Tourte Fish’n chips

Aujourd’hui je vous propose de revisiter un classique de la cuisine anglaise à ma façon : le fish and chips.

fish-n-chips-tourte-4

Je vous l’avais déjà proposé en version traditionnelle avec une petite sauce tartare par ici… Mais comme j’adore cette spécialité, je n’ai pas pu m’empêcher de réfléchir à une autre manière de vous la faire découvrir! Comme j’ai tendance à penser que tout est meilleur dans une tourte (ou couvert de Nutella, mais ici ça ne d’y prête pas trop), j’ai choisi de mettre ce must de la gastronomie anglaise entre deux pâtes brisées!

fish-n-chips-tourte

Cette recette demande un peu d’anticipation car on met dans la tourte des pommes de terre déjà cuites. En dehors de ça, c’est très rapide à préparer : du poisson pané, des pommes de terre, des mushy peas, un peu de sauce tartare et c’est parti!

Je fais une sauce tartare rapide à base de mayonnaise toute prête, mais si vous préférez acheter de la sauce tartare en pot vous gagnerez encore du temps!

fish-n-chips-tourte-3

Tourte Fish’n chips

Pour 4 /6 personnes

  • 250 g de cabillaud pané
  • 200 g d petits pois surgelés
  • 2 c. à s. de crème épaisse
  • 300 g de pommes de terre
  • 2 pâtes brisées
  • 4 c. à s. de sauce tartare
  • Sel, poivre

Faites la sauce tartare maison en mélangeant la mayonnaise, le jus de citron, les câpres grossièrement hachées, les cornichons émincés.

Faites cuire les poissons panés à la poêle jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Réservez.

Nettoyez les pommes de terre, coupez-les en grosses frites façon potatoes. Déposez les dans un plat et versez dessus une cuiller à soupe d’huile, melangez pour que l’huile enrobe bien les pommes de terre. Enfournez pour 30 mn à 200°C en retournant régulièrement les pommes de terre pour qu’elles dorent de tous les côtés. Réservez.

Faîtes cuire les petits pois 3 minutes environ dans de l’eau bouillante.
Égouttez et mixez grossièrement avec la crème épaisse, le sel et le poivre.

Préchauffez le four à 180°C.

Étalez une pâte dans un plat à bords hauts. Déposez les pommes de terre, puis le poisson coupé en gros morceaux, les mushy peas, et couvrez avec la sauce tartare. Tassez, couvrez avec la deuxième pâte et faire un trou au centre.

Enfournez pour 25 minutes.

Avec cette recette je participe au défi cuisine du mois d’avril organisé par Recettes de Cuisine http://recettes.de/defi-poissons qui est lancé du 1 er au 30 avril 2016.

fish-n-chips-tourte-2

Boulettes au chou rouge et au paprika

Les boulettes font partie de mes recettes favorites à base de viande : elles offrent un terrain créatif très large, et se déclinent facilement avec tout et n’importe quoi ce qui en fait un super plat vide-placard!

La version que je vous propose aujourd’hui pourrait me venir d’une ancêtre polonaise : du paprika, du chou… Tout ce qu’il faut pour se réchauffer les soirs où il fait frisquet!

boulettes-chou-rouge

Mes grands-mères n’ont en réalité aucune origine polonaise, cette recette sort juste de mon esprit tordu affamé… Et le résultat est à la hauteur ! Ces boulettes accompagneront parfaitement du riz ou des pâtes.

boulettes-chou-rouge-3

Boulettes au chou rouge et au paprika

Pour 16 boulettes

  • 85 g de chou rouge en lanières
  • 1 oignon rouge émincé
  • 1 c. à .c de paprika
  • 1 pincée d’ail en poudre
  • 1 pincée d’oignon en poudre
  • 350 g de mélange haché bœuf porc
  • 1 c. à s. de persil frais haché
  • 1 œuf
  • 50 g de chapelure
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • Sel, poivre

Pour la sauce tomate

  • 1 boîte 400 g de pulpe de tomate
  • 1/2 c. à c. de paprika
  • 1 pincée d’ail semoule
  • 1/2 c. à c. sucre en poudre
  • 10 cl d’eau
  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique
  • Sel poivre

Nettoyez le chou et coupez-le en lanières. Faites bouillir 1 litre d’eau et faites cuire le chou 15 minutes environ puis égouttez-le et réservez.

Mélangez le paprika, la poudre d’ail, d’oignon, le sel, le poivre, l’oignon rouge émincé, la viande hachée,  l’œuf, la chapelure, le persil et le chou rouge.

