Archives de catégorie : Apéro

Olives à la diplomate maison

Jusqu’à il y a quelques mois, je n’avais jamais pensé à accommoder mes olives moi-même. Pourtant, j’adore les olives, je dirais même que les olives vertes sont parmi mes meilleurs amies à l’apéritif! En fait, je n’avais jamais pensé que cela puisse être possible de les accommoder soi-même comme on en a envie. Mais ça, c’était avant de voir cette recette d’olives à la diplomate sur le blog Cuisiner en paix. C’est un blog que je lis assidûment et je n’avais pas encore eu l’occasion de tester et de vous partager une de ses recettes! L’occasion était trop belle pour ne pas être saisie!

Je dois d’abord vous dire que j’ai été conquise par le résultat! Qu’est-ce qui m’a plu dans cette recette? Plein de choses, mais surtout :

– C’est une recette ultra simple, peut-être la recette la plus facile du monde!

– Il n’y pas besoin de faire mariner les olives très longtemps pour développer une saveur intense.

– Vous obtenez un apéro bluffant pour un prix modique et un minimum d’effort!

Quand les 24 h de repos seront écoulées et que vous apprécierez ces olives marinées maison, vous me remercierez 🙂 Servez avec du pain frais (beaucoup, car vous allez vouloir finir la sauce tomate) et des poivrons rôtis pour un apéro aux accents du sud!

 

Olives à la diplomate maison

  • 260 g d’olives égouttées et dénoyautées
  • 150 g de concentré de tomate
  • 5 grosses gousses d’ail écrasées à l’aide d’un presse ail
  •  ½ càc de pâte de piment de la Réunion
  • 10 c. à s. d’huile d’olive

Mélangez l’huile d’olive, l’ail, le concentré de tomate et la pâte de piment dans un bocal ou un récipient hermétique.

Ajoutez les olives, mettez au réfrigérateur pour minimum 24 heures et servez.


Source d’inspiration :
Olives à la diplomate.

Tartinade sardines et coriandre

Les journées qui rallongent, le soleil qui est (parfois) là, tout est prétexte à prendre l’apéro en ce moment, et justement, la fête des voisins approche! Qui dit fête des voisins dit apéro participatif, où chacun ramène quelque chose … Et dans ce cas, il est sympa de  ramener des petites choses à grignoter et à partager! Personnellement je n’adore pas les chips, cacahuètes et autres boules soufflées, je leur préfère amplement une bonne baguette accompagnée d’une tartinade maison!
Voici donc une petite tartinade de sardines, un apéro facile que vous pouvez préparer à l’avance et ramener si vous êtes invités, elle devrait plaire à tous les coups! Si vous avez une visite surprise pour l’apéro, cette recette est aussi faite pour vous.
Elle est facilement adaptable aux goûts de tous et très rapide.
J’ai accompagné cette tartinade de tranches de baguette fraîche, mais avec des gressins ou des morceaux de pain pita feront tout aussi bien l’affaire!
Et vous, vous prévoyez de faire la fête des voisins? Si oui, vous prévoyez d’y ramener quoi?
  

Tartinade sardines et coriandre

  •  1 boite de sardines à l’huile
  • 70 g de saint Morêt
  • 2 c. à c. bombées de coriandre fraîche
  • 1 pincée de coriandre sèche
  • Sel, poivre
Égouttez les sardines et enlevez les arêtes puis écrasez à la fourchette avec les autres ingrédients. Servez avec du pain frais.

Spécialité de Grèce : tzatziki

Si vous n’avez jamais essayé de faire votre propre tzatziki, c’est votre jour de chance parce que vous propose une recette facile et super bonne!

