Spécialité de Martinique : bissap

Le bissap est le nom sénégalais donné a l’hibiscus infusé et consommé froid. Il est aussi appelé
Oseille de Guinée en Guinée au Soudan et en Égypte, Karkaday,
dah bleni au Mali, et jus Sorrel aux Antilles.

Cette plante est également utilisée comme thé chaud. On dit alors qu’elle aide à réduire le cholestérol et qu’elle est parfaite pour les personnes qui souffrent de rétention d’eau.

bissap

Au Sénégal, le bissap est une boisson économique que l’on sert aux invités à la maison, lors des mariages et autres fêtes de famille.

J’ai essayé d’en faire moi-même et cela s’est avéré très facile. Certaines recettes nécessitent de chauffer l’eau, mais il m’a semblé que les recettes infusées à froid étaient plus authentiques donc c’est là dessus que je suis partie !

Je vous propose une version très simple aux feuilles de menthe, on y ajoute fréquemment de l’eau de fleur d’oranger, du jus d’orange ou d’ananas ou encore de l’extrait de vanille. Je vous recommande de tester avec un peu tout avant de choisir votre variante préférée!

bissap-3

Bissap

  • 60 g de fleurs de bissap séchées
  • 1 l. d’eau
  • 60 g de sucre
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille
  • 5 tiges de menthe

Rincez les fleurs de bissap.
Mettez les fleurs dans un grand récipient avec l’eauajoutez les brins de menthe.
Laissez tremper 2 à 3 heures, voire plus.
Filtrez le mélange à l’aide d’une passoire.
Ajouter le sucre et la vanille et mélangez le tout.
Servez frais.

bissap-2

Source d’inspiration :
http://blog.kitchentrotter.com/2016/03/09/les-bonnes-recettes-martiniquaises-realisees-avec-mamie-foodie/

Mini cakes petits pois menthe feta

Les cakes en tous genres sont très populaires dès le retour des beaux jours, en particulier dans les buffets ou les pique-niques. Ils sont aussi faciles à préparer qu’à manger, même si vous êtes debout dans une foule ou assis par terre! La recette de base est très simple et vous pouvez l’agrémenter avec un peu n’importe quoi suivant vos restes dans le frigo votre inspiration.
Quand j’ai vu un joli cake feta, petits pois et menthe chez « Qu’est-ce qu’on clape ce soir?« , j’ai su que je ne tarderais pas à le réaliser : ces 3 ingrédients vont si bien ensemble! Sans compter que je n’ai jamais été déçue par une recette en provenance de ce chouette blog ultra gourmand!
Le résultat a été parfait : une texture bien moelleuse et aérée mais avec de la tenue, un gout de menthe présent mais qui reste subtil, et de gros morceaux de feta comme je les aime… Et n’oublions pas de préciser que la recette était ultra facile et rapide. Franchement, il n’y a pas de raison de réserver les cakes aux fêtes en tous genres, on peut très vite en réaliser pour un repas le soir, même en sortant du travail!
Si besoin, vous pouvez très bien préparer ce cake à l’avance et le congeler – pour le servir, mettez-le dans le four à 150°C pendant 20 minutes et ça sera ni vu ni connu, comme s’il venait d’être fait! J’ai choisi de cuire mon cake dans des mini moules, cela m’en a donné 4 petits.
  

Mini cakes petits pois menthe feta

 Pour 4 mini cakes
  • 75 g de farine
  • 2 œufs
  • 100 g de feta
  • 100 g de petits pois
  • 5 feuilles de menthe émincée
  • 1/2 sachet de levure
  • 7 cl de crème de soja ou crème liquide
  • 1 c. à s. d’huile
  • 1 c. à c. d’ail emincé
  • Sel, poivre

Préchauffez le four a 180°C.

Dans le saladier, mélangez les œufs, la farine et la levure, puis ajoutez la crème de soja ou crème liquide, l’ail, le sel, le poivre et l’huile, remuez bien.

Lavez et émincez la menthe. Émiettez la fêta, versez les petits pois, la menthe et mélangez sans écraser la feta.

Versez la pâte dans 4 mini moules et faites cuire 15 à 25 minutes. Laissez refroidir.

