Archives par mot-clé : automne

Tarte panna cotta fraises

Il fait de plus en plus chaud ici, à Lille… Oui oui, cela arrive! Ce temps me donne envie de jardiner, de faire de longues promenades, de m’asseoir dehors en terrasse des cafés, de boire des cocktails fruités installée dans un transat et de me concocter des desserts légers, fruités et colorés à manger après un bon barbecue. Vous l’aurez compris, j’aime quand il fait beau! Je suis tellement contente de voir des fraises dans les supermarchés et de pouvoir cuisiner avec les fruits d’été à nouveau!
Autant j’aime une belle tarte aux pommes maison pendant les mois sombres d’automne et d’hiver, où les seuls fruits proposés sont des pommes ou des poires, autant je suis contente de les quitter pour les délicieux fruits sucrés dès que le soleil pointe son nez!
La panna cotta est l’un de mes desserts préférés dans les restaurants, car elle n’est pas trop sucrée et même quand on n’a plus trop faim, on peut l’apprécier. Je suis totalement obsédée par tout ce qui y ressemble de près ou de loin et je suis déterminée à explorer toutes les possibilités de ce petit dessert. Du coup, quand j’ai vu une recette de tarte panna cotta, j’ai immédiatement voulu tenter l’aventure!
J’ai trouvé cette super recette sur le blog Allergique gourmand, un blog que j’apprécie beaucoup… Il n’y a pas besoin d’avoir un allergique à la maison pour tomber amoureux de ses belles recettes ultra gourmandes! J’ai mixé deux recettes de son site, car je n’avais pas les bons ingrédients pour la pâte sablée d’origine, mais j’en ai trouvé une autre dans sa recette de tarte sablée aux fraises qui a très bien fait l’affaire… Pour cette recette, choisissez un moule pas trop grand car il faut une bonne épaisseur de pâte. J’ai un moule rectangulaire tout comme Marie, et je dois dire que la quantité de pâte était absolument parfaite.
Cette panna cotta façon tarte a été un grand succès, tout le monde l’a appréciée! La base est une pâte sablée sans gluten à base de farine de riz et de maïs. Elle est bien croquante et n’a rien à envier à une pâte sablée classique. La panna cotta est crémeuse, juste un peu plus gélatineuse que je ne les aime en dessert individuel, mais cela permet à la tarte d’avoir une tenue parfaite même après avoir coupé les parts. Cela vient je pense de l’agar agar qui est un peu plus puissant que la gélatine animale.
Quand aux fraises… Je vous ai appâtés en vous parlant plus haut de la saison des fraises, mais c’est de la confiture que j’utilise ici… Vous pouvez donc faire cette tarte n’importe quand! En ce qui me concerne, ma confiture était maison, mais une confiture du commerce conviendra très bien aussi! Le résultat final est tellement beau et gourmand qu’il est parfait pour les repas où vous recevez.
Si vous tentez cette recette, je vous recommande de laisser la tarte au moins 2 à 3 heures au réfrigérateur, voire une nuit si vous pouvez. En dernier recours si vous manquez de temps, tentez le congélateur, mais je ne vous promets rien avec cette solution!
  

Tarte panna cotta fraises

Pour la pâte
  • 90 g de farine de riz
  • 30 g de farine de maïs
  • 30  g de fécule de maïs
  • 70 g de sucre
  • 70 g de beurre 1demi-sel
  • 4 cl d’eau
Pour la couche à la confiture
  • 200 g de confiture de fraises
  • 1 g d’agar agar
  • 2 c. à s. d’eau
Pour la couche de panna cotta:
  • 2 g d’agar agar
  • 60 g de sucre
  • 20 cl de crème liquide
  • 20 cl de lait
  • 1 c. à s. de vanille liquide
Mélangez les farines, le sucre, le beurre, dans un saladier et malaxez au robot pâtissier ou à la main. Ajoutez l’eau et pétrissez. La pâte doit être bien homogène. Étalez la pâte dans votre moule.  Laissez reposer 30 minutes
Préchauffez votre four à 180° C. Enfournez la pâte. Faites cuire 15 à 20 minutes, puis laissez tiédir la pâte.
Dans une casserole, mettez la confiture avec l’agar agar. Chauffez à feu doux jusqu’à ébullition. Si la confiture est trop épaisse, ajoutez l’eau.
Etalez la confiture sur la pâte cuite et laissez tiédir.
Pendant que la confiture tiédit sur la pâte, préparez la panna cotta. Dans une casserole, mettez le sucre et l’agar agar. Versez la crème en remuant puis ajoutez le lait. Placez la casserole sur feu doux et remuez jusqu’à ébullition. Eteignez et laisser tiédir.
Une fois tiède, versez sur le mélange à la confiture et laissez refroidir.
Placez au réfrigérateur pour 2 heures minimum.
Source d’inspiration :
http://allergiquegourmand.over-blog.com/2016/08/tarte-confiture-de-fruits-rouges-panna-cotta-bio-sans-oeufs-gluten-etc.html

