Archives de catégorie : Cocktails et boissons

Limonade citron combava

Non, vous n’avez pas la berlue, cette boisson ne contient pas une goutte d’alcool! Pendant la période des beaux jours, j’aime tester différentes boissons fraîches et désaltérantes à avoir dans son frigo pour se faire plaisir sans forcément partir dans l’alcoolisé.

citronnade-combava-2

Ayant découvert il y a quelques temps le combava et plus particulièrement ses feuilles séchées, à la saveur délicieusement citronnée, j’ai voulu les utiliser en infusion pour donner du caractère à cette limonade. Le résultat est à la hauteur : une boisson fraîche et fruitée, parfaite à siroter sous un arbre l’été pour se désaltérer !

Si avec ça vous n’êtes pas heureux d’être en été, je ne comprends pas!

citronnade-combava-3

P.S. : Pour un goûter acidulé, proposez ces délicieux crinkles au citron vert en accompagnement!

Limonade citron combava

Pour 5 verres

  • 3 feuilles de combava séchées
  • 30 g de sucre blond
  • 1 l d’eau gazeuse
  • le jus de 4 citrons

Pour le service

  • 5 rondelles de citron
  • 5 rondelles de concombre
  • Glaçons

Portez le jus des citrons et le sucre à ébullition dans une petite casserole, en remuant pour dissoudre le sucre. Retirez du feu et ajoutez les feuilles de combava. Couvrez et laisser infuser pendant 1 heure minimum. Passez à travers une passoire fine et laissez refroidir complètement.

Mettez deux cuillers à soupe de ce mélange dans 5 verres, déposez les glaçons et les rondelles de citron et concombre, allongez de 20 cl d’eau gazeuse et buvez bien frais.

citronnade-combava

 

Source d’inspiration :
http://www.cardamomeetcompagnie.com/Recette/Limonade-feuilles-de-combava

Vin aux herbes du jardin

Après les jolis biscuits pour la fête des mères, je vous propose une autre jolie idée qui peut vous dépanner pour la fête des pères! J’ai découvert le « vin de jardin » en navigant au hasard sur des blogs et je dois dire que l’idée m’a tout de suite séduite. Le concept est simple mais génial : du vin blanc dans lequel infusent des herbes fraîches… Cela ne pouvait que me plaire!
J’ai donc utilisé les herbes que j’avais sous la main : du laurier, du thym et du romarin. Mais vous pouvez aussi essayer la lavande, les roses, la calendula, la verveine citron ou encore la sauge, suivant ce que vous avez dans votre jardin.

Au niveau du choix du vin, je trouve que les herbes se marient bien avec un vin sec et fruité. Vous pouvez ensuite faire infuser directement dans la bouteille de vin ou dans une jolie bouteille, dans ce cas cela peut faire un cadeau sympa à emmener si vous êtes invités à un barbecue par exemple!  Visuellement la bouteille remplie d’herbes est superbe!
Laissez reposer quelques jours avant de servir réfrigéré, mais n’attendez pas trop non plus, ou alors retirez les herbes afin que le goût ne développe plus!
  
P.S. : Pourquoi ne pas accompagner cet apéritif d’une petite baguette au saucisson et au vin rouge? C’est un régal à partager!

Vin du jardin

  • 2 branches de romarin
  • 2 branches de thym
  • 2 feuilles de laurier
  • 75 cl de vin blanc sec et fruité
Ouvrez la bouteille de vin et prélevez quelques centilitres pour faire un peu de place. Insérez les herbes pour qu’elles oeint totalement immergées, puis refermez-la. Laissez au frais pour 2 à 5 jours puis servez frais à l’apéritif.

Source d’inspiration :
https://www.thedabblist.com/garden-wine/

Spécialité de Martinique : bissap

Le bissap est le nom sénégalais donné a l’hibiscus infusé et consommé froid. Il est aussi appelé
Oseille de Guinée en Guinée au Soudan et en Égypte, Karkaday,
dah bleni au Mali, et jus Sorrel aux Antilles.