Le tzatziki est une sauce grecque traditionnelle à base de yaourt, concombre, jus de citron, ail et menthe fraîche. Le yaourt donne à la sauce un goût agréable, tandis que le concombre, le citron et la menthe ajoutent une saveur rafraîchissante. Il est simple à faire et s’accorde bien avec une large variété d’aliments. Il constitue un dip parfait avec des légumes grillés, du pain pita ou encore des crackers. Vous pouvez également le servir avec des viandes grillées comme le poulet ou avec du poisson, comme des toasts de saumon fumé. J’aime aussi en ajouter dans mes sandwiches aux falafels. Il est bon sur à peu près tout en fait, les options sont infinies!

Dois-je ajouter que le tzatziki est également bon pour vous? C’est une sauce saine, riche en protéines et en calcium grâce au yaourt, et le concombre est ultra léger et plein de vitamines! En clair, pas d’excuses pour ne pas s’en gaver délecter!

 

Voici quelques astuces pour un tzatziki à tomber :

– Essayez de trouver du vrai yaourt grec, plus épais que le yaourt de base.
– Assurez-vous que votre concombre râpé est bien égoutté. Si vous avez le temps, vous pouvez l’égoutter dans une passoire fine pendant toute la nuit. Si vous êtes pressé, vous pouvez utiliser vos mains pour extraire le maximum de liquide du concombre.
– Plus l’ail marine dans le yaourt, meilleur sera son goût. Si vous le pouvez, mélangez tous les ingrédients à l’exception du concombre la veille, et laissez reposer une nuit dans le réfrigérateur pendant que votre concombre s’égoutte en parallèle.
Avec ces conseils, votre tzatziki est inratable! Alors qu’est-ce que vous attendez? Lancez-vous vite et faites votre propre tzatziki. Vous me remercierez plus tard!

 

Tzatziki

  • 1 concombre
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c. à s. de menthe hachée, ou plus à votre goût
  • 1 c. à s. huile olive
  • 1 yaourt grec de brebis
  • Sel, poivre

Râpez le concombre et laissez-le dégorger dans une passoire 15 minutes voire une nuit si possible. Émincez l’ail finement et hachez la menthe.
Pour une consommation  rapide, mélangez tous les ingrédients et mettez au frais .

Pour une consommation le lendemain, mélanger tout sauf le concombre, et que vous ajouterez à la dernière minute.

 

Dip façon enchilada

Ces derniers temps, je suis devenue une véritable aficionada des dips apéro. Simples à réaliser avec tout ce qui nous passe sous la main des produits du placard, il suffit d’en faire 2 ou 3 différents et d’acheter une bonne baguette pour qu’un apéritif se transforme en moment convivial et gourmand !

dip-facon-echilada-poulet

Cette recette qui permet d’utiliser un reste de poulet cuit m’a laissée dubitative au premier abord. J’avais peur que les ingrédients ne se mélangent pas bien… Mais ce dip qui se consomme tiède est au contraire parfaitement fondant! Un conseil, piochez dedans avec des chips tortillas, le mariage sera parfait !

Vous trouverez la sauce pour enchiladas  dans tous les supermarchés, dans le même rayon que les chips tortillas et les guacamole en bocaux. Il s’agit des bocaux de sauce rouge, souvent appelés sauce salsa ou sauce fajitas avec des morceaux de légumes dedans. Certaines marques proposent le choix entre une sauce normale et une plus piquante, à vous de voir ce que vous préférez!

dip-facon-echilada-poulet-2

P.S. : Pour un apéritif coloré, proposez en accompagnement un gaspacho à l’avocat et au concombre!

