Chips de courgettes

En bonne gourmande que je suis, j’adore picorer des petites choses un peu grasses que l’on mange avec les doigts, comme des frites, des onion rings ou des mozzarella sticks. Je n’en abuse pas car la friture demande un peu de temps, empeste la maison et je n’ai pas la place pour un lit king size donc je surveille mon poids. Mais une fois de temps en temps, j’aime me faire plaisir! Dans ce cas, mon homme manie la friteuse, et on se creuse la tête pour se renouveler et ne pas tomber dans la « routine du gras ». Bin quoi, manger varié est la clé d’une alimentation saine, alors si je varie les trucs gras, ça les rend moins mauvais pour la santé, non? Ok, j’abuse.


Mais quand même, avec ces chips de courgette, on fait un bel effort en allégeant la recette par rapport aux classiques chips de pommes de terre! La cuisson est à la friteuse, donc niveau huile par contre pas d’économie de calories. Si vraiment vous voulez quelque chose de plus sain, vous pouvez regarder du côté de de ces frites de courgettes au four, mais aujourd’hui, nos courgettes passent à la friteuse et c’est rudement bon! Allez, tant pis, il faut bien se faire plaisir parfois non?
La clé pour réussir ces chips de courgettes réside dans la façon dont vous les coupez. Utilisez une mandoline ou un robot pour obtenir les tranches aussi minces et uniformes que possible. La texture est bien croustillante et rappelle celle de vraies chips. Autant je n’aime pas en acheter en sachets, autant quand c’est fait maison, je trouve cela divin! Servez ces chips avec une viande rouge ou encore lors d’un barbecue, à l’apéritif, ou comme moi, lors d’un repas « film/picorage de trucs gras ».

Chips de courgettes

  • 1/2 grosse courgette
  • 2 c. à s. de farine
  • 2 c.s à s. de sel
  • 1 c. à c. d’herbes de Provence
  • Huile de friture
  • Poivre

Pelez les courgettes. Coupez-les en fine lamelles de 3 mm d’épaisseur maximum. Mettez les lamelles dans une passoire saupoudrez-les de sel et laissez-les dégorger 30 minutes. Rincez-les abondamment à l’eau froide et essuyez-les dans du papier absorbant. Mettez-les dans un saladier et ajoutez la farine.

Mélangez avec les mains afin que les lamelles de courgettes soient bien enrobées de farine. Laissez-les reposer 15 minutes au réfrigérateur.

Faites chauffer votre friteuse à température élevée. Jetez-y les lamelles et faites-les frire  jusqu’à ce que les lamelles soient dorées, soit environ 3 minutes.
Salez, poivrez et ajoutez les herbes de Provence, servez immédiatement.



Source d’inspiration :
http://m.marmiton.org/recettes/recette_chips-de-courgette_37779.asp

Oeufs au four à la sauce tomate épicée

Aujourd’hui, je vous propose un plat que j’aime servir pour le petit-déjeuner, le brunch, le déjeuner ou le dîner. Enfin, tout le temps si vous préférez! Cette recette d’œufs au four est totalement adaptable et satisfaisante quel que soit le moment de la journée. Si vous n’avez jamais préparé des œufs de cette façon, je pense que vous serez étonnés de voir à quel point cette technique est facile. En plus, visuellement le rendu est très joli quand vous apportez les plats individuels à vos convives.

 

Ce plat est prêt en moins de 25 minutes, autant dire qu’il a tout pour plaire. La partie la plus « compliquée » de cette recette est la sauce, et encore, elle est super simple et mérite vraiment les 15 minutes qu’elle vous demandera. Autre avantage de cette recette, vous avez probablement tous les ingrédients dont vous avez besoin directement dans vos placards !

Une fois que votre sauce est prête, ajoutez des œufs, du fromage et quelques herbes, et hop, au four ! Petit plus gourmand, prévoyez du pain grillé à tremper dans la sauce tomate !

