Tous les articles par Not parisienne

Sweet potatoast au camembert

Non, je ne vais pas vous faire découvrir une nouvelle sorte de pain orange, mais vous proposer d’utiliser de la patate douce à la place du pain ! Le toast de patate douce est une tendance que l’on voit beaucoup sur Internet depuis quelques temps, et étant une fan inconditionnelle de la patate douce, j’ai vite sauté sur l’occasion de tester cette curiosité !

Réalisée avec une tranche d’un demi centimètre d’épaisseur de patate douce, cette «tartine» est sans gluten puisque sans pain.

Le principe, c’est de garnir ces toasts de vos garnitures préférées : avocat, bananes, œufs au plat, tahin, œufs au plat, saumon fumé, les possibilités sont infinies tout comme pour les tartines au four!Je vous avais fait découvrir ma première tentative, un toast de patate douce au chèvre par ici, et j’ai tellement aimé le résultat que j’ai voulu renouveler l’expérience !

Cette variante que j’ai réalisée au camembert est un régal! La saveur de la patate douce ajoute une délicieuse note sucrée, sans masquer le goût du camembert qui ressort très bien. Les tranches de patates douces cuisent parfaitement au four, leur texture est top, et elles se tiennent bien même avec une garniture généreuse comme dans cette recette!

Si comme moi vous adorez la patate douce, jetez aussi un œil à mes frites de patate douce au curry, mes chaussons à la patate douce et au curry ou encore ma salade de patates douces rôties et boulgour!

Sweet potatoast au camembert

Pour 2 toasts

  • Une patate douce assez grande et de forme régulière*
  • 75 g de camembert
  • 2 c. à s. de crème fraîche
  • 40 g de poire
  • 15 g de noix
  • 2 cs de vinaigre balsamique
  • Un filet d’huile d’olive
  • Quelques feuille de roquette
  • 1 c. à s. d’estragon frais

Coupez deux tranches d’1/2 cm au centre de votre patate douce. Au pinceau, enduisez-les d’huile d’olive recto verso.
Préchauffez le four à 220°C, puis faites-les cuire 7 minutes recto puis 7 minutes verso. Sortez du four.

Étalez sur caque tranche de patate douce la crème, le camembert coupé en morceaux, la poire coupée en dés, saupoudrez les noix concassées grossièrement, saupoudrez d’estragon.

Enfournez à nouveau pour 7 à 10 minutes.

Ajoutez une poignée de roquette et 1 c. à s. de vinaigre balsamique sur chaque tartine avant de servir.

Tiramisu aux fraises et framboises

Des fraises! Des framboises ! Youpi! Nous sommes en plein dans la période des fruits rouges et je dois dire que je m’en donne à coeur joie… Qui n’aime pas les fraises, le fruit emblématique de la fin du printemps et du début de l’été? Les fraises sont tout simplement irrésistibles, je ne connais vraiment personne qui puisse dire honnêtement qu’il peut résister à une fraise mûre et juteuse. Bon, je dois avouer que jusqu’à il y a quatre ou 5 ans, j’étais cette personne. Je n’arrivais pas à apprécier ce fruit que je trouvais trop acide! Je n’arrivais à les manger que noyées dans le sucre et du coup je ne voyais pas vraiment l’intérêt!
Mais avec le temps, mes goûts ont changé et maintenant j’adore les fraises! Cette année, j’attendais impatiemment leur arrivée au retour des beaux jours en pensant à de nouvelles façons de les utiliser! A cette période de l’année, nous avons des fraises au réfrigérateur presque tout le temps, cela fait un dessert léger et qui plait à tout le monde, petits comme grands.
Mais venons-en à ce tiramisu à la fraise et à la framboise.
Si vous avez suivi ce blog pendant un certain temps, vous avez peut-être remarqué que je suis vraiment fan de  tiramisu en tous genres. J’aime l’original délicieux et un peu riche, mais j’aime aussi les variations comme le  tiramisu au caramel au beurre salé ou le chaï tiramisu. Il était maintenant temps de l’essayer avec des fruits rouges et je ne regrette pas d’avoir essayé car il est délicieux!
Je me suis inspirée d’une recette de Christophe Felder trouvée sur le blog « c’est ma fournée », dans laquelle on réalise son coulis de fruits et on colore soi-même du sucre pour décorer l’ensemble, c’est très rigolo à faire et le résultat est très joli! Il est d’abord rouge bien vif, puis s’éclaircit en séchant, mais au contact de l’humidité de la crème il retrouvera des couleurs.
J’ai fait quelques modifications, j’ai notamment choisi de marier la framboise à la fraise car je trouve que ces deux fruits se marient très bien ensemble!
  

