Archives de catégorie : Desserts

Banana bread ananas coco

Avouez-le, si vous avez déjà essayé de faire un banana bread, je suis sûre que vous vous êtes retrouvés littéralement bluffés par la texture incroyablement humide et moelleuse de ce gâteau. Quand j’aime un gâteau, j’aime le tester jusqu’à trouver « the » recette, vous savez, celle que tous vos amis vous demandent de faire à la moindre occasion. J’ai donc cherché et trouvé ma recette du banana bread parfait à mon goût, que je décline depuis plusieurs années suivant mes envies. Voici donc aujourd’hui une nouvelle variante, dans la lignée du banana bread au rhum et raisins secs, du banana bread au dulce de leche ou encore du banana brread aux spirales de nutella
 
Ce banana bread est moelleux, et la saveur de la banane est bien prononcée. J’avoue que je l’ai adoré. Moi qui ai longtemps détesté l’ananas, j’ai ces derniers temps des envies de saveurs exotiques et je m’en donne à cour joie, comme avec la tarte façon pina colada. Ici, c’est de l’ananas confit que j’ai utilisé, et c’était vraiment un délice. N’hésitez pas à en mettre plus si vous aimez! Des flocons de noix de coco sont dispersés dans la pâte, ainsi qu’un peu de lait de coco pour renforcer le goût. C’est la bonne combinaison de saveurs pour apporter du soleil aux jours de pluie !
 
 
J’aime que les bananes soient mûres mais pas trop pour obtenir le banana bread parfait. Attendez qu’elles aient une teinte jaune assez foncé mais pas marron,  elles ne doivent pas être trop molles encore. Lorsque vos bananes atteignent ce stade, si vous ne voulez pas faire de gâteau tout de suite, placez-les dans un sac et mettez-les au congélateur. Lorsque vous serez prêt à les utiliser, décongelez-les épluchez-les et c’est parti!
 
 
 
 
Banana bread ananas coco

Quantité ou nb de personnes: Pour 6 à 8 personnes

Ingrédients

  • 70 g de beurre demi sel en pommade
  • 150 g de cassonade
  • 1 œuf
  • 3 bananes
  • 150 g de farine blanche
  • 50 g de farine semi complète
  • 20 g de flocons de coco
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 9 c. à c. d'arôme coco (facultatif)
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée sel
  • 70 g d'ananas séché
  • 10 cl de lait de coco
  • 1 c. à s. de rhum

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Mélangez ensemble le beurre et le sucre.
  3. Ajoutez les œufs et des bananes grossièrement écrasées, le lait de coco, le rhum.
  4. Mélangez bien.
  5. Dans un autre récipient, mélangez ensemble la farine, le bicarbonate de soude, les flocons de noix de coco et le sel. Ajoutez ce mélange sec au mélange précédent. Ajoutez l'arôme, la cannelle, l'ananas séché.
  6. Mélangez mais pas trop.
  7. Versez dans un moule à cake.
  8. Enfournez pour 50 minutes.
  9. Laissez refroidir avant de démouler et servir.
 

Avec cette recette à la banane, je participe à Cuisinons de saison !

 

Cookies café, noix de macadamia et chocolat blanc

Les derniers mois de 2017, j’ai été assez stressée et overbookée, mais depuis le début d’année cela va mieux, le rythme se calme un peu et je peux souffler! Le naturel revient alors au galop et je me cherche de nouvelles missions à accomplir, à croire que cela me manque d’avoir mille choses à faire… Cela passe notamment par le fait de faire un peu plus de cuisine « maison ». Bon, je fais bien sûr mes repas moi-même, sinon ce blog n’existerait pas! Par contre, j’achète encore assez souvent des compotes, des yaourts ou encore des biscuits tout faits, et j’aimerais les remplacer quand c’est possible par du fait maison pour que ma fille mange des produits plus naturels. Cela ne veut pas dire que cela ne sera pas gourmand, mais que cela ne contiendra que de « vrais » ingrédients. Pas de conservateurs ou de « e »-quelque chose!
 
 
C’est donc l’occasion pour moi de faire un peu plus de biscuits et autres sablés en tous genre, finalement très simples à faire en règle générale. Parmi eux, les cookies sont mes petits favoris. Je suis toujours contente d’en tester une nouvelle variante!
 
