Archives par mot-clé : chorizo

Buns au chorizo

Aujourd’hui, on se régale avec une recette de buns au chorizo, tirée du blog Cooking 4 you. Pour être exacte, Marie  proposait une recette de buns au jambon, mais comme elle le précisait, c’est une recette très polyvalente que l’on peut adapter à ce qu’on a dans son frigo… C’est donc ce que j’ai fait, en gardant son idée de base de fourrer une pâte à pizza, ce qui ne pouvait que me plaire!
Vous pouvez donc vous aussi varier la garniture selon vos envies, bœuf haché, saucisse, légumes… Accompagnez ceci d’une bonne petite salade, comme cette salade de feta, melon et concombre, et hop, il n’y a plus qu’à se régaler!
J’ai donc fait cette recette à base de chorizo, et je dois dire que c’était fort sympathique. C’est une façon bien amusante d’utiliser une pâte à pizza… Je les ai mangés avec les doigts devant un bon film, c’était super pratique! Au final, c’est une super idée dont nous sommes devenus accros à la maison! Vous pouvez êtres sûrs que j’en referai pour les plateaux télé du vendredi soir, euh pardon, de tous les soirs!
Notre chorizo est assez fort, donc l’ensemble avait du caractère, et le piquant du chorizo était bien équilibré par la douceur du coulommiers.  Vous pouvez bien sûr choisir un chorizo doux si vous préférez.
Personnellement je fais dès que possible ma pâte à pizza maison, c’est meilleur est tellement facile à faire! Mais parfois quand on veut aller vite, une pâte toute faite rend bien des services, c’est vous qui voyez !
  

Buns au chorizo

  • 1 pâte à pizza
  • 80 g de chorizo
  • 1 gousse d’ail émincée
  • 5 pétales de tomates séchées
  • 90 g de crème fraîche épaisse
  • 70 g de coulommiers
  • 1 c. à c. d’herbes de Provence
  • 1 c. à s. de moutarde à l’ancienne
  • 1 œuf
  • 2 c. à s de graines de pavot
  • 1 c. à s. de lait
  • Sel, poivre
Coupez le coulommiers en 10 morceaux. Émincez chorizo en tout petits morceaux. Mélangez le chorizo avec l’œuf, l’ail, la crème fraîche, la moutarde, les herbes de Provence. Salez et poivrez.
Coupez 10 cercles dans la pâte à pizza.
Posez un morceau de coulommiers puis  garnissez-les de la préparation, repliez-la et soudez bien les bords puis posez vos buns sur une plaque, soudure sur le dessous.
Dorez vos petits pains avec du lait à l’aide d’un pinceau, parsemez par dessus les graines  de pavot.
Mettez dans un four préchauffé à 180°C pendant 20 minutes environ.
Servez tiède ou froid ou chaud.
Source d’inspiration :
http://cooking4you.canalblog.com/archives/2017/04/20/35086112.html

Pizza tressée au chorizo

J’ai déjà testé depuis belle lurette le pizza cake et le pizza cône, mais la pizza tressée manquait encore à mon actif! J’ai donc profité d’une pâte à pizza rectangulaire que j’avais à disposition pour tester et voir ce que ça pouvait donner… Grand bien m’en a pris, car il s’avère que cette pizza au chorizo tressée est tout aussi bonne qu’elle en a l’air! Cette tresse est super gourmande et facile à réaliser – autant dire que c’est difficile de lui résister !

La pizza tressée est pas chère, extrêmement simple à fabriquer et parfaitement adaptée aux enfants (sans chorizo bien sûr). La recette ci-dessous vous permettra de réaliser une tresse basique et surtout délicieuse au chorizo, mais les possibilités sont infinies! Vous pouvez faire votre propre pâte, mais bien sûr si vous êtes pressés cela fonctionne très bien avec une pâte à pizza du commerce!

 

Avec cette recette je participe au jeu de Sylvie du blog La Table de Clara « Appropriez vous la recette » !

Pizza tressée au chorizo

  • 1 pâte à pizza rectangulaire
  • 30 g de chorizo coupé en petits morceaux
  • 4 c. à s. de pulpe de tomates
  • 100 g de mozzarella coupée en tranches
  • 60 g de fromage râpé spécial pizza
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence

Dans une poêle, faites revenir le chorizo sans matière grasse puis égouttez-le.

