Archives par mot-clé : menthe

Mes recettes favorites de boissons fraîches pour les beaux jours

Avec les beaux jours qui approchent, on a soif de boissons fraîches, et pas seulement de mojitos… Je vous propose un défilé de boissons plus rafraîchissantes les unes que les autres pour vous désaltérer : limonade, citronnade, thé glacé et autres inventions…

Vous n’avez plus qu’à faire le plein de glaçons, sortir vos jolies pailles et trinquer!

Le parfait mojito sans alcool

mojito-sans-alcool

Cocktail miel, melon et thym

limonade-melon-meil-thym

 

Switchel

switchel-3

Sirop de concombre

sirop-concombre-2

Limonade citron combava

citronnade-combava-3

Jus d’orange concombre et menthe

jus-orange-concombre-menthe-3

Bissap

bissap-3

Falafels au sarrasin kasha

Voilà un moment que je voulais partager avec vous cette recette et je ne pouvais plus attendre! Les falafels sont un de mes plats de fast-food préférés, je ne peux m’empêcher de vérifier s’il y en a à la carte quand je rentre dans un kebab .S’il y en a, un duel sans merci s’opère dans mon cerveau entre les falafels et le kebab mixte galette sauce blanche. Et bien souvent, ce sont les falafels qui l’emportent!
Le plus fou, c’est qu’une spécialité aussi gourmande soit végétalienne, sans gluten (sans le pain autour hein!) et remplie d’ingrédients sains. Réalisés avec des pois chiches, une des légumineuses les plus complètes, les falafels sont très nourrissants, riches en protéines végétales, en vitamines et minéraux… Que demander de plus?
Allez, à la limite, on peut améliorer le mode de cuisson. Si j’adore les falafels vendus dans les kebabs, quand je suis à la maison, je préfère éviter la friture. C’est le cas de cette version trouvée sur le blog Les recettes de Juliette, qui se cuit à la poêle avec assez peu de matière grasse. Pour couronner le tout, elle intègre un peu de légumes verts dans la préparation. J’ai complété sa recette avec une petite sauce que j’aime réaliser à base d’ail semoule, le mariage était parfait.
C’est une recette simple à préparer et un équipement minimal est requis : un robot culinaire vous suffira! Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le sarrasin kasha, il s’agit de sarrasin décortiqué et grillé. Vous pouvez vous en procurer dans les épiceries bio, en vrac ou en sachet.
 
Côté préparation, ces falafels peuvent être un peu fragiles et friables. Maniez vos boulettes avec précaution et ajoutez un peu plus d’eau au mélange si besoin.
J’ai vraiment adoré ces falafels. Ils  sont croustillants et savoureux à l’extérieur, tendres à l’intérieur, et accompagnés de la petite sauce au citron, à l’ail et au tahin, c’est un festival de saveurs à chaque bouchée.
Servez ces falafels dans un pain pita avec quelques feuilles de laitue, de la tomate et la sauce à l’ail bien crémeuse. En mode plus léger, ils sont fantastiques servis seuls avec juste un peu de houmous. J’aime aussi les servir dans des wraps, sur une salade ou enfin avec de la semoule et des légumes, façon couscous. Et vous, vous avez d’autres idées pour accompagner les falafels?

Falafels au sarrasin kasha

Pour 4-6 personnes :
  • 800 g  de pois chiches
  • 200 g de sarrasin grillé kasha
  • 50 cl d’eau
  • 1 courgette
  • 1 c. à c. d’ail haché
  • 1 c. à c. de coriandre en poudre
  • 3 c. à c de graines de sésame
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 c. à c. de cumin en poudre
  • Sel, poivre du moulin
  • Huile d’olive
Sauce :
  • 12,5 cl de crème de soja
  • 1 c. à s. d’ail semoule
  • 1 c. à s. de tahin
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche ciselée
  • 1. c. à s. de menthe fraîche ciselée
  • Sel, poivre
Dans une poêle, faites dorer le sarrasin kasha pendant 3 minutes. Versez l’eau dessus et laissez cuire 5 minutes jusqu’à absorption de toute l’eau. Laissez refroidir.
Epluchez et râpez la courgette.
Dans un blender, versez tous les ingrédients sauf l’huile d’olive. Mixez pendant 3-4 minutes jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Placez au réfrigérateur pendant minimum 4 heures, toute une nuit si possible.
Formez des boulettes de pâte et faites-les cuire dans une poêle huilée, 3-4 minutes de chaque côté.
Plus vos boules sont rondes, plus le temps de cuisson sera long. J’ai choisi de les faire un peu plates pour qu’elles cuisent plus vite et avoir moins de risque de les casser.
Servez de suite avec la sauce.
Source d’inspiration :