Si vous aimez les cookies autant que moi, cette recette va vous rendre heureux! Même si je ne suis pas la plus grande fan de chocolat blanc au monde (j’aime ça, mais pas autant que le chocolat noir ou au lait), ces cookies m’ont vraiment plu. Il fait dire que l’association du chocolat blanc avec les noix de macadamia fonctionne super bien! Les biscuits sont légèrement croustillants à l’extérieur avec un intérieur plus mou, plein de morceaux de noix de macadamia et de chocolat blanc.  J’ai fait beaucoup de versions de cookies, mais je pense qu’ici on atteint l’apothéose! Encore que, il faudrait que je re-goûte toutes mes autres recettes pour bien me rappeler avant de comparer! 
 
 
On pourrait penser que pour faire des cookies au chocolat blanc, il suffit de prendre sa recette de cookies habituelle et d’échanger le chocolat noir par du blanc! Mais ce n’est pas si simple! Le chocolat blanc est beaucoup plus sucré que le chocolat noir, ce qui fait qu’il faut réussir à créer l’équilibre avec une pâte moins sucrée. L’ajout de noix contrebalance aussi le côté sucré du chocolat et donne du pep’s et du croquant à l’ensemble. Inutile de vous dire que je suis ravie d’avoir trouvé cette recette qui est absolument divine! J’ai utilisé des noix de macadamia grillées et salées – leur saveur légèrement salée mélangée au chocolat blanc et à la pâte à cookie est une combinaison parfaite. 
 
P.S. : Si vous aimez tellement les cookies qu’il vous en faut toujours plus, ce cookie géant va vous ravir!
 
 
 
 
Cookies café, noix de macadamia et chocolat blanc

Quantité ou nb de personnes: Pour une vingtaine de cookies

Ingrédients

  • 1 œuf
  • 125 g de beurre mou
  • 120 g de noix de macadamia
  • 175 g de farine
  • 140 g de chocolat blanc
  • 1 c. à c. de levure chimique
  • 4 c. à c. de café soluble
  • 40 g de sucre en poudre
  • 60 g de sucre roux

Préparation

  1. Concassez les noix de macadamia et le chocolat à l'aide d'un couteau.
  2. Dans un saladier, mélangez le beurre mou et les sucres. Ajoutez l’œuf, puis la farine, la levure et le café soluble. Mélangez rapidement pour obtenir un mélange homogène.
  3. Ajoutez alors le chocolat et les noix et mélangez délicatement.
  4. Formez une vingtaine de boules et déposez les sur une plaque allant au four couverte de papier cuisson en les aplatissant légèrement. Réservez au frais.
  5. Préchauffez le four  à 180°C.
  6. Enfournez pour 12 minutes environ. Laissez tiédir avant de le décoller de la plaque.

Cobbler groseilles et rhubarbe au muesli

Aujourd’hui, c’est une recette du jardin que je vous propose! Je veux dire, de MON jardin! Je n’ai pas la main verte et il ne pousse pas grand chose par chez moi vu le climat, mais la rhubarbe et la groseille sont les irréductibles de mon petit lopin de terre! C’est de la folie! Je suis trop fière, alors que je n’ai rien à voir là dedans, ça pousse tout seul! J’ai du mal à suivre tant mes plants sont productifs, et je me retrouve même à en congeler pour le reste de l’année… Mais c’est quand même en saison que j’ai le plus de plaisir à en manger.
 
L’avantage, c’est que la rhubarbe se marie très bien avec les fruits rouges, dont la groseille! Cette combinaison est tout simplement magique, même dans le plus simple des desserts. Et ça tombe bien, c’est justement un dessert très simple que je vous propose aujourd’hui!
 
 
Si vous n’avez jamais entendu parler du cobbler, dites-vous que c’est une sorte de crumble, encore plus rustique et tout aussi facile à faire. Bon, ça n’est pas tout à fait un crumble, mais je pense que si vous aimez l’un, vous aimez forcément l’autre car ils ont des points communs. Il y a beaucoup de fruits et une pâte assez sableuse qui est déposée dessus et cuite au four. La pâte du cobbler est plus collante que dans le crumble et forme donc des paquets, que l’on dépose en « boules » sur les fruits.
 