Purée de lentilles corail et potiron

Si vous lisez ce blog depuis un certain temps, vous devez savoir que j’aime la nourriture réconfortante. J’ai tendance à cuisiner des plats complets et familiaux qui tiennent bien au corps, surtout l’hiver bien sûr, parce que j’aime ça!

Mais cela ne veut pas dire manger mal pour autant (enfin, pas toujours). La nourriture qui a du goût et vous fait vous sentir bien n’est pas forcément calorique, ou du moins elle peut contenir de « bonnes » calories!

Cette purée de lentilles et potiron ne fait pas exception à cette règle : elle tient au corps et apporte plein de fibres, d’antioxydants et de minéraux pour être en pleine forme et affronter le froid!

Cette purée est un plat polyvalent, qui va avec à peu près tout tout au long de l’automne et de l’hiver : elle accompagnera parfaitement du canard, du poulet ou une côte de porc par exemple. Si comme moi vous mangez peu de viande, elle est aussi parfaite avec un œuf poché dessus! Mon conseil, n’écrasez pas trop la purée pour garder des morceaux et de la texture!

J’ai trouvé cette chouette recette chez Babeth Cuisine, qui l’a elle même « créée » à partir d’un dahl qui avait trop cuit et pris une texture de purée! Eh bien, c’est un super incident de parcours, car cette purée est délicieuse et bien épicée, je l’ai adorée! Sa version était au patidou, la mienne est au potiron car j’en avais à utiliser!

 

P.S. : Si le mariage des lentilles corail et du potiron vous a conquis, essayez aussi ce tajine poulet, lentilles et potiron, super bon!

Purée de lentilles et potiron

  • 500 g de potiron
  • 2 oignons
  • 300 g de lentilles corail
  • 3 pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à c. de graines de cumin,
  • 1 c. à c. de graines de coriandre
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à c. de curcuma
  • 4 capsules de cardamome
  • 1 pointe de couteau de piment en poudre
  • 2 c. à s. de coriandre fraîche hachée
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Lavez le potiron et les pommes de terre, épluchez-les ainsi que les oignons et coupez le tout en petits morceaux.

Dans un faitout, faites revenir la gousse d’ail écrasée et les oignons dans un peu d’huile d’olive avec les épices. Ajoutez rapidement les lentilles et les autres légumes, couvrez d’eau froide et laissez cuire une vingtaine de minutes.

Les légumes et les lentilles doivent être tendres. Retirez les capsules de cardamome et écrasez grossièrement. Prolongez la cuisson 8 à 10 minutes si vous voulez épaissir un peu la purée.

Salez et poivrez.

Saupoudrez d’un peu de coriandre fraîche avant de servir.

Source d’inspiration :
http://babethcuisine.blogspot.fr/2013/01/lentilles-et-patidou-rattrapees-par-des.html

Riz au lait aux noix de pécan et sirop d’érable

L’automne et l’hiver sont des saisons que j’adore au niveau culinaire, je l’ai déjà dit à maintes reprises. C’est l’occasion de manger des plats réconfortants et de faire main basse sur les noix, noisettes et graines en tous genre!

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir l’automne et l’hiver au Canada… Là-bas la température moyenne est de 8°C en automne et les feuilles d’érable sont magnifiques à cette période de l’année….