Source d’inspiration :

Parfaits à la fraise et granola

Puisque je ne peux pas manger des gâteaux tout le temps (bien que cela reste à débattre), j’aime parfois préparer des petits desserts frais et sucrés mais moins riches pour les soirs où je veux manger léger, ou pour les brunchs du dimanche.
Les parfaits aux fruits sont vraiment idéaux pour colorer un brunch, et ils ne prennent que quelques minutes à faire. Ils sont également une excellente façon d’intégrer divers fruits de saison dans l’alimentation tout au long de l’année, puisqu’on peut y ajouter des dés de fruits frais… Ce que je ne fais pas dans cette version d’ailleurs!
Elle ne contient pas de fraises fraîches, mais vous pouvez bien sûr en ajouter si vous en avez, ça ne sera que meilleur. Je me rends compte que ce dessert ne ressemble donc pas à un parfait « parfaitement » classique… Mais ce qui est fun avec ma version, c’est qu’elle se prépare au jus de fruits, donc vous pouvez la préparer même hors saison, ou avec un autre jus que vous avez à finir!

Parlons maintenant du granola! J’adore le granola sous toutes ses formes : en barres, en céréales, en crumble… Je pourrais en saupoudrer partout si je m’écoutais, et ici c’est vraiment parfait! Franchement, je ne vois pas de meilleure façon de commencer la journée ou de la finir qu’avec ce petit dessert. 

Cette recette se réalise très rapidement, mais vous devez laisser le jus de fraises se solidifier au réfrigérateur pour une texture parfaite. L’idéal sera de préparer et réfrigérer vos parfaits 1 heure à l’avance, cela permettra à l’ensemble de bien refroidir, mais si vous aimez votre granola croquant comme moi, vous pouvez faire refroidir la préparation au jus de fruits à part, puis assembler à la dernière minute pour que le granola ne ramollisse pas.
 

Parfaits à la fraise et granola

Pour la crème à la fraise

  • 50 cl de jus de fraise
  • 70 g de sucre
  • 45 g de maizena
  • 5 œufs

Pour le fromage blanc

  • 450 g de fromage blanc
  • 3 c. à s. de sucre en poudre

Pour le service

  • 12 c. à s. de granola
Dans une casserole, mélangez la maïzena, les œufs et les 70 g de sucre. Délayez avec le jus de fraises.
Faites chauffer doucement sans cesser de remuer et tournez jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère.

Dans un bol, mélangez le fromage blanc et le sucre restant.

Dans 6 verrines,  mettrez le moitié du fromage blanc, la moitié de la crème de fraises, la moitié du granola et recommencer une deuxième fois en finissant avec du granola.

Mettez au frais.

 

Chaï Tiramisu

Je dois vous avouer que je suis une inconditionnelle de chaï latte! J’en boirais 3 fois par jours si je pouvais, je suis complètement accro à ce mélange d’épices! J’ai déjà testé plusieurs variantes comme le chaï banana latte par ici, et si je m’écoutais, je mettrais du chaï dans tout ce qui passe !
 
J’ai donc commencé à réfléchir à des recettes dans lesquelles je pourrais ajouter ce délicieux mélange, histoire de pouvoir en profiter encore plus souvent. Une des premières pistes qui m’est apparue, c’est que le chaï étant une boisson chaude, je pourrais sûrement en mettre dans les recettes qui font intervenir du café ou du thé! Et là, j’ai pensé au fameux tiramisu!
 
Ah le tiramisu! Ce petit coquin est un de mes desserts favoris de tous les temps! D’accord, sincèrement, je suis tellement gourmande qu’il m’est difficile de choisir un dessert préféré, et je dis donc ça à propos de quasiment tous les desserts. C’est vrai, je les aime tous!
 