Cette plante est également utilisée comme thé chaud. On dit alors qu’elle aide à réduire le cholestérol et qu’elle est parfaite pour les personnes qui souffrent de rétention d’eau.

bissap

Au Sénégal, le bissap est une boisson économique que l’on sert aux invités à la maison, lors des mariages et autres fêtes de famille.

J’ai essayé d’en faire moi-même et cela s’est avéré très facile. Certaines recettes nécessitent de chauffer l’eau, mais il m’a semblé que les recettes infusées à froid étaient plus authentiques donc c’est là dessus que je suis partie !

Je vous propose une version très simple aux feuilles de menthe, on y ajoute fréquemment de l’eau de fleur d’oranger, du jus d’orange ou d’ananas ou encore de l’extrait de vanille. Je vous recommande de tester avec un peu tout avant de choisir votre variante préférée!

bissap-3

Bissap

  • 60 g de fleurs de bissap séchées
  • 1 l. d’eau
  • 60 g de sucre
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille
  • 5 tiges de menthe

Rincez les fleurs de bissap.
Mettez les fleurs dans un grand récipient avec l’eauajoutez les brins de menthe.
Laissez tremper 2 à 3 heures, voire plus.
Filtrez le mélange à l’aide d’une passoire.
Ajouter le sucre et la vanille et mélangez le tout.
Servez frais.

bissap-2

Source d’inspiration :
http://blog.kitchentrotter.com/2016/03/09/les-bonnes-recettes-martiniquaises-realisees-avec-mamie-foodie/

Cocktail au sureau

Je vous ai déjà parlé de mon amour pour la cuisine suédoise (ou plutôt mon fantasme des  suédois) ici , et prochainement je vous concocterai même un menu complet sur le thème de la Suède!
Quand j’ai voulu approfondir leur cuisine à la maison, j’ai essayé de proposer une boisson typiquement suédoise, un petit cocktail originaire de là bas, tout comme on a la sangria en Espagne ou le Spritz en Italie… Mais impossible de trouver une recette de cocktail typiquement suédoise!
Bien sûr il y a de la vodka là-bas, nous connaissons plutôt les vodkas russes mais il existe quelques marques typiquement suédoises comme la célèbre Absolut ou la Svenk! Mais je voulais quelque chose de plus élaboré pour surprendre mes invités! Il faut savoir qu’en Suède l’alcool n’a pas la vie facile, et qu’il faut se lever tôt pour pouvoir boire un coup… Je vous dis cela au sens propre! En effet, l’état pour réguler la consommation d’alcool de ses habitants qui ont bien besoin de se réchauffer avec le froid, a décidé de le rendre plus difficile à acheter. Concrètement on ne peut en acheter presque que dans des boutiques officielles, des marchands d’alcools qui répondent à des règles très strictes. Ils ferment assez tôt, vers 18 heures en début de semaine et plus la semaine avance plus ils ferment tôt, jusqu’à être totalement fermés le week-end!
Alors soit vous faites votre stock d’alcool le matin en début de semaine, soit vous écumez les bars mais il fait un tel froid dès le mois d’octobre qu’il faut se motiver à sortir!
Bref, j’ai bu en Suède un cocktail que j’avais adoré, à base de vodka Absolut pears et de jus de cranberry, mais la vodka Absolut pears est difficile à trouver chez nous, donc il m’a fallu inventer autre chose!  J’ai donc composé un petit cocktail pas trop fort avec un parfum qui m’évoque la Suède : le sirop de sureau. On le trouve beaucoup là bas! Marié avec de la vodka, c’est un cocktail agréable, frais et au goût de plantes que j’aime beaucoup!
   

 Cocktail au sureau

  • 5 cl de vodka
  • 10 cl de limonade
  • 1 cl de jus de citron
  • 2 cl de sirop de sureau
  • glaçons

Mélangez la vodka, le sirop de sureau et jus de citron. Déposez les glaçons, puis ajoutez la limonade.