Mélangez avec une fourchette ou pétrissez avec vos mains propres jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien mélangés.

Formez des boules et posez les dans un plat à gratin.

Préchauffez le four à 200°C.
Enfournez les boulettes pour 25 minutes.

Pendant ce temps, Réalisez la sauce tomate en mélangeant tous els ingrédients dans un saladier.

A 25 minutes de cuisson, sortez le plat du four. Versez dessus le mélange de sauce tomate.

Baissez le four a 180°C et laissez cuire pendant 30 minutes jusqu’à ce que les boulettes soient cuites.  Servez avec un filet de vinaigre balsamique, et saupoudré de paprika supplémentaire.

boulettes-chou-rouge-2

Source d’inspiration :
http://toriavey.com/toris-kitchen/2010/05/shiksa-unstuffed-cabbage/

Hachis au brocoli et curcuma

Le hachis parmentier fait partie de mes plats de grand-mère préférés !
C’est un plat qui me plaît car il est facile à réaliser, il se décline facilement avec des viandes et légumes variés et à condition de charger la dose de verdure, ce n’est pas forcément trop lourd!

hachis-brocoli-curcuma-2

Aujourd’hui je vais vous faire découvrir une de mes variantes favorites : la pomme de terre est mélangée avec du brocoli, ce qui rend l’ensemble beaucoup plus léger tout en gardant le côté savoureux d’une purée traditionnelle! Le curcuma, un aliment star bourré de bonnes choses, achève de parfaire cette recette afin de vous déculpabiliser totalement !

hachis-brocoli-curcuma-3

P.S. : En tant que folle de livres de cuisine, je ne résiste pas à l’idée de vous faire découvrir celui-ci, entièrement dédié au hachis parmentier sous toute ses formes :

Hachis au brocoli et curcuma

Pour 2 personnes

  • 300 g de steak haché
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 1 c. à s. d’huile
  • 300 g de pommes de terre
  • 300 g de fleurettes de brocoli
  • 1 c. à s. d’arôme saveur
  • 1 c. à c. de curcuma
  • 1 c. à s. de persil
  • 1 c. à c. d’ail séché
  • 125 g de sauce tomate cuisinée
  • 2 c. à  s. de mozzarella râpée
  • 2 c. à s. de chapelure

Faites cuire les pommes de terre épluchées et coupées en dés et le brocoli en fleurettes, départ eau froide, laissez mijoter pendant 20 minutes à couvert à compter de l’ébullition .
Égouttez, écrasez au presse-purée, ajoutez l’arôme saveur, l’ail, le persil.
Mixez grossièrement les carottes et l’oignon épluché, faites revenir 7 minutes dans une poêle avec un peu de matière grasse, puis ajoutez le steak émietté. Prolongez de 4 minutes, puis ajoutez la sauce et prolongez encore de 2 minutes.
Déposez dans un plat, couvrez avec la purée de pommes de terre, saupoudrez de chapelure, de mozzarella et d’ail séché.
Préchauffez four à 180°C et faites cuire 10 minutes jusqu’à ce que la mozzarella soit fondue et la chapelure dorée.

hachis-brocoli-curcuma

Soupe à l’ail et aux herbes

Si je vous parle de soupe à l’ail, ça vous effraie? Vous vous imaginez déjà avec l’haleine d’un yack mort depuis 3 jours faisandé au soleil, et vous avez sûrement raison!

Le souci c’est que l’ail c’est tellement bon que je n’arrive pas à y résister, sans compter qu’il est plein de bienfaits pour la santé! La solution ? Vous assurer que votre moitié boira autant de soupe que vous, il paraît que si tout le monde en mange personne ne remarque l’haleine inconvenante des autres! Choisissez de l’ail blanc, rose ou même de l’ail d’Arleux si vous en trouvez.

soupe-ail

Cette soupe riche en ail mais aussi en pommes de terre est super onctueuse, c’est un régal digne des recettes de grand mères à apprécier le dimanche soir!
Pour un bonheur à l’état pur, servez avec des croûtons et des œufs pochés dessus!

soupe-ail-3

Soupe à l’ail et aux herbes

Pour 6 personnes

  • 4 grosses têtes d’ail
  • 1 oignon
  • 2 échalotes
  • 1 kg de pommes de terre
  • 2 c. à s. de thym séché
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 2 litres d’eau
  • 12 cl de crème fraîche

Épluchez quatre têtes d’ail dégermées.

Épluchez un gros oignon, et deux échalotes.