 
La rhubarbe est acide, mais mélangée aux groseilles, au sucre et à la pâte, l’ensemble est équilibré et elle passe très bien! Si malgré ça, vous vous inquiétez de l’acidité de ce dessert, dites-vous que la glace à la vanille est top en accompagnement et adoucit encore le tout! Imaginez ce cobbler servi tiède, avec le contraste de la glace froide qui fond sur les fruits, c’est un régal! Vous pourriez être tenté de plonger votre cuiller directement dans le plat et de tout engloutir, et si vous le faites, je ne vous jetterai pas la pierre!
 
Si vous comme moi vous cherchez des façons d’écouler votre rhubarbe, essayez ce cobbler, vous serez conquis! Je pense déjà à le refaire… Ça tombe bien, il me reste de la rhubarbe! 
 
 
 
P.S.: Si comme moi, vous êtes envahis par la rhubarbe, essayez ce crumb cake à la rhubarbe!
 
Cobbler groseilles rhubarbe au muesli

Quantité ou nb de personnes: 6

Ingrédients

    Pour la pâte :
  • 80 g de farine
  • 30 g de farine complète
  • 40 g de muesli
  • 1 c. à c. de levure chimique
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 40 g de sucre brun
  • 70 g de beurre
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel
    Pour la garniture :
  • 650 g de rhubarbe
  • 1 c. à s. de maïzena
  • 250 g de groseilles
  • 80 g de sucre

Préparation

  1. Pelez et coupez la rhubarbe en morceaux et déposez-la dans un saladier. Ajoutez 50 g de sucre et laissez mariner et dégorger 1 nuit.
  2. Le lendemain, disposez la rhubarbe égouttée dans un plat allant au four. Incorporez la maïzena.
  3. Préchauffez le four à 190° C et faites cuire la rhubarbe 15 minutes jusqu'à ce qu'elle soit cuite.
  4. Dans un saladier, mélangez les farines et le muesli avec la levure.
  5. Ajoutez le sucre, le sel, le beurre mou jusqu'à obtenir un mélange sableux. Incorporez enfin le yaourt sans trop mélanger. Laissez reposer au frais.
  6. Lorsque la rhubarbe est cuite, ajoutez-y les groseilles et les 30 g sucre restants.
  7. Formez 8 boules avec cette pâte et déposez-les sur les fruits.
  8. Remettez au four pendant 20 à 25 minutes jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.
  9. Laissez tiédir une quinzaine de minutes avec de servir.

Spécialité belge : tarte au riz

Bien que j’en sois une grande fan, la bière n’est pas la seule spécialité que nous devons à nos amis les belges. Cette semaine, je vous propose de (re)découvrir un de leurs desserts. Ceux qui ont eu la chance de visiter la Belgique ou comme moi de vivre à proximité, connaissent sans doute la tarte au riz, ou « dorêye » en wallon liégeois, une spécialité de la province de Liège, plus précisément de Verviers. Cette ville francophone aurait donné naissance à cette tarte suite à l’introduction du riz au XVII ème siècle. Elle a fait la renommée de la ville et est est même défendue par une confrérie nommée « Vervi-riz ». D’ailleurs, l’authentique tarte au riz est faite avec du riz rond provenant des rizières de Verviers.
 
 
La tarte au riz est une pâtisserie consistante et très nourrissante, mais surtout très bonne ! C’est une recette qui donne envie de se resservir, tant pour sa gourmandise que son onctuosité. On la trouve dans presque toutes les boulangeries belges.
 
 
J’ai trouvé cette recette sur le blog de Guy, qui vit dans le nord comme moi et propose donc souvent des spécialités du coin comme la galette au Maroilles ou le pain d’chien. La tarte au riz est normalement réalisée à base de pâte levée mais pour gagner du temps, j’en ai fait une version à la pâte brisée. J’ai aussi végétalisé cette tarte pour en faire une version plus légère. Elle s’est avérée délicieuse telle qu’elle, avec un goût de vanille hyper présent et une texture bien crémeuse. Si vous voulez la version à la pâte levée, et plus traditionnelle, regardez chez Guy!
 
