Archives par mot-clé : Inde

Spécialité du Bengale : Épinards bengali

J’aime, que dis-je, j’ADORE la nourriture indienne. Que ce soit les mélange d’épices, les textures ou le côté réconfortant des plats, tout me plait dans cette cuisine, qui se rapproche clairement de mon idée du paradis. Oui rien que ça! Je suis un peu excessive lorsqu’il s’agit de déclarer mon amour en cuisine!

Pour sortir des sentiers battus et des classiques currys, vindaloo et tikka masala, j’aime explorer les cuisines proches de la cuisine indienne, et notamment celle du Bangladesh ou plus précisément comme ici du Bengale, une zone géographique située à cheval entre l’Inde est le Bangladesh.

La cuisine bangladaise (du Bangladesh) et la cuisine bengali (du Bengale donc) sont très subtiles, discrètes et assez peu connues en dehors de cette zone, contrairement à la cuisine indienne qui est ultra populaire dans le monde entier!

Pourtant, il y a des trésors à découvrir là-bas aussi, comme la recette très simple que je vous propose aujourd’hui. Le mélange d’épices est moins complexe que dans d’autres recettes de cette zone, et pourtant on obtient un plat très goûteux.

Un peu d’amandes par ici, une subtile pincée de fenugrec et de graines de moutarde par là, un peu de noix de coco râpée comme ingrédient secret et voila, vous obtenez un plat subtilement épicé avec le goût des épinards bien mis en valeur.

Cette recette contient du fenugrec, une épice que j’avais repérée à de nombreuses reprises  dans des plats de cuisine du monde sans pour autant la connaitre. J’ai enfin eu l’occasion de la goûter race à L’Étal des épices et je ne suis pas déçue! Cette épice à la saveur subtilement piquante concourt vraiment au côté authentique de cette recette. Je l’ai utilisée moulue, mais on peut aussi la mettre entière, dans ce cas il faut la faire revenir dans la poêle avec les graines de moutarde pour faire ressortir encore mieux sa saveur.

Épinards bengali

  • 30 g d’amandes entières
  • 25 cl d’eau tiède
  • 15 g de ghee ou de beurre
  • 1/2 c. à s. de graines de moutarde
  • 1/4 c. à c. de cumin
  • 1 pincée de graines de fenugrec
  • 2 c. à c. de cassonade
  • 1 c. à c. de gingembre râpé
  • 1 c. à c. d’ail écrasé
  • 1/2 c. à s. de piment vert haché
  • 800 g d’épinards fraîchement coupés ou 400 g d’épinards surgelés en branches
  • 15 g de noix de coco en poudre
  • 1 c. à c. de sel
  • 1 c. à s. d’eau
  • 1 pincée de muscade

Chauffez le ghee ou le beurre dans une grande casserole à feu moyen.

Lorsque c’est chaud, ajoutez les graines de moutarde et la cassonade.

Faites frire jusqu’à ce que les graines s’assombrissent et que le sucre se caramélise.

Ajoutez alors le gingembre, le piment, le fenugrec, le cumin, les épinards, les amandes, l’ail, la noix de coco et le sel.

Couvrez, réduisez le feu bien doux et faites cuire pendant 10 minutes.

Découvrez. Ajoutez l’eau si nécessaire et laissez cuire encore 10 minutes. Incorporez la noix de muscade et chauffez pendant 1 à 2 minutes.

Servir.

 

Source d’inspiration :

https://www.google.fr/amp/www.food.com/amp/recipe/bengali-spinach-482876

 

Spécialité du Bangladesh : Poulet korma

On parle beaucoup de la gastronomie de l’Inde, mais moins de celle du Bangladesh. Le Bangladesh compte 150 millions de personnes, ce qui en fait le 8 ème pays le plus peuplé de la planète… Ce n’est pas rien quand même! Voilà qui m’a donné envie de rétablir cette injustice, et d’en savoir un peu plus sur leur façon de manger!

