Archives par mot-clé : fruits

Tiramisu aux fraises et framboises

Des fraises! Des framboises ! Youpi! Nous sommes en plein dans la période des fruits rouges et je dois dire que je m’en donne à coeur joie… Qui n’aime pas les fraises, le fruit emblématique de la fin du printemps et du début de l’été? Les fraises sont tout simplement irrésistibles, je ne connais vraiment personne qui puisse dire honnêtement qu’il peut résister à une fraise mûre et juteuse. Bon, je dois avouer que jusqu’à il y a quatre ou 5 ans, j’étais cette personne. Je n’arrivais pas à apprécier ce fruit que je trouvais trop acide! Je n’arrivais à les manger que noyées dans le sucre et du coup je ne voyais pas vraiment l’intérêt!
Mais avec le temps, mes goûts ont changé et maintenant j’adore les fraises! Cette année, j’attendais impatiemment leur arrivée au retour des beaux jours en pensant à de nouvelles façons de les utiliser! A cette période de l’année, nous avons des fraises au réfrigérateur presque tout le temps, cela fait un dessert léger et qui plait à tout le monde, petits comme grands.
Mais venons-en à ce tiramisu à la fraise et à la framboise.
Si vous avez suivi ce blog pendant un certain temps, vous avez peut-être remarqué que je suis vraiment fan de  tiramisu en tous genres. J’aime l’original délicieux et un peu riche, mais j’aime aussi les variations comme le  tiramisu au caramel au beurre salé ou le chaï tiramisu. Il était maintenant temps de l’essayer avec des fruits rouges et je ne regrette pas d’avoir essayé car il est délicieux!
Je me suis inspirée d’une recette de Christophe Felder trouvée sur le blog « c’est ma fournée », dans laquelle on réalise son coulis de fruits et on colore soi-même du sucre pour décorer l’ensemble, c’est très rigolo à faire et le résultat est très joli! Il est d’abord rouge bien vif, puis s’éclaircit en séchant, mais au contact de l’humidité de la crème il retrouvera des couleurs.
J’ai fait quelques modifications, j’ai notamment choisi de marier la framboise à la fraise car je trouve que ces deux fruits se marient très bien ensemble!
  

 Tiramisu aux fraises et framboises

Pour 2 verrines
  • 175 g de fraises
  • 1 œuf moyen à température ambiante
  • 150 g de mascarpone
  • 40 g de sucre en poudre
  • 3 biscuits à la cuiller

Pour le coulis

  • 100 g de framboises
  • 3 c. à s. de jus de citron
Pour le sucre coloré
  • 40 g de sucre en poudre
  • 3 gouttes de colorant alimentaire rouge
Commencez par faire le sucre coloré.
Pour cela, ajoutez quelques gouttes de colorant dans le sucre en poudre, et mélangez bien. Attention : il ne faut pas que le sucre fonde : mettez très peu de colorant.
Laissez sécher le sucre à l’air libre.
Séparez le blanc du jaune.
Versez 25 g de sucre sur le jaune et faites bien blanchir au robot. Ajoutez le mascarpone et battez encore un peu. Réservez.
Battez le blanc en neige  ferme puis ajoutez les 25 g de sucre restant.
Versez le mascarpone sur le blanc en neige et mélangez délicatement.
Montez les verrines : mettez des demi fraises tout le tour, puis 1 cuiller à soupe de crème, 1/2 boudoir, 1 cuiller à soupe de crème, 1 boudoir, 1 cuiller à soupe de coulis, les fraises restantes hachées, et enfin, couvrez de la crème restante.
Réservez au frais au moins 2 heures, saupoudrez de sucre à la dernière minute.
Source d’inspiration :
http://www.cestmafournee.com/2015/04/le-tiramisu-aux-fraises-de-christophe.html

Eton mess aux fraises et cerises

L’Eton Mess, dessert que l’on pourrait traduire littéralement par «Bazar d’Eton», est un dessert britannique traditionnel qui fait référence au célèbre Eton College situé à l’ouest de Londres. On peut lire plusieurs légendes sur l’origine de ce dessert sur internet.

