Archives de catégorie : Tartes et galettes

Tarte Piña colada

A chaque fois que je vois le mot piña colada, je ne peux pas m’empêcher de penser à la chanson de Rupert Holmes que l’on entend dans les gardiens de la galaxie … ♩  ♫ ♬ ♪ If you like Piña Coladas ♬♩ ♪ ♫  J’adore la bande originale rétro de ce film!
 
 
En tout cas, si vous aimez la Piña colada, vous aimerez cette tarte! Une pâte sablée couverte d’ananas caramélisé dans le rhum, lui-même couvert d’une crème à base de lait de coco, le tout surmonté d’une meringue à la vanille juste passée sous le grill… Il y a de quoi se régaler non?
 
Comme vous l’avez sûrement deviné si vous lisez mon blog, j’adore les bons cocktails et les bonnes boissons en général. Parmi elles, je ne peux pas dire que la piña colada soit dans mes favorites. Je la trouve un peu écœurante car elle est vraiment très sucrée en général, et pourtant tous les parfums que contient ce cocktail me plaisent vraiment beaucoup si on les prend séparément! Je crois simplement que je préfère manger du sucre que de le boire!
 
C’est cette réflexion qui m’a donné l’envie de préparer une piña colada façon tarte, à l’occasion d’un repas que j’ai organisé sur le thème des pirates. Je ne pense pas que les pirates se bourraient la g… à la piña colada, non, ce n’est pas assez viril pour eux bien sûr, mais c’est quand même une recette avec du rhum, et qui évoque les îles sur lesquels les pirates accostaient.
 
 
J’avais repéré cette recette sur le site de Gâteaux en fête de Lilou25, et je l’avais tout de suite mise de coté en pensant à ce repas à thème qui allait arriver. Je n’ai pas été déçue! Déjà elle était très facile à faire, ce qui était un peu mon inquiétude quand on connait les talents en pâtisserie de Marie-Laure que je suis loin d’égaler! Mais ici pas de décor complexe, (si vous voulez en prendre plein la vue allez voir son blog par ici!), c’est une recette familiale très simple surtout si comme moi vous prenez une pâte sablée toute faite. Bon, je m’étais dit que je ne le ferais plus, mais j’avais tellement de choses à préparer pour ce repas à thème que j’étais contente de gagner du temps sur la préparation de la pâte! Si vous avez le temps d’en faire une maison surtout n’hésitez pas la recette n’en sera que meilleure!
 
La garniture est aromatisée avec de l’arôme de noix de coco. Si vous n’en avez pas, vous pouvez faire sans ( Marie-Laure n’en mettait pas), et pourquoi pas ajouter des copeaux de coco pour renforcer le goût comme elle le fait elle-même.
 
Cette tarte contient une belle dose de rhum, je pense que l’alcool s’évapore en cuisant mais dans le doute si vous voulez la servir à des enfants ou des femmes enceintes, vous pouvez supprimer le rhum ou le remplacer par du sirop saveur rhum. J’en avais acheté pendant ma grossesse pour me faire des virgin mojitos, ce sirop a la saveur si caractéristique du rhum mais sans une goutte d’alcool!
 
Au final, cette tarte Piña Colada est un de mes nouveau desserts chouchous! Elle est à la fois légère et estivale, ce qui fait du bien avec ce mauvais temps, et les saveurs d’ananas et de noix de coco sont à tomber!  Alors, si vous aimez ces parfums, allez-y et offrez-vous une part de paradis tropical!
 
 
 
P.S. : Si vous aimez les desserts aux goûts des îles, ce gâteau à la confiture rhum ananas coco est absolument indécent!

Tarte Piña colada

 
  • 1 pâte sablée
  • 1 ananas
  • 20 cl de lait de coco
  • 30 g de beurre
  • 30 g de sirop de canne
  • 10 cl de rhum brun
  • 3 œufs
  • 30 g de sucre de canne
  • 3 c. à c. d’arôme coco
  • 1 c. à c. de vanille liquide
  • 75 g de sucre
 Préchauffez le four à 150° C.
 
Précuisez la pâte 10 minutes à blanc, piquée avec une fourchette et couverte de haricots de cuisson à 150°C et réservez.
 
Préchauffez le four à 210° C.
 
Coupez l’ananas en petits morceaux.
 
Dans une poêle, faites fondre le beurre, ajoutez le sirop de canne et mettez les morceaux d’ananas dedans. Faites caraméliser 5 minutes puis ajoutez le rhum. Prolongez la cuisson encore 5 bonnes minutes, le liquide doit quasiment disparaître.
 
Une fois les morceaux d’ananas bien caramélisés, jaunes et brillants, réservez.
 
Préchauffez le four à 210°C.
 
Préparez la crème : dans un gros bol, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre de canne jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Incorporez le lait de coco et mélangez avec l’arôme coco.
 
Garnissez votre moule à tarte de pâte feuilletée, piquez le fond à la fourchette.
 
Versez l’ananas et son sirop sur le fond de tarte, répartissez bien puis versez la crème au lait de coco par-dessus, de façon à recouvrir entièrement l’ananas.
 
Enfournez 25 minutes environ.
 