P.S. : Si ce genre de petits plats aux œufs vous plaît, vous aimerez aussi ces mini gratins de tomate, mozzarella et œufs durs!

Oeufs au four à la sauce tomate épicée

Pour 2 plats individuels

  • 1/2 oignon émincé
  • 1 grande gousse d’ail émincée
  • 1 pincée de piment de cayenne
  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 1/2 c. à c. de sucre
  • 1/2 c. à c. paprika
  • 400 g de pulpe de tomate en dés
  • 4 œufs
  • 4 c. à s. de parmesan râpé
  • 2 branches de romarin frais effeuillé ou 1 c. à c.
  • 2 tranches de pain complet
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel

Dans une casserole à feu moyen-doux, mettez à chauffer 1 cuiller à soupe d’huile d’olive. Ensuite, ajoutez les oignons, salez et faites cuire pendant 7 à 8 minutes ou jusqu’à ce que les oignon soient translucides. Baissez le feu s’ils brunissent trop vite.

Ajoutez l’ail et le paprika et laissez cuire encore 2 à 3 minutes.

Ajoutez le piment de cayenne et le poivre et remuez.

Ensuite, ajoutez les tomates en dés, le vinaigre balsamique et le sucre, salez et remuez.

Laisser encore mijoter pendant 10 à 12 minutes, réduisez la chaleur si la sauce bout trop. Goûtez et ajustez les assaisonnements. Préchauffez le four à 200°C et graissez légèrement deux plats de cuisson au four.

Faites griller les deux tranches de pain et déposez-les au fond des plats individuels.

Répartissez la sauce uniformément entre les deux plats et déposez par dessus deux œufs dans chaque.

Saupoudrez par dessus le parmesan et le romarin.

Enfournez pour 10 à 12 minutes ou jusqu’à ce que les œufs atteignent la cuisson désirée. Les blancs doivent être coagulés mais le jaune encore liquide.

Sweet potatoast au camembert

Non, je ne vais pas vous faire découvrir une nouvelle sorte de pain orange, mais vous proposer d’utiliser de la patate douce à la place du pain ! Le toast de patate douce est une tendance que l’on voit beaucoup sur Internet depuis quelques temps, et étant une fan inconditionnelle de la patate douce, j’ai vite sauté sur l’occasion de tester cette curiosité !

Réalisée avec une tranche d’un demi centimètre d’épaisseur de patate douce, cette «tartine» est sans gluten puisque sans pain.

Le principe, c’est de garnir ces toasts de vos garnitures préférées : avocat, bananes, œufs au plat, tahin, œufs au plat, saumon fumé, les possibilités sont infinies tout comme pour les tartines au four!Je vous avais fait découvrir ma première tentative, un toast de patate douce au chèvre par ici, et j’ai tellement aimé le résultat que j’ai voulu renouveler l’expérience !

Cette variante que j’ai réalisée au camembert est un régal! La saveur de la patate douce ajoute une délicieuse note sucrée, sans masquer le goût du camembert qui ressort très bien. Les tranches de patates douces cuisent parfaitement au four, leur texture est top, et elles se tiennent bien même avec une garniture généreuse comme dans cette recette!

Si comme moi vous adorez la patate douce, jetez aussi un œil à mes frites de patate douce au curry, mes chaussons à la patate douce et au curry ou encore ma salade de patates douces rôties et boulgour!

Sweet potatoast au camembert

Pour 2 toasts

  • Une patate douce assez grande et de forme régulière*
  • 75 g de camembert
  • 2 c. à s. de crème fraîche
  • 40 g de poire
  • 15 g de noix
  • 2 c. à s. de vinaigre balsamique
  • Un filet d’huile d’olive
  • Quelques feuille de roquette
  • 1 c. à s. d’estragon frais

Coupez deux tranches d’1/2 cm au centre de votre patate douce. Au pinceau, enduisez-les d’huile d’olive recto verso.
Préchauffez le four à 220°C, puis faites-les cuire 7 minutes recto puis 7 minutes verso. Sortez du four.

