Archives de catégorie : Biscuits

Cookies à la citrouille et pépites de chocolat

Même si j’adore l’été, au moment où l’automne arrive je suis à 100% dans l’état d’esprit de l’automne. Je dégaine mes chaï latte, mes crumbles aux pommes, mes chaussettes fluffy et mes chaussons en laine et me voilà parée! J’ai du mal à croire qu’on est déjà fin octobre, mais j’apprécie vraiment chaque moment de cette saison. J’ai hâte d’être à mardi car même si je ne découpe pas de citrouilles comme les américains, je sais que les enfants du quartier vont frapper à ma porte et mon seau en forme de citrouille les attend déjà bien garni de bonbons en tous genres! Cette année j’ai même trouvé des bières spéciales d’Halloween à boire ce soir-là, qui n’ont rien d’autre de spécial que l’étiquette je pense, mais que voulez-vous, je suis une victime du marketing!

L’an dernier, je vous avais d’ailleurs compilé une petite liste de choses à faire durant l’automne. Vous pouvez y jeter un œil ici, elle reste 100% d’actualité!

Et donc avec l’automne, je commence à avoir des irrésistibles envies de citrouille! C’est incontrôlable chez moi, veuillez m’excuser par avance pour la gène occasionnée! Dans ce domaine, que pourrait on imaginer de mieux que des cookies a la citrouille? Eh bien, des biscuits à la citrouille ET au chocolat, bien sûr!

Ces cookies à la citrouille et au chocolat sont un must à essayer cet automne. Ils sont fondants et épicés, et la saveur subtilement sucrée de la citrouille est parfaite dans ces délicieux biscuits! Hmmm, je me donne envie d’en refaire rien qu’en en parlant!

Cookies citrouille et chocolat

  • 215 g de beurre doux mou
  • 200 g de sucre blanc
  • 200 g de cassonade
  • 2 gros œufs
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille
  • 300 g de citrouille cuite et mixée
  • 450 g de farine tout usage
  • 2 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 1 c. à c. de cannelle moulue
  • 1/2 c. à c. de gingembre moulu
  • 1/4 c. à c. de noix de muscade moulue
  • 1/4 c. à c. de clous de girofle moulus
  • 300 g de copeaux de chocolat au lait

Préchauffez le four à 180°C. Tapissez vos plaques de cuisson de papier antiadhésif.

Battez dans un grand bol le sucre et la cassonade avec le beurre ajouté petit à petit, jusqu’à ce que le mélange soit léger et mousseux.

Ajoutez les œufs 1 à 1 au mélange tout en battant, puis ajoutez la vanille et la purée de citrouille. Dans un grand bol, fouettez ensemble la farine, le bicarbonate de soude, le sel, la cannelle, le gingembre, la muscade et le clou de girofle. Incorporez lentement le mélange de farine dans la pâte en mélangeant. Incorporez les pépites. Formez des boules de pâte avec une cuiller à soupe bombée et déposez-les sur les plaques à biscuits.

Faites cuire au four 15 à 20 minutes, ou jusqu’à ce que les biscuits soient dorés sur les bords. Retirez les plaques à biscuits du four et laisser reposer pendant 2 minutes. Prenez les biscuits avec une spatule et laissez-les refroidir sur une grille.

Source d’inspiration :
http://www.foodnetwork.com/recipes/pumpkin-chocolate-chip-cookies-recipe.html

Avec cette recette à la citrouille, je participe à Cuisinons de saison !

Sablés citron pavot

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais personnellement j’ai l’impression que ces petits sablés me crient : mange-moi! Il faut dire que dès que le soleil brille, j’ai envie de mettre du citron partout! Sa saveur acidulée est si rafraîchissante!

Légèrement citronnés et délicieusement sablés, ces biscuits sont absolument irrésistibles. Les zestes de citron donnent beaucoup de saveur aux biscuits. Les graines de pavot leur donnent de mignonnes petites taches bleues dont j’adore la texture!

 

Vous l’aurez compris, je vous recommande ces biscuits ! J’espère que vous les apprécierez autant que moi, je dois dire qu’il a été difficile de résister à la tentation de les engloutir encore tièdes à peine sortis du four!