Une fois la tarte refroidie, préparez la meringue. Battez doucement les blancs d’œufs avec la moitié du sucre. Fouettez en augmentant la vitesse progressivement. Quand ils commencent à être fermes, ajoutez la vanille et le reste du sucre.
 
Déposez la meringue sur la tarte et faites dorer sous le grill 2 à 3 minutes, en surveillant de près pour qu’elle ne brûle pas.
 
Placez ensuite au frais au-moins 4 heures avant de servir.
 
 
Source d’inspiration :
 
 
Avec cette recette à l’ananas, je participe à Cuisinons de saison !
 

Galette des rois rhubarbe frangipane

Cette année, à l’occasion de l’épiphanie, j’ai eu envie d’associer à la traditionnelle frangipane une saveur plus acidulée, un peu dans l’esprit de ma galette frangipane citron de l’an dernier, mais cette fois-ci avec de la rhubarbe.

Tout le monde n’est pas fan de rhubarbe. Je ne le suis pas moi-même pour tout vous dire! Mais j’ai de la rhubarbe dans le jardin, donc je réfléchis régulièrement à des nouvelles recettes qui en contiennent, comme mon crumble pommes rhubarbe amandes ou mon crumb cake à la rhubarbe. Avec le temps, j’ai appris à l’apprécier, surtout associée à d’autres saveurs, pour le contraste qu’elle permet d’apporter.

Cette galette aux amandes et à la rhubarbe permet justement un beau mariage entre la fraîcheur de la rhubarbe le moelleux et la douceur des amandes.

Nous avons tout aimé dans cette galette, sa saveur, sa texture, sa gourmandise… Je referai certainement une autre fois un mariage d’amande avec des saveurs acidulées car je suis désormais convaincue que cela fonctionne bien! J’ai trouvé l’ensemble bien équilibré, mais si vous préférez un gâteau plus doux, réduisez la quantité de rhubarbe et saupoudrez un peu plus de sucre dessus au départ.

Je n’ai pas fait la pâte feuilletée moi-même (un challenge pour 2018?) mais vous pouvez soit utiliser votre recette de pâte feuilletée préférée, soit acheter comme moi des pâtes toutes faites, en privilégiant la qualité et le pur beurre.

Je n’avais pas mis de fève dans ma galette car je savais que ma fille n’en mangerait pas, mais dès l’an prochain, j’en ajouterai une et je ferai en sorte qu’elle obtienne la fève! N’oubliez pas la vôtre! Vous pouvez trouver de jolies couronnes à imprimer et à colorier sur internet, et charger vos enfants de les décorer à leur goût.

 

Galette des rois rhubarbe frangipane

  • 300 g de rhubarbe
  • 40 g de sucre
  • 2 pâtes feuilletées

Pour la crème pâtissière

  • 250 g de lait
  • 1 œuf
  • ½ bouchon de rhum ambré
  • 40 g de sucre
  • 1 c. à c. d’arôme vanille
  • 20 g de maïzena

Pour la crème d’amandes

  • 100 g de beurre très mou
  • 80 g de sucre
  • 100 g d’amandes en poudre
  • 2 œufs
  • Quelques gouttes d’essence d’amande amère

Préparez la compote de rhubarbe. Épluchez la rhubarbe au couteau et coupez-la en tronçons d’environ 3 cm de long. Disposez la rhubarbe dans un saladier, saupoudrez-la de sucre et laissez mariner au frais pendant 1 heure.

Disposer la rhubarbe et une partie de son eau de macération (jetez le surplus d’eau mais sans aller jusqu’à presser la rhubarbe) dans une cocotte. Portez à ébullition, puis laissez cuire à feu très doux pendant environ 25 minutes, en mélangeant de temps en temps. Goûtez et rectifiez la teneur en sucre si la rhubarbe est très acide.
Retirez du feu et laisser refroidir.

Pendant ce temps, préparez la crème pâtissière. Faites chauffer dans une casserole le lait avec la vanille liquide et le rhum. Dans un saladier, mélangez au fouet l’œuf, le sucre et la maïzena. Ajoutez le lait chaud tout en mélangeant. Remettez le tout dans la casserole et faites cuire à feu doux jusqu’à épaississement de la crème. Laissez tiédir.

Préparer la crème d’amandes. Battez le beurre en pommade, ajoutez le sucre puis les œufs un à un. Incorporez ensuite les amandes et l’amande amère.

Réalisez la frangipane. Mélangez la crème pâtissière refroidie avec la crème d’amandes.

Montez la galette. Étalez le mélange frangipane sur la première pâte en laissant un bord de 2 cm environ tout autour, étalez dessus la compote de rhubarbe.

Étalez de l’œuf tout le pourtour de la pâte, couvrez avec
deuxième pâte, soudez les bords en pressant dessus avec une fourchette, couvrez le dessus du restant d’œuf battu, faites des stries pour décorer la galette.

Préchauffez le four à 180°C.
Enfournez durant 20 à 30 minutes en surveillant la coloration. La galette est prête lorsqu’elle a pris une belle couleur dorée.

Laissez tiédir ou refroidir avant de servir.