Spécialité de Martinique : bissap

Le bissap est le nom sénégalais donné a l’hibiscus infusé et consommé froid. Il est aussi appelé
Oseille de Guinée en Guinée au Soudan et en Égypte, Karkaday,
dah bleni au Mali, et jus Sorrel aux Antilles.

Cette plante est également utilisée comme thé chaud. On dit alors qu’elle aide à réduire le cholestérol et qu’elle est parfaite pour les personnes qui souffrent de rétention d’eau.

bissap

Au Sénégal, le bissap est une boisson économique que l’on sert aux invités à la maison, lors des mariages et autres fêtes de famille.

J’ai essayé d’en faire moi-même et cela s’est avéré très facile. Certaines recettes nécessitent de chauffer l’eau, mais il m’a semblé que les recettes infusées à froid étaient plus authentiques donc c’est là dessus que je suis partie !

Je vous propose une version très simple aux feuilles de menthe, on y ajoute fréquemment de l’eau de fleur d’oranger, du jus d’orange ou d’ananas ou encore de l’extrait de vanille. Je vous recommande de tester avec un peu tout avant de choisir votre variante préférée!

bissap-3

Bissap

  • 60 g de fleurs de bissap séchées
  • 1 l. d’eau
  • 60 g de sucre
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille
  • 5 tiges de menthe

Rincez les fleurs de bissap.
Mettez les fleurs dans un grand récipient avec l’eauajoutez les brins de menthe.
Laissez tremper 2 à 3 heures, voire plus.
Filtrez le mélange à l’aide d’une passoire.
Ajouter le sucre et la vanille et mélangez le tout.
Servez frais.

bissap-2

Source d’inspiration :
http://blog.kitchentrotter.com/2016/03/09/les-bonnes-recettes-martiniquaises-realisees-avec-mamie-foodie/

Mini cakes petits pois menthe feta

Les cakes en tous genres sont très populaires dès le retour des beaux jours, en particulier dans les buffets ou les pique-niques. Ils sont aussi faciles à préparer qu’à manger, même si vous êtes debout dans une foule ou assis par terre! La recette de base est très simple et vous pouvez l’agrémenter avec un peu n’importe quoi suivant vos restes dans le frigo votre inspiration.
Quand j’ai vu un joli cake feta, petits pois et menthe chez « Qu’est-ce qu’on clape ce soir?« , j’ai su que je ne tarderais pas à le réaliser : ces 3 ingrédients vont si bien ensemble! Sans compter que je n’ai jamais été déçue par une recette en provenance de ce chouette blog ultra gourmand!
Le résultat a été parfait : une texture bien moelleuse et aérée mais avec de la tenue, un gout de menthe présent mais qui reste subtil, et de gros morceaux de feta comme je les aime… Et n’oublions pas de préciser que la recette était ultra facile et rapide. Franchement, il n’y a pas de raison de réserver les cakes aux fêtes en tous genres, on peut très vite en réaliser pour un repas le soir, même en sortant du travail!
Si besoin, vous pouvez très bien préparer ce cake à l’avance et le congeler – pour le servir, mettez-le dans le four à 150°C pendant 20 minutes et ça sera ni vu ni connu, comme s’il venait d’être fait! J’ai choisi de cuire mon cake dans des mini moules, cela m’en a donné 4 petits.
  

Mini cakes petits pois menthe feta

 Pour 4 mini cakes
  • 75 g de farine
  • 2 œufs
  • 100 g de feta
  • 100 g de petits pois
  • 5 feuilles de menthe émincée
  • 1/2 sachet de levure
  • 7 cl de crème de soja ou crème liquide
  • 1 c. à s. d’huile
  • 1 c. à c. d’ail emincé
  • Sel, poivre

Préchauffez le four a 180°C.

