Tourte poulet, champignons et estragon

Avec l’hiver qui n’en finit pas de se terminer, c’est bien simple, je n’ai envie de rien. Entendons-nous bien, je n’ai envie de rien faire. Pas le courage de faire le ménage, le jardinage et encore plus inimaginable de faire du sport! Par contre du côté de l’assiette, c’est le contraire, j’ai envie de tout! Mais surtout de ce qui réchauffe, ce qui tient au corps, ce qui aide à faire du lard. Vous l’aurez compris, je suis une fan de plats roboratifs au fromage, à la viande, couverts de pâte feuilletée ou de pommes de terre, et le plat ci-dessous va amplement combler vos besoins de réconfort!

tourte-poulet-champignon-estragon

J’ai réalisé la dorure avec du lait en poudre, c’est une astuce que j’ai découverte grâce à Régilait. Le résultat est proche de celui obtenu avec un œuf, mais cette méthode évite de casser un œuf qu’on n’utilisera pas en entier, et le lait en poudre permet de réaliser la quantité précise dont vous avez besoin!

tourte-poulet-champignon-estragon-3

 

Avec cette recette, je participe au défi « recettes de grand-mères » du site recettes.de :
P.S. : Si cette tourte vous plait, continuez avec celle-ci, à la saucisse de Morteau, un régal !

Tourte poulet, champignons et romarin

  • 2 pâtes brisées
  • 400 g de pommes de terre
  • 400 g de blancs de poulet
  • 400 g de champignons de Paris
  • 2 c. à s. de persil haché
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c. à s. d’estragon
  • 2 œufs
  • 5 cl de bouillon de volaille
  • 30 g de beurre

Pour la dorure

  • 1 cs de lait en poudre
  • 3 c. à s. d’eau

Faites cuire les pommes de terre. Faites cuire les blancs de poulet à la poêle avec un peu de matière grasse, du sel et du poivre. Effilochez le poulet cuit et épluchez les pommes de terre et coupez-les en rondelles. Réservez.

Étalez une des deux pâtes dans un plat à bords hauts.

Préchauffez le four à 180°C.

Faîtes sauter les champignons 10 minutes à la poêle avec du sel, le beurre, le persil, l’ail et l’estragon.

Mélangez la crème avec le bouillon, les œufs, salez et poivrez.

Remplissez le plat avec le poulet, les pommes de terre et mes champignons puis versez le mélange à la crème.

Couvrez avec la deuxième pâte, pincez les bords et dessinez des striures avec la pointe d’un couteau Faites quelques trous pour que la vapeur puisse s’échapper.

Dans un petit bol, mélangez l’eau le lait en poudre. Badigeonnez sur la tourte puis enfournez la pour 50 minutes.

tourte-poulet-champignon-estragon-2

Spécialité indienne : Dahl de lentilles corail

Ce jour est à noter dans vos agendas : c’est ma troisième recette de plat complet végétarien postée sur le blog en un an d’existence! Je n’ai rien contre les recettes végétariennes en général, il y en a même qui me tentent beaucoup, mais je ne peux pas m’empêcher de me dire que ça serait meilleur avec un peu de bœuf, que voulez-vous, on ne se refait pas…

 

dahl-vegetarien-lentilles-corail-3

Cette fois j’ai décidé de prendre le risque et j’avoue que j’ai été bluffée : ce plat a énormément de goût, une texture bien consistante et au final je ne suis pas du tout restée sur ma faim! Testez vite si vous êtes des dubitatifs de la cuisine végétarienne. Vous serez surpris, oui oui!

 dahl-vegetarien-lentilles-corail-2
Avec cette recette, je participe au très joli concours de Food Addict : « Mon plat végétarien préféré »
logo concours

