Granola à la banane

Si je suis une adepte des brunchs et petits déjeuners salés à base de burgers, saucisses ou fromages en tout genre, j’aime aussi beaucoup les préparations plus classiques comme les céréales et mueslis en tous genre. J’adore en manger au goûter, ou même le soir en dessert après un repas un peu léger!

 muesli-banane

Cela faisait donc un moment que je rêvais d’en réaliser moi-même, et l’occasion a été toute trouvée car j’ai reçu en cadeau un kit pour muesli : bocal, céréales, sirop d’agave…
Je n’avais plus qu’à doser et ajouter ma touche personnelle : du jus de banane pour sucrer et amalgamer les céréales entre elles!

Cette première tentative m’a beaucoup plu, le goût et la texture sont extra, et au vu de la simplicité de réalisation, je ne vous cache pas qu’il me tarde déjà en refaire !

muesli-banane-3

P.S. : Envie de nouvelles expériences au petit déj? Si vous avez raté mes overnight oats allez vite y jeter un œil!

 Muesli croquant à la banane

  • 450 g de flocons 5 céréales
  • 125 g de cranberries
  • 30 g de copeaux de noix de coco
  • 100 g de noisettes hachées grossièrement
  • 3 bananes séchées coupées en petits bouts
  • 2 rondelles d’ananas confit coupées en petits bouts
  • 5 c. à s. de sirop agave
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 3 c. à s. huile de coco
  • 1 c. à s. de sirop d’agave
  • 12,5 cl de jus de banane

Mélangez l’ensemble des ingrédients dans un grand saladier. Étalez sur la grille du four couverte avec du papier sulfurisé. Tassez le mélange, enfournez à 80°C pour 2 heures ou plus, jusqu’à obtenir une texture croustillante en surveillant régulièrement.

Conservez dans un bocal.

muesli-banane-2

Comment réaliser un menu suisse?

24513516260_cb0a5058cd_z
Photo Alain GAVILLET @Flickr

La cuisine suisse est assez peu connue par chez nous, mais elle mêle les influences de la cuisine allemande, française et du nord de l’Italie. Elle peut-être très différente d’une région à l’autre, c’est pourquoi vous apprécierez sa variété!

 

Petit détail qui a tout pour (me) plaire, la cuisine suisse fait la part belle au fromage! Découvrez ci-dessous comment vous préparer un vrai menu suisse digne de ce nom, et prouvez à tout le monde qu’il n’y a pas que des vaches violettes par là bas!

comment-faire-menu-suisse

Pour l’apéritif

Commencez le repas par un verre de vin blanc suisse, à  base de raisin chasselas, de riesling ou de sylvaner par exemple. Côté rouge si vous préférez, vous trouverez peut-être de l’humagne rouge valaisan qui vaut le détour! Enfin si vous ne conduisez pas, on raconte que l’absinthe proviendrait de Suisse, elle constitue donc une alternative tout à fait intéressante mais un peu plus costaud niveau alcool!

Accompagnez de toasts et d »un peu de viande des grisons, car les grisons sont une région de Suisse, oui oui!  Le fromage tête de moine, coupé très finement en chiffonnade, est sympa également. Si vous êtes prêts à mettre la main aux fourneaux, vous pouvez réaliser un pâté de la Saint-Martin.
 227216323_74bea2095b_z
Photo yan McBride @Flickr

En entrée

Si vous souhaitez dès le début attaquer avec du fromage, ce que je peux comprendre aisément, alors préparez des croûtes appenzelloises, à base du fromage du même nom. Faites de petites portions ou coupez les tranches en petits dés pour éviter que tout le monde ne cale après l’entrée, car le plus riche reste à venir! Sinon, tentez la tarte aux courgettes à la menthe, les tranches forestières de l’Entlebluch, , ou encore la tarte aux oignons !

croute-appenzelloise-2

En plat

Attention, je vais envoyer du lourd par ci! On commence avec le chou farci de la Béroche, mais ce n’est pas le pire! Le plat le plus célèbre de suisse est l’indétrônable raclette, facile à réaliser mais qui vous fera exploser en moins de deux! Pas franchement plus légère mais tellement bonne aussi, la fondue est une institution là-bas!

 

8575074319_8f9c069aea_z

Photo jeffreyw @Flickr

Si vous voulez sortir des sentiers battus, essayez des croûtes au fromage à la valaisanne : elles devraient calmer tout le monde. Enfin, si vous ne voulez vraiment pas de fromage, tentez un
rôti de veau au « crève-à-fous », un émincé à la zurichoise ou encore un papet vaudois pour vous régaler!

