Archives par mot-clé : fruits

Grilled cheese chèvre pomme miel romarin

Décidément je suis dingue de grilled cheese, cette version américaine et encore plus riche en fromage du croque monsieur. Je ne me lasse pas de tenter de nouvelles déclinaisons, et après le grilled cheese au camembert et à la figue et le grilled cheese à la fourme d’Ambert et aux pommes j’ai décidé de persévérer dans l’association fruits fromage qui fonctionne super bien! Cette nouvelle version au chèvre et pommes continue de me ravir!

N’ayez pas la main trop lourde sur le miel pour éviter l’overdose de sucre : une cuiller à café rase à peine remplie suffit pour une tartine, l’objectif étant d’avoir un petit filet pour parfumer le chèvre…

Dernier détail, le grilled cheese c’est en moyenne 10 minutes maximum de préparation, tartinage et grillage inclus alors pour tous ceux qui n’ont pas encore testé, lancez-vous!
 grilled-cheese-chevre-pomme-miel-2

Grilled cheese chèvre pomme miel romarin

Pour 1 sandwich

  • 2 tranches de pain
  • 20 g de bûche de chèvre (2 tranches)
  • 1/4 de pomme golden
  • 1 c. à c. de miel liquide
  • 1/2 c. à c. de romarin
  • 15 g de beurre
  • Sel, poivre
Coupez la pomme en fines tranches. Mettez à dorer à la poêle avec une noisette de beurre et le romarin.

Pendant ce temps, coupez le pain de mie en deux dans la diagonale. Tartinez le pain de mie de beurre sur les deux faces.

Lorsque les pommes sont dorées, déposez les sur chaque tranche de pain. Déposez ensuite une rondelle de chèvre sur la moitié des triangles, puis ajoutez un filet de miel.

Salez, poivrez, puis refermez avec l’autre moitié de pain couvert de pommes.
Mettez à revenir à la poêle 2 minutes par face, jusqu’à ce que le pain soit doré et le chèvre fondant.

grilled-cheese-chevre-pomme-miel

Mes envies d’automne

Brrrrrrr !!! Le nez rouge, le bout des orteils glacés, la nuit qui tombe à peine le jour levé… l’automne est  bel et bien installé ! Vous savez ce qu’il vous faut ? Du tout chaud, du tout gras, bref du réconfort… C’est le moment de penser à soi et de se faire plaisir, en attendant sagement les fêtes!

Pour la première fois, je vous propose une sélection  de mes coups de cœur du moment, rencontrés sur mes blogs chouchous! J’espère que cet article vous plaira et vous donnera envie de tester leurs recettes, personnellement elles me font baver derrière mon écran d’ordinateur !

3039691611_2e31c5d529_z
Photo par Lali Masriera @Flickr

En automne, c’est le moment de :

3345751150_67bc7804d0_z
Photo par Steven Depolo @Flickr

Ciocolatta crémeux
Photo par Frédérique Voisin-Demery @Flickr

3035384225_6b5fcf138e_z
Photo par Lali Masriera @Flickr

3034985495_b956ea9bb4_z
Photo par Vasile Cotovanu @Flickr

Et vous qu’aimez-vous faire à cette période?

Salade de fenouil, oranges et noix

La recette d’aujourd’hui n’est assurément pas dans la tendance de mes recettes habituelles : pas de fromage qui dégouline, pas de chocolat ou de bonbons fondus, pas même un peu de bacon ou de farce à la viande… Non non, une fois n’est pas coutume, cette recette est parfaitement saine!
Laissez-moi vous expliquer ce malentendu : j’achète régulièrement des paniers de fruits et légumes bio, parce que ça m’évite de réfléchir, ça me garantit d’avoir des produits de saison, et ça m’oblige à quelques exercices de style pour trouver quoi cuisiner avec les produits obtenus.

Mais quand j’ai découvert du fenouil dans mon panier, j’avoue que j’étais bien perplexe. D’abord il ma fallu une enquête Google pour être sûre que je n’avais pas confondu avec du céleri.
Ensuite en sentant la bestiole, je me suis rappelée que c’était le machin qui sentait le Ricard, et ça m’a fait une belle jambe car je ne voyais franchement pas dans quel plat mettre une espèce d’endive au goût de Ricard…

salade-fenouil-orange-2

Bref, j’ai zoné comme une âme en peine dans les recoins les plus obscurs d’Internet (Pinterest si vous préférez), où je suis tombée en arrêt sur cette salade qui réglerait tous mes problèmes d’un coup : utiliser mon fenouil mais aussi quelques unes des oranges qui prenaient la poussière dans ma cuisine.