Dans le saladier, mélangez les œufs, la farine et la levure, puis ajoutez la crème de soja ou crème liquide, l’ail, le sel, le poivre et l’huile, remuez bien.

Lavez et émincez la menthe. Émiettez la fêta, versez les petits pois, la menthe et mélangez sans écraser la feta.

Versez la pâte dans 4 mini moules et faites cuire 15 à 25 minutes. Laissez refroidir.

Source d’inspiration :

Spécialité de Grèce : tzatziki

Si vous n’avez jamais essayé de faire votre propre tzatziki, c’est votre jour de chance parce que vous propose une recette facile et super bonne!

Le tzatziki est une sauce grecque traditionnelle à base de yaourt, concombre, jus de citron, ail et menthe fraîche. Le yaourt donne à la sauce un goût agréable, tandis que le concombre, le citron et la menthe ajoutent une saveur rafraîchissante. Il est simple à faire et s’accorde bien avec une large variété d’aliments. Il constitue un dip parfait avec des légumes grillés, du pain pita ou encore des crackers. Vous pouvez également le servir avec des viandes grillées comme le poulet ou avec du poisson, comme des toasts de saumon fumé. J’aime aussi en ajouter dans mes sandwiches aux falafels. Il est bon sur à peu près tout en fait, les options sont infinies!

Dois-je ajouter que le tzatziki est également bon pour vous? C’est une sauce saine, riche en protéines et en calcium grâce au yaourt, et le concombre est ultra léger et plein de vitamines! En clair, pas d’excuses pour ne pas s’en gaver délecter!

 

Voici quelques astuces pour un tzatziki à tomber :

– Essayez de trouver du vrai yaourt grec, plus épais que le yaourt de base.
– Assurez-vous que votre concombre râpé est bien égoutté. Si vous avez le temps, vous pouvez l’égoutter dans une passoire fine pendant toute la nuit. Si vous êtes pressé, vous pouvez utiliser vos mains pour extraire le maximum de liquide du concombre.
– Plus l’ail marine dans le yaourt, meilleur sera son goût. Si vous le pouvez, mélangez tous les ingrédients à l’exception du concombre la veille, et laissez reposer une nuit dans le réfrigérateur pendant que votre concombre s’égoutte en parallèle.
Avec ces conseils, votre tzatziki est inratable! Alors qu’est-ce que vous attendez? Lancez-vous vite et faites votre propre tzatziki. Vous me remercierez plus tard!

P.S. : Si vous cherchez des bols de présentation dans le même genre que les miens, je vous recommande ceux-ci :


Tzatziki

  • 1 concombre
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c. à s. de menthe hachée, ou plus à votre goût
  • 1 c. à s. huile olive
  • 1 yaourt grec de brebis
  • Sel, poivre

Râpez le concombre et laissez-le dégorger dans une passoire 15 minutes voire une nuit si possible. Émincez l’ail finement et hachez la menthe.
Pour une consommation  rapide, mélangez tous les ingrédients et mettez au frais .

Pour une consommation le lendemain, mélanger tout sauf le concombre, et que vous ajouterez à la dernière minute.

 

Spécialité du Maroc : tajine kefta oeuf

Un tajine est un plat d’argile marocaine avec un couvercle conique, généralement utilisé pour cuire des ragoûts braisés lentement.


Cependant, il n’y a rien dans ce plat qui nécessite réellement de mijoter très longuement, il est donc tout à fait possible de cuisiner ce plat dans une poêle ou un plat à four si vous n’avez pas de tajine!

Vous pouvez facilement adapter cette recette de base avec de nombreux légumes pour obtenir une grande variété de ragoûts faciles à faire et savoureux.
Ce plat n’est pas un tajine ultra classique, c’est plutôt une version simplifiée pour le quotidien, l’utilisation de pois chiches en boîte fait notamment gagner beaucoup de temps mais si vous voulez utiliser des pois chiches secs, cela ne sera que meilleur… Je n’utilise que des ingrédients tout à fait basiques, à part peut-être le raz el hanout, produit phare de la cuisine nord africaine, composé d’au moins 20 épices différentes.

On en trouve facilement dans toutes les épiceries orientales, mais aussi au supermarché, donc ne vous privez pas de la saveur de ce mélange d’épices qui pourra vous resservir dans de nombreuses recettes d’autres tajines ou couscous!
Pour un dîner rapide, servez ce tajine seul ou avec de la semoule et un peu de yaourt grec.