Dip façon enchilada

  • 200 g de poulet rôti précuit
  • 120 g de sauce salsa (pour fajitas par exemple)
  • 40 g de mozzarella râpée
  • 30 g de cream cheese
  • 1/2 échalote émincée
  • Un paquet de chips tortillas

Effilochez le poulet, enlevez la peau et les os, et mixez-le grossièrement avec la sauce enchilada.
Mélangez le cream cheese avec le poulet en remuant bien. Salez, poivrez.
Ajoutez le fromage râpé; remuez bien.  Passez au micro ondes deux minutes.
Au moment de servir, saupoudrez l’échalote par dessus et servez avec des chips tortilla.

dip-facon-echilada-poulet-3

Source d’inspiration :

http://theblondcook.com/2015/03/slow-cooker-chicken-enchilada-dip/

Tartinade feta, citron et romarin

Un petit dip ou une tartinade maison est toujours sympa à préparer en début de semaine et à mettre au frigo pour en profiter toute la semaine. Que ce soit pour emporter en petites portions au bureau pour le déjeuner, pour manger le soir en accompagnement d’ une soupe ou d’une salade, ou pour la dégainer lors d’un apéro improvisé!

Cette tartinade à la feta et au citron est une de mes meilleures surprises en la matière. La feta n’est pas mon fromage préféré, loin de là, mais mélangée au citron elle prend un parfum très particulier, vraiment frais et sympa! Ce dip est crémeux, acidulé et savoureux… Que demander de plus?

Cette recette est en plus incroyablement facile à faire, c’est une des plus simples imaginables! Seuls 5 ingrédients sont nécessaires pour cette recette : le creamcheese, le romarin, le jus de citron, la feta, et l’ail. Du sel, du poivre (ok, ça fait 7) et hop! Vous aurez un fromage à tartiner en quelques minutes!

Ce dip est bon servi avec des craquelins, des tranches de baguette grillées, du pain pita, des chips, des légumes en bâtonnets ou n’importe quoi d’autre que vous pourriez avoir dans vos placards.

Pour un apéro aux accents méditerranéens, vous pouvez le servir sur un joli plateau avec du houmous et du baba ganoush.

Si vous avez encore besoin d’être convaincus, j’ajouterais que ce dip peut être fait plusieurs jours à l’avance et servi quand ça vous arrange, ce qui en fait une préparation hyper pratique!

Assurez-vous que le fromage à la crème est à température ambiante pour le rendre facile à mélanger. Au lieu de mélanger à la main, vous pouvez également placer les ingrédients dans un robot culinaire et mixer jusqu’à ce que tout soit bien mélangé.

Tartinade feta, citron et romarin

  • 115 g de creamcheese
  • 200 g de fromage feta nature émiettée
  • 3 c. à s. de romarin
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à c. d’ail séché
  • Sel, poivre

Dans un bol, mélangez  le creamcheese, la feta, le romarin, le jus de citron et l’ail jusqu’à ce que l’ensemble soit bien lisse. Ajoutez le sel et le poivre. Gardez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

 

Source d’inspiration :
http://snappygourmet.com/rosemary-lemon-feta-spread/#_a5y_p=2379194