  
 
Spécialité belge : tarte au riz

Quantité ou nb de personnes: 8

Ingrédients

  • 1 pâte brisée
  • 30 cl de lait d'avoine
  • 3 c. à s. rases de fécule de maïs, soit 12 g
  • 50 g de sucre roux
  • 1/2 c. à s. d'huile de tournesol
  • 1 gousse de vanille
  •  
  • Pour le riz au lait :
  • 60 cl de lait d'avoine
  • 90 g de riz à dessert
  • 110 g de sucre
  • 1 pincée de cannelle

Préparation

    Pour le riz au lait
  1. Dans une casserole, faites bouillir le lait. Ajoutez ensuite le riz et la gousse de vanille préalablement fendue et les grains de vanille. Faites cuire le riz en remuant régulièrement jusqu'à ce qu'il soit légèrement croquant au centre, "al dente" en somme. Ajoutez le sucre, faites cuire encore 3 à 4 minutes. Retirez la gousse de vanille ( ne la jetez pas), versez ensuite le tout dans un récipient et réservez au frais pendant minimum 3 heures.  
  2.  
    Pour la crème pâtissière
  1. Portez le lait végétal à ébullition dans une casserole avec le sucre, l'huile et la gousse de vanille récupérée du riz au lait. Placez la maïzena dans un saladier et ajoutez-y peu à peu le lait bouillant en battant au fouet. Ajoutez la pointe de curcuma pour jaunir légèrement la préparation. Replacez la préparation dans la casserole et laissez épaissir sur feu doux en comptant 2 minutes à partir de l'ébullition. Laissez refroidir 30 minutes avant utilisation. Couvrez la crème d'un film pendant qu'elle refroidit et remuez-la pour qu'elle ne fasse pas de croûte. Une fois froide, conservez-la au frigo.
  2.  
    Pour la tarte
  1. Préchauffez votre four à 180°C
  2. Disposez votre pâte brisée dans votre plat à tarte couvert de papier sulfurisé. Ajustez bien les bords de votre pâte au plat et coupez si nécessaire.
  3.  
  4. Faites cuire votre pâte à blanc 15 minutes.
  5.  
  6. Sortez votre riz au lait du frais et ajoutez la crème pâtissière, mélangez délicatement.
  7.  
  8. Versez ensuite l'appareil de riz au lait dans la tarte, égalisez.
  9.  
  10. Enfournez pour 20 minutes, la tarte doit être dorée. Conservez la tarte au réfrigérateur jusqu'au service et dégustez-la bien froide !
 
Source d’inspiration :
http://guy59600.over-blog.com/2015/03/tarte-au-riz.html

Crèmes vanille au caramel au beurre salé

Je pense que vous serez tous d’accord avec moi pour dire que le caramel au beurre salé est un incontournable pour les gourmands! Que ce soit dans des desserts ou dans des crêpes, c’est un pur délice ! Non franchement, c’est tout simplement irrésistible! Une fois le doigt plongé dedans, impossible de s’arrêter, enfin en ce qui me concerne! Je crois que cette spécialité pourrait justifier à elle seule que j’aille passer des vacances en Bretagne!
 
 
La dernière fois que j’ai eu un reste de caramel au beurre salé (comment ai-je pu avoir un reste? C’est si bon!), je me suis dit qu’il était hors de question de le laisser abandonné au fond du frigo. Il fallait que j’invente une petite recette pour l’utiliser au plus vite! Comme j’avais une petite quantité, je me suis dit que ça serait parfait en la mettant au fond de petites crèmes individuelles. Résultat, ces crèmes sont de vraies petites merveilles, nous nous sommes régalés. La texture des crèmes rappelle celle d’un cheesecake, mais en quantité plus raisonnable… Sauf si vous mangez les 4 pots à vous tout seul bien sûr!
 
La recette est simple et vous pouvez la réaliser avec du caramel au beurre salé maison ou un reste d’un pot de caramel acheté tel quel, peu importe! Alors la prochaine fois que vous avez du caramel au beurre salé sous la main, laissez-vous tenter!
 
   
 
P.S. : Si vous aimez les crèmes à la vanille, essayez aussi ces crèmes ultra vanillées au lait concentré!