Étalez sur caque tranche de patate douce la crème, le camembert coupé en morceaux, la poire coupée en dés, saupoudrez les noix concassées grossièrement, saupoudrez d’estragon.

Enfournez à nouveau pour 7 à 10 minutes.

Ajoutez une poignée de roquette et 1 c. à s. de vinaigre balsamique sur chaque tartine avant de servir.

Tiramisu aux fraises et framboises

Des fraises! Des framboises ! Youpi! Nous sommes en plein dans la période des fruits rouges et je dois dire que je m’en donne à coeur joie… Qui n’aime pas les fraises, le fruit emblématique de la fin du printemps et du début de l’été? Les fraises sont tout simplement irrésistibles, je ne connais vraiment personne qui puisse dire honnêtement qu’il peut résister à une fraise mûre et juteuse. Bon, je dois avouer que jusqu’à il y a quatre ou 5 ans, j’étais cette personne. Je n’arrivais pas à apprécier ce fruit que je trouvais trop acide! Je n’arrivais à les manger que noyées dans le sucre et du coup je ne voyais pas vraiment l’intérêt!
Mais avec le temps, mes goûts ont changé et maintenant j’adore les fraises! Cette année, j’attendais impatiemment leur arrivée au retour des beaux jours en pensant à de nouvelles façons de les utiliser! A cette période de l’année, nous avons des fraises au réfrigérateur presque tout le temps, cela fait un dessert léger et qui plait à tout le monde, petits comme grands.
Mais venons-en à ce tiramisu à la fraise et à la framboise.
Si vous avez suivi ce blog pendant un certain temps, vous avez peut-être remarqué que je suis vraiment fan de  tiramisu en tous genres. J’aime l’original délicieux et un peu riche, mais j’aime aussi les variations comme le  tiramisu au caramel au beurre salé ou le chaï tiramisu. Il était maintenant temps de l’essayer avec des fruits rouges et je ne regrette pas d’avoir essayé car il est délicieux!
Je me suis inspirée d’une recette de Christophe Felder trouvée sur le blog « c’est ma fournée », dans laquelle on réalise son coulis de fruits et on colore soi-même du sucre pour décorer l’ensemble, c’est très rigolo à faire et le résultat est très joli! Il est d’abord rouge bien vif, puis s’éclaircit en séchant, mais au contact de l’humidité de la crème il retrouvera des couleurs.
J’ai fait quelques modifications, j’ai notamment choisi de marier la framboise à la fraise car je trouve que ces deux fruits se marient très bien ensemble!
  

 Tiramisu aux fraises et framboises

Pour 2 verrines
  • 175 g de fraises
  • 1 œuf moyen à température ambiante
  • 150 g de mascarpone
  • 40 g de sucre en poudre
  • 3 biscuits à la cuiller

Pour le coulis

  • 100 g de framboises
  • 3 c. à s. de jus de citron
Pour le sucre coloré
  • 40 g de sucre en poudre
  • 3 gouttes de colorant alimentaire rouge
Commencez par faire le sucre coloré.
Pour cela, ajoutez quelques gouttes de colorant dans le sucre en poudre, et mélangez bien. Attention : il ne faut pas que le sucre fonde : mettez très peu de colorant.
Laissez sécher le sucre à l’air libre.
Séparez le blanc du jaune.
Versez 25 g de sucre sur le jaune et faites bien blanchir au robot. Ajoutez le mascarpone et battez encore un peu. Réservez.
Battez le blanc en neige  ferme puis ajoutez les 25 g de sucre restant.
Versez le mascarpone sur le blanc en neige et mélangez délicatement.
Montez les verrines : mettez des demi fraises tout le tour, puis 1 cuiller à soupe de crème, 1/2 boudoir, 1 cuiller à soupe de crème, 1 boudoir, 1 cuiller à soupe de coulis, les fraises restantes hachées, et enfin, couvrez de la crème restante.
Réservez au frais au moins 2 heures, saupoudrez de sucre à la dernière minute.
Source d’inspiration :
http://www.cestmafournee.com/2015/04/le-tiramisu-aux-fraises-de-christophe.html