Boulettes apéritives au surimi

 Voilà le printemps, et avec lui reviennent les envies de recettes faciles, fraîches et légères! Je vous propose donc une entrée très simple à réaliser qui devrait séduire les amateurs de surimi! Pour l’apéro, plutôt que de mettre sur votre table des bâtonnets et de la mayo à tremper, c’est l’occasion de changer un peu de présentation : on va mélanger l’ensemble pour obtenir de délicieuses petites boulettes!
C’est une super recette pour un apéro rapide à réaliser et pas cher : tout ce que j’aime! Chez moi, le succès a été immédiat auprès des petits et des plus grands, et on m’en redemande régulièrement! Je l’ai découverte sur un très joli blog,  Cuisinons en couleurs, que je vous invite à découvrir vous aussi si vous ne le connaissez pas!
Puisqu’on en est à parler de surimi, que je prépare assez rarement, je me permets de lancer l’éternelle question : qu’est-ce qu’il contient? Parce qu’au final le surimi, c’est comme la fricadelle, c’est bon, mais on ne sait pas ce qu’il y a dedans!
Allez, je ne vous laisse pas sans réponse, j’ai mené ma petite enquête sur ce bâtonnet étrange au goût de crabe!
Oui on commence par là, le surimi est souvent appelé « bâtonnet de crabe » mais c’est un titre abusif car il ne contient pas du tout de crabe ! Il est réalisé à base de chair ou de pâte de poisson, appelée surimi, « poisson haché » en japonais. Cette spécialité nous vient en effet du Japon! Là bas, dans les villages de pêcheurs, la chair de poisson était lavée à l’eau douce à plusieurs reprises puis salée et sucrée pour améliorer sa conservation. C’est cette pâte qui au cours des années 1970 à commencé à s’exporter en Europe.
Du fait de sa texture proche de celle du crabe, des arômes de crabe et une jolie couleur (donnée par du paprika) ont été ajoutés pour s’adpater au goûts européens.
Les principaux ingrédients sont le poisson (ouf!), mais aussi l’eau, le blanc d’œuf, la fécule ou de l’amidon, l’huile, le sucre, le sel et des arômes naturels de crabe. Les espèces de poisson utilisées en France sont des poissons sauvages à chair blanche pêchés en haute mer comme le colin d’Alaska par exemple. La teneur en poisson n’est pas dingue, souvent inférieure à 40℅ voire à 30% selon les marques.
Au final, si ce n’est pas un pur produit de la  mer (pas de risque de croiser des surimis sauvages en faisant de la plongée sous-marine), les ingrédients qui le composent restent assez naturels… Bien sûr cela varie d’une marque à l’autre et plus on part dans le premier prix plus la qualité des matières premières s’en ressent !

P.S. : Pour un apéro sympa, servez aussi ces sablés apéritifs au parmesan!

Boulettes apéritives au surimi

  • 180 g de miettes de surimi saveur crabe
  • 6 portions de kiri
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 2 c. à s. de ciboulette


Écrasez les portions de kiri à la fourchette puis ajoutez-y les miettes de surimi, le jus de citron et la ciboulette ciselée. Mélangez afin d’obtenir une pâte. Réservez ensuite au réfrigérateur 1h.

Façonnez des boulettes et piquez-les avec des cure-dents.



Source d’inspiration :
http://www.cuisinonsencouleurs.com/2012/06/boulettes-aperitives-au-surimi.html

Tartinade Guiness cheddar et stilton

Aujourd’hui je vous propose une recette parfaite pour un menu à thème Saint-Patrick! En amatrice de bières j’aime beaucoup cette fête, et je ne me lasse pas d’organiser des apéros ou des repas complets sur le thème de la bière, comme ce gâteau au chocolat à la Guinness qui est un véritable régal!
Je ne sais pas si vous le saviez, mais contrairement à une croyance populaire répandue chez nous, la Saint-Patrick n’est pas la fête nationale irlandaise. L’État d’Irlande ne possède pas de fête nationale au sens propre du terme comme le 14 juillet en France.
Il s’agit d’une fête religieuse adoptée par l’Église chrétienne et très observée par les irlandais.
Au delà de l’Irlande, la fête de Saint-Patrick est célébrée par les Irlandais du monde entier, expatriés ou descendants des émigrants, et sa popularité s’étend aussi aux non-Irlandais.
Les célébrations de Saint Patrick mettent en scène la couleur verte et tout ce qui appartient à la culture irlandaise, comme les plats et les boissons irlandaises et surtout des bières irlandaises!
Pour nous, non irlandais, la saint-Patrick pourrait se résumer en trois mots : le vert, les trèfles et la bière… Mais n’oublions pas que pour les Irlandais, cela ne se limite pas à ça!
Plus jeune, je passais mes soirées de Saint-Patrick dans des pubs, qui organisent souvent des soirées à thème. Maintenant que j’ai un enfant à la maison, j’amène l’Irlande chez moi, et cela passe par un repas ou un apéro à thème! Si vous voulez vous aussi vous y mettre, alors cette tartinade pourrait vous plaire! Un petit avertissement cependant, elle est très forte en bière et en fromage bleu, à réserver à des palais avertis! Personnellement, j’aime les saveurs prononcées et je me suis régalée!
  