P.S. : Si vous aimez les saveurs du Maroc, ce guacamole d’inspiration marocaine devrait vous plaire!

Tajine kefta œuf

Pour la viande hachée

  • 500 g de viande hachée (bœuf, agneau)
  • 1 c. à c. de cumin
  • 1 c. à c. de paprika
  • ½ oignon haché
  • 1 c. à s. de persil
  • Sel, poivre

Pour la sauce tomate

  • 1 boite de pulpe de tomate
  • 1 c. à c. de cumin
  • 1 c. à c. de paprika
  • 1/4 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à c. de menthe séchée
  • 1 c. à c. de raz el hanout
  • 1 pincée de piment de Cayenne

Pour les légumes

  • ½ oignon haché
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 2 courgettes en dés
  • 2 petites aubergines en dés
  • 1 boite  moyenne de pois chiches
  • 1 c. à s. de persil ciselé
  • 4 œufs
  • Sel, poivre

Commencez par préparer la farce en mélangeant la viande hachée, l’oignon, les épices et le persil. Mélangez le tout, formez des boulettes et réservez.

Mélangez la pulpe de tomate avec les épices, et réservez.Dans un tajine, chauffez l’huile d’olive,  ajoutez l’oignon, l’ail, et les courgettes et l’aubergine et faites revenir 5 minutes. Ajoutez les les boulettes de viande hachée, laissez dorer une dizaine de minutes et retirez-les à l’aide d’une écumoire. Ne les faites pas revenir trop longtemps pour ne pas qu’elles durcissent. Dans la même huile,  ajoutez la pulpe de tomates épicée et laissez mijoter cette sauce 15 minutes. Ajoutez les boulettes de viande hachée, les pois chiches, couvrez et laissez cuire à petit feu à couvert une quinzaine de minutes. Quand la viande est cuite, cassez les œufs sur le tajine, salez, couvrez encore une fois le tajine et laissez cuire les œufs.  Il faut que le jaune reste coulant.Parsemez de persil ciselé et servez aussitôt avec du bon pain maison.

Tarte aux carottes rapées à la marocaine

J’ai appelé cette tarte « tarte aux carottes râpées », car le goût des carottes domine largement dans cette recette, et même si elle cuit assez longtemps, elles gardent un peu de leur croquant, c’est très agréable! Attention, n’allez pas mettre des carottes râpées toutes faites à la vinaigrette hein, sinon je ne garantis en rien le résultat !
J’ai trouvé cette recette sur le blog de Virginie Moreau, un blog que j’apprécie beaucoup et que je vous invite à aller découvrir tout de suite si vous ne le connaissez pas!
La chermoula est un mélange marocain à base de coriandre, de cumin, de paprika, de persil et d’ail qui sert principalement aux marinades. Certains y ajoutent du piment pour obtenir un mélange plus relevé.
Cette marinade d’herbes fraîches sert beaucoup pour les poissons, comme les sardines à la chermoula, mais elle est aussi parfaite pour faire mariner la viande. Ici je n’utilise pas de la chermoula fraîche mais un mélange sec, que l’on trouve tout fait. Si vous n’en avez pas, je vous mets le contenu de ce mélange pour que vous puissiez facilement obtenir ce goût typique qui donne de la couleur à ce plat !
  
P.S. : Si vous chechez des façons originales de cuisiner les carottes, essayez aussi ces crèmes dessert à la carotte!

Tarte aux carottes râpées à la marocaine

Pour 6 à 8 personnes
  • 1 pâte feuilletée
  • 500 g de carottes
  • 4 oeufs
  • 20 cl de crème liquide
  • 30 g de gruyère râpé
  • 1 c. à s. de menthe séchée
  • 2 c. à s. de chermoula
  • Sel, poivre

Pour la chermoula :

  • 3 c. à c. de paprika ou piment rouge doux
  • 3 c. à c. de cumin
  • 1 c. à c. de coriandre
  • 1 c. à c. de persil séché
  • 1 pincée d’ail semoule
Si votre chermoula n’est pas toute faite, mélangez les épices listées ci-dessus et réservez.
Épluchez et râpez les carottes. Réservez.
Dans un saladier, battez les œufs en omelette.
Ajoutez la crème fraîche, le gruyère râpé et le cumin. Salez et mettez les épices et la menthe. Mélangez bien.
Ajoutez les carottes râpées et mélangez à nouveau.
Garnissez un moule à manqué d’une pâte feuilletée.
Versez l’appareil dedans. Enfournez pour 40 à 50 minutes à 180°C, jusqu’à ce que la quiche soit bien dorée.
Laisser tiédir avant de déguster.
Source d’inspiration :

Comment renouveler la fête de Pâques?

