Archives par mot-clé : courge

Mini frittatas à la courgette, pesto et jambon serrano

La frittata est l’un de mes plats préférés à préparer en semaine, car tout ce qui traîne dans le frigo et demande à être cuisiné en urgence peut aller dedans. En plus, préparer une frittata est tellement simple que chaque maman/cuisinier/gourmand overbooké devrait apprendre à en faire.
La frittata constitue un dîner plein de protéines et j’adore que l’on puisse changer les ingrédients que l’on met dedans suivant la saison. J’en fais souvent comme repas en début de semaine, car j’aime cuisiner plus simplement après le week-end. Mais j’aime aussi la manger froide, coupée en morceaux à l’apéro.
Si vous ne savez pas ce que c’est qu’une frittata, on ne va pas se mentir, c’est très proche de l’omelette française ou de la tortilla espagnole. En Italie, la frittata est simplement une omelette cuite avec pas mal d’huile d’olive et souvent garnie d’artichaut ou d’asperges. Beaucoup de cuisiniers finissent la cuisson de la frittata au four, surtout parce qu’elle elle est bien épaisse et a donc du mal à cuire uniformément à la poêle. En fait, il existe probablement un million de façons différentes d’en faire, comme pour les omelettes. Amusez-vous à expérimenter avec des garnitures différentes, vous ne serez pas déçus!
Celle-ci est d’inspiration printanière : des courgettes, du pesto et un peu de jambon serrano! Pour cette variante, j’ai choisi de faire des mini frittata individuelles! Et j’ai réalisé la cuisson au four, ce qui permet une recette moins grasse que l’originale, très généreuse en huile d’olive.
 

Mini frittatas à la courgette, pesto et jambon serrano

Pour 2 mini fritattas

  • 4 œufs
  • 10 cl de lait
  • 1 c. à s. de pesto
  • 100 g de courgette
  • 1 pincée d’ail semoule
  • 2 tranches de jambon serrano
  • 2 c. à s. de parmesan
  • 1 c. à s. d’huile d’olive

Battez les œufs avec le pesto et le lait, salez et poivrez.
Épluchez et coupez en 4 puis en rondelles les courgettes et faites les revenir avec l’ail semoule et l’huile 5 à 10 minutes à la poêle.

Dans deux plats individuels, versez les œufs battus et la moitié des courgettes.

Préchauffez le four à 180°C et enfournez pour 10 minutes.
Ajoutez le reste des courgettes, le jambon cru, saupoudrez de parmesan et ré-enfournez pour 5 minutes de plus.

Lasagnes végétariennes ail et fines herbes

Il m’arrive souvent de manger des repas sans viande. Ce sont des repas économiques mais aussi sains car ils font la part belle aux légumes. Chez nous, on adore les légumes, donc cela ne nous pose aucun souci! Mais je ne suis pas un sainte ni un lapin, et je ne me satisfais pas que de légumes, souvent j’aime y associer du fromage pour le côté gourmand!
Les plats de pâtes et la gastronomie italienne se prêtant très bien à une cuisine sans viande, j’ai imaginé une recette de lasagnes végétariennes aux courgettes, brocolis et fromage frais. Le mélange de fromage frais et de fromage blanc remplace alors la bolognaise et j’ y ai associé 3 fromages différents pour obtenir des lasagnes vraiment savoureuses. Ce fut un délice!
Avant de les ajouter dans mes lasagnes, j’ai fait revenir mes légumes dans de l’huile d’olive avec un peu d’ail, du sel, du poivre, et j’ai déglacé au vin blanc, je trouve que ça donne du goût et du fondant aux légumes !
J’utilise des plaques de lasagnes sèches sans précuisson pour gagner du temps. J’ai entendu dire qu’on trouve maintenant des plaques de lasagnes fraîches au rayon pâtes fraîches des supermarchés. Elles permettraient de se rapprocher des pâtes fraîches maison au niveau du goût… Perso je n’ai pas essayé, mais je tenterai sûrement la prochaine fois! Et vous, vous avez déjà testé ? Si non, ça peut être l’occasion de vous régaler avec ces lasagnes!
  
