Archives par mot-clé : chorizo

Grits au chorizo et comté

Connaissez-vous le grits? Je ne sais plus où je suis allée trouver un ingrédient pareil, mais il s’agit d’une préparation d’origine amérindienne à base de maïs, une sorte de gruau, que l’on consomme beaucoup au petit déjeuner dans le sud des États-Unis. Sa texture rappelle un peu le porridge à mon avis, mais le goût est assez différent vu la présence du maïs!
Si vous êtes tentés de tester ce produit, vous le trouverez dans les épiceries américaines en ligne, inutile de vous dire que je consacre pas mal d’argent de temps sur ce genre de boutique en ligne!
On peut le cuisiner en version sucrée ou salée, le résultat est une sorte de pâte assez nourrissante mais franchement très bonne! Aujourd’hui je vous l’ai proposé avec des saveurs du sud épicées, et le mariage fonctionne vraiment très bien. Je réfléchis maintenant à une prochaine recette sucrée pour vous le faire découvrir autrement!
  

Grits au chorizo et comté

  • 6 tranches fines de chorizo émincé
  • 1/2 piment vert émincé
  • 50 cl d’eau
  • 85 g de grits à cuisson rapide
  • 40 g + 20 g de comté râpé
  • Sel, poivre

Dans une casserole moyenne, faites cuire 6 tranches finement hachées de chorizo avec le piment émincé, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que le chorizo soit doré. Transférez le chorizo et le piment vert dans un petit bol. Retirez la casserole du feu et ajoutez-y l’eau sans la rincer.

Amenez le liquide à ébullition. Ajoutez-y le grits et laissez sur le feu jusqu’à ce que le mélange commence à épaissir, puis réduisez la le feu et faites mijoter doucement, en remuant de temps en temps pour éviter de coller, 5 minutes ou jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.

Assaisonnez avec le sel et le poivre, et ajoutez-y 40 g de comté. Versez dans 4 ramequins et déposez dessus le chorizo au piment ​​et le comté restant.

Préchauffez le four en mode grill à 200°C.

Passez sous le grill du four 3 à 5 minutes pour faire fondre le fromage.
Servez immédiatement.

Cannelés au chorizo, courgettes et emmental

Les cannelés sucrés sont un de mes pêchés mignons, que je ne me suis pas encore risquée à en réaliser maison! J’ai pourtant acheté des moules exprès il y a plusieurs années, mais allez savoir pourquoi, je n’ai jamais fait de vrais cannelés avec! Je me contente de les utiliser pour faire des petits cakes apéro à l’occasion. Il va vraiment falloir que je me lance!
En attendant, j’ai flashé sur des cannelés salés sur le blog Art de vivre. Les cannelés salés que j’avais faits par le passé étaient simplement des cakes en forme de cannelés, alors qu’ici la texture s’approche vraiment d’un cannelé, avec le côté plus cuit à l’extérieur et fondant à l’intérieur. Autant vous dire que c’est un régal et que je les aurais tous engloutis avant que les invités n’arrivent si j’avais osé! Mais j’ai bien fait de les servir, car ces petits cannelés au chorizo ont été dévorés en moins de deux! Bref, je vous conseille d’essayer, vous allez faire des heureux lors de votre prochain apéro !
Je n’ai pas changé grand chose par rapport à la recette originale, j’ai simplement râpé la courgette et modifié les herbes utilisées. Pour la cuisson, j’ai un four à chaleur tournante très violent, et mes cannelés étant de taille normale, je les ai donc cuits 30 minutes en chaleur tournante puis 15 minutes avec uniquement la chaleur venant du bas (comme un four traditionnel pour éviter qu’ils ne brûlent avant d’être cuits au cœur  Si vous avez un four normal, rien de compliqué, cuisez les 45 minutes et le tour sera joué! Si vous avez des moules à mini cannelés, 30 minutes suffiront puisque la préparation cuira plus vite à cœur. Pendant la cuisson, ne paniquez pas si le mélange bouillonne avec le gras du chorizo, ou si le dessus noircit. Les cannelés vont être très cuits à l’extérieur, c’est le principe du cannelé. N’arrêtez pas la cuisson avant la fin, sinon l’intérieur serait insuffisamment cuit.
Si vous ne connaissez pas le blog Art de vivre, je ne peux que vous recommander d’aller y jeter un œil ! Il est bourré de recettes pleines de saveurs plus appétissantes les unes que les autres!
   