 

Rhum à la vanille et thé chaï

Le rhum arrangé à la vanille n’est pas toujours facile à trouver dans le commerce, mais il est délicieux et fait des merveilles dans de nombreux cocktails ou consommé tel quel… Voilà donc un moment que j’avais envie d’en réaliser moi-même!
Je suis une fan de thés épicés et chaleureux, et en buvant un thé chaï un soir il m’est venu à l’idée que ce mélange d’épices serait parfait dans un petit rhum… N’allez pas déduire que je passe mes soirées à penser aux cocktails que je pourrais boire, quoique… En tout cas, voilà d’où m’est venue l’envie de marier vanille et thé chaï dans du rhum!
Il s’avère qu’il n’y a rien de plus simple que de faire un rhum vanille : du rhum, des gousses, et hop c’est parti! Pour rester sur une recette simple, le thé que j’ai utilisé est un thé en sachet, il présente l’avantage d’infuser assez vite, même à froid : en deux jours le rhum devient tout coloré et parfumé d’un mélange sophistiqué de thé et d’épices! N’oubliez pas d’enlever votre thé au bout de 2 jours sinon il prendra trop le dessus sur la vanille!
Il faut un certain temps pour que l’arôme complet de la vanille se révèle par contre, donc je ne peux que vous encourager à être patients et à oublier votre bouteille au fond d’un placard. Voilà deux mois que le mien infuse, et il est déjà délicieux, mais on recommande 4 mois pour un parfum vraiment prononcé! Avec cette recette, vous obtiendrez un rhum brun et épicé avec un nez de vanille très agréable.
Pour cette recette, j’ai utilisé des gousses de vanille pompona de Guadeloupe du site David Vanille.  Cette vanille est une espèce en voie d’extinction, que l’on ne trouve plus que dans de rares jardins créoles. C’est une merveille! Les gousses sont larges, grasses et très parfumées, avec des arômes de balsamique et de réglisse, je vous laisse imaginer le régal!
Si vous voulez découvrir cette variété de vanille, faites vite car les productions sont très limitées! C’est par ici que ça se passe!
   
P.S. : Si vous aimez les épices chaï, testez également ce banana chaï latte!

 Rhum à la vanille et thé chaï

  • 70 cl de rhum
  • 2 sachets de thé chaï
  • 2 gousses de vanille pompona de Guadeloupe
  • 2 c. à  s. de cassonade
Fendez la vanille dans le sens de la longueur et ouvrez bien les gousses. Dans une bouteille, mettez tous les ingrédients en laissant le fil des sachets de thé dépasser de la bouteille. Au bout de 48 heures, retirez les sachets de thé. Laissez ensuite la vanille infuser un mois minimum, idéalement quatre, dans un endroit sec à température ambiante.

Sangria blanche d’hiver

Ha la sangria, ce cocktail évocateur de vacances au soleil et de fête, que l’on s’imagine volontiers en train de siroter tout en dégustant quelques tapas (ou en se gavant de patatas bravas, mais dit comme ça, ça sonne moins poétique).

J’ai longtemps fait une overdose de cette boisson car bien qu’elle puisse être délicieuse, il est facile aussi de la massacrer avec des mélanges tout faits qui donnent bien mal à la tête!

 

sangria-hiver

Mais récemment tous ces fruits gorgés de cocktail ont recommencé à me faire envie, et puisqu’il faut respecter les plaisirs propres à chaque saison, je me suis dit que plutôt que d’attendre 8 mois, j’allais faire une variante automnale de ce cocktail!

Avec des pommes, des poires, des clémentines et du sirop d’érable, je dois vous dire que cette sangria blanche (au vin blanc) nous a totalement conquis! Maintenant il n’y a plus qu’à attendre l’été prochain pour la version classique!