Le poulet korma est un plat célèbre chez nous, on le trouve facilement au restaurant indien, mais le korma du Bangladesh est un korma très différent de la version indienne qui nous est plus familière. Il contient notamment des amandes toastées, qui peuvent surprendre mais sont vraiment délicieuses! Le laurier fait beaucoup aussi dans le goût de ce plat.
Là-bas, faire du poulet korma est un art qui exige de la précision et de la compétence pour obtenir un plat aussi savoureux qu’attrayant visuellement. Pour réussir un bon korma du Bangladesh, il est important d’avoir un bon yaourt, plutôt acide. Au Bangladesh, le korma cuit dans le ghee, du beurre clarifié qu’on peut trouver en épicerie fine, ou remplacer par un beurre que l’on clarifie soi-même.
Ce plat peut être servi avec des pains plats (naans, rôtis…) ou même d’une façon plus occidentale avec des pommes de terre et des légumes. Chez nous, on l’a mangé avec du riz, et c’était top comme ça aussi!
Prêts à vous laisser envahir par les épices? Lancez-vous, votre palais vous dira merci 🙂
 
P.S. : Si vous voulez faire un menu à thème indien, essayez le gajjar halwa en dessert, c’est bien simple j’en suis amoureuse!

Poulet korma

Pour 4
  • 300 g de yaourt grec
  • 5 cl d’eau
  • 2 c. à s. de ghee ou de beurre clarifié
  • 600 g de blancs de poulet émincés
  • 3 feuilles de laurier
  • 3 bâtons de cannelle
  • 12 gousses de cardamome verte
  • 1 gros oignon jaune émincé
  • 6 gousses d’ail épluchées et écrasées
  • 3 c. à s. de gingembre épluché et râpé
  • 1 piment vert émincé
  • Sel
Pour le riz
  • 240 g de riz
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 2 gousses de cardamome
Pour le service
  • 1 c. à c. de coriandre fraîche
  • 1 c. à s. de persil frais
  • 4 c. à c. d’amandes effilées toastées

Dans un petit bol, mélangez la moitié du yaourt avec l’eau et ½ cuillère à café de sel. Mettez de côté.

Assaisonnez les morceaux de poulet avec ½ cuillère à café de sel et réservez.

Faites chauffer le ghee ou le beurre à  feu moyen-fort, dans une grande poêle avec un couvercle. Quand il est très chaud, mais avant qu’il fume, ajoutez les gousses de laurier, de cannelle et de cardamome.  Faites dorer, en remuant pendant environ 30 secondes, jusqu’à ce que les épices commencent à griller.

Ajoutez l’oignon haché et faites cuire, en remuant pendant 2 à 3 minutes jusqu’à ce que l’oignon commencent à dorer sur les bords. Ajouter les morceaux de poulet et faites sauter pendant 3 à 4 minutes, jusqu’à ce que le poulet ne soit plus rose et commence à brunir un peu. Ajoutez l’ail et le gingembre et faites sauter pendant deux minutes de plus. Ajoutez le piment et le mélange de yaourt / eau. Réduisez le feu et laisser mijoter, en remuant, pendant 8 minutes.

Retirer les feuilles de laurier, les bâtonnets de cannelle et les gousses de cardamome avant de servir.
Retirez le couvercle et ajouter le reste de yaourt, laissez chauffer et remuez légèrement pendant environ une minute.

Pendant ce temps, faîtes cuire le riz suivant les indications de votre paquet, en mettant dans l’eau de cuisson le bouillon cube et les gousses de cardamome.

Servez le korma sur le riz.

Saupoudrez  par dessus la coriandre, de persil et d’amandes grillées.

Fingerprint cookies à la fraise

La fête des mères approche! Je vous propose une petite idée sympa pour un cadeau gourmand! Dans un joli sachet, ces petits cookies colorés feront une surprise très mignonne!

Les fingerprint cookies, aussi nommés thumbprint cookies, ou encore « biscuits empreintes de doigts » pour parler français, sont des cookies que les américains consomment en toute occasion. Il faut dire que ces petits biscuits réunissent tout ce qu’on aime : du beurre, de l’amande (ou autres sortes de noix) et de la confiture…

 

C’est une excellente recette qui peut facilement être personnalisée avec les confitures ou gelées de votre choix. J’ai rempli mes biscuits avec de la confiture de fraises, mais n’hésitez pas à utiliser celle que vous aimez. J’aime utiliser une confiture sucrée mais un peu acidulée pour que cela contraste avec le côté sucré du biscuit. Une confiture d’agrumes pourrait faire des merveilles aussi je pense!

Dans beaucoup de recettes traditionnelles, on roule le biscuit dans de la poudre de noix, noisettes ou amandes. Je n’ai pas fait cette étape et à la place j’ai mis un joli glaçage parfumé à l’amande.

