Archives de catégorie : Burgers

Burger hivernal raclette jambon sec

Il y a des plats qui ne se mangent qu’en hiver, et très franchement, c’est mieux pour notre régime/santé/cholestérol (rayez les mentions inutiles). Parmi eux, le plat d’hiver par excellence, c’est la raclette! C’est vrai qu’elle n’est pas diététique par définition, et en prime on a tendance à en manger jusqu’à se faire exploser le bide!
Mais au final, qui nous oblige à toujours associer le fromage à raclette à de la charcuterie et des pommes de terre en quantités astronomiques? Ce fromage délicieux et au fondant parfait peut s’adapter dans énormément d’autres recettes bourratives conviviales!

burger-raclette

Aujourd’hui, je vous propose de décliner la raclette dans un version renouvelée, mais pas franchement plus light puisque c’est d’un burger dont nous allons parler !
L’avantage, c’est que niveau quantité, vous vous limitez à une tranche de fromage, une pomme de terre, et une tranche de charcuterie! Autant dire qu’au démarrage c’est plutôt raisonnable… Ensuite, si vous voulez vous faire 3 burgers par personne et les accompagner d’un kilo de frites, moi je n’ai pas mon mot à dire!

burger-raclette-3
P.S. : Si vous bavez rien qu’à la vue du mot « raclette », allez voir mon top des plats au fromage, ça pourrait vous donner de (mauvaises) idées 😉

Burger hivernal raclette jambon sec

  • 2 grandes tranches de pain de campagne
  • 2 tranches de raclette
  • 1 grande tranche de jambon de pays
  • 2 pommes paillasson
  • 2 steaks

Sauce : 

  • 1 échalote
  • 1 c. à s. de crème fraîche
  • 1 c. à s. de mayonnaise
  • 1 c. à c. de persil frais

Mélangez les ingrédients de la sauce  dans un bol et tartinez sur les tranches de pain.

Réalisez les pommes paillassons si vous les faites maison, ou réchauffez-les si elles sont déjà prêtes.

Faites cuire les steaks à la poêle. Lorsque la première face est cuite, retournez les steaks et posez dessus une tranche de fromage. Finissez la cuisson à couvert jusqu’à ce que le steaks soient cuits et le fromage fondu.  Émincez le jambon.
Déposez sur les pains la galette de pommes de terre, puis le steak couvert de fromage fondu et enfin le jambon émincé.

Fermez avec l’autre partie du pain et mangez tout de suite!

burger-raclette-2

Dark vador burger

Aujourd’hui, je sors un peu de la thématique générale du mois de décembre avec un plat qui ne ressemble en rien à un repas de fêtes… Mais l’événement va certainement supplanter Noël dans le coeur de nombreux geeks, car ce soir c’est la sortie du nouveau Star Wars!
Les passionnés vont d’en donner à cœur joie, et Mickey va s’en mettre plein les poches…  Et ce n’est pas prêt de s’arrêter car nous aurons certainement notre Star Wars de Noël chaque année pour les 15 années à venir!
dark-vador-burger-2

Pour accompagner comme il se doit cet événement, je vous ai concocté un petit hamburger thématique, le Dark Vador Burger.
Je me suis inspirée de la recette qui avait été lancée par Quick il y a quelques temps, il avait fait beaucoup parler avec ses pains noirs!
J’ai essayé de les reproduire et je dois dire que je suis plutôt contente du résultat, surtout que je n’ai pas acheté de colorant noir ou d’encre de seiche pour y arriver, mais rien que les basiques Vahiné bleu, rouge et jaune qu’on trouve en supermarchés, c’est donc à la portée de tout le monde, sans investissement particulier !

Attention, côté obscur de la force oblige, ce burger est réservé aux papilles averties amatrices de sensations bien piquantes !
Si vous avez un doute, diminuez légèrement les quantités de piment et de tabasco!

dark-vador-burger-3

 Dark vador burger

  • Deux pains à burger
  • ou si vous voulez faire des noirs, prévoyez la recette de base des buns ici et :
  • Du colorant alimentaire rouge, jaune, bleu
  • 1 c. à s. de graines de pavot
 Pour la sauce :
  • 2 c. à s. bombées de sauce au poivre
  • 2 c. à s. rases de crème liquide
  • 1 tour de moulin de poivre noir
  • 1 pincée de poivre à steak
  • 1 tour de moulin de poivre vert
 Pour les steaks :
  • 200 g de bœuf haché
  • 1/2 c. à c. de mélange mapuche ou paprika
  • 1/2 c. à c. de sauce worcestershire
  • 3 gouttes de tabasco
  • 2 tranches de mimolette
  • 1 oignon grillé
  • 1 piment rouge émincé

Préparez les buns à burger : suivez cette recette.
Avant d’enfourner les buns, faites un mélange de 12 gouttes de colorant bleu, 12 de rouge, 12 de jaune, mélangez avec 2 cs d’œuf battu et tartinez la surface du bun, saupoudrez d’une cuiller à soupe de graines de pavot bleu.