Dahl de lentilles corail

  • 3 c. à s. de ghee ou d’huile végétale
  • 2 petits oignons rouges grossièrement hachés
  • 1 c. à c. de graines de moutarde
  • 1 c. à c. de graines de cumin
  • 1/2 c. à c. de curcuma
  • 1/4 c. à c. de poudre de chili
  • 1 pincée de cardamome
  • 3 piments rouges séchés et hachés
  • 8 gousses d’ail hachées
  • 2 cm de racine de gingembre hachée
  • 300 g de lentilles corail
  • 4 tomates moyennes hachées grossièrement
  • 75 cl d’eau
  • 20 cl de lait de noix de coco
  • Jus d’1 citron vert
  • 1 c. à c. de sel
  • Quelques touches de poivre
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
  • 50 g de noix de cajou grillées

    Émincez les oignons, l’ail et la racine de gingembre.

    Chauffez le ghee à feu moyen et ajoutez les épices et l’oignon en remuant constamment pendant environ cinq minutes.

    Ajoutez l’ail et le gingembre et cuire pendant encore une ou deux minutes.
    Ensuite, ajoutez les lentilles, les tomates et les liquides. Salez et poivrez.

    Montez le feu à moyen-élevé et en remuant sans cesse, jusqu’à ce que tout le liquide soit absorbé, environ 15 à 20 minutes.

    Garnissez de noix de cajou grillées et de coriandre. Servez chaud avec du riz, des naan ou un petit pain croustillant.

     dahl-vegetarien-lentilles-corail
  • Source d’inspiration :
    http://joannagoddard.blogspot.fr/2014/01/the-best-south-indian-dahl.html?m=1

Soupe de pois cassés au Vieux-Lille et lard fumé

Le printemps est presque là, pourtant le beau temps tarde à se montrer par chez nous… Je ne pouvais pas finir l’hiver sans vous proposer une petite recette de famille, qui a bercé mon enfance et me fait saliver rien qu’à y penser : la soupe de pois cassés. J’ai aujourd’hui choisi de la revisiter pour la moderniser un peu, et j’en ai profité pour lui donner quelques accents du nord en l’accompagnant d’un fromage bien de chez nous : le Vieux-Lille. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un fromage orange à pâte molle au goût plutôt prononcé. Ceux qui n’en trouveraient pas peuvent le remplacer par du maroilles, qui s’en rapproche pas mal.
soupe-pois-casses-vieux-lille-3
Personnellement je ne fais pas tremper mes pois cassés la veille, je ne suis pas assez organisée pour ça Si vous y pensez, n’hésitez pas à le faire, il parait que cela améliore encore la texture de la soupe, qui est pourtant déjà parfaite comme ça !
Avec cette recette, je participe au défi « recettes de grand-mères » du site recettes.de:
P.S. : Si vous aimez les soupes consistantes en guise de repas du soir, cette soupe aux lentilles corail et potiron devrait vous convaincre!
soupe-pois-casses-vieux-lille-2

Soupe de pois cassés au Vieux-Lille et lard fumé

Pour 4 bols

  • 1 gros oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 500 g de pois cassés
  • 1 c. à c. de paprika
  • 1 c. à c. de cumin
  • 1 c. à c. de coriandre
  • 1 litre d’eau
  • 1 cube de bouillon
  • 1 feuille de laurier
  • 50 g de poitrine fumée
  • 80 g de vieux Lille ou maroilles
  • 4 c. à s. de crème fraîche
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 1 c. à s. de miel liquide

Rincez les pois cassés.
Faites revenir l’oignon et l’ail dans une casserole avec une cuiller à soupe d’huile pendant 5 minutes.

Ajoutez les épices, prolongez de 5 minutes en remuant régulièrement.

Ajoutez les pois cassés, l’eau, le bouillon cube, la feuille de laurier, salez et couvrez.

Mettez à cuire pour 1 heure trente en vérifiant régulièrement que le mélange n’attache pas, et en retirant l’écume qui se forme à la surface.

Au bout d’une heure trente, vérifiez la cuisson, ajoutez le miel, le vinaigre, rectifiez l’assaisonnement et mixez.

Coupez le maroilles en tout petits dés. Émincez finement le lard.

