Archives de catégorie : Desserts

Muffins au citron et graines de chia

Je vous ai déjà proposé une tentative de recette avec des graines de chia ici… J’avoue que ces petites graines pour hippies me plaisent beaucoup par leurs propriétés très amusantes (elles gonflent et gélifient la préparation dans laquelle elles baignent) mais au delà de ça je n’avais pas encore eu de vrai coup de cœur pour une recette qui en contenait…  Il fallait donc que je persévère et que j’utilise ces graines différemment!
Les voici donc dans des petits muffins très déculpabilisant puisqu’ils contiennent du sirop d’agave, de l’huile végétale  des graines de chia et de pavot, de la farine semi complète… On pourrait presque vous les prescrire sur ordonnance , oui oui!!
Ici les graines de chia passent donc à la cuisson, et aident à donner la texture aux muffins! Résultat : la texture est très agréable, bien moelleuse, pas sèche du tout!
Ces petits muffins sont une totale réussite , et comme en plus ils sont sains, vous avez une bonne excuse pour en manger deux fois plus!
 

Muffins au citron et graines de chia

Pour 12 muffins
  • 90 g d’huile de tournesol
  • 2 yaourts natures
  • 2 c. à c. de zestes de citron
  • 5 cl de jus de citron
  • 200 g de sirop d’agave
  • 310 g de farine semi-complète
  • 2 c. à c. de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 3 c. à s. de graines de chia
  • 3 c. à s. de graines de pavot
Préchauffez le four à 180°C.
Dans un récipient, mettez la farine, le sel, le sucre, les zestes de citron, la levure, les graines de chia et le pavot. Mélangez le tout.
Ajoutez ensuite le reste des ingrédients et mélangez avec une cuiller.
Ne fouettez pas, mélangez juste ce qu’il faut pour obtenir une belle pâte, la pâte ne doit pas être totalement lisse.
Remplissez ensuite des caissettes à muffins que vous aurez placé dans des moules à muffins jusqu’à 1 cm du bord.
Enfournez pour 20 minutes environ, suivant votre four jusqu’à ce que les muffins soient dorés ….

Gâteau au chocolat au coca-cola

Je ne suis pas une grande buveuse de sodas en général. Je trouve ça agréable à boire mais ils donnent soif et apportent beaucoup de calories… Les calories ne me gênent pas franchement en soi, mais je préfère me concentrer sur les calories solides, c’est à dire me faire un bon gros gâteau au chocolat, que d’ingérer la même quantité de sucre dans une canette!
Du coup, j’en achète uniquement quand on reçoit des gens qui aiment ça, et ensuite la bouteille reste au frigo à perdre désespérément ses bulles et en me regardant d’un air triste à chaque fois que j’ouvre la porte…
Je me suis dit que si on trouvait des recettes avec du vin, il devait bien en exister avec du coca… J’ai enquêté et trouvé pas mal d’idées dont je vous reparlerai plus tard, mais il est temps de dévoiler la première et la plus surprenante peut-être : ce gros gâteau au chocolat!
Je dois dire que ce gâteau est une super surprise : il est délicieux, riche, un peu « pâteux » comme les fondants… Cela vient de l’ajout de schamallows dans la recette je pense! Hé oui, des schamallows et du coca dans un même gâteau, de quoi en faire évanouir plus d’un tant il y a de sucre… Mais rassurez vous, on n’ajoute pas « trop » de sucre en poudre à tout cela ^^
Si vous voulez bluffer vos invités en leur faisant deviner l’ingrédient secret de ce gâteau (impossible à reconnaître je pense) ce gâteau est fait pour vous!
  
