Archives par mot-clé : liban

Crackers au caviar d’aubergine et feta

Aujourd’hui, je vous propose de réaliser une petit recette qui fleure bon l’ail la Méditerranée…
Le caviar d’aubergine, aussi appelé baba ghanoush, est un mezze très consommé dans la cuisine libanaise. Tout comme les tapenades et autres tartinades de légumes, j’adore en faire tout au long de l’été. Bah oui, qui dit été, dit apéros à gogo, et il faut bien éponger l’alcool! La version que je vous propose aujourd’hui n’est pas une version libanaise authentique mais plutôt « ma » version du caviar d’aubergines. J’y ai notamment mis de la purée de noisettes à la place de la traditionnelle pâte de sésame. cela donne un goût très sympa qui change un peu!
C’est un peu une double recette que je vous propose ici, car plutôt que de servir mon caviar d’aubergines avec du pain frais, j’ai choisi d’en faire une jolie présentation apéritive en déposant des cuillers de caviar sur des crackers puis en décorant l’ensemble de fêta.
Hop, on tartine tout ça et on obtient des petites merveilles à grignoter! Ces crackers sont un vrai délice et offrent une explosion de saveurs en bouche. Une fois de plus, les meilleures recettes sont souvent les plus simples!
Le caviar d’aubergines peut se conserver couvert au réfrigérateur pendant plusieurs jours. Alors, pour changer des éternels biscuits apéro, cacahuètes et autres biscuits en tous genre, laissez-vous tenter!
 

Crackers au caviar d’aubergine et feta

Pour le caviar d’aubergines
  • 1 aubergine moyenne ou 3/4 d’une grosse aubergine
  • 1 large gousse d’ail, écrasée or finement émincée
  • le jus d’un citron
  • 2 c. à s. de purée de noisettes
  • 4 c. à s. de sésame
  • 1 c. à c. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 c. à s. persil
  • Huile d’olive
  • Sel
Pour le service
  • 1 paquet de crackers triangulaires
  • 1 pot de fêta aux herbes de Provence
Pour le caviar d’aubergines :
Préchauffez le four en mode gril et placez la plaque du four le plus haut possible.
Coupez votre aubergine en tranches, saupoudrez-la de sel  et placez-la dans une passoire dans l’évier pour égoutter l’excès de liquide.  Au bout de 10 minutes, rincez  et séchez l’aubergine .
Déposez les tranches sur une plaque à pâtisserie et arrosez-les avec de l’huile d’olive et une pincée de sel.
Mettez à rôtir pendant 5 à 10 minutes, en les retournant une ou deux fois, jusqu’à ce que l’aubergine soit ramollie et dorée des deux côtés.
Retirez du four, empilez et enveloppez les tranches dans du papier d’aluminium et laissez reposer 5 minutes. Retirez la plupart de la peau de l’aubergine et mettez la chair dans un robot culinaire.
Ajoutez le jus de citron, l’ail, la pâte de noisettes, une pincée de sel et mixez jusqu’à obtenir consistance crémeuse. Ajoutez les herbes en dernier et mixez à nouveau pour incorporer.
Pour le montage
Déposez une cuiller de caviar d’aubergines sur crackers puis 1/2 cube de feta dessus.