P.S. : Si vous aimez les lasagnes, cette version de lasagnes blanches aux échalotes est sans doute ma meilleure réussite en la matière!

Lasagnes végétariennes ail et fines herbes

Pour 2 petits plats individuels
  • 1 courgette
  • 1/2 brocoli
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 4 feuilles à lasagne
  • 175 g de fromage blanc
  • 175 g de fromage frais ail et fines herbes
  • 10 cl de lait
  • 4 c. à s. de gruyère râpé
  • 2 c. à s. de parmesan
  • 5 cl de vin blanc
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel poivre
Épluchez et coupez en tout petits morceaux la courgette, puis le brocoli, l’oignon et l’ail.
Faites tout revenir 10 minutes à la poêle avec l’huile d’olive. Déglacez avec le vin blanc, prolongez jusqu’à de que tout le vin soit évaporé, salez, poivrez, et réservez.
Mélangez le fromage blanc et le fromage frais, salez et poivrez.
Dans 2 plats individuels, déposez une feuille de lasagne pour tapisser le fond du plat, couvrez avec le mélange de légumes puis le fromage blanc, le reste des feuilles de lasagne. Versez le lait, couvrez avec les deux fromages.
Préchauffez le four à 180°C et enfournez pour 20 minutes.

Spécialité du Maroc : tajine kefta oeuf

Un tajine est un plat d’argile marocaine avec un couvercle conique, généralement utilisé pour cuire des ragoûts braisés lentement.


Cependant, il n’y a rien dans ce plat qui nécessite réellement de mijoter très longuement, il est donc tout à fait possible de cuisiner ce plat dans une poêle ou un plat à four si vous n’avez pas de tajine!

Vous pouvez facilement adapter cette recette de base avec de nombreux légumes pour obtenir une grande variété de ragoûts faciles à faire et savoureux.
Ce plat n’est pas un tajine ultra classique, c’est plutôt une version simplifiée pour le quotidien, l’utilisation de pois chiches en boîte fait notamment gagner beaucoup de temps mais si vous voulez utiliser des pois chiches secs, cela ne sera que meilleur… Je n’utilise que des ingrédients tout à fait basiques, à part peut-être le raz el hanout, produit phare de la cuisine nord africaine, composé d’au moins 20 épices différentes.

On en trouve facilement dans toutes les épiceries orientales, mais aussi au supermarché, donc ne vous privez pas de la saveur de ce mélange d’épices qui pourra vous resservir dans de nombreuses recettes d’autres tajines ou couscous!
Pour un dîner rapide, servez ce tajine seul ou avec de la semoule et un peu de yaourt grec.

P.S. : Si vous aimez les saveurs du Maroc, ce guacamole d’inspiration marocaine devrait vous plaire!

Tajine kefta œuf

Pour la viande hachée

  • 500 g de viande hachée (bœuf, agneau)
  • 1 c. à c. de cumin
  • 1 c. à c. de paprika
  • ½ oignon haché
  • 1 c. à s. de persil
  • Sel, poivre

Pour la sauce tomate

  • 1 boite de pulpe de tomate
  • 1 c. à c. de cumin
  • 1 c. à c. de paprika
  • 1/4 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à c. de menthe séchée
  • 1 c. à c. de raz el hanout
  • 1 pincée de piment de Cayenne

Pour les légumes

  • ½ oignon haché
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 2 courgettes en dés
  • 2 petites aubergines en dés
  • 1 boite  moyenne de pois chiches
  • 1 c. à s. de persil ciselé
  • 4 œufs
  • Sel, poivre

Commencez par préparer la farce en mélangeant la viande hachée, l’oignon, les épices et le persil. Mélangez le tout, formez des boulettes et réservez.