P.S. : Si vous aimez le chocolat et les ingrédients bizarres, ce brownie aux haricots rouges est un de mes plus gros succès ^^

Gâteau au chocolat au Coca-cola

  • 25 cl de Coca-Cola
  • 225 g de beurre ou de margarine ramolli
  • 30 g de cacao
  • 130 g de sucre
  • 125 g de farine tout usage
  • 80 g de mini schamallows
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs légèrement battus
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille
  • 3 c. à  .bombées de crème épaisse
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
Pour le glaçage :
  • 3 c. à s. de crème fraîche
  • 70 g de chocolat noir
Préchauffez votre four à 180°C.
Dans une grande casserole, amenez le beurre, le coca-cola et la poudre de cacao à ébullition en fouettant jusqu’à ce qu’ils soient mélangés.
Dans un autre bol, mélangez la farine, le sucre, les mini schamallows et le sel.
Ajoutez rapidement le mélange de farine dans la casserole et mélangez jusqu’à ce que les mélanges et les guimauves soient presque fondues et dissoutes. Retirez du feu.
Dans un bol, battez les œufs, la crème, le bicarbonate de soude et la vanille. Ajoutez au mélange coca -marshmallows et continuez à mélanger.
Tapissez un plat à gâteau avec du papier cuisson et versez la pâte .
Mettez à cuire au four à 180°C pendant environ 20 minutes. Retirez du four avant que le centre soit complètement figé. Un cure-dent planté au centre ne doit pas ressortir propre mais avec un peu gâteau dessus.
Laissez refroidir complètement avant de servir.
Source d’inspiration :

Plaques de chocolat fantaisie

J’adore la tradition des chocolats de Pâques! Allez, je suis sûre qu’on l’aime tous! Si je pouvais, j’aimerais qu’on m’offre du chocolat plus souvent qu’une fois par an d’ailleurs! Je ne sais pas pour vous, mais je peux engloutir un paquet de Kinder Shokobon en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire! Et même si je les adore, aujourd’hui je vous propose de monter d’un cran en offrant des chocolats faits maison pour Pâques! Ces plaques de chocolat ne demandent que très peu d’ingrédients, peuvent s’adapter à toutes les sucreries qui traînent dans vos placards et ne demandent même pas de salir beaucoup de vaisselle.
Je vous propose différents parfums de plaques que j’ai réalisées et offertes dans mon entourage  elles étaient toutes très bonnes et vous pouvez choisir à qui vous les destinez en fonction des préférences de chacun.  Personnellement j’avais fait de petits sacs dans lesquels j’avais mis un mélange de brisures de plusieurs parfums, c’était très joli et très simple à faire!
Côté mode d’emploi rien de plus simple : faites fondre du chocolat, versez-le sur une une plaque couverte de papier sulfurisé  même pas besoin de moule puisque le but c’est de casser joliment la plaque géante que vous obtiendrez! Ensuite, vous versez dessus plein de gourmandises, vous laissez prendre, vous cassez, et c’est prêt! C’est très facile de faire participer les enfants à leur réalisation en les laissant déposer à leur guise les confiseries dans le chocolat fondu!
        
P.S. : Si vous cherchez d’autres idées cadeaux pour Pâques, c’est par ici!

 Plaques de chocolat fantaisie

 Aux oreo
    • 1 plaque de chocolat au lait
    • 4 oreo brisés
    • 1 c. à s. de billes décoratives au chocolat

 

Aux maltesers
    • 1 plaque de chocolat au lait
    • 10 mini smarties marrons
    • 10 maltesers
    • 10 mini marshmallow blancs

Aux œufs pralinés
    • 1 plaque de chocolat blanc
    • 1 c. à s. boules en sucre bleues
    • 1 c. à s. vermicelles
    • 10 smarties bleus
    • 5 oeufs pralinés

Multicolore et pétillant
  • 1 plaque de chocolat au lait
  • 1 c. à s. boules en sucre multicolores
  • 2 c. à s. de mini smarties
  • 2 c. à s. de sucre pétillant

Aux pétales de rose
    • 1 plaque de chocolat blanc
    • 2 c. à s. de pétales de roses cristallisés brisés
    • 2 c. à s. de mini smarties roses et violets
    • 2 c. à s. de cœurs en sucre roses et blancs

Aux marshmallows
    • 1 plaque de chocolat blanc
    • 10 mini marshmallow blancs et roses
    • 2 c. à s. de papillons en sucre
    • 2 c. à s. de sucre pétillant

Faites fondre le chocolat au bain-marie, il ne doit surtout pas brûler donc prenez votre temps. Dès qu’il est fondu et homogène, coulez-le sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. versez alors de façon homogène les friandises sur la surface de façon à ce qu’ils s’enfoncent légèrement dans le chocolat fondu.