Lors du façonnage, assurez-vous de faire une empreinte profonde dans la pâte avec votre pouce et de ne pas trop remplir le trou avec la confiture, car ces biscuits s’aplatissent légèrement au four. Pour la même raison, assurez-vous de laisser assez d’espace entre chaque biscuit sur la plaque à biscuits.

Une fois que votre pâte est faite, si elle est trop molle pour la rouler en boules, couvrez-la et réfrigérez jusqu’à ce qu’elle retrouve sa fermeté, de 30 minutes à quelques heures. Ensuite, roulez la pâte en boules en essayant de faire toutes les boules de biscuits de la même taille pour qu’ils cuisent uniformément.

En suivant ces quelques conseils, cette recette est très simple à faire, au point que vous pouvez y faire participer toute votre famille et organiser une chaîne d’assemblage : plus vite ils sont prêts plus vite vous les engloutirez!

 

 

 Avec cette recette, je participe au concours pour les 4 ans du blog « La cuisine de Poupoule« !

Fingerprint cookies à la fraise

Pour 12 petits biscuits

  • 115 g de beurre doux ramolli à température ambiante
  • 70 g de sucre granulé
  • 1/2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 1/4 c. à c. d’extrait d’amande
  • 130 g de farine
  • 80 g de confiture

Pour le glaçage

  • 60 g de sucre glace
  • 1 c. à s. de crème liquide
  • 1/2 c. à c. d’extrait d’amande

Au robot, battez le beurre à puissance maximale jusqu’à obtenir une consistance crémeuse, soit environ 1 minute. Tout en mélangeant au robot, ajoutez les extraits et le sucre, la vanille et d’amande.

Raclez les parois et le fond du bol et ajoutez la farine. Continuez à battre lentement au robot jusqu’à obtenir une pâte molle.

Formez une boule compacte avec la pâte et couvrez hermétiquement d’un film plastique pour puis mettez à refroidir au réfrigérateur jusqu’à consistance ferme, de 30 minutes à quelques heures.

Préchauffez votre four à 180° C.  Couvrez deux plaques à pâtisserie de papier sulfurisé. Façonnez des boules bien lisses avec la pâte à biscuits. Si vous trouvez que les boules de pâte sont collantes et / ou un peu molles après les avoir roulées, remettez-les au réfrigérateur pour les raffermir.

Faites un creux avec votre pouce dans chaque boule. La pâte peut se fissurer légèrement lorsque vous appuyez sur le pouce, dans ce cas lissez-la avec le doigt ou laissez les fissures. I

Remplissez chaque trou avec 1/2 cuillère à café de confiture.

Mettez à cuire les biscuits pour 13 à 15 minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient très légèrement dorés sur les bords. Les cookies gonflent et s’étalent légèrement pendant la cuisson. Ne les cuisez pas trop .

Laissez les biscuits refroidir sur la plaque de cuisson pendant 5 minutes puis déposez-les sur une grille. Laissez-les refroidir pendant au moins 30 minutes avant de les glacer.

Fouettez les ingrédients du glaçage jusqu’à obtenir une consistance lisse. Ajoutez plus de crème ou de sucre glace si besoin pour épaissir à la consistance désirée. Versez en formant des filets à l’aide d’une cuiller sur les biscuits refroidis. Laissez durcir quelques heures.

Source d’inspiration :

http://sallysbakingaddiction.com/2013/12/12/raspberry-almond-thumbprint-cookies/

Plaques de chocolat fantaisie

J’adore la tradition des chocolats de Pâques! Allez, je suis sûre qu’on l’aime tous! Si je pouvais, j’aimerais qu’on m’offre du chocolat plus souvent qu’une fois par an d’ailleurs! Je ne sais pas pour vous, mais je peux engloutir un paquet de Kinder Shokobon en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire! Et même si je les adore, aujourd’hui je vous propose de monter d’un cran en offrant des chocolats faits maison pour Pâques! Ces plaques de chocolat ne demandent que très peu d’ingrédients, peuvent s’adapter à toutes les sucreries qui traînent dans vos placards et ne demandent même pas de salir beaucoup de vaisselle.
Je vous propose différents parfums de plaques que j’ai réalisées et offertes dans mon entourage  elles étaient toutes très bonnes et vous pouvez choisir à qui vous les destinez en fonction des préférences de chacun.  Personnellement j’avais fait de petits sacs dans lesquels j’avais mis un mélange de brisures de plusieurs parfums, c’était très joli et très simple à faire!
Côté mode d’emploi rien de plus simple : faites fondre du chocolat, versez-le sur une une plaque couverte de papier sulfurisé  même pas besoin de moule puisque le but c’est de casser joliment la plaque géante que vous obtiendrez! Ensuite, vous versez dessus plein de gourmandises, vous laissez prendre, vous cassez, et c’est prêt! C’est très facile de faire participer les enfants à leur réalisation en les laissant déposer à leur guise les confiseries dans le chocolat fondu!
        