Ma préférée est de loin celle où un labrador surexcité se serait assis sur le panier de pique-nique lors du match de cricket annuel de ce même collège, écrasant ainsi les meringues, les fraises et la crème du dessert prévu ce jour là… Sans se laisser démonter par la situation (flegme britannique oblige), les convives auraient déclaré tout en restant stoïques et dignes que ce dessert aux fraises était merveilleux. C’est ainsi que serait né l’Eton mess, mais rien ne nous oblige à croire cette histoire puisqu’il y en existe plein d’autres!

Que la revendication canine soit vraie ou pas, goûtez ce dessert, c’est un pur délice! Ce gloubi-boulga de fraises, de meringues et de crème n’a pas vraiment de recette mais consiste plutôt en une simple méthode d’assemblage. Son apparence un peu bordélique rappelle une sorte de pavlova ratée, mais au niveau du goût c’est tout simplement top! J’adore le contraste des textures, mais aussi celui entre l’acidité des fruits et la douceur de la meringue. C’est le genre de dessert qui plait autant aux enfants qu’aux adultes.

Pour réaliser ce dessert, vous pouvez acheter des meringues toutes faites ou les faire vous-même. Dans ce cas, attendez qu’elles soint bien froides avant de commencer. Bien que les meringues maison aient plus de goût, les acheter toutes faites peut vous permettre de réaliser ce dessert en quelques minutes, ce qui en fait un excellent choix pour les repas un peu à l’arrache! Cela donne un dessert à réaliser en moins de 5 minutes, et croyez-moi qu’il en faudra encore moins pour l’engloutir!

L’Eton mess un dessert parfait pour l’été. La recette de base est aux fraises, mais n’hésitez pas selon les saisons à varier les fruits, pour une version moins traditionnelle, mais tout aussi bonne : framboises, groseilles, cassis, mûres, bananes, poires ou tout ce que vous voudrez! Cela vous permettra de le savourer tout au long de l’année. Pour cette version, j’ai utilisé des fraises fraîches, que j’ai mélangées à de la cerise car j’adore ce fruit! Ce mariage fut délicieux!

Eton mess aux fraises et cerises

Pour 2 verrines géantes

  • 250 g de fraises
  • 100 g de cerises
  • 50 g de confiture de fraises
  • 10 cl de crème fleurette bien froide
  • 125 g de mascarpone
  • 2 c. à s. de sucre glace
  • 6 meringues

Montez la crème fleurette en chantilly puis ajoutez-y le mascarpone et 2 cuillers à soupe de sucre glace. Mélangez et réservez.

Émiettez 4 meringues et mélangez-les aux 2/3 de la crème.

Réservez deux cerises pour la déco. Lavez et équeutez les fraises et les cerises et coupez les en morceaux. Ajoutez 100 g de fraises et les cerises en morceaux au mélange crème/meringues.

Mixez le reste des fraises avec la confiture afin d’obtenir un coulis bien lisse.

Procédez au montage. Déposer dans le fond de chaque verrine la moitié du mélange crème/meringue/fraises. Ajoutez la moitié du coulis, remettez de la crème puis du coulis et terminez par les fruits en morceaux, et les deux meringues et les deux cerises réservées entières. Mettez au frais au minimum une heure avant de servir.