Le plus dingue, c’est que le charme a opéré. Cette petite salade qui ne contient rien de ce que j’aime habituellement, je l’ai adorée, je m’en suis gavée avec joie pensant 3 jours à chaque repas pendant que mon homme qui a refusé de goûter me regardait d’un air dubitatif. Mais que voulez-vous? C’est super bon!

salade-fenouil-orange-3

Salade de fenouil, oranges et noix

  • 1 bulbe de fenouil finement émincé
  • 2 oranges épluchées et coupées
  • 1 poire tranchée finement
  • 45 g de pignons de pin
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 1 c. à s. d’huile de noix
  • 1 c. à c. de jus de citron vert
  • Les zestes d’un citron vert
  • ½ c. à c. de poivre noir
  • ½ c. à c. de sel

Coupez les oranges en suprêmes, en travaillant au dessus d’un bol, afin de collecter tout le jus.

Lorsque vous avez fini tous vos suprêmes, pressez tout le jus des épluchures avant de les jeter.

Dans un grand bol, ajoutez tous les ingrédients, y compris le jus d’orange.

Salez et poivrez puis servez.

salade-fenouil-orange

Source d’inspiration :

Tartelettes aux champignons, noix et marrons

C’est l’automne, on enfile ses bottes de pluie et on file dans les champs et les forêts à la recherche de champignons, noix, marrons… Ou on est une feignasse, on a peur de tomber sur un champignon hallucinogène et on achète bêtement tout ce qu’il faut au supermarché, comme moi quoi!

 Ces petites tartelettes seront parfaites pour vos apéros d’automne, mais vous pouvez aussi faire une variante façon pizza pour un repas complet! Je fais toujours ma pâte à pizza moi-même, pour utiliser de la farine semi-complète, bien meilleure nutritionnellement que la farine blanche (oui oui, je me la pète un peu là!), mais une pâte à pizza toute faite ira très bien aussi si vous n’avez pas le temps!

tartelettes-noix-champignons

Avec cette recette, je participe au concours que propose le site recettes.de sur le thème « Défi à la noix ».

http://recettes.de/defi-a-la-noix

 L’objectif est de proposer une recette qui contient des noix, ou d’autres fruits à coque comme les noisettes, les amandes, les pistaches…
  tartelettes-noix-champignons-3

Tartelettes aux champignons, noix et marrons

  • Une pâte a pizza
  • 2 c. à s. de crème fraîche
  • 2 c. à s. de parmesan
  • 75 g de champignons
  • 25 g d’échalote
  • 30 g de marrons
  • 15 g de noix
  • Un peu de beurre
  • Sel poivre
Émincez finement les échalotes, les champignons, les marrons et les noix et faites tout suer 5 minutes dans une poêle avec une noix de beurre. Salez et poivrez.
Coupez la pâte à pizza en mini cercles. Étalez la crème sur les cercles de pâte.

Préchauffez le four à 200°C.
Déposez une petite cuiller de mélange aux champignons sur chaque mini pizza puis saupoudrez d’une pincée de parmesan.

Enfournez pour 8 à 10 minutes et servez chaud.
tartelettes-noix-champignons-2

Mousse à la banane et au cookie

Il faut savoir que pendant très longtemps je n’aimais absolument pas les fruits. Entendons nous : une tarte aux fruits, une compote de fruits ou un jus de fruits, ça passait, même si par définition je préférais toujours manger n’importe quoi au chocolat plutôt que de toucher à des fruits. M’enfin, ça passait. Par contre, plutôt me faire manger un oursin avec les épines que de me faire avaler un quartier de pomme. Je trouvais ça piquant, acide, sans intérêt…

Mais bon, quand on aime surveiller sa ligne de manière compulsive, ne pas manger de fruits est un sacré handicap. C’est pourquoi j’ai décidé de me forcer à en manger jusqu’à aimer les fruits. Je me suis enquillé quelques kilos d’oranges, poires et raisins en grimaçant mais finalement j’ai réussi, après un an d’acharnement, à aimer tous les fruits auxquels j’avais voué 30 ans de haine féroce.