Crèmes vanille au caramel au beurre salé

 
Pour 4 grosses crèmes
 
  • 8 c. à s. de caramel au beurre salé
  • 60 g de sucre en poudre
  • 1 c. à c. de maïzena
  • 125 g de cream cheese
  • 1 /2 c. à c. de zestes de citron
  • 1 gros œuf
  • 1/2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 10 cl de crème liquide
 
Préchauffez le four à 180°C.
 
Dans un bol, mélangez le sucre en poudre et la maïzena. Ajoutez le cream cheese et les zestes de citron et mélangez jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Ajoutez l’œuf, puis la vanille et la crème liquide et mélangez jusqu’à obtenir une consistance homogène.
 
Mettez le caramel au beurre salé dans 4 ramequins et divisez ce mélange par dessus.
 
Faites cuire 7 minutes. Laissez tiédir ou refroidir avant de servir.
 

Banana bread au rhum et raisins secs

Je pense avoir déjà dit que j’étais une grande fan de cuisine américaine. Elle ne se limite pas aux hot-dogs et aux burgers comme on a tendance à le penser, au contraire, elle est très riche en influences et très variée suivant les régions des États-Unis. Parmi toutes leurs spécialités, il y a beaucoup de recettes américaines qui ont intégré mon quotidien, mais aucune autant que le banana bread je pense!
 
C’est une recette plus « healthy » que beaucoup de recettes américaines, du moins, la recette de base! Après suivant ce qu’on met dedans, cela devient plus ou moins gourmand… Plutôt plus que moins avec moi! Depuis que j’ai testé cette recette de banana bread, j’en ait fait, re-fait et re-re-fait, un nombre invraisemblable de variantes qui ne m’ont jamais déçue! Je repars toujours de la même base à laquelle j’ajoute des garnitures : fruits confits, pépites de chocolat, caramel au beurre salé, nutella
 
banana-nutella-bread-4
 
Cette version a un petit côté exotique apporté par le rhum dans lequel on imbibe les raisins, qui se marie très bien avec la banane. Ce banana bread est vraiment parfait selon moi. Il est humide et parfaitement moelleux à l’intérieur, et un peu croustillant à l’extérieur. Le parfum de banane est présent juste comme il faut. Bref, il est délicieux et vraiment addictif. Le dernier que nous avons fait a été englouti en deux repas alors que nous n’étions que deux à la maison, cela vous laisse imaginer à quel point on l’a aimé!
 
Un avantage de cette recette, c’est qu’elle est est orientée « zéro déchet » puisqu’on peut utiliser des bananes trop mûres pour la réaliser. En fait, il vaut même mieux que vos bananes soient trop mûres. C’est ce qui donne la saveur à votre banana bread. Moi c’est bien simple, dès que je vois 3 bananes qui commencent à noircir dans le panier de fruits, je suis contente, car je sais comment elles vont finir!
 
banana-nutella-bread-2

Banana bread au rhum et raisins secs

 
  • 75 g de beurre demi sel
  • 150 g de cassonade
  • 1 œuf
  • 3 bananes 
  • 100 g de farine blanche
  • 100 g de farine semi complète
  • 20 g de flocons d’avoine
  • 1 c.à c. de levure
  • 1 c. à c. d’arôme vanille
  • 1 pincée de cannelle
  • 60 g de raisins secs
  • 10 cl d’eau
  • 1 bouchon de rhum
Faites tremper les raisins dans le rhum et l’eau la veille au soir, ou au minimum 2 heures avant.

Préchauffez le four à 180°C. 

Écrasez les bananes avec un presse purée ou une fourchette pour qu’elles gardent quelques morceaux. Réservez. 

Dans un mixeur, mélangez la cassonade, le beurre, l’œuf, la vanille.

Dans un autre bol, mélangez les farine, la levure et les flocons d’avoine puis versez l’ensemble dans le mélange à l’œuf et mélangez à nouveau. Ajoutez la cannelle.

Ajoutez les bananes et mélangez à la main.
Ajoutez les raisins et le reste de rhum si tout n’a pas été bu par les raisins.
 
Mélangez doucement.
 