Coupez sur toute la longueur des franges d’1,5 cm d »épaisseur des deux côtés de la pizza.

Étalez sur la zone centrale (sans franges) de pâte la sauce tomate, le chorizo, la mozzarella, deux tiers du fromage râpé, saupoudrez par dessus les herbes et le piment.

Refermez en rabattant vers le centre une frange de chaque côté en alternance, en les faisant se chevaucher. Saupoudrez par dessus, le reste du fromage râpé, et un peu de piment et d’herbes supplémentaires.

Tian à l’espagnole

Il y a quelque temps, j’avais testé un tian à la patate douce que j’ai adoré, et qui m’a fait réaliser les possibilités de cette spécialité. Il m’a pris l’envie de « tianiser » (verbe déposé par moi-même) tout ce qui passait! Alors quand j’ai vu un tian à l’espagnole sur le blog La cuisine de Poupoule, qui le tenait elle-même du blog Ça ne sent pas un peu le brulé?, je me suis dit que c’était l’occasion de continuer sur ma lancée !
Le tian est un plat provençal en terre dans lequel on cuisait toutes sortes de gratins. Par extension, de nombreuses préparations provençales s’appellent aujourd’hui « tian », et le plus connu est le tian provençal. Celui que je vous propose aujourd’hui est différent par l’ajout de riz et de chorizo, que j’ai choisi de remplacer par de la soubressade pour un côté plus olé olé (enfin surtout parce que j’en avais qui traînait au frigo pour être honnête). Par rapport à la recette d’origine, j’ai aussi ajouté du safran et du curcuma dans le riz, pour lui donner une jolie couleur et saveur rappelant la paella.
Au final, on obtient une recette savoureuse aux bons légumes du soleil. Courgettes, tomates et oignons se succèdent avec des tranches de soubressade qui apportent une saveur très agréable, surtout avec la charcuterie qui « fond » sur l’ensemble, le tout sur une couche de riz bien parfumé.
Dans cette recette, le riz est important car il absorbe l’excédent d’eau des légumes. Attention à parfaitement le couvrir avec les légumes, car les quelques grains que je n’avais pas protégés sont devenus croquants alors que le reste du riz avait une texture parfaite.
C’est une recette pour 4 personnes  mais j’aurais tendance à dire pour quatre « petites » personnes, soit deux gourmandes, comprenez que j’ai mangé une part, que mon homme s’est resservi deux fois et qu’il ne m’en est donc plus resté à la fin du repas.
 

 Tian à l’espagnole

  • 1 grosse courgette
  • 2 tomates
  • 1 oignon
  • 150 g de riz complet
  • 1 dose de safran
  • 1 pincée de curcuma
  • 10 olives vertes dénoyautées
  • 120 g  de chorizo ou soubressade
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • 3 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre
Préchauffez le four à 180°
Faites cuire le riz. Pendant ce temps, coupez les courgettes, les tomates en tranches, émincez l’oignon en rondelles. Retirez la peau du chorizo et coupez de fine tranches.
Égouttez le riz, Ajoutez-y le safran et le curcuma, salez et mélangez.
Déposez le riz dans le fond d’un plat à gratin.
Répartissez les tranches de légumes et de chorizo sur le riz en alternant.
Coupez les olives vertes en rondelles et mettez les par dessus.
Salez et poivrez. Parsemez d’herbes de Provence. Arrosez d’un filet d’huile d’olive.
Enfournez 40 minutes à 180°C.
Sources d’inspiration :
http://lacuisinedepoupoule.com/2014/09/tian-a-l-espagnole.html
http://virginiemoreau.canalblog.com/archives/2013/09/03/27950431.html