Crumb cake nectarines, abricots et amandes

Le temps a été incroyable les derniers jours de mai, à tel point que nous en avons profité pour faire un pique-nique dans les dunes belges pour l’anniversaire de mon homme.  Le temps était magnifique, cela arrive même en Belgique, nous avons trouvé un endroit en pente à l’ombre, bien installés et bien sûr, j’avais emmené un festin à la Bree Van de Kamp dont nous n’avons pas réussi à manger le quart! Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours peur de manquer et je prévois dix fois trop pour les pique-niques, les apéros et les barbecue. Pendant 3 jours, nous avons mangé à tous les repas les salades que j’avais faites pour ce jour-là!
Lorsque j’essayais de choisir le gâteau parfait pour ce petit repas à l’extérieur, je me suis dit qu’il était indispensable que celui-ci soit facilement transportable, et qu’il fasse bon usage des fruits d’été. L’idée est vite née car j’avais des abricots et des nectarines dans mon panier de fruits! Mais les abricots étant parfois acides, j’ai voulu les préparer dans un gâteau doux et sucré pour contrebalancer leur acidité potentielle. C’est comme ça que m’est venue l’idée du crumb cake, avec sa touche de poudre d’amandes pleine de douceur. J’ai choisi d’y ajouter des abricots secs qui apportent un peu de sucre tout en renforçant le goût des abricots. Il présente l’avantage d’être plus solide que le crumble, puisqu’il est constitué d’une belle couche de gâteau sous les fruits.
Avec ce gâteau, je suis parée pour l’été ! Nous nous sommes régalés encore plus que je ne pouvais l’imaginer! Que soit le goût ou la texture, tout était parfait dans ce dessert! Les abricots ont une saison si courte qu’il faut en profiter vite! Alors lancez-vous dans ce délicieux gâteau!
  
P.S. : Si vous aimez ce mariage de fruits, essayez aussi cette tarte pêche abricots façon pudding que j’avais adorée!

Crumb cake nectarines, abricots et amandes

Pour le crumble
  • 20 g d’amandes effilées
  • 80 g de beurre mou
  • 60 g de poudre d’amandes
  • 65 g de sucre
  • 60 g de farine
  • 15 g de flocons d’avoine
  • 1 sachet de sucre vanillé
Pour le cake
  • 1 compote de pommes
  • 70 g de beurre
  • 50 g de yaourt
  • 2 œufs
  • 170 g de farine
  • 100 g de sucre
  • ½ sachet de levure chimique
  • 2 pêches
  • 4 abricot
  • 80 g abricots secs
Épluchez et coupez les pêches et les abricots en dés.
 Mélangez le beurre mou, le sucre et le sucre vanillé jusqu’à obtenir un mélange homogène et crémeux.
Ajoutez la farine, les flocons d’avoine, la poudre d’amandes.
Mélangez grossièrement jusqu’à obtenir une pâte sableuse et friable. Placez le crumble au frigo ½ heure.
Faites fondre le beurre au micro-ondes. Fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez le beurre fondu, le yaourt, la compote et mélangez.
Incorporez la farine tamisée, la levure et mélangez à nouveau pour avoir une pâte homogène.
Versez dans un moule beurré et fariné. Préchauffez le four à 180°C.
Mettez les fruits préalablement mélangées sur la pâte et enfournez.
Au bout de 15 minutes de cuisson, sortez le moule du four, émiettez et répartissez le crumble sur le cake. Remettez au four et poursuivez la cuisson environ 15 minutes. Sortez le crumb cake du four, saupoudrez avec les amandes effilées, couvrez d’une feuille de papier aluminium si nécessaire. Remettez au four pour 10 minutes.
Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche. Servez froid.

Parfaits à la fraise et granola

Puisque je ne peux pas manger des gâteaux tout le temps (bien que cela reste à débattre), j’aime parfois préparer des petits desserts frais et sucrés mais moins riches pour les soirs où je veux manger léger, ou pour les brunchs du dimanche.
Les parfaits aux fruits sont vraiment idéaux pour colorer un brunch, et ils ne prennent que quelques minutes à faire. Ils sont également une excellente façon d’intégrer divers fruits de saison dans l’alimentation tout au long de l’année, puisqu’on peut y ajouter des dés de fruits frais… Ce que je ne fais pas dans cette version d’ailleurs!
Elle ne contient pas de fraises fraîches, mais vous pouvez bien sûr en ajouter si vous en avez, ça ne sera que meilleur. Je me rends compte que ce dessert ne ressemble donc pas à un parfait « parfaitement » classique… Mais ce qui est fun avec ma version, c’est qu’elle se prépare au jus de fruits, donc vous pouvez la préparer même hors saison, ou avec un autre jus que vous avez à finir!