C’est mon homme qui a réalisé cette recette, il est un très bon cuisinier et ces derniers temps, il s’amuse de plus en plus avec la pâtisserie. Depuis qu’il a fait ces biscuits, il en réalise souvent des variantes, nature, aux pépites de chocolat… C’est toujours un succès!

Sablés citron pavot

Pour 30 sablés

  • 4 jaunes d’œuf
  • 160 g de sucre
  • 180 g de beurre demi sel pommade
  • 270 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • Le zeste de citrons
  • 2 c. à s. de graines pavot

Sortez le beurre 45 minutes à l’avance pour qu’il soit pommade.

Mélangez les jaunes et le sucre.
Ajoutez le beurre, puis la farine et la levure, et enfin les zestes et les graines de pavot.
Faites un boudin et enveloppez-le dans un film alimentaire. Laissez reposer au frigo pendant 2 heures.

Préchauffez le four à 180°C.
Découpez vos sablés en coupant des tranches d’un centimètre d’épaisseur dans le boudin.

Déposez-les sur du papier cuisson et enfournez pour 20 à 25 minutes, en surveillant bien la fin de la cuisson.

Fingerprint cookies à la fraise

La fête des mères approche! Je vous propose une petite idée sympa pour un cadeau gourmand! Dans un joli sachet, ces petits cookies colorés feront une surprise très mignonne!

Les fingerprint cookies, aussi nommés thumbprint cookies, ou encore « biscuits empreintes de doigts » pour parler français, sont des cookies que les américains consomment en toute occasion. Il faut dire que ces petits biscuits réunissent tout ce qu’on aime : du beurre, de l’amande (ou autres sortes de noix) et de la confiture…

 

C’est une excellente recette qui peut facilement être personnalisée avec les confitures ou gelées de votre choix. J’ai rempli mes biscuits avec de la confiture de fraises, mais n’hésitez pas à utiliser celle que vous aimez. J’aime utiliser une confiture sucrée mais un peu acidulée pour que cela contraste avec le côté sucré du biscuit. Une confiture d’agrumes pourrait faire des merveilles aussi je pense!

Dans beaucoup de recettes traditionnelles, on roule le biscuit dans de la poudre de noix, noisettes ou amandes. Je n’ai pas fait cette étape et à la place j’ai mis un joli glaçage parfumé à l’amande.

Lors du façonnage, assurez-vous de faire une empreinte profonde dans la pâte avec votre pouce et de ne pas trop remplir le trou avec la confiture, car ces biscuits s’aplatissent légèrement au four. Pour la même raison, assurez-vous de laisser assez d’espace entre chaque biscuit sur la plaque à biscuits.

Une fois que votre pâte est faite, si elle est trop molle pour la rouler en boules, couvrez-la et réfrigérez jusqu’à ce qu’elle retrouve sa fermeté, de 30 minutes à quelques heures. Ensuite, roulez la pâte en boules en essayant de faire toutes les boules de biscuits de la même taille pour qu’ils cuisent uniformément.

En suivant ces quelques conseils, cette recette est très simple à faire, au point que vous pouvez y faire participer toute votre famille et organiser une chaîne d’assemblage : plus vite ils sont prêts plus vite vous les engloutirez!

 

 

 Avec cette recette, je participe au concours pour les 4 ans du blog « La cuisine de Poupoule« !

Fingerprint cookies à la fraise

Pour 12 petits biscuits

  • 115 g de beurre doux ramolli à température ambiante
  • 70 g de sucre granulé
  • 1/2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 1/4 c. à c. d’extrait d’amande
  • 130 g de farine
  • 80 g de confiture

Pour le glaçage

  • 60 g de sucre glace
  • 1 c. à s. de crème liquide
  • 1/2 c. à c. d’extrait d’amande

Au robot, battez le beurre à puissance maximale jusqu’à obtenir une consistance crémeuse, soit environ 1 minute. Tout en mélangeant au robot, ajoutez les extraits et le sucre, la vanille et d’amande.

Raclez les parois et le fond du bol et ajoutez la farine. Continuez à battre lentement au robot jusqu’à obtenir une pâte molle.

Formez une boule compacte avec la pâte et couvrez hermétiquement d’un film plastique pour puis mettez à refroidir au réfrigérateur jusqu’à consistance ferme, de 30 minutes à quelques heures.