Laissez le chocolat durcir totalement, au réfrigérateur ou à température ambiante.

cassez le chocolat et mettez-le dans des petits sachets.

Spécialité de Suède : Kannelbüllar

Lorsque je suis partie à Stockholm, j’ai mangé des petits pains à la cannelle chaque fois que j’ai pu. À chaque petit déjeuner, à chaque repas, à chaque coin de rue, tout le temps vous dis-je! Là-bas il flottait dans l’air une odeur de brioches fraîchement cuites et de cannelle un peu partout autour des « bageri » (boulangeries) et des Seven Eleven et c’était vraiment démoniaque. J’ai beau ne pas être accro aux viennoiseries, c’était impossible de résister!

En Suède, les kanelbullar sont servis au petit déjeuner ou pour le fika, le snack / goûter à la suédoise que l’on peut consommer à toute heure dans les petits cafés appelés « fik mysigt ».

Au XIXe siècle, les ingrédients tels que la farine, le sucre, la cannelle, le beurre et les œufs étaient considérés comme luxueux et étaient généralement réservée uniquement aux familles riches. Les Kanelbullar ont commencé à devenir populaires en Suède dans les années 1920 et ils sont devenus vraiment communs au début des années 1950.

Aujourd’hui, les kanelbullar sont LA pâtisserie suédoise la plus populaire… Si populaire qu’une Journée Internationale du kanelbullar a maintenant lieu tous les 4 octobre!

Si vous avez voyagé aux États-Unis, vous aurez remarqué que les brioches à la cannelle sont également répandues aux États-Unis.

Pourtant, les kanelbullar et les cinammon Rolls sont loin d’être identiques. Qu’est-ce qui les différencie?

– Les kanelbullar contiennent de la cardamome dans la pâte. C’est un petit détail qui fait beaucoup!

– Les kanelbullar sont cuits dans un four très chaud pendant quelques minutes. Cela les rend légers et moelleux, avec une belle surface brune mais pas sèche. Ils sont moins collants que les cinammon rolls.

– Les kanelbullar sont toujours cuits dans des caissettes en papier individuelles, alors qu’il n’est pas rare de voir les cinammon rolls cuire côte à côte dans un grand plat.

– Les cinammon rolls sont servis avec un glaçage sur le dessus tandis que les kanelbullar n’ont jamais de glaçage, mais sont saupoudrés de sucre perlé. Vous pouvez aussi saupoudrer leur surface d’amandes finement hachées si vous préférez, mais lors de l’atelier de cuisine suédoise auquel j’ai participé, tous les participants originaires de Suède semblaient trouver la version au sucre perlé plus traditionnelle.

Si vous n’avez jamais eu l’occasion de goûter ces petits pains à la cannelle suédois, il ne vous reste qu’à embarquer direction la Suède ou à en faire vous-mêmes! Cette recette vous donnera une belle quantité de brioches et le temps de préparation vaut vraiment la peine !

 

P.S. : Si vous voulez continuer votre découverte de la cuisine nordique, je vous rpopose tout un menu par ici!

 Kannelbüllar

  • 700 g de farine
  • 30 cl de lait
  • 120 g de sucre
  • 95 g de beurre
  • 1 œuf
  • 1 c. à c. de cardamome entière ou 
  • 1 pincée de cardamome moulue
  • 30 g de levure boulangère fraîche
  • une pincée de sel

Pour la garniture :

  • 50 g de beurre fondu
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1. c à c. de cannelle en poudre
  • 4 c. à s. de sucre perlé

Si votre cardamome est entière, ouvrez les coques et récupérez les graines, hachez-les au couteau ou avec un moulin. Vous devez obtenir une belle pincée de cardamome.

