Archives par mot-clé : fruits

Clafoutis ou flognarde de prunes au lait d’amande

L’été est une saison que j’apprécie pour plein de raisons : on part en vacances, on fait des barbecue et des apéros qui s’éternisent dans le jardin, et on mange plein de bons desserts aux fruits de saison… Malheureusement cette saison est toujours trop courte et on voudrait la prolonger au maximum! La bonne nouvelle, c’est que certains fruits restent de saison encore durant le mois de septembre et octobre, comme les fruits des bois ou encore la prune. Quand j’ai acheté ces jolies prunes, qui seront sûrement les dernières de l’année, j’ai immédiatement pensé les utiliser dans un clafoutis.

En faisant quelques recherches j’ai découvert que le clafoutis doit son nom à la présence des cerises… Point de cerises, point de clafoutis, donc mon gâteau s’appelle plus officiellement une flognarde! Mais bon, je doute que tout le monde sache ce qu’est une flognarde, personnellement je n’en avais jamais entendu parler et mon correcteur orthographique non plus puisqu’il essaye constamment de me proposer de remplacer ce mot par « blog barde » (ce qui n’a aucun sens, vous en conviendrez!)

clafoutis-prune-3

La principale difficulté dans les gâteaux aux fruits d’été est d’éviter qu’ils ne rendent trop de jus et ne détrempent le gâteau. La meilleure technique est de ne pas dénoyauter les fruits, mais personnellement je n’aime pas risquer de me casser une dent à chaque bouchée. Du coup j’ai prévu un fond de polenta, sucre et amande pour limiter la propagation du jus. Si vos fruits sont très murs il vous faudra peut être allonger la cuisson de 5 à 10 minutes pour que l’appareil prenne bien malgré le jus.

Au final, vous obtiendrez un dessert bien frais et légèrement acidulé mais pas trop non plus, bref comme je l’aime, et je pense que vous l’aimerez aussi!
 clafoutis-prune-2

Flognarde aux prunes au lait d’amande

  • 750 g de prunes
  • 35 cl de lait d’amandes
  • 30g de farine
  • 2 c. à s. de miel liquide
  • 75 g de sucre + 2 c. à s.
  • 1 c. à s. de poudre d’amandes
  • 1 c. à s. de polenta
  • 50g de beurre fondu
  • 1 c. à s. de rhum
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à s. de vanille liquide

Dans un grand saladier, versez la farine et le sucre puis ajoutez les oeufs un par un en mélangeant, puis ajoutez le lait, le beurre fondu,  le sel et enfin l’arôme de vanille et le rhum.

Préchauffez le four à 210°C.

Nettoyez puis coupez en deux les prunes et enlevez les noyaux.

Tapissez le fond du moule avec les 2 cuillers de sucre, l’amande en poudre et la polenta puis couvrez avec les prunes (l’intérieur de la prune tourné vers le plat de manière à ce qu’il trempe dans le sucre) puis versez par dessus les 2 cuillers de miel et le mélange.

Mettez au four 10 mn à 210°C puis baissez à 180°C et remettez pour 30 à 35 minutes.

Laissez refroidir avant de servir.

clafoutis-prune

Apple pie Framboise Mûre

L’apple pie est une véritable institution dans de nombreux pays. On pourrait le comparer à notre fameuse tarte aux pommes, mais l’Apple pie a certaines spécificités : d’abord la pâte, qui peut être plutôt sablée, plutôt feuilletée mais qui est en tout cas souvent plus épaisse que dans une tarte, et qui couvre généralement le dessus et le dessous du gâteau.

apple-pie-mure-framboise-2

Ensuite la garniture aux pommes : on a ici une garniture épaisse de dés de pommes, qui peuvent être accompagnés d’autres fruits ou épices suivant les spécialités locales : cannelle, raisins secs, fruits de saison…

Vous trouverez sûrement un peu abusif de parler d’un apple pie pour un gâteau à la mûre et à la framboise, mais je vous rassure mon gâteau contient bien l’ingrédient de base : la pomme!

apple-pie-mure-framboise-3

Les framboises et les mûres vient enrichir cette version de saison, si vous la cuisinez à une autre période, utilisez des fruits congelés ou innovez avec d’autres fruits de saison… Je doute que cette recette puisse se rater, quoi qu’on mette dedans!

Ne zappez pas les flocons d’avoine. Ils peuvent sembler accessoires mais ils vont absorber l’excédent du jus des fruits pour éviter que la pâte ne se détrempe.

