apprécié sa saveur subtile et délicieuse du Pink Power!

Le déjeuner

Je déjeune au travail devant mon écran avec le Beet-up et le Gold. Le Gold contient lui aussi du céleri, mais à un dosage subtil (ou alors ça y est, je suis devenue accro au céleri). Toujours est-il que j’ai plus apprécié le céleri dans ce jus que dans le Green. Le Beet-up est vraiment original, la betterave ne domine pas mais on sent réellement son goût terreux, que personnellement j’aime beaucoup.

La collation

Moi qui ne goûte jamais, voilà un petit plaisir qui vient égayer mon après-midi au travail. Le Yellow detox est un véritable régal! Heureusement car je n’ai pas du tout faim, et j’aurais du du mal à me forcer si je n’avais pas autant le coup de cœur pour ce jus! C’est mon favori entre tous!

Le dîner

Le lundi soir, je suis habituée à manger léger, et là j’avoue qu’avec les jus consommés durant la journée, je n’ai pas franchement faim. J’aurais bien envie de grignoter quelque chose de solide malgré tout, mais allez, c’est le dernier effort et demain on reprend une vie normale… Cette fois encore, les deux jus me plaisent beaucoup : le Yellow drive a un petit goût de soupe glacée ou gaspacho, la coriandre fraîche explose en bouche et comme j’adore cette herbe, je suis ravie! On continue avec le Sunny mary! Entre la tomate et le tabasco, j’ai l’impression de me boire un petit bloody mary, c’est un mélange à tomber! Il ne manquerait plus qu’une goutte de vodka dans celui-ci… Comment ça, c’est pas detox?

Conclusion

La journée a été moins difficile que ce que je le pensais au premier abord. Comme j’ai fait cette cure un jour de travail, je n’ai pas eu l’occasion d’être tentée d’aller piocher dans le frigo et c’est très bien comme ça! Au niveau des sensations, je n’ai rien remarqué. Pas de faim, pas d’écœurement, pas de ballonnements, rien de spécial en fait!
Concernant le goût, tous les jus sont très bons, mais certains pourront dérouter les personnes qui n’aiment pas le goût de certains légumes. Les jus sont bien consistants et j’ai aimé le fait que l’on sente réellement le goût des fruits et légumes frais, et que les mélanges n’étaient pas trop sucrés.
J’ai ressenti une certaine frustration à ne manger que du liquide, mais heureusement ce n’était que pour une journée. Je pense qu’à l’avenir, si je renouvelle ce type de cure, ça sera après les fêtes, pour ne pas mettre 2 mois à récupérer ma forme et mon énergie après le traditionnel enchaînement de repas trop lourds. Je m’orienterais plutôt sur une cure de 3 jours car elles intègrent un peu de crudités et de yaourts pour avoir le plaisir de mâcher en complément des jus.
Si je devais résumer cette cure detox en quelques notes, je dirais :
Goût : Hyper frais, naturel et intense
Originalité des parfums : ++++, des mariages auxquels je n’aurais jamais pensé
Capacité d’intriguer les collègues qui vous voient vous régaler avec vos jus au bureau : à son maximum
Allers/retours aux toilettes : J’ai arrêté de compter mais c’est assez diurétique
Sur la balance : je sais ce n’est pas un régime, mais tous mes excès du week-end étaient effacés après cette cure!
Si vous voulez vous aussi tenter l’expérience, rendez-vous sur le site KitchenDiet et bénéficiez d’une réduction de 10 euros sur toutes les cures avec le code DETOX10!

Salade de melon, feta et concombre

Aujourd’hui je vous raconte des salades ou en tout cas, je vous parle salades! Je suis toujours un peu réticente à l’idée de faire des salades, car j’aime des plats plus riches et qui tiennent plus au corps. C’est idiot car à chaque fois que j’en fais, je me régale et je me dis que je devrais en faire plus souvent! C’est d’ailleurs exactement ce que je me suis dit en dégustant celle-ci! Elle est tellement fraîche et savoureuse que j’irais jusqu’à décréter que c’est l’une des meilleures que j’ai faites depuis longtemps.

J’ai découvert cette recette sur le site de Claudine, la cuisine de Gut, un blog que j’adore. Claudine concocte des recettes qui me font tellement envie que je me demande parfois si elle ne les a pas inventées rien que pour moi! J’ai d’ailleurs une recette très proche de celle-ci dans mon carnet de recettes perso, je vous partagerai ma version un jour, mais pour l’instant j’ai préféré mettre à l’honneur ma chère copinaute!

Si comme moi vous avez souvent du concombre qui vous reste sur les bras, notez vite cette recette! Personnellement, je suis toujours à la recherche de recettes au concombre à cette période de l’année, car je ne peux pas résister aux promos du type 1 concombre acheté = 1 offert, mais ça fait au final BEAUCOUP de concombre. Si vous avez de bonnes recettes au concombre, partagez-les dans les commentaires ci-dessous, je suis preneuse !

Quand au mariage melon-concombre, saviez-vous que le melon et le concombre sont de la même famille? Ils sont pratiquement frères et sœurs dans le monde botanique, où ils font partie des cucurbitacées. Les cuisiniers ne les associent que rarement, pourtant, en tant que cousins proches, ils se complètent magnifiquement! Ajoutez un peu de fêta, de la menthe fraîche et vous obtenez un plat rafraîchissant pour une chaude journée d’été.

Si vous cherchez une salade avec une petite touche fruitée originale pour accompagner vos repas, cette recette de salade de melon au concombre, fêta et menthe est parfaite pour vous! Servez cette salade avec vos grillades et barbecues en tous genres, ça sera parfait !

P.S. : Pour un repas vraiment estival, servez en dessert ce gâteau à la polenta, miel et abricots!

Salade de melon, feta et concombre

  • 1 demi melon bien mûr
  • 1 demi concombre
  • 1 tomate
  • 100 g de fêta marinée aux herbes
  • 4 feuilles de menthe
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Épluchez le concombre, puis coupez-le en petits morceaux.
Retirez la peau et les pépins du 1/2 melon puis coupez-le lui aussi en morceaux.
Dans un saladier, déposez le melon, le concombre,  la fêta, salez et poivre.

Ajoutez l’huile d’olive. lavez puis ciselez très finement les feuilles de menthe et ajoutez-les à la salade. Remuez le tout.

Filmez le saladier et mettez au frais.
Sortez le saladier 10 minutes avant le service.

Source d’inspiration :
https://cuisinedegout.wordpress.com/2017/05/27/salade-melon-concombre-feta