 Ensuite ça se complique car l’hiver la température descend jusqu’à -40°! Le pire étant le mois de février, vraiment glacial!

riz-lait-erable-pecan-2
Cette petite recette n’est pas officiellement canadienne, mais je l’ai imaginée avec des produits que l’on consomme beaucoup là-bas, les noix de pécan et le sirop d’érable, une merveille de la nature malheureusement vendue à prix prohibitif par chez moi… Et dire que la bas ils peuvent le commander par bidons de 2 litres!

riz-lait-erable-pecan-3

P.S. : Si vous aimez autant que moi le sirop d’érable, peut-être serez-vous assez téméraire pour le tenter sur du bacon? Allez-y, c’est vraiment bluffant!

Riz au lait aux noix de pécan et sirop d’érable

  • 3 belles c. à s. de crème fraiche
  • 60 cl de lait
  • 1 pincée de sel
  • 70 g de riz à dessert
  • 1/2 c. a c. de cannelle
  • 15 cl de sirop d’érable
  • 75 g de noix de pécan

Chauffez le lait avec le sel, le riz, la cannelle et 10 cl de sirop d’érable.
Amenez à ébullition, puis couvrez et baissez le feu au plus doux et laissez cuire jusqu’à ce que le lait affleure le riz (35 minutes environ pour moi).
Arrêtez le feu puis ajoutez la crème fraîche.

Versez dans des ramequins individuels et laissez refroidir.

Avant de servir, nappez de sirop d’érable et saupoudrez de noix de pécan brisées.

riz-lait-erable-pecan

Mes défis culinaires pour 2017

Nous voilà déjà en 2017! L’an dernier je m’étais lancé quelques résolutions principalement techniques comme apprendre à cuire une viande ou un poisson. Je les ai quasiment toutes tenues à part une, cuire un artichaut… Cette année, sans vouloir me mettre trop la pression car le temps file déjà super vite, j’aimerais tester quelques exercices créatifs dans ma cuisine! Voici donc mes idées de résolutions culinaires ou petits défis à réussir dans mon quotidien pour 2017!

Commander un plat en livraison et essayer de le refaire en version maison

J’adore me faire livrer ou manger à emporter, que ce soit chinois, thaï, indien ou encore des burgers… Alors pourquoi ne pas essayer de reproduire l’un de ces fameux plats, ou refaire le plat d’un restaurant que j’aurai vraiment apprécié par exemple, rien qu’en analysant le goût que j’aurai décelé!
4201205072_14cec00b9b_z
Photo Ged Carroll @Flickr

Cuisiner au vin

Que ce soit pour finir une bouteille ou pour avoir un prétexte pour boire le reste de la bouteille avec le dîner, j’aimerais tester plus de recettes au vin rouge, blanc ou encore à la bière.

Me faire des menus complets basés sur mes livres de cuisine

Par exemple un menu entrée-plat-dessert issu de mon livre de cuisine non officielle de l’univers Harry Potter, parce que j’adore les livres de cuisine mais que je ne les utilise pas assez!

11609957304_bf606de9e7_z

Photo Polka Dots and Pastries @Flickr

Créer mon plat « signature » et le faire tester à mon entourage

Vous savez, le genre de pat pour lequel je serai célèbre dans ma famille et que tout le monde me demandera de faire à chaque fois. On peut toujours rêver !

Faire un menu de saisons inversées

Cuisiner des plats d’hiver en été et vice versa, pareil pour l’automne et le printemps… Par exemple, un barbecue de canard hivernal, ou une raclette d’été aux tomates et olives. Oui enfin, je vais y réfléchir ^^

Manger de saison chaque fois que possible

C’est plus une ligne de vie qu’un défi à proprement parler! Je m’y applique déjà beaucoup mais on peut toujours mieux faire dans ce domaine, donc je continue à le garder en tête!

15430545906_18fa7cd2ab_z

Photo daveynin@Flickr

Faire mon bouillon de légumes maison

Parce que j’en consomme une quantité astronomique et que c’est forcément meilleur quand il est maison!

 

Célébrer une fête que je n’ai jamais fêtée avant, issue d’une autre culture

Comme Thanksgiving, Sainte-Lucie, ou je ne sais quelle autre fête issue des traditions d’ailleurs.