Servez ce délicieux gâteau frais ou plus gourmand, tiède avec une boule de glace!

apple-pie-mure-framboise-4

Apple pie Framboise Mûre

Pâte :

  • 50 g de farine
  • 350 g de farine complète
  • 200 g de beurre mou
  • 2 œufs
  • 120 g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique

Garniture :

  • 500 g de pommes
  • 150 g de framboises
  • 150 g de mûres
  • 3 c. à s. de jus de citron
  • 4 c. à s. de confiture de mûres
  • 2 c. à s. de cannelle
  • 3 c. à s. de flocons d’avoine
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 sachet de sucre vanillé

apple-pie-mure-framboise-5

Dans un saladier, versez les farines et la levure. Ajoutez le sucre puis le beurre coupé en touts petits morceaux et mélangez avec les doigts pour incorporer le beurre.
Ajoutez les oeufs et pétrissez pour obtenir un mélange homogène.
Formez une boule avec environ les 3/4 de la pâte et une autre boule avec le quart restant, puis mettez-les au frais pour 1h minimum.

Pendant ce temps, pelez les pommes, faites les mijoter à feu doux dans une poêle avec le jus de citron pendant 10 minutes. A mi-cuisson, ajoutez la cannelle et la confiture de mures.

Préchauffez le four à 200°C.
Étalez dans un plat à tarte la grosse boule de pâte pour obtenir le fond et les bords de votre gâteau.

Saupoudrez-le avec les flocons d’avoine et le sucre vanillé, puis déposez le mélange aux pommes, les framboises et les mûres.
Couvrez avec le restant de pâte, en le répartissant un peu partout et en laissant apparent le mélange de fruits par endroits.

Mettez au four pour 30 à 40 minutes jusqu’à ce que le gâteau soit doré et le mélange de fruits bouillonnant.

apple-pie-mure-framboise

Cookie géant mi-figue mi-raisin

Me revoilà avec une deuxième recette pour le défi culinaire Recettes.de du mois : mi figue mi raisin. Après le grilled cheese au fromage de brebis, figue et raisin, je voulais tenter une recette sucrée sur le même thème puisqu’il se prête aussi bien aux plats qu’aux desserts!

J’ai profité de ce prétexte pour vous préparer un cookie géant : cela faisait longtemps que cette aberration de la nature, forcément venue des États-Unis me titillait!

cookie-geant-mi-figue-mi-raisin-3

Le principe est tout simple : vous préparez de la pâte à cookie comme si vous alliez en cuisiner une vingtaine, et finalement vous en faites un seul. Le temps de cuisson est à peine plus long, et il faut faire attention au syndrome d’étalement du cookie au four : même si j’avais fait attention de mettre la pâte au centre de mon plat à pizza en laissant 10 centimètres de marge tout autour, le cookie s’est tellement étalé qu’il a même débordé du plat dans lequel je l’avais mis!

Vous pensez sûrement qu’il n’y a aucune différence avec des cookies normaux et c’est presque vrai : au delà de l’aspect impressionnant de la bête, la zone « moelleuse » est plus grande que sur des cookies classiques donc si comme moi vous aimez vos cookies plutôt mous au cœur vous serez tout de suite fans!

Ne cuisez donc pas trop ce cookie. Rappelez-vous que le biscuit va continuer à cuire en refroidissant : comptez 13 minutes pour un cookie bien mou jusque 15-16 minutes pour un cookie un peu plus sec!

Au niveau du goût je suis tombée totalement amoureuse de ce mélange figue raisin : le goût de ces fruits secs se marie super bien à la pâte à cookie et les morceaux de figue et de raisins sont tout moelleux! Si j’avais pu je me serais mangé le cookie d’un coup (L’occasion de dire « bah quoi, j’ai mangé qu’UN cookie!« )

cookie-geant-mi-figue-mi-raisin-2

Cookie géant mi-figue mi-raisin

  • 230 g de beurre fondu
  • 150 g de vergeoise brune
  • 1 gros œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 275 g de farine semi complété
  • ½ c. à c. de sel
  • ½ c. à c. de bicarbonate de soude
  • 4 belles figues sèches coupées en petits morceaux
  • 85 g de raisins secs
  • 1 c. à s. de rhum
  • 1 c. à s. d’eau
Préchauffez le four à 160°C.

Tapissez une plaque à pizza avec du papier cuisson.
Dans un grand bol, mélangez le beurre fondu et le sucre brun.

 Ajoutez les œufs et l’extrait de vanille.