 

Tarte poire, chocolat vanille, ou Poirolat

L’automne est une saison qui regorge de produits que j’adore. Je ne me lancerai pas dans une liste car elle serait longue comme le bras! Parmi eux, j’avais hâte de me remettre à cuisiner les poires!
Quand j’ai reçu une vanille  de Papouasie Nouvelle Guinée de la part de David Vanille, je me suis dit que c’était l’occasion rêvée, car la vanille et la poire font incroyablement bon ménage! Et devinez qui fait aussi bon ménage avec la poire? Hé oui, le chocolat! Alors avec mon homme (qui adore faire de la pâtisserie le week-end), nous avons réfléchi à un gâteau qui mêlerait poire, vanille et chocolat, un ménage à trois en quelques sortes!
A propos de David Vanille, je vous invite à aller visiter son site si vous êtes en recherche de vanille pour vos recettes, vous ne serez pas déçus! Ces gousses sont bien humides et très parfumées, cela n’a rien à voir avec celles que l’on peut trouver dans les supermarchés! Si vous voulez découvrir sa sélection de vanilles c’est par ici que ça se passe!
Pour la composition de ce gâteau, nous sommes donc partis sur une pâte sablée parfumée à la vanille, couverte d’une couche de ganache au chocolat, couverte elle-même de poires pochées dans un sirop de vanille et de rhum, le tout couvert d’une chantilly au mascarpone parfumée… à la vanille bien sûr!
J’ai pensé à essayer de décrire le goût incroyable de ce gâteau mais cela ne serait pas fidèle. On aurait pu craindre que le chocolat prenne le dessus sur tout mais non, l’ensemble est très équilibré et suivant les bouchées, on prend plus ou moins de vanille, de poire, c’est un régal! L’ensemble est riche, crémeux sans être écœurant car la chantilly « allège » le tout dans la bouche, avec sa texture nuageuse! C’est le genre de desserts que je pourrais manger tous les jours sans me lasser!
Malgré sa longue liste d’ingrédients, ce gâteau est en fait assez simple à fabriquer. La pâte est une pâte sablée, simplement parfumée de cette vanille délicieuse. Ne zappez pas la précuisson qui permettra de la rendre vraiment croquante à souhait!
L’ordre des étapes est important à respecter car vous allez utiliser et réutiliser les mêmes gousses de  vanille à plusieurs étapes pour en tirer le maximum.
Pour cette recette, je vous recommande d’utiliser un moule à charnière comme celui-ci. Il rend le gâteau beaucoup plus facile à démouler, permet de faire des bords plus hauts qu’avec un moule à tarte normal, et il donne au gâteau un aspect très pro je trouve!
Pour les poires, utilisez-en des ni trop mûres ni pas assez, je sais c’est facile à dire, mais elles ne doivent pas partir en charpie à la cuisson, et bien sûr vous ne voulez pas non plus vous casser une dent en croquant dedans !
  

 Tarte poire, chocolat vanille, ou Poirolat

 Pour 8 personnes
Pour la couche poires
  • 2 poires mi-mûres
  • 1/2 citron zesté
  • 30 g de sucre
  • 37.5 cl d’eau
Pour la base
  • 100 g de beurre pommade
  • 50 g de sucre glace
  • 1 petit œuf
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 200 g de farine
  • 1 gousse de vanille
  • 1 pincée de sel

Pour la couche chocolat

  • 70 g de chocolat noir amer
  • 70 g de chocolat au lait
  • 100 g de beurre doux
  • 100 g de crème fleurette
  • 1 œuf à température ambiante

Pour la crème

  • 125 g de mascarpone
  • 40 g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 1 c. à s. du sirop des poires
  • 17.5 cl de crème fleurette bien fraîche

Faîtes la pâte : Sortez le beurre à l’avance pour qu’il ramollisse. Dans un bol, mélangez le beurre pommade avec le sucre glace. Ajoutez la poudre d’amandes, et le sel l’œuf. En dernier, incorporez progressivement la farine, jusqu’à obtenir une boule de pâte compacte. Réfrigérez 30 minutes.

Étalez la pâte sur une épaisseur de 3 à 4 mm et foncez votre moule à tarte, le mien fait 25 cm de diamètre. Laissez reposer 30 minutes au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 200°C. Couvrez le fond de tarte de papier cuisson puis d’une couche de billes de cuisson ou légumes secs et  enfournez pour 10 minutes.

Faites la couche chocolat : Préparez la ganache en faisant fondre les 140 g de chocolat finement hachés, le beurre  et la crème fleurette. Laissez refroidir jusqu’à ce qu’ils soient à peine chauds au toucher.

À l’aide d’un fouet ou d’une maryse, incorporez l’œuf entier battu à la fourchette au préalable au chocolat tout en remuant délicatement, en décrivant des cercles en allant du centre vers les bords.

Versez ce mélange sur la pâte et mettez à nouveau à cuire 25 minutes.

Faites la couche poires : épluchez les poires et coupez-les en deux. Citronnez-les légèrement. Mettez dans une casserole tous les ingrédients dont les gousses fendues et coupées en deux. Amenez à ébullition et déposez les poires quand le mélange bout. Laissez cuire à frémissement environ 15 minutes puis laissez refroidir dans la casserole 30 minutes.

Coupez alors le poires en lamelles fines et répartissez-en sur toute la surface de la tarte.

Mélangez tous les ingrédients de la crème et montez-la en chantilly au batteur. Déposez cette chantilly sur le dessus de votre tarte, et gardez au frais jusqu’au repas. Vous pouvez décorer avec du cacao en poudre ou du chocolat râpé.