Préchauffez votre four à 180° C.  Couvrez deux plaques à pâtisserie de papier sulfurisé. Façonnez des boules bien lisses avec la pâte à biscuits. Si vous trouvez que les boules de pâte sont collantes et / ou un peu molles après les avoir roulées, remettez-les au réfrigérateur pour les raffermir.

Faites un creux avec votre pouce dans chaque boule. La pâte peut se fissurer légèrement lorsque vous appuyez sur le pouce, dans ce cas lissez-la avec le doigt ou laissez les fissures. I

Remplissez chaque trou avec 1/2 cuillère à café de confiture.

Mettez à cuire les biscuits pour 13 à 15 minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient très légèrement dorés sur les bords. Les cookies gonflent et s’étalent légèrement pendant la cuisson. Ne les cuisez pas trop .

Laissez les biscuits refroidir sur la plaque de cuisson pendant 5 minutes puis déposez-les sur une grille. Laissez-les refroidir pendant au moins 30 minutes avant de les glacer.

Fouettez les ingrédients du glaçage jusqu’à obtenir une consistance lisse. Ajoutez plus de crème ou de sucre glace si besoin pour épaissir à la consistance désirée. Versez en formant des filets à l’aide d’une cuiller sur les biscuits refroidis. Laissez durcir quelques heures.

Source d’inspiration :

http://sallysbakingaddiction.com/2013/12/12/raspberry-almond-thumbprint-cookies/

Plaques de chocolat fantaisie

J’adore la tradition des chocolats de Pâques! Allez, je suis sûre qu’on l’aime tous! Si je pouvais, j’aimerais qu’on m’offre du chocolat plus souvent qu’une fois par an d’ailleurs! Je ne sais pas pour vous, mais je peux engloutir un paquet de Kinder Shokobon en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire! Et même si je les adore, aujourd’hui je vous propose de monter d’un cran en offrant des chocolats faits maison pour Pâques! Ces plaques de chocolat ne demandent que très peu d’ingrédients, peuvent s’adapter à toutes les sucreries qui traînent dans vos placards et ne demandent même pas de salir beaucoup de vaisselle.
Je vous propose différents parfums de plaques que j’ai réalisées et offertes dans mon entourage  elles étaient toutes très bonnes et vous pouvez choisir à qui vous les destinez en fonction des préférences de chacun.  Personnellement j’avais fait de petits sacs dans lesquels j’avais mis un mélange de brisures de plusieurs parfums, c’était très joli et très simple à faire!
Côté mode d’emploi rien de plus simple : faites fondre du chocolat, versez-le sur une une plaque couverte de papier sulfurisé  même pas besoin de moule puisque le but c’est de casser joliment la plaque géante que vous obtiendrez! Ensuite, vous versez dessus plein de gourmandises, vous laissez prendre, vous cassez, et c’est prêt! C’est très facile de faire participer les enfants à leur réalisation en les laissant déposer à leur guise les confiseries dans le chocolat fondu!
        
P.S. : Si vous cherchez d’autres idées cadeaux pour Pâques, c’est par ici!

 Plaques de chocolat fantaisie

 Aux oreo
    • 1 plaque de chocolat au lait
    • 4 oreo brisés
    • 1 c. à s. de billes décoratives au chocolat

 

Aux maltesers
    • 1 plaque de chocolat au lait
    • 10 mini smarties marrons
    • 10 maltesers
    • 10 mini marshmallow blancs

Aux œufs pralinés
    • 1 plaque de chocolat blanc
    • 1 c. à s. boules en sucre bleues
    • 1 c. à s. vermicelles
    • 10 smarties bleus
    • 5 oeufs pralinés

Multicolore et pétillant
  • 1 plaque de chocolat au lait
  • 1 c. à s. boules en sucre multicolores
  • 2 c. à s. de mini smarties
  • 2 c. à s. de sucre pétillant

Aux pétales de rose
    • 1 plaque de chocolat blanc
    • 2 c. à s. de pétales de roses cristallisés brisés
    • 2 c. à s. de mini smarties roses et violets
    • 2 c. à s. de cœurs en sucre roses et blancs

Aux marshmallows
    • 1 plaque de chocolat blanc
    • 10 mini marshmallow blancs et roses
    • 2 c. à s. de papillons en sucre
    • 2 c. à s. de sucre pétillant

Faites fondre le chocolat au bain-marie, il ne doit surtout pas brûler donc prenez votre temps. Dès qu’il est fondu et homogène, coulez-le sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. versez alors de façon homogène les friandises sur la surface de façon à ce qu’ils s’enfoncent légèrement dans le chocolat fondu.