8215966665_a18ae9370a_z

Photo Smabs Sputzer @Flickr

En dessert

Je vous recommande un pain de poires, si vous êtes encore capables d’avaler quelque chose! Il s’agit d’une croustade farcie avec une pâte de poires cuites dans du vin rouge, des figues, des pruneaux secs, des dattes et un mélange de noix… Autant vous dire que ce n’est pas light non plus! Un gâteau de Soleure peut également vous plaire, une polenta sucrée aux raisins, ou encore une crème thurgovienne au cidre doux.

Bon appétit!

Tartinade aux sardines et radis

Ah c’qu’on est serré au fond de cette boite, chantent les sardines, chantent les sardines, entre l’huile et les aromates!

Mes excuses à ceux et celles qui vont avoir cette chanson dans la tête pour le reste de la journée, je n’ai pas pu m’en empêcher! Si cela ne vous évoque rien, c’est que vous êtes trop jeunes et n’avez pas encore été invités à suffisamment de mariages.

tartinade-radis-sardine-2
Aujourd’hui c’est bien de sardines en boites dont nous allons parler! J’aime beaucoup ces petites sardines, je trouve que c’est un basique à toujours avoir dans son placard pour pouvoir improviser une petite tartinade bluffante les soirs où l’on est invités à l’improviste!
J’en ai plusieurs variantes dont celle-ci et d’autres à venir, impossible de vous dire laquelle est la meilleure tant je les aime toutes!
Celle que je vous propose aujourd’hui est très agréable à déguster au printemps et l’été, car elle contient des petits morceaux de radis qui donnent du croquant au mélange. Servez-la avec du pain complet ou sur des feuilles d’endive pour un grignotage plus léger!

tartinade-radis-sardine-3

 

P.S. : Si vous aimez les sardine,s je vous les propose aussi dans une délicieuse salade de pommes de terre par ici!

Tartinade aux sardines et radis

  • 1 boîte de sardines à l’huile
  • 1 c. à c. de vinaigre de xérès
  • 1 c. à s.  de moutarde
  • 1/2 oignon rouge
  • 30 g de radis équeutés
  • 1/2 tomate mondée
  • 2 c. à s. de ciboulette
  • Sel, poivretartinade-radis-sardine

Nettoyez les sardines, écrasez-les avec 1 cuiller à soupe de de leur huile, 1 cuiller à café de vinaigre de xérès, 1 cuiller à soupe de moutarde, 1/2 oignon rouge émincé finement, 2 cuillers à soupe  de radis émincé finement, 1 tomate coupée en tout petits morceaux, 2 cuillers à soupe de persil haché. Salez, poivrez, servez sur des endives ou des morceaux de baguette.

Pizza burger

Aujourd’hui c’est le jour du burger (encore un jour improbable à l’instar du jour du jour de la tarte au citron meringuée et du jour du chocolat fourré à la crème).

À cette occasion, j’ai eu envie de faire fusionner ce plat que j’adore avec un autre plat qui remplit mon cœur d’allégresse : la pizza.

pizza-burger-4

Vous connaissez sûrement les pizzas burgers, qui contiennent du steak haché et du ketchup, ici j’ai poussé le truc un peu plus loin, en couvrant la pizza d’un chapeau de pâte à pizza pour former le bun supérieur !
La recette de cette pizza burger : de la viande de bœuf hachée, du cheddar et de la sauce barbecue, une de mes petites favorites de la junk food. Le tout avec des oignons rouges et des cornichons s’il vous plaît !
Si cette recette vous séduit et que vous en voulez encore, dans le même registre, je vous avais proposé l’an dernier une tourte burger délicieuse!

pizza-burger-2

Pizza burger

  • 2 pâtes à pizza
  • 6 c. à s. de purée de tomates
  • 2 c. à s. de sauce barbecue
  • 1 oignon émincé
  • 400 g de bœuf haché
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 1 c. à s. de sauce burger
  • 125 g de cheddar mature
  • 1 gros cornichon aigre douce émincé
  • 1 c. à s. de sésame doré
  • 1 jaune d’œuf battu
  • 1/2 c. à s. d’herbes de Provence