 

Galette rustique aux pommes caramélisées et fleur de sel

Et si on se régalait avec une jolie tarte rustique et ultra gourmande? Depuis que j’ai réalisé ma première tarte rustique aux prunes il y a deux ans, je suis devenue une adepte de ces belles galettes aux fruits! Le mélange de la garniture sucrée et d’une pâte bien croustillante et parfumée, le tout servi tiède, pourquoi pas avec une boule de glace, voilà de quoi me faire fantasmer!
La  pâte de cette galette est très simple à réaliser et ne demande que peu d’ingrédients, vous pouvez d’ailleurs remplacer la farine semi complète par de la farine blanche si vous préférez, mais vous perdrez un peu le coté rustique de la pâte.
La garniture aussi est extrêmement simple à faire, puisque Pif! Vous posez les pommes… Paf! vous posez le le beurre… Pouf! Vous saupoudrez de sucre… Zim bam Boum! Le four se charge de vous mélanger tout ça et de le transformer en quelque chose de délicieux! La simplicité a souvent du bon… C’est le cas ici!
Parlons maintenant de ma petite touche secrète, la fleur de sel. J’ai eu la chance de recevoir de la fleur de sel de très bonne qualité de mon partenaire l’Étal des épices. Ils ont des variétés parfumées qui font plus envie les unes que les autres, comme la fleur de sel au piment d’Espelette ou la fleur de sel aux morilles, mais c’est bien sûr une variété nature que j’utilise ici! La fleur de sel, cueillie à la main, est très appréciée pour son goût délicat. Connaissant le délicieux mariage du sel et du caramel dans le caramel au beurre salé, j’étais sûre qu’une pointe de sel se marierait très bien avec les pommes caramélisées, et j’ai eu bien raison!
J’utilise donc un beurre doux recette pour ne pas  trop saler l’ensemble, puis je saupoudre la pâte et les pommes d’un peu de fleur de sel pour apporter une touche de saveur et de croquant. N’hésitez pas à en remettre un tout petit peu après cuisson, le but est de le sentir, sans gâcher le plat bien sûr!
Avec la rentrée qui approche à grands pas, ne manquez surtout pas de tester cette délicieuse recette qui fleure bon l’automne. Oui je sais, c’est horrible à dire, mais l’été touche à sa fin!
 

Galette rustique aux pommes caramélisées et fleur de sel

Pour la pâte :
  • 120 g de beurre doux
  • 130 g de farine semi complète
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 2 c. à s. d’eau glacée
  • 1 c. à s.  de vinaigre de cidre
Pour la garniture :
  • 1 grosse pomme golden
  • 20 g de beurre
  • 2 c. à s. de cassonade
Pour le montage :
  • 1 œuf
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1 pincée de sucre roux
Pour le service :
  • 4 boules de glace vanille
Coupez le beurre en tout petits morceaux, placez-le sur une plaque et mettez-le au congélateur pendant 5 à 10 minutes, jusqu’à ce qu’il soit ferme mais pas dur.
Pendant ce temps, mélangez la farine et le sel dans un bol. Mélangez le vinaigre et l’eau dans un autre bol, et mettez quelques glaçons pour garder le mélange très frais.
Quand votre beurre est ferme, versez-en la moitié dans le mélange de farine et mélangez avec les mains pour bien enrober les morceaux de beurre dans la farine.
Mélangez ensuite avec des  mouvements sec avec vos doigts jusqu’à ce que le mélange soit grumeleux (type pâte à crumble)
Ensuite, ajoutez la seconde moitié du beurre, mélangez une deuxième fois, arrêtez-vous lorsque tous vos petits dés de beurre se sont transformés en miettes de la taille de pois.
Saupoudrez alors l’eau glacée sur la pâte une cuillère à soupe à la fois, en remuant légèrement pour incorporer. Il ne faut pas trop mélanger, l’eau doit juste être répartie uniformément dans la pâte. Arrêtez-vous dès que l’ensemble de pâte peut former une boule qui se tient lorsque vous la pressez.
Si le mélange est trop friable, ajoutez un peu plus d’eau, mais cela ne doit pas devenir collant non plus.
Formez une boule, puis enveloppez-la hermétiquement dans du film plastique. Mettez à refroidir au réfrigérateur pendant au moins quelques heures ou toute la nuit si possible.
Étalez votre pâte. En sortant du frigo il vous faudra peut-être quelques instants pour l’amadouer car le beurre qui est dedans aura bien durci!
Farinez une surface propre, puis déposez votre disque de pâte sur votre plan. Farinez le dessus, et votre rouleau à pâtisserie.
Passez votre rouleau pour obtenir quelque chose qui ressemble à un cercle, en utilisant une pression égale; arrêtez lorsque la pâte est d’environ un demi-centimètre d’épaisseur.
N’essayez pas d’obtenir un cercle parfait : il faut garder des bords bizarres et irréguliers.
Transférez votre pâte sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier cuisson. Si la pâte est trop molle, remettez-la au réfrigérateur pendant quelques minutes pour raffermir.
Épluchez puis coupez les pommes en dés. Réservez.
Une fois que la pommes sont épluchées,  préchauffez votre four à 180 ° C.
Déposez la pomme en lamelles dans le centre de votre galette, Saupoudrer les pommes de sucre et disposer des parcelles de beurre sur toute la surface des pommes. puis repliez la pâte sur la garniture. Badigeonnez le tour replié avec l’œuf battu, saupoudrez-le de fleur de sel et de sucre, puis mettez à cuire au four pendant 30 à 40 minutes, jusqu’à ce que la croûte soit bien dorée partout. Laissez tiédir et servez avec une boule de glace sur le dessus en saupoudrant de fleur de sel supplémentaire.