Pour obtenir de beaux cannelés, il existe des moule en silicone (c’est ce que j’ai) mais pour obtenir la texture parfaite et bien grillée au tour, rien de mieux que les moules en métal comme ceux- ci :
P.S. : Si vous aimez comme moi le chorizo et l’apéro, essayez aussi ces petits palmiers au chorizo, régalade assurée!

Cannelés au chorizo, courgettes et emmental

  • 50 cl de lait demi-écrémé
  • 60 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 1 œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 130 g d’emmental râpé
  • 1 c. à c. d’herbes de Provence
  • 70 g de chorizo coupé en petits dés
  • 40 g de courgette crue
  • Sel, poivre
Préparez vos dés de chorizo et râpez la courgette.
Fouettez l’œuf et le jaune d’œuf dans un bol. Ajoutez la farine et mélangez. Réservez.
Versez le lait dans une casserole avec le beurre , portez à ébullition. Retirez du feu, salez et poivrez.
Préchauffez votre four à 210°C.
Versez le lait sur le mélange œuf/farine par petites quantités et mélangez progressivement.
Ajoutez le fromage râpé, les dés de courgettes et de chorizo et les herbes de Provence et mélangez.
Versez la pâte dans les moules.
Enfournez 45 minutes pour les grands cannelés et 30 minutes pour les petits.  Vous pouvez déguster chaud ou froid.
Source d’inspiration :

Oeufs au plat à la soubressade

Aujourd’hui je vous propose d’apporter un petit peu de fun dans un de mes plats favoris mais aussi un des plus simples : l’œuf sur le plat ! La recette que je vous propose aujourd’hui n’en est presque pas une, et pourtant c’est une spécialité très consommée dans la cuisine traditionnelle pied noir!

La soubressade, ou sobrassada de Mallorca est une charcuterie d’origine espagnole, des Baléares plus précisément. Constituée de viande de porc et d’épices comme le paprika elle se décline en saveur douce ou pimentée. Elle a la forme d’un saucisson et sa couleur rappelle le chorizo, mais elle s’en distingue par sa texture plus molle et sa saveur ! Elle se mange telle quelle, mais est utilisée comme farce, ingrédient ou condiment d’un grand nombre de recettes catalanes modernes et traditionnelles.
On la trouve dans les charcuteries de spécialités ibériques ou directement en Espagne, c’est là-bas que je l’ai connue pour la première fois et depuis, je ne peux pas m’empêcher d’en acheter quand j’en trouve! La façon la plus simple de l’utiliser est de la tartiner sur du pain, mais j’ai eu envie d’essayer d’en faire autre chose, et je n’ai pas été déçue!

J’ai trouvé cette recette sur le blog La cuisine du p’tit chef, un blog de recettes où vous pourrez découvrir des dizaines de nouveautés produits, elle est toujours à la pointe de l’actualité!

Très économique, simple et rapide à préparer, cette recette d’œufs à la soubressade forme un sympathique plat pour un repas du soir ou pour un brunch aux consonances ibériques!

 

Comme vous le voyez sur la photo, j’ai investi dans les poêles Ingenio  Tefal avec manche amovible, le rêve des personnes qui n’ont pas assez de place dans leurs placards de cuisine ^^ Si ça vous intéresse vous les trouverez ici :

P.S. : Pour un repas complet, accompagnez ces œufs de légumes rôtis au four, un délice!