Faites cuire les oignons avec le piment jusqu’à ce qu’il soient bien grillés.

Mélangez les ingrédients de la sauce.
Mélangez les ingrédients du steak et faites-le cuire.
Préchauffez four à 200°C.
Montez le burger en tartinant la moitié de la sauce sur le bun du bas, puis en déposant les oignons, le steak, le fromage et mettez  au four 6 minutes. Ajoutez les buns de couvercle déjà cuits et prolongez d’une minute pour les rendre croquants. Déposez le reste de sauce, refermez les buns et mangez vite.

dark-vador-burger

Burger english dude à l’œuf brouillé et bacon

Je dois vous faire un aveu : même si je cuisine comme une folle tous les jours, même si je suis dans une course à la découverte de produits sains comme les graines de chia ou les baies d’acaï, même si je mange de moins en moins de viande, même si…
Même si tout ça, je dois vous avouer que je n’ai rien contre un bête fast food comme un Mc Do ou un Quick ( ou Burger King maintenant qu’ils sont à Lille)!
burger-bacon-oeuf-brouille

Bah oui, c’est vrai que c’est pas pareil, c’est vrai que c’est industriel, que c’est bourré de sucre et de gras et que le goût est moins sophistiqué qu’avec un vrai burger maison,  que des leprechauns sont séquestrés dans une usine pour injecter des addictifs dans la viande, mais enfin que voulez vous, moi je ce crache pas dessus, il y a des moments où c’est un vrai petit plaisir d’aller chez Mc do… En attendant un train, ou avant une séance de ciné pourquoi pas… Mais c’est vrai que depuis que j’ai mon blog, je fais passer en priorité la cuisine maison et parfois je pense avec nostalgie à l’époque ou je filais chez Mc Do dès que j’avais envie d’un burger.

burger-bacon-oeuf-brouille-2
Mais parfois, la flemme ( de se déplacer de chez soi) est plus forte que la flemme (de faire la cuisine) et dans mon dernier combat mental contre moi-même, j’ai préféré me faire un burger moi même plutôt que de bouger mes fesses jusque chez Ronald. Grand bien m’en a pris car ce burger est absolument à tomber. Les parfums sont classiques, et la sauce maison façon barbecue apporte une touche d’authenticité qui complète parfaitement l’ensemble. J’ai appelé ce burger l’english dude en hommage à un très bon burger mangé dans un petit restaurant lillois la dînette, dont je me suis inspirée, mais n’ayant pas la recette d’origine et ayant mangé ce burger il y a près de deux ans je ne suis pas sûre qu’il ressemble au mien en quoi que ce soit.
Eh bien vous savez quoi? Avec ce burger, moi je dis que Ronald Mc Donald peut filer doit vers pole emploi
burger-bacon-oeuf-brouille-4
P.S. : J’ai utilisé des pains briochés du commerce pour ce burger, mais si vous voulez les faire maison, ma recette préférée est par ici

 Burger english dude à l’œuf brouillé et bacon

  • 2 pains briochés
  • 60 g de cheddar
  • 2 steaks hachés
  • 2 tranches de bacon
  • 2 œufs
  • Sel, poivre, ciboulette
  • 4 feuilles de laitue

Pour la sauce tomates

  • 1/2 oignon rouge
  • 100 g de sauce tomate italienne
  • 5 cl de vin rouge
  • 10 cl d’eau
  • 1 c. à .s de vinaigre balsamique
  • 1 c. à s. rase de sucre
  • 1 pincée de ciboulette
  • 1 pincée de thym
  • 1 goutte de tabasco
  • Sel, poivre

Faites revenir l’oignon rouge dans un peu d’huile 5 minutes a feu doux. Ajoutez l’eau, le vin rouge, le vinaigre et le sucre et prolongez de 5 minutes.
Ajoutez la sauce tomate et prolongez d’une à deux minutes en mélangeant jusqu’à avoir une consistance épaisse.
Ajoutez les herbes, le tabasco, le sel le poivre et coupez le feu. réservez la sauce.