Tartinade Guiness cheddar et stilton

  • 100 g de cheddar fort coupé en dés
  • 25 g de Stilton coupé en dés
  • 45 g de creamcheese
  • 1/2 c. à c. de graines de carvi
  • 1/2 c. à c. de paprika
  • 3 cl de Guinness stout

Mixez ensemble le cheddar, le Stilton et le creamcheese. Ajoutez les graines de carvi, le paprika et la Guinness.

Mixez jusqu’à obtenir un ensemble homogène. Versez dans un bol, et servez à température ambiante avec des crackers ou du pain.

Source d’inspiration :
 http://www.food.com/recipe/triple-threat-guinness-cheese-spread-159487

Chips d’épluchures de pommes de terre

Ces derniers temps j’aime faire du recyclage alimentaire, et même si certaines idées peuvent sembler un peu folles comme ce gâteau aux épluchures de banane, à chaque fois que j’ai essayé d’utiliser les parties habituellement non consommées d’un légume ou d’un fruit, je n’ai pas été déçue!

J’ai déjà pas mal tendance à manger les épluchures de pommes de terre en même temps que les pommes de terre. Notamment quand on les cuisine en frites, je trouve que garder la peau leur donne du goût et du croquant… Partant de là, pourquoi ne pas réaliser des chips uniquement à base des épluchures de pommes de terre ?

Je dois dire que le résultat est franchement top! Délicieux, croustillant… La prochaine fois que vous épluchez vos pommes de terre, pensez à arder les épluchures et à vous faire ce petit régal pour l’apéro! Attention en utilisant la friteuse, la température ne doit pas être trop haute, sinon les pelures brûleraient au lieu de cuire.

Si vous avez des recettes originales à bases de parties « non comestibles » d’un aliment : soupe de fanes de radis, d’orties ou brochettes de cartilages de poulet (oui oui ça existe, et oui, j’ai testé), n’hésitez pas à m’en parler, je suis ouverte à tout découvrir, ou presque !

 

Chips d’épluchures de pommes de terre

  • Pommes de terre
  • Sel, poivre
  • Paprika
  • Herbes de Provence

Nettoyez bien les pommes de terre, puis pelez-les soigneusement, à l’aide d’un économe en essayant de prendre des pelures épaisses.
Rincez les pelures et égouttez-les dans un papier absorbant.

Amenez votre friteuse à 160°C. Plongez les pelures dans l’huile :
une immersion rapide suffit.
Une fois les pelures saisies correctement mais pas trop cuites, épongez-les sur un papier absorbant.
Salez, poivrez et ajoutez les herbes et le paprika, puis servez immédiatement.

 

Mini cakes au chou-fleur

Aujourd’hui je vous propose une recette bien sympathique à base de chou-fleur. Sérieusement, ces mini-cakes au chou-fleur sont si savoureux que même un enfant ou un adulte récalcitrant au chou-fleur les engloutira! Les œufs sont assez présents et il y a très peu de farine, juste assez pour dire que c’est un cake et pas une omelette en fait! Ils sont moelleux, tendres et pas secs du tout… Bien parfumés avec le curry, le romarin, et le fromage, ces mini cakes sont délicieux chauds mais aussi tièdes, et se gardent bien au réfrigérateur si vous voulez les préparer à l’avance.

Si vous n’avez pas de mini moules à cake, vous pouvez simplement utiliser un moule à cake de taille normale, ou encore un moule à gâteaux ou un moule à brownie : il vous suffira de couper des petits carrés pour le service.

J’ai trouvé cette délicieuse recette sur un de mes blogs fétiche, Qu’est ce qu’on clape ce soir? que je vous présente plus tant j’en ai parlé ces derniers temps!