Oeufs au plat à la soubressade

Pour 2 personnes

  • 4 œufs
  • 50 g de soubressade en tranches
  • Sel, poivre

Dans une poêle chaude, disposez les tranches de soubressade. faites revenir quelques dizaines de seconde par face jusqu’à ce qu’elle soit dorée.

Cassez les œufs par dessus.
Laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que le blanc soit pris, et servez de suite.

Source d’inspiration :
http://papillonmyosotis.canalblog.com/archives/2008/01/19/7576193.html

Burger argentin à la sauce chimichurri

La sauce chimichurri est une sauce aux herbes en provenance d’Argentine. D’abord, j’adore le nom de ce condiment qui me donne immédiatement envie de danser la cucarracha en mangeant des tacos (pas forcément les deux précisément au même instant sinon un accident est vite arrivé!) Au goût également, j’adore ce condiment ultra savoureux! J’aime sa saveur à la fois végétale, piquante et épicée.

En Argentine, chacun a sa manière de préparer cette sauce, et si vous demandez à trois personnes différentes comment faire le chimichurri, il y a de grandes chances que vous obteniez trois réponses différentes! On trouve de nombreuses variantes, certaines remplaçant le persil par d’autres herbes fraîches comme la coriandre, ou avec des variétés de vinaigres différentes, un dosage plus ou moins pimenté…

Personnellement je fais ma sauce chimichurri avec du persil, de l’origan et de l’ail. Considérez cette recette comme une base à personnaliser à votre goût. Le mélange peut être beaucoup plus huileux que celui que je vous communique, mais pour l’utilisation que je voulais en faire il ne fallait pas que ce soit trop gras.

Ensuite, cette fameuse sauce, qu’est ce qu’on en fait? On peut l’utiliser telle quelle pour accompagner une grillade ou des empanadas par exemple. Moi j’ai choisi de la mélanger à de la mayonnaise pour obtenir une sauce franco-argentine, et de mettre à l’honneur tout ça dans un bon burger! Que voulez-vous, on ne se refait pas, j’adore les burgers!

Celui-ci est une petite composition personnelle à base de produits qui m’évoquent l’Amérique du sud : le chorizo, la tomate, le bœuf, mais aussi le cantal… Non je suis pas folle, je sais que le cantal ne vient pas d’Amérique du sud! Mais j’ai trouvé que le cantal avait des saveurs qui se rapprochaient assez d’un fromage produit là-bas!

Le résultat fut franchement délicieux, doux et relevé à la fois, bien riche et fondant avec le chorizo… Bref, ce burger contient tout ce que j’aime et je ne peux que vous le recommander!

  

Burger argentin à la sauce chimichurri

  • 2 pains à burger
  • 2  c. à s. d’huile
  • 1 oignon émincé
  • 6 rondelles de chorizo
  • 2 steaks hachés
  • 4 rondelles de tomates
  • 50 g de cantal
  • 4 c. à s. de mayonnaise au chimichurri (recette ci-dessous)

 Pour la mayonnaise au chimichurri

  • 1 jaune d’œuf
  • 2 c. à s de moutarde
  • Huile
  • 1 c. à s. bombée de sauce chimichurri
  • Sel, Poivre

Préparez la sauce chimichurri si besoin.

Réalisez la mayonnaise au chimichurri. Réalisez une mayonnaise en battant l’œuf avec 1 cuiller à soupe de moutarde. Montez ce mélange en mayonnaise en ajoutant de l’huile tout en battant Quand votre mayonnaise a la texture désirée, ajoutez la deuxième cuiller de moutarde, la cuiller de sauce chimichurri, salez et poivrez. Réservez ce mélange au frais.

Faites revenir les oignons émincés et réservez. Coupez les rondelles de tomates et réservez. Coupez le fromage en lamelles et réservez.

Préparez la mayonnaise.

Faites cuire à la poêle les steaks et les rondelles de chorizo. Réservez le chorizo hors du feu s’il cuit plus vite que les steaks. Quand les steaks sont presque cuits, mettez le fromage par dessus, puis le chorizo, couvrez votre poêle et prolongez la cuisson de 2 minutes pour laisser fondre le fromage avant d’assembler le burger.