Ricotta rôtie aux légumes confits et zaatar

Je ne sais pas vous, mais moi dès que l’été est là, il me prend des envies des envies d’Italie! A défaut d’y aller, je laisse les produits italiens envahir ma cuisine! La cuisine italienne occupe une place prestigieuse dans le hit-parade des meilleures cuisines du monde selon moi-même. Parmi les bons produits que l’on peut savourer en provenance de magnifique pays, on compte la célèbre ricotta. La ricotta est un fromage à pâte fraîche originaire d’Italie. La recette traditionnelle utilise du lait de brebis ou de vache. C’est un fromage riche en eau et relativement peu calorique.
La ricotta est un produit que je cuisine peu. En fait même si je trouve ça très bon, je n’ai pas trop d’idées de quoi en faire, ou alors elle n’est pas la star du plat à proprement parler. Je me suis pourtant régalée avec ce gâteau sicilien à la ricotta l’an dernier, je l’avais trouvé mémorable et je ne peux qu vous le recommander!
Avec l’été, j’aime troquer mon maroilles chéri et ma raclette adorée contre des fromages que je trouve plus de saison comme la feta, la mozzarella ou… la fameuse ricotta. J’ai donc eu envie de tenter ma chance en la mettant à l’honneur dans une recette où elle est consommée cuite et en version salée. J’avais vu passer notamment une recette de ricotta rôtie aux tomates cerises chez Julia du blog Cooking Julia puis chez chez Plaisir et équilibre. J’ai eu envie de décliner ma propre version sur le même principe, avec un mélange de légumes d’été.
 
Le résultat est tout simplement délicieux ! J’ai beaucoup aimé la texture de la ricotta qui devient plus ferme et un peu moins humide, et le côté sucré des légumes. Tout ceci, en se mélangeant à la ricotta et au pain, donne un plat très parfumé et plutôt léger. Accompagné d’une petite salade verte et pourquoi pas de quelques noix, ce plat fera merveille que vous soyez végétarien ou non, mais bien sûr selon la quantité de pain que vous mangez avec, ça peut devenir beaucoup moins léger!
Dans cette recette, j’ai couvert ma ricotta de zaatar, un mélange d’épices libanais qui me vient de mon partenaire l’Étal des épices. J’adore ce mélange de sumac, sel, thym, sésame doré et sésame blanc, il est parfait pour mettre du soleil et de l’originalité dans les assiettes. On peut le mélanger à de l’huile d’olive pour le badigeonner sur les pains par exemple, ou s’en servir pour parfumer un plat comme je l’ai fait ici.
Pour découvrir la recette, c’est sur le site de l’Étal des épices que ça se passe!

Spécialité de Jordanie : ful madammas

On pense souvent au houmous comme spécialité du Moyen-Orient, mais le ful madammas, moins connu chez nous, est un plat phare de leur cuisine. On pourrait presque dire que la fève est LA légumineuse du Moyen-Orient! D’ailleurs je dois dire que je trouve la popularité du houmous un peu surfaite! Certes il est bon, je ne vais pas dire le contraire, mais à côté du ful madammas, il fait pâle figure! Crémeux et un peu épicé, c’est un plat que j’adore!
Le ful madamas, aussi appelé « Ful » tout court, est un plat de fèves cuites et écrasées, servies avec de l’huile d’olive, du jus de citron, du cumin, de l’ail, l’oignon…  Les fèves sont l’ingrédient-clé, et associées à cette riche variété d’épices et à l’huile d’olive, cela donne un mélange délicieux qui rappelle le houmous en mieux mais que l’on sert garni, notamment de tranches d’œuf dur pour en faire un encas copieux. Pour un repas complet, vous pouvez faire griller du pain pita et ajouter une petite salade de concombres en accompagnement.
Ce plat très simple remonte à des milliers d’années et on en trouve des références dans l’histoire de nombreux pays du Moyen-Orient. On le consomme en Jordanie, mais aussi dans de nombreuses cultures arabes, moyen-orientales et africaines, notamment en Égypte, au Liban, en Syrie…
Au Moyen-Orient, il est le plus souvent consommé pour le petit déjeuner, mais il peut aussi constituer un accompagnement aux autres repas, et même être servi comme collation. Là-bas, on dit qu’il s’agit du petit-déjeuner du riche, du déjeuner du commerçant et du souper du pauvre!
  