Rolls apéro

J’espère que votre été s’est bien passé ! Le mien a été tout à fait à la hauteur de mes attentes, puisqu’il m’a apporté du dépaysement, de la détente, du temps pour moi et pour ceux que j’aime, mais aussi de sacrés gueuletons comme je les adore!
Cette année, je vais vivre ma première rentrée scolaire en tant que maman ! Vous allez sans doute me dire que l’école démarre aujourd’hui, mais l’école de mon quartier fait une rentrée à dates décalées, les élèves reprennent pendant un mois par petit groupe chaque semaine. Pour ma fille ça sera le 14 septembre, jour de mon anniversaire ! Un double coup de vieux pour moi en perspective!
Je vais donc me coller aux joies de l’étiquetage de vêtements et de la garde robe de rentrée : elle ne va quand même pas aller à l’école avec ses chaussures toutes explosées après l’été! Un peu plus tard dans l’année, j’aurai la joie de devoir préparer le goûter pour 28 monstroplantes, car dans cette école les parents préparent les collations à tour de rôle.
En attendant ce cataclysme que l’école ne commence, je me dépêche donc d’absorber chaque dernier rayon de soleil et de profiter des apéros à rallonge que j’aime tant en cette saison.
Et pour profiter de l’apéro, la solution c’est de ne pas passer trop de temps en cuisine. Cette recette est parfaite pour ça : à part un peu de montage il n’y a rien à faire! Par contre, attendez-vous à des réactions enthousiastes en servant ces rolls! C’est bien simple, tout le monde les a adorés!
 

Rolls apéro

Pour 32 rolls
  • 2 pâtes rectangulaires de 390 g
  • 8 tranchettes de fromage cheddar
  • 8 tranches de salami
  • 16  tranches de chorizo coupé finement
Étalez les pâtes à pizza.
Coupez chaque pâte en 4 dans la largeur et dans la longueur pour obtenir 32 rectangles.
Coupez chaque tranche de salami en 2.
Coupez les tranchettes de fromage en 4.
Roulez une tranche de salami ou de chorizo bien serrée avec une tranchette de fromage, puis roulez dans un carré de pâte et refermez bien sur les bords pour obtenir des petits boudins.
Déposez sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé.
Préchauffez le four à 180°C.
Enfournez pour 14 minutes jusqu’à obtenir une pâte bien dorée.

Pizza nordique

Comment aimez-vous manger le saumon fumé? Avant je l’adorais sur des toasts avec du beurre ou sur des blinis avec une touche de crème fraîche, mais ces derniers temps je m’en suis un peu lassée. C’est pourtant simple à faire et délicieux mais je n’en avais plus du tout envie… à croire que je n’aimais plus le saumon!

Mais quand j’ai vu sur le blog Cam & Drey bricolent une pizza nordique au saumon, elle m’a fait immédiatement envie et j’ai profité d’avoir du saumon pour la réaliser!

Je dois dire que j’ai bien fait d’essayer, car cette pizza est une des meilleures que j’ai eu l’occasion de goûter ! Toutes pizzas confondues, et pourtant je peu vous dire qu’à la base je préfère d’autres parfums comme les pizzas au chorizo, au bacon… Je pense que cela vient de la quantité généreuse de fromage qui permet de couvrir harmonieusement la surface comme dans les pizzas que l’on commande au restaurant. Le résultat est vraiment parfait! Le mariage des saveurs entre le saumon, les crevettes et l’aneth est également au top!

Cette pizza au saumon fumé pourra faire un apéritif merveilleux coupée en petits carrés ou un repas d’été léger accompagnée d’une petite salade. Mangez-la bien chaude à la sortie du four quand le fromage est encore bien fondant! Bon je ne sais pas si c’est vraiment la peine de le préciser puisqu’elle sera engloutie à peine déposée sur la table!

Les ingrédients sont faciles à trouver dans n’importe quel supermarché et cette délicieuse pizza est très facile à réaliser, surtout si comme moi vous utilisez une pâte à pizza toute prête. Si vous préférez la faire maison, regardez la version de Cam & Drey bricolent !

J’en profite pour vous inviter à aller découvrir ce chouette blog si vous ne le connaissez pas! Ce n’est pas un blog de cuisine mais un blog qui mixe DIY, couture, tricot, crochet, et… cuisine ou un peu quand même! J’adore le parcourir car il déborde de créativité, tout comme ses auteures!

P.S. : SI vous préférez une pizza à la viande, jetez un œil à celle-ci, trop bonne également!