Mélangez la pulpe de tomate avec les épices, et réservez.Dans un tajine, chauffez l’huile d’olive,  ajoutez l’oignon, l’ail, et les courgettes et l’aubergine et faites revenir 5 minutes. Ajoutez les les boulettes de viande hachée, laissez dorer une dizaine de minutes et retirez-les à l’aide d’une écumoire. Ne les faites pas revenir trop longtemps pour ne pas qu’elles durcissent. Dans la même huile,  ajoutez la pulpe de tomates épicée et laissez mijoter cette sauce 15 minutes. Ajoutez les boulettes de viande hachée, les pois chiches, couvrez et laissez cuire à petit feu à couvert une quinzaine de minutes. Quand la viande est cuite, cassez les œufs sur le tajine, salez, couvrez encore une fois le tajine et laissez cuire les œufs.  Il faut que le jaune reste coulant.Parsemez de persil ciselé et servez aussitôt avec du bon pain maison.

One pot pasta thaï épicées

Je ne sais pas vous, mais moi j’adore la cuisine épicée. Il y en a certains qui ont la gorge en feu au moindre tour de moulin à poivre en trop, et il y a ceux qui apprécient le jour même mais ont mal au ventre toute la journée le lendemain (et donc finalement ils finissent par ne plus apprécier non plus).
J’ai la chance de n’appartenir à aucune des deux catégories : je suis capable de manger des plats que d’autres jugent immangeables et de les apprécier. Mais je ne suis pas une kamikaze non plus! Je peux vous dire que j’ai mangé en Chine des plats de cuisine sichuane qui arrachaient vraiment, vraiment beaucoup, c’était délicieux… Mais j’avais l’impression que mon haleine allait prendre feu si un fumeur passait à moins de 5 mètres de moi tellement c’était violent!
Mon homme supporte encore mieux le piquant que moi, donc je m’en donne à cœur joie en cuisine, et chez nous il y a toujours un pot de purée de piments dans le frigo.
La recette que je vous propose de réaliser aujourd’hui est épicée grâce à la sauce sriracha, vous savez, cette sauce pimentée chinoise dont je vous ai parlé ici. Je vous indiquais comment la réaliser maison, mais vous pouvez en trouver toute faite dans toutes les épiceries chinoises au ou rayon cuisine du monde des hypermarchés.
Avec cette recette, vous n’allez pas cracher le feu je vous rassure, pas la peine de prévoir un litre de lait à côté de vous, surtout que j’ai vu une émission qui démontrait que cette astuce ne fonctionne pas très bien contre le piment… Il vaut mieux prendre de la chlorophylle ou du menthol, bref un chewing-gum en cas d’alerte au piquant!
Cette recette a tout pour plaire, car elle est réalisée en one pot, c’est à dire qu’on ne salit qu’une seule casserole et le tour est joué!
 

One pot pasta thaï épicées

Pour 2 gros bols
  • 150 g de vermicelles de riz
  • 3 c. à s. d’huile de sésame
  • 1 courgette, coupée  en deux dans la largeur puis en tranches
  • 4 champignons shiitaké deshydratés
  • 2 pincées d’ail en poudre
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à s. de nuoc mam
  • 1/2 à 2 c. à s. de sauce sriracha
  • 1 cm de gingembre frais râpé
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 oignon
  • 2 c. à s. de goma-sio ou sésame
  • 25 cl + 30 cl d’eau
Faites bouillir 25 cl d’eau et mettez-y  les 4 champignons à se réhydrater une quinzaine de minutes.
Pendant ce temps, râpez le gingembre, préparez la courgette et épluchez l’oignon.
Égouttez les champignons mais gardez le jus de trempage.
Mixez grossièrement les champignons et l’oignon.
Dans une poêle,  déposez 2 cuillers à soupe d’huile de sésame et faites revenir les courgettes, le mélange champignon oignons et le gingembre environ 8 minutes avec l’ail en poudre, du sel et du poivre.
Ajoutez les pâtes, le jus des champignons, le reste de l’eau, la sauce soja, le nuoc mam, la sauce sriracha.
Couvrez et faites cuire 4 à 5 minutes jusqu’à ce que le bouillon soit presque bu et que les pâtes soient cuites.
Ajoutez presque toute la coriandre fraîche, l’huile de sésame restante et prolongez de 1 minute en mélangeant.
Servez dans des bols en saupoudrant de coriandre fraîche et de goma-sio.

Comment renouveler la fête de Pâques?