Tartinez le pain du dessous de sauce, puis déposez-y votre steak couvert de fromage et de chorizo, puis les rondelles de tomates, puis l’oignon émincé, et couvre avec le deuxième pain couvert de sauce restante.

Bagel burger chorizo, poivrons et ricotta

En France, nous ne consommons pas beaucoup de bagels comparé aux États-Unis où ils sont une institution, à mon grand regret, car j’adore ça! Mais il me semble que les choses sont en train de changer, car pas mal de restaurants et de fast-food dédiés au bagel  ont ouvert ces derniers temps à Lille! Chez vous aussi ils poussent comme des champignons? La question que je me pose maintenant est : le bagel sera-t-il le nouveau burger? En tout cas, rien ne m’empêche de m’en faire à la maison quand j’en ai envie.

Voilà que  je réitère une expérience que j’avais déjà tentée il y a quelques temps et qui m’avait bien plu : utiliser des bagels pour en faire des burgers, comme ici! Normalement, le bagel est plutôt rempli avec du fromage frais (creamcheese), du saumon et de l’avocat, mais puisqu’il est rond, délicieux et coupé en deux parties, qui nous empêche d’en faire un pain à burger?



La liste des ingrédients de ce bagel burger est simple. J’ai choisi de le réaliser avec des saveurs du sud : du chorizo, du poivron mariné, des tomates séchées, de la ricotta… Étant donné que les beaux jours reviennent, il me prend de plus en plus l’envie de manger à l’extérieur et de me faire des plats frais qui évoquent l’été! J’ai mis de la roquette qui est ma salade préférée, mais vous pouvez utiliser la variété que vous préférez.

J’achète mes steaks hachés chez un boucher de quartier qui les réalise sous mes yeux, ils sont incroyablement bons! Quand l’envie m’en prend, je les mélange avec un peu d’oignon et des épices pour renforcer les parfums du burger, mais ce n’est pas indispensable. Pour le fromage, je préfère acheter du fromage en bloc et couper moi-même de fines tranches, cela a plus de goût et coûte moins cher au kilo que les tranchettes toutes faites ou le gruyère râpé. Le gruyère n’est pas un fromage très fort, mais je trouve qu’il tient bien le mariage avec le chorizo malgré tout.

  

Avec cette recette, je participe au concours pour les 4 ans du blog « La cuisine de Poupoule« !

Bagel burger chorizo, poivrons et ricotta

Pour 2 bagels

  • 2 bagels
  • 2 steaks
  • 30 g de gruyère
  • 120 g de ricotta
  • 20 g de poivrons marinés
  • 20 g de tomate séchée
  • 1 c. à c. de romarin
  • 4 rondelles fines de chorizo.
  • 2 poignées de roquette
  • 1 c. à s. d’huile
  • Sel, poivre

Coupez en petits morceaux la tomate séchée et les poivrons marinés. Mélangez la ricotta avec le romarin, la tomate, le poivron, salez et poivrez. puis tartinez généreusement sur chaque morceaux de bagel.
Déposez la roquette par dessus.
Faites cuire vos steaks à la poêle. Quand ils sont presque cuits, déposez dessus le fromage en lamelles, déposez le chorizo en tranches dans la poêle, puis prolongez la cuisson d’une minute à couvert pour que le fromage fonde sur la viande et que le chorizo dore.

Déposez le steak au fromage sur le bagel, puis le chorizo, refermez.