Faites cuire pour 50 minutes environ, jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte propre.
Laissez refroidir environ 10 minutes dans le plat avant de démouler et de manger tiède.
 
 
banana-nutella-bread-3
 
Avec cette recette à la banane, je participe à Cuisinons de saison !
 

Verrines rapides façon tarte au citron

 J’aime beaucoup chercher des façons amusantes de présenter les desserts classiques. Dans le registre, ces tartes au citron rapides façon verrines sont vraiment top. Je n’irais pas jusqu’à dire que l’on peut les confondre avec une vraie tarte au citron, n’exagérons rien! Mais on y retrouve les différentes saveurs et textures caractéristiques de la tarte au citron : du biscuit, de la crème au citron, de la meringue! 
 
 
L’avantage de ces petits desserts, c’est que vous pouvez les faire à l’avance et les stocker au réfrigérateur, ce qui les rend vraiment ultra pratiques, que ce soit pour recevoir ou pour tous les jours. Ils sont parfaits pour le repas de Pâques ou pour tout autre repas de famille que vous organiserez au printemps. Hé oui, car au moins selon le calendrier, le printemps est là! Il fait certes encore froid ici dans le nord, mais les jours sont plus longs et la lumière semble revenir peu à peu. Tout cela implique que j’ai envie de plats plus légers, de saveurs plus fraîches et acidulées, comme ces tartes au citron meringuées. Vous aussi vous avez envie de desserts printaniers?
 
Pour cette recette, j’utilise du lemon curd tout fait, parce que je veux qu’elle soit ultra simple à réaliser. Pour moi, c’est vraiment LA recette du placard à faire quand on a la flemme mais envie d’une petite douceur! Mais bien sûr, si vous faites votre curd maison, elle n’en sera que meilleure.
 
P.S. : Si vous voulez accompagner ce dessert de petits biscuits, essayez ces sablés citron pavot!
 
 
 
 
Verrines rapides façon tarte au citron

Quantité ou nb de personnes: 8

Ingrédients

  • 8 sablés bretons épais 
    Pour la crème :
  • 300 g de mascarpone
  • 1 sachet de sucre vanillé
    Pour le citron : 
  • 300 g de lemon curd
    Pour la meringue:
  • 8 petites meringues
    Pour la déco
  • Les zestes d'un citron

Préparation

    Préparez la crème : 
  1. Mélangez le mascarpone et le sucre vanillé.
    Préparez la meringue :
  1. Brisez la meringue en la tapant dans un sac plastique avec un rouleau à pâtisserie.
    Préparez le sablé :
  1. Brisez les sablés en les tapant dans un sac plastique avec un rouleau à pâtisserie.
    Assemblez le dessert :
  1. Répartissez les miettes de sablé dans les verrines. Ajoutez le lemon curd puis le mascarpone.. Déposez la meringue saupoudrée par dessus. Ajoutez quelques zestes de citron.

Chocolat façon « Crunch » maison

Quand arrive Pâques, j’aime offrir de petits cadeaux faits maison à ma famille. Parmi tous les chocolats que l’on trouve à la période de Paqûes, j’avoue que j’en trouve beaucoup écœurants ou trop sucrés. Ce que je préfère, ce sont les plaques de bon chocolat, tout simplement! Mais j’avoue que ça ne fait pas très festif d’offrir de simples plaques de chocolat… Heureusement, il est facile de fabriquer soi-même des chocolats au look un peu plus artisanal, que l’on peut ensuite emballer joliment. Ça a tout de suite un petit côté sympa pour offrir!
 
Faire votre propre chocolat ne nécessite aucun équipement spécial, même pas un thermomètre de cuisine. Et cela prend 10 minutes à tout casser. Il suffit de faire fondre le chocolat doucement et de mélanger avec les autres ingrédients. Ensuite, vous versez le tout dans un plat couvert de papier cuisson ou dans un moule en silicone. Vous laissez refroidir, et c’est prêt! 
 
 
J’ai déjà réalisé plusieurs gourmandises de ce genre, comme ces plaques de chocolat fantaisie. Cette fois-ci, j’avais envie de réaliser une sorte de « crunch » maison, un chocolat au riz soufflé tout simple et bien croustillant.  Je savais que ce parfum plairait à pas mal de membres de ma famille et c’était vraiment un cadeau vite fait bien fait. Ce fut un grand succès, je peux dire que tout le monde a adoré! Pour présenter joliment mes chocolats, je les ai moulés en petits cercles, mais en format plaque cela fonctionne très bien aussi, faites avec ce que vous avez!
 