Battez les œufs et faites les cuire dans deux cercles à pâtisserie. Réservez. faites cuire les steaks à votre convenance et 5 minutes avant la fin, déposez le cheddar dessus pour qu’il fonde. Faites revenir le bacon quelques instants.

Montez le burger en déposant la sauce, le steak couvert de fromage, l’œuf brouillé, la salade, le bacon, et une autre couche de sauce sur le bun du dessus.

 

burger-bacon-oeuf-brouille-3

New Delhi burger

Me revoilà pour vous dévoiler la recette que j’ai réalisée avec les délicieux aloo tikki de Gridelle présentés ici.

Certains d’entre vous m’ont bien vue venir, il s’agit évidemment d’un burger indien! ce burger est une pure invention et je ne crois pas qu’il y ait de burgers dans la cuisine traditionnelle indienne à vrai dire!

Je me suis inspirée de plusieurs éléments typiques et authentiques indiens, comme l’utilisation de naans ou encore d’une sauce tandoori maison qui est à tomber. L’ensemble donne un burger franchement délicieux et qui vous donne l’impression de croquer directement dans une grosse assiette d’un mélange de spécialités indiennes!
 burger-indien

La recette des naans est par ici, pour les faire en format pain à burger, il suffit d’en faire deux fois plus avec la même quantité et c’est parfait.
Les naans sont très rapides à faire mais si vous n’avez pas le courage vous pouvez en acheter de tout faits ou les remplacer par des faluches plus classiques!

burger-indien-2

New Delhi burger

Pour 2 burgers

  • 4 mini naans au sésame et pavot
  • 4 feuilles de menthe
  • 6 rondelles de concombre
  • 2 vaches qui rit
  • 2 galettes de pommes de terre

Sauce tandoori

  • 4 c. à s. de yaourt
  • 1 c. à c. de poudre tandoori
  • 1/2 c. à c. de coriandre
  • 1/2 c. à c. de gingembre
  • Sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un petit bol, mélangez tous les ingrédients de la sauce et réservez au frais.

Mettez les naans à réchauffer au four 5 minutes.
Faites cuire les steaks et réchauffez galettes à la  poêle pendant que les naans sont au four.

 Montez les burgers en mettant la sauce sur un naan, puis le steak, le palet de pomme de terre, la vache qui rit, la menthe, le concombre, la sauce, le naan.
burger-indien-3

Burger toasté géant au camembert

Chose promise chose due, après l’été et l’abondance de salades, tartinades et gaspachos, me revoilà fidèle à moi-même avec du riche, du « un peu » gras certes, mais surtout du bon.

Oui car la street food et cuisine de fast-food ne sont pas nécessairement des infamies sans goût qui bouchent les artères! Si le pain est maison, la viande et le fromage de qualité, ce n’est pas pire que la majorité des plats traditionnels!

burger-geant-toaste-camembert

Bon, ici c’est vrai, j’en ai rajouté une couche dans cette recette précise avec des pains toastés géants couverts de gruyère râpé.

Ils sont vraiment démesurés, en fait ce sont à la base des tranches immenses de 20 cm ou plus que j’ai coupé en deux, mais si vous n’en trouvez pas, ce qui est probable, vous pouvez les remplacer par deux tranches de pain de campagne ou des buns à burger classiques… On en trouve des format XL dans la plupart des supermarchés !

burger-geant-toaste-camembert-2

P.S. :  Si vous cherchez un burger plus raisonnable mais tout aussi bon, essayez le Bagel burger aux tomates cerises!

Burger toasté géant au camembert

Pour 2 burgers

  • 4 grandes tranches de pain de campagne
  • 320 g de bœuf haché
  • 4 tomates cerises
  • 1 oignon rose
  • 125 g de camembert au lait cru
  • 6 feuilles de salade
  • 4 tranches de poitrine fumée
  • 60 g de gruyère râpé
  • 10 cl de lait

Pour la sauce:

  • 2 c. à s. de sauce au poivre
  • 1 c. à s. de sauce samouraï
  • 2 c. à s. de crème liquide
  • 1 c. à s. de ciboulette ciselée

burger-geant-toaste-camembert-3

 

Dans un petit bol, versez le lait et mettez le gruyère, mélangez bien et laissez tremper au mois une demi-heure. Égouttez le mélange sans trop presser et déposez sur la moitié des pains coupés en deux (si ce sont de très grandes tranches comme moi!).