Parlons maintenant du granola! J’adore le granola sous toutes ses formes : en barres, en céréales, en crumble… Je pourrais en saupoudrer partout si je m’écoutais, et ici c’est vraiment parfait! Franchement, je ne vois pas de meilleure façon de commencer la journée ou de la finir qu’avec ce petit dessert. 

Cette recette se réalise très rapidement, mais vous devez laisser le jus de fraises se solidifier au réfrigérateur pour une texture parfaite. L’idéal sera de préparer et réfrigérer vos parfaits 1 heure à l’avance, cela permettra à l’ensemble de bien refroidir, mais si vous aimez votre granola croquant comme moi, vous pouvez faire refroidir la préparation au jus de fruits à part, puis assembler à la dernière minute pour que le granola ne ramollisse pas.
 

Parfaits à la fraise et granola

Pour la crème à la fraise

  • 50 cl de jus de fraise
  • 70 g de sucre
  • 45 g de maizena
  • 5 œufs

Pour le fromage blanc

  • 450 g de fromage blanc
  • 3 c. à s. de sucre en poudre

Pour le service

  • 12 c. à s. de granola
Dans une casserole, mélangez la maïzena, les œufs et les 70 g de sucre. Délayez avec le jus de fraises.
Faites chauffer doucement sans cesser de remuer et tournez jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère.

Dans un bol, mélangez le fromage blanc et le sucre restant.

Dans 6 verrines,  mettrez le moitié du fromage blanc, la moitié de la crème de fraises, la moitié du granola et recommencer une deuxième fois en finissant avec du granola.

Mettez au frais.

 

Crumble pomme rhubarbe amandes

Le crumble à la pomme est un de mes desserts préférés de tous les temps. La légère acidité des pommes, la touche de cannelle, les morceaux de pâte croustillants et fondants à la fois… Tout cela en fait un dessert réconfortant que je pourrais manger tout l’hiver sans me lasser! Alors au retour des beaux jours, plutôt que d’y renoncer, je vous propose d’en préparer une variante plus printanière en y ajoutant de la rhubarbe!

Si vous faites le tour de la blogosphère culinaire en ce moment, vous trouverez probablement des dizaines de recettes à la rhubarbe. Il semble que ce légume-fruit soit de saison et à la mode dans le monde entier! Cependant, je pense qu’il n’y a jamais assez de recettes de rhubarbe! Personnellement j’en ai souvent une belle quantité à écouler et je suis contente de varier les recettes.

A la fois acide et piquante mais aussi parfumée, j’ai mis longtemps à m’habituer à la rhubarbe mais je commence à vraiment l’apprécier. Depuis que j’en ai dans mon jardin, la rhubarbe est une tradition saisonnière pour moi, et j’en glisse dans mes gâteaux, mes confitures ou même dans mes boissons!

J’ai trouvé cette super recette de crumble sur le blog La cuisine facile de Chris, un blog dont je suis une lectrice assidue, et je vous recommande de faire de même! Vous y trouverez plein d’idées gourmandes et simples à réaliser!

Comme pour toutes les pâtes sablées, il est important de ne pas trop travailler la farine et le beurre pour que votre crumble soit croustillant et forme des petits morceaux agréables à croquer. Pour une texture croquante parfaite, utilisez du beurre bien froid et saupoudrez le crumble sur la rhubarbe sans essayer de l’agglomérer dessus.Enfin, la rhubarbe a tendance à se rétrécir lorsqu’elle est cuite, alors n’ayez pas peur de la quantité même si vous n’aimez pas l’acidité, ici on est sur un mélange à 50/50 entre la pomme et la rhubarbe, et j’ai trouvé l’équilibre parfait!

 

Crumble pomme rhubarbe amandes

Pour 4 personnes

  • 275 g de rhubarbe + 2 c. à s. de sucre
  • 275 g pommes
  • 2 c. à s. de sucre vanillé
  • 60 g de farine
  • 60 g de poudre d’amandes
  • 60 g de sucre poudre
  • 60 g de beurre en petits dés

Épluchez la rhubarbe, coupez-la en tronçons, mettez-la dans une passoire. Saupoudrez de sucre et laissez dégorger 30 minutes.