Si Pâques est une bonne journée garantie pour les enfants qui savent déjà qu’ils vont se gaver de chocolats et autres douceurs ultra sucrées, j’ai longtemps regretté que cette fête ne soit pas un peu plus fun et renouvelée pour devenir une vraie institution au même titre que Noël.
Pour que Pâques plaise autant aux adultes qu’aux enfants, vous n’êtes pas obligés de forcer les adultes à chercher leurs œufs dans le jardin (mais on le fait dans ma famille et on s’en porte très bien). Déco, cadeaux, ambiance, voici mes petites idées pour créer l’événement et donner un côté plus moderne à cette jolie journée!
Avec plein de nourriture, de bons cocktails et des jolies couleurs pastels partout, vous devriez apprécier Pâques, ou je ne comprends pas!
puree-chou-fleur-romarin

Un menu dépoussiéré

Si le gigot et les haricots vous fatiguent d’avance, vous pouvez facilement sortir des sentiers battus. En apéro, que diriez-vous de chips de carottes au cacao, de petites fleurs au saumon et tzatziki, ou encore de lapins feuilletés au chèvre frais? Poursuivez avec un burger d’agneau par exemple, accompagné d’une purée de chou-fleur au romarin ou de pommes de terre farcies au chaource? Plus légers ou presque, ces petits crumbles aux haricots, petits pois et chèvre sont délicieux et faciles à préparer. On remplace les traditionnels haricots par des baked beans et le tour est joué! Si vous n’aimez pas les burgers, des capellini aux sardines feront peut-être votre bonheur, ou encore des tartines printanières sardine courgette feta.
Au niveau du dessert, pour moi rien ne vaut le carrot cake. Mai si vous doutez, essayez aussi les mini cheesecakes à la fraise ou la tourte aux fraises et à la menthe.
burger-agneau-feta2

Faire un brunch de Pâques

Qui dit Pâques dit œufs et qui dit œufs dit brunch, non? Comme en plus, Pâques à lieu un dimanche, on n’a aucune excuse pour ne pas de faire un méga brunch! On attaque avec des œufs cocotte à la vache qui rit, ou encore des œufs brouillés aux apéricub ou un œuf au chorizo en baguette. Une fois encore, les baked beans seront vos meilleurs alliés. Accompagnez tout ça de jolies corbeilles de pain, d’un plateau de fromage, charcuterie et saumon fumé et le tour est joué!
 oeuf-cocotte-vache-qui-rit3

Côté boissons

Il vous faut un cocktail signature de Pâques. Qui dit pâques dit chocolat, bonbons et sucreries en tous genres, donc une vodka tagada ou un cocktail rose girly décoré de nounours feront parfaitement l’affaire!

Des chocolats faits maison

Si vous ne voulez pas cuisiner, vous pouvez simplement composer vous-même des jolis paniers ou seaux remplis de petits œufs et bonbons mélangés. Vous pouvez aussi préparer des jolis biscuits, comme ces biscuits décorés façon œufs de Pâques, ou ces petits sablés au chocolat blanc et blé soufflé. Vous pouvez aussi réaliser ce délicieux chocolat noir aux noix grillées, ou encore ces petits nuages au chocolat, ultra simples à faire et super bons! Par ici je vous donne quelques bases pour des chocolats fourrés maison, je suis loin d’être experte mais tout le monde les a adorés et ils sont à la portée de tous.
cookies-oeufs-de-paques3

Variez les cadeaux

Pour ne pas provoquer d’overdose de chocolat, on peut varier les cadeaux sans faire trop de hors sujet. Vous pouvez acheter ou fabriquer des jouets et activités sur le thème des œufs ou du printemps pour les plus jeunes. Pour les adultes offrez des fleurs, des graines, des ustensiles de jardinage pour un esprit « retour des beaux jours », ou encore des jolies bougies ou des coquetiers. Côté gourmandises, si vous voulez limiter le sucre, visez du côté du fromage, de la bière, des liqueurs de plante, ou encore des kits comme ces kits à riz au lait.

Un dress code?