Pendant ce temps, mélangez tous les ingrédients de la sauce dans un bol. Coupez les tomates en rondelles, coupez l’oignon finement.

Formez deux gros steaks avec la viande hachée.

Préchauffez le four à 180° C en mode grill.
Faites y chauffer les pains une petite dizaine de minutes jusqu’à ce que le fromage gratine dessus.

Pendant ce temps, faites cuire les steaks à votre goût à la poêle, ainsi que les tranche de bacon. Quand les steaks sont presque prêts, posez dessus le camembert, baissez légèrement le feu et couvrez avec un couvercle; prolongez de deux minutes la cuisson.

Sortez les tranches de pain du four. tartinez la tranche du dessous avec la moitié de la sauce. Déposez la salade et les tomates dessus, puis les steaks couverts de fromage et enfin le bacon. Déposez dessus les oignons rouges et le reste de cause. Fermez avec les pains gratinés au fromage.

Spécialité des Etats-Unis : Super sloppy joe

Qu’obtenez vous lorsque vous servez du bœuf haché mélangé à des oignons et de la  sauce tomate sur un pain à hamburger? Si vous pensez « un pain bolognaise » il y a de l’idée, si vous pensez au Sloppy Joe vous êtes accro à Man Versus Food très fort.

Le Sloppy Joe est une création américaine qui date au moins des années 1950 mais qui n’a pas encore connu son heure de gloire chez nous.

Selon la légende, un cuisinier nommé Joe Angell qui travaillait dans un café de Sioux City, Iowa, a ajouté de la sauce tomate dans ses sandwiches à base de viande hachée (qui existent depuis encore plus longtemps là-bas), donnant naissance au « Sloppy Joe ».

Aux États-unis, le Sloppy Joe est populaire auprès des enfants, il paraîtrait même que c’est un favori des repas de cantine dans les écoles de tout le pays… Bonjour l’équilibre alimentaire! Là-bas, on trouve même un mélange tout prêt en boite qu’il ne reste plus qu’à chauffer et étaler sur le pain.
Il existe de nombreuses variations de la recette traditionnelle à travers le pays. Certaines régions le préparent avec d’autres viandes, comme du poulet au lieu du bœuf haché. Ailleurs, d’autres ajoutent des épices comme de la cannelle ou de la cassonade.

Je vous propose de démarrer la découverte avec la recette originale, ou tout au moins ma propre variante de la recette originale!

super-sloppy-joe-3

P.S. : Pour continuer avec les spécialités américaines décadentes, tentez le Philly cheese steak!

Sloppy Joe

  • 350 g de bœuf haché
  • 1 oignon jaune émincé
  • 1 poivron vert épépiné et coupé en dés
  • 15 cl de purée de tomates
  • 2 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 1 ½ c. à s. de sucre roux
  • 1 c. à s. de miel
  • 2 c. à c. de moutarde de Dijon
  • ½ c. à c. de poudre de piment
  • 3 c. à s. de haricots rouges, égouttés et rincés
  • Poivre
  • 4 pains à hamburger
  • 1 poignée de laitue ciselée

super-sloppy-joe

Mettez à chauffer avec un peu d’huile une grande poêle à feu moyen et effritez la viande. Faites-la revenir jusqu’à ce que la viande commence à dorer, puis ajoutez le poivron et l’oignon. Poursuivez la cuisson en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les légumes commencent à ramollir – soit environ 5 à 10 minutes.

Quand les légumes sont tendres, ajoutez la purée de tomates et mélangez à la viande, puis ajoutez le vinaigre, la cassonade, le miel, la moutarde et la poudre de piment. Ajoutez enfin les haricots, assaisonnez avec le sel et le poivre, puis portez à ébullition et laissez cuire jusqu’à ce que la sauce soit bien épaisse.

Pour servir, déposez le mélange de viande  sur le fond d’un bun à burger, couvrez de laitue coupée en fines lamelles et refermez le sandwich.

super-sloppy-joe-2

Le Nordiste Cheese Steak

Déjà conquise pour l’éternité par le Philly Cheese Steak, curiosité locale de Philadelphia découverte dans l’émission Man Versus Food et testée ici, cela faisait un moment que j’en imaginais une variante encore plus riche à base d’un fromage régional : le Maroilles. 
C’est aujourd’hui chose faite et je ne suis pas peu fière de vous annoncer que cette variante est encore meilleure (selon moi) et encore plus démoniaque (incontestablement) que l’originale. Adam Richman peut faire un détour par Lille quand il veut maintenant, je l’attends!
 nordique-cheese-steak2