Pizza nordique

Pour la garniture

  • 6 tranches de saumons fumés
  • 3 c. à s. bombées de crème fraîche épaisse
  • 70 g de petites crevettes cocktail
  • 1 petit oignon
  • 250 g de mozzarella
  • 50 g de mélange de fromage râpé spécial pizza
  • 1 c. à s. d’estragon frais
  • 1 pincée de graines de fenouil
  • 1 filet de jus de citron

Commencez à préparer la garniture. Coupez très finement les oignons en lanières et faites revenir dans un peu d’huile d’olive 5 minutes à feu très doux.

Étalez la crème fraîche sur la pâte. Ajoutez les oignons.

Coupez de fines lamelles de saumon et ajoutez-les. Disposez un peu partout les crevettes .

Coupez des tranches de mozzarella et disposez-les sur la pizza. Ajoutez une grosse pincée d’estragon et de graines de fenouil. Parsemez la pizza de fromage râpé.

Préchauffez le four à 200°C.

Enfournez la pizza pour 18 à 25 minutes.

Sortez du four et servez avec un filet de citron si vous aimez.

Source d’inspiration :
http://camdreybricolent.canalblog.com/archives/2016/07/29/34123978.html

Grits au chorizo et comté

Connaissez-vous le grits? Je ne sais plus où je suis allée trouver un ingrédient pareil, mais il s’agit d’une préparation d’origine amérindienne à base de maïs, une sorte de gruau, que l’on consomme beaucoup au petit déjeuner dans le sud des États-Unis. Sa texture rappelle un peu le porridge à mon avis, mais le goût est assez différent vu la présence du maïs!
Si vous êtes tentés de tester ce produit, vous le trouverez dans les épiceries américaines en ligne, inutile de vous dire que je consacre pas mal d’argent de temps sur ce genre de boutique en ligne!
On peut le cuisiner en version sucrée ou salée, le résultat est une sorte de pâte assez nourrissante mais franchement très bonne! Aujourd’hui je vous l’ai proposé avec des saveurs du sud épicées, et le mariage fonctionne vraiment très bien. Je réfléchis maintenant à une prochaine recette sucrée pour vous le faire découvrir autrement!
  

Grits au chorizo et comté

  • 6 tranches fines de chorizo émincé
  • 1/2 piment vert émincé
  • 50 cl d’eau
  • 85 g de grits à cuisson rapide
  • 40 g + 20 g de comté râpé
  • Sel, poivre

Dans une casserole moyenne, faites cuire 6 tranches finement hachées de chorizo avec le piment émincé, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que le chorizo soit doré. Transférez le chorizo et le piment vert dans un petit bol. Retirez la casserole du feu et ajoutez-y l’eau sans la rincer.

Amenez le liquide à ébullition. Ajoutez-y le grits et laissez sur le feu jusqu’à ce que le mélange commence à épaissir, puis réduisez la le feu et faites mijoter doucement, en remuant de temps en temps pour éviter de coller, 5 minutes ou jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.

Assaisonnez avec le sel et le poivre, et ajoutez-y 40 g de comté. Versez dans 4 ramequins et déposez dessus le chorizo au piment ​​et le comté restant.

Préchauffez le four en mode grill à 200°C.

Passez sous le grill du four 3 à 5 minutes pour faire fondre le fromage.
Servez immédiatement.