Palmiers apéro au chorizo

Aujourd’hui, je vous propose une recette que j’adore et qui va devenir un classique de mes apéros ces prochains temps!  Chez moi, l’apéro est un repas important, et je préfère déguster des petites choses faites maison plutôt que des chips ou biscuits industriels souvent pas terribles… Eh bien je peux vous dire que nous avons adoré ces jolis palmiers!
Ces petits palmiers sont tout simplement géniaux : ils ont beaucoup de goût, ne demandent pas beaucoup d’ingrédients, prennent peu de temps à réaliser… En gros, vous mixez, vous tartinez, vous roulez, vous coupez, et enfin, vous enfournez… Et hop, c’est prêt! Le chorizo se marie à merveille avec la pâte feuilletée, la graisse du chorizo parfume bien la pâte… Franchement, ces petits feuilletées n’ont pas fait long feu! Par dessus le marché, ils présentent très bien !
J’ai trouvé cette super recette sur un blog de cuisine que j’aime beaucoup, il s’agit du blog de Guy59600, qui vient du nord et même précisément de la ville où j’ai grandi, Maubeuge!
J’ai suivi le conseil de Guy et j’ai ajouté du piment à la recette d’origine. Côté fromage, pour moi ce fut du cheddar, car j’adore le mariage cheddar-chorizo, et je ne l’ai pas râpé mais mixé directement avec le reste pour gagner du temps.
Si possible, choisissez une pâte feuilletée de qualité, Guy fait la sienne lui-même, c’est l’idéal, moi je l’ai achetée mais en faisant attention d’en prendre une « pur beurre ». Enfin, ne cuisez pas trop ces petits palmiers, la pâte doit rester moelleuse et ne doit pas avoir le temps de durcir!
 Avec cette recette, je participe au concours pour les 4 ans du blog « La cuisine de Poupoule« !

Palmiers apéro au chorizo

  • 1 pâte feuilletée
  • 125 g de chorizo
  • 40 g de cheddar
  • 1 oignon rouge
  • 1 pincée de piment doux
Préchauffez le four à 180°C.
Dans le bol du robot, mixez le chorizo avec l’oignon et le cheddar jusqu’à ce que l’ensemble soit bien mélangé et forme une pâte.
Étalez cette préparation sur votre pâte feuilletée.
Saupoudrez du piment doux par dessus.
Dans le sens de la largeur, roulez très serré la pâte vers le centre. Une fois à la moitié, tournez la pâte et faites de même de l’autre côté jusqu’à rejoindre le premier rouleau.
Soudez les deux parties en appuyant bien.
Mettez au réfrigérateur pendant 20 minutes.
Coupez ensuite dans la largeur des palmiers de 1 cm d’épaisseur et déposez-les sur une pâte feuilletée.
Enfournez pour 12 minutes.
Source d’inspiration :

Mug cake au chèvre et chorizo

Je ne sais pas si vous vous souvenez, il y a quelques années on parlait beaucoup des mugs cakes, ces petits gâteaux cuits dans un mug ou dans une tasse directement au micro-ondes ! Ils sont un peu moins médiatisés en ce moment, mais je continue à beaucoup les aimer! Les mug cakes signifient peu de vaisselle, peu de temps de préparation et surtout peu de temps d’attente avant de pouvoir savourer son repas… Bref, ils ont tout pour me plaire !
Si on connaît surtout les mug cakes sucrés, comme le mug cake au chocolat, aujourd’hui c’est une recette salée que je vous propose. Le concept reste le même : il s’agit de se faire un bon repas en 5 minutes au micro-ondes, et dans un mug bien sûr !
Cette version contient deux de mes ingrédients préférés, et qui se marient très bien ensemble : le chèvre et le chorizo. Inutile de vous préciser qu’on obtient un mug cake qui a du pep’s et du goût! La texture est moins croustillante qu’une recette de cake au four, mais pour dépanner en portion individuelle, le résultat est franchement top!
Rien de plus facile que de préparer votre mug cake : vous battez l’œuf avec une fourchette dans une tasse, puis vous ajoutez les autres ingrédients. Si vous n’avez jamais cuit de mug cake avant, je vous conseille de prendre une tasse assez profonde car le mug cake gonfle beaucoup en cuisant pour retomber un peu après. Cela vous évitera des débordements désagréables!
La cuisson parfaite doit s’expérimenter avec chaque micro-ondes. Chez moi, elle est d’exactement 1 minute 15 secondes à 700 Watts. Il vous faudra ensuite laisser reposer le mug cake environ 30 secondes après la cuisson, car il est très chaud et il continue légèrement à cuire.
  