Mais le tiramisu a de solides arguments pour me convaincre : d’abord, il a des racines italiennes et, par définition il obtient des points bonus rien que pour ça. Sans compter que c’est un dessert bon et savoureux, mais aussi très simple à faire pour un résultat bluffant! En fait, le tiramisu est l’une des premières recettes auxquelles je me suis essayée lors de mes débuts en cuisine, et j’étais hyper fière du résultat. Enfin, il est parfait quand les amis débarquent car on peut le faire à l’avance! Le tiramisu en lui-même ne prend que 30 minutes de montage grand maxmium .
Le chaï latte est utilisé pour remplacer l’expresso dont sont généralement imbibés les biscuits du tiramisu. Il apporte instantanément un caractère complètement différent à ce dessert. Pour cette recette, j’ai fait mon chaï latte moi-même, mais vous pouvez acheter un mélange d’épices tout fait si vous préférez. Faites simplement en sorte d’obtenir 35 cl de chaï latte bien concentré et sucré.
  
 

Chaï Tiramisu

Pour 2 personnes ou 4

Pour le concentré de thé chaï :

  • 2 clous de girofles
  • 2 grains cardamome entiers
  • 2 cm de gingembre fris épluché et coupé en bâtonnets
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 35 cl d’eau
  • 3 g de thé noir (ou 2 sahets)
  • 5 grains de poivre
  • 25 g de sucre
 Pour le tiramisu :
  • 250 g de mascarpone
  • 4 c. à c. de crème fraîche épaisse
  • 50 g de de sucre
  • 2 jaunes d’œufs
  • 1 c. à s. de rhum brun
  • 12 boudoirs
  • 1/2 c. à s. de poudre de cannelle
  • 1 pincée de sel
Préparez le sirop de chaï : Avec un pilon, écrasez grossièrement les le poivre, les clous de girofle et la cardamome. Placez-les dans une casserole et chauffez à feu moyen. Ajoutez le gingembre et les bâtons de cannelle et laisse dorer pour 2 à 3 minutes.

Ajoutez l’eau et portez à ébullition à feu moyen-vif, puis réduisez le feu à moyen-doux et laissez mijoter pendant 10 minutes.

Ajoutez les sachets de thé et le sucre, éteignez le feu et couvrez la casserole. Laissez le thé  infuser pendant 5 minutes. Filtrez dans une passoire et réservez.

Dans le mixeur avec l’accessoire fouet, mélangez le mascarpone, le sucre, les jaunes d’œufs, le rhum, la crème épaisse et le sel. Batte pendant deux à trois minutes, jusqu’à obtenir une consistance légère et mousseuse.

Assemblez le tiramisu: Étalez quelques cuillères à soupe du mélange au mascarpone sur le fond d’un plat. Trempez  6 boudoirs, un par un, dans le thé chaï,  et disposez-les côte à côte. Étalez par dessus du mascarpone, puis répétez la superposition et finissez le mascarpone sur le dessus. Lissez la couche supérieure et mettez au réfrigérateur à refroidir pendant au moins 2 heures, idéalement une nuit. Saupoudrez le dessus avec la cannelle avant le service.

 

Palmiers apéro au chorizo

Aujourd’hui, je vous propose une recette que j’adore et qui va devenir un classique de mes apéros ces prochains temps!  Chez moi, l’apéro est un repas important, et je préfère déguster des petites choses faites maison plutôt que des chips ou biscuits industriels souvent pas terribles… Eh bien je peux vous dire que nous avons adoré ces jolis palmiers!
Ces petits palmiers sont tout simplement géniaux : ils ont beaucoup de goût, ne demandent pas beaucoup d’ingrédients, prennent peu de temps à réaliser… En gros, vous mixez, vous tartinez, vous roulez, vous coupez, et enfin, vous enfournez… Et hop, c’est prêt! Le chorizo se marie à merveille avec la pâte feuilletée, la graisse du chorizo parfume bien la pâte… Franchement, ces petits feuilletées n’ont pas fait long feu! Par dessus le marché, ils présentent très bien !
J’ai trouvé cette super recette sur un blog de cuisine que j’aime beaucoup, il s’agit du blog de Guy59600, qui vient du nord et même précisément de la ville où j’ai grandi, Maubeuge!
J’ai suivi le conseil de Guy et j’ai ajouté du piment à la recette d’origine. Côté fromage, pour moi ce fut du cheddar, car j’adore le mariage cheddar-chorizo, et je ne l’ai pas râpé mais mixé directement avec le reste pour gagner du temps.
Si possible, choisissez une pâte feuilletée de qualité, Guy fait la sienne lui-même, c’est l’idéal, moi je l’ai achetée mais en faisant attention d’en prendre une « pur beurre ». Enfin, ne cuisez pas trop ces petits palmiers, la pâte doit rester moelleuse et ne doit pas avoir le temps de durcir!
 Avec cette recette, je participe au concours pour les 4 ans du blog « La cuisine de Poupoule« !