mousse-banane-cookie

Bref, maintenant que j’adore les fruits, la banane est mon fruit d’hiver préféré. Pour autant je la cuisine peu, et je pense même n’avoir jamais posté de recette à la banane sur ce blog…

Je me suis donc laissée tenter par une recette de mousse de banane que j’ai modifiée légèrement à ma façon. Au final j’ai adoré cette recette : le goût tout doux de la banane se marie parfaitement avec celui du biscuit et la texture de la mousse est idéale.

mousse-banane-cookie-3

Mousse à la banane et au cookie

Pour 8 verrines

  • 2 bananes
  • 80 g de cookies tout chocolat
  • 200 g de fromage frais
  • 100 g de chocolat blanc
  • 2 blancs d’œuf
  • 2 feuilles de gélatine
  • 6 c. à s. de jus d’orange
  • 2 c. à s. de sucre
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de crème liquide
  • 1 c. à s. de cacao en poudre

Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide.
Faites fondre le chocolat avec la crème, une fois qu’il est liquide, émiettez 50 g de cookies dessus et mélangez bien, versez ce mélange dans 8 verrines.

Mettez les bananes coupez en morceaux dans un récipient, ajoutez le jus de citron et mixez finement. Battez les blancs en neige et incorporez petit à petit le sucre en continuant de mélanger.

Faites chauffer le jus d’orange dans un poêlon, portez à ébullition, égouttez bien les feuilles de gélatine et faites les dissoudre dans le jus hors du feu.

Incorporez le mélange au jus d’orange, le fromage frais et les blancs d’œuf au bananes et mélangez bien. Remplissez les verrines de cette mousse et réservez au frigo au moins 2 h 30

Pour la déco, saupoudrez le cacao et  émiettez les 30 g de cookies restants sur la mousse.

mousse-banane-cookie-2

Source d’inspiration :
http://sucetteviolette.over-blog.com/2014/01/mousse-de-bananes-sur-lit-de-chocolat-et-speculoos.html

Pizza chèvre miel et noix

C’est l’automne, alors je m’en donne à cœur joie avec les noix, c’est bien simple : je les adore!

Cette recette m’a été inspirée par l’une des pizzas créations de Picard. Bah oui, ils ont souvent des plats qui me donnent super envie, mais je ne peux pas me résoudre à manger des plats tout faits!

 tarte-chevre-miel-noix

Enfin bon, pour les plus paresseux, sachez qu’il existe une pizza aux mêmes parfums toute faite chez Picard, et qu’elle a l’air rudement bonne, même si j’ose espérer qu’elle n’égale pas la mienne!

Avec cette recette, je participe au concours que propose le site recettes.de sur le thème « Défi à la noix ».

http://recettes.de/defi-a-la-noix

L’objectif est de proposer une recette qui contient des noix, ou d’autres fruits à coque comme les noisettes, les amandes, les pistaches…

tarte-chevre-miel-noix-2

Pizza chèvre miel et noix

Pour 2 pizzas individuelles

Pour la pâte à pizza

  • 175 g de farine semi complète
  • 5 g de sel
  • 5 g de levure de boulanger
  • 12,5 cl d’eau
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
Pour la garniture
  • 3 c. à s. de crème fraîche
  • 8 tranches de bûche de chèvre
  • 1/4 d’oignon rouge
  • 25 g de noix
  • 1 c. à s. de miel liquide
  • 2 c. à s. de parmesan râpé
  • 1 c. à c. d’origan
  • 1 c. à c. d’huile d’olive
Mettez une partie de la farine, le sel et la levure dans le bol du mixeur.

Ajoutez l’eau tiède. Ajoutez l’huile d’olive.

Mélangez à vitesse moyenne pour obtenir une masse humide et ajoutez la farine restante.

Travaillez jusqu’à ce que la masse soit homogène.

Laissez pointer, puis farinez à nouveau et mélangez.

Basculez la pâte sur le plan de travail et pétrissez.
Répétez le pétrissage au moins deux fois en faisant pousser la pâte deux fois à température ambiante entre chaque pétrissage.