2113746343_a8b32989ba_z

Photo Rhett Sutphin @Flickr

Apprendre à maîtriser mes cocktails préférés

J’avais listé dans cet article mes cocktails préférés mais pour autant je ne les ai pas tous réalisés maison, j’aimerais m’y atteler et vous partager les recettes!

Composer mes plateaux de fromage

Et vous partager des compositions sympa, des accords avec le vin ou la bière…

9326877587_452867d75a_z

Photo Alan Light @Flickr

Réaliser un menu régressif

A base des produits préférés de mon enfance : Nutella, Kinder, Dragibus, Vache qui rit et autres!

Faire mes condiments préférés à la maison

J’adorerais me lancer dans la préparation de condiments : moutarde, ketchup, sauces tomates, pickles…

3065093728_c340a0b8e1_z

Photo Ben Mason @Flickr

Cuisiner ce qu’on jette habituellement

Je voudrais essayer de cuisiner jusqu’à la moindre pelure de légume pour en faire une soupe, des chips ou je ne sais quoi d’autre, et réduire au maximum mes déchets comestibles.

Trouver « mon » gâteau au chocolat

Trouver la recette parfaite, comme je l’aime, c’est à dire très fondant et très fort en chocolat!

4221886521_533b50271e_z

Photo Kimberly Vardeman @Flickr

 

Et vous, vous avez des résolutions ( culinaires ou non) pour l’année qui démarre?

Chocolat noir aux noix grillées

Le retour de l’automne signifie pour moi l’arrivée de produits que j’adore : des pommes, des poires, des courges, voilà de quoi me faire passer la pilule de la reprise du travail! Les saveurs automnales me régalent et me mettent en joie bien plus efficacement qu’un tube de prozac! Il suffit de me parler d’une part de tarte au potiron accompagnée d’un thé à la cannelle pour que j’aie le sourire immédiatement!
Parmi mes autres « anti déprime » naturels, il y a évidemment le chocolat, que j’aime sous toutes ses formes!

C’est aujourd’hui un chocolat de saison que je vous propose, puisqu’il est enrichi de noix grillées avec un peu de sirop d’érable. Cette recette ultra simple à faire est digne de délicieuses tablettes achetées toutes faites au prix d’un rein, alors que cela ne prend que quelques secondes à faire!

bark-noix-2

Si vous êtes amateurs, n’hésitez pas à prendre un chocolat bien fort, ça n’en sera que meilleur!

La seule difficulté dans cette recette est la fonte du chocolat : il doit fondre à feu très doux et être enlevé du feu dès qu’il est assez fondu pour être coulé. Si vous le laissez plus, il va d’abord perdre son brillant, puis se ratatiner et devenir presque friable. Si jamais vous arrivez à ce stade ne désespérez pas, vous pourrez limiter les dégâts en ajoutant un peu de matière grasse, type crème épaisse ou beurre au mélange. Il faudra juste le manger plus rapidement ensuite pour éviter que le mélange ne tourne!

bark-noix-3

P.S. : SI vous aimez réaliser vos petites douceurs maison, essayez également ces petits nuages croustillants au chocolat, ultra simples à faire et trop bons!

Chocolat noir aux noix grillées

  • 200 g de chocolat noir
  • 50 g de noix
  • 2 c. à s. de sirop d’érable pur
  • 1 pincée de sel

 

bark-noix

Tapissez une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.
Préchauffer une poêle à sec sur feu moyen-vif pendant quelques minutes. Ajouter les noix, le sirop d’érable et le sel et mélangez. Laissez cuire, en remuant constamment, jusqu’à ce que le sirop d’érable ait épaissi et adhère aux noix. Dès que l’ensemble commence à caraméliser, arrêtez le feu pour éviter que cela ne brûle.
Déposez les noix sur la plaque à pâtisserie préparée, et étalez-les rapidement pour éviter qu’elles ne se collet les unes aux autres. Laissez refroidir, puis réservez.

Faites fondre le chocolat noir au bain-marie ou au micro-ondes. Versez le sur une feuille de papier sulfurisé et étale-le à l’aide d’une spatule.

Saupoudrez les noix harmonieusement dessus. laissez le chocolat durcir avant de le casser en gros morceaux.