Si Pâques est une bonne journée garantie pour les enfants qui savent déjà qu’ils vont se gaver de chocolats et autres douceurs ultra sucrées, j’ai longtemps regretté que cette fête ne soit pas un peu plus fun et renouvelée pour devenir une vraie institution au même titre que Noël.
Pour que Pâques plaise autant aux adultes qu’aux enfants, vous n’êtes pas obligés de forcer les adultes à chercher leurs œufs dans le jardin (mais on le fait dans ma famille et on s’en porte très bien). Déco, cadeaux, ambiance, voici mes petites idées pour créer l’événement et donner un côté plus moderne à cette jolie journée!
Avec plein de nourriture, de bons cocktails et des jolies couleurs pastels partout, vous devriez apprécier Pâques, ou je ne comprends pas!
puree-chou-fleur-romarin

Un menu dépoussiéré

Si le gigot et les haricots vous fatiguent d’avance, vous pouvez facilement sortir des sentiers battus. En apéro, que diriez-vous de chips de carottes au cacao, de petites fleurs au saumon et tzatziki, ou encore de lapins feuilletés au chèvre frais? Poursuivez avec un burger d’agneau par exemple, accompagné d’une purée de chou-fleur au romarin ou de pommes de terre farcies au chaource? Plus légers ou presque, ces petits crumbles aux haricots, petits pois et chèvre sont délicieux et faciles à préparer. On remplace les traditionnels haricots par des baked beans et le tour est joué! Si vous n’aimez pas les burgers, des capellini aux sardines feront peut-être votre bonheur, ou encore des tartines printanières sardine courgette feta.
Au niveau du dessert, pour moi rien ne vaut le carrot cake. Mai si vous doutez, essayez aussi les mini cheesecakes à la fraise ou la tourte aux fraises et à la menthe.
burger-agneau-feta2

Faire un brunch de Pâques

Qui dit Pâques dit œufs et qui dit œufs dit brunch, non? Comme en plus, Pâques à lieu un dimanche, on n’a aucune excuse pour ne pas de faire un méga brunch! On attaque avec des œufs cocotte à la vache qui rit, ou encore des œufs brouillés aux apéricub ou un œuf au chorizo en baguette. Une fois encore, les baked beans seront vos meilleurs alliés. Accompagnez tout ça de jolies corbeilles de pain, d’un plateau de fromage, charcuterie et saumon fumé et le tour est joué!
 oeuf-cocotte-vache-qui-rit3

Côté boissons

Il vous faut un cocktail signature de Pâques. Qui dit pâques dit chocolat, bonbons et sucreries en tous genres, donc une vodka tagada ou un cocktail rose girly décoré de nounours feront parfaitement l’affaire!

Des chocolats faits maison

Si vous ne voulez pas cuisiner, vous pouvez simplement composer vous-même des jolis paniers ou seaux remplis de petits œufs et bonbons mélangés. Vous pouvez aussi préparer des jolis biscuits, comme ces biscuits décorés façon œufs de Pâques, ou ces petits sablés au chocolat blanc et blé soufflé. Vous pouvez aussi réaliser ce délicieux chocolat noir aux noix grillées, ou encore ces petits nuages au chocolat, ultra simples à faire et super bons! Par ici je vous donne quelques bases pour des chocolats fourrés maison, je suis loin d’être experte mais tout le monde les a adorés et ils sont à la portée de tous.
cookies-oeufs-de-paques3

Variez les cadeaux

Pour ne pas provoquer d’overdose de chocolat, on peut varier les cadeaux sans faire trop de hors sujet. Vous pouvez acheter ou fabriquer des jouets et activités sur le thème des œufs ou du printemps pour les plus jeunes. Pour les adultes offrez des fleurs, des graines, des ustensiles de jardinage pour un esprit « retour des beaux jours », ou encore des jolies bougies ou des coquetiers. Côté gourmandises, si vous voulez limiter le sucre, visez du côté du fromage, de la bière, des liqueurs de plante, ou encore des kits comme ces kits à riz au lait.