pizza-burger-3

Étalez les pâtes à pizza et tartinez les avec la sauce tomate mélangée à la sauce barbecue.
Émincez l’oignon et séparez le en 2.
Mélangez le bœuf, la chapelure la moutarde, la moitié de l’oignon émincé et les herbes de Provence. Étalez pour former un steak géant un peu plus petit que la pizza.
Faites revenir dans un peu d’huile le demi oignon restant et déposez le sur une des pâtes à pizza.
Faites cuire le steak en le retournant délicatement à mi cuisson.
Déposez le steak sur la pâte avec les oignons.
Posez le fromage en lamelles par dessus, puis les cornichons et enfin formez une spirale de sauce burger par dessus.
Refermez avec la deuxième pâte à pizza, sauce tomate vers l’intérieur.
À l’aide d’un pinceau, enduisez la surface de jaune d’œuf et saupoudrez de graines de sésame.
Préchauffez le four à 180°C et enfournez pour 12 à 15 minutes jusqu’à ce que la pâte soit cuite et dorée.

pizza-burger

Wishlist cuisine « green » pour l’été!

Voilà l’été qui s’est enfin décidé à pointer le bout de son nez! On dégaine les tongs, le bocal à cocktail avec paille intégrée et on fait chauffer le barbecue… Oui oui, ça sent vraiment les vacances! Pour mettre un peu de fraîcheur dans votre cuisine et dans vos plats, voici une petite sélection shopping composée de mes coups de cœur du moment! Que ce soit côté déco, accessoires, livres de cuisine ou textile, laissez le vert vous envahir!

wishlist-green

 

#1, #5 et #6, mes coups de cœur côté livre de cuisine : des légumes, des recettes saines et végétariennes, bref du green dans les assiettes! Et pour accompagner tout cela, un présentoir à livres de cuisine pour pouvoir suivre les recette en cuisinant.

#2 et #7, mes coups de cœur côté accessoires de cuisine pour donner une touche verte à la pièce : de jolis ustensiles de cuisine à exposer dans leur carrousel, des maniques Esprit aux motifs très sympa à laisser accrochées négligemment pour apporter une touche de couleur à la pièce, et ne pas se brûler accessoirement!

#2, #8 et #9 des gadgets futiles mais qui se rendront indispensables : des couverts transportables Mon bento pour les lunchs au bureau ou les pique-niques, un cube Microplane pour râper tout et n’importe quoi, des pinces pour attraper les tartines dans le grille-pain sans se brûler!

#4 une envie gourmande : de l’ail des ours pour parfumer tous les plats et salades!

Et vous, vous avez des envies ou des coups de cœur estivaux? Vous êtes accros aux gadgets comme moi? N’hésitez pas à me les partager ^^

Salade de melon, jambon serrano et noix de cajou

Je sais que je ne vais pas trouver grand monde dans mon camp, mais en fait je ne suis pas une grande fan de melon. Dans l’absolu je n’ai rien contre ce fruit, mais il présente plusieurs problèmes à mon goût :
– On le trouve pendant une période trop courte, on en mange donc plein et à la fin je ne peux plus le voir en peinture.

– Malgré les explications du type « la queue doit se détacher toute seule », une fois dans le rayon du supermarché, quand toutes les queues de melon ont été préalablement arrachées par des gens qui font le même test que vous, impossible d’en choisir un bon.

salade-melon-cahou

– Quand on ne vit qu’à deux à la maison et qu’on n’est déjà pas très fan de melon, il reste toujours 1/4 de melon qui finit par « faner » dans le frigo et devenir pas ragoûtant du tout.
Quoi qu’il en soit, parce que je suis pleine de contradictions, je m’acharne évidemment à en acheter et à me plaindre avec les arguments ci dessus. Mais j’ai réalisé plusieurs choses qui m’aident beaucoup dans ma relation avec le melon cette année.
– S’il n’est pas mûr, il suffit d’attendre, il finit de mûrir tranquillement dans le panier à fruits.
– Si on a un petit reste, il suffit de le couper en dés, de le congeler, et de le mixer avec un yaourt le jour où on a une envie d’un frozen yogurt improvisé.
– On n’est pas obligé de toujours manger le melon tout seul ou avec du porto jusqu’à se lasser, on peut le préparer dans des salades très fun.

salade-melon-cajou
Aujourd’hui c’est donc une salade très sympathique à base de melon que je viens vous proposer, et je dois avouer que je l’ai adorée!
Cette salade me vient d’un blog que je lis très régulièrement, Oh la gourmande!  Delphine a improvisé cette salade directement à l’assiette, et ce sont les noix de cajou qui m’ont fait craquer car je les adore! Résultat, cette fois ci, je ne me suis pas lassée de mon melon et j’ai englouti toute ma salade!