Formez une boule et laissez à température ambiante une dizaine de minutes avant de l’abaisser en forme rectangulaire dans laquelle vous couperez 12 carrés.

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7).

Coupez l’oignon rouge en rondelles.

Séparez la pâte en deux parties égales et étalez-les en deux rectangles.

Étalez la crème fraîche dessus.

Répartissez les oignons, les rondelles de chèvre, les noix grossièrement concassées, saupoudrez de parmesan puis ajoutez un filet de miel, un filet d’huile d’olive et saupoudrez de romarin.

 

tarte-chevre-miel-noix-3

Clafoutis ou flognarde de prunes au lait d’amande

L’été est une saison que j’apprécie pour plein de raisons : on part en vacances, on fait des barbecue et des apéros qui s’éternisent dans le jardin, et on mange plein de bons desserts aux fruits de saison… Malheureusement cette saison est toujours trop courte et on voudrait la prolonger au maximum! La bonne nouvelle, c’est que certains fruits restent de saison encore durant le mois de septembre et octobre, comme les fruits des bois ou encore la prune. Quand j’ai acheté ces jolies prunes, qui seront sûrement les dernières de l’année, j’ai immédiatement pensé les utiliser dans un clafoutis.

En faisant quelques recherches j’ai découvert que le clafoutis doit son nom à la présence des cerises… Point de cerises, point de clafoutis, donc mon gâteau s’appelle plus officiellement une flognarde! Mais bon, je doute que tout le monde sache ce qu’est une flognarde, personnellement je n’en avais jamais entendu parler et mon correcteur orthographique non plus puisqu’il essaye constamment de me proposer de remplacer ce mot par « blog barde » (ce qui n’a aucun sens, vous en conviendrez!)

clafoutis-prune-3

La principale difficulté dans les gâteaux aux fruits d’été est d’éviter qu’ils ne rendent trop de jus et ne détrempent le gâteau. La meilleure technique est de ne pas dénoyauter les fruits, mais personnellement je n’aime pas risquer de me casser une dent à chaque bouchée. Du coup j’ai prévu un fond de polenta, sucre et amande pour limiter la propagation du jus. Si vos fruits sont très murs il vous faudra peut être allonger la cuisson de 5 à 10 minutes pour que l’appareil prenne bien malgré le jus.

Au final, vous obtiendrez un dessert bien frais et légèrement acidulé mais pas trop non plus, bref comme je l’aime, et je pense que vous l’aimerez aussi!
 clafoutis-prune-2

Flognarde aux prunes au lait d’amande

  • 750 g de prunes
  • 35 cl de lait d’amandes
  • 30g de farine
  • 2 c. à s. de miel liquide
  • 75 g de sucre + 2 c. à s.
  • 1 c. à s. de poudre d’amandes
  • 1 c. à s. de polenta
  • 50g de beurre fondu
  • 1 c. à s. de rhum
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à s. de vanille liquide

Dans un grand saladier, versez la farine et le sucre puis ajoutez les oeufs un par un en mélangeant, puis ajoutez le lait, le beurre fondu,  le sel et enfin l’arôme de vanille et le rhum.

Préchauffez le four à 210°C.

Nettoyez puis coupez en deux les prunes et enlevez les noyaux.

Tapissez le fond du moule avec les 2 cuillers de sucre, l’amande en poudre et la polenta puis couvrez avec les prunes (l’intérieur de la prune tourné vers le plat de manière à ce qu’il trempe dans le sucre) puis versez par dessus les 2 cuillers de miel et le mélange.

Mettez au four 10 mn à 210°C puis baissez à 180°C et remettez pour 30 à 35 minutes.

Laissez refroidir avant de servir.

clafoutis-prune

Apple pie Framboise Mûre

L’apple pie est une véritable institution dans de nombreux pays. On pourrait le comparer à notre fameuse tarte aux pommes, mais l’Apple pie a certaines spécificités : d’abord la pâte, qui peut être plutôt sablée, plutôt feuilletée mais qui est en tout cas souvent plus épaisse que dans une tarte, et qui couvre généralement le dessus et le dessous du gâteau.

apple-pie-mure-framboise-2

Ensuite la garniture aux pommes : on a ici une garniture épaisse de dés de pommes, qui peuvent être accompagnés d’autres fruits ou épices suivant les spécialités locales : cannelle, raisins secs, fruits de saison…

Vous trouverez sûrement un peu abusif de parler d’un apple pie pour un gâteau à la mûre et à la framboise, mais je vous rassure mon gâteau contient bien l’ingrédient de base : la pomme!

apple-pie-mure-framboise-3

Les framboises et les mûres vient enrichir cette version de saison, si vous la cuisinez à une autre période, utilisez des fruits congelés ou innovez avec d’autres fruits de saison… Je doute que cette recette puisse se rater, quoi qu’on mette dedans!