Laissez le chocolat durcir totalement, au réfrigérateur ou à température ambiante.

cassez le chocolat et mettez-le dans des petits sachets.

Spécialité de Suède : Kannelbüllar

Lorsque je suis partie à Stockholm, j’ai mangé des petits pains à la cannelle chaque fois que j’ai pu. À chaque petit déjeuner, à chaque repas, à chaque coin de rue, tout le temps vous dis-je! Là-bas il flottait dans l’air une odeur de brioches fraîchement cuites et de cannelle un peu partout autour des « bageri » (boulangeries) et des Seven Eleven et c’était vraiment démoniaque. J’ai beau ne pas être accro aux viennoiseries, c’était impossible de résister!

En Suède, les kanelbullar sont servis au petit déjeuner ou pour le fika, le snack / goûter à la suédoise que l’on peut consommer à toute heure dans les petits cafés appelés « fik mysigt ».

Au XIXe siècle, les ingrédients tels que la farine, le sucre, la cannelle, le beurre et les œufs étaient considérés comme luxueux et étaient généralement réservée uniquement aux familles riches. Les Kanelbullar ont commencé à devenir populaires en Suède dans les années 1920 et ils sont devenus vraiment communs au début des années 1950.

Aujourd’hui, les kanelbullar sont LA pâtisserie suédoise la plus populaire… Si populaire qu’une Journée Internationale du kanelbullar a maintenant lieu tous les 4 octobre!

Si vous avez voyagé aux États-Unis, vous aurez remarqué que les brioches à la cannelle sont également répandues aux États-Unis.

Pourtant, les kanelbullar et les cinammon Rolls sont loin d’être identiques. Qu’est-ce qui les différencie?

– Les kanelbullar contiennent de la cardamome dans la pâte. C’est un petit détail qui fait beaucoup!

– Les kanelbullar sont cuits dans un four très chaud pendant quelques minutes. Cela les rend légers et moelleux, avec une belle surface brune mais pas sèche. Ils sont moins collants que les cinammon rolls.

– Les kanelbullar sont toujours cuits dans des caissettes en papier individuelles, alors qu’il n’est pas rare de voir les cinammon rolls cuire côte à côte dans un grand plat.

– Les cinammon rolls sont servis avec un glaçage sur le dessus tandis que les kanelbullar n’ont jamais de glaçage, mais sont saupoudrés de sucre perlé. Vous pouvez aussi saupoudrer leur surface d’amandes finement hachées si vous préférez, mais lors de l’atelier de cuisine suédoise auquel j’ai participé, tous les participants originaires de Suède semblaient trouver la version au sucre perlé plus traditionnelle.

Si vous n’avez jamais eu l’occasion de goûter ces petits pains à la cannelle suédois, il ne vous reste qu’à embarquer direction la Suède ou à en faire vous-mêmes! Cette recette vous donnera une belle quantité de brioches et le temps de préparation vaut vraiment la peine !

 

P.S. : Si vous voulez continuer votre découverte de la cuisine nordique, je vous rpopose tout un menu par ici!

 Kannelbüllar

  • 700 g de farine
  • 30 cl de lait
  • 120 g de sucre
  • 95 g de beurre
  • 1 œuf
  • 1 c. à c. de cardamome entière ou 
  • 1 pincée de cardamome moulue
  • 30 g de levure boulangère fraîche
  • une pincée de sel

Pour la garniture :

  • 50 g de beurre fondu
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1. c à c. de cannelle en poudre
  • 4 c. à s. de sucre perlé

Si votre cardamome est entière, ouvrez les coques et récupérez les graines, hachez-les au couteau ou avec un moulin. Vous devez obtenir une belle pincée de cardamome.

Délayez la levure dans un peu du lait tiède, ajouter le reste du lait tiédi et le beurre fondu puis le reste des ingrédients.
Mélangez les ingrédients dans un saladier.
Pétrissez 15 minutes environ à la main, couvrez avec un torchon et laissez reposer 30 min.
Étalez la pâte pour obtenir un rectangle de 4 mm d’épaisseur, 30 cm de largeur environ.