 

Mes recettes super gourmandes aux fruits d’automne

L’air devient piquant et les vacances d’été semblent déjà bien loin… Il est temps de se résoudre à ranger les maillots de bain si vous ne l’avez pas fait, et de sortir de quoi se préparer un bon gâteau tout chaud, épais et moelleux!  L’automne nous apporte son lot de poires, de pommes, de figues,  de quoi embaumer la maison de saveurs sucrées! Les fruits d’automne ont autant d’atouts que ceux d’été, alors pas d’excuse pour arrêter d ‘en manger! Voici don un petit résumé de mes meilleurs desserts avec ces fruits!

Avec de la pomme

Dutch baby pommes caramel

dutc-baby-pomme-caramel-2

Compote de pommes rhum raisincompote-rhum-raisin-2

Tatin aux pommes et bonbons Werther’s

tatin-pomme-noix-werthers-original-4

Avec de la poire

 

Gâteau à l’huile d’olive, miel et poire

gateau-huile-olive-3

tarte façon crumble pommes poires

tarte-pomme-poire-crumble-3

panna cotta poires expresso

panna-cotta-poire-expresso

Avec de l’avocat (oui oui)

Cake à l’avocat

cake-sucre-avocat-3

Avec de la figue

Linzertorte aux figues

linzertorte-figues

Cookie gant mi figue mi raisin

cookie-geant-mi-figue-mi-raisin

Avec du raisin

Cookies aux raisins, noisettes et flocons d’avoine

cookies-raisins-noisettes-3

Avec des agrumes

Cake à l’orange et aux noix

cake-orange-noix-3

Gâteau fondant au citron et sucre perlégateau-citron-sucre-perle-2

Avec des noix

 

Tarte aux noix de pécan

gateau-pecan3

Tartine à la courge muscade, lardons et vieux pané

Revoilà les courges! Vous voyez les nanas qui sont folles devant un crop top à paillettes en solde et qui attrapent fébrilement la taille 38 en espérant que personne d’autre ne l’a vu? Hé bien ça c’est moi quand je vois les courges réapparaître au rayon fruits et légumes!
C’est bien simple, je crois qu’aucun autre légume ne m’émoustille autant qu’une belle courge muscade ou qu’un morceau de potimarron! Je les aime sous toutes leurs formes, et ce qui me fait halluciner, c’est de me dire que ces légumes si gourmands sont en plus totalement sains!

tartine-butternut-2
Je n’ai pas pu résister à l’envie de vous en proposer dès maintenant dans une tartine gourmande : la courge se marie très bien avec des lardons et du fromage, ici un vieux pané, fromage qui fond bien au four!
Accompagnez cette tartine d’une petite soupe de saison et vous obtenez un repas parfait pour une soirée télé d’automne!

tartine-butternut-3

Tartine à la courge muscade, lardons et vieux pané

Pour 2 personnes

  • 1/2 baguette
  • 200 g de courge en dés
  • 100 g de lardons
  • 2 c. à s. de mascarpone
  • 2 c. à s. de crème fraîche
  • 1 c. à s. de ciboulette ciselée
  • 2 pincées d’ail semoule
  • 200 g de vieux pané
  • 2 c. à c. huile olive basilic
  • Sel, poivre

Faîtes cuire la courge en dés au four pendant 45 minutes à 150°C. Pendant ce temps, mélangez la crème fraîche, le mascarpone, la ciboulette ciselée, l’ail semoule, la moitié de l’huile, le sel et le poivre.

Faites cuire les lardons à la poêle 5 minutes.

Coupez le pain en 2 dans la longueur, puis en 2 dans l’épaisseur pour obtenir 4 tartines.

Étalez la crème sur le pain. Déposez la courge, les lardons, couvrez avec le fromage en tranches. Versez l’huile restante en filet.

Enfournez pour 12 minutes à 180°C.

tartine-butternut

Quinoasotto aux champignons, épinards et parmesan

Généralement, on associe la cueillette des champignons à l’automne car c’est à cette période que beaucoup d’espèces poussent en abondance. Pourtant, on peut ramasser des champignons toute l’année, et il ne faut pas oublier notre cher champignon de Paris. Le champignon de Paris est l’un des rares cultivables industriellement et donc disponible toute l’année.