Délayez la levure dans un peu du lait tiède, ajouter le reste du lait tiédi et le beurre fondu puis le reste des ingrédients.
Mélangez les ingrédients dans un saladier.
Pétrissez 15 minutes environ à la main, couvrez avec un torchon et laissez reposer 30 min.
Étalez la pâte pour obtenir un rectangle de 4 mm d’épaisseur, 30 cm de largeur environ.

Badigeonnez-la de beurre fondu, saupoudrez de sucre et de cannelle et roulez sans trop serrer.
Découpez ensuite en tranches d’1,5 cm environ, déposez-les sur des caissettes en papier sur une plaque, et laissez ensuite lever sous un torchon pendant 60 minutes.

Saupoudrez de perles de sucre et enfournez pendant 6 à 8 minutes à 240°C.

 

Spécialité de Suède : Risgrynsgröt ou riz au lait suédois

Vous connaissez tous le riz au lait, dessert d’enfance par excellence, et je suppose que vous l’adorez. Le risgryngröt est un peu le riz au lait suédois, mais il a une histoire bien particulière là-bas. Ce riz au lait, ou bouillie de riz, est un dessert à base de riz qui est cuit dans de l’eau et du lait avec du sucre et beaucoup de cannelle. On le sert aussi parfois avec du beurre, de la confiture ou du coulis de fruits.

C’est le dessert favori de beaucoup de suédois et même s’il se déguste toute l’année, il est surtout connu comme une spécialité de fêtes, car il est servi dans de nombreuses familles comme le petit-déjeuner traditionnel de Noël.



Quand on le consomme le matin de Noël, la tradition veut qu’on y cache une amande entière avant de le servir. A l’instar de la galette des rois, tout le monde attend de voir qui obtiendra cette amande. Selon le folklore, celui qui obtient l’amande se mariera l’année suivante! L’avantage c’est qu’avec l’amande, on a moins de chances de se casser une dent qu’avec nos bonnes vieilles fèves en porcelaine!

Ce riz au lait sera délicieux servi tiède, saupoudré généreusement de de cannelle.

P.S. : Si vous aussi vous adorez le riz-au-lait, testez aussi cette version au café trop bonne!

Riz au lait suédois


Pour 4 personnes

  • 150 g de riz blanc à grains longs
  • 30 cl d’eau
  • 1 pincée de sel
  • 80 cl de lait
  • 1/2 c. à s. de cannelle ou 1 bâton
  • 1 amande blanchie (facultatif)
  • 3 c. à  s. de sucre

Rincez le riz dans une passoire. Mettez-le dans une casserole avec de l’eau bouillante et le sel et laissez bouillir 5 minutes. Retirez du feu et réservez 15 minutes pour que le riz absorbe plus d’eau.

Remettez la casserole sur la cuisinière. Ajoutez le lait, la cannelle et remuez de temps en temps en laissant cuire lentement jusqu’à ce que l’ensemble devienne bien crémeux. Ajoutez le sucre et l’amande. Servir en saupoudrant de cannelle supplémentaire.

Source d’inspiration: 
http://www.seattletimes.com/life/food-drink/recipe-risgrynsgrt-swedish-rice-porridge/

Muffins aux raisins et flocons d’avoine

S’il existe des dizaines de recettes de muffins aux raisins et aux flocons d’avoine, j’ai envie de vous dire qu’avec celle-ci, vous n’aurez plus besoin d’en tester d’autres! D’abord évidemment parce qu’elle est délicieuse, mais aussi parce qu’elle est adaptable. Vous pouvez remplacer facilement les ingrédients, ajouter des garnitures, des noix, des morceaux de fruits… Vous pouvez utiliser ce que vous avez déjà dans vos armoires pour faire un muffin ultra savoureux et copieux.