Ful madammas

 Pour 2 personnes
  • 450 g de fèves surgelées ou en conserve
  • 1/2 oignon émincé
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c. à c. de cumin
  • 6 c. à s. de jus de citron
  • 12 cl d’eau
  • 1 c. à s d’huile d’olive
  • Sel, poivre
Toppings :
  • 2 œufs durs
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 tomates bien mûres
  • 2 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 pincée de piment rouge
  • 1 pincée de paprika
  • 1 c. à s. de tahin
Si vous utilisez des fèves en conserve, versez-les dans une passoire pour les égoutter puis rincez-les haricots dans l’eau froide et réservez.
 Si vous utilisez des fèves surgelées, décongelez-les avant de démarrer la recette et réservez.
Dans une grande poêle, faites chauffer 1 cuillère à soupe d’huile d’olive à feu moyen. Faites revenir l’oignon coupé en dés jusqu’à ce qu’il devienne translucide et doré. Ajoutez l’ail et le cumin, faites sauter pendant 1 minute jusqu’à ce que l’ensemble soit bien parfumé. Ajoutez les fèves à la casserole, puis ajouter environ 12 cl d’eau dans la poêle. Amenez le mélange à ébullition. Réduisez le feu à moyen-doux, assaisonnez de sel et poivre au goût. Couvrez la poêle.
Laissez mijoter pendant environ 10 minutes à feu moyen jusqu’à ce que les fèves soient tendres. Retirez le couvercle de la casserole et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le liquide ait réduit d’environ 75 %. Retirez du feu.
Versez le mélange de fèves dans un bol, ajoutez le jus de citron. Écrasez le mélange pour obtenir une consistance semi-lisse, un peu plus épaisse que le houmous.
Servez dans un bol. Creusez un puits peu profond au centre.  Arrosez légèrement d’huile d’olive à l’intérieur de ce puits. Déposez dessus les tomates en dés, l’œuf dur tranché, la coriandre fraîche hachée, les épices et une cuiller à soupe de tahin. Servez chaud.
Source d’inspiration :
http://toriavey.com/toris-kitchen/2014/05/ful-mudammas-recipe/

Spécialité du Liban : mujjadara

Prenez des lentilles, du riz, de l’huile d’olive et des oignons, et vous pourrez obtenir l’un des plats les plus emblématiques de la cuisine du Moyen-Orient. Le mujjadara, mjadra dans le nord du Liban, ou encore mdardra dans la région de Beyrouth, est la recette ultime du placard là-bas… Il y a littéralement des dizaines de variantes de ce plat! Chaque pays du Moyen-Orient, voire même chaque famille, semble avoir sa propre version!

Quand on pense à la gastronomie libanaise, on a immédiatement en tête leurs fameux mezzés et ou encore leurs grillades, qu’on trouve dans la plupart des restaurants libanais chez nous. Mais au quotidien, les libanais consomment surtout des plats à base de légumineuses (haricots,pois, lentilles…), et notamment celui-ci.

mujjadara

La recette que je vous propose aujourd’hui m’a totalement convaincue, notamment grâce aux oignons et à la petite sauce bien fraîche, alors n’hésitez pas et lancez-vous!

Les lentilles, comme tous les haricots secs, varient dans leur temps de cuisson. Les vôtres peuvent prendre plus de temps à devenir tendres, mais ils ne devraient pas prendre beaucoup plus d’une demi-heure. Idéalement si vous le pouvez, utilisez des lentilles indiennes qui sont légèrement différentes des lentilles françaises..

Faites la sauce  à l’avance pour que les parfums s’imprègnent bien, ça n’en sera que meilleur!

J’ai trouvé cette recette sur le blog Qu’est ce qu’on clape ce soir, un blog que j’adore chez qui j’ai pioché plein de recettes récemment! Si vous les avez ratées, regardez notamment le riz au lait café cannelle, les mini cocottes aux œufs durs et mozzarella, et les brocoli balls!

P.S. : Si la cuisine du Proche-Orient vous branche, offrez vous ce sublime livre de mon idole Yotam Ottolenghi, régalade et dépaysement assurés !