Pendant ce temps, préparez la pâte à crumble. Mélangez la farine, le sucre, le sucre vanillé et la poudre d’amandes. Ajoutez le beurre et sablez du bout des doigts. Réservez.

Allumer le four à 180°C.

Épluchez et coupez les pommes en dés de même taille que les tronçons de rhubarbe.

Dans un plat beurré, disposez les cubes de fruits.

Recouvrez de crumble et enfournez pour environ 20 à 30 minutes.

 

Source d’inspiration :
http://www.laciusinefaciledechris.com/2016/05/crumble-pommes-rhubarbe.html

Tarte panna cotta fraises

Il fait de plus en plus chaud ici, à Lille… Oui oui, cela arrive! Ce temps me donne envie de jardiner, de faire de longues promenades, de m’asseoir dehors en terrasse des cafés, de boire des cocktails fruités installée dans un transat et de me concocter des desserts légers, fruités et colorés à manger après un bon barbecue. Vous l’aurez compris, j’aime quand il fait beau! Je suis tellement contente de voir des fraises dans les supermarchés et de pouvoir cuisiner avec les fruits d’été à nouveau!
Autant j’aime une belle tarte aux pommes maison pendant les mois sombres d’automne et d’hiver, où les seuls fruits proposés sont des pommes ou des poires, autant je suis contente de les quitter pour les délicieux fruits sucrés dès que le soleil pointe son nez!
La panna cotta est l’un de mes desserts préférés dans les restaurants, car elle n’est pas trop sucrée et même quand on n’a plus trop faim, on peut l’apprécier. Je suis totalement obsédée par tout ce qui y ressemble de près ou de loin et je suis déterminée à explorer toutes les possibilités de ce petit dessert. Du coup, quand j’ai vu une recette de tarte panna cotta, j’ai immédiatement voulu tenter l’aventure!
J’ai trouvé cette super recette sur le blog Allergique gourmand, un blog que j’apprécie beaucoup… Il n’y a pas besoin d’avoir un allergique à la maison pour tomber amoureux de ses belles recettes ultra gourmandes! J’ai mixé deux recettes de son site, car je n’avais pas les bons ingrédients pour la pâte sablée d’origine, mais j’en ai trouvé une autre dans sa recette de tarte sablée aux fraises qui a très bien fait l’affaire… Pour cette recette, choisissez un moule pas trop grand car il faut une bonne épaisseur de pâte. J’ai un moule rectangulaire tout comme Marie, et je dois dire que la quantité de pâte était absolument parfaite.
Cette panna cotta façon tarte a été un grand succès, tout le monde l’a appréciée! La base est une pâte sablée sans gluten à base de farine de riz et de maïs. Elle est bien croquante et n’a rien à envier à une pâte sablée classique. La panna cotta est crémeuse, juste un peu plus gélatineuse que je ne les aime en dessert individuel, mais cela permet à la tarte d’avoir une tenue parfaite même après avoir coupé les parts. Cela vient je pense de l’agar agar qui est un peu plus puissant que la gélatine animale.
Quand aux fraises… Je vous ai appâtés en vous parlant plus haut de la saison des fraises, mais c’est de la confiture que j’utilise ici… Vous pouvez donc faire cette tarte n’importe quand! En ce qui me concerne, ma confiture était maison, mais une confiture du commerce conviendra très bien aussi! Le résultat final est tellement beau et gourmand qu’il est parfait pour les repas où vous recevez.
Si vous tentez cette recette, je vous recommande de laisser la tarte au moins 2 à 3 heures au réfrigérateur, voire une nuit si vous pouvez. En dernier recours si vous manquez de temps, tentez le congélateur, mais je ne vous promets rien avec cette solution!
  