P.S. : Si vous cherchez d’autres idées cadeaux pour Pâques, c’est par ici!

 Plaques de chocolat fantaisie

 Aux oreo
    • 1 plaque de chocolat au lait
    • 4 oreo brisés
    • 1 c. à s. de billes décoratives au chocolat

 

Aux maltesers
    • 1 plaque de chocolat au lait
    • 10 mini smarties marrons
    • 10 maltesers
    • 10 mini marshmallow blancs

Aux œufs pralinés
    • 1 plaque de chocolat blanc
    • 1 c. à s. boules en sucre bleues
    • 1 c. à s. vermicelles
    • 10 smarties bleus
    • 5 oeufs pralinés

Multicolore et pétillant
  • 1 plaque de chocolat au lait
  • 1 c. à s. boules en sucre multicolores
  • 2 c. à s. de mini smarties
  • 2 c. à s. de sucre pétillant

Aux pétales de rose
    • 1 plaque de chocolat blanc
    • 2 c. à s. de pétales de roses cristallisés brisés
    • 2 c. à s. de mini smarties roses et violets
    • 2 c. à s. de cœurs en sucre roses et blancs

Aux marshmallows
    • 1 plaque de chocolat blanc
    • 10 mini marshmallow blancs et roses
    • 2 c. à s. de papillons en sucre
    • 2 c. à s. de sucre pétillant

Faites fondre le chocolat au bain-marie, il ne doit surtout pas brûler donc prenez votre temps. Dès qu’il est fondu et homogène, coulez-le sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. versez alors de façon homogène les friandises sur la surface de façon à ce qu’ils s’enfoncent légèrement dans le chocolat fondu.

Laissez le chocolat durcir totalement, au réfrigérateur ou à température ambiante.

cassez le chocolat et mettez-le dans des petits sachets.

Purée de petits pois, scones aux pommes de terre et sauce pistache

La semaine dernière je vous ai parlé du superbe livre de Cléa, Recevoir en bio, que j’ai eu la chance de recevoir grâce au site Natura Sense.
Pour ceux qui ne connaissent pas cette boutique en ligne, Natura Sense propose plein de produits qui tournent autour du bien-être et de la santé par l’alimentation. Vous y trouverez notamment des extracteurs de jus, des robots… Et une super sélection de livres qui tournent autour du bio, de l’alimentation bien-être, de la déshydratation des aliments… De quoi apprendre à mieux s’alimenter et préparer ses produits !
J’avais choisi ce livre de Cléa parce qu’au-delà du fait qu’il est très graphique et visuellement réussi, il aborde un thème qui me tient à cœur. Quand on essaye d’avoir une alimentation saine, et aussi de réduire sa consommation de viande et de poisson, cela peut sembler difficile de préparer un repas en accord avec ces principes quand on reçoit, surtout pour les fêtes traditionnelles, comme Noël où tout le monde attend la dinde farcie à table!
Après avoir lu le livre de Cléa et parcouru les recettes, je dois dire que c’est mission accomplie. Franchement, même un carnivore endurci ne remarquerait pas forcément l’absence de viande à table tant ses menus font diversion par diverses techniques !
Il me tardait donc de tester une recette de son livre pour découvrir si en plus d’avoir des idées attirantes, celles-ci étaient bonnes à manger…
J’ai choisi une recette avec des ingrédients simples, comme beaucoup dans ce livre je vous rassure, à base d’un légume que j’adore : les petits pois !
J’ai adapté un ou deux détail de sa recette pour la rendre plus simple à réaliser et ajouter ma petite touche, mais je n’ai pas modifié les proportions.
Résultat des courses : comme je l’espérais, mon homme s’est régalé ! Pas à un seul instant il n’a suggéré que le repas manquait d’un bout de viande ou d’un œuf pour accompagner. Pas une fois il n’a reconnu les ingrédients « pour végétariens » comme la crème de soja ou la pâte de noix… Il n’a pas trouvé la purée plus fade que celles que je fais souvent au beurre ou à la crème fraîche, au contraire, il a adoré et en a redemandé!
On a eu un vrai coup de cœur pour la sauce à la pistache, originale, facile à faire et délicieuse ! Vous pouvez être sûrs que je la déclinerai dans d’autres recettes dès que possible ! Les scones étaient bien moelleux et gonflés, avec un petit goût de pois chiche très agréable.
Par rapport à la recette de base, J’ai remplacé cristaux d’huile de basilic de la purée par de la menthe séchée, et la purée d’amandes par de la purée de noix qui apporte du pep’s je trouve !
   