 

sangria-hiver-2

P.S. : Si vous voulez vous la jouer à l’espagnole, accompagnez cette jolie boisson de tapas comme ces poivrons farcis au thon!

Sangria blanche d’hiver

  • 70 cl de vin blanc
  • 10 cl de calvados ou de rhum ambré
  • 50 cl de cidre  ou de poiré
  • 5 cl de sirop d’érable
  • 25 cl de limonade
  • 1 pomme coupée en petits dés
  • 1 poire coupée en petits dés
  • 4 clémentines
  • 3 bâtons de cannelle

Épluchez et coupez les fruits en petits dés. Mettez tous les ingrédients dans un grand pichet et  placez-le dans le réfrigérateur pendant plusieurs heures ou mieux, toute la nuit. Avant de servir, mélangez un peu.

sangria-hiver-3

Vin chaud à l’ananas

Le vin chaud est une boisson d’origine européenne à base de vin rouge infusé dans des épices. Il est servi (comme son nom l’indique) chaud, avec ou sans alcool. C’est une boisson traditionnelle pendant l’hiver par chez nous, surtout autour de la période de Noël.
Cependant je me demande pourquoi le vin chaud n’est-il pas disponible plus longuement? C’est une boisson parfaite pour se réchauffer quand les soirées sont froides et franchement dans le nord, le froid c’est d’octobre à avril!
Ce que j’aime dans le vin chaud en plus de son bon goût d’épices et de son côté réconfortant, c’est qu’il est facile à faire… Un bon vin chaud a besoin de mijoter, mais au delà de ça il n’y a vraiment pas de travail! Hé oui, quand on voit les grosses marmites bouillonnantes sur les marchés de Noël, on imagine qu’un vin chaud doit prendre  des heures et des heures à préoarer, mais en réalité il est rapide et facile à faire à la maison!
Dans les grandes lignes, il suffit d’amener à ébullition une bouteille de vin avec une orange et quelques épices puis laisser mijoter, et c’est bon, vous pouvez boire! Vous pouvez bien sûr, laisser mijoter moins longtemps si vous êtes pressés, simplement les saveurs seront un peu moins diffusées et votre maison sera moins parfumée.
vin-chaud-ananas-3
Cette recette n’est pas la plus traditionnelle qui soit, elle inclut notamment du jus d’ananas qui renforce le côté sucré du vin chaud. J’en avais réalisé une plus classique avec des clémentines il y a quelques temps, vous pouvez la retrouver ici si vous préférez. N’hésitez pas à varier les assaisonnements et même les fruits comme vous le souhaitez.
 vin-chaud-ananas-2

Vin épicé à l’ananas

  • 20 cl d’eau
  • 50 cl de jus d’ananas
  • 20 cl de jus d’orange
  • 3 c. à s. bombées de miel liquide
  • 9 clous de girofle
  • 1 c. à s. de cannelle
  • 1 pincée de sel
  • 1 bouteille de vin rouge

Mettez tous les ingrédients sauf le vin dans une grande casserole, avec un couvercle, et faites mijoter pendant 2 heures, à feu moyen, en remuant une ou deux fois.

Baissez le feu très doux, retirez le couvercle et attendez que le mélange de jus arrête de faire de gros bouillons. Ajoutez alors la bouteille de vin rouge et laissez chauffer jusqu’à atteindre la bonne température pour consommer. Servez immédiatement, ou réservez et réchauffez 5 minutes quand vous souhaiterez en boire.

vin-chaud-ananas

Source d’inspiration :

Spiced Wine for Imbolc

Spécialité des Etats-Unis : Lait de poule ou eggnog

Le lait de poule est une boisson dont les origines européennes remontent au 13 ème siècle. Réalisé à base de lait, de crème, de sucre et de jaune d’œuf (donc bien riche, vous l’aurez compris) parfumée à la noix de muscade ou à la cannelle, on le sert traditionnellement à la période de Noël aux États-Unis et dans d’autres zones du globe. Elle est aussi dégustée pendant tout l’hiver là-bas, un peu comme le vin chaud chez nous! Le lait de poule est la boisson des vacances de Noël par excellence, et c’est une véritable tradition réconfortante pratiquée depuis des siècles. En Amérique du Nord et au Luxembourg, la version non alcoolisée est souvent disponible dans les magasins et les cafés pendant la période des fêtes de fin d’année, et il paraît qu’on la trouve même tout au long de l’année en Australie.