salade-melon-cajou-3

Salade de melon, jambon serrano et noix de cajou

  • 2 poignées de roquette
  • 1/2 melon
  • 1 poignée de noix de cajou
  • 100 g de mélange de céréales
  • 1 tomate
  • 4 tranches de jambon serran

Pour la sauce :

  • 1/2 yaourts à la grecque
  • 1 cuillères à café de mayonnaise
  • 1 c. à s. de citron pressé
  • 1/4 oignon
  • 1 pincée de ciboulette,
  • 1/4 c. à c. de persil
  • 1/4 c. à c. de menthe
  • 2 c. à s. de lait
  • 1 pincée de cumin
  • 1 pincée d’ail en poudre
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 4 c. à s. de vinaigre de vin
  • 1 c. à c. de miel liquide
  • 1 pincée romarin

Préparez la sauce : émincez finement l’oignon, mélangez tous les ingrédients dans l’ordre et mélangez bien .

Faites cuire les céréales suivant les indications du paquet.

Réalisez la sauce avec ingrédients sauce blanche, l’huile, le vinaigre et le miel.

Mettez la moitié de la sauce dans les céréales.

Ajoutez les légumes, les noix de cajou, le reste de sauce, le sel et le poivre.

Source d’inspiration :

http://www.ohlagourmandedel.com/2015/07/salade-jambon-fume-et-noix-de-cajou.html

Brookies

Le brookies a fait le tour de la blogosphère depuis quelques années et il me tardait de goûter enfin à cet énergumène!

Pour ceux et celles qui n’en auraient pas encore entendu parler, les brookies viennent des États-Unis, et sont une fusion diabolique entre deux institutions : le brownie et le cookie !

brookies

Inutile de vous dire que si vous aimez les deux, une fois mélangé c’est tout aussi bon. Voire plus!

Ce dessert est très simple à faire, mais il y a les deux appareils à réaliser, ce qui demande un tout petit peu de temps. Surveillez bien la cuisson car ni le brownie, ni le cookie ne supportent bien la surcuisson!

P.S. : J’adore le brownie et je commence à en avoir de nombreuses variantes sur ce blog. Celui qui a le plus de succès reste le formidable et improbable brownie aux haricots rouges!

brookies-3

Brookies

Cookie

  • 100 g de beurre demi-sel mou
  • 1 œuf
  • 150 g de farine
  • 1 c. à c. de levure
  • 80 g de cassonade
  • 100 g de pépites de chocolat au lait

Brownie 

  • 200 g de chocolat noir à pâtisser
  • 60 g de beurre demi-sel
  • 2 œufs
  • 75 g de sucre
  • 50 g de farine
  • 50 g de noisettes

Préparez le cookie : Mélangez le beurre mou avec la cassonade. Ajoutez l’œuf puis la farine et la levure. Incorporez les pépites de chocolat au lait. mettez 10 minutes au réfrigérateur.

Préparez le brownie : Faites fondre le chocolat noir avec le beurre. Ajoutez les œufs, le sucre puis la farine et les noisettes coupées en 2. Mélangez. Versez la pâte dans un moule carré.

Étalez le cookie entre deux feuilles de papier sulfurisé, et déposez sur le brownie.

Enfournez pour 35 à 40 minutes dans un four préchauffé à 180°C. A la sortie du four, laissez refroidir avant de démouler, et découpez des carrés.

brookies-2

Voyage gourmand à Porto : Que manger et que ramener?

Une petite virée à Porto en prévision? Pour profiter à fond des spécialités culinaires sans avoir peur de commander de la cervelle de singe farcie, et pour ramener quelques souvenirs gourmands et typiques, suivez ce mini guide purement orienté food!

45329664_83dc77c1de_z

Photo Bernt Rostad @FLickr

Côté salé

Petiscos – Tapas


Ces entrées ressemblent beaucoup aux tapas espagnols, avec des beignets, des olives, poivrons, de la charcuterie… Vous pouvez vous en régaler à l’apéro, ou en manger tellement que ça finira par faire office de repas!

Sopas – Soupes


A Porto, on peut notamment goûter le caldo verde, une soupe au chou émincé. Dit comme ça ça ne fait pas forcément rêver, mais pour l’avoir goûtée je peux vous dire qu’il y a de la saucisse aussi dedans et donc bin, c’est bon!