Badigeonnez-la de beurre fondu, saupoudrez de sucre et de cannelle et roulez sans trop serrer.
Découpez ensuite en tranches d’1,5 cm environ, déposez-les sur des caissettes en papier sur une plaque, et laissez ensuite lever sous un torchon pendant 60 minutes.

Saupoudrez de perles de sucre et enfournez pendant 6 à 8 minutes à 240°C.

 

Muffins aux raisins et flocons d’avoine

S’il existe des dizaines de recettes de muffins aux raisins et aux flocons d’avoine, j’ai envie de vous dire qu’avec celle-ci, vous n’aurez plus besoin d’en tester d’autres! D’abord évidemment parce qu’elle est délicieuse, mais aussi parce qu’elle est adaptable. Vous pouvez remplacer facilement les ingrédients, ajouter des garnitures, des noix, des morceaux de fruits… Vous pouvez utiliser ce que vous avez déjà dans vos armoires pour faire un muffin ultra savoureux et copieux.

J’adore ces muffins le dimanche matin, et s’il m’en reste, j’en emmène au travail le lundi quand je suis en retard (toujours) et déprimée de recommencer une semaine de travail (toujours également). Je ne petit-déjeune pas habituellement en semaine donc quand j’ai un muffin à emporter c’est un peu jour de fête!

Si comme moi vous adorez les flocons d’avoine, je vous assure qu’avec cette recette, vous les aimerez encore plus!

P.S. : Si vous aussi vous aimez les flocons d’avoine en pâtisserie, testez aussi ces délicieux cookies!

Muffins aux raisins et flocons d’avoine

  • 115 g de farine
  • 60 g de vergeoise brune
  • 1 c. à s. de levure chimique
  • 1/2 c. à c. à café de sel
  • 1/2 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 100 g de flocons d’avoine
  • 75 g de raisins secs
  • 6 cl d’huile d’olive
  • 1 œuf battu
  • 25 cl de lait

Pour la garniture

  • 2 c. à s. de sucre brun
  • 2 c. à s. de farine
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à s. d’huile d’olive

Préchauffez le four à 210°C. Graissez des moules à muffins ou tapisser les avec des caissettes à muffins.

Mélangez la farine, le sucre, la levure, le sel, le bicarbonate et la cannelle dans un grand bol. Incorporez les flocons d’avoine et les raisins secs.

Dans une grand bol, fouettez l’huile d’olive avec l’œuf et le lait. Versez ce liquide dans les ingrédients secs et mélangez jusqu’à obtenir une consistance homogène. Remplissez les moules à muffins aux 2/3 avec cette pâte.

Mélangez tous les ingrédients de la garniture ensemble dans un petit bol jusqu’à obtenir une consistance grumeleuse. Saupoudrez uniformément sur la pâte à muffins.

Faites cuire au four pendant 15 minutes. Retirez du four et laissez refroidir dans le moule sur une grille jusqu’à ce qu’ils aient assez refroidi pour être manipulés. Retirez des moules et mangez tièdes, ou laissez refroidir complètement, puis stockez dans un récipient hermétique.

Source d’inspiration :
http://www.thekitchn.com/recipe-quick-and-homey-oatmeal-126095

Spécialité de Suède : Kokosböllar

Voilà longtemps que je suis attirée par la cuisine nordique, et je possède une belle petite collection de livres sur la gastronomie suédoise notamment, constituée au fil de mes voyages et de ceux de mon frère qui essaye de me ramener un souvenir culinaire des pays qu’il visite…
Mais pour apprendre la cuisine d’un pays, il n’y a rien de mieux que de le faire au contact de ses habitants. Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de participer à un atelier de cuisine suédoise, réalisé par des expatriés suédois qui partageaient leurs propres recettes, leurs secrets de famille… C’était vraiment le top, instructif et pédagogique tout en étant très convivial et dépaysant! J’ai adoré cette journée, et j’en ai ramené deux recettes délicieuses! Des kannelbüllar que je vous ferai découvrir un autre jour et de délicieuses kokosböllar que je vais vous proposer aujourd’hui!
Il s’agit de sortes de boulettes au chocolat enrobées dans de la noix de coco, un peu comme des truffes mais sans le kilo de beurre!
C’est un très joli petit dessert, facile à faire, idéal pour organiser un atelier cuisine avec des enfants. Et ensuite, on les mange avec les doigts, bref c’est vraiment un dessert que les enfants vont adorer!
P.S. : Les Suédois sont aussi les rois de la boulette en version salée, la preuve avec ces kottbullar!
  