J’ai souvent vu cette boisson dans des séries télévisées et j’avais très envie de savoir quel goût elle avait, donc je me suis enfin lancée dans sa réalisation!

lait-de-poule2

La version traditionnelle inclut une eau-de-vie comme du rhum ou du whisky. J’ai fait simple et j’ai utilisé du whisky parce que j’en avais, que vous pouvez remplacer pour un autre alcool suivant vos stocks!
Le lait de poule peut être servi dans un bol à punch, mais il peut aussi être préparé à l’aide d’un shaker en version individuelle. Ma recette est calculée pour un verre, je vous laisse multiplier si besoin… Et je parie que vous en aurez besoin si comme moi vous tombez sous le charme de cette boisson!

Je dois vous dire que le résultat est franchement canon! Il faut aimer le lait et la cannelle bien sûr, mais sous réserve de respecter ces conditions, vous allez vous régaler!

Pour que les saveurs se diffusent bien, vous pouvez faire votre lait de poule la veille et le conserver au frais. Dans ce cas, ajoutez l’œuf cru à la dernière minute bien sûr!

lait-de-poule3

Eggnog

Pour 1 personne

  • 25 g de sucre
  • 1 jaune d’œuf
  • 5 cl de crème liquide entière
  • 15 cl de lait entier
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 2 cl de rhum blanc ou autres alcool (whisky, bourbon,eau-de-vie)

 

 

Dans une casserole, faites chauffer le lait avec la cannelle, la noix de muscade. Ne faites pas bouillir, le mélange doit être  juste chaud.

Mélanger le jaune d’œuf et le sucre pendant 4 à 5 minutes jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez le lait chaud en battant sans arrêt avec le fouet, jusqu’à rendre le mélange homogène et enfin ajoutez l’alcool de votre choix.

lait-de-poule

Boisson au miel contre les maux de gorge

Si un mal de gorge n’est pas bien grave en général, il peut quand même être très douloureux. C’est dans ces moments là qu’on réalise à quelle fréquence on déglutit, et qu’on se dit que cela se produit bien trop souvent! Difficile de faire comme si de rien n’était quand notre voix commence à ressembler à celle de Jeanne Moreau, mais avant de filer chez le médecin ou de se gaver d’automédication, je vous propose d’essayer un bon vieux remède de grand-mère!
Personnellement, dès le mois d’octobre cela m’arrive régulièrement d’avoir mal à la gorge. C’est peut-être du aux changements climatiques saisonniers, car il ne fait pourtant pas encore vraiment froid, même dans le nord! Je pense que j’ai essayé à peu près tous les remèdes naturels, de la cuiller de miel aux huiles essentielles.  Le plus connu est bien sûr de se mettre du miel dans un bon thé chaud… C’est ce que je vous propose de réaliser aujourd’hui, en version améliorée bien sûr!
Ce qu’il y a de bien avec cette recette, c’est qu’en plus d’adoucir instantanément votre gorge, elle peut accélérer votre rétablissement. Et bien sûr, elle est délicieuse à boire, à condition d’aimer les épices comme le gingembre, le curcuma et la cannelle.
the-mal-gorge
Voici maintenant un petit focus sur les effets de ce thé « spécial maux de gorge ». Le miel est un remède contre la toux classique. Il vient tapisser la gorge et la protéger, rendant moins douloureuse la déglutition. Ce thé contient aussi du gingembre, un anti-inflammatoire naturel. La cannelle a longtemps été utilisée comme un remède contre la toux dans la médecine chinoise. Son arôme réconfortant peut également aider à ouvrir les sinus, pour que vous respiriez plus facilement. Le curcuma est une épice antioxydante qui aide à apaiser l’inflammation. Le sel aide à drainer l’excès de liquide. Ne vous inquiétez pas, vous ne le sentirez pas au goût! Enfin, le citron est un astringent naturel qui aide à réduire les tissus de la gorge enflée. Bref, il n’y que des bonnes choses pour vous aider à lutter contre ce vilain mal de gorge!
Le plus génial dans tout ça, c’est qu’il y a de grandes chances que vous ayez tout ce qu’il faut dans vos placards! Oui car quand on est malade, si on peut éviter de sortir faire les courses c’est mieux! Alors dès le prochain mal de gorge, tentez cette recette miracle!
 the-mal-gorge-2
P.S. : Si vous aimez la cannelle et les saveurs réconfortantes, alors faites vous un petit bol de flocons d’avoine à la pomme et à la cannelle, ça devrait achever de vous remettre en forme!