Purée de petits pois, scones aux pommes de terre et sauce pistache

 
Pour les scones
  • 125 g de pommes de terre cuite en purée
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 40 ml de lait végétal
  • 2 œufs
  • 50 g de farine de pois chiche
  • 150 g de farine de blé
  • 2 c. à c. de levure chimique
  • 20 g de parmesan râpé
Pour la purée
  • 600 g de petits pois frais ou surgelés
  • 15 cl de crème liquide végétale
  • 2 c. à s. rases de purée de noix
  • 1 c. à c. de menthe séchée
  • Sel, poivre
 Pour la sauce
  • 1 yaourt de brebis ou soja
  • 2 c. à c. de purée de pistache
  • 2 c. à s. de pistaches broyées et torréfiées
  • Sel, poivre
Préparez les scones. A la fourchette, délayez la purée avec l’huile, le lait, les œufs. Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le parmesan et une pincée de sel. Ajoutez-y la préparation liquide et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Si la pâte colle, farinez légèrement.
Abaissez sur une épaisseur de 2 cm en un grand cercle, et coupez 8 parts triangulaires dedans.
Disposez sur une plaque de cuisson et faites cuire au four à 190°C pendant 18 minutes.
Pendant ce temps, faites cuire les petits pois 15 minutes dans de l’eau bouillante salée
Égouttez et mixez avec tous les autres ingrédients de la purée
Mélangez dans un petit bol les ingrédients de la sauce.
Servez la purée chaude avec deux scones tièdes par assiette et un peu de sauce.

Naans fromage

Aujourd’hui, je vous propose de réaliser la recette du fameux cheese naan, ce délicieux pain plat indien fourré au fromage cuit dans un four dans un four en argile appelé Tandoor. Bien sûr, comme j’imagine que vous n’avez pas de four Tandoor chez vous (si vous en avez un, envoyez-moi votre adresse, j’arrive), je vous rassure : on peut le préparer dans un four classique quand on n’a que ça sous la main, c’est d’ailleurs ce que j’ai fait!

Il existe de nombreuses variantes de naans : nature, au beurre, à l’ail, aux légumes, à la viande hachée… Mais je dois dire que celui au fromage est mon petit préféré! C’est aussi je pense le plus populaire dans les restaurants indiens. Il paraît que le naan s’est répandu chez nous grâce aux restaurants indiens : le cheese naan serait même une invention purement française qu’ils ont initiée. Je vous confirme au passage que la légende est vraie : c’est bien de la vache qui rit que l’on met à l’intérieur !

La recette du naan de base est très facile à réaliser : de la farine, du yaourt nature et du bicarbonate de soude ou de la levure chimique. Pour que le fromage reste à l’intérieur et ne se fasse pas la malle, étalez vos naans à la main plutôt qu’avec le rouleau à pâtisserie.

Pour ceux qui veulent se lancer dans la réalisation de ce pain, n’hésitez pas, cela en vaut la peine : il est moelleux à souhait et le goût de fromage est bien présent!

J’ai trouvé la recette dans un livre très sympa :

LASSI CHEESE NAN TANDOORI ET CIE

Pour les amateurs de la cuisine indienne comme moi, n’hésitez pas à investir, ce livre est incontournable.

P.S. : Servez ces naans avec un plat indien à base de légumes, comme ce baingan bharta, un régal!