Un dress code?

Et si on imposait à tout le monde de porter du pastel, de s’habiller en rose ou de porter du jaune dans l’esprit poussin? Pas sûre que ça plaise à tout le monde mais je me dis que ça peut être drôle!
Source: BuzzFeed

Soignez la déco de table

Pour une décoration faite maison et pas cher, vous pouvez confectionner de jolis marque-place en mettant quelques petits œufs en chocolat emballés comme un cadeau dans du joli tissu avec un ruban et une étiquette avec le prénom de chaque convive.
Prévoyez des centres de table sympa : un joli verre que vous remplirez d’herbes et de pâquerettes et de quelques œufs en chocolat, ou encore une boite à œufs remplies de coquilles d’œufs ouverts en guise mini-vases dans lesquels vous déposerez quelques fleurs des champs.
Source ProFlowers @Flickr
Avec tout ça et un peu de bonne humeur, je ne doute pas que vous allez passer une super journée de Pâques! Ce qui compte c’est bien sûr de la passer en bonne compagnie avec ceux que vous aimez! Et vous, vous avez des traditions ou habitudes à partager sur cette journée?

Purée de petits pois, scones aux pommes de terre et sauce pistache

La semaine dernière je vous ai parlé du superbe livre de Cléa, Recevoir en bio, que j’ai eu la chance de recevoir grâce au site Natura Sense.
Pour ceux qui ne connaissent pas cette boutique en ligne, Natura Sense propose plein de produits qui tournent autour du bien-être et de la santé par l’alimentation. Vous y trouverez notamment des extracteurs de jus, des robots… Et une super sélection de livres qui tournent autour du bio, de l’alimentation bien-être, de la déshydratation des aliments… De quoi apprendre à mieux s’alimenter et préparer ses produits !
J’avais choisi ce livre de Cléa parce qu’au-delà du fait qu’il est très graphique et visuellement réussi, il aborde un thème qui me tient à cœur. Quand on essaye d’avoir une alimentation saine, et aussi de réduire sa consommation de viande et de poisson, cela peut sembler difficile de préparer un repas en accord avec ces principes quand on reçoit, surtout pour les fêtes traditionnelles, comme Noël où tout le monde attend la dinde farcie à table!
Après avoir lu le livre de Cléa et parcouru les recettes, je dois dire que c’est mission accomplie. Franchement, même un carnivore endurci ne remarquerait pas forcément l’absence de viande à table tant ses menus font diversion par diverses techniques !
Il me tardait donc de tester une recette de son livre pour découvrir si en plus d’avoir des idées attirantes, celles-ci étaient bonnes à manger…
J’ai choisi une recette avec des ingrédients simples, comme beaucoup dans ce livre je vous rassure, à base d’un légume que j’adore : les petits pois !
J’ai adapté un ou deux détail de sa recette pour la rendre plus simple à réaliser et ajouter ma petite touche, mais je n’ai pas modifié les proportions.
Résultat des courses : comme je l’espérais, mon homme s’est régalé ! Pas à un seul instant il n’a suggéré que le repas manquait d’un bout de viande ou d’un œuf pour accompagner. Pas une fois il n’a reconnu les ingrédients « pour végétariens » comme la crème de soja ou la pâte de noix… Il n’a pas trouvé la purée plus fade que celles que je fais souvent au beurre ou à la crème fraîche, au contraire, il a adoré et en a redemandé!
On a eu un vrai coup de cœur pour la sauce à la pistache, originale, facile à faire et délicieuse ! Vous pouvez être sûrs que je la déclinerai dans d’autres recettes dès que possible ! Les scones étaient bien moelleux et gonflés, avec un petit goût de pois chiche très agréable.
Par rapport à la recette de base, J’ai remplacé cristaux d’huile de basilic de la purée par de la menthe séchée, et la purée d’amandes par de la purée de noix qui apporte du pep’s je trouve !
   