Tarte amandine aux pommes et à la cannelle

Ce délicieux dessert est une variante des tartelettes amandine à la poire, mais comme le titre l’indique, à la pomme. Imaginez-vous une pâte feuilletée couverte d’une crème d’amandes, sur laquelle sont déposées des pommes en fines tranches qui caramélisent à la cuisson…
La tartelette amandine est une spécialité française, et que ce soit à la pomme ou à la poire (sa recette la plus traditionnelle), quand on aime l’amande, on ne peut que se régaler. La crème d’amande est riche et dominante. La saveur des pommes est présente quand même, ne vous méprenez pas, mais elle est valorisée et transformée par sa cohabitation avec l’amande.
Cette tarte est vraiment un classique irremplaçable à mes yeux pour ses multiples saveurs et son mélange de textures mais surtout, pour la douceur nostalgique qui se dégage de l’ensemble!
  
P.S. : Si après ça vous encore envie de pommes ou de poires, jetez vous sans plus attendre sur ce crumble pommes poires, une autre recette à tomber!

Tarte amandine aux  pommes et à la cannelle

  • 1 pâte feuilletée
  • 5 pommes
  • 100 g de sucre
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 70 g de beurre fondu
  • 1 œuf + 1 jaune
  • 2 c. à s. de rhum
  • 2 c. à s. de cassonade
  • 1 c. à c. de cannelle
Dans un saladier, fouettez l’œuf et le jaune avec le sucre et le sucre vanillé, puis ajoutez la poudre d’amandes, 50 g de beurre fondu et le rhum et mélangez.
Étalez la pâte feuilletée et versez cette crème dedans.
Préchauffez le four à 180°C.
Epluchez les pommes, enlevez les cœurs et tranchez les en lamelles , puis disposez celles-ci sur la crème en formant une rosace. badigeonnez au pinceau avec le reste de beurre fondu
Saupoudrez avec la cannelle et la cassonade. Enfournez pour 35 minutes, laissez tiédir puis démoulez.
Source : Vie pratique gourmand
 

Tarte grand-mère à l’ancienne

C’est bientôt la fête des grands-mères! Vous l’ignoriez peut-être mais cette fête a été inventée en 1987 par une marque de café (je vous laisse deviner laquelle). Il n’y a donc pas plus commercial que cette fête! Mais bon, les grand-mères sont si gentilles, enfin, tout au moins celles qui ne piquent pas et qui acceptent de mettre la pain au porte-monnaie quand vous venez leur souhaiter bonne année, sans faire semblant de na pas comprendre l’euro pour vous refiler 20 centimes en pièces de 1.
tarte-pomme-ancienne
Au cas où votre grand-mère ferait partie de la bonne catégorie, elle doit dans ce cas savoir tricoter sans tomber dans le syndrome serpillière, et savoir vous faire de bons petits plats qui embaument tout le village le dimanche midi.
Dans ce cas, et seulement dans ce cas, votre mamie a mérité une (petite) part de cette tarte qui est un véritable régal… Si vraiment c’est la grand-mère parfaite, c’est même elle qui vous la cuisinera… Je vous promets que vous allez avoir du mal à partager!
J’ai réalisé cette tarte dans un moule à manqué pour avoir des bords hauts, mais c’était un peu juste en contenance. Si comme moi votre plat est petit, diminuez d’un tiers les œufs le lait et la crème.

P.S. : Si votre mamie est plutôt branchée chocolat, essayez ce fondant sans beurre qui va bluffer!

  tarte-pomme-ancienne-3

Tarte grand-mère à l’ancienne

  • 4 pommes golden
  • 20 g de beurre demi-sel
  • 50 g de sucre semoule
  • 10 cl de lait
  • 1 gousse de vanille
  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 25 g de sucre roux
  • 3 œufs
  • 20 cl de crème liquide à 30 %
  • 100 g de farine
  • 75 g de sucre glace
  • 75 g de beurre demi-sel

Préchauffez le four à 190°C.

Placez la pâte dans un moule à tarte, piquez-la et couvrez-la de haricots de cuisson. Précuisez-la à blanc 10 à 15 minutes au four.

Fendez la gousse de vanille en deux, récupérez les graines contenues à l’intérieur à l’aide de la pointe d’un couteau.

Pelez les pommes, évidez-les, taillez-les en gros dés.

Faites fondre 20 g de beurre dans une poêle, faites sauter les dés de pommes 2 à 3 minutes à feu vif. Saupoudrez de sucre roux et faites légèrement caraméliser.

Battez en omelette les œufs dans un saladier. Versez le sucre semoule, mélangez et incorporez la crème, le lait et la vanille.