Épluchez les pommes de terre et coupez-les en gros cubes.
Dans 5 cl d’huile d’olive, faites suer les gousses d’ail, ensuite l’oignon et les échalotes, sans coloration.
Ajoutez les pommes de terre.
Ajoutez un cube de bouillon de volaille et le thym.
Mélangez et mouillez avec deux litres d’eau.
Cuire en mijotant à mi-couvert.
Après 30 minutes de cuisson lente, mixez finement et ajouter 12 cl de crème liquide.

Rectifiez l’assaisonnement avec sel et du poivre.

soupe-ail-2

Source d’inspiration :
http://chefsimon.lemonde.fr/marques/chef-simon/recettes/soupe-a-l-ail–4

Résultats du jeu concours

Mon dernier jeu concours pour remporter un joli coffret de produits culinaires est fini, merci à tou(te)s ceux et celles qui ont participé ^^! Pour déterminer le ou la gagnante, j’ai utilisé le site random.org, et le résultat est tombé!

C’est Mimimarie la gagnante de ce jeu! Bravo à toi et j’espère que ce cadeau te plaira! Envoie moi vite ton adresse complète par mail à contact@notparisienne.fr pour que je puisse te l’envoyer! Pour les autres, ne soyez pas trop déçu(e)s, le prochain jeu arrive très bientôt et aura un thème d’actualité ^^ Je ne vous en dis pas plus pour le moment je garde le suspense!

Alors à bientôt !!

Cookies au Nutella

Aujourd’hui, je vous propose des petits cookies rapides à faire et ultra bons à base d’un des ingrédients les plus diabolisés de notre époque : le Nutella!

On le sait tous, l’huile de palme c’est mal, et le Nutella c’est donc le mal enrobé de noisettes et de chocolat pour nous séduire !

via GIPHY

Mais au final, savons-nous tous vraiment le pourquoi du comment ? SI vous voulez vous renseigner sur le sujet pour vous faire votre avis sans tomber dans la diabolisation, je trouve cet article très clair et bien fait.

Si vous voulez en tout cas consommer une pâte sans huile de palme, il vous faudra vous tourner vers d’autres marques, disponible en boutique bio ou pas… Casino a une très bonne recette sans huile de palme par exemple nommée Noisette, vendue à un prix très correct!

Mon homme l’aime beaucoup, c’est donc celle qu’on a adoptée pour ses tartines… Quand à moi, je n’arrive pas à trouver le même plaisir qu’avec le Nutella, quelle que soit la marque testée! Je pense que ça vient du fait que j’aime les noisettes plus que le chocolat, et dans les autres marques j’ai l’impression de ne pas les sentir!

cookies-nutella-2

Au final, je préfère encore substituer le Nutella par du praliné à tartiner ou de la purée de noisettes!

Puis-je dire que je vais abandonner à 100% le Nutella pour autant? Non, je pense en être incapable !

Mais si je remplace une grande partie de ma consommation par d’autres produits plus responsables je limite déjà mon impact, dans l’attente que Nutella trouve la solution pour devenir un produit respectable !

cookies-nutella-3

P.S. : Si comme moi vous aimez le Nutella malgré tout, tentez ce banana bread aux spirales de Nutella!

Cookies au Nutella

Pour 12 cookies

  • 75 g de farine
  • 1 gros oeuf
  • 300 g de Nutella ou autre pâte à tartiner
  • 1 c. à c. de baking powder

Préchauffez le four  à 180°C.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients. Mélangez avec une cuiller en bois jusqu’à ce que les ingrédients soient parfaitement mélangés.

Formez 12 petite boules avec la pâtes que vous déposerez sur du papier sulfurisé, en les espaçant au maximum car la pâte va s’étaler. Enfournez pour environ 10 minutes. Laissez les cookies refroidir 10 minutes avant de les retirer du papier et de les manger.

cookies-nutella

Source d’inspiration :
http://kirbiecravings.com/2014/05/4-ingredient-chewy-nutella-cookies.html

Spécialité d’Angleterre : pigs in blanket

Voilà un moment que je voulais tester cette institution que sont les pigs in blanket. Avant de m’y mettre, il m’a fallu décider si j’allais me pencher sur la version anglaise ou américaine de ce snack! En effet, « pigs on blanket » signifie en Angleterre des saucisses enroulées dans du lard, tandis qu’aux Etats-Unis, les « pigs on a blanket » sont enroulées dans de la pâte feuilletée !