 Tiramisu aux fraises et framboises

Pour 2 verrines
  • 175 g de fraises
  • 1 œuf moyen à température ambiante
  • 150 g de mascarpone
  • 40 g de sucre en poudre
  • 3 biscuits à la cuiller

Pour le coulis

  • 100 g de framboises
  • 3 c. à s. de jus de citron
Pour le sucre coloré
  • 40 g de sucre en poudre
  • 3 gouttes de colorant alimentaire rouge
Commencez par faire le sucre coloré.
Pour cela, ajoutez quelques gouttes de colorant dans le sucre en poudre, et mélangez bien. Attention : il ne faut pas que le sucre fonde : mettez très peu de colorant.
Laissez sécher le sucre à l’air libre.
Séparez le blanc du jaune.
Versez 25 g de sucre sur le jaune et faites bien blanchir au robot. Ajoutez le mascarpone et battez encore un peu. Réservez.
Battez le blanc en neige  ferme puis ajoutez les 25 g de sucre restant.
Versez le mascarpone sur le blanc en neige et mélangez délicatement.
Montez les verrines : mettez des demi fraises tout le tour, puis 1 cuiller à soupe de crème, 1/2 boudoir, 1 cuiller à soupe de crème, 1 boudoir, 1 cuiller à soupe de coulis, les fraises restantes hachées, et enfin, couvrez de la crème restante.
Réservez au frais au moins 2 heures, saupoudrez de sucre à la dernière minute.
Source d’inspiration :
http://www.cestmafournee.com/2015/04/le-tiramisu-aux-fraises-de-christophe.html

Mes recettes favorites de boissons fraîches pour les beaux jours

Avec les beaux jours qui approchent, on a soif de boissons fraîches, et pas seulement de mojitos… Je vous propose un défilé de boissons plus rafraîchissantes les unes que les autres pour vous désaltérer : limonade, citronnade, thé glacé et autres inventions…

Vous n’avez plus qu’à faire le plein de glaçons, sortir vos jolies pailles et trinquer!

Le parfait mojito sans alcool

mojito-sans-alcool

Cocktail miel, melon et thym

limonade-melon-meil-thym

 

Switchel

switchel-3

Sirop de concombre

sirop-concombre-2

Limonade citron combava

citronnade-combava-3

Jus d’orange concombre et menthe

jus-orange-concombre-menthe-3

Bissap

bissap-3

Limonade citron combava

Non, vous n’avez pas la berlue, cette boisson ne contient pas une goutte d’alcool! Pendant la période des beaux jours, j’aime tester différentes boissons fraîches et désaltérantes à avoir dans son frigo pour se faire plaisir sans forcément partir dans l’alcoolisé.

citronnade-combava-2

Ayant découvert il y a quelques temps le combava et plus particulièrement ses feuilles séchées, à la saveur délicieusement citronnée, j’ai voulu les utiliser en infusion pour donner du caractère à cette limonade. Le résultat est à la hauteur : une boisson fraîche et fruitée, parfaite à siroter sous un arbre l’été pour se désaltérer !