 Kokosböllar

  • 90 g de beurre
  • 80 g de sucre en poudre
  • 1 c. à s. de sucre vanillé
  • 2 c. à s. de cacao
  • 110 g de flocons d’avoine
  • 1 c. à c. de café bien fort et refroidi
  • 30 g de noix de coco en poudre + 50 g pour rouler les boules

Mélangez le beurre mou et le sucre jusqu’à obtention d’un mélange bien homogène. Ajoutez les flocons d’avoine, 30 g de noix de coco, le cacao, le sucre vanillé et le café puis mélanger de nouveau.

Façonnez des boules, et  roulez-les dans la noix de coco restante.

Spécialité du Japon : honmei choco

La Saint Valentin approche! Pour aborder cette fête sous un jour nouveau, je vous emmène au Japon! J’ai trouvé ces infos sur le site xpatnation, et je vous en apporte une version simplifiée et interprétée à ma façon!
On dit souvent que les japonais sont des gens pudiques, et beaucoup d’entre eux sont réticents à exprimer leurs sentiments directement avec des mots. Là-bas, les cadeaux sont donc un moyen d’exprimer leurs émotions en général, et plus encore dans le cadre de la Saint-Valentin.
 
La Saint-Valentin est arrivée là-bas par l’entremise purement commerciale des fabricants de cadeaux dans les années 30. Le concept a mis du temps à prendre, mais dans les années 50, une société commença à promouvoir des chocolats en forme de cœur, et d’autres confiseurs ont rapidement suivi l’exemple. Les grands magasins ont vu cette fête comme une occasion de développer leurs ventes, et la saint Valentin s’est alors développée tout au long des années 60, époque de prospérité économique. Aujourd’hui, la Saint-Valentin est bien installée au Japon, mais comme dans beaucoup d’autres domaines, on ne peut pas dire que les japonais fassent les choses comme nous pour autant!
La plus grande différence est que là-bas, le 14 février, ce sont uniquement les femmes qui sont censées donner des chocolats aux hommes. Pas seulement à un homme d’ailleurs, mais à TOUS les hommes qu’elles fréquentent! On distingue deux sortes de chocolats: les « Giri-choco» (littéralement « chocolat obligé ») et les « Honmei-choco» (ou « chocolat véritable »). En fait, il n’y a rien de commun entre les giri-choco et les honmei-choco, et n’importe qui là-bas peut les différencier en deux minutes!
Les Giri-choco sont un cadeau sans romantisme, que chaque femme doit offrir par convention à ses amis masculins, ses collègues, et même à son patron. Il s’agit de chocolats achetés en magasin, et elles offrent les mêmes à tout le monde.
 
Au contraire, les Honmei-choco sont offerts à une personne spéciale : un ami, un amant, un mari (ou éventuellement si vous êtes ouverts d’esprit, à chacun des 3). Les femmes japonaises préparent leurs Honmei-choco elles-mêmes, soit en les réalisant intégralement, soit achetant des friandises de qualité et en les rangeant elles-mêmes dans une jolie boîte. Une note personnelle est vraiment nécessaire pour que ce cadeau soit unique!
Mais l’histoire ne s’arrête pas là… Dans les années 1980 a été lancé le White Day, qui a lieu le 14 mars. C’est une saint Valentin inversée où les hommes achètent des bonbons pour les femmes afin d’inverser les rôles!
Tandis que beaucoup d’hommes distribueront des Giri-choco à toutes les femmes de leur entourage, la vraie pression est de trouver le cadeau idéal pour la femme qui vous a donné des Honmei-choco cmeux Honmei choco, les chocolats pour l’être aimé! Je vous ai mis 3 recettes différentes : faites un assortiment de chaque et réalisez une jolie boit en papier japonais façon origami pour les ranger!
Si vous cherchez des moules à chocolat, ceux-ci ressemblent pas mal aux miens, je trouve la forme sphérique très sympa :
P.S. : Pourquoi ne pas faire un menu japonais pour la Saint-Valentin? Si votre « dulciné » n’aime pas les sushis comme le mien, voilà un curry qui va le réconcilier avec la cuisine japonaise!