J’adore ces muffins le dimanche matin, et s’il m’en reste, j’en emmène au travail le lundi quand je suis en retard (toujours) et déprimée de recommencer une semaine de travail (toujours également). Je ne petit-déjeune pas habituellement en semaine donc quand j’ai un muffin à emporter c’est un peu jour de fête!

Si comme moi vous adorez les flocons d’avoine, je vous assure qu’avec cette recette, vous les aimerez encore plus!

P.S. : Si vous aussi vous aimez les flocons d’avoine en pâtisserie, testez aussi ces délicieux cookies!

Muffins aux raisins et flocons d’avoine

  • 115 g de farine
  • 60 g de vergeoise brune
  • 1 c. à s. de levure chimique
  • 1/2 c. à c. à café de sel
  • 1/2 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 100 g de flocons d’avoine
  • 75 g de raisins secs
  • 6 cl d’huile d’olive
  • 1 œuf battu
  • 25 cl de lait

Pour la garniture

  • 2 c. à s. de sucre brun
  • 2 c. à s. de farine
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à s. d’huile d’olive

Préchauffez le four à 210°C. Graissez des moules à muffins ou tapisser les avec des caissettes à muffins.

Mélangez la farine, le sucre, la levure, le sel, le bicarbonate et la cannelle dans un grand bol. Incorporez les flocons d’avoine et les raisins secs.

Dans une grand bol, fouettez l’huile d’olive avec l’œuf et le lait. Versez ce liquide dans les ingrédients secs et mélangez jusqu’à obtenir une consistance homogène. Remplissez les moules à muffins aux 2/3 avec cette pâte.

Mélangez tous les ingrédients de la garniture ensemble dans un petit bol jusqu’à obtenir une consistance grumeleuse. Saupoudrez uniformément sur la pâte à muffins.

Faites cuire au four pendant 15 minutes. Retirez du four et laissez refroidir dans le moule sur une grille jusqu’à ce qu’ils aient assez refroidi pour être manipulés. Retirez des moules et mangez tièdes, ou laissez refroidir complètement, puis stockez dans un récipient hermétique.

Source d’inspiration :
http://www.thekitchn.com/recipe-quick-and-homey-oatmeal-126095

Spécialité du Danemark : aeblekage

J’ai découvert l’aeblekage au Danemark l’été dernier. Là-bas je n’ai pas eu l’occasion de manger dans de grands restaurants, mais on aimait manger sur le pouce le midi, et dans l’après-midi s’arrêter à une pâtisserie pour tester une petite douceur au hasard! L’aeblekage a été une de mes découvertes préférées. C’est un gâteau aux pommes, comme il y en a partout, mais chaque pays a sa variante et ce n’est jamais franchement pareil! Celui-ci n’échappe pas à la règle, il est assez différent des gâteaux aux pommes de chez nous pour mériter d’être testé!
J’ai vu sur des sites français des recettes d’aeblekage qui ressemblaient à un parfait, avec des couches de biscuits émiettés, des couches de compote de pommes, de la chantilly… Mais même si ça a air très bon, cela ne ressemble pas du tout à ce que j’ai mangé au Danemark! « Aeblekage » voulant simplement dire « gâteau aux pommes » en danois, ce n’est pas un nom typique d’un gâteau en particulier mais de tous les gâteaux aux pommes là-bas! Il y a donc certainement autant de variantes que de foyers danois! À force d’enquêter, j’ai quand même pu retrouver une recette qui se rapproche vraiment de celle que j’ai aimé en vacances.
Je ne parlerai jamais assez de mon amour inconditionnel pour la cannelle. Si je pouvais utiliser un sac de 20 kg de cannelle à la place de mon oreiller, mes rêves n’en seraient que plus beaux, vraiment j’en suis dingue! C’est peut-être un des détails que j’apprécie le plus dans ce gâteau  qui contient une sorte de crumble de cannelle sur le dessus, et ça fait toute la différence!
  