Ne zappez pas les flocons d’avoine. Ils peuvent sembler accessoires mais ils vont absorber l’excédent du jus des fruits pour éviter que la pâte ne se détrempe.

Servez ce délicieux gâteau frais ou plus gourmand, tiède avec une boule de glace!

apple-pie-mure-framboise-4

Apple pie Framboise Mûre

Pâte :

  • 50 g de farine
  • 350 g de farine complète
  • 200 g de beurre mou
  • 2 œufs
  • 120 g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique

Garniture :

  • 500 g de pommes
  • 150 g de framboises
  • 150 g de mûres
  • 3 c. à s. de jus de citron
  • 4 c. à s. de confiture de mûres
  • 2 c. à s. de cannelle
  • 3 c. à s. de flocons d’avoine
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 sachet de sucre vanillé

apple-pie-mure-framboise-5

Dans un saladier, versez les farines et la levure. Ajoutez le sucre puis le beurre coupé en touts petits morceaux et mélangez avec les doigts pour incorporer le beurre.
Ajoutez les oeufs et pétrissez pour obtenir un mélange homogène.
Formez une boule avec environ les 3/4 de la pâte et une autre boule avec le quart restant, puis mettez-les au frais pour 1h minimum.

Pendant ce temps, pelez les pommes, faites les mijoter à feu doux dans une poêle avec le jus de citron pendant 10 minutes. A mi-cuisson, ajoutez la cannelle et la confiture de mures.

Préchauffez le four à 200°C.
Étalez dans un plat à tarte la grosse boule de pâte pour obtenir le fond et les bords de votre gâteau.

Saupoudrez-le avec les flocons d’avoine et le sucre vanillé, puis déposez le mélange aux pommes, les framboises et les mûres.
Couvrez avec le restant de pâte, en le répartissant un peu partout et en laissant apparent le mélange de fruits par endroits.

Mettez au four pour 30 à 40 minutes jusqu’à ce que le gâteau soit doré et le mélange de fruits bouillonnant.

apple-pie-mure-framboise

Cookie géant mi-figue mi-raisin

Me revoilà avec une deuxième recette pour le défi culinaire Recettes.de du mois : mi figue mi raisin. Après le grilled cheese au fromage de brebis, figue et raisin, je voulais tenter une recette sucrée sur le même thème puisqu’il se prête aussi bien aux plats qu’aux desserts!

J’ai profité de ce prétexte pour vous préparer un cookie géant : cela faisait longtemps que cette aberration de la nature, forcément venue des États-Unis me titillait!

cookie-geant-mi-figue-mi-raisin-3

Le principe est tout simple : vous préparez de la pâte à cookie comme si vous alliez en cuisiner une vingtaine, et finalement vous en faites un seul. Le temps de cuisson est à peine plus long, et il faut faire attention au syndrome d’étalement du cookie au four : même si j’avais fait attention de mettre la pâte au centre de mon plat à pizza en laissant 10 centimètres de marge tout autour, le cookie s’est tellement étalé qu’il a même débordé du plat dans lequel je l’avais mis!

Vous pensez sûrement qu’il n’y a aucune différence avec des cookies normaux et c’est presque vrai : au delà de l’aspect impressionnant de la bête, la zone « moelleuse » est plus grande que sur des cookies classiques donc si comme moi vous aimez vos cookies plutôt mous au cœur vous serez tout de suite fans!

Ne cuisez donc pas trop ce cookie. Rappelez-vous que le biscuit va continuer à cuire en refroidissant : comptez 13 minutes pour un cookie bien mou jusque 15-16 minutes pour un cookie un peu plus sec!