Cannelés au chorizo, courgettes et emmental

Les cannelés sucrés sont un de mes pêchés mignons, que je ne me suis pas encore risquée à en réaliser maison! J’ai pourtant acheté des moules exprès il y a plusieurs années, mais allez savoir pourquoi, je n’ai jamais fait de vrais cannelés avec! Je me contente de les utiliser pour faire des petits cakes apéro à l’occasion. Il va vraiment falloir que je me lance!
En attendant, j’ai flashé sur des cannelés salés sur le blog Art de vivre. Les cannelés salés que j’avais faits par le passé étaient simplement des cakes en forme de cannelés, alors qu’ici la texture s’approche vraiment d’un cannelé, avec le côté plus cuit à l’extérieur et fondant à l’intérieur. Autant vous dire que c’est un régal et que je les aurais tous engloutis avant que les invités n’arrivent si j’avais osé! Mais j’ai bien fait de les servir, car ces petits cannelés au chorizo ont été dévorés en moins de deux! Bref, je vous conseille d’essayer, vous allez faire des heureux lors de votre prochain apéro !
Je n’ai pas changé grand chose par rapport à la recette originale, j’ai simplement râpé la courgette et modifié les herbes utilisées. Pour la cuisson, j’ai un four à chaleur tournante très violent, et mes cannelés étant de taille normale, je les ai donc cuits 30 minutes en chaleur tournante puis 15 minutes avec uniquement la chaleur venant du bas (comme un four traditionnel pour éviter qu’ils ne brûlent avant d’être cuits au cœur  Si vous avez un four normal, rien de compliqué, cuisez les 45 minutes et le tour sera joué! Si vous avez des moules à mini cannelés, 30 minutes suffiront puisque la préparation cuira plus vite à cœur. Pendant la cuisson, ne paniquez pas si le mélange bouillonne avec le gras du chorizo, ou si le dessus noircit. Les cannelés vont être très cuits à l’extérieur, c’est le principe du cannelé. N’arrêtez pas la cuisson avant la fin, sinon l’intérieur serait insuffisamment cuit.
Si vous ne connaissez pas le blog Art de vivre, je ne peux que vous recommander d’aller y jeter un œil ! Il est bourré de recettes pleines de saveurs plus appétissantes les unes que les autres!
   
Pour obtenir de beaux cannelés, il existe des moule en silicone (c’est ce que j’ai) mais pour obtenir la texture parfaite et bien grillée au tour, rien de mieux que les moules en métal comme ceux- ci :
P.S. : Si vous aimez comme moi le chorizo et l’apéro, essayez aussi ces petits palmiers au chorizo, régalade assurée!

Cannelés au chorizo, courgettes et emmental

  • 50 cl de lait demi-écrémé
  • 60 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 1 œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 130 g d’emmental râpé
  • 1 c. à c. d’herbes de Provence
  • 70 g de chorizo coupé en petits dés
  • 40 g de courgette crue
  • Sel, poivre
Préparez vos dés de chorizo et râpez la courgette.
Fouettez l’œuf et le jaune d’œuf dans un bol. Ajoutez la farine et mélangez. Réservez.
Versez le lait dans une casserole avec le beurre , portez à ébullition. Retirez du feu, salez et poivrez.
Préchauffez votre four à 210°C.
Versez le lait sur le mélange œuf/farine par petites quantités et mélangez progressivement.
Ajoutez le fromage râpé, les dés de courgettes et de chorizo et les herbes de Provence et mélangez.
Versez la pâte dans les moules.
Enfournez 45 minutes pour les grands cannelés et 30 minutes pour les petits.  Vous pouvez déguster chaud ou froid.
Source d’inspiration :

Oeufs au plat à la soubressade

Aujourd’hui je vous propose d’apporter un petit peu de fun dans un de mes plats favoris mais aussi un des plus simples : l’œuf sur le plat ! La recette que je vous propose aujourd’hui n’en est presque pas une, et pourtant c’est une spécialité très consommée dans la cuisine traditionnelle pied noir!

La soubressade, ou sobrassada de Mallorca est une charcuterie d’origine espagnole, des Baléares plus précisément. Constituée de viande de porc et d’épices comme le paprika elle se décline en saveur douce ou pimentée. Elle a la forme d’un saucisson et sa couleur rappelle le chorizo, mais elle s’en distingue par sa texture plus molle et sa saveur ! Elle se mange telle quelle, mais est utilisée comme farce, ingrédient ou condiment d’un grand nombre de recettes catalanes modernes et traditionnelles.
On la trouve dans les charcuteries de spécialités ibériques ou directement en Espagne, c’est là-bas que je l’ai connue pour la première fois et depuis, je ne peux pas m’empêcher d’en acheter quand j’en trouve! La façon la plus simple de l’utiliser est de la tartiner sur du pain, mais j’ai eu envie d’essayer d’en faire autre chose, et je n’ai pas été déçue!