Répartissez les morceaux de pommes caramélisés sur le fond de pâte précuit. Versez dessus le contenu du saladier. Enfournez et faites cuire 25 à 30 minutes à 170°C.

Placer la farine et le sucre semoule dans un saladier, mélanger et incorporer le beurre bien froid préalablement taillé en morceaux. Travailler de manière à obtenir un « sable ».

Répartir la pâte à crumble à la surface de la tarte et poursuivre la cuisson à 200°C ( ) 15 à 20 minutes.

Laisser refroidir puis découpez en parts égales pour servir.

 tarte-pomme-ancienne-2

Source d’inspiration :
http://madame.lefigaro.fr/recettes/tarte-grand-mere-lancienne-170609-202033

Spécialité d’Autriche : Linzertorte aux figues

Après vous avoir proposé un plat pas franchement léger pour la saint Valentin, je débarque aujourd’hui avec le dessert.
La linzertorte est une spécialité autrichienne, à base de pâte sablée aux amandes et à la cannelle et de confiture, que j’ai ici ornée de petits cœurs pour la circonstance… C’est bon, tout doux et tout joli… Si avec tout ça vous n’emballez pas, moi je ne comprends plus!
linzertorte-figues-3
J’ai utilisé de la purée de fruits aux figues, c’est comme la confiture mais il y a un peu moins de sucre donc je trouve que ça se prête très bien à l’utilisation en pâtisserie, car la pâte contient déjà pas mal de sucre. Mais si vous n’avez que de la confiture, cela conviendra très bien! La recette originale est à base de confiture de framboises, mais n’importe quel fruits rouge conviendra parfaitement!
linzertorte-figues
 
 

Linzertorte aux figues

Pour 6 personnes

  • 250 g de farine de blé
  • 250 g de poudre d’amandes
  • 250 g de sucre glace
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 c. à c. de cannelle en poudre
  • 250 g de beurre
  • 2 oeufs
  • 2 cl de rhum ou kirsch
  • 300 g de confiture de figues
 Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).

Dans un bol, mélangez la farine, la poudre d’amande, le sucre glace, la cannelle et le sucre vanillé, puis ajoutez le beurre en sablant le tout.
Ajoutez ensuite le rhum ou le kirch et un œuf.

Préchauffez le four à 180 °C.

Divisez la pâte en 2 et étalez une moitié sur une épaisseur de 5 mm. Coupez-la à l’aide d’un cercle à pâtisserie puis placez le disque de pâte dans le fond du moule.
Avec l’autre moitié de pâte, formez un boudin de 1,5 cm d’épaisseur puis chemisez tout l’intérieur du moule pour faire un rebord. Récupérez le reste de pâte, étalez-la, puis coupez des cœurs à l’aide d’un emporte-pièce.

 Sur le fond de tarte, étalez la confiture  uniformément, puis déposer les cœurs de pâte dessus. Casser le deuxième œuf, séparez le blanc du jaune, mélangez le jaune avec 1 cl d’eau puis dorez les cœurs de pâte à l’aide d’un pinceau.

Enfournez ensuite pendant environ 40 min. A la sortie du four, laissez la tarte refroidir.

linzertorte-figues-2

 Source d’inspiration :

http://m.atelierdeschefs.fr/recette/25345

Galette des rois noix de pécan et caramel

Je ne vais certainement pas vous surprendre si je vous dis que j’adore la galette des rois… D’abord, parce que la frangipane est à se taper le cul par terre, c’est un fait. Ensuite, parce que c’est une de ces petites traditions qui me consolent de la rude descente aux enfers du mois de janvier… C’est vrai quoi, pendant deux mois on vit dans l’euphorie de l’attente de Noël, entre la réflexion sur le repas, la préparation de l’arbre de Noël, l’achat des cadeaux… Et rien que de penser à ces belles réunions de famille nous fait oublier que le temps est pourri et que les impôts nous pompent tout ce qu’on croyait avoir mis de côté laborieusement pendant l’année.
Mais le premier janvier, tout ça c’est fini! C’est un peu comme découvrir avec qui on est rentré de boîte bourré et réaliser que le ou la heureux(se) élue a 10 ans de plus qu’on ne l’imaginait avec la pénombre!

En janvier, on se rend compte qu’on a pris 3 kilos en une semaine, qu’il fait froid et humide, qu’on va devoir vendre un rein pour payer sa facture de chauffage, et que le prochain réveillon de Noël est dans 11 mois et vingt quatre jours, tellement loin!

Alors j’avoue que dans cette ambiance de sinistrose désespérée, la galette m’apporte une petite lueur de joie! Oui, on peut quand même s’en mettre plein la panse le reste de l’année. Oui, on peut passer un bon moment en famille même quand les fêtes sont finies. Et ça compte d’autant plus pour moi maintenant que je suis maman, je m’en rends compte!

galette-rois-pecan-caramel-4
C’est pourquoi ma résolution de cette année est bien sûr de faire ma galette maison, et promis, je ne tricherai pas pour obtenir la fève… À partir de maintenant, je la laisserai à ma fille!

Pour changer de la galette classique mais pas trop non plus, j’ai choisi de réaliser une préparation inspirée de la frangipane, mais aux noix de pécan. Et parce que je voulais que ce soit vraiment gourmand, j’y ai ajouté un peu de caramel au beurre salé.