Et si on imposait à tout le monde de porter du pastel, de s’habiller en rose ou de porter du jaune dans l’esprit poussin? Pas sûre que ça plaise à tout le monde mais je me dis que ça peut être drôle!
Source: BuzzFeed

Soignez la déco de table

Pour une décoration faite maison et pas cher, vous pouvez confectionner de jolis marque-place en mettant quelques petits œufs en chocolat emballés comme un cadeau dans du joli tissu avec un ruban et une étiquette avec le prénom de chaque convive.
Prévoyez des centres de table sympa : un joli verre que vous remplirez d’herbes et de pâquerettes et de quelques œufs en chocolat, ou encore une boite à œufs remplies de coquilles d’œufs ouverts en guise mini-vases dans lesquels vous déposerez quelques fleurs des champs.
Source ProFlowers @Flickr
Avec tout ça et un peu de bonne humeur, je ne doute pas que vous allez passer une super journée de Pâques! Ce qui compte c’est bien sûr de la passer en bonne compagnie avec ceux que vous aimez! Et vous, vous avez des traditions ou habitudes à partager sur cette journée?

Mes idées recettes à faire avec des tortillas

J’adore les tortillas de blé ou de maïs, et j’essaie d’en avoir toujours au moins un paquet d’avance dans mes placards! Mais bien sûr, je n’ai pas toujours envie de les cuisiner avec la recette indiquée sur la boite! Parce qu’elles sont parfaites pour la cuisine tex-mex mais aussi pour plein d’autres choses, voici mes recettes préférées à faire avec ces galettes tortillas!

Des wraps poulet kimchi

wrap-poulet-kimchi-2

Des wraps au poulet, poivron mariné et ricotta

wrap-poulet-mais-2

Des enchiladas aux haricots rouges et courge butternut

enchiladas-vegetariens-courge-haricots-2

Une pizza turque de Jamie Oliver

pizzas-turques-3

Une tacos party vegan

vegan-tacos-party-3

 Des breakfast burritos à la poêle

breakfast-burritos-3

Des lasagnes tortillas

lasagnes-tortillas

Mes meilleures recettes de 2016

La fin d’année est là! Dans quelques heures nous serons en 2017! Avant de vous faire part de mes résolutions, et de mes projets pour l’an prochain dès demain, aujourd’hui c’est plutôt l’heure du bilan! J’ai passé une année extrêmement speed, épuisante mais surtout géniale, et c’est aussi grâce à vous : bonne humeur, gourmandise, de belles rencontres de blogueuses de jolis partenariats, j’ai l’impression d’être vraiment gâtée ! J’espère que vous avez passé un très beau réveillon de Noël… Pour continuer dans le bilan, je vous propose de découvrir les recettes de cette année qui ont eu le plus de succès, certaines m’ont beaucoup surprises d’autres moins… Êtes-vous plus sages que l’année dernière ou c’est moi? Il y a énormément de recettes de légumes dans ce top 10! heureusement que les boulettes de camembert sont présentes sinon je commencerais à penser que vous n’aimez plus le fromage ^^ J’espère avoir autant d’occasions de vous (me) régaler l’an prochain!

Je vous laisse avec cette liste et vous souhaite de passer un très beau réveillon, que vous le passiez en amoureux, en famille, entre amis ou même seul! De mon côté je vais faire la fête entre amis pour la première fois depuis 2 ans, faute de baby-sitter les deux années précédentes ^^ Joyeux dernier jour de 2016 à tout(e)s et à 2017!