 Mug cake au chèvre et chorizo

  • 1 œuf
  • 30 g de buche de chèvre
  • 2 tomates cerises
  • 40 g de chorizo
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. de lait
  • 3 c. à s. de farine
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
  • 1 pincée de romarin
  • Sel, poivre
Coupez les tomates cerise, déposez les dans un mug, saupoudrez de romarin et mettez 1 minute au micro ondes.
Ajoutez l’œuf dans le mug et battez-le énergiquement. Ajoutez l’huile d’olive et le lait, assaisonnez avec  le sel et le poivre et mélangez.

Ajoutez la farine et la levure et mélangez de façon à obtenir une pâte bien lisse.

Coupez le chèvre et le chorizo en petit morceaux et versez-les dans la préparation, mélangez l’ensemble de sorte à ce que tous les ingrédients soient bien incorporés.
Faites cuire 1 minute au micro-ondes à 700 W, poursuivez à nouveau la cuisson si besoin, 15 secondes par 15 secondes. Servez sans attendre !

Comment renouveler la fête de Pâques?

Si Pâques est une bonne journée garantie pour les enfants qui savent déjà qu’ils vont se gaver de chocolats et autres douceurs ultra sucrées, j’ai longtemps regretté que cette fête ne soit pas un peu plus fun et renouvelée pour devenir une vraie institution au même titre que Noël.
Pour que Pâques plaise autant aux adultes qu’aux enfants, vous n’êtes pas obligés de forcer les adultes à chercher leurs œufs dans le jardin (mais on le fait dans ma famille et on s’en porte très bien). Déco, cadeaux, ambiance, voici mes petites idées pour créer l’événement et donner un côté plus moderne à cette jolie journée!
Avec plein de nourriture, de bons cocktails et des jolies couleurs pastels partout, vous devriez apprécier Pâques, ou je ne comprends pas!
puree-chou-fleur-romarin

Un menu dépoussiéré

Si le gigot et les haricots vous fatiguent d’avance, vous pouvez facilement sortir des sentiers battus. En apéro, que diriez-vous de chips de carottes au cacao, de petites fleurs au saumon et tzatziki, ou encore de lapins feuilletés au chèvre frais? Poursuivez avec un burger d’agneau par exemple, accompagné d’une purée de chou-fleur au romarin ou de pommes de terre farcies au chaource? Plus légers ou presque, ces petits crumbles aux haricots, petits pois et chèvre sont délicieux et faciles à préparer. On remplace les traditionnels haricots par des baked beans et le tour est joué! Si vous n’aimez pas les burgers, des capellini aux sardines feront peut-être votre bonheur, ou encore des tartines printanières sardine courgette feta.
Au niveau du dessert, pour moi rien ne vaut le carrot cake. Mai si vous doutez, essayez aussi les mini cheesecakes à la fraise ou la tourte aux fraises et à la menthe.
burger-agneau-feta2

Faire un brunch de Pâques

Qui dit Pâques dit œufs et qui dit œufs dit brunch, non? Comme en plus, Pâques à lieu un dimanche, on n’a aucune excuse pour ne pas de faire un méga brunch! On attaque avec des œufs cocotte à la vache qui rit, ou encore des œufs brouillés aux apéricub ou un œuf au chorizo en baguette. Une fois encore, les baked beans seront vos meilleurs alliés. Accompagnez tout ça de jolies corbeilles de pain, d’un plateau de fromage, charcuterie et saumon fumé et le tour est joué!
 oeuf-cocotte-vache-qui-rit3

Côté boissons

Il vous faut un cocktail signature de Pâques. Qui dit pâques dit chocolat, bonbons et sucreries en tous genres, donc une vodka tagada ou un cocktail rose girly décoré de nounours feront parfaitement l’affaire!