 

mujjadara-3

Mujjadara

Pour 2 personnes

  • 130 g de lentilles vertes ou marron
  • 150 g de riz basmati
  • 1 oignon
  • 1/2 c. a c. de cumin
  • 1/2 c a c. de curcuma
  • 1/2 c. a c. de cannelle
  • 1 c. à s. d’huile
  • 30 cl d’eau
  • Sel, poivre

Pour la sauce

  • 125 g de yaourt à la grecque
  • 2 c. à  s. de jus de citron
  • 1 c. à c. d’ail déshydraté
  • 1 c. à s. de persil frais émincé
  • Sel, poivre

Pour le service

  • 2 c. à s. d’oignons frits

Préparez la sauce : dans un bol mettez le yaourt grec, le citron, l’ail, le poivre et le persil, mélangez bien et placez au frais.

Mettez les lentilles dans la casserole avec de l’eau froide, portez à ébullition et faites les cuire 20 minutes ou plus si besoin, égouttez et réservez.

Épluchez l’oignon, émincez le finement.

Dans une sauteuse, mettez l’huile, puis l’oignon et faites les revenir 5 minutes. Ajoutez les épices, laissez les dorer quelques secondes, ajoutez le riz ainsi que l’eau et un peu de sel. Couvrez et faites cuire 8 minutes à feu moyen, rajoutez 5 cl d’eau si elle est finie avant la fin. Quand le temps est fini, laissez reposer 5 minutes, puis remuez les grains, ajoutez les lentilles et mélangez bien.

Servez le riz avec la sauce et les oignons frits.

mujjadara-2

Source d’inspiration :
http://dlaclapeadonf.canalblog.com/archives/2015/06/16/32191138.html

Barquettes au fromage et herbes fraîches

C’est la rentrée! Les enfants vont reprendre l’école, les voitures vont envahir les routes et la vie va reprendre son cours après des vacances qui j’espère vous auront fait autant de bien qu’à moi!

En septembre, j’aime prolonger les apéros autant que possible, et j’aime profiter encore un peu des saveurs estivales  avant de plonger avec joie dans la gastronomie d’automne!

barquette-feta-menthe

Je vous propose donc une chouette recette pour l’apéro, à base d’herbes qui m’évoquent la belle saison, et notamment de menthe fraîche! Celle-ci se marie très bien avec le fromage frais. Je vous propose ici de réaliser des petites pizzas en forme de barquettes, inspirées des pide turcs que j’avais testés ici et adoré, mais en version miniatures! Cette recette rappelle également les fatayers libanais, pour ceux qui connaissant c’est un régal, mais je les ai ici simplifiés avec de la pâte à pizza toute faite!

Je participe au jeu : Recettes autour d’un ingrédient, lancé par les deux blogueuses Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. La marraine du jeu a choisi l’ingrédient : la menthe pour être la vedette de ce mois.

 

Fresh mint in closeup

 

Voici la liste des participantes pour cette édition :