Honmei choco

Chocolats au gianduja

  • 30 g de Gianduja
  • 150 g de chocolat au lait
  • 1 c. à s. de petites billes en sucre

Chocolats au dulce de leche

  • 2 c. à s. de dulce de leche
  • 150 g de chocolat blanc
  • 1 c. à s. de petites billes ou cœurs roses en sucre

Chocolats aux écorces de clémentines confites

Chocolats au gianduja

Faites fondre votre chocolat au lait au bain marie, il doit fondre mais surtout pas trop chauffer, mélangez donc très régulièrement et dès qu’il est fondu, retirez du feu.

Dans les moules à chocolats, déposez quelques billes ou cœurs décoratifs au fond de chaque cavité. Faites alors couler un peu de chocolat au fond de chaque moule, en faisant bouger le moule dans tous les sens pour que le chocolat enrobe bien les bords. Ajoutez-en jusqu’à bien enrober chaque cavité, s’il y en a trop faites-le couler pour enlever le trop- plein.

Déposez ensuite 1 petit dé de gianduja au cœur de ces cavités. faites ensuite couler le chocolat restant pour refermer les chocolats.

Laissez durcir totalement avant de consommer.

Chocolats au dulce de leche

Faites fondre votre chocolat blanc au bain marie, il doit fondre mais surtout pas trop chauffer, mélangez donc très régulièrement et dès qu’il est fondu, retirez du feu.

Dans les moules à chocolats, déposez quelques billes ou cœurs décoratifs au fond de chaque cavité. Faites couler un peu de chocolat au fond de chaque moule, en faisant bouger le moule dans tous les sens pour que le chocolat enrobe bien les bords. Ajoutez-en jusqu’à bien enrober chaque cavité, s’il y en a trop faites-le couler pour enlever le trop- plein.

Déposez ensuite 1 demi cuiller à café de dulche de leche au cœur de ces cavités. Faites ensuite couler le chocolat restant pour refermer les chocolats.

Laissez durcir totalement avant de consommer.

Chocolats aux écorces de clémentines confites

 

Réalisez une ganache, mélangez la avec les écorces de clémentines coupées en tout petits morceaux.

Faites fondre votre chocolat noir au bain marie, il doit fondre mais surtout pas trop chauffer, mélangez donc très régulièrement et dès qu’il est fondu, retirez du feu.

Dans les moules à chocolats, déposez quelques billes ou cœurs décoratifs au fond de chaque cavité. Faites couler un peu de chocolat au fond de chaque moule, en faisant bouger le moule dans tous les sens pour que le chocolat enrobe bien les bords. Ajoutez-en jusqu’à bien enrober chaque cavité, s’il y en a trop faites-le couler pour enlever le trop- plein.

Déposez ensuite 1 demi cuiller à café de dulche de leche au cœur de ces cavités. faites ensuite couler le chocolat restant pour refermer les chocolats.

Source d’inspiration :
http://xpatnation.co/how-do-the-japanese-show-their-love-on-valentines-day/#. g94O52k9G

Spécialité d’Italie : amaretti

Aujourd’hui c’est une de mes gourmandises préférées que je vous propose de réaliser! Vous savez ces petits biscuits à l’amande que l’on vous sert avec le café dans les restaurants italiens? « Amaretti » est le nom que les italiens donnent à leurs macarons. Ces biscuits à la coque bombée sont croquants à l’extérieur et bien moelleux à l’intérieur.

Les amaretti trouvent leur origine à Venise en Italie au cours de la période de la Renaissance. Traditionnellement, ces biscuits étaient servis au dessert avec un vin sucré ou une liqueur, mais ils sont aussi merveilleux pour accompagner une coupe de glace, de sorbets, ou de mousses ou même avec un café.

amaretti-3

Les biscuits amaretti sont fabriqués avec du sucre et les blancs d’œufs, que l’on travaille avec des amandes voire de la pâte d’amandes. Ici, cette utilise uniquement de la poudre d’amandes, ce qui est sans doute un peu mieux pour nos hanches!

Je l’ai aperçue sur le blog de Samar, mes inspirations gourmandes, et j’ai trouvé que ça faisait une super idée de cadeau de Noël gourmand!