Faites revenir le lard 5 minutes à la poêle sans matière grasse jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Réservez.

Servez en déposant sur chaque bol de soupe une cuiller de crème, des dés de vieux Lille et saupoudrez de lard grillé.

 

soupe-pois-casses-vieux-lille

Risotto à la Fourme d’Ambert

Je pense l’avoir déjà précisé par le passé, notamment ici ou ici, je suis une grande fan de risotto. Qu’ils soient à la viande, au poisson, aux fruits de mer ou même végétariens je ne me lasse pas de les décliner à toutes les sauces! 
On peut facilement être rebuté par la cuisson à priori fastidieuse du risotto, mais honnêtement ce n’est pas si terrible comparé au résultat obtenu… La fin (faim?) justifie les moyens!

Aujourd’hui je vous propose une variante que j’ai voulu tester avec un fromage que j’ai pas mal cuisiné (avec succès) sur ce blog : la fourme d’Ambert. Son goût se révèle vraiment en cuisson, ce risotto me l’a confirmé une fois de plus!

J’ai accompagné ce risotto d’un parmesan au noix qui complète parfaitement l’ensemble. Servez-le directement dessus ou à part pour que chacun puisse le doser à son goût!

 

risotto-fourme-ambert2

P.S. : Si vous aussi vous aimez la fourme, découvrez ce grilled-cheese d’urgence!

Risotto à la Fourme et chapelure de noix torréfiées

Pour 4 personnes
  • 320 g de riz à risotto
  • 1 oignon
  • 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 50 ml de vin blanc sec
  • 1,5 litre de bouillon de volaille
  • 160 g de Fourme d’Ambert
  • 50 g de Parmesan
  • 50 g de noix
  • 2 c. à s. de chapelure
  • 15 g de beurre
risotto-fourme-ambert3

Épluchez l’oignon et émincez-le finement. Mettez votre bouillon à chauffer. Quand il bout, baissez le feu au minimum.

Versez 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une sauteuse. Faites y revenir sans coloration les oignons pendant 5 minutes.

Ajoutez ensuite le riz et laissez-le cuire environ 1 minute en mélangeant. Il doit devenir nacré. Mouillez ensuite avec le vin blanc sec. Une fois le vin évaporé, ajoutez la première louche de bouillon, remuez et laissez le riz l’absorber avant de rajouter une nouvelle louche. Procédez ainsi jusqu’à ce que le riz soit cuit (comptez 18 minutes environ).
Pendant ce temps, faites revenir les noix 5 minutes dans une poêle très chaudes en remuant régulièrement.

Mixez le parmesan et les noix et servez ce mélange dans un petit bol à part.

Quand le risotto est cuit, enlevez du feu, ajoutez la Fourme coupée en dés et le beurre. Laissez reposer 5 minutes à couvert puis poivrez, mélangez à nouveau et servez tout chaud.

 

risotto-fourme-ambert

Tatin d’endives au maroilles

Je n’avais jamais pris le temps jusqu’à maintenant de me pencher sur la question des endives. J’en avais goûté une fois quand j’étais jeune, que j’avais trouvé très amères en salade, et j’étais restée sur cette idée d’un légume que je n’aime pas, ce qui est quand même assez exceptionnel car je suis une grande légumivore. Mais bon, les légumes de type « salade » ne sont dans tous les cas pas mes préférés, donc j’ai passé mon chemin sans chercher à comprendre.

Il y a quelques années, j’avais eu l’occasion de goûter un gratin d’endives au maroilles délicieux au restaurant et j’ai réalisé que ce légume pouvait être bon. Alors, j’ai tenté l’expérience en essayant d’en cuisiner moi-même mais j’ai du rater quelque chose dans l’histoire, car elles étaient une fois de plus amères, et totalement gorgées de liquide, c’était un ratage total. Malheureusement je n’avais pas de blog à cette époque, sinon j’aurais pu vous partager une photo de ce ratage mémorable.