 J’ai choisi de me lancer dans la version anglaise au bacon, ce n’est que partie remise pour la version américaine !
pigs-in-blanket

J’ai utilisé des chipolatas de bonne qualité pour donner un maximum de saveur à cette recette toute simple, et j’ai réalisé des formats « demi saucisse », car je les ai servies lors d’un brunch. Vous pouvez facilement couper de plus petites portions pour en faire un snack apéro si vous préférez! Le résultat était vraiment parfait : crousti-moelleux, la juste dose de gras et de sucre, j’ai été bluffée par la manière dont des ingrédients tout simples se subliment les uns les autres dans cette recette!

pigs-in-blanket-2

P.S. : Pour un menu en provenance d’Angleterre, prévoyez aussi cette  recette de baked beans!

Pigs in blanket

Pour 6 petites saucisses

    • 6 tranches de bacon
    • 1 pincée de sauge
    • 1 pincée de thym
    • 1 pincée de Romarin
    • 3 chipolata
    • 2 c. à s.  Worcestershire sauce
    • 2 c. à c. de miel liquide

Préchauffez le four à 180 ° C.

Formez 6 petites chipolatas avec les 3, en appuyant au centre puis en tournant la chipolata pour venir resserrer le boyau avant de couper.

Mettez le bacon sur une planche et passez le côté tranchant de votre couteau le long de la longueur de la tranche de bacon pour l’étirer – cela va le rendre encore plus croustillant.

 Saupoudrez le bacon avec les herbes, puis placez une saucisse à une extrémité et roulez le bacon autour jusqu’à ce qu’il soit totalement enveloppé. Mettez dans un plat allant au four et répétez jusqu’à ce qu’ils soient tous faits.

Mettez à cuire pendant 30 minutes jusqu’à ce que l’ensemble soit doré et bien cuit.

 Grattez le fond du plat, tout en laissant les saucisses dedans,  puis ajouter la sauce Worcestershire et secouez le plat, en essayant de décoller les sucs du fond du plat. Retournez les saucisses.

Versez le miel sur les saucisses et remettrez ensuite au four 10 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit caramélisé. Mélangez au fur et à mesure pour que les saucisses restent napées de miel. Servez immédiatement.

pigs-in-blanket-3

Source d’inspiration :
http://www.jamieoliver.com/recipes/pork-recipes/pigs-in-blankets/#cHCvQSQ6COUYOf25.99

Spécialité italienne : pizza napoletana

La pizza napolitaine est un classique de la cuisine italienne. Quand je me choisis une pizza, que ce soit au restaurant ou à la maison, j’ai tendance à choisir les plus remplies en fromage, en viande ou en charcuterie. Inutile donc de préciser que mon choix ne se porte jamais sur la pizza napolitaine, parfait exemple de la simplicité de la cuisine italienne !

Mais à force d’apprécier la saveur des produits frais en Italie, je me suis dit qu’en réalité, à condition d’avoir de bonnes tomates, du basilic frais et de la mozzarella de qualité, cette pizza devait être super bonne!

Je me suis donc mise en quête d’ingrédients presque aussi bons qu’en Italie, condition sine qua none pour réussir cette recette.

J’ai trouvé des tomates bien mûres, de la sauce tomate et de la mozzarella di buffala de top niveau dans une épicerie italienne, j’ai réalisé la pâte moi-même et j’ai été conquise par le résultat : un concentré de saveurs italiennes et de soleil dans mon assiette, pour assez peu de préparation finalement !

pizza-napolitaine

La garniture d’une pizza napolitaine doit comporter les ingrédients suivants répartis sur la pâte dans un mouvement en spirale : des quartiers de tomate fraîche, de l’origan, de l’ail, des tranches de mozzarella di bufala, des feuilles de basilic frais, un filet d’huile d’olive extra-vierge et du sel.

Certaines recettes contiennent des anchois tandis que d’autres non, j’ai choisi de les mettre mais vous êtes libres de les enlever si vous n’aimez pas ça!

La pâte est faite exclusivement avec de la farine, de l’eau, le sel et la levure, conformément à la recette traditionnelle.

SI vous voulez poursuivre votre découverte de la vraie cuisine italienne, voici une petite sélection de livres que j’avais réalisée il y a quelques temps. Ces derniers temps  tout le monde s’arrache les livres de la série « simplissime », il en existe un spécial pizzas :

pizza-napolitaine-2

P.S. : Si vous aimez la pizza, découvrez également cette pizza chèvre, miel et noix.