P.S. : Si vous voulez découvrir la cuisine nordique, que j’adore personnellement, découvrez ce superbe livre :
La cuisine scandinave: Recettes authentiques

Gâteau aux pommes danois

  • 250 g de beurre mou
  • 250 g de sucre en poudre
  • 4 œufs
  • 250 g de farine
  • 1 c. à c. de levure
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 7 pommes golden

Pour saupoudrer dessus

  • 3 c. à c.  de cannelle
  • 5 c. à s. de sucre

Mélangez le sucre et la cannelle destinés à être saupoudrés. Réservez.

Allumez votre four  à 180°. C.

Couvrez un moule rond à bords hauts (idéalement à charnière) avec un morceau de papier sulfurisé.

Pelez les pommes, coupez-les en quartiers, retirez les pépins et coupez chaque quarter en 5-6 tranches.

Battez le beurre et le sucre.

Ajoutez les œufs un par un et fouettez à nouveau.

Mélangez la farine avec la levure et le sucre vanillé puis versez ce mélange dans le bol avec le mélange au beurre et œuf.

Placez la moitié des tranches de pommes dans le fond du moule à charnière. Saupoudrez avec la moitié du sucre à la cannelle.

Verser la pâte dessus, étaler le reste des morceaux de pommes par dessus et saupoudrez à nouveau avec le reste du sucre à la cannelle.

Mettez au four pour 45 minutes à 1 heure.

 
Source d’inspiration :

Spécialité de Suède : Kokosböllar

Voilà longtemps que je suis attirée par la cuisine nordique, et je possède une belle petite collection de livres sur la gastronomie suédoise notamment, constituée au fil de mes voyages et de ceux de mon frère qui essaye de me ramener un souvenir culinaire des pays qu’il visite…
Mais pour apprendre la cuisine d’un pays, il n’y a rien de mieux que de le faire au contact de ses habitants. Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de participer à un atelier de cuisine suédoise, réalisé par des expatriés suédois qui partageaient leurs propres recettes, leurs secrets de famille… C’était vraiment le top, instructif et pédagogique tout en étant très convivial et dépaysant! J’ai adoré cette journée, et j’en ai ramené deux recettes délicieuses! Des kannelbüllar que je vous ferai découvrir un autre jour et de délicieuses kokosböllar que je vais vous proposer aujourd’hui!
Il s’agit de sortes de boulettes au chocolat enrobées dans de la noix de coco, un peu comme des truffes mais sans le kilo de beurre!
C’est un très joli petit dessert, facile à faire, idéal pour organiser un atelier cuisine avec des enfants. Et ensuite, on les mange avec les doigts, bref c’est vraiment un dessert que les enfants vont adorer!
P.S. : Les Suédois sont aussi les rois de la boulette en version salée, la preuve avec ces kottbullar!
  

 Kokosböllar

  • 90 g de beurre
  • 80 g de sucre en poudre
  • 1 c. à s. de sucre vanillé
  • 2 c. à s. de cacao
  • 110 g de flocons d’avoine
  • 1 c. à c. de café bien fort et refroidi
  • 30 g de noix de coco en poudre + 50 g pour rouler les boules

Mélangez le beurre mou et le sucre jusqu’à obtention d’un mélange bien homogène. Ajoutez les flocons d’avoine, 30 g de noix de coco, le cacao, le sucre vanillé et le café puis mélanger de nouveau.

Façonnez des boules, et  roulez-les dans la noix de coco restante.

Tarte amandine aux pommes et à la cannelle

Ce délicieux dessert est une variante des tartelettes amandine à la poire, mais comme le titre l’indique, à la pomme. Imaginez-vous une pâte feuilletée couverte d’une crème d’amandes, sur laquelle sont déposées des pommes en fines tranches qui caramélisent à la cuisson…
La tartelette amandine est une spécialité française, et que ce soit à la pomme ou à la poire (sa recette la plus traditionnelle), quand on aime l’amande, on ne peut que se régaler. La crème d’amande est riche et dominante. La saveur des pommes est présente quand même, ne vous méprenez pas, mais elle est valorisée et transformée par sa cohabitation avec l’amande.
Cette tarte est vraiment un classique irremplaçable à mes yeux pour ses multiples saveurs et son mélange de textures mais surtout, pour la douceur nostalgique qui se dégage de l’ensemble!
  