Nordiste Cheese steak

Pour 2 sandwiches
  • 3 steaks hachés
  • 1 c. à s d’huile d’olive
  • 100 g de champignons tranchés finement
  • 1 petit oignon émincé
  • 30 ml de bouillon de poulet
  • 1 c. à s de sauce Worcestershire
  • 100 g de maroilles coupé en tranches d’1/2 cm d’épaisseur
  • 2 faluches
  • Quelques feuilles de laitue iceberg
  • Sel et poivre

Placez la grille au centre du four. Préchauffez le four en position gril.
Dans une grande poêle anti-adhésive à feu vif, dorez la viande hachée dans l’huile en l’effritant à la cuillère de bois. Salez et poivrez. Réservez sur une assiette.
Dans la même poêle, dorez les champignons et l’oignon. Salez et poivrez. 
Remettez la viande dans la poêle. Ajoutez le bouillon, la sauce Worcestershire et bien mélanger. Rectifiez l’assaisonnement. Posez les tranches de fromage sur la viande et laissez-le fondre sans remuer. Retirez la poêle du feu.
Ouvrez les pains et déposez-les à plat sur la plaque de cuisson. Grillez les pains au four de chaque côté.
Déposez chaque pain sur une assiette. Garnissez de laitue et répartissez le mélange de viande. 
Mangez tout de suite, accompagné de frites et d’une bonne bière.

nordique-cheese-steak

Burger chinois au porc

Pour ceux qui n’auraient pas été conquis par ma chinese tourte au riz cantonnais (ce qui est presque inconcevable, mais bon!), je vous propose une alternative aux saveurs de citronnelle, sriracha et chop suey dans… Un bun! Oui vous l’aurez compris, il s’agit de ma vision du burger made in China!

Complétez ce repas par quelques idées piochées ici, et vous aurez de quoi organiser un nouvel an chinois qui change du vieux restaurant de quartier avec les calendriers kitsch en papier offerts aux clients.

burger-porc-chop-suey

L’ensemble a des saveurs très originales qui se dévoilent progressivement, et ne pique pas trop malgré la présence de sauce sriracha… A vous d’ajuster la quantité dans la mayonnaise suivant vos goûts en matière de piquant!

burger-porc-chop-suey-2

 Burger chinois au porc

Pour la viande

  • 200 g de porc haché
  • 1 c. à c. nuoc mam
  • 1 c. à c. d’huile olive
  • 1 c. à c. de miel liquide
  • 1 c. à s. de sésame
  • 1 c. à c. d’ail semoule
  • 2 centimètres de citronnelle fraiche

Pour la mayonnaise

  • 2 c. à s. de mayonnaise
  • 1 c. à c. de sauce sriracha
  • 1/2 c. à c. de vinaigre de riz

Pour la poêlée

  • 2 c. à s. de chop suey
  • 1 c. à c. d’huile sésame
  • 1 c. à c. de vinaigre riz
  • 1/2 oignon

2 buns

Faites revenir l’oignon avec un peu d’huile.
Mélangez le chop suey avec l’huile de sésame et le vinaigre de riz. Ajoutez aux oignons et poêlez 5 minutes. Réservez au chaud.

Mélangez les ingrédients de la mayonnaise dans un bol.

Mélangez les ingrédient du steak et formez 2 boules puis aplatissez les.

Faites les cuire dans la poêle avec un peu de matière grasse.

Tartinez les buns de mayo, puis ajoutez les steaks et déposez la poêlée dessus.

burger-porc-chop-suey-3

Burger au Vieux-Lille

Ma résolution du jour est de manger local.  Alors bon, je me doute que quand vous avez entendu parler de cuisiner locale, ce n’est pas au fromage que vous avez pensé en premier lieu… Quand on parle de cuisine locale, on a d’abord en tête les légumes et fruits de nos petits producteurs ou nos viandes régionales… Mais que voulez-vous?  Je viens du pays de la bière, du Maroilles et de la « tarte au chuc »! Il fait froid par chez nous, l’hiver dure 9 mois, c’est donc important de cuisiner des plats réconfortants!

burger-vieux-lille

C’est pourquoi j’ai choisi de vous faire découvrir un fromage un peu moins connu que le Maroilles mais tout aussi fort en goût… et en odeur : le Vieux-Lille. Comme son nom l’indique, ce fromage vient de… Lille, bingo!