Tarte panna cotta fraises

Pour la pâte
  • 90 g de farine de riz
  • 30 g de farine de maïs
  • 30  g de fécule de maïs
  • 70 g de sucre
  • 70 g de beurre 1demi-sel
  • 4 cl d’eau
Pour la couche à la confiture
  • 200 g de confiture de fraises
  • 1 g d’agar agar
  • 2 c. à s. d’eau
Pour la couche de panna cotta:
  • 2 g d’agar agar
  • 60 g de sucre
  • 20 cl de crème liquide
  • 20 cl de lait
  • 1 c. à s. de vanille liquide
Mélangez les farines, le sucre, le beurre, dans un saladier et malaxez au robot pâtissier ou à la main. Ajoutez l’eau et pétrissez. La pâte doit être bien homogène. Étalez la pâte dans votre moule.  Laissez reposer 30 minutes
Préchauffez votre four à 180° C. Enfournez la pâte. Faites cuire 15 à 20 minutes, puis laissez tiédir la pâte.
Dans une casserole, mettez la confiture avec l’agar agar. Chauffez à feu doux jusqu’à ébullition. Si la confiture est trop épaisse, ajoutez l’eau.
Etalez la confiture sur la pâte cuite et laissez tiédir.
Pendant que la confiture tiédit sur la pâte, préparez la panna cotta. Dans une casserole, mettez le sucre et l’agar agar. Versez la crème en remuant puis ajoutez le lait. Placez la casserole sur feu doux et remuez jusqu’à ébullition. Eteignez et laisser tiédir.
Une fois tiède, versez sur le mélange à la confiture et laissez refroidir.
Placez au réfrigérateur pour 2 heures minimum.
Source d’inspiration :
http://allergiquegourmand.over-blog.com/2016/08/tarte-confiture-de-fruits-rouges-panna-cotta-bio-sans-oeufs-gluten-etc.html

Miel de pissenlit

Dès le mois d’avril on voit les pissenlits jaunir nos pelouses, surtout si comme moi vous avez une conception particulière de l’entretien de votre jardin!

via GIPHY

En début de saison, les jeunes plants font de délicieuses salades, mais saviez-vous que l’on pouvait faire de la gelée avec les fleurs? Elle a la saveur du miel, elle vient du sud, où on la trouve sous le nom de cramaillotte! Ce nom fait référence à celui qu’on donne au pissenlit en Franche-Comté, le cramaillot !
Le miel de pissenlit a l’apparence d’une gelée avec une couleur dorée qui rappelle celle du miel. Elle a d’ailleurs un goût assez proche du miel, mais avec une saveur subtile et douce très agréable.
Cette gelée se consomme comme le miel, sur des tartines, dans les yaourts et fromages blancs, mais aussi en version sucrée-salée, avec du fromage de chèvre, dans les vinaigrettes,… Bref, elle est vraiment multifonction et très économique!
Je ne saurai vous dire quelle est la recette traditionnelle, mais je peux vous donner cette recette délicieuse… Je l’ai trouvée sur le blog Les petits plats de Béa, et je l’ai un peu adaptée en fonction de ce que j’avais sous la main, en utilisant du jus de citron et de la fleur d’oranger notamment. Le résultat est divin!
J’ai profité d’un  jour où il faisait beau et chaud, je vous vois venir mais oui, cela existe dans le nord! Les pissenlits foisonnaient dans mon jardin, alors j’ai enfilé mes bottes roses et je suis partie à la cueillette de jolies fleurs bien épanouies. Tout le monde connaît le pissenlit, je ne vous le présente pas, mais faites attention à bien choisir le lieu de votre récolte. Choisissez une prairie loin des champs cultivés pour éviter les pesticides. Si vous en avez dans votre jardin, c’est encore plus simple!
Le plus long dans l’histoire est de cueillir toutes les fleurs. Il vous faut un petit saladier rempli pour atteindre 250 g et l’air de rien ça fait beaucoup de fleurs! Après la cueillette, il faut agir vite avant que les fleurs ne fanent. Débarrassez chaque fleur de ses tiges. Certains recommandent même d’enlever les parties vertes (amères) sous la fleur jaune pour ne conserver que les pétales, mais c’est un peu long et il vous faut encore plus de fleurs! Personnellement je les ai laissés pour gagner du temps. Le fait de les laisser donnerait un goût moins subtil et plus amer à la gelée, mais je l’ai quand même trouvée très bonne et très douce! Enfin, rincez les pétales rapidement sous l’eau dans une passoire fine avec un peu de vinaigre blanc.
Pour la cuisson de votre gelée, mon astuce est la même que tout le monde : versez quelques gouttes de gelée sur un récipient bien froid et regardez si elle gélifie… Sinon prolongez la cuisson d’une ou deux minutes mais pas plus!
  