Bref, j’ai à nouveau abandonné toute velléité à manger des endives, jusqu’au mois dernier. Je me suis dit que je ne pouvais pas rester en froid avec un légume, qui plus est un légume de mon coin, que je devrais régulièrement mettre à l’honneur sur mon blog pour le faire découvrir aux autres.

 tatin-endives-maroilles

Alors j’ai retroussé mes manches, acheté un paquet d’endives avec une moue dubitative, et j’ai testé quelques recettes. Et là, le déclic est arrivé. Je ne sais pas pourquoi j’ai eu autant de mal et comment j’ai pu rater mes endives par le passé, mais là, tout s’est bien passé. Pas d’amertume, un goût fin et subtil, un mariage parfait avec le maroilles, bref, me voilà absolument réconciliée avec ma némésis!

J’ai réalisé cette recette dans une poêle Tefal à manche amovible, ce qui m’a permis de la passer du gaz au four sans salir deux plats. Ma poêle n’étais pas très grande, je n’ai donc pas utilisé toute la pâte feuilletée et je dirais que c’était une petite tarte pour 4. Si vous avez un plat plus grand, ajoutez deux endives et un peu de fromage pour bien remplir toute la surface.

tatin-endives-maroilles-3

P.S. : Si vous aimez vous aussi les endives, testez ma lunchbox aux endives, gorgonzola et cranberries

Tatin d’endives au maroilles

Pour 4 personnes

  • 6 petites endives
  • 150 g de maroilles
  • 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre
  • 1 c. à c. de romarin frais effeuillé
  • 5 cl de jus de clémentine
  • 40 g de beurre
  • Sel, poivre

Nettoyez les endives, ôtez les feuilles abîmées.
Rincez-les rapidement puis séchez-les avec du papier absorbant.
Coupez les endives en deux dans le sens de la longueur.
Faîtes chauffer le beurre dans une grande poêle.
Déposez les endives dans la poêle côté bombé vers le haut.
Faîtes revenir dans la poêle les endives pendant 5 minutes environ. Ajoutez le jus de clémentines, le romarin effeuillé, du sel et du poivre et prolongez de 5 minutes. Retournez les endives et placez-les en étoile, salez et poivrez.
Déposez le maroilles en tranches puis la pâte feuilletée et repliez les bords vers l’intérieur.
Enfournez pendant 30 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

tatin-endives-maroilles-2

Cookies au beurre de cacahuète

Aujourd’hui je vous présente une recette que je ne pensais pas vous proposer un jour, car je ne consomme absolument pas de cacahuètes. Je ne suis pas allergique, mais j’ai beaucoup de mal avec le goût et l’odeur de cet aliment, surtout en version salée à l’apéritif. Mais bon, pour faire plaisir à quelqu’un de cher, j’ai choisi de me lancer quand même dans la réalisation de ces cookies, et je ni pas regretté! Ils ont eu un succès fou, ils on été engloutis en moins de deux et j’ai passé mon temps à promettre à tout le monde de partager la recette, ce que je m’empresse donc de faire!
J’ai moi même goûté ces cookies et j’avoue que sans être fan de cacahuètes, je les ai trouvés vraiment super bons, et comme en plus ils étaient rapides à faire, c’est une recette à garder précieusement!
cookies-beurre-cacahuete-3
La recette provient d’un blog que j’aime beaucoup et c’est pour moi l’occasion de vous inviter à aller le visiter au plus vite si vous ne le connaissez pas. Il s’agit du fabuleux blog de Mély, Fish Custard, un blog culinaire aux accents d’Outre-Manche et d’Outre-Atlantique, où les recettes sont toutes plus appétissantes les unes que les autres!
Voici donc sa version de la recette, que je n’ai pas modifiée à part pour ajuster aux quantités qu’il me fallait!
 cookies-beurre-cacahuete-2

 Cookies au beurre de cacahuète

Pour une quinzaine de cookies

  • 125 g de sucre blanc
  • 