Potato rounds

potato-rounds-2

Curry de chayotte et patate douce

curry-patate-douce-chayotte

Pommes de terre à la sarladaise

pommes-de-terre-sarladaises-3

Frites de courgettes au parmesan

frites-courgette-2

Melanzane a la parmigiana

lasagnes-a-la-parmesane

Kyopolou

kyopolou-3

Moelleux à la châtaigne corse

gateau-corse-chataigne

Boulettes de camembert pané

camembert-pane

 Empanadas chilenas

empanadas-chilenas-3

Pâte à pizza au chou-fleur

pate-pizza-chou-fleur-2

Risotto à la truffe noire

Il y a peu de choses aussi délicieuses et appétissantes qu’un bon gros bol de risotto aux champignons crémeux, surtout s’il est aromatisé avec des truffes noires fraîches.
Aujourd’hui, c’est vraiment une recette d’exception que je vous propose, parce qu’elle contient de la truffe noire d’hiver… Ce n’est pas une légende, les truffes noires sont de véritables diamants de la cuisine, en tout cas leur prix s’en approche!
Jusqu’à récemment, je n’avais jamais cuisiné avec des truffes fraîches. Même si j’aime la saveur de la truffe, pour des raisons de budget j’avais plutôt tendance à utiliser de l’huile de truffe pour me donner ce petit plus au niveau du goût. Mais je rêvais de cuisiner au moins une fois de la truffe fraîche et c’est désormais chose faite (plusieurs fois d’ailleurs, car avec une truffe on peut faire plusieurs recettes).
risotto-truffe-3
Ici j’ai mélangé les deux : l’huile de truffe pour bien parfumer l’ensemble et la truffe fraîche en copeaux parsemée à la fin afin que son goût ne soit pas modifié par la cuisson.
J’ai trouvé ma truffe chez un maraîcher lillois, il n’y en a pas toute l’année mais durant les 3 derniers mois de l’année oui, avec les fêtes cela devient un aliment de choix!
Avec les truffes comme avec beaucoup d’aliments de luxe, la simplicité est de mise. Il ne faut pas prendre le risque de noyer la saveur de votre truffe! On pense donc très vite aux plats de base comme les œufs brouillés ou encore le fameux risotto! J’ai décidé de faire le risotto parce que c’est l’un de mes plats préférés  et je n’ai franchement pas trouvé de meilleure façon d’accommoder les truffes. Pour couper la truffe, j’ai utilisé un économe qui m’a permis de râper de fines lamelles, c’est vraiment très pratique et tout le monde en a un!
Le résultat final est juste succulent et parfumé. Le riz est infusé aux truffes grâce à l’huile et prend une saveur terreuse. C’est vraiment un repas que l’on savoure à chaque bouchée, car soyons réalistes, ce n’est pas tous les jours qu’on va s’en refaire.
Ajoutez une bonne bouteille de vin et vous obtenez instantanément un repas de fête. C’est un plat tout trouvé pour un dîner aux chandelles, un anniversaire de mariage ou encore un tête à tête à nouvel an!
 risotto-truffe-2
P.S. : En grande fan de risotto j’en ai pas mal à mon actif, si je peux vous en recommander un avant la fin de la saison des courges c’est celui-ci , au potiron, bacon et safran.

Risotto à la truffe noire

  • 200 g de riz arborio
  • Des copeaux d’une petite truffe fraîche
  • 3 échalotes
  • 2 gousses d’ail
  • 30 g de beurre
  • 50 cl de bouillon de légumes
  • 10 cl d’huile d’olive
  • 2 c. à s. d’huile d’olive à la truffe
  • 10 cl de vin blanc sec
  • Sel et poivre

Réchauffez votre bouillon et gardez-le au chaud.
Pelez et hachez finement les échalotes.
Versez 10 cl d’huile dans une cocotte, ajoutez les échalotes finement hachées et faites-les suer environ 2 minutes sans coloration. Ajoutez l’ail et mélangez bien.
Ajouter le riz et mélangez pour bien l’enrober de matière grasse.
Laissez-le cuire 2 à 3 minutes jusqu’à ce que le riz nacre.
Ajoutez le vin blanc et laissez-le s’évaporer. Ne cessez pas de remuer.
Incorporez alors le bouillon louche après louche en laissant au riz le temps d’absorber le liquide. Répétez l’opération jusqu’à ce que le riz soit cuit, soit environ 20 minutes de cuisson. Goûtez au fur et à mesure pour vérifier la texture du riz. 
Coupez le feu puis ajoutez le beurre, l’huile de truffe ainsi que la truffe finement coupée en fins copeaux.

risotto-truffe

Spécialité des Etats-Unis : Ramequins de maïs à la crème

Je suis désolée pour ceux qui veulent garder la ligne, j’espère que vous ne faites pas d’overdose avec tous les plats riches et réconfortants que j’ai posté ces derniers temps. Je vous promets qu’après les fêtes, pour se remettre, ça sera un véritable défilé de quinoa, brocoli et salades à gogo… Enfin peut-être. Mais d’ici-là, je vous propose d’éviter les jeans trop slim, et de continuer à vous faire plaisir à fond! Et pour cela, on va se régaler avec ce maïs à la crème.