Miel de pissenlit

  • 250 g de fleurs de pissenlit
  • 1 c. à s. d’eau de fleur d’oranger
  • 3 c. à s. de jus de citron
  • 1 litre d’eau
  • 550 g à 750 g de sucre spécial confiture
Enlevez toutes les tiges pour ne garder que les fleurs. Lavez les fleurs dans de l’eau un peu vinaigrée pour retirer les éventuels insectes.
Dans une casserole, mettez les fleurs de pissenlit, le jus de citron, l’eau et l’eau de fleur d’oranger.
Portez à ébullition et laissez cuire à petits bouillon à couvert pendant 45 minutes.
Laissez tiédir puis filtrez dans une passoire recouverte d’un linge.
Pressez les fleurs et les fruits dans l’étamine pour récupérer le maximum de jus.
Pesez le jus obtenu et ajoutez le même poids de sucre spécial confiture.
Portez à ébullition et laissez cuire 5 minutes en écumant régulièrement.
Vérifiez la cuisson sur une soucoupe bien froide, la gelée doit se figer, si c’est encore trop liquide poursuivez la cuisson 1 à 2 minutes.
Versez la gelée dans des pots ébouillantés. Fermez les couvercles et laisser refroidir les pots poser à l’envers.
Source d’inspiration :

Spécialité de Suède : Risgrynsgröt ou riz au lait suédois

Vous connaissez tous le riz au lait, dessert d’enfance par excellence, et je suppose que vous l’adorez. Le risgryngröt est un peu le riz au lait suédois, mais il a une histoire bien particulière là-bas. Ce riz au lait, ou bouillie de riz, est un dessert à base de riz qui est cuit dans de l’eau et du lait avec du sucre et beaucoup de cannelle. On le sert aussi parfois avec du beurre, de la confiture ou du coulis de fruits.

C’est le dessert favori de beaucoup de suédois et même s’il se déguste toute l’année, il est surtout connu comme une spécialité de fêtes, car il est servi dans de nombreuses familles comme le petit-déjeuner traditionnel de Noël.



Quand on le consomme le matin de Noël, la tradition veut qu’on y cache une amande entière avant de le servir. A l’instar de la galette des rois, tout le monde attend de voir qui obtiendra cette amande. Selon le folklore, celui qui obtient l’amande se mariera l’année suivante! L’avantage c’est qu’avec l’amande, on a moins de chances de se casser une dent qu’avec nos bonnes vieilles fèves en porcelaine!

Ce riz au lait sera délicieux servi tiède, saupoudré généreusement de de cannelle.

P.S. : Si vous aussi vous adorez le riz-au-lait, testez aussi cette version au café trop bonne!

Riz au lait suédois


Pour 4 personnes

  • 150 g de riz blanc à grains longs
  • 30 cl d’eau
  • 1 pincée de sel
  • 80 cl de lait
  • 1/2 c. à s. de cannelle ou 1 bâton
  • 1 amande blanchie (facultatif)
  • 3 c. à  s. de sucre

Rincez le riz dans une passoire. Mettez-le dans une casserole avec de l’eau bouillante et le sel et laissez bouillir 5 minutes. Retirez du feu et réservez 15 minutes pour que le riz absorbe plus d’eau.

Remettez la casserole sur la cuisinière. Ajoutez le lait, la cannelle et remuez de temps en temps en laissant cuire lentement jusqu’à ce que l’ensemble devienne bien crémeux. Ajoutez le sucre et l’amande. Servir en saupoudrant de cannelle supplémentaire.