Mme si on le cultive intensivement, le champignon de Paris a quand même une saison, qui démarre en octobre et s’arrête au début de l’été. C’est donc le moment parfait pour en manger!

quinoasotto-champignons

Savez vous pourquoi on dit que les champignons de Paris doivent toujours être épluchés ? Car traditionnellement, ils poussaient dans des carrières et on utilisait le fumier des chevaux comme engrais.

Aujourd’hui je ne suis pas sûre que ce soit encore le cas, mais dans le doute je vais continuer de les éplucher!

Bref, dans tous les cas, j’adore les champignons et je ne veux pas rater une seule occasion d’en manger! S’ils sont délicieux en risotto, je me suis dit qu’ils devaient très bien se marier avec du quinoa également, qui présente l’avantage d’être un peu plus léger pour le soir puisque ce n’est pas un « vrai » féculent!

 

quinoasotto-champignons-3

P.S. : Si cette recette vous a plu, j’ai aussi proposé un coquillettesotto et un céréalesotto!

Quinoasotto aux champignons, épinards et parmesan

  • 2 poignées de jeunes pousses d’épinards
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 4 gousses d’ail émincée
  • 1 échalote émincée
  • 150 g de champignons
  • 200 g de quinoa
  • 15 cl de vin blanc
  • 75 cl d’eau
  • 2 bouillons cubes de légumes
  • 4 c. à s. de parmesan râpé
  • 15 g de beurre
  • Sel, poivre

Faites chauffer l’huile dans une grande poêle à feu moyen-élevé. Ajoutez l’ail, l’échalote, les champignons et les épinards ciselés. Faites cuire 2 à 3 minutes jusqu’à ce que l’ail devienne parfumé mais ne brunisse pas.

Dans une casserole à part, faites chauffer l’eau et diluez-y les cubes de bouillon. Gardez chaud à feu doux.

Ajoutez le quinoa et faites cuire encore une minute, en remuant une ou deux fois. Ajoutez le vin et portez à ébullition. Faites cuire encore une minute jusqu’à ce que la plupart du liquide soit évaporé.

Ajoutez le bouillon et portez à ébullition lente. Faites cuire 10 à 12 minutes jusqu’à ce que plus de la moitié du liquide soit absorbé.

Arrêtez le feu, ajoutez le beurre et le parmesan, salez, poivrez. Laissez reposer 5 minutes à couvert, remuez et servez immédiatement.

quinoasotto-champignons-2

Gratin de pommes de terre, chou-fleur et munster

Le mois de septembre est un mois que j’apprécie beaucoup. D’abord parce que c’est le mois de mon anniversaire, mais pas seulement! C’est aussi un mois plutôt clément au niveau de la météo, où l’on peut rattraper notre manque de soleil avant de plonger dans l’automne.

La fin de l’été étant proche, on sait qu’il ne faut rater aucune occasion de faire une balade, un apéro dans la jardin, un barbecue, car chaque fois, c’est peut-être la dernière!
C’est aussi une période très agréable pour parcourir les brocantes, pour les mêmes raisons. Vous aimez faire les brocantes vous? Moi j’adore, même si j’y achète peu, j’aime beaucoup m’y promener, surtout dans les petits villages!

gratin-chou-fleur-munster

Par chez nous il y a aussi la fameuse braderie de Lille, mais là on perd totalement l’esprit village! Et comme vous le savez peut-être, elle est cette année malheureusement annulée.
Je réalise que cette année j’ai tellement couru partout que le peu de dimanches où je n’avais rien de prévu, j’ai préféré profiter de la maison et je n’en ai fait aucune.
Promis, j’essaye de me rattraper ce mois ci!
C’est un plat à l’esprit assez brocante que je vous propose d’ailleurs aujourd’hui : un gros gratin, un bon plat familial à partager à base de produits du terroir et régional avec le münster!
Rien de tel pour se remettre d’aplomb après une bonne balade dans une brocante de village non?

gratin-chou-fleur-munster-3

P.S. : Si ce gratin vous rend accro au munster, essayez ensuite ce gratin vosgien, pas photogénique mais délicieux!