Purée de petits pois, scones aux pommes de terre et sauce pistache

 
Pour les scones
  • 125 g de pommes de terre cuite en purée
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 40 ml de lait végétal
  • 2 œufs
  • 50 g de farine de pois chiche
  • 150 g de farine de blé
  • 2 c. à c. de levure chimique
  • 20 g de parmesan râpé
Pour la purée
  • 600 g de petits pois frais ou surgelés
  • 15 cl de crème liquide végétale
  • 2 c. à s. rases de purée de noix
  • 1 c. à c. de menthe séchée
  • Sel, poivre
 Pour la sauce
  • 1 yaourt de brebis ou soja
  • 2 c. à c. de purée de pistache
  • 2 c. à s. de pistaches broyées et torréfiées
  • Sel, poivre
Préparez les scones. A la fourchette, délayez la purée avec l’huile, le lait, les œufs. Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le parmesan et une pincée de sel. Ajoutez-y la préparation liquide et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Si la pâte colle, farinez légèrement.
Abaissez sur une épaisseur de 2 cm en un grand cercle, et coupez 8 parts triangulaires dedans.
Disposez sur une plaque de cuisson et faites cuire au four à 190°C pendant 18 minutes.
Pendant ce temps, faites cuire les petits pois 15 minutes dans de l’eau bouillante salée
Égouttez et mixez avec tous les autres ingrédients de la purée
Mélangez dans un petit bol les ingrédients de la sauce.
Servez la purée chaude avec deux scones tièdes par assiette et un peu de sauce.

Spécialité vietnamienne : phở au poulet

Le phở est une soupe de poulet et de nouilles vietnamienne. Les amateurs vous diront que c’est un véritable concentré de saveurs très agréable à consommer…

Au cours des dernières années, il y a eu un regain d’intérêt pour le phở (prononcé « Fuh Gah », allez comprendre), et un bon nombre de restaurants se sont spécialisés dans cette soupe de nouilles.

Si le boeuf phở est  est très apprécié, le phở de poulet, moins connu, est également excellent. La recette que je vous propose ici permet d’obtenir une viande bien tendre et savoureuse.

pho-poulet-2

Réaliser une soupe phở prend un peu de temps, mais la plupart de ce temps est réservé à la cuisson et ne vous demandera pas beaucoup de surveillance!

Si vous voulez réussir un phở au poulet de qualité, achetez tout d’abord une viande de qualité : du poulet Label Rouge élevé en plein air donnera une viande bien moelleuse.

Si vous n’avez jamais fait de phở, cette recette simplifiée est idéale pour apprendre les bases. Elle demande moins d’ingrédients que d’autres recettes de phở, ce qui permet au goût caramélisé de l’oignon et du gingembre de bien ressortir. On obtient un bouillon clair et bien parfumé.

pho-poulet-3

P.S. : Si vous aimez la cuisine vietnamienne, ce boeuf Loc Lac est un régal!

Phở au poulet

  • 1 c. à s. d’huile
  • 1 oignon émincé
  • 1 bâton de cannelle
  • 5 g de champignons shiitake déshydratés
  • 60 cl d’eau
  • 1 bouillon de volaille
  • 1 c. à s. de sucre roux
  • 1 c. à s. de maïzena
  • 1 c. à s. de poudre d’oignon
  • 1 c. à c. de jus se citron
  • 1 c. à s. de gingembre râpé
  • 1 c. à s. d’ail râpé
  • 1 c. à c. de sauce d’huître
  • 1 pincée de piment
  • 1 étoilé d’anis
  • 1 pincée de cardamome moulue
  • 2 blancs de poulet
  • 250 de nouilles de riz
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 c. à s. de menthe fraîche

Dans une poêle, faites revenir 1 cuiller à soupe d’huile, 1 oignon émincé, 1 bâton de cannelle, les champignons shiitake déshydratés jusqu’à ce que les oignons brunissent.
Ajoutez toutes les épices, le gingembre, l’ail, le bouillon et l’eau.
Ajoutez le poulet coupé très finement et laissez cuire 10 minutes.
Pendant ce temps, faites cuire les nouilles de riz en les mettant 5 minutes dans de l’eau bouillante.
Égouttez les nouilles, versez dessus le mélange au poulet puis la coriandre et la menthe. Servez bien chaud.

pho-poulet