Tout comme le Maroilles, le Vieux-Lille a un goût très corsé qui se marie à la perfection avec le cumin. Cette recette très simple met à l’honneur le fromage avec une simple sauce et un peu de poitrine fumée, et croyez-moi, il n’en faut pas plus pour que vous l’adoriez!

P.S. : pour continuer avec les fromages du nord qui puent, c’est par ici!

burger-vieux-lille-3

Burger au Vieux-Lille

Pour 2 burgers

  • 2 steaks hachés
  • 2 pains à burger
  • 100 g de vieux-Lille
  • Sel, poivre

Pour la sauce :

  • 2 c. à s. de mayonnaise
  • 1 c. à s. de crème fraîche
  • 1 c. à s. de ketchup
  • 1/2 c. à c. d’ail en poudre
  • 1/4 c. à c. de cumin
  • 1 échalote émincée finement
  • 2 tranches de poitrine fumée

Mélangez les ingrédients de la sauce.
Faites revenir l’échalote et la poitrine tranchée émincée puis ajoutez-les à la sauce.

Faites cuire les steaks à votre goût. Quand ils sont presque cuits, déposez le vieux-lille tranché dessus, mettez un couvercle et laissez cuire 2 minutes jusqu’à ce que le fromage fonde sur la viande.

Pendant ce temps, passez les buns sous le grill ou au grille-pain, puis tartinez-les de sauce.
Déposez les steaks couverts de fromage et mangez immédiatement.

burger-vieux-lille-2

Burger à l’ossau iraty et compotée de poivrons

Voilà un bon moment que je n’avais pas proposé de recette de burger! Oui, bon, 7 semaines sans burger pour vous ce n’est peut-être pas énorme, mais ça m’a semblé une éternité! Il était temps que je m’y remette!
Aujourd’hui je vous emmène au pays basque avec une recette à l’ossau iraty… Vous savez, ce fromage qu’on apprécie avec une confiture de cerises noires? Vous allez voir qu’il a d’autres atouts…
burger-ossau-iraty-3
J’avais eu l’occasion de visiter Bayonne et Saint Jean de Luz il y a quelques années pendant les fêtes de Bayonne et j’avais été enchantée par tout : les gens, les lieux magnifiques, mais encore plus par la gastronomie! Je réalise d’ailleurs que je ne vous en ai pas encore fait profiter mais il faudra bien que je vous propose un gâteau basque ou de l’axoa un de ces jours! En attendant, ce burger vous donnera un aperçu des saveurs locales, à travers ce délicieux fromage. Si vous en avez, n’hésitez pas à ajouter une pointe de piment d’Espelette pour un burger vraiment corsé !
 burger-ossau-iraty-2
P.S. : Toutes mes recettes de burger sont consultables ici!

 Burger à l’ossau iraty et compotée de poivrons

Pour la compotée de poivrons

  • 50 g de poivrons
  • 1/2 oignon rouge
  • 4 tomates cerises
  • 10 cl d’eau

Pour la sauce

  • 1/2 échalote hachée
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 pincée de sauge
  • 1 pincée de romarin
  • 1 pincée de thym
  • 2 c. à s. de mayonnaise
  • 1 c. à c. de purée de piment
  • 1 c. à c. de concentre de tomate
  • Sel, poivre

Pour le burger

  • 50 g d’ossau iraty
  • 2 buns

Pour la viande

  • 200 g de bœuf haché
  • 4 c. à s. de chapelure
  • 1/2 échalote hachée
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 c. à c. de purée de piment

Réalisez la sauce en mélangeant tous les ingrédients et mettez la au frais.

 Préparez la viande en mélangeant tous les ingrédients sauf la chapelure et réservez au frais. Mettez la chapelure dans une assiette.
 Émincez les poivrons et l’oignon et faites revenir 5 minutes avec un peu d’huile. Quand ils commencent à dorer, ajoutez l’eau et les tomates coupées en deux et laissez compoter jusqu’à ce que l’eau soit évaporée.
 Pendant ce temps, Tartinez les buns avec la sauce sur les deux faces.
 Faites chauffer une poêle avec un peu d’huile. Trempez les steaks dans la chapelure puis faites les revenir des deux côtés 1 minute à feu vif. Quand les deux faces dont dorées, déposez le fromage sur les steaks, Baissez le feu et mettez un couvercle puis prolongez la cuisson 5 minutes environ jusqu’à ce que le fromage soit fondu.

Déposez les steaks au fromage sur le pain, puis couvrez de compote de poivrons et Refermez avec l’autre partie du bun.

 Mangez vite.
 burger-ossau-iraty