Palmiers apéro au chorizo

  • 1 pâte feuilletée
  • 125 g de chorizo
  • 40 g de cheddar
  • 1 oignon rouge
  • 1 pincée de piment doux
Préchauffez le four à 180°C.
Dans le bol du robot, mixez le chorizo avec l’oignon et le cheddar jusqu’à ce que l’ensemble soit bien mélangé et forme une pâte.
Étalez cette préparation sur votre pâte feuilletée.
Saupoudrez du piment doux par dessus.
Dans le sens de la largeur, roulez très serré la pâte vers le centre. Une fois à la moitié, tournez la pâte et faites de même de l’autre côté jusqu’à rejoindre le premier rouleau.
Soudez les deux parties en appuyant bien.
Mettez au réfrigérateur pendant 20 minutes.
Coupez ensuite dans la largeur des palmiers de 1 cm d’épaisseur et déposez-les sur une pâte feuilletée.
Enfournez pour 12 minutes.
Source d’inspiration :

Fingerprint cookies à la fraise

La fête des mères approche! Je vous propose une petite idée sympa pour un cadeau gourmand! Dans un joli sachet, ces petits cookies colorés feront une surprise très mignonne!

Les fingerprint cookies, aussi nommés thumbprint cookies, ou encore « biscuits empreintes de doigts » pour parler français, sont des cookies que les américains consomment en toute occasion. Il faut dire que ces petits biscuits réunissent tout ce qu’on aime : du beurre, de l’amande (ou autres sortes de noix) et de la confiture…

 

C’est une excellente recette qui peut facilement être personnalisée avec les confitures ou gelées de votre choix. J’ai rempli mes biscuits avec de la confiture de fraises, mais n’hésitez pas à utiliser celle que vous aimez. J’aime utiliser une confiture sucrée mais un peu acidulée pour que cela contraste avec le côté sucré du biscuit. Une confiture d’agrumes pourrait faire des merveilles aussi je pense!

Dans beaucoup de recettes traditionnelles, on roule le biscuit dans de la poudre de noix, noisettes ou amandes. Je n’ai pas fait cette étape et à la place j’ai mis un joli glaçage parfumé à l’amande.

Lors du façonnage, assurez-vous de faire une empreinte profonde dans la pâte avec votre pouce et de ne pas trop remplir le trou avec la confiture, car ces biscuits s’aplatissent légèrement au four. Pour la même raison, assurez-vous de laisser assez d’espace entre chaque biscuit sur la plaque à biscuits.

Une fois que votre pâte est faite, si elle est trop molle pour la rouler en boules, couvrez-la et réfrigérez jusqu’à ce qu’elle retrouve sa fermeté, de 30 minutes à quelques heures. Ensuite, roulez la pâte en boules en essayant de faire toutes les boules de biscuits de la même taille pour qu’ils cuisent uniformément.

En suivant ces quelques conseils, cette recette est très simple à faire, au point que vous pouvez y faire participer toute votre famille et organiser une chaîne d’assemblage : plus vite ils sont prêts plus vite vous les engloutirez!

 

 

 Avec cette recette, je participe au concours pour les 4 ans du blog « La cuisine de Poupoule« !

Fingerprint cookies à la fraise

Pour 12 petits biscuits

  • 115 g de beurre doux ramolli à température ambiante
  • 70 g de sucre granulé
  • 1/2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 1/4 c. à c. d’extrait d’amande
  • 130 g de farine
  • 80 g de confiture

Pour le glaçage

  • 60 g de sucre glace
  • 1 c. à s. de crème liquide
  • 1/2 c. à c. d’extrait d’amande

Au robot, battez le beurre à puissance maximale jusqu’à obtenir une consistance crémeuse, soit environ 1 minute. Tout en mélangeant au robot, ajoutez les extraits et le sucre, la vanille et d’amande.