 

Naans fromage

  • 500 g de farine T55 ou T65
  • 1 œuf
  • 50 g d’huile de tournesol
  • 150 g d’eau froide
  • 1 c. àc. de sel
  • 1 yaourt nature
  • 1 bonne pincée de levure fraiche de boulanger
  • 16 vache qui rit

Mettez la farine dans un saladier, creusez un puits et ajoutez-y tous les ingrédients. mélangez à l main jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Recouvrez le saladier d »un film alimentaire et laissez reposer 15 minutes au réfrigérateur.

Préchauffez votre four à 280°C.

Malaxez les vache qui rit pour former 8 boules de fromage.

Farinez votre plan de travail. Formez 8 boule de pâte d’environ 110 g. Étalez les avec les doigts pour obtenir 8 cercles de 5 cm de diamètre. Placer les boules de fromage au centre de chaque cercle et rabattre la pâte pour former des aumônières, en soudant bien la pâte. Retournez les aumônières pour mettre la soudure sur le dessous et laissez reposer 10 minutes à température ambiante.

 

Étalez ensuite chaque boule sur une surface farinée avec les doigts en faisant attention de ne pas faire couleur le fromage. Finir au rouleau à pâtisserie de manière à obtenir un cercle de 18 cm de diamètre et 2 mm d’épaisseur. Recommencez 8 fois pour obtenir 8 naans.

Disposez les naans sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et faites cuire au four 4 minutes jusqu’à coloration.

 

Servez immédiatement.

Mes défis culinaires pour 2017

Nous voilà déjà en 2017! L’an dernier je m’étais lancé quelques résolutions principalement techniques comme apprendre à cuire une viande ou un poisson. Je les ai quasiment toutes tenues à part une, cuire un artichaut… Cette année, sans vouloir me mettre trop la pression car le temps file déjà super vite, j’aimerais tester quelques exercices créatifs dans ma cuisine! Voici donc mes idées de résolutions culinaires ou petits défis à réussir dans mon quotidien pour 2017!

Commander un plat en livraison et essayer de le refaire en version maison

J’adore me faire livrer ou manger à emporter, que ce soit chinois, thaï, indien ou encore des burgers… Alors pourquoi ne pas essayer de reproduire l’un de ces fameux plats, ou refaire le plat d’un restaurant que j’aurai vraiment apprécié par exemple, rien qu’en analysant le goût que j’aurai décelé!
4201205072_14cec00b9b_z
Photo Ged Carroll @Flickr

Cuisiner au vin

Que ce soit pour finir une bouteille ou pour avoir un prétexte pour boire le reste de la bouteille avec le dîner, j’aimerais tester plus de recettes au vin rouge, blanc ou encore à la bière.

Me faire des menus complets basés sur mes livres de cuisine

Par exemple un menu entrée-plat-dessert issu de mon livre de cuisine non officielle de l’univers Harry Potter, parce que j’adore les livres de cuisine mais que je ne les utilise pas assez!

11609957304_bf606de9e7_z

Photo Polka Dots and Pastries @Flickr

Créer mon plat « signature » et le faire tester à mon entourage

Vous savez, le genre de pat pour lequel je serai célèbre dans ma famille et que tout le monde me demandera de faire à chaque fois. On peut toujours rêver !

Faire un menu de saisons inversées

Cuisiner des plats d’hiver en été et vice versa, pareil pour l’automne et le printemps… Par exemple, un barbecue de canard hivernal, ou une raclette d’été aux tomates et olives. Oui enfin, je vais y réfléchir ^^

Manger de saison chaque fois que possible

C’est plus une ligne de vie qu’un défi à proprement parler! Je m’y applique déjà beaucoup mais on peut toujours mieux faire dans ce domaine, donc je continue à le garder en tête!

15430545906_18fa7cd2ab_z

Photo daveynin@Flickr

Faire mon bouillon de légumes maison

Parce que j’en consomme une quantité astronomique et que c’est forcément meilleur quand il est maison!

 

Célébrer une fête que je n’ai jamais fêtée avant, issue d’une autre culture

Comme Thanksgiving, Sainte-Lucie, ou je ne sais quelle autre fête issue des traditions d’ailleurs.

2113746343_a8b32989ba_z

Photo Rhett Sutphin @Flickr

Apprendre à maîtriser mes cocktails préférés

J’avais listé dans cet article mes cocktails préférés mais pour autant je ne les ai pas tous réalisés maison, j’aimerais m’y atteler et vous partager les recettes!