Gratin de pommes de terre, chou-fleur et munster

Pour 8 personnes

  • 1 chou-fleur
  • 4 grosses pommes de terre
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 100 g de gruyère râpé
  • 4 tranches de lard
  • 150 g de munster
  • Sel, poivre

Lavez le chou-fleur,  séparez le en bouquets, puis pelez les pommes de terre et détaillez-les en rondelles.
Dans un grand faitout, versez de l’eau salée et faire cuire les pommes de terre jusqu’à ébullition. A ébullition, prolongez de 8 minutes. Mettre ensuite le chou-fleur et prolongez de 15 minutes.

Laissez cuire les légumes en veillant à ce qu’ils ne ramollissent pas trop, puis égouttez-les, en récupérant 25 cl du bouillon des légumes.

Préchauffez votre four à 240°C.
Préparez ensuite la sauce. Faites fondre le beurre dans une casserole avec la farine sans cesser de remuer. Mouillez avec le bouillon récupéré, le lait et assaisonnez de sel, poivre et noix de muscade à votre convenance. Laissez mijoter 10 min, le temps que la sauce prenne, puis rectifiez l’assaisonnement.

Réservez 3 cuillères à soupe de gruyère râpé et incorporez le reste dans la casserole en remuant.
Dans un plat à gratin beurré, dressez les pommes de terre et le chou. Recouvrez-les de sauce et parsemez des 3 cuillères à soupe de gruyère râpé réservées.

Enfournez à four chaud et laissez gratiner 10 à 15 min.

Servez immédiatement.

gratin-chou-fleur-munster-2

 

Bruschetta automnale boeuf, champignons, bière et comté

Je ne devrais pas le dire, mais la bière joue un grand rôle dans ma vie de tous les jours. Lorsque le temps est chaud, j’aime en partager une avec des amis dans le jardin, et même pour accompagner un bon repas, que ce soit de la nourriture ch’ti, mexicaine ou indienne, je préfère généralement la bière au vin.

Dans le nord, beaucoup de plats d’estaminets et de brasseries sont cuisinés avec de la bière. Du poulet à la bière au welsch rarebit, on la retrouve partout!

Il y a beaucoup de raisons de cuisiner avec de la bière. D’abord et avant tout pour la saveur : la bière contient du houblon et du malt, qui donnent un parfum doux et subtil qui valorise parfaitement les plats de porc et de poulet. Beaucoup de cuisiniers disent aussi que la levure contenue dans la bière permet d’obtenir des produits de boulangerie plus légers et aériens.

bruschetta-boeuf-biere

Aujourd’hui c’est une viande cuite dans la bière que je vous propose : la bière permet de garder le bœuf bien tendre et forme une sorte de sauce autour des morceaux qui est très agréable!

Le gout de la bière reste léger et se marie parfaitement avec le comté et les champignons. On obtient des saveurs rustiques et gourmandes parfaites pour démarrer l’automne… Accompagnez ces tartines d’une petite bière bien sûr!

bruschetta-boeuf-biere-3

P.S. : Si vous n’avez peur de rien, tentez aussi de mettre de la bière dans votre dessert avec ce brownie à la bière, une superbe découverte!

Bruschetta automnale bœuf, champignons, bière et comté

Pour 4 belles bruschettas

  • 400 g de bœuf maigre
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 oignon émincé
  • 1 oignon émincé
  • 150 g de champignons tranchés
  • 1 c. à c. de maïzena
  • 5 cl de bière brune
  • 4 grandes tranches de pain de campagne
  • 4 c. à s. de moutarde
  • 4 tranchettes de maasdam
  • Sel, poivre

Faites chauffer l’huile dans une poêle. Faites revenir le steak, l’oignon et les champignons 5 à 10 minutes jusqu’à ce que tout soit doré.

Ajoutez la bière et prolongez de deux minutes.

Ajoutez la maïzena et prolongez d’une minute environ jusqu’à ce que l’ensemble ait épaissi. Réservez.

Préchauffez le four à 180°C.

Tartinez la moutarde sur le pain, déposez le mélange. Déposez les lanières de maasdam par dessus.

Enfournez 10 minutes jusqu’à ce que le fromage ait fondu.

bruschetta-boeuf-biere-2