  1. Samar du blog Mes Inspirations Culinaires avec Sorbet menthe fraiche et citron
  2. Sarah du blog Sucre Sale d’Oum Souhaib avec cake menthe courgettes et feta
  3. Natly du blog CuisineVoozenoo avec Panna cotta façon After eight au Get 27
  4. Kelly du blog pause gouter avec tarte aux pêches et à la menthe
  5. Delphine du blog Oh la gourmande avec soupe de concombre à la menthe et fromage blanc
  6. Catalina du blog Le blog de Cata avec Granité de pastèque à la menthe
  7. Gabrielle du blog Petite cuillere et Charentaise avec Soupe turque à la menthe et au yaourt
  8. Yasmine du blog A l’oree des douceurs avec Kesra à la sauce piquante et menthe
  9. Salima du blog C’est Salima qui cuisine avec crème chocolat-menthe
  10. Soulef du blog amour de cuisine avec crème glacée a la menthe
  11. Hélène du blog Keskonmangemaman avec soupe de fraises à la menthe poivrée avec sa quenelle de ricotta
  12. Calinehorely du blog J’ai toujours aime le jaune Moutarde avec Litchis au sucre de menthe
  13. Chris du blog La cuisine de Chris avec les After Eight maison
  14. Assia du blog Gourmandise Assia avec les Oreos a la menthe
  15. Michelle du blog Plaisir de la maison avec  After eight maison 
  16. Corinne du blog cuisine en folie avec Boulettes de viande menthe, coriandre et curry de Madras
  17. Brigitte du blog Les Filles a Table avec Salade de pois chiche et menthe
  18. Cecile du blog Mes gateaux rigolos avec Glace a la menthe
  19. Annabelle du blog Merveilles et gourmandise avec Riz au lait menthe-chocolat
  20. Isabelle du blog Quelques grammes de gourmandises avec Cookies courgette-menthe-féta
  21. Not parisienne du blog Not parisienne avec barquettes aux herbes fraîches
  22. Amal du blog La cuisine de Amal avec Limonade a la menthe
  23. Christelle du blog Entre rire et cuisine avec Muffins menthe et framboises
  24. Rosa du blog Rosa Culinaires avec Glace menthe chocolat sans sorbetière
  25. Michelle du blog Croquant fondant gourmand avec Muffins chèvre-menthe
  26. Paresseuse gourmande du blog Regal de paresse avec bricks crevettes menthe avocat
  27. Marie du blog Allergique Gourmand avec glace à la menthe et au chocolat, sans oeufs, gluten.
  28. Sotis du blog La gourmandise est un joli defaut avec macaron menthe coco citron vert
  29. Corinne du blog Mamou & Co avec Sirop de menthe
  30. Celine du blog Une abeille en cuisine avec cake feta/menthe/persil
  31. Christelle du blog Toque de choc avec tajine de poulet aux petits pois et menthe
  32. Samia du blog Nuance Culinaire avec boisson menthe coco
  33. Cocotte et Ecumoire du blog cocotte et ecumoire avec salade de concombre au yaourt a la menthe

barquette-feta-menthe-3

 

Barquettes au fromage et herbes fraîches

Pour une vingtaine de barquettes ( + ou – suivant la taille de vos cercles)

Pour la pâte

  • 2 pâtes à pizza

Pour le fromage

  • 200 g de feta
  • 1 bouquet de persil frais haché
  • 1 bouquet de feuilles de menthe fraîche
  • 1 c. à s. de graines de sésame
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 1 gros œuf

Coupez la feta en petits cubes . Faites-la tremper dans l’eau froide pendant 10 à 15 minutes . Changez l’eau deux fois . Égouttez à la fin le fromage puis émiettez-le à l’aide d’une fourchette.

Mélangez le fromage avec le persil et la menthe hachée, la crème, les graines de sésame, l’œuf, salez et poivrez. Coupez des petits cercles dans votre pâte à pizza. Déposez une cuiller de pâte dans chaque cercle, puis refermez les bords en laissant le centre ouvert pour former des petites barques.

Préchauffez le four à 180°C. Enfournez pour 5 minutes environ.

barquette-feta-menthe-2

Sirop de concombre

Je dois vous parler de ma dernière lubie en date : les sirops. À chaque fois qu’il me reste un truc à finir dans mon frigo, je me demande si je pourrais le transformer en sirop : pamplemousse, spéculoos, fraises tagada, violette, rhubarbe et… concombre… Oui vous avez bien lu!

J’ai toujours du mal à trouver comment finir les concombres. La seule façon que je connais de les cuisiner c’est à la crème, c’est terriblement bon, mais une fois que c’est fait, je n’ai pas envie de recommencer le lendemain et là, souvent je sèche!

sirop-concombre

Mais avec ma folie des sirops, je me suis dit « et pourquoi pas?  »

J’avais le souvenir d’un Pimm’s savouré en Écosse dans lequel trempaient des bouts de concombre, c’était un régal… Et aussi de l’eau parfumée au concombre et citron  que l’on sert dans certains restaurants libanais, super rafraîchissante!