Dans un autre bol, mélangez la farine, le sel et le bicarbonate de soude.
Ajoutez le mélange de farine au mélange au beurre, en remuant jusqu’à obtenir une pâte lisse.

 Ajoutez au mélange les figues et les raisins secs en en réservant un quart.

Versez la pâte au centre du moule sans l’étaler : le cookie s’étalera tout seul durant la cuisson.
Saupoudrez le reste des figues et raisins sur le dessus.

 Mettez à cuire au four pendant 13 à 15 minutes.

Laissez le biscuits refroidir sur le plateau jusqu’à ce que le cookie ait complètement refroidi.

cookie-geant-mi-figue-mi-raisin

Source d’inspiration :
http://divascancook.com/giant-cookie-cake-recipe-chocolate-chip-cookid’œufe-recipe/

Grilled cheese au fromage de brebis, figue et raisin

Décidément on ne m’arrête plus dans ma folie du grilled cheese, qui vire légèrement à l’obsession. Il suffit que je croise n’importe quel aliment et je ne peux pas m’empêcher de me demander ce qu’il donnerait calé entre deux tranches de pain avec du fromage et passé à la poêle : un Nutella grilled cheese? Un andouillette grilled cheese? Un macaroni au fromage grilled cheese? Il faut que je me calme, ces associations bizarres viendront peut-être un de ces jours mais pour l’instant celle que je vais vous proposer m’a été inspirée par le défi culinaire Recettes.de du mois : mi figue mi raisin.

 Une association qui s’est vite imposée à moi puisque ces fruits font partie de ceux qui accompagnent le mieux le fromage… Et hop une bonne excuse pour manger encore du grilled cheese (ce n’est que la troisième fois cette semaine après tout!)

Eh bien je dois vous dire que cette nouvelle association fonctionne à merveille! Les amateurs de sucré salé devraient se régaler! Une seule consigne pour bien réussir ce grilled cheese, pensez à saler et poivrer les figues et le raisin pendant que vous les poêlez, ça donnera plus de goût à l’ensemble !

grilled-cheese-brebis-figue-raisin-2

Grilled cheese au fromage de brebis, figue et raisin

Pour deux sandwiches

  • 4 tranches de pain coupé
  • 80 g de fromage de brebis type Etorki
  • 1 figue fraîche
  • 3 grains de raisin blanc
  • 1 c. à c. de romarin
  • 1 c. à c. de miel liquide
  • 2 c. à s. d’eau
  • Sel, poivre
  • Un peu de beurre ramolli

grilled-cheese-brebis-figue-raisin-3

Faites revenir 5 minutes à la poêle le raisin coupé en deux avec la figue coupée en rondelles, l’eau, le romarin et le miel. Salez et poivrez.
Tartinez les tranches de pain avec du beurre ramolli, sur le recto et le verso.
Déposez la moitié du fromage de brebis sur une face, puis le mélange de figue et raisin. Poivrez et ajoutez le reste du fromage.
Refermez avec l’autre moitié du pain beurré.
Mettez à chauffer une poêle à feu moyen. Déposez le sandwich et couvrez.
Laissez 2 minutes puis retournez le sandwich et laissez deux minutes également la deuxième face.

Dès que le pain a bruni et le fromage bien fondu, servez avec de la salade.

 

grilled-cheese-brebis-figue-raisin

Cookies avoine cranberry

Les cranberries sont de qu’on appelle un aliment-santé. Ces petites baies sont pleines de bonnes choses et notamment d’anti-oxydants! Malheureusement chez nous on ne trouve quasiment pas cette pilule magique fraîche. A part les jus plutôt répandus, on la trouve de plus en plus facilement au rayon des fruits secs, soit telle quelle pour les utilisations en pâtisserie (un peu comme le raisin sec), soit dans des mélanges de graines grave chers très sains et branchés.
cookies-avoine-cranberry
Quoi qu’il en soit, personnellement j’adore ces petits fruits, qui apportent une touche sucrée et acidulée aux recettes. Je vous avais d’ailleurs proposé un crumble abricots cranberry super bon juste là!
Aujourd’hui, je vous propose d’utiliser les cranberries dans une recette de cookies canon à l’avoine. L’avoine permet aux cookies de garder une texture moelleuse et croustillante à la fois. 

Pour réussir la recette, sortez vos œufs une heure avant afin qu’ils soient à température ambiante quand vous ferez la recette.