Mes recettes favorites de boissons fraîches pour les beaux jours

Avec les beaux jours qui approchent, on a soif de boissons fraîches, et pas seulement de mojitos… Je vous propose un défilé de boissons plus rafraîchissantes les unes que les autres pour vous désaltérer : limonade, citronnade, thé glacé et autres inventions…

Vous n’avez plus qu’à faire le plein de glaçons, sortir vos jolies pailles et trinquer!

Le parfait mojito sans alcool

mojito-sans-alcool

Cocktail miel, melon et thym

limonade-melon-meil-thym

 

Switchel

switchel-3

Sirop de concombre

sirop-concombre-2

Limonade citron combava

citronnade-combava-3

Jus d’orange concombre et menthe

jus-orange-concombre-menthe-3

Bissap

bissap-3

Limonade citron combava

Non, vous n’avez pas la berlue, cette boisson ne contient pas une goutte d’alcool! Pendant la période des beaux jours, j’aime tester différentes boissons fraîches et désaltérantes à avoir dans son frigo pour se faire plaisir sans forcément partir dans l’alcoolisé.

citronnade-combava-2

Ayant découvert il y a quelques temps le combava et plus particulièrement ses feuilles séchées, à la saveur délicieusement citronnée, j’ai voulu les utiliser en infusion pour donner du caractère à cette limonade. Le résultat est à la hauteur : une boisson fraîche et fruitée, parfaite à siroter sous un arbre l’été pour se désaltérer !

Si avec ça vous n’êtes pas heureux d’être en été, je ne comprends pas!

citronnade-combava-3

P.S. : Pour un goûter acidulé, proposez ces délicieux crinkles au citron vert en accompagnement!

Limonade citron combava

Pour 5 verres

  • 3 feuilles de combava séchées
  • 30 g de sucre blond
  • 1 l d’eau gazeuse
  • le jus de 4 citrons

Pour le service

  • 5 rondelles de citron
  • 5 rondelles de concombre
  • Glaçons

Portez le jus des citrons et le sucre à ébullition dans une petite casserole, en remuant pour dissoudre le sucre. Retirez du feu et ajoutez les feuilles de combava. Couvrez et laisser infuser pendant 1 heure minimum. Passez à travers une passoire fine et laissez refroidir complètement.

Mettez deux cuillers à soupe de ce mélange dans 5 verres, déposez les glaçons et les rondelles de citron et concombre, allongez de 20 cl d’eau gazeuse et buvez bien frais.

citronnade-combava

 

Source d’inspiration :
http://www.cardamomeetcompagnie.com/Recette/Limonade-feuilles-de-combava

Bruschetta aubergine, feta et origan

Il y a des jours où je me lance dans des vrais repas, mais je ne fais pas toujours des plats de compétition ou dignes d’être publiés ici, surtout les soirs en semaine. Quand je n’ai pas envie de cuisiner trop longtemps, mes choix se portent invariablement sur les omelettes et les bruschettas, qui sont un peu mes repas « joker ». Pour l’une comme pour l’autre, le principe est le même : avec quelques produits de base et des petits restes du frigo, on peut improviser des repas variés et super sympa!


Il arrive que mes bruschettas ressemblent à des gloubi-boulga un peu bizarres suivant ce qu’il me reste sur les bras, et je vous épargne bien sûr la publication de la recette de mes tartines sauce barbecue – oignons frits – œuf – reste de poêlée forestière et cornichons (hum) que je fais à l’arrache. Mais parfois, j’ai envie de réaliser un mariage de saveurs un peu plus fin, et comme dans la bruschetta que je vous propose aujourd’hui, le succès est au rendez-vous.