Source d’inspiration: 
http://www.seattletimes.com/life/food-drink/recipe-risgrynsgrt-swedish-rice-porridge/

Muffins aux raisins et flocons d’avoine

S’il existe des dizaines de recettes de muffins aux raisins et aux flocons d’avoine, j’ai envie de vous dire qu’avec celle-ci, vous n’aurez plus besoin d’en tester d’autres! D’abord évidemment parce qu’elle est délicieuse, mais aussi parce qu’elle est adaptable. Vous pouvez remplacer facilement les ingrédients, ajouter des garnitures, des noix, des morceaux de fruits… Vous pouvez utiliser ce que vous avez déjà dans vos armoires pour faire un muffin ultra savoureux et copieux.

J’adore ces muffins le dimanche matin, et s’il m’en reste, j’en emmène au travail le lundi quand je suis en retard (toujours) et déprimée de recommencer une semaine de travail (toujours également). Je ne petit-déjeune pas habituellement en semaine donc quand j’ai un muffin à emporter c’est un peu jour de fête!

Si comme moi vous adorez les flocons d’avoine, je vous assure qu’avec cette recette, vous les aimerez encore plus!

P.S. : Si vous aussi vous aimez les flocons d’avoine en pâtisserie, testez aussi ces délicieux cookies!

Muffins aux raisins et flocons d’avoine

  • 115 g de farine
  • 60 g de vergeoise brune
  • 1 c. à s. de levure chimique
  • 1/2 c. à c. à café de sel
  • 1/2 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 100 g de flocons d’avoine
  • 75 g de raisins secs
  • 6 cl d’huile d’olive
  • 1 œuf battu
  • 25 cl de lait

Pour la garniture

  • 2 c. à s. de sucre brun
  • 2 c. à s. de farine
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à s. d’huile d’olive

Préchauffez le four à 210°C. Graissez des moules à muffins ou tapisser les avec des caissettes à muffins.

Mélangez la farine, le sucre, la levure, le sel, le bicarbonate et la cannelle dans un grand bol. Incorporez les flocons d’avoine et les raisins secs.

Dans une grand bol, fouettez l’huile d’olive avec l’œuf et le lait. Versez ce liquide dans les ingrédients secs et mélangez jusqu’à obtenir une consistance homogène. Remplissez les moules à muffins aux 2/3 avec cette pâte.

Mélangez tous les ingrédients de la garniture ensemble dans un petit bol jusqu’à obtenir une consistance grumeleuse. Saupoudrez uniformément sur la pâte à muffins.

Faites cuire au four pendant 15 minutes. Retirez du four et laissez refroidir dans le moule sur une grille jusqu’à ce qu’ils aient assez refroidi pour être manipulés. Retirez des moules et mangez tièdes, ou laissez refroidir complètement, puis stockez dans un récipient hermétique.

Source d’inspiration :
http://www.thekitchn.com/recipe-quick-and-homey-oatmeal-126095

Mes meilleures recettes de gâteaux sans lait

Si je ne suis pas une grande pâtissière, j’aime avoir de bonnes recettes de gâteaux familiaux à préparer le week-end pour égayer les desserts. Qu’ils soient aux fruits, au chocolat ou au caramel, la base des gâteau est souvent composée d’œufs, de beurre, de sucre, de farine et de lait. Mais quand il nous manque l’un de ces ingrédients, il n’est pas impossible de s’en sortir! Aujourd’hui je vous donne ma sélection de gâteaux qui ne nécessitent pas de lait, pour quand vous avez une envie urgente de gâteau et aucune envie de courir au supermarché! Pour faire encore plus simple, ils sont aussi sans crème, ricotta ou fromage frais!

Moelleux à la châtaigne

gateau-corse-chataigne

Brookies

brookies

Carrés au citron et gingembre

carres-citron-gingembre

Brownie au Nutella

brownie-nutella-2

Brownie mexicain

brownie-mexicain-2

Moelleux à la pistache

moelleux-pistache

Gâteau au chocolat sans œufs, sans lait, sans beurre

gateau-chocolat-sans-rien-3

Namandier

namandier-poires

Blondie au Galak et spéculoos

blondie-galak-speculoos-2

 

Gâteau fondant au citron et sucre perlé

gateau-citron-sucre-perle-2

Fondant au chocolat à la compote de pommes

gateau-chocolat-sans-beurre-2