mais-creme

Je ne sais pas vous, mais je suis une grande fan de maïs, et particulièrement de maïs à la crème. Même si ce plat s’apparente plutôt à un accompagnement qui va parfaitement avec une viande ou une volaille, je pourrais facilement m’en bâfrer comme plat principal. Le maïs à la crème est un plat très consommé aux Etats-Unis, c’est d’ailleurs souvent un accompagnement de la dinde lors du repas de Thanksgiving, qui aura lieu demain! Ce plat est certes classique, voire un peu désuet, mais que voulez-vous, je ne résiste pas à son côté crémeux!

Justement, l’ingrédient secret du crémeux de ce plat est le fromage à la crème, ou creamcheese comme on voit souvent dans les recettes américaines. J’ai utilisé du Saint Môret, mais dans le même esprit le Philadelphia fonctionne aussi très bien!

Ce fromage riche et épais vous garantira que la sauce devient onctueuse et consistante!

mais-creme-3

P.S. : Ces ramequins seront parfaits avec une viande, ou pourquoi pas avec une part de cake à la courge muscade et lardons!

Ramequins de maïs à la crème

Pour 4 petits ramequins

  • 200 g de maïs
  • 3 c. à s. de crème fraîche
  • 1 c. à c. de sucre
  • 115 g de St Morêt
  • 50 g de beurre demi-sel coupé en dés
  • 1 c. à s. de ciboulette ciselée
  • Sel, poivre

Versez le maïs dans une casserole. Incorporez la crème fraîche, le fromage, le beurre le sucre et le poivre et mélangez bien.

Faites chauffer et remuer jusqu’à ce que le beurre et le fromage à la crème soient bien mélangés. Couvrez et lissez cuire à feu très doux pendant 15 minutes.

Saupoudrez la ciboulette ciselée et servez immédiatement.

mais-creme-2

Comment fêter Thanksgiving comme aux États-Unis?

Une fois par an, le quatrième jeudi de Novembre, alors que nous sommes tranquillement au travail, les familles américaines se réunissent pour manger de la dinde accompagnée de tarte à la citrouille. Oui, vous avez deviné, elles célèbrent la fête de Thanksgiving… Je ne sais pas vous, mais moi j’adore voir les épisodes de fin d’année des séries télévisées. Il me semble en les regardant que la fête de Thanksgiving est presque plus ancrée dans les traditions américaines que celle de Noël, mais c’est peut-être juste une impression! Pourtant, chez nous elle n’est pas pratiquée et même plutôt méconnue. Si vous vous posiez la question du but de cette journée, Thanksgiving était à l’origine une fête pour rendre grâce pour la récolte précédente.
Si comme moi vous êtes intrigués ou même si vous souhaitez l’organiser à votre manière, je vous propose de découvrir un repas de Thanksgiving plus en détail pour vous en inspirer!

Quelle est l’histoire de Thanksgiving?

Avant tout, on commence par une petite page historique!

En Amérique, Thanksgiving remonte aux années 1600, plus précisément à l’année 1621. Les Pèlerins – colons hollandais de la colonie de Plymouth (devenue aujourd’hui le Massachusetts) ont célébré la récolte passée… Tradition qu’ils avaient eux -mêmes ramené… d’Europe! Hé oui c’est une fête religieuse bien de chez nous qui a inspiré Thanksgiving, même si la pratique a totalement disparu en Europe et que le Thanksgiving américain est totalement laïc.

Cette tradition s’est alors répandue dans le pays et a été célébrée à des jours différents suivant les communautés jusqu’à l’année 1789. Alors qu’on s’occupait en France de prendre la Bastille, aux États-Unis, George Washington a déclaré la première Journée nationale officielle de Thanksgiving.