Le résultat est à tomber, comme je j’espérais! La garniture est proche d’une frangipane, mais avec un petit truc en plus qui intriguera ceux qui la goûteront et vous supplieront d’obtenir la recette!

Ici, j’ai mis un caramel au beurre salé dans les ingrédients sans préciser la recette, car vous pouvez en utiliser du tout fait, mais il est évident que vous pouvez le faire maison, ça n’en sera que meilleur !

J’en profite pour vous parler du défi Galettes des rois organisé par recettes.de! Je fais partie du jury, j’ai trop hâte de découvrir vos recettes ^^

Le défi est ouvert à toutes et tous, que vous soyez blogueuse ou blogueur culinaire ou non.

Pour participer au défi, il faut simplement proposer une ou plusieurs recettes de galette des rois!

Si vous voulez plus d’infos, c’est par ici que ça se passe!

galette-rois-pecan-caramel-2

Galette des rois noix de pécan et caramel

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 60 g de caramel au beurre salé

Pour la crème pâtissière

  • 2 œufs
  • 60 g de sucre en poudre
  • 30 g de farine de blé
  • 25 cl de lait 1/2 écrémé

Pour la crème aux noix de pécan

  • 60 g de beurre doux
  • 4 œufs
  • 50 g de poudre d’amande
  • 100 g de noix de pécan
  • 100 g de sucre en poudre

Pour le montage

  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cl d’eau

galette-rois-pecan-caramel-3

Réalisez la crème pâtissière : portez le lait à ébullition. Mélangez les œufs avec le sucre, puis ajoutez la farine et le lait bouillant. Remettez le tout dans la casserole et cuisez pendant 3 min dès reprise de l’ébullition tout en mélangeant. Le mélange va fortement épaissir.
Versez ensuite cette crème dans un plat et laissez refroidir pendant 1 heure environ.

Mixez les noix de manière à obtenir un poudre fine avec quelques éclats plus gros.
Faites fondre le beurre au micro-ondes.
Mélangez 4 jaunes d’œufs avec 100 g de sucre. Ajoutez la poudre d’amande, les noix de pécan et le beurre puis mélangez.

Mélangez la crème pâtissière bien froide au fouet, puis ajoutez la crème de noix de pécan et mélangez.

Préchauffez le four à 180 °C.

Mélangez le jaune d’œuf avec un peu d’eau pour réaliser la dorure.
Montez la galette : disposez le premier disque de pâte sur une plaque allant au four garnie de papier sulfurisé, puis passez un peu de dorure sur le bord.
Tapissez le fond de caramel au beurre salé.
Versez la crème sur 1 cm d’épaisseur, déposez une fève. Posez ensuite le 2 ème disque par-dessus et soudez les bords.

Marquez le dessus en le quadrillant avec la lame d’un couteau, dans un sens puis dans l’autre.
Couvrez le dessus de la galette de jaune d’œuf.

Enfournez pour 40 minutes. Laissez tiédir avant de déguster.

galette-rois-pecan-caramel

Spécialité des États-Unis : sweet potato pie

À l’instar d’Halloween, Thanksgiving est une fête américaine que j’adore, même si elle n’est pas traditionnellement pratiquée en France. J’aime l’idée de ce repas de famille généreux où l’on se réunit pour remercier d’un tas de trucs alors qu’on ne prend pas le temps de le faire le reste de l’année. J’aime le fait que cette fête annonce déjà les prémices de Noël, avec la dinde et le mauvais temps de rigueur!

Le repas traditionnel de Thanksgiving se compose de dinde farcie accompagnée de purée de pommes de terre ou de patates douces et d’une gelée de cranberries, et le dessert est généralement une tarte aux pommes, aux noix de pécan, au potiron ou à la patate douce.

sweet-potato-pie-2

Le dessert que je vous propose aujourd’hui est donc un classique de la gastronomie américaine : la sweet potato pie ou tarte à la patate douce. Ma recette ne correspond pas à la version de base, puisqu’ici la patate douce est accompagnée de cream cheese qui ajoute une touche de fraîcheur très agréable à l’ensemble.

Le goût orangé m’a rappelé des gâteaux de mon enfance : les Chamonix. Je crois qu’ils n’existent plus, quel dommage, c’était un régal même s’il fallait bien mâcher pour ne pas mourir étouffé en les mangeant!

Ne vous embêtez pas à éplucher les patates douces avant de les cuire. Après cuisson, la peau se détache toute seule!

sweet-potato-pie

Tarte à la patate douce

1 pâte brisée

Couche cream cheese

  • 225 g de cream cheese
  • 60 g de sucre
  • 1 œuf
  • 1 c. à c. de zestes d’orange

Couche patate

  • 400 g de patates douces
  • 8 cl de crème liquide
  • 8 cl de lait
  • 1 œuf
  • 120 g de cassonade
  • 1/2 c. à c. de gingembre
  • 1/4 c. à c. de cannelle
  • 1/4 c. à c. de muscade
  • 1/8 c. à c. de sel
  • 1 c. à c. de zestes d’orange

Cuisez les patates douces avec leur peau dans de l’eau salée 20 minutes environ jusqu’à ce qu’elles soient tendres.
Laissez refroidir, épluchez et écrasez en purée.