Si avec ça vous n’êtes pas heureux d’être en été, je ne comprends pas!

citronnade-combava-3

P.S. : Pour un goûter acidulé, proposez ces délicieux crinkles au citron vert en accompagnement!

Limonade citron combava

Pour 5 verres

  • 3 feuilles de combava séchées
  • 30 g de sucre blond
  • 1 l d’eau gazeuse
  • le jus de 4 citrons

Pour le service

  • 5 rondelles de citron
  • 5 rondelles de concombre
  • Glaçons

Portez le jus des citrons et le sucre à ébullition dans une petite casserole, en remuant pour dissoudre le sucre. Retirez du feu et ajoutez les feuilles de combava. Couvrez et laisser infuser pendant 1 heure minimum. Passez à travers une passoire fine et laissez refroidir complètement.

Mettez deux cuillers à soupe de ce mélange dans 5 verres, déposez les glaçons et les rondelles de citron et concombre, allongez de 20 cl d’eau gazeuse et buvez bien frais.

citronnade-combava

 

Source d’inspiration :
http://www.cardamomeetcompagnie.com/Recette/Limonade-feuilles-de-combava

Bruschetta aubergine, feta et origan

Il y a des jours où je me lance dans des vrais repas, mais je ne fais pas toujours des plats de compétition ou dignes d’être publiés ici, surtout les soirs en semaine. Quand je n’ai pas envie de cuisiner trop longtemps, mes choix se portent invariablement sur les omelettes et les bruschettas, qui sont un peu mes repas « joker ». Pour l’une comme pour l’autre, le principe est le même : avec quelques produits de base et des petits restes du frigo, on peut improviser des repas variés et super sympa!


Il arrive que mes bruschettas ressemblent à des gloubi-boulga un peu bizarres suivant ce qu’il me reste sur les bras, et je vous épargne bien sûr la publication de la recette de mes tartines sauce barbecue – oignons frits – œuf – reste de poêlée forestière et cornichons (hum) que je fais à l’arrache. Mais parfois, j’ai envie de réaliser un mariage de saveurs un peu plus fin, et comme dans la bruschetta que je vous propose aujourd’hui, le succès est au rendez-vous.

Quand il s’agit de bruschetta, les tomates sont un choix qui s’impose pour moi, il faut dire que c’est un des produit les plus traditionnels de la cuisine italienne! J’en mets souvent en base que je tartine, ce que je préfère c’est la pulpe de tomates car il n’y a pas que de la sauce, il y a aussi des morceaux. Ces derniers temps, j’aime marier la tomate à l’aubergine, ce qui est une grande révolution car jusqu’à récemment je détestais ce légume!
Si je ne suis pas incroyablement fan de l’aubergine à la base, je dois avouer que lorsqu’on la cuisine grillée et mariée à des herbes italiennes, elle se transforme en quelque chose de vraiment délicieux. Son aspect spongieux, qui peut sembler désagréable au premier abord, fait qu’elle absorbe les parfums avec lesquels on la cuit! Ici accompagnée de feta, d’ail et d’huile d’olive, elle n’est pas fade du tout! Au final, ces bruschettas, bien que simples, sont pleines de saveur. Laissez-vous tenter!
 
P.S. : Si vous aimez cette recette, alors cette bruschetta où l’aubergine remplace le pain vous plaira aussi!

Bruschetta aubergine, feta et origan

    • 4 tranches de pain de campagne
    • 1 aubergine
    • 50 g de feta coupée en dés
    • 1 c. à s. d’huile + 1 filet d’huile
    • 1 filet de vinaigre balsamique
    • 8 c. à s. de pulpe de tomate

Préchauffez votre four à 180°C. Coupez l’aubergine en grosses rondelles. Déposez-les sur la plaque de cuisson, versez la cuiller d’huile d’huile par dessus et saupoudrez d’origan, puis enfournez l’aubergine pour 30 minutes en la retournant à mi-cuisson.