P.S. : Si ces mini cakes vous ont plu, essayez aussi cette pâte à pizza au chou-fleur!

Mini cakes au chou-fleur

Pour 4 mini cakes

  • 400 g de chou fleur surgelé ou fleurettes
  • 35 g de farine
  • 2 oeufs
  • 70 g de crème épaisse
  • 70 g de fromage râpé
  • 1/2 c. à c. de curry
  • 1 c. à  c. de romarin
  • 1 c. à c. de moutarde
  • Sel, poivre

Faites cuire le chou-fleur au micro-ondes : déposez-le dans un plat, versez 5 cl d’eau dans le fond, couvrez de film alimentaire, et mettez à chauffer 15 minutes à pleine puissance.  Prolongez si nécessaire.  Il faut qu’il soit bien fondant pour pouvoir l’écraser a la fourchette. Egouttez-le puis écrasez-le. Si il rend trop d’eau, faites-le sécher à la casserole quelques minutes.

 

Préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier, battez la crème liquide avec les œufs puis le chou-fleur,  le gruyère, la moutarde, le sel, le poivre, puis le curry, le romarin et la farine. Mettez du papier sulfurisé dans vos mini moules, versez la pâte, et faites cuire a four chaud 20 minutes.

 

Source d’inspiration :
http://dlaclapeadonf.canalblog.com/archives/2014/10/03/30663832.html

Spécialité du Danemark : Stenbiderrogn ou toast aux oeufs de lump

Je vous ai déjà parlé des smorrebord danois par ici, je les avais adorés lors de mon voyage à Copenhague…
Il n’y a rien de plus traditionnel dans la culture danoise que les smorrebrod, que l’on peut traduire littéralement par  « pain ouvert ». Ces sandwichs à face ouverte comportent généralement du pain de seigle accompagné de différentes combinaisons de fruits de mer, viande, légumes et condiments. On les apprécie avec une bière locale bien fraîche ou en mode plus « old school » avec de l’aquavit.
Parmi les plus célèbres smorrebrod, il y a celui au hareng fumé, celui au pâté de foie, mais il y a aussi des variantes avec de la salade de poulet, du gibier fumé, des œufs brouillés, de la saucisse, du fromage, du saumon, de l’anguille fumée, et j’en passe!
toasts-danois-oeufs-de-lump-3
Il y a quelques règles à retenir lorsque vous consommez des smorrebrod, notamment un ordre de consommation à respecter. Il faut toujours manger le hareng d’abord, puis les autres poissons, puis la viande, pour finir avec le fromage. Utilisez un couteau et une fourchette et non vos doigts, et portez un un toast (on dit Skal! en danois) en fixant vos acolytes bien dans les yeux au moment où vous trinquez, un peu comme on fait dans le nord au final!
Le smorrebord que je vous propose aujourd’hui est l’un des plus simples à réaliser, mais aussi un des plus de saison puisqu’il contient des œufs de lump qu’on aime généralement consommer en décembre! Pour les fêtes, inspirez-vous de ce toast typique pour donner un peu de pep’s à vos classiques toasts aux œufs de lump!
 toasts-danois-oeufs-de-lump-2

Toasts aux œufs de lump danois

Pour 24 Toasts
  • 6 tranches de bon pain blanc sans croûte
  • Un peu de beurre à température ambiante
  • 100 g d’œufs de lump
  • 10 cl de crème fraîche
  • 1/2 oignon rouge
  • 4 c. à c. d’aneth frais
  • Citron
Émincez finement l’oignon rouge.
Toastez légèrement le pain, et coupez chaque tranche en 4 triangles. Beurrez légèrement.
Tartinez les œufs de lump, déposez une petite cuiller à café de crème fraîche, une pluche d’aneth, quelques morceaux d’oignon rouge et par quelques gouttes de citron.
toasts-danois-oeufs-de-lump