P.S. : Si après ça vous encore envie de pommes ou de poires, jetez vous sans plus attendre sur ce crumble pommes poires, une autre recette à tomber!

Tarte amandine aux  pommes et à la cannelle

  • 1 pâte feuilletée
  • 5 pommes
  • 100 g de sucre
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 70 g de beurre fondu
  • 1 œuf + 1 jaune
  • 2 c. à s. de rhum
  • 2 c. à s. de cassonade
  • 1 c. à c. de cannelle
Dans un saladier, fouettez l’œuf et le jaune avec le sucre et le sucre vanillé, puis ajoutez la poudre d’amandes, 50 g de beurre fondu et le rhum et mélangez.
Étalez la pâte feuilletée et versez cette crème dedans.
Préchauffez le four à 180°C.
Epluchez les pommes, enlevez les cœurs et tranchez les en lamelles , puis disposez celles-ci sur la crème en formant une rosace. badigeonnez au pinceau avec le reste de beurre fondu
Saupoudrez avec la cannelle et la cassonade. Enfournez pour 35 minutes, laissez tiédir puis démoulez.
Source : Vie pratique gourmand
 

Petits coulants au chocolat

Voilà un moment que je me disais que si mon blog reflète bien mon amour des plats réconfortants et riches, il ne reflète pas tout à fait mon amour du chocolat. Je propose bien quelques recettes au chocolat comme le gâteau au chocolat et au chou-fleur et le pudding chocolat clémentines, mais le fond du truc avec le chocolat, c’est que j’en suis littéralement dingue, surtout quand quand il est très fort, bien noir, et fondant, compact voire coulant! J’aime les recettes bien riches comme la marquise par exemple…
Et donc en ce début d’année, j’avais pris la résolution de vous publier MA recette de gâteau au chocolat, pas forcément mon invention, mais tel que je l’aime le plus! J’ai hésité longuement, notamment entre la marquise et le fondant, mais en y réfléchissant bien, mon bonheur ultime c’est le coulant au chocolat! C’est le seul dessert que je pourrais manger même après un couscous royal ou une raclette familiale individuelle (comprenez : acheter des quantités de fromage pour 6 et les manger tout seul).
Le coulant au chocolat, c’est aussi mon test de qualité dans les restaurants. Tout comme les profiteroles, il est à la carte de plein de restaurants, mais c’est souvent le signe d’un dessert surgelé… Quand les deux sont à la carte, il faut d’ailleurs se méfier doublement !
Mais quand le coulant est maison, et que la cuisson est maîtrisée, quel bonheur!
Je me suis donc lancée et pour l’occasion j’ai utilisé du chocolat Valrhona de compétition.
Le résultat a été une tuerie ! Si vous réfléchissez à votre menu de saint Valentin, c’est selon moi LE dessert qui va le rendre fou d’amour (ou l’achever, si vous lui avez fait la raclette familiale individuelle avant!)
 
P.S. : Si comme moi vous êtes accros au chocolat, découvrez cette encyclopédie de fou!
Encyclopédie du chocolat

Petits coulants au chocolat

Pour 4 coulants
  • 100 g de chocolat + 4 carrés
  • 95 g de beurre
  • 2 jaunes
  • 1 œuf
  • 75 g de sucre
  • 60 g de farine
Faites fondre le chocolat et le beurre au micro- ondes. Battez les œufs et le sucre au batteur jusqu’à ce qu’ils blanchissent et que la préparation prenne du volume.  Ajoutez farine, battez encore puis ajoutez le chocolat fondu.
Versez dans 4 ramequins, ils doivent être remplis aux 2/3. Piquez 4 carrés de chocolat dedans et réservez au frais au moins une heure.
Préchauffez le four à 200°C. Faites cuire 8 à 10 minutes et dégustez chaud.