Je me suis lancée dans la réalisation de ce fameux sirop de concombre, et au final, c’est un délice!

Dans de l’eau gazeuse avec un glaçon, c’est juste parfait, et il ne s’écoulera pas longtemps avant que je tente de l’utiliser en version coktail, soyez en sûrs!

sirop-concombre-3

Sirop de concombre

  • 300 g concombre bio bien lavé râpé avec peau
  • 150 g de  sucre
  • 15 cl d’eau

Râpez le concombre avec la peau, réservez-le avec le jus obtenu dans un grand bol.
Fautes bouillir l’eau et le sucre 3 minutes dans une casserole puis versez sur le concombre hors du feu.
Laissez infuser 20 minutes, filtrez et mettez en bouteille.

sirop-concombre-2

Lillois(e) or not Lillois(e)? Les 100 choses qu’il faut avoir testées à Lille

35297701_8ed76902a8_b 
Photo par FoeNyx @Flickr
Y’a pas à dire, je suis (entre autres) une grand amatrice de listes. Quand je vois des livres comme  les 1001 saveurs qu’il faut avoir goûtées dans sa vie, la liste de mes  envies, ou encore la liste des 10 voyages culinaires à faire dans sa vie, je fonds littéralement.
Et quand j’ai découvert cette liste de 100 choses à avoir faites pour être un(e) vrai(e) parisien(ne) sur le site du figaro, je n’ai pas pu m’empêcher de la décliner…. version Lilloise!
J’ai passé pas mal de temps à trouver toutes ces idées et je dois avouer que je n’ai pas accompli l’intégralité de la liste moi-même, mais j’y travaille ardemment ! Pour les lillois, pensez-vous que j’aie oublié une institution lilloise?

Quand la faim justifie les moyens

1. Avoir dîné à la Laiterie
2. Avoir dîné à l’écume des mers, et croiser les grands patrons Lillois
3. Avoir acheté une glace en cornet chez Kokoa
4. S’être délecté du merveilleux de chez Fred, rue de la monnaie.
5. S’être fait plaisir en remplissant son panier à l’abbaye des saveurs dans le Veux Lille
6. Avoir craqué pour les macarons de Pierre Harmand, rue Gambetta
7. Avoir dégusté une assiette de fromages chez les frères Delassic
8. S’être ruiné un dimanche matin au marché de la place du concert
9. Avoir dépensé 45 euros à deux pour 12 huitres Gillardeau à l’huitrière
10. Avoir acheté son thé préféré chez Mariage Frères
11. Avoir pris un café place Rihour
12. S’être assis dans les chaises Ghost de Stark au Crowne plaza pour un brunch dominical

13. Avoir mangé une gaufre dans les salons classés de chez Meert

Quand notre cœur fait « boum »

14. S’être embrassé quai du Vault
15. Avoir commandé un cocktail au Windsor aux couleurs des yeux de son invitée
16. Avoir loué une chambre d’amour au couvent des minimes
17. Se donner rendez-vous pour une promenade au jardin des géants
18. Avoir visité Lille en 2 CV
19. S’être donné rendez-vous au moins une fois sur le parvis de Notre-Dame de la Treille, place aux oignons ou sur les marches de l’Opéra de Lille
20. Avoir pris un poulet au maroilles en amoureux à l’estaminet Chez la Vieille

 

 