Pizza napolitaine

Pour la pâte à pizza

  • 180 g de farine
  • 5 g de sel
  • 6 g de levure de boulanger sèche ou 18 g de levure fraiche
  • 12,5 cl d’eau

Pour la garniture

  • 100 g de purée de tomate fraîche
  • 2 tomates
  • 1 boule de mozzarella
  • 12 feuilles de basilic
  • 4 anchois
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à s. d’origan
  • 2 cl d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Dissolvez la levure dans de l’eau tiède. Ajoutez la farine, le sel et pétrissez jusqu’à obtenir une pâte molle. Formez  une boule de pâte, couvrez avec un linge humide, laissez lever pendant au moins six heures, puis étalez la pâte avec vos mains et non avec un rouleau à pâtisserie.

Préchauffer le four à 210 °C.

Lavez les tomates puis taillez-les en rondelles. Taillez de la même manière la boule de mozzarella.
Pelez la gousse d’ail, dégermez-la puis hachez finement.
Lavez le basilic, séchez-le et ciselez-le finement. Sur le fond de pâte, répartissez la sauce tomate puis les rondelles de tomates. Parsemez le tout d’ail haché, puis versez un filet d’huile d’olive. Salez et poivrez. Ajoutez ensuite les tranches de mozzarella ainsi que les anchois et finissez par le basilic. Enfournez durant 15 min. A la sortie du four, agrémentez la pizza de quelques feuilles d’origan avant de la déguster.

pizza-napolitaine-3

Sources d’inspiration :
http://www.buttalapasta.it/articolo/pizza-napoletana-ingredienti-e-ricetta-originale/29993/
https://www.atelierdeschefs.fr/fr/recette/23069-pizza-napolitaine.php

Curry de chayotte et patate douce

Connaissez-vous la chayotte ? Si vous suivez assidûment mon blog vous avez déjà dû en entendre parler ici, sinon voici une petite leçon de rattrapage.
La chayotte est une cucurbitacée qui se cultive en climats chauds, on l’appelle aussi chouchou ou christophine, c’est très bon et de plus en plus facile à trouver, en épicerie asiatique ou même en supermarché au rayon fruits et légumes exotiques !

curry-patate-douce-chayotte-2

Cette fois-ci, c’est en curry que je vous propose de la découvrir. La chayotte a une texture à mi-chemin entre la courge et la courgette, c’est un légume assez aqueux mais qui se tient quand même pas trop mal en cuisson, bref elle est parfaite pour ce type de plat!

Cela vous permet d’obtenir une très bonne recette végétarienne, et avec cet ingrédient secret, vous avez ce qu’il vous faut pour intriguer vos convives et leur faire oublier l’absence de viande!

curry-patate-douce-chayotte-3

P.S. : Si vous voulez découvrir plein de manières de cuisiner le curry sans difficulté, découvrez ce petit livre très simple :

Curry de chayotte et patate douce

Pour 6 personnes

  • 1 petit oignon jaune
  • 1 c. à s. d’huile végétale
  • 3 gousses d’ail
  • 1/3 c. à c. de cannelle
  • 1/3 c. à c. curcuma
  • 1/3 c. à c. cumin
  • 1/2 c. à c. de coriandre
  • 2 clou de girofle
  • 1 c. à c. de curry noir
  • 1/3 c. à c.  de gingembre
  • 80 cl d’eau
  • 400 g de pulpe de tomates en boite
  • 1 grande patate douce
  • 2 chayottes
  • 15 g de crème de coco
  • 600 g de riz complet rouge
  • Sel

Épluchez les chayottes et la patate douce et coupez les en gros dés.

Dans une grande poêle profonde, chauffez l’huile végétale et un petit oignon jaune émincé. Laissez ramollir pendant 3-4 minutes. Hachez l’ail et le piment et les épices.

Ensuite, ajouter l’ail, le piment, les épices. Remuez et laisser les épices se mêler avec les oignons pendant plusieurs minutes.

Ajouter presque tous les autres ingrédients dans la casserole : la boîte de tomates, la crème de noix de coco, les chayottes, la patate douce. Ajoutez l’eau et couvrez.

Monter 10 minutes à ébullition. Retirez le couvercle, prolongez de 20 minutes. Baissez le feu et prolongez de 25 minutes la cuisson en surveillant.  Faites chauffer le riz en parallèle. Rectifiez l’assaisonnement et remettez des épices si besoin.

À la dernière minute avant de servir, ajouter une cuiller à soupe de crème fraîche. Servez sur le riz.

curry-patate-douce-chayotte