Comme beaucoup de recettes de cookies, ceux-ci vont s’affaisser au four, aussi espacez les bien sur votre plaque si vous ne voulez pas qu’ils soient tout collés entre eux!
cookies-avoine-cranberry-2

Cookies cranberry avoine

Pour 20 cookies

  • 150 g de farine
  • 175 g de beurre demi-sel mou
  • 100 g de sucre
  • 100 g de cassonade
  • 1 œuf
  • 125 g  de flocons d’avoine
  • 100 g de son d’avoine
  • 100 g de cranberries séchées
  • 1 c. à s. de levure chimique
  • 5 cl de jus d’orange
  • 5 cl d’eau
Versez les cranberries avec l’eau et le jus d’orange dans un bol et passez au micro-ondes 5 minutes à la puissance la plus faible puis laissez refroidir.

Dans un saladier, mélangez le beurre demi-sel mou avec les deux sucres. Ajoutez la farine et la levure. Ajoutez ensuite les flocons et le don d’avoine.
Préchauffez le four à 190°C.

Passez les cranberries dans une passoire. Pressez-les avec un essuie tout pour qu’elles ne soient pas trop humides et ajoutez les aux mélanges.

A la main, formez 20 boules de la taille de grosses balles de pingpong et déposez les sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé en les espaçant bien.

Mettez au four pour 12 à 15 minutes. Laissez refroidir avant de les engloutir, et stockez dans une boite hermétique.

Confiture de carottes et grenade

confiture-grenade3
Une de mes principales hantises en cuisine est le gaspillage alimentaire. Ça peut sembler cliché de dire ça, mais je ne supporte pas de devoir jeter de la nourriture parce qu’elle est abîmée ou périmée avant de l’avoir mangée. Ça me fait vraiment mal au cœur de penser que certains n’ont rien à manger ( ou pour la viande, que des animaux sont morts pour nous nourrir) et qu’on jette ces aliments sans vergogne. Du coup, je fais une chasse quotidienne aux produits qui s’abîment, et je suis passée pro dans les préparations « récup » qui permettent de finir les fonds de frigo ou de récupérer des fruits plus très jolis. Tartines reblochon/poire sur un vieux bout de pain rabougri, compotée express de fruits défraîchis, soupe de fanes de radis et épluchures variées… Tout y passe, parfois pour les meilleures surprises, parfois pour une bonne coulante de moins bonnes! La recette que je vous propose aujourd’hui est née d’un de ces moments de récup’ qui a bien fini : cette confiture est un vrai régal, la carotte est méconnaissable ( si ce n’est qu’on voit les fils de carotte râpée dans la gelée…) et le mélange avec la grenade est très frais. Un goût surprenant qu’on n’associerait pas du tout à un légume… A tester si vous voulez surprendre pour votre prochain brunch ou petit déjeuner en famille!
confiture-grenade

Confiture de carottes et grenade

  • 200 g de grenade (soit 2 petites grenades)
  • 400 g de carottes  (soit environ 5 carottes)
  • 1 orange
  • 2 c à s de jus de citron
  • 300 g de sucre à confiture
  • 20 cl d’eau
confiture-grenade2
Épluchez et râpez vos carottes. Récupérez les pépins de grenade. Épluchez l’orange, séparez les quartiers puis recoupez-les en trois. Déposez l’ensemble dans une casserole. Ajoutez le sucre, l’eau, et le jus de citron.

Couvrez et mettez à cuire pour 40 minutes à feu moyen, en remuants une fois de temps en temps.

Versez dans des bocaux à confiture stérilisés, refermez et retournez immédiatement le bocal. Attendez qu’elle soit bien froide pour tartiner sur vos brioches, tartines, crêpes…
confiture-grenade4

Spécialité des Etats-Unis : Peach & melon cobbler

Tout le monde connait le crumble, le cobbler est en quelques sorte son cousin moins célèbre… En tout cas en France, car aux États-Unis, ce dessert est mythique!
Mais qu’est-ce donc que le cobbler? C’est un dessert composé simplement de fruits couverts de pâte et cuits au four, comme le crumble donc. La différence réside surtout dans la pâte, qui est ici moins sableuse et plus moelleuse, avec un bon goût de beurre…

On raconte que ce dessert aurait été invente aux États-Unis par les premiers colons anglais frustrés de ne pas trouver les ingrédients pour leur traditionnel pudding… Drôle de résultat, en tout cas à 10.000 lieues du pudding anglais si vous voulez mon avis!