J’ai trouvé cette recette sur le blog La cuisine du p’tit chef, un blog de recettes où vous pourrez découvrir des dizaines de nouveautés produits, elle est toujours à la pointe de l’actualité!

Très économique, simple et rapide à préparer, cette recette d’œufs à la soubressade forme un sympathique plat pour un repas du soir ou pour un brunch aux consonances ibériques!

 

Comme vous le voyez sur la photo, j’ai investi dans les poêles Ingenio  Tefal avec manche amovible, le rêve des personnes qui n’ont pas assez de place dans leurs placards de cuisine ^^ Si ça vous intéresse vous les trouverez ici :

P.S. : Pour un repas complet, accompagnez ces œufs de légumes rôtis au four, un délice!

Oeufs au plat à la soubressade

Pour 2 personnes

  • 4 œufs
  • 50 g de soubressade en tranches
  • Sel, poivre

Dans une poêle chaude, disposez les tranches de soubressade. faites revenir quelques dizaines de seconde par face jusqu’à ce qu’elle soit dorée.

Cassez les œufs par dessus.
Laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que le blanc soit pris, et servez de suite.

Source d’inspiration :
http://papillonmyosotis.canalblog.com/archives/2008/01/19/7576193.html

Burger argentin à la sauce chimichurri

La sauce chimichurri est une sauce aux herbes en provenance d’Argentine. D’abord, j’adore le nom de ce condiment qui me donne immédiatement envie de danser la cucarracha en mangeant des tacos (pas forcément les deux précisément au même instant sinon un accident est vite arrivé!) Au goût également, j’adore ce condiment ultra savoureux! J’aime sa saveur à la fois végétale, piquante et épicée.

En Argentine, chacun a sa manière de préparer cette sauce, et si vous demandez à trois personnes différentes comment faire le chimichurri, il y a de grandes chances que vous obteniez trois réponses différentes! On trouve de nombreuses variantes, certaines remplaçant le persil par d’autres herbes fraîches comme la coriandre, ou avec des variétés de vinaigres différentes, un dosage plus ou moins pimenté…

Personnellement je fais ma sauce chimichurri avec du persil, de l’origan et de l’ail. Considérez cette recette comme une base à personnaliser à votre goût. Le mélange peut être beaucoup plus huileux que celui que je vous communique, mais pour l’utilisation que je voulais en faire il ne fallait pas que ce soit trop gras.

Ensuite, cette fameuse sauce, qu’est ce qu’on en fait? On peut l’utiliser telle quelle pour accompagner une grillade ou des empanadas par exemple. Moi j’ai choisi de la mélanger à de la mayonnaise pour obtenir une sauce franco-argentine, et de mettre à l’honneur tout ça dans un bon burger! Que voulez-vous, on ne se refait pas, j’adore les burgers!

Celui-ci est une petite composition personnelle à base de produits qui m’évoquent l’Amérique du sud : le chorizo, la tomate, le bœuf, mais aussi le cantal… Non je suis pas folle, je sais que le cantal ne vient pas d’Amérique du sud! Mais j’ai trouvé que le cantal avait des saveurs qui se rapprochaient assez d’un fromage produit là-bas!

Le résultat fut franchement délicieux, doux et relevé à la fois, bien riche et fondant avec le chorizo… Bref, ce burger contient tout ce que j’aime et je ne peux que vous le recommander!

  

Burger argentin à la sauce chimichurri

  • 2 pains à burger
  • 2  c. à s. d’huile
  • 1 oignon émincé
  • 6 rondelles de chorizo
  • 2 steaks hachés
  • 4 rondelles de tomates
  • 50 g de cantal
  • 4 c. à s. de mayonnaise au chimichurri (recette ci-dessous)

 Pour la mayonnaise au chimichurri

  • 1 jaune d’œuf
  • 2 c. à s de moutarde
  • Huile
  • 1 c. à s. bombée de sauce chimichurri
  • Sel, Poivre

Préparez la sauce chimichurri si besoin.