Au niveau du goût je suis tombée totalement amoureuse de ce mélange figue raisin : le goût de ces fruits secs se marie super bien à la pâte à cookie et les morceaux de figue et de raisins sont tout moelleux! Si j’avais pu je me serais mangé le cookie d’un coup (L’occasion de dire « bah quoi, j’ai mangé qu’UN cookie!« )

cookie-geant-mi-figue-mi-raisin-2

Cookie géant mi-figue mi-raisin

  • 230 g de beurre fondu
  • 150 g de vergeoise brune
  • 1 gros œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 275 g de farine semi complété
  • ½ c. à c. de sel
  • ½ c. à c. de bicarbonate de soude
  • 4 belles figues sèches coupées en petits morceaux
  • 85 g de raisins secs
  • 1 c. à s. de rhum
  • 1 c. à s. d’eau
Préchauffez le four à 160°C.

Tapissez une plaque à pizza avec du papier cuisson.
Dans un grand bol, mélangez le beurre fondu et le sucre brun.

 Ajoutez les œufs et l’extrait de vanille.

Dans un autre bol, mélangez la farine, le sel et le bicarbonate de soude.
Ajoutez le mélange de farine au mélange au beurre, en remuant jusqu’à obtenir une pâte lisse.

 Ajoutez au mélange les figues et les raisins secs en en réservant un quart.

Versez la pâte au centre du moule sans l’étaler : le cookie s’étalera tout seul durant la cuisson.
Saupoudrez le reste des figues et raisins sur le dessus.

 Mettez à cuire au four pendant 13 à 15 minutes.

Laissez le biscuits refroidir sur le plateau jusqu’à ce que le cookie ait complètement refroidi.

cookie-geant-mi-figue-mi-raisin

Source d’inspiration :
http://divascancook.com/giant-cookie-cake-recipe-chocolate-chip-cookid’œufe-recipe/

Grilled cheese au fromage de brebis, figue et raisin

Décidément on ne m’arrête plus dans ma folie du grilled cheese, qui vire légèrement à l’obsession. Il suffit que je croise n’importe quel aliment et je ne peux pas m’empêcher de me demander ce qu’il donnerait calé entre deux tranches de pain avec du fromage et passé à la poêle : un Nutella grilled cheese? Un andouillette grilled cheese? Un macaroni au fromage grilled cheese? Il faut que je me calme, ces associations bizarres viendront peut-être un de ces jours mais pour l’instant celle que je vais vous proposer m’a été inspirée par le défi culinaire Recettes.de du mois : mi figue mi raisin.

 Une association qui s’est vite imposée à moi puisque ces fruits font partie de ceux qui accompagnent le mieux le fromage… Et hop une bonne excuse pour manger encore du grilled cheese (ce n’est que la troisième fois cette semaine après tout!)

Eh bien je dois vous dire que cette nouvelle association fonctionne à merveille! Les amateurs de sucré salé devraient se régaler! Une seule consigne pour bien réussir ce grilled cheese, pensez à saler et poivrer les figues et le raisin pendant que vous les poêlez, ça donnera plus de goût à l’ensemble !

grilled-cheese-brebis-figue-raisin-2

Grilled cheese au fromage de brebis, figue et raisin

Pour deux sandwiches

  • 4 tranches de pain coupé
  • 80 g de fromage de brebis type Etorki
  • 1 figue fraîche
  • 3 grains de raisin blanc
  • 1 c. à c. de romarin
  • 1 c. à c. de miel liquide
  • 2 c. à s. d’eau
  • Sel, poivre
  • Un peu de beurre ramolli

grilled-cheese-brebis-figue-raisin-3

Faites revenir 5 minutes à la poêle le raisin coupé en deux avec la figue coupée en rondelles, l’eau, le romarin et le miel. Salez et poivrez.
Tartinez les tranches de pain avec du beurre ramolli, sur le recto et le verso.
Déposez la moitié du fromage de brebis sur une face, puis le mélange de figue et raisin. Poivrez et ajoutez le reste du fromage.
Refermez avec l’autre moitié du pain beurré.
Mettez à chauffer une poêle à feu moyen. Déposez le sandwich et couvrez.
Laissez 2 minutes puis retournez le sandwich et laissez deux minutes également la deuxième face.

Dès que le pain a bruni et le fromage bien fondu, servez avec de la salade.

 

grilled-cheese-brebis-figue-raisin