Déposez vos tranches de pain sur la plaque. Couvrez-les de pulpe de tomate. déposez les dés d’aubergine par dessus, puis les dés de feta et enfournez pour 10 minutes environ.

Ajouter un filet d’huile et de vinaigre balsamique et servez chaud.

 

Salade de pois chiches et poivrons

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette ultra simple piochée sur le blog de Lady Milonguera, Un siphon fon fon, un blog très sympa qui est une vraie bible de la cuisine fraîche et parfaite pour l’été qui approche!

salade-pois-chiche-poivron

Je ne suis pas très calée en salades, personnellement je cuisine mieux les burgers et les grilled-cheese, mais vous connaissez mon amour pour la cuisine du monde, ce qui fait que je n’ai pas pu résister à cette recette!

Cette salade se consomme très fraîche, bien épicée et selon moi, plutôt en accompagnement d’un bon tajine tunisien pour apporter une touche de fraîcheur au repas!

  salade-pois-chiche-poivron-3

P.S. : Gardez le jus de votre boite de pois chiche pour réaliser des mousses au chocolat végétales!

Salade de pois chiches et poivrons

 Pour 4 personnes

  • 3 poivrons
  • 400 g de pois chiches cuits
  • 1 c. à c. de cumin
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c. à c. de coriandre
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre



Préchauffez votre four à 200°c.
Coupez les poivrons en 2, ôtez la queue, les graines et les parties blanches. Posez-les sur un plat allant au four, côté bombé vers le haut. Enfournez pour 1/2 heure à 200°c puis 30 autres minutes en baissant la température à 150°C.
Laissez-les refroidir, pelez-les et coupez-les en lanières. Conservez le jus.
Rincez les pois chiches à l’eau courante, égouttez-les et transférez-les dans un saladier. Ajoutez les lanières de poivrons, le cumin, la coriandre ciselée, les gousses d’ail écrasées, le jus de poivrons et un filet d’huile d’olive. Salez et poivrez à votre goût.
Placez une nuit au réfrigérateur et dégustez le lendemain bien frais.

salade-pois-chiche-poivron-2

Source d’inspiration :
http://unsiphonfonfon.ladymilonguera.fr/2015/04/salade-pois-chiches-poivrons-maroc/

Eton mess aux fraises et cerises

L’Eton Mess, dessert que l’on pourrait traduire littéralement par «Bazar d’Eton», est un dessert britannique traditionnel qui fait référence au célèbre Eton College situé à l’ouest de Londres. On peut lire plusieurs légendes sur l’origine de ce dessert sur internet.

Ma préférée est de loin celle où un labrador surexcité se serait assis sur le panier de pique-nique lors du match de cricket annuel de ce même collège, écrasant ainsi les meringues, les fraises et la crème du dessert prévu ce jour là… Sans se laisser démonter par la situation (flegme britannique oblige), les convives auraient déclaré tout en restant stoïques et dignes que ce dessert aux fraises était merveilleux. C’est ainsi que serait né l’Eton mess, mais rien ne nous oblige à croire cette histoire puisqu’il y en existe plein d’autres!

Que la revendication canine soit vraie ou pas, goûtez ce dessert, c’est un pur délice! Ce gloubi-boulga de fraises, de meringues et de crème n’a pas vraiment de recette mais consiste plutôt en une simple méthode d’assemblage. Son apparence un peu bordélique rappelle une sorte de pavlova ratée, mais au niveau du goût c’est tout simplement top! J’adore le contraste des textures, mais aussi celui entre l’acidité des fruits et la douceur de la meringue. C’est le genre de dessert qui plait autant aux enfants qu’aux adultes.