Le cobbler dispose d’autant de variantes s’il y’a d’États aux États-Unis, le peach cobbler étant une des plus célèbres… Je vous en propose ma version enrichie de melon aujourd’hui, un régal bien estival à dévorer d’urgence!

 peach-melon-cobbler-3

Peach & melon cobbler

Pâte :

  • 50 g de sucre
  • 50 g de sucre brun
  • 25 g de beurre mou
  • 1/2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 1 oeuf
  • 30 g de farine
  • 30 g de flocons d’avoine
  • ½ pincée de baking powder
  • 1 pincée de sel
Garniture
  • 2 pêches épluchées coupées en petits morceaux
  • 40 g de melon coupé en petits dés
  • ½ c. à c.  de jus de citron

peach-melon-cobbler

Préchauffez le four à 180 degrés.
Mettez les sucres et le beurre dans le bol d’un mélangeur électrique et battez à vitesse moyenne jusqu’à ce que l’ensemble soit homogène. Ajoutez alors la vanille et l’oeuf et battez bien.
Dans un bol moyen, mélangez la farine, l’avoine, la baking powder et le sel. Ajoutez ensuite ce mélange au mélange de sucre en mélangeant au robot à basse vitesse jusqu’à ce que l’ensemble soit homogène.
Couvrez et réfrigérez 30 minutes.
Combine tous les ingrédients de la garniture dans un bol.
Huilez légèrement un moule carré ou des moules individuels et verser le mélange de pêche et de melons.
Déposez la garniture sur les pêches pour couvrir complètement les fruits.
Mettez  à cuire au four pendant 20 minutes, jusqu’à ce que le gâteau sur le dessus soit brun clair et gonflé.
peach-melon-cobbler-2

Cheesecake fraise rhubarbe

La rhubarbe est l’un des rares fruits qui pour une raison qui m’échappe, prospère et prolifère dans nos froides régions du Nord, de Picardie et d’Alsace. Il faut croire que ce fruit arrive à se nourrir du soleil qui est dans nos cœurs ! D’ailleurs si l’on veut être strictement exact, la rhubarbe n’est botaniquement pas un fruit mais un légume. Elle a juste été enregistrée officiellement comme fruit parce qu’on l’utilise dans les préparations sucrées…
Il faudra que je me risque à en cuisiner une variante salée un de ces jours!
Pour l’heure, je suis restée classique puisque je vous propose aujourd’hui des mini-cheesecakes au coulis fraise rhubarbe. Un régal bien frais que vous devriez adorer!
  cheesecake-fraise-rhubarbe-3

Cheesecake fraise rhubarbe

Pour le biscuit :

  • 100 g de beurre
  • 200 g de biscuits petit-déjeuner aux fruits secs
Pour l’appareil : 
  • 300 g de Philadelphia
  • 15 cl de crème liquide entière
  • 50 g du coulis
  • 3 œufs
  • 75 g de sucre
Pour le coulis
  • 250 g de fraises gariguettes
  • 100 g de rhubarbe
  • 2 c. à s. de citron
  • 60 g de sucre en poudre
  • 10 cl d’eau minérale

cheesecake-fraise-rhubarbe

Mixez le beurre fondu avec les biscuits. Tassez le mélange obtenu dans 6 moules et réservez au frais.
Prélevez 6 jolies fraises et mettez les de côté. Mixez les fraises restantes avec la rhubarbe, le jus de citron et le sucre.
Réservez dans un bol au frais.
Préchauffez le four à 180°C.
Mixez le Philadelphia avec la crème fraîche et le sucre. Ajoutez les œufs un par un toujours en mixant. Ajoutez enfin 50 g du coulis obtenu avant.
Versez ce mélange sur le biscuit et enfournez pour 40 minutes.
Laissez refroidir ensuite et mettez au frigo pour une nuit. Servez avec le coulis de fraise rhubarbe versé dessus ou comme moi, versé dans un trou creusé au centre de chaque cheesecake.
cheesecake-fraise-rhubarbe-2

2 mini brochettes pour les apéros d’été

Pim paf pouf, un dé de fromage, et plof, une tomate cerise et hop, voilà une brochette… Ce que j’aime avec les brochettes  c’est qu’on peut les composer en mixant tout et n’importe quoi : produits de saison, restes du frigo ou  trésors qui dorment dans les placards… Il suffit d’un peu d’imagination et de mixer les couleurs pour que tout le monde les adore à l’apéro!

En plus, elles ont souvent le mérite d’être diététiques ou tout au moins plus saines que des feuilletés ou charcuteries, car on a tendance à mixer les fruits et légumes avec le fromage ou la charcuterie ce qui équilibre un peu l’ensemble!