Des chocolats faits maison

Si vous ne voulez pas cuisiner, vous pouvez simplement composer vous-même des jolis paniers ou seaux remplis de petits œufs et bonbons mélangés. Vous pouvez aussi préparer des jolis biscuits, comme ces biscuits décorés façon œufs de Pâques, ou ces petits sablés au chocolat blanc et blé soufflé. Vous pouvez aussi réaliser ce délicieux chocolat noir aux noix grillées, ou encore ces petits nuages au chocolat, ultra simples à faire et super bons! Par ici je vous donne quelques bases pour des chocolats fourrés maison, je suis loin d’être experte mais tout le monde les a adorés et ils sont à la portée de tous.
cookies-oeufs-de-paques3

Variez les cadeaux

Pour ne pas provoquer d’overdose de chocolat, on peut varier les cadeaux sans faire trop de hors sujet. Vous pouvez acheter ou fabriquer des jouets et activités sur le thème des œufs ou du printemps pour les plus jeunes. Pour les adultes offrez des fleurs, des graines, des ustensiles de jardinage pour un esprit « retour des beaux jours », ou encore des jolies bougies ou des coquetiers. Côté gourmandises, si vous voulez limiter le sucre, visez du côté du fromage, de la bière, des liqueurs de plante, ou encore des kits comme ces kits à riz au lait.

Un dress code?

Et si on imposait à tout le monde de porter du pastel, de s’habiller en rose ou de porter du jaune dans l’esprit poussin? Pas sûre que ça plaise à tout le monde mais je me dis que ça peut être drôle!
Source: BuzzFeed

Soignez la déco de table

Pour une décoration faite maison et pas cher, vous pouvez confectionner de jolis marque-place en mettant quelques petits œufs en chocolat emballés comme un cadeau dans du joli tissu avec un ruban et une étiquette avec le prénom de chaque convive.
Prévoyez des centres de table sympa : un joli verre que vous remplirez d’herbes et de pâquerettes et de quelques œufs en chocolat, ou encore une boite à œufs remplies de coquilles d’œufs ouverts en guise mini-vases dans lesquels vous déposerez quelques fleurs des champs.
Source ProFlowers @Flickr
Avec tout ça et un peu de bonne humeur, je ne doute pas que vous allez passer une super journée de Pâques! Ce qui compte c’est bien sûr de la passer en bonne compagnie avec ceux que vous aimez! Et vous, vous avez des traditions ou habitudes à partager sur cette journée?

Spécialité des Etats-Unis : onion rings

Je ne crois pas vous avoir déjà parlé de mon amour pour les onion rings! Il était temps de réparer cette grossière injustice! Pour être honnête, je les adore pour leur côté croustillant, pour leur goût d’oignon, mais aussi (surtout) parce qu’ils font un support parfait pour la sauce barbecue. Pour moi, les onion rings sont totalement indissociables de la sauce barbecue!
Je suis sûre que vous serez tous d’accord avec moi pour dire que les onion rings sont délicieux quand ils sont faits maison et frits juste avant le service… C’est donc ce que j’ai essayé de faire, en réalisant une recette traditionnelle américaine. Le résultat a dépassé nos espérances, c’était un véritable régal, mais… ça prend un certain temps! Je me suis souvent demandé pourquoi les restaurants de burgers proposent rarement des onion rings alors que c’est un complément ou un remplacement parfait aux frites. Après en avoir fait à la maison, je peux maintenant dire que les onion rings demandent beaucoup plus de travail!
Pour réussir vos onion rings, c’est moins sorcier qu’il n’y paraît par contre. D’abord, vous devez acheter des oignons bien grands pour former de beaux ronds. Tranchez-les bien épais, environ 1/2 centimètre d’épaisseur voire un peu plus.
Farinez bien vos oignons pour aider la pâte à adhérer, et assaisonnez votre chapelure pour donner ce petit truc en plus à votre recette!
Ensuite, il vous suffira de vous armer de patience pour enrober chaque cercle d’oignon dans la pâte et dans la chapelure, puis pour frire l’ensemble de petites quantités à la fois!
  