Raclez les parois et le fond du bol et ajoutez la farine. Continuez à battre lentement au robot jusqu’à obtenir une pâte molle.

Formez une boule compacte avec la pâte et couvrez hermétiquement d’un film plastique pour puis mettez à refroidir au réfrigérateur jusqu’à consistance ferme, de 30 minutes à quelques heures.

Préchauffez votre four à 180° C.  Couvrez deux plaques à pâtisserie de papier sulfurisé. Façonnez des boules bien lisses avec la pâte à biscuits. Si vous trouvez que les boules de pâte sont collantes et / ou un peu molles après les avoir roulées, remettez-les au réfrigérateur pour les raffermir.

Faites un creux avec votre pouce dans chaque boule. La pâte peut se fissurer légèrement lorsque vous appuyez sur le pouce, dans ce cas lissez-la avec le doigt ou laissez les fissures. I

Remplissez chaque trou avec 1/2 cuillère à café de confiture.

Mettez à cuire les biscuits pour 13 à 15 minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient très légèrement dorés sur les bords. Les cookies gonflent et s’étalent légèrement pendant la cuisson. Ne les cuisez pas trop .

Laissez les biscuits refroidir sur la plaque de cuisson pendant 5 minutes puis déposez-les sur une grille. Laissez-les refroidir pendant au moins 30 minutes avant de les glacer.

Fouettez les ingrédients du glaçage jusqu’à obtenir une consistance lisse. Ajoutez plus de crème ou de sucre glace si besoin pour épaissir à la consistance désirée. Versez en formant des filets à l’aide d’une cuiller sur les biscuits refroidis. Laissez durcir quelques heures.

Source d’inspiration :

http://sallysbakingaddiction.com/2013/12/12/raspberry-almond-thumbprint-cookies/

Pommes de terre rôties au romarin

Aujourd’hui nous allons parler de simplicité. Cette recette de pommes de terre est du genre ultra simple. Pas d’ingrédient sophistiqué, on revient aux basiques et pourtant, son succès est garanti!
D’abord, je pense que serez d’accord avec moi pour dire qu’un repas n’a pas besoin d’être compliqué pour être bon! Et en plus, ce n’est parce qu’une recette est simple qu’elle n’a rien d’épatant, au contraire! Moins il y a ingrédients et d’étapes à respecter, plus chacun d’entre eux doit être irréprochable! Au final quand c’est simple, il faut malgré tout rechercher la perfection dans la qualité des ingrédients et dans les cuissons.
Cette délicieuse recette de pommes de terre rôties contient du romarin frais et de l’huile d’olive, rien de plus. Et le résultat est top! Les pommes de terre que j’ai achetées étaient petites, rouges et à la peau bien fine. Non seulement elles ont apporté une super saveur, mais leur texture était également parfaite : une bonne tenue tout en étant fondantes! Avec les herbes, du sel et du poivre, vous avez ici un accompagnement parfait pour une viande rouge, ou pourquoi pas pour un barbecue!

Petite info bonus : si vous avez des restes, il suffit de réchauffer ces pommes de terre à la poêle avec du bacon haché, de la crème fraîche et de la ciboulette pour une variante sympa. Vous pouvez aussi servir vos restes de pommes de terre froides avec de la mayonnaise, de l’échalote et de la ciboulette pour une salade vite improvisée.
  

Pommes de terre rôties au romarin

Pour 6
  • 500 g de petites pommes de terre rouge bien propres
  • 1 c. à s. d’huile d’olive extra-vierge
  • 2 c. à s. de romarin frais haché
  • 2 c. à c. de sel
  • Poivre

Préchauffez le four à 210°C. Tapissez une plaque de cuisson avec une feuille ou un tapis antiadhésif de cuisson.

Coupez les pommes de terre et en morceaux sans les éplucher. Mettez les pommes de terre dans un grand bol et mélangez avec l’huile d’olive, le romarin et le sel. Assurez-vous que les pommes de terre sont enrobées uniformément par l’huile.

Répartissez les pommes de terre sur la plaque de cuisson.Mettez à cuire au four pendant 45 à 50 minutes jusqu’à ce que les pommes de terre soient uniformément dorées, en remuant toutes les 15 minutes.