Saupoudrez vos amarettis de sucre glace pour une jolie finition, puis emballez-les dans une jolie boîte cadeau aux couleurs vives, pourquoi pas accompagnée d’un livre, et d’un paquet de café de qualité et vous obtiendrez un cadeau de Noël super sympa à garder pour vous à offrir !

amaretti-2

P.S. : Si vous cherchez des idées de cadeaux gourmands, ces petits nuages croustillants au chocolat sont très simpels à faire!

Amaretti moelleux

  • 2 blanc d’oeufs
  • 180 g de poudre d’amande
  • 50 g de farine
  • 1 c. à-c. d’extrait d’amande amère
  • 1 pincée de sel
  • 150 g de sucre
  • 4 c. à s. de sucre glace

Battez les blancs en neige avec la pincée de sel. Ajoutez progressivement le sucre et battez jusqu’à obtenir une meringue lisse et brillante. Incorporez la farine préalablement mélangée à la poudre d’amande délicatement. Ajoutez l’extrait d’amande amère.

Préchauffez le four à 180°C. A l’aide d’une cuiller, prenez de petits tas, roulez-les dans le sucre glace versé dans une assiette creuse. Aplatissez-les légèrement et disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire au four durant 10 minutes. Retirez du four et laissez refroidir.

amaretti

Source d’inspiration :
http://www.mesinspirationsculinaires.com/article-biscuit-amaretti-moelleux.html

Chocolat noir aux noix grillées

Le retour de l’automne signifie pour moi l’arrivée de produits que j’adore : des pommes, des poires, des courges, voilà de quoi me faire passer la pilule de la reprise du travail! Les saveurs automnales me régalent et me mettent en joie bien plus efficacement qu’un tube de prozac! Il suffit de me parler d’une part de tarte au potiron accompagnée d’un thé à la cannelle pour que j’aie le sourire immédiatement!
Parmi mes autres « anti déprime » naturels, il y a évidemment le chocolat, que j’aime sous toutes ses formes!

C’est aujourd’hui un chocolat de saison que je vous propose, puisqu’il est enrichi de noix grillées avec un peu de sirop d’érable. Cette recette ultra simple à faire est digne de délicieuses tablettes achetées toutes faites au prix d’un rein, alors que cela ne prend que quelques secondes à faire!

bark-noix-2

Si vous êtes amateurs, n’hésitez pas à prendre un chocolat bien fort, ça n’en sera que meilleur!

La seule difficulté dans cette recette est la fonte du chocolat : il doit fondre à feu très doux et être enlevé du feu dès qu’il est assez fondu pour être coulé. Si vous le laissez plus, il va d’abord perdre son brillant, puis se ratatiner et devenir presque friable. Si jamais vous arrivez à ce stade ne désespérez pas, vous pourrez limiter les dégâts en ajoutant un peu de matière grasse, type crème épaisse ou beurre au mélange. Il faudra juste le manger plus rapidement ensuite pour éviter que le mélange ne tourne!

bark-noix-3

P.S. : SI vous aimez réaliser vos petites douceurs maison, essayez également ces petits nuages croustillants au chocolat, ultra simples à faire et trop bons!

Chocolat noir aux noix grillées

  • 200 g de chocolat noir
  • 50 g de noix
  • 2 c. à s. de sirop d’érable pur
  • 1 pincée de sel

 

bark-noix

Tapissez une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.
Préchauffer une poêle à sec sur feu moyen-vif pendant quelques minutes. Ajouter les noix, le sirop d’érable et le sel et mélangez. Laissez cuire, en remuant constamment, jusqu’à ce que le sirop d’érable ait épaissi et adhère aux noix. Dès que l’ensemble commence à caraméliser, arrêtez le feu pour éviter que cela ne brûle.
Déposez les noix sur la plaque à pâtisserie préparée, et étalez-les rapidement pour éviter qu’elles ne se collet les unes aux autres. Laissez refroidir, puis réservez.

Faites fondre le chocolat noir au bain-marie ou au micro-ondes. Versez le sur une feuille de papier sulfurisé et étale-le à l’aide d’une spatule.

Saupoudrez les noix harmonieusement dessus. laissez le chocolat durcir avant de le casser en gros morceaux.