232828448_33b5c0aa26_o

Photo par gamy @Flickr

Quand on n’a pas encore fait le tour

21. S’être promené dans le vieux Lille à la recherche de la maison natale de Charles de Gaulle
22. Avoir foulé les pavés lillois et cassé son talon (pour les femmes)
23. Avoir fait son jogging dans la citadelle
24. Être allé jusqu’à Roubaix visiter la Condition Publique et la Piscine
25. S’être inscrit à l’une des randos en rollers dans Lille
26. Avoir flâné dans la ville et mangé des moules lors de la Braderie de Lille
27. Avoir pris un abonnement VLille
28. Avoir parcouru le parc du Musée d’Art Moderne
29. Être allé faire un tour de grand roue sur la grand place avant Noël
30. Avoir mangé une entrecôte au Barbier Lillois
31. S’être perdu à la recherche des anciens canaux lillois enfouis
32. Avoir arpenté la rue de la Monnaie sans dépenser un centime
33. Avoir traversé la rue de Gand de long en large à la recherche d’un restaurant avec une place libre un samedi soir
34. Avoir confondu gare Lille Flandres et Lille Europe et avoir raté son train
35. Avoir assisté à un défilé du 14 Juillet boulevard de la Liberté
36. Être allé voir la tombe de Rameau
37. Avoir achevé la lecture d’un roman sur l’une des grilles rouges du parc Jean-Baptiste Lebas
38. S’être cru à New York en dégustant un burger accompagné d’une bellerose, au Bellerose
39. S’être assis autour d’une table au bistrot de Pierrot.
40. Avoir mangé un couscous à la Mamounia
41. Avoir pique-niqué au parc Vauban
42. Avoir mangé libanais au Jazzique pour se croire à Beyrouth
43. Avoir déjeuné d’un bento au Kyoto
44. Avoir trinqué avec les vignerons lors du salon des vignerons indépendants au grand Palais
45. S’être promené entre zèbres et rhinocéros blancs au zoo de Lille
46. Avoir essayé les frites de la brasserie André, lieu classique par excellence
47. Avoir bu un vin chaud au marché de Noël place Rihour

4948768282_725f2ea595_b
Photo par AndyRobertsPhotos @Flickr

Quand vient la nuit

48. Avoir pris son billet pour une nuit du court métrage à l’Univers
49. Avoir pesté contre les taxis, qui refusent de vous emmener car vous n’allez pas assez loin
50. Être allé(e) danser au Bal rock’n Lille, place de la République
51. Avoir vu les étudiants en médecine se baigner dans la fontaine de la grand place
52. Avoir pris l’apéro devant la Deûle, à la guinguette de la marine
53. Avoir ondulé au son d’un DJ’s set au Name’s
54. Avoir bondi sur le dernier Kebab ouvert rue Massena
55. Avoir mangé un Welsch à deux heures du matin à la chicorée

 

Quand les lendemains sont difficiles

56. Avoir bu une bière à onze heures du matin en face de l’église au marché de Wazemmes
57. Avoir fait une pause au Ch’ti Long pour se remettre du nouvel an chinois
58. Avoir pris un thé chez Léontine, rue Solférino
59. Être rentré à pied au petit matin, faute de bus et de métro
60. Avoir mangé un fallafel un dimanche chez Aspendos à Wazemmes
61. Avoir fait la fête toute la nuit à Solferino et s’arrêter pour un poulet rôti aux aurores, sur le marché place Sébastopol
62. Avoir pris un brunch au Basilic Café
63. Avoir fait la fête de la soupe à Wazemmes

Quand l’art a la manière

64. Écouter du son rock à la Capsule, au Carré des Halles ou à l’Atomic
65. Avoir lézardé au soleil sur la terrasse de la gare saint sauveur, après une exposition
66. Être allé à la braderie de l’art à Roubaix
67. Avoir vu un opéra à l’Opéra de Lille
68. Être allé au musée des beaux arts, ne serait-ce que pour comparer les jeunes et les vieilles de Goya et s’attarder devant la descente de la croix de Rubens
69. Avoir vu les jeunes talents de l’humour jouer au spotlight le mardi soir
70. Avoir emmené sa progéniture ou sa compagne à la Barraca Zem
71. Avoir flâné dans les rayons du bateau livre, de BD fugues ou du furet du nord, le géant Lillois
72. Avoir visité toutes les maisons folie lilloises
73. Être entré dans les ateliers de La Sécu à Fives
74. Avoir assisté à un concert dans la cave du Biplan
75. Être monté dans le beffroi pendant les journées du patrimoine
76. Avoir visité l’Hospice Comtesse
77. Être descendu au métro Porte de Valenciennes pour voir la Main de César
78. Avoir vu jouer l’Orchestre National de Lille avec Casadesus au Nouveau Siècle
79. Avoir grignoté au restaurant éphémère du Tri Postal après une expo