Servez bien chaud et croustillant.

Crumble pomme rhubarbe amandes

Le crumble à la pomme est un de mes desserts préférés de tous les temps. La légère acidité des pommes, la touche de cannelle, les morceaux de pâte croustillants et fondants à la fois… Tout cela en fait un dessert réconfortant que je pourrais manger tout l’hiver sans me lasser! Alors au retour des beaux jours, plutôt que d’y renoncer, je vous propose d’en préparer une variante plus printanière en y ajoutant de la rhubarbe!

Si vous faites le tour de la blogosphère culinaire en ce moment, vous trouverez probablement des dizaines de recettes à la rhubarbe. Il semble que ce légume-fruit soit de saison et à la mode dans le monde entier! Cependant, je pense qu’il n’y a jamais assez de recettes de rhubarbe! Personnellement j’en ai souvent une belle quantité à écouler et je suis contente de varier les recettes.

A la fois acide et piquante mais aussi parfumée, j’ai mis longtemps à m’habituer à la rhubarbe mais je commence à vraiment l’apprécier. Depuis que j’en ai dans mon jardin, la rhubarbe est une tradition saisonnière pour moi, et j’en glisse dans mes gâteaux, mes confitures ou même dans mes boissons!

J’ai trouvé cette super recette de crumble sur le blog La cuisine facile de Chris, un blog dont je suis une lectrice assidue, et je vous recommande de faire de même! Vous y trouverez plein d’idées gourmandes et simples à réaliser!

Comme pour toutes les pâtes sablées, il est important de ne pas trop travailler la farine et le beurre pour que votre crumble soit croustillant et forme des petits morceaux agréables à croquer. Pour une texture croquante parfaite, utilisez du beurre bien froid et saupoudrez le crumble sur la rhubarbe sans essayer de l’agglomérer dessus.Enfin, la rhubarbe a tendance à se rétrécir lorsqu’elle est cuite, alors n’ayez pas peur de la quantité même si vous n’aimez pas l’acidité, ici on est sur un mélange à 50/50 entre la pomme et la rhubarbe, et j’ai trouvé l’équilibre parfait!

 

Crumble pomme rhubarbe amandes

Pour 4 personnes

  • 275 g de rhubarbe + 2 c. à s. de sucre
  • 275 g pommes
  • 2 c. à s. de sucre vanillé
  • 60 g de farine
  • 60 g de poudre d’amandes
  • 60 g de sucre poudre
  • 60 g de beurre en petits dés

Épluchez la rhubarbe, coupez-la en tronçons, mettez-la dans une passoire. Saupoudrez de sucre et laissez dégorger 30 minutes.

Pendant ce temps, préparez la pâte à crumble. Mélangez la farine, le sucre, le sucre vanillé et la poudre d’amandes. Ajoutez le beurre et sablez du bout des doigts. Réservez.

Allumer le four à 180°C.

Épluchez et coupez les pommes en dés de même taille que les tronçons de rhubarbe.

Dans un plat beurré, disposez les cubes de fruits.

Recouvrez de crumble et enfournez pour environ 20 à 30 minutes.

 

Source d’inspiration :
http://www.laciusinefaciledechris.com/2016/05/crumble-pommes-rhubarbe.html

Spécialité des Philippines : abodong gulay

J’aime me torturer l’esprit à la recherche de cuisines du monde que je n’aurais pas encore testées… Et heureusement pour moi, il en reste beaucoup que je n’ai pas explorées! Qui sait, j’aurai peut-être l’occasion de visiter cet endroit en vrai un jour, mais en attendant, c’est culinairement que je l’ai découvert! C’est aux Philippines que je vous emmène avec cette spécialité délicieuse!
L’Adobong Gulay est un plat végétarien bien connu aux Philippines. Son nom vient du fait que ce plat est cuit « façon abodo ». La cuisson « adobo » est un style de préparation typiquement philippine qui consiste à cuire un aliment dans le vinaigre et la sauce soja.
Il existe de nombreuses recettes façon « adobo ». En fait, presque tous les ingrédients peuvent être cuits façon « adobo », qu’il s’agisse de viande ou de légumes. L’ adobo de poulet ou de porc sont parmi les plus célèbres, mais celui que je vous propose aujourd’hui est à base d’aubergines!
Dans la recette ci-dessous, j’ai utilisé un vinaigre blanc normal comme recommandé, mais vous pouvez utiliser n’importe quel vinaigre que vous aimez. Pour l’aubergine, j’ai utilisé de l’aubergine normale, mais normalement on fait ce plat avec de l’aubergine japonaise, si vous en trouvez, n’hésitez pas à la remplacer!
Nous avons servi ce plat sur du riz. Ce plat d’aubergines était vraiment délicieux le jour même mais aussi réchauffé… Il parait que c’est toujours le cas avec les « abodo », ils bonifient en les laissant reposer!
  