Réalisez la mayonnaise au chimichurri. Réalisez une mayonnaise en battant l’œuf avec 1 cuiller à soupe de moutarde. Montez ce mélange en mayonnaise en ajoutant de l’huile tout en battant Quand votre mayonnaise a la texture désirée, ajoutez la deuxième cuiller de moutarde, la cuiller de sauce chimichurri, salez et poivrez. Réservez ce mélange au frais.

Faites revenir les oignons émincés et réservez. Coupez les rondelles de tomates et réservez. Coupez le fromage en lamelles et réservez.

Préparez la mayonnaise.

Faites cuire à la poêle les steaks et les rondelles de chorizo. Réservez le chorizo hors du feu s’il cuit plus vite que les steaks. Quand les steaks sont presque cuits, mettez le fromage par dessus, puis le chorizo, couvrez votre poêle et prolongez la cuisson de 2 minutes pour laisser fondre le fromage avant d’assembler le burger.

Tartinez le pain du dessous de sauce, puis déposez-y votre steak couvert de fromage et de chorizo, puis les rondelles de tomates, puis l’oignon émincé, et couvre avec le deuxième pain couvert de sauce restante.

Bagel burger chorizo, poivrons et ricotta

En France, nous ne consommons pas beaucoup de bagels comparé aux États-Unis où ils sont une institution, à mon grand regret, car j’adore ça! Mais il me semble que les choses sont en train de changer, car pas mal de restaurants et de fast-food dédiés au bagel  ont ouvert ces derniers temps à Lille! Chez vous aussi ils poussent comme des champignons? La question que je me pose maintenant est : le bagel sera-t-il le nouveau burger? En tout cas, rien ne m’empêche de m’en faire à la maison quand j’en ai envie.

Voilà que  je réitère une expérience que j’avais déjà tentée il y a quelques temps et qui m’avait bien plu : utiliser des bagels pour en faire des burgers, comme ici! Normalement, le bagel est plutôt rempli avec du fromage frais (creamcheese), du saumon et de l’avocat, mais puisqu’il est rond, délicieux et coupé en deux parties, qui nous empêche d’en faire un pain à burger?



La liste des ingrédients de ce bagel burger est simple. J’ai choisi de le réaliser avec des saveurs du sud : du chorizo, du poivron mariné, des tomates séchées, de la ricotta… Étant donné que les beaux jours reviennent, il me prend de plus en plus l’envie de manger à l’extérieur et de me faire des plats frais qui évoquent l’été! J’ai mis de la roquette qui est ma salade préférée, mais vous pouvez utiliser la variété que vous préférez.

J’achète mes steaks hachés chez un boucher de quartier qui les réalise sous mes yeux, ils sont incroyablement bons! Quand l’envie m’en prend, je les mélange avec un peu d’oignon et des épices pour renforcer les parfums du burger, mais ce n’est pas indispensable. Pour le fromage, je préfère acheter du fromage en bloc et couper moi-même de fines tranches, cela a plus de goût et coûte moins cher au kilo que les tranchettes toutes faites ou le gruyère râpé. Le gruyère n’est pas un fromage très fort, mais je trouve qu’il tient bien le mariage avec le chorizo malgré tout.

  

Avec cette recette, je participe au concours pour les 4 ans du blog « La cuisine de Poupoule« !

Bagel burger chorizo, poivrons et ricotta

Pour 2 bagels

  • 2 bagels
  • 2 steaks
  • 30 g de gruyère
  • 120 g de ricotta
  • 20 g de poivrons marinés
  • 20 g de tomate séchée
  • 1 c. à c. de romarin
  • 4 rondelles fines de chorizo.
  • 2 poignées de roquette
  • 1 c. à s. d’huile
  • Sel, poivre

Coupez en petits morceaux la tomate séchée et les poivrons marinés. Mélangez la ricotta avec le romarin, la tomate, le poivron, salez et poivrez. puis tartinez généreusement sur chaque morceaux de bagel.
Déposez la roquette par dessus.
Faites cuire vos steaks à la poêle. Quand ils sont presque cuits, déposez dessus le fromage en lamelles, déposez le chorizo en tranches dans la poêle, puis prolongez la cuisson d’une minute à couvert pour que le fromage fonde sur la viande et que le chorizo dore.

Déposez le steak au fromage sur le bagel, puis le chorizo, refermez.