Quand rien ne va plus

80. S’être battu pour une place sur la terrasse des compagnons de la grappe
81. Avoir parié, un soir d’hiver, sur une course à l’hippodrome de Marcq
82. Avoir pris du temps pour soi au hammam Kechmara
83. Avoir enchéri (mais pas trop) aux enchères Mercier
84. Avoir acheté des vinyles chez Notes en Bulles rue Solférino
85. Servir soi-même sa bière au fût et à mesure
86. Avoir refait sa garde robe aux maisons de mode
87. Être ressorti du petit souk avec plein d’objets inutiles
88. Avoir eu envie d’acheter un chiot, ou un lapin, ou un oiseau, là tout de suite, un dimanche au marché aux animaux rue Littré
89. Avoir assisté à une chorale gospel à l’église Notre Dame de la Treille

Quand les curiosités l’emportent

90. Avoir dévoré l’onglet de bœuf coupé devant vous au Fossil
91. Avoir testé les frites de la friterie Sensas
92. Avoir dépensé 3 € pour un saucisson avec Lille aux Saucissons
93. Avoir parcouru les Halles de Wazemmes, à la recherche de nouvelles saveurs
94. Être tombé sur un chauffeur de taxi sympathique
95. Avoir pris un verre à l’étage de l’illustration
96. Avoir pris un cours de tango place de la vieille bourse les dimanches d’été
97. Avoir assisté à un concert à la péniche
98. Poser pour une photo devant les tulipes de Shagri-La de Yayoï Kusama, devant Euralille
99. N’avoir juré que par la tête de veau du pot beaujolais
100. Avoir passé un mois d’août à Lille

Ma sélection de livres de cuisine pour avril

La fin du mois d’avril approche à grand pas, il est temps pour moi de vous présenter ma sélection de livres pour le mois d’avril! En avril je vous propose du voyage, de l’authentique, du green et des gâteaux, il y en a pour tous les goûts!

Planet Food

Rien qu’avec le titre, j’étais déjà conquise. Ce joli livre concentre plus de 100 recettes ramenées d’un peu partout dans le monde, accompagnées de jolies photos façon carnet de voyage, authentiques et qui donnent envie de s’évader tout de suite, au moins autour d’un bon plat !
Planet Food. 900 photos - 120 recettes

Cuisine authentique de Florent Ladeyn

Cet ancien de Top Chef est originaire de chez nous et déjà pour ça il a forcément un peu ma sympathie. Ajoutez à ça le fait que les recettes de ce livre ont l’air top et que les photos sont tout bonnement magnifiques, et vous obtenez mon gros coup de cœur pour ce livre!

Angel cakes

A l’instar des bundt cakes, les Angel cakes étaient des gâteaux en vogue dans les années 50, remis au goût du jour et réinterprétés pour notre plus grand plaisir… moi je bave devant toutes les jolies couleurs et décorations de ces gâteaux à l’esprit US!
Angel Cakes & Chiffon Cakes - Les délices de Solar

Green, glam et gourmande

Moi personnellement le green, le bio, le healthy, c’est pas franchement mon crédo, mais ici la jolie couverture de ce livre plein de promesses me laisse à imaginer que peut-être, on peut arriver à quelque chose de frais et sain sans s’ennuyer, alors j’ai envie de tenter!
Green glam et gourmande: Les 150 recettes culte du Health Movement

Liban

Tout me plaît dans ce petit livre : sa jolie couverture graphique, ses photos qui vous font immédiatement décoller, et le pitch original : des produits communs (ou de supérette peut-on dire) au Liban mais qu’on connait moins ici, présentés et cuisinés dans des recettes typiques!
Liban - Epicerie du monde