Composer mes plateaux de fromage

Et vous partager des compositions sympa, des accords avec le vin ou la bière…

9326877587_452867d75a_z

Photo Alan Light @Flickr

Réaliser un menu régressif

A base des produits préférés de mon enfance : Nutella, Kinder, Dragibus, Vache qui rit et autres!

Faire mes condiments préférés à la maison

J’adorerais me lancer dans la préparation de condiments : moutarde, ketchup, sauces tomates, pickles…

3065093728_c340a0b8e1_z

Photo Ben Mason @Flickr

Cuisiner ce qu’on jette habituellement

Je voudrais essayer de cuisiner jusqu’à la moindre pelure de légume pour en faire une soupe, des chips ou je ne sais quoi d’autre, et réduire au maximum mes déchets comestibles.

Trouver « mon » gâteau au chocolat

Trouver la recette parfaite, comme je l’aime, c’est à dire très fondant et très fort en chocolat!

4221886521_533b50271e_z

Photo Kimberly Vardeman @Flickr

 

Et vous, vous avez des résolutions ( culinaires ou non) pour l’année qui démarre?

Comment se régaler au Nouvel an?

Et oui, pile une semaine après Noël, c’est déjà l’heure de reprendre du service avec le Nouvel An! Encore une occasion pour se gaver faire la fête autour d’un bon repas en famille, entre amis ou en amoureux.
En général  on fait son choix entre la dinde, le canard, le saumon, les huîtres, le foie gras… Mais il est aussi possible de partir sur des ingrédients plus simples pour éviter l’overdose! Je vous propose ici mes idées pour élaborer votre menu de fête, qu’il soit simple ou sophistiqué ! Pas de stress, j’ai tout prévu de l’apéritif au dessert, il y en a pour tous les goûts!
gateau-de-noel-cranberries
Pour un buffet ou un apéritif dînatoire :
mojito-cranberries-2

Pour un dîner classique :

 

corolle-aneth
charlotte-chocolat-amaretto-3

Pancakes salés au cheddar

Nous sommes prêts à attaquer la série des réveillons, votre ventre sera prêt à exploser après toutes ces festivités et pourtant, il nous faut déjà nous demander ce qu’on va manger après. Après cette période de repas riches aux ingrédients parfois luxueux, j’aime retrouver des menus plus simples et si possible économiques. Cette recette est parfaite parce qu’elle utilise peu d’ingrédients mais surtout, parce qu’elle va vous permettre d’utiliser vos restes de purée des fêtes!
Hé oui, car après les fêtes, il y a toujours des restes, et on n’a pas envie de les manger sous la même forme pendant 3 jours. Je pourrais presque parier que vous aurez des restes de viande, ou de volaille, et aussi des restes d’accompagnements, comme la fameuse purée. Si c’est le cas, cette recette est faite pour vous, sinon, rien ne vous empêche de faire de la purée exprès, c’est une recette tellement bonne qu’elle ne doit pas servir qu’à liquider de la vieille purée!
pancakes-pomme-de-terre-3
Ces pancakes seront parfaits accompagnés de légumes verts et de votre reste de dinde, pour un repas qui fait du bien sans prendre trop de temps en cuisine… Qui n’aime pas l’idée de manger des galettes de pommes de terre toutes chaudes et croustillantes? Moi je dis que c’est exactement ce qu’il vous faut pour reprendre des forces et vous sentir prêts à attaquer l’année en pleine forme!
S’il ne vous reste pas de dinde, ce plat sera aussi parfait accompagné d’œufs au plat, comme un petit déjeuner en somme, ce qui semble logique avec des pancakes!
D’ailleurs, ces pancakes peuvent faire un parfait repas du soir mais peuvent aussi être la solution de votre brunch de lendemain de fêtes, puisque cette année Noël tombe un samedi soir… Quoi, ça n’existe pas la tradition du brunch de Noël? Et pourquoi ne pas faire le repas du 25 sous forme de brunch dominical festif d’abord? Ok je divague, mais j’aime beaucoup cette idée personnellement!
Enfin, si vous les faites un peu plus petits, ces pancakes peuvent aussi se grignoter avec les doigts à l’apéro, quand je vous disais qu’ils sont vraiment parfaits…
J’ai pris cette recette sur le blog piratage culinaire, le blog très sympa d’un couple de gourmands! Allez vite le découvrir si vous ne le connaissez pas!
 pancakes-pomme-de-terre-2
P.S. : Si vous réfléchissez à un brunch, regardez par ici mes idées les plus sympa!