P.S. : Si vous aimez picorer des petites douceurs frites, essayez aussi ce babybel pané au chorizo!

Onion rings

  • 1 gros oignon
  • 125 g de farine
  • 1 c. à c. de baking powder ou de levure chimique
  • 1 c. à c. de sel
  • 1 œuf
  • 12 à 25 cl de lait, ou au besoin
  • 100 g  de chapelure sèche
  • 1/2 c. à c. de paprika
  • Huile de friture


Faites chauffer l’huile dans une friteuse à 185° C.
Coupez les oignons en rondelles d’1/2 cm, puis séparez les différents anneaux de chaque rondelle sans les casser.

Dans un petit bol, mélangez ensemble la farine, le paprika, la levure chimique et le sel.

Trempez les tranches d’oignon dans le mélange de farine jusqu’à ce qu’ils soient tous bien enrobés.

Fouettez l’œuf et ajoutez-le à la farine restante. Versez-y le lait progressivement en mélangeant au fur et à mesure à l’aide d’une fourchette. Il faut obtenir une pâte liquide mais pas trop.

Trempez les anneaux farinés dans la pâte pour bien les enrober, puis déposez-les sur une grille pour lisser le surplus de pâte s’écouler.
Déposez la chapelure dans une assiette. Trempez-y les anneaux un par un en les enrobant bien.
Faites frire les anneaux en plusieurs fournées pour ne pas trop charger la friteuse, pendant 2 à 3 minutes, jusqu’à ce que les anneaux soient bien dorés. Retirer de l’huile, déposez sur du papier absorbant pour ôter l’excédent d’huile. Salez et poivrez et servez.
Source d’inspiration :

Gombolaya

Connaissez-vous le gombo ou okra?

Ce légume exotique ressemble à un long piment poilu en apparence. Originaire d’Égypte avant de se développer aux États-Unis et en Europe, le gombo contient un liquide gélatineux qui peut dérouter au premier abord, mais qui est très intéressant pour donner de la consistance à des jus ou bouillons!

gombolaya
J’en ai trouvé dans une épicerie asiatique et je n’ai pas pu résister à la tentation d’en acheter sans savoir quoi en faire au premier abord.
Pour découvrir ce légume, j’ai choisi de le cuisiner dans un plat mijoté inspiré du jambalaya au chorizo.
Ce plat se sert accompagné de riz basmati pour un repas complet, et c’est un régal !
Pour une version végétarienne de ce plat, utilisez du chorizo végétal ou supprimez-le totalement du plat!

 

P.S. : Si vous adorez comme moi le chorizo dans les ragoûts, en voici un autre super bon ici!

gombolaya-3

Gombolaya

  • 100 g de chorizo
  • 150 g de poivron multicolore
  • 600 g d’okras
  • ½ oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 37,5 cl d’eau
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 400 g de pulpe de tomate
  • ½ c. à c. paprika
  • ¼ c. à c. de piment de cayenne
  • 200 g de riz basmati
  • Sel, poivre

Pour servir 

  • 2 c. à s. de coriandre fraîche

Faites revenir le chorizo coupé en rondelles dans une poêle profonde. Laissez le jusqu’à ce qu’il soit bien doré.

Émincez le poivron, les okras, l’oignon, émincez l’ail. Ajoutez tout dans la poêle, faites cuire 5 minutes, puis ajoutez la pulpe de tomates, le bouillon de volaille et le riz .

Ajoutez les épices et mélangez bien.

Couvrez et cuisez à feu moyen pour 15 minutes.

Ajoutez la coriandre et mangez tout de suite.
gombolaya-2

Source d’inspiration : http://www.theveggiegirl.com/2014/03/04/vegan-crockpot-jambalaya/