Carna – De la viande


De ce côté aussi il y a de quoi faire. On peut déguster le bife a portuguesa (du steak nappé de tranches de bacon) ou un cozido (une sorte de pot-au-feu avec un mélange de plusieurs viandes bouillies et de légumes qui évoqué plutôt les soirées hivernales). Un autre plat célèbre vient de l’Alentejo : la carne de porco alentejana, à base de morceaux de filet de porc cuits à l’étouffée avec des palourdes.
Si vous voulez prendre moins de risques, tentez côté volaille, avec un grand classique : le frango piri piri (poulet grillé avec une sauce à base d’huile d’olive et de piments), ou le frango no churrasco (poulet cuit à la braise).
Pour ceux qui aiment les tripes (pas moi, donc), porto a sa propre spécialité, Les tripas a moda do Porto.

Bacalhau – De la morue


Préparée en Pastéïs (beignets ou acras de morue), frite (avec des oignons à la mode de Braga), avec de la nata (de la crème liquide), ou en Bacalhau Ze do Pipo (gâteau cuit au four fait avec du lait, des pommes de terre et de la mayonnaise),  la morue se déguste à toutes les sauces, souvent accompagnée de frites et de vinho verde. C’est au Portugal que j’ai découvert à quel point la morue était délicieuse alors prenez en au moins une fois vous ne serez pas déçus!

Sardinhas assadas – Des sardines grillées


Porto est tout près de la mer donc forcément elles sont bien fraîches, simplement grillées c’est un pur régal estival!

543776096_a415055f2b_z

Photo ricardo @Flickr

De la street food


La bas vous pourrez découvrir le Terylene, un  sandwich au porc qui doit sa tendreté et sa saveur à ses longues heures de cuisson et sa marinade… Si vous avez un gros creux, ne passez pas à côté de la francesinha, « petite française », sorte de croque-monsieur démoniaque aux nombreuses viandes et trempant dans une sauce tomate. Je vous en ai proposé une version légèrement plus « gastronomique » ici si vous voulez tester!

2318467094_ae247acf92_z

Photo Nelson Alexandre Rocha @Flickr

Côté sucré

Des pâtisseries aux œufs


Les habitants de Porto sont de gros consommateurs de pasteis de nata, des petites tartes à la crème originaires de Lisbonne. Ce n’est pas exactement d’ici mais populaire dans tout le Portugal, et tellement bon…
Les caramujo sont des pâtisseries composées de pâte feuilletée en forme de coquillage fourrées d’une sorte de crème anglaise et recouverte de sucre glace qu’on retrouve dans de nombreuses viennoiseries. A Porto, beaucoup de pâtisseries proposent aussi des éclairs avec un choix de parfums impressionnants, beaucoup plus large qu’en France!
Le arroz doce est une variante du riz au lait, avec plus d’œufs et de la cannelle, bref délicieux. Enfin, les Doces conventuais sont des petits gâteaux aux amandes très sucrés.

Des desserts au fromage


Goutez la Queijadinha ou les Queijadas de Sintra, un dessert préparé en croûte avec du sucre, du fromage et de la cannelle moulue, ou le Requeijão com doce de abóbora, de la ricotta avec de la confiture de potiron, qui convient pour le petit déjeuner comme pour le dessert.

Que boire à porto?

Du porto


Sans blague… De l’autre côté du douro, que vous pouvez traverser à pieds avec une vue magnifique sur le pont Dom Luis, toutes les grandes maison de Porto ont leur visite guidée. Vous visitez des caves, découvrez la fabrication du porto, dégustez à la fin et vous pouvez bien sûr acheter ce qui vous a plu!

Du vinho verde


Typiquement portugais, c’est une sorte de vin blanc très frais et très agréable.

Que ramener de Porto? (À des amis morfales)

Du fromage


Du Queijo da Serra da Estrela : un des meilleurs fromages du Portugal, fort et coulant quand il est jeune.

De la charcuterie


Du Presunto (grand jambon cru, soit le Bísaro du nord ou le Porco Preto du sud), du paio, du salpico, du chourico.

Des sardines


Dans des jolies boites au look authentique

Du porto

of course

Un livre de cuisine de Chakall


Pour celles que le portugais n’effraie pas, c’est une sorte de Jamie Oliver de là-bas! Il a plusieurs restaurants au Portugal et a écrit de nombreux livres plus appétissants les uns que les autres qui rajeunissent la cuisine portugaise.