Mélangez le cream cheese et la cassonade, puis ajoutez l’œuf.

Dans un robot, mixez la patate douce avec les autres ingrédients du mélange de patate douce.

Préchauffez le four à 180°C.

Étalez la pâte dans un plat. Couvrez avec le mélange au cream cheese. Couvrez ensuite délicatement avec le mélange de patate douce. Enfournez 50 à 60 minutes. Mettez au frais 3 heures minimum avant de servir.

sweet-potato-pie-3

Source d’inspiration :
https://m.flickr.com/#/photos/pillsburyrecipes/4058908164/

Spécialité d’Angleterre : Tarte Bakewell framboises amandes

Aujourd’hui, je vais vous proposer la première recette d’une série que j’ai conçue avec des produits de la marque Vitabio… En effet, ils m’ont récemment contactée pour me proposer de tester quelques uns de leurs produits.

Quelques jours plus tard, je recevais un coffret très soigné, la « box globe-trotter », contenant une présentation de la marque, une petite surprise très fun (une trancheuse à fromage en forme de polaroïd, oui oui ^^) et quatre produits représentatifs de leur marque : une purée de framboises bioune infusion de rooibos bio, des desserts de mangue et d’ananas au riz et un smoothie pommes griottes au piment d’Espelette. Moi qui adore découvrir de nouvelles saveurs et réfléchir à comment les cuisiner, j’étais aux anges en découvrant ces produits! Je me suis empressée de tester tout ça !

 Pour vous en dire un peu plus sur la marque Vitabio, sachez d’abord qu’elle est disponible dans la majorité des boutiques bio et des grands hypermarchés (Cora par exemple). Spécialiste de l‘alimentation biologique, la marque propose essentiellement des jus de fruits, des soupes, des petits en-cas et tout plein d’autre petites choses à base de fruits et légumes.

Vitabio met l’accent sur la conservation de la saveur naturelle du produit : les jus et smoothies sont élaborés essentiellement de fruits bio, les coulis et purées de fruits bio sont fabriqués à partir de fruits bio et le sucre est remplacé par l’extrait de sucre des fruits bio. Toute leur gamme de produits est sans conservateur et sans colorant.

tarte-amande-framboise-bakewell-3

Aujourd’hui je vous propose la première recette que j’ai réalisée avec l’un de leurs produits, la purée de Framboise bio. Cette purée de fruits est parfaite pour le petit-déjeuner en remplacement des confitures classiques, beaucoup plus sucrées. Le gélifiant utilisé est de l’algue bio.

Personnellement j’ai adoré le goût de cette purée, proche d’une confiture au niveau de la texture, mais beaucoup moins sucrée, par contre le goût des framboises est extra présent!

 puree-fruits-vitabio

J’ai choisi de cuisiner cette purée de fruits dans une tarte traditionnelle anglaise à l’amande et à la confiture de framboises…

Non, la cuisine anglaise ne se limite pas aux mauvais souvenirs culinaires ramenés des voyages scolaires : frites molles, gigot à la menthe et sandwiches au beurre de cacahuète! Ces adeptes du five O’ clock savent accompagner leur thé comme il se doit avec des douceurs à tomber, comme cette tarte! Elle est moelleuse à souhait, fraîche, et grâce à cette purée de fruits, pas trop sucrée!

  tarte-amande-framboise-bakewel-2l

Spécialité d’Angleterre : Tarte Bakewell framboises amandes

  • 110 g de beurre
  • 110 g de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • 125 g d’amandes en poudre
  • 25 g de farine
  • 1/2 c. à s. de baking powder
  • Le zeste d’½ citron vert
  • 100 g de purée de framboises
  • 25 g d’amandes effilées

Préchauffez le four à 190°C.

 Graissez un moule à tarte de 23 cm. Étalez la pâte et couvrez-la avec des haricots de cuisson ou des légumes secs. Mettez à cuire au four pendant environ 15 minutes jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée. Laissez-la refroidir légèrement hors du four.

Pendant ce temps, faites la frangipane  en mélangeant le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une consistance mousseuse, ajoutez les jaunes d’œufs. Incorporez les ingrédients secs, le zeste et une pincée de sel.

Battez les blancs d’œufs en neige et ajoutez-les au mélange.

 Étalez la purée de fruits sur la pâte, et couvrez avec la frangipane.

Etalez le mélange de manière régulière et faites cuire au four pendant 25 minutes jusqu’à ce que l’ensemble soit doré et bien gonflé. Ajoutez des amandes sur le dessus dans les 5 dernières minutes de cuisson, ou décorez avec du sucre glace comme moi.

tarte-amande-framboise-bakewell

Source d’inspiration :
http://www.theguardian.com/lifeandstyle/wordofmouth/2013/apr/17/how-make-perfect-bakewell-tart

Si vous souhaitez connaitre les points de vente des produits Vitabio près de chez vous, sachez que tous les distributeurs présents dans chaque département sont répertoriés sur leur site internet. Quant à moi, j’ai adoré découvrir leurs produits qui ont été une vraie bonne surprise, et j’en testerai d’autres dès que j’en aurai l’occasion !

logo-vitabio

 Je remercie la marque Vitabio pour cet envoi, et je vous donne rendez-vous pour de nouvelles recettes très très vite!