Le seul conseil que je peux vous donner à propos de cette recette est de préparer vos ingrédients. Faites vos pesées avant de commencer à faire fondre le chocolat, car le chocolat fond assez vite et vous devez rester à côté pour le surveiller une fois qu’il est sur le feu. 
 
Quand j’étais enfant, j’étais une fan de céréales au riz soufflé, mais maintenant que je suis adulte, il ne me viendrait plus à l’idée d’en manger telles quelles dans un bol avec du lait : je préfère les flocons d’avoine ou le muesli! Du coup, il me reste un bon demi paquet de riz soufflé à l’issue de cette recette. Si vous avez des idées de quoi faire de sympa avec, je suis preneuse! 
 
  
 
P.S. : Si vous êtes à la recherche d’autres idées de cadeaux gourmands pour pour Pâques, en voici une ici!

Chocolat façon « Crunch » maison

 
Pour 4 plaques environ
 
  • 400 g de chocolat au lait
  • 30 g de riz soufflé
 
Faites fondre au bain marie le chocolat.
Une fois fondu, mélangez-le sans attendre au riz soufflé.
Versez la préparation dans des moules en silicone et lissez-la.
Mettez 30 minutes minimum au réfrigérateur avant de démouler.
 

Spécialité d’Irlande : irish whiskey cake

La Saint-Patrick sera bientôt là, et même si je ne suis pas d’origine irlandaise, j’aime l’idée de préparer une petite fête à cette occasion. Je ne prévois pas une grande fête, mais plutôt un prétexte pour passer un moment convivial, boire une bière irlandaise et manger un petit repas à thème où le cheddar coule à flots. La date approche, et j’ai pensé que ce serait l’occasion parfaite de partager avec vous quelques plats irlandais vraiment sympa, au cas où vous seriez d’humeur à organiser une fête irlandaise vous aussi.
 
Au fil des ans, j’ai préparé des plats qui mettaient en scène la bière comme ma soupe au welsch, ou encore ma tarte à la bière et spéculoos. J’ai aussi fait une tartinade à la Guiness, vraiment violente mais que j’ai beaucoup aimée (âmes sensibles s’abstenir).
 
 
Je vous propose aujourd’hui une idée de dessert vraiment sympa à faire pour cette occasion. Ce whisky cake est un peu un gâteau «Irish Coffee» puisqu’il contient aussi de l’expresso! Le gâteau en lui-même est simple : c’est un gâteau à la pâte assez aérée que l’on imbibe d’un mélange au café et à l’orange et que l’on sert avec une sorte de sirop de whisky. Inutile de vous dire que c’est l’imbibage et le sirop qui font beaucoup ! Je n’ai pas eu l’occasion de photographier le sirop qui est ajouté lors du service, mais sa texture était parfaite. Je vous aurai prévenus, ce gâteau est top : dense, super parfumé… Vraiment, c’est impossible de ne pas l’aimer!
 
L’alcool cuit, donc vous n’avez pas besoin d’empêcher les plus jeunes d’en manger, mais les saveurs chaudes et épicées du whisky sont bien présentes. J’avoue que le (bon) whisky est un alcool que j’apprécie, cela a sûrement influencé mon amour pour ce gâteau, mais vous n’avez pas besoin d’être un buveur pour l’aimer. Même des non buveurs l’ont apprécié dans mon entourage, car le mélange avec le café et l’orange est vraiment top.  Juste un petit conseil pour conclure : ne faites pas trop cuire ce gâteau, il doit rester moelleux et humide.  Si comme moi vous avez deux mains gauches et ratez toujours la phase du démoulage, choisissez un moule plus classique que le mien, sans trou au centre ni forme torsadée, (un moule à gâteaux rond ou un moule à cake par exemple), cela évitera que certains morceaux ne cassent au démoulage.
 