Pancakes salés au cheddar

Pour 4 personnes
Pour la purée de pommes de terre
  • 350 g de pommes de terre pour purée
  • 5 cl de lait
  • Sel, poivre
  • ou un reste de 350 g de purée
 Pour l’appareil à pancake
  • 350 g de purée
  • 30 g de cheddar râpé
  • 50 g à 100 g de farine
  • 1 œuf
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 1/4 c. à c. de poivre noir
Pour la farce
  • 80 g de fromage frais aux échalotes
Pour la panure
  • 50 g de chapelure
  • 1/4 c. à c. d’ail en poudre
  • 1/4 c. à c. de poivre de Cayenne
 pancakes-pomme-de-terre
Préparez  la purée de pommes de terre : épluchez, coupez en dés et lavez les pommes de terre. Mettez-les dans une casserole, remplissez d’eau et faites cuire jusqu’à ce que les pommes de terre ne soient plus fermes.Egouttez-les, écrasez-les à l’aide d’un presse purée, salez, poivrez.
Ajoutez un peu de lait jusqu’à obtenir la bonne consistance, la purée doit être un peu épaisse.
Dans un saladier, mettez la purée avec le cheddar et l’œuf,  mélangez. Incorporez la farine, salez et poivrez et mélangez.
Dans une assiette creuse, mélangez la chapelure avec l’ail en poudre et le poivre de Cayenne.
Prélevez une cuillère à soupe d’appareil à pancake, aplatissez-la dans la paume de votre main, déposez au centre une cuillère à café de fromage frais, recouvrez avec un peu d’appareil à pancake.
Plongez cette galette dans la panure, enrobez-la bien, puis aplatissez la galette pour qu’elle soit plate comme un pancake. Répétez l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients.
Déposez les galettes de pommes de terre dans une assiette, filmer, mettez au frais 30 minutes ou plus.
Faites chauffer une poêle avec de l’huile d’olive, déposez les pancakes dans la poêle et faites les cuire recto verso.
Servez bienc haud avec une salade.
Source d’inspiration :
http://www.piratageculinaire.com/2016/08/pancakes-sales-la-pomme-de-terre-et-au.html

Mes idées de cadeaux gourmands pour Noël

A Noël, quoi de plus agréable pour vos proches que de recevoir des cadeaux faits maison ? Bon peut-être une nouvelle voiture, un kitchen aid ou de quoi solder le crédit de la maison certes. Mais à part ça, je suis sûre qu’ils adorent tous les cadeaux gourmands! Biscuits sablés, sel parfumé, confits en tous genres… Emballez le tout dans un un joli paquet décoré, vous ferez des heureux autour de vous, notamment parmi les plus gourmands!

Vous n’avez pas beaucoup de budget? Pas de souci! Tout est possible avec les cadeaux gourmands, et la majorité sont réalisées à partir d’ingrédients de base! Il vous suffit de composer votre panier en fonction de votre budget mais aussi du temps dont vous disposez! Et je vous ai gardé le meilleur pour la fin : ce n’est même pas la peine d’être un cordon bleu, la plupart des recettes sont ultra simples !

Alors, pour faire plaisir et vous faire plaisir en les réalisant, découvrez ici toutes mes idées pour remplir vos paniers gourmands!

Des biscuits

Amaretti
Crinkles au citron vert
Fiorentini ou florentins
Sablés chocolat blanc et blé soufflé
Ozne aman
Bredele zimsterme
Rochers coco

crinckles-citron-vert

Des cookies

Cookies aux raisins et noisettes
Cookies banane céréales
Cookies aux pépites de chocolat sans oeuf
Cookies aux baies de  goji et sucre de coco
Cookies au Nutella

cookies-nutella

Des chocolats et gourmandises

Chocolat noir aux noix grillées
Reese peanut butter cup
Nuages croustillants au chocolat
Des cuillers pour chocolat chaud
Ecorces de clémentines confites

 bark-noix

Des confitures

Pâte à tartiner au caramel au beurre salé
Confiture de clémentines à la cannelle
Confiture de patates douces

confiture-patates-douces-3

Des confits et chutneys

Confit d’oignons rouges

 confit-oignon-rouge-2

Des boissons

Sirop de rhubarbe
Sirop de concombre
Sirop de bonbons à la violette

 sirop-concombre-2