Pour réaliser ce dessert, vous pouvez acheter des meringues toutes faites ou les faire vous-même. Dans ce cas, attendez qu’elles soint bien froides avant de commencer. Bien que les meringues maison aient plus de goût, les acheter toutes faites peut vous permettre de réaliser ce dessert en quelques minutes, ce qui en fait un excellent choix pour les repas un peu à l’arrache! Cela donne un dessert à réaliser en moins de 5 minutes, et croyez-moi qu’il en faudra encore moins pour l’engloutir!

L’Eton mess un dessert parfait pour l’été. La recette de base est aux fraises, mais n’hésitez pas selon les saisons à varier les fruits, pour une version moins traditionnelle, mais tout aussi bonne : framboises, groseilles, cassis, mûres, bananes, poires ou tout ce que vous voudrez! Cela vous permettra de le savourer tout au long de l’année. Pour cette version, j’ai utilisé des fraises fraîches, que j’ai mélangées à de la cerise car j’adore ce fruit! Ce mariage fut délicieux!

Eton mess aux fraises et cerises

Pour 2 verrines géantes

  • 250 g de fraises
  • 100 g de cerises
  • 50 g de confiture de fraises
  • 10 cl de crème fleurette bien froide
  • 125 g de mascarpone
  • 2 c. à s. de sucre glace
  • 6 meringues

Montez la crème fleurette en chantilly puis ajoutez-y le mascarpone et 2 cuillers à soupe de sucre glace. Mélangez et réservez.

Émiettez 4 meringues et mélangez-les aux 2/3 de la crème.

Réservez deux cerises pour la déco. Lavez et équeutez les fraises et les cerises et coupez les en morceaux. Ajoutez 100 g de fraises et les cerises en morceaux au mélange crème/meringues.

Mixez le reste des fraises avec la confiture afin d’obtenir un coulis bien lisse.

Procédez au montage. Déposer dans le fond de chaque verrine la moitié du mélange crème/meringue/fraises. Ajoutez la moitié du coulis, remettez de la crème puis du coulis et terminez par les fruits en morceaux, et les deux meringues et les deux cerises réservées entières. Mettez au frais au minimum une heure avant de servir.

Burger argentin à la sauce chimichurri

La sauce chimichurri est une sauce aux herbes en provenance d’Argentine. D’abord, j’adore le nom de ce condiment qui me donne immédiatement envie de danser la cucarracha en mangeant des tacos (pas forcément les deux précisément au même instant sinon un accident est vite arrivé!) Au goût également, j’adore ce condiment ultra savoureux! J’aime sa saveur à la fois végétale, piquante et épicée.

En Argentine, chacun a sa manière de préparer cette sauce, et si vous demandez à trois personnes différentes comment faire le chimichurri, il y a de grandes chances que vous obteniez trois réponses différentes! On trouve de nombreuses variantes, certaines remplaçant le persil par d’autres herbes fraîches comme la coriandre, ou avec des variétés de vinaigres différentes, un dosage plus ou moins pimenté…

Personnellement je fais ma sauce chimichurri avec du persil, de l’origan et de l’ail. Considérez cette recette comme une base à personnaliser à votre goût. Le mélange peut être beaucoup plus huileux que celui que je vous communique, mais pour l’utilisation que je voulais en faire il ne fallait pas que ce soit trop gras.

Ensuite, cette fameuse sauce, qu’est ce qu’on en fait? On peut l’utiliser telle quelle pour accompagner une grillade ou des empanadas par exemple. Moi j’ai choisi de la mélanger à de la mayonnaise pour obtenir une sauce franco-argentine, et de mettre à l’honneur tout ça dans un bon burger! Que voulez-vous, on ne se refait pas, j’adore les burgers!

Celui-ci est une petite composition personnelle à base de produits qui m’évoquent l’Amérique du sud : le chorizo, la tomate, le bœuf, mais aussi le cantal… Non je suis pas folle, je sais que le cantal ne vient pas d’Amérique du sud! Mais j’ai trouvé que le cantal avait des saveurs qui se rapprochaient assez d’un fromage produit là-bas!

Le résultat fut franchement délicieux, doux et relevé à la fois, bien riche et fondant avec le chorizo… Bref, ce burger contient tout ce que j’aime et je ne peux que vous le recommander!

  

Burger argentin à la sauce chimichurri

  • 2 pains à burger
  • 2  c. à s. d’huile
  • 1 oignon émincé
  • 6 rondelles de chorizo
  • 2 steaks hachés
  • 4 rondelles de tomates
  • 50 g de cantal
  • 4 c. à s. de mayonnaise au chimichurri (recette ci-dessous)

 Pour la mayonnaise au chimichurri

  • 1 jaune d’œuf
  • 2 c. à s de moutarde
  • Huile
  • 1 c. à s. bombée de sauce chimichurri
  • Sel, Poivre

Préparez la sauce chimichurri si besoin.

Réalisez la mayonnaise au chimichurri. Réalisez une mayonnaise en battant l’œuf avec 1 cuiller à soupe de moutarde. Montez ce mélange en mayonnaise en ajoutant de l’huile tout en battant Quand votre mayonnaise a la texture désirée, ajoutez la deuxième cuiller de moutarde, la cuiller de sauce chimichurri, salez et poivrez. Réservez ce mélange au frais.

Faites revenir les oignons émincés et réservez. Coupez les rondelles de tomates et réservez. Coupez le fromage en lamelles et réservez.

Préparez la mayonnaise.

Faites cuire à la poêle les steaks et les rondelles de chorizo. Réservez le chorizo hors du feu s’il cuit plus vite que les steaks. Quand les steaks sont presque cuits, mettez le fromage par dessus, puis le chorizo, couvrez votre poêle et prolongez la cuisson de 2 minutes pour laisser fondre le fromage avant d’assembler le burger.

Tartinez le pain du dessous de sauce, puis déposez-y votre steak couvert de fromage et de chorizo, puis les rondelles de tomates, puis l’oignon émincé, et couvre avec le deuxième pain couvert de sauce restante.

Vin aux herbes du jardin

Après les jolis biscuits pour la fête des mères, je vous propose une autre jolie idée qui peut vous dépanner pour la fête des pères! J’ai découvert le « vin de jardin » en navigant au hasard sur des blogs et je dois dire que l’idée m’a tout de suite séduite. Le concept est simple mais génial : du vin blanc dans lequel infusent des herbes fraîches… Cela ne pouvait que me plaire!
J’ai donc utilisé les herbes que j’avais sous la main : du laurier, du thym et du romarin. Mais vous pouvez aussi essayer la lavande, les roses, la calendula, la verveine citron ou encore la sauge, suivant ce que vous avez dans votre jardin.

Au niveau du choix du vin, je trouve que les herbes se marient bien avec un vin sec et fruité. Vous pouvez ensuite faire infuser directement dans la bouteille de vin ou dans une jolie bouteille, dans ce cas cela peut faire un cadeau sympa à emmener si vous êtes invités à un barbecue par exemple!  Visuellement la bouteille remplie d’herbes est superbe!
Laissez reposer quelques jours avant de servir réfrigéré, mais n’attendez pas trop non plus, ou alors retirez les herbes afin que le goût ne développe plus!
  
P.S. : Pourquoi ne pas accompagner cet apéritif d’une petite baguette au saucisson et au vin rouge? C’est un régal à partager!

Vin du jardin

  • 2 branches de romarin
  • 2 branches de thym
  • 2 feuilles de laurier
  • 75 cl de vin blanc sec et fruité
Ouvrez la bouteille de vin et prélevez quelques centilitres pour faire un peu de place. Insérez les herbes pour qu’elles oeint totalement immergées, puis refermez-la. Laissez au frais pour 2 à 5 jours puis servez frais à l’apéritif.

Source d’inspiration :
https://www.thedabblist.com/garden-wine/