 

La plupart des familles américaines suivent désormais les traditions initiées lors du premier Thanksgiving. Aujourd’hui l’un des plaisirs principaux de Thanksgiving et de ses préparatifs est de passer du temps en famille ou avec ses proches. Beaucoup de gens vivent loin des membres de leur famille et parcourent ce jour-là de longues distances pour être avec ceux qu’ils aiment. Thanksgiving est d’ailleurs le jour de l’année où il y a le plus déplacements aux États-Unis!

Voilà maintenant mon mode d’emploi pour organiser un Thanksgiving comme aux États-Unis chez vous!

305314063_20681ec66f_z

Photo woolennium @Flickr

Le repas

Thanksgiving fait la part belle aux aliments traditionnels américains. Si vous voulez réaliser votre propre menu de Thanksgiving, le plus classique est de servir une dinde farcie, pourquoi pas aux marrons avec des légumes de saison rôtis et de la purée de pommes de terre ou de patates douces. Vous pouvez accompagner l’ensemble d’une petite sauce aux cranberries pour donner un côté encore plus traditionnel à l’ensemble. Côté desserts, les tartes à la citrouille et celles aux noix de pécan sont en bonne position! La boisson qui accompagne ce repas est généralement du vin.

Si vous êtes végétarien, pas de souci : il y a des moyens d’adapter ce repas. Aux États-Unis certaines familles choisissent de servir une dinde végétarienne, qui est faite de tofu, mais personnellement je n’en ai jamais vu en France. Une autre solution est de préparer une courge farcie végétarienne, le reste du repas pouvant convenir sans aucun souci!

Côté décoration

La décoration est assez naturelle puisqu’il s’agit de mettre à l’honneur le fruit des récoltes : des nappes et serviettes dans des tons chauds et automnaux, du orange au jaune, des feuilles mortes aux belles couleurs éparpillées, des épis de blé ou de maïs disséminés dans des vases ou grands plats, quelques citrouilles ou coloquintes accompagnées de jolies bougies et le tour est joué!

8559669105_1cdc3f8479_z

Photo HomeSpot HQ @Flickr

 

Quels rituels ?

Pas de vrai Thanksgiving sans le rituel de gratitude ou « Action de grâce ». Le principe, c’est de tous réfléchir à ce pour quoi on est reconnaissants vis à vis de l’année écoulée, et de faire un tour de table pour échanger sur cela dans la bonne humeur. Vous pouvez aussi demander à chacun d’écrire ce pour quoi il est reconnaissant sur des bouts de papier et de les mettre dans un vase, puis les tirer au sort de sorte que chacun lise le mot d’un autre.

Certaines familles comprennent le rituel de l’os de dinde dans cette journée. Vous connaissez certainement cette croyance. On récupère l’os en forme de « V » inversé qui se trouve attaché à la poitrine de la dinde. Après que la viande ait été enlevée et que l’os ait été nettoyé, deux personnes tirent chacun une sur une extrémité de l’os, fait un vœu, et tire. Celui qui obtient la plus grande partie de l’os cassé verra alors son souhait exaucé!

Que mettre en musique de fond?

La fête de Thanksgiving ne bénéficie pas de ses chants officiels contrairement à Noël. Mais vous pouvez facilement vous composer une playlist à partir de ce que vous avez! Des classiques américains type Sinatra peuvent tout à fait coller à l’esprit de Thanksgiving. Des musiques positives dont les paroles évoquent la reconnaissance et la joie de vivre sont aussi de circonstance, du genre « What a wonderful world » de Louis Armstrong. Des musiques typiquement américaines, du genre folk ou gospel peuvent compléter votre playlist.

5209955329_43848bfed3_z

Photo @joefoodie @Flickr

Même si clairement fêter Thanksgiving n’a pas de sens chez nous, je trouve que toute excuse est bonne à prendre pour se réunir et profiter ensemble! Je me laisserai donc certainement tenter un jour ou l’autre pour m’essayer un repas typique de Thanksgiving! Je trouve cette fête d’ailleurs moins commerciale que d’autres puisqu’à part un bon repas tous ensemble, elle n’impose pas d’achat de cadeaux ou de décoration spécifique! Et vous, vous connaissez cette fête, et si oui, est-ce que vous aimeriez la fêter?