Cozinha De Chakall. Receitas Rapidas Para O Bom Humor (Em Portuguese do Brasil)

Des boites de pâtisseries


Pasteis de nata, pastéis de feijão, areias brancas et bien d’autres se vendent sous forme de boîtes de 6 ou 12, qui supportent le voyage et se conservent 2 à 3 semaines.

Des olives ou de l’huile d’olive portugaise


Il n’y a pas que les français et les italiens qui ont de bonnes olives!

9134237580_696f7b3e8d_z

Photo Daniel70mi Falciola @Flickr

Sirop de rhubarbe

Entre la rhubarbe et moi c’est une histoire compliquée. À priori je pense que l’on peut dire simplement que je n’aime pas ça, n’étant pas amatrice de saveurs trop acides et de textures filandreuses.

Mais j’aime beaucoup la jolie couleur de cette plante, et j’en ai qui pousse à foison dans mon jardin, ce qui me motive à apprendre à l’aimer!

sirop-rhubarbe

Quand j’ai vu qu’il était possible d’en faire un sirop, je me suis dit que c’était une excellente idée, le côté sucré du sirop compensant l’acidité de la rhubarbe !

Au final c’est une réussite : un sirop tout doux que l’on peut boire sans plisser les yeux, une jolie couleur qui donne une touche féminine à tous les cocktails !

P.S. : Si comme moi vous aimez les sirops frais et légers, ce sirop de concombre devrait vous séduire aussi!

sirop-rhubarbe-3

Sirop de rhubarbe

  • 500 g de tronçons de rhubarbe
  • 200 g de sucre
  • 50 cl d’eau

Faites bouillir l’ensemble des ingrédients dans une casserole. Une fois ébullition atteinte, baissez le feu et laissez cuire très doucement pendant 15 minutes. Filtrez et versez dans une bouteille préalablement stérilisée.

sirop-rhubarbe-2

Poivrons marinés aux herbes de Provence

Les légumes d’été tels que la tomate, le poivron et l’aubergine ont tendance à faire partie de notre cuisine tout au long de l’année grâce à la facilité que nous avons à nous les procurer, mais il ne faut pas oublier que ce sont des légumes du soleil, et que leur période de consommation est maintenant ! Sans me considérer parfaite ni devenir moralisatrice, j’essaie de plus en plus d’éviter de manger ces légumes pourtant délicieux l’hiver, pour me concentrer sur leur vraie période de maturité en culture locale ou au moins française !

 

poivrons-marines

Cela peut sembler frustrant au premier abord de se passer tout l’hiver de tomates fraîches, de courgettes ou de poivrons, si faciles à cuisiner et savoureux, mais maintenant que vient l’été, cela prend tous son sens : quel plaisir de redécouvrir ces produits après une longue absence, alors qu’ils sont au top de leur goût et accessibles niveau prix même en achetant français!

On redécouvre le plaisir de vraies recettes d’été, du soleil, et on les mange vraiment au soleil (du moins quand il pointe le bout de de son nez)!

 Cette tartinade est un parfait exemple de préparation à réserver au apéritifs estivaux : le poivron est presque le seul ingrédient, mais s’il est  bien mûr et goûteux, vous allez vous régaler !
P.S. : Si vous cherchez une recette pour utiliser ces poivrons marinés, ils seront parfaits dans ces wraps.

 poivrons-marines-2

Poivrons marinés aux herbes de Provence

  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron jaune
  • 1 poivron vert
  • 20 cl d’huile d’olive
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • 1 gousse d’ail hachée
  • Sel, poivre

Sur une plaque antiadhésive, disposez vos 3 poivrons coupés en 2, face bombée vers le haut et mettez-les dans le four en position grill.
Laissez-les jusqu’à ce que la peau noircisse bien soit 30 minutes environ.
Sortez-les alors du four et mettez les dans un saladier que vous filmerez.
Laissez-les tiédir, et pelez-les.
La peau s’en va très facilement si ils ont été bien enfermés.
Détaillez-les en fines lanières.
Dans un bocal, empilez les poivrons (les trois couleurs mélangées), mettez la housse d’ail hachée, couvrez d’huile d’olive, parsemez de basilic haché, un tour de moulin à poivre et une pincée de fleur de sel, et recommencez les couches. Assurez vous que l’huile couvre parfaitement les poivrons, et cela aussi au fur et à mesure que vous les utiliserez car c’est ce qui permet de les conserver.
Placez au réfrigérateur.

poivrons-marines-3