Avec cette recette, je participe au concours organisé sur le blog Les délices de Loulou!

Abodong gulay

  • 1 grand oignon émincé
  • 3 gousses d’ail émincées
  • 1 c. à c. de poivre kampot  en grains
  • 2 feuilles de laurier
  • 350 g de pommes de terre coupées en dés
  • 600 g d’aubergine coupée en dés
  • 6 cl de sauce de soja
  • 6 cl de vinaigre blanc
  • 1 pincée de poivre noir
  • 1 pincee de sucre en poudre
  • 15 cl d’eau
  • 3 cuillères à soupe d’huile végétale

Dans une casserole, faites chauffer l’huile puis ajoutez le poivre en grains et les feuilles de laurier. Lorsque les feuilles de laurier commencent à brunir, ajoutez l’ail. Faites sauter jusqu’à ce que l’ail brunisse un peu. Ajoutez ensuite l’oignon et faites-le frire jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ajoutez la pincée de poivre noir et le sucre, mélangez brièvement puis ajoutez la sauce de soja et le vinaigre.

Ajouter la pomme de terre et l’aubergine. Agitez brièvement puis  couvrez et laissez mijoter, environ 30 à 35 minutes pour que les pommes de terre et les aubergines soit cuits.

Ajoutez l’eau en cours de cuisson pour que l’ensemble reste humide et ne brûle pas.

 



Source d’inspiration :
https://recipes.sparkpeople.com/recipe-detail.asp?recipe=697861

Olives à la diplomate maison

Jusqu’à il y a quelques mois, je n’avais jamais pensé à accommoder mes olives moi-même. Pourtant, j’adore les olives, je dirais même que les olives vertes sont parmi mes meilleurs amies à l’apéritif! En fait, je n’avais jamais pensé que cela puisse être possible de les accommoder soi-même comme on en a envie. Mais ça, c’était avant de voir cette recette d’olives à la diplomate sur le blog Cuisiner en paix. C’est un blog que je lis assidûment et je n’avais pas encore eu l’occasion de tester et de vous partager une de ses recettes! L’occasion était trop belle pour ne pas être saisie!

Je dois d’abord vous dire que j’ai été conquise par le résultat! Qu’est-ce qui m’a plu dans cette recette? Plein de choses, mais surtout :

– C’est une recette ultra simple, peut-être la recette la plus facile du monde!

– Il n’y pas besoin de faire mariner les olives très longtemps pour développer une saveur intense.

– Vous obtenez un apéro bluffant pour un prix modique et un minimum d’effort!

Quand les 24 h de repos seront écoulées et que vous apprécierez ces olives marinées maison, vous me remercierez 🙂 Servez avec du pain frais (beaucoup, car vous allez vouloir finir la sauce tomate) et des poivrons rôtis pour un apéro aux accents du sud!

 

Olives à la diplomate maison

  • 260 g d’olives égouttées et dénoyautées
  • 150 g de concentré de tomate
  • 5 grosses gousses d’ail écrasées à l’aide d’un presse ail
  •  ½ càc de pâte de piment de la Réunion
  • 10 c. à s. d’huile d’olive

Mélangez l’huile d’olive, l’ail, le concentré de tomate et la pâte de piment dans un bocal ou un récipient hermétique.

Ajoutez les olives, mettez au réfrigérateur pour minimum 24 heures et servez.


Source d’inspiration :
Olives à la diplomate.