Pour celles-ci, je me suis inspirée des parfums d’une marque de surgelés que j’aime beaucoup : Picard. J’avais flashé sur les saveurs qu’ils proposaient et je me suis demandé si je pourrais les décliner à la maison… J’ai totalement inventé la composition à partir du titre inscrit sur les catalogues car je n’ai pas eu l’occasion de goûter celles qu’ils vendent, et j’ai remplacé ici ou là un produit par un autre, mais l’idée est là…

Pour la présentation rien de plus facile : c’est déjà un festival de couleurs en soi, que vous pouvez rehausser avec un peu de masking tape en deux coups de cuiller à pot (comme sur mes photos).

Il ne reste plus qu’au soleil à pointer le bout de son nez, et à nous servir un bon rosé coca zéro pour apprécier ces petites merveilles!
brochette-comte-tomate-pomme

Brochettes jambon cru, chèvre aux cranberries et pistaches et ananas mariné

Pour 8 brochettes

  • 8 fines tranches de Jambon cru
  • 60 g de fromage de chèvre
  • 10 g de cranberries séchées
  • 10 g d’éclats de pistaches torréfiées
  • 40 g d’ananas en conserve
  • 2 c. à s. citron vert
  • 1 pincée de gingembre
  • 1 pincée de  cannelle
  • 1/2 c. à c. de miel liquide
Dans un bol, déposez l’ananas en conserve coupé en dé. Ajoutez le gingembre, la cenelle, le miel liquide et le jus de citron vert. Mélangez pour que l’ananas soit bien enrobé et laissez au frais au moins 15 minutes.
Hachez menu les cranberries et mélangez-les avec les éclats de pistache.
Formez des petites boules avec le fromage de chèvre et roulez les dans ce mélange pour qu’elles soient bien enrobées.
Sur chaque brochette mettez une tranche de jambon cru roulée, un dé d’ananas, et une boule de chèvre.
brochette-jambon-cru-ananas-fromage-frais

Brochettes pomme comté tomates séchées

Pour 8 brochettes

  • 1/4 de Pomme
  • 40 g de Comté
  • 60 g de Tomates séchées
  • 1 c à s de jus de citron
Coupez le comté en dés. Coupez les tomates séchées en lanières. Lavez épluchez la pomme et coupez la en dés. versez dessus un peu de jus de citron pour éviter qu’elle noircisse. Mettez un dé de chaque sur les pics.
brochette-jambon-cru-ananas-fromage-frais2

Crumble aux abricots, cranberries et romarin

crumble-abricots-cranberries-romarin3
Le crumble est (comme tant d’autres desserts anglo-saxons) un de mes gâteaux préférés. J’aime sa simplicité et la texture croquante du mélange sablonneux sur le dessus, mais aussi la déclinabilité (NB : mot inventé) presque infinie de ce dessert au fil des saisons. Aujourd’hui je vous propose une recette à l’abricot. Je ne sais pas bien choisir les abricots et je les trouve souvent trop fades et peu sucrés quand j’en achète. C’est pourquoi j’ai choisi de les marier avec des cranberries séchées qui sucrent et adoucissent son acidité. Le romarin ajoute un peu de fun à l’ensemble. Attention à bien le mélanger pour éviter d’avoir des zones ou il est trop prononcé par rapport à d’autres.
crumble-abricots-cranberries-romarin

Crumble abricot, cranberries et romarin

 

  • 20 abricots
  • 150 g de cranberries séchées
  • 10 cl de jus d’orange
  • 10 cl d’eau
  • 150 g de cassonade
  • 150 g de farine
  • 125 g de beurre un peu mou
  • 1 c. à c. de romarin
crumble-abricots-cranberries-romarin2

Préchauffez le four à 210°C.
Nettoyez et coupez en gros morceaux les abricots, répartissez-les dans un plat allant au four et mélangez avec le romarin.
Mettez les cranberries dans un bol avec l’eau et le jus d’orange et passez au micro-ondes réglé au plus faible pour 10 à 15 minutes jusqu’à ce qu’ils aient doublé de volume puis ajoutez-les aux abricots.
Dans un saladier, mélangez la farine et la cassonade. 
Ajoutez le beurre en petits cubes et mélangez à la main de façon à former une pâte grumeleuse.
Émiettez cette pâte au dessus des fruits de façon à les recouvrir. 
Mettez au four pour 1/2 heure.
Servez tiède.

crumble-abricots-cranberries-romarin4