  
 

Irish whiskey cake

 
Pour 6 portions
 
Pour la marinade
  • Le zeste d’une orange non traitée et son jus
  • 3 c. à s. de whisky
  • 2 c. à c. d’expresso en poudre
  • 110 g de raisins secs

Pour le gâteau

  • 150 g de beurre doux
  • 150 g de sucre roux
  • 3 œufs gros
  • 200 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique

Sauce au whisky 

  • 6 cl de Irish whiskey
  • 50 g de sucre
  • 6 cl d’eau
  • 60 g de beurre non salé coupé en dé
 
 La veille, mélangez les zestes et le jus d’orange, les raisins secs, l’expresso et le whisky dans un bol. Couvrez et laissez macérer toute la nuit.
 
Le lendemain, préchauffez le four à 180°C.
Battez le beurre et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, ajoutez les œufs un à un en alternant avec la farine mélangée à la levure.
Ajoutez les raisins ainsi que leur jus de trempage. Mélangez. Versez dans un moule beurré.
Faites cuire au four 1 h à 1 h 15, en couvrant d’une feuille d’aluminium si le dessus brunit trop vite.
 
Laissez refroidir avant de démouler.
 
Faites fondre à la casserole les ingrédients du sirop. Amenez à ébullition, puis baissez le feu et laissez cuire à petits bouillons 5 minutes. Laissez tiédir, versez ce sirop sur chaque part au service.
 
 
 
http://www.bettycrocker.com/recipes/boozy-irish-whiskey-cakes/44fd4e1e-0948-4e08-a102-f36a602f74ac
http://m.marmiton.org/recettes/recette_irish-whisky-cake-cake-irlandais-au-whisky_34459.aspx
 
Forme bundt

Petites crèmes à la confiture de clémentines corses

Aujourd’hui, je vous propose de réaliser une petite douceur qui m’a été inspirée par une île que j’aime beaucoup : la Corse! Lorsque j’ai visité la Corse, j’avais été séduite par la belle diversité de confitures que l’on pouvait trouver là bas : cédrat, myrte, mais aussi clémentines corses!

Je n’avais pas résisté à l’envie d’en ramener un pot de chaque, que voulez vous j’adore les souvenirs de voyage qui se mangent! Mais voilà, en fait, je ne petit-déjeune pas, et j’essaye de de limiter les crêpes uniquement à la chandeleur, donc chez moi, les confitures, il faut se creuser la tête pour les utiliser!

Du coup, avec mon petit pot de confitures de clémentines corses, j’ai voulu réaliser une recette et c’est celle-ci qui m’est venue à l’esprit. Si vous trouvez de la confiture corse, n’hésitez pas à vous jeter dessus. C’est une confiture à l’image de ces belles clémentines, sucrée, parfumée, sans amertume, douce et légèrement acidulée à la fois! La clémentine corse est d’ailleurs la seule clémentine française à bénéficier d’une IGP, c’est pour dire! Vous pouvez aussi demandez à quelqu’un de vous en ramener de vacances, ou aller en Corse vous mêmes, vous serez séduits… Sinon, une autre confiture d’agrumes pourra sûrement fonctionner dans la recette.

La recette de cette délicieuse crème dessert et donc à l’image de cette confiture, vraiment savoureuse et parfumée. En plus, elle est magique car elle est très simple à faire avec quelques produits du placard!

  

P.S. : Si vous aimez la gastronomie corse, essayez le moelleux à la châtaigne, il est dément!

Petites crèmes à la confiture de clémentines corses

  • 110 g de confiture de clémentines corses
  • 3 œufs
  • 1 c. à s. de maïzena
  • 5 cl de jus de citron
  • 5 cl d’eau
  • 10 g de beurre

Dans un saladier, fouettez les œufs avec la confiture de mandarines. Délayez la maïzena avec un peu de jus délayé d’eau puis ajoutez le reste du jus. Versez dans le mélange précédent.

Faites chauffer la préparation aux œufs dans une casserole sur feu moyen en remuant régulièrement avec une cuillère en bois jusqu’à ce que le mélange épaississe. Ajoutez le beurre, mélangez et servez dans des ramequins. Laissez refroidir complètement et mettez au réfrigérateur jusqu’au service.

 

Avec cette recette a la clementicl, je participe à Cuisinons de saison !