Boisson au miel contre les maux de gorge

  • 1 tasse d’eau chaude
  • ½ c. à c. de curcuma
  • 1 c. à c.de cannelle
  • 1/2 c. à c. de gingembre
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de miel liquide
  • 1 pincée de sel
Mettez tous les ingrédients dans une tasse.
Versez de l’eau qui est juste à ébullition sur les ingrédients.
Mélangez bien pour dissoudre les ingrédients.
Remuez régulièrement pendant que vous buvez parce que la cannelle et le gingembre ont tendance à se déposer au fond.
 the-mal-gorge-3
Source d’inspiration :
http://helloglow.co/soothing-honey-spice-throat-tea/

Banana chai latte

Le Latte Art, ça vous parle? C’est l’art de verser du lait dans un café pour créer des formes stylisées à la surface de la mousse. Vous allez me dire que cela ne sert pas à grand-chose, et je ne pourrai pas franchement vous dire le contraire! Mais bon, c’est parfois impressionnant de voir ce que les gens sont capables de faire, comme par exemple ici :

 

10141282286_eeb07c4951_z

Photo GoToVan @Flickr

Et vous, vous avez déjà tenté l’expérience?

De mon côté, je ne suis pas sûre d’avoir la patience pour m’y mettre, mais qui sait?  Peut-être que je me déciderai un jour! En attendant, je voulais vous faire découvrir un délicieux latte testé récemment, découvert sur le blog Lady Milonguera!

banana-chai-latte

Le goût de banane est assez subtil et n’écrase pas celui des épices, l’ensemble donne un mariage très agréable et réconfortant pour les soirs d’hiver ou il fait froid!

Maintenant libre à vous de décorer ce latte, n’hésitez pas à me faire voir si vous arrivez à faire quelque chose de joli!

banana-chai-latte-2

P.S. : Si vous aimez les bananes, accompagnez cette petite douceur d’un banana bread histoire de faire un goûter à thème ^^

Banana chai latte

Pour 1 mug

  • 1 banane
  • 25 cl de lait d’amande
  • 1/2 c. à c. de sirop d’agave
  • 1/2 c. à c. de mélange 4 épices
  • 1/2 c. à c. de cannelle en poudre
  • 2 graines de cardamome

Écrasez grossièrement les bananes à la fourchette puis mettez-les dans une petite casserole avec les épices et le sirop d’agave. Faites chauffer sur feu moyen en mélangeant de temps en temps, jusqu’à ce que les bananes brunissent. Ajoutez le lait petit à petit en mélangeant à l’aide d’une cuiller en bois jusqu’à ce que le mélange soit chaud et à la température souhaitée. Retirez les gousses de cardamome. Mettez le tout dans un blender, mixez et versez dans un verre. Saupoudrez de cannelle et servez.

banana-chai-latte-3

Source d’inspiration :
http://unsiphonfonfon.ladymilonguera.fr/2014/11/banana-chai-latte/