Quand il s’agit de bruschetta, les tomates sont un choix qui s’impose pour moi, il faut dire que c’est un des produit les plus traditionnels de la cuisine italienne! J’en mets souvent en base que je tartine, ce que je préfère c’est la pulpe de tomates car il n’y a pas que de la sauce, il y a aussi des morceaux. Ces derniers temps, j’aime marier la tomate à l’aubergine, ce qui est une grande révolution car jusqu’à récemment je détestais ce légume!
Si je ne suis pas incroyablement fan de l’aubergine à la base, je dois avouer que lorsqu’on la cuisine grillée et mariée à des herbes italiennes, elle se transforme en quelque chose de vraiment délicieux. Son aspect spongieux, qui peut sembler désagréable au premier abord, fait qu’elle absorbe les parfums avec lesquels on la cuit! Ici accompagnée de feta, d’ail et d’huile d’olive, elle n’est pas fade du tout! Au final, ces bruschettas, bien que simples, sont pleines de saveur. Laissez-vous tenter!
 
P.S. : Si vous aimez cette recette, alors cette bruschetta où l’aubergine remplace le pain vous plaira aussi!

Bruschetta aubergine, feta et origan

    • 4 tranches de pain de campagne
    • 1 aubergine
    • 50 g de feta coupée en dés
    • 1 c. à s. d’huile + 1 filet d’huile
    • 1 filet de vinaigre balsamique
    • 8 c. à s. de pulpe de tomate

Préchauffez votre four à 180°C. Coupez l’aubergine en grosses rondelles. Déposez-les sur la plaque de cuisson, versez la cuiller d’huile d’huile par dessus et saupoudrez d’origan, puis enfournez l’aubergine pour 30 minutes en la retournant à mi-cuisson.

Déposez vos tranches de pain sur la plaque. Couvrez-les de pulpe de tomate. déposez les dés d’aubergine par dessus, puis les dés de feta et enfournez pour 10 minutes environ.

Ajouter un filet d’huile et de vinaigre balsamique et servez chaud.

 

Salade de pois chiches et poivrons

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette ultra simple piochée sur le blog de Lady Milonguera, Un siphon fon fon, un blog très sympa qui est une vraie bible de la cuisine fraîche et parfaite pour l’été qui approche!

salade-pois-chiche-poivron

Je ne suis pas très calée en salades, personnellement je cuisine mieux les burgers et les grilled-cheese, mais vous connaissez mon amour pour la cuisine du monde, ce qui fait que je n’ai pas pu résister à cette recette!

Cette salade se consomme très fraîche, bien épicée et selon moi, plutôt en accompagnement d’un bon tajine tunisien pour apporter une touche de fraîcheur au repas!

  salade-pois-chiche-poivron-3

P.S. : Gardez le jus de votre boite de pois chiche pour réaliser des mousses au chocolat végétales!

Salade de pois chiches et poivrons

 Pour 4 personnes

  • 3 poivrons
  • 400 g de pois chiches cuits
  • 1 c. à c. de cumin
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c. à c. de coriandre
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre



Préchauffez votre four à 200°c.
Coupez les poivrons en 2, ôtez la queue, les graines et les parties blanches. Posez-les sur un plat allant au four, côté bombé vers le haut. Enfournez pour 1/2 heure à 200°c puis 30 autres minutes en baissant la température à 150°C.
Laissez-les refroidir, pelez-les et coupez-les en lanières. Conservez le jus.
Rincez les pois chiches à l’eau courante, égouttez-les et transférez-les dans un saladier. Ajoutez les lanières de poivrons, le cumin, la coriandre ciselée, les gousses d’ail écrasées, le jus de poivrons et un filet d’huile d’olive. Salez et poivrez à votre goût.
Placez une nuit au réfrigérateur et dégustez le lendemain bien frais.

salade-pois-chiche-poivron-2

Source d’inspiration :
http://unsiphonfonfon.ladymilonguera.fr/2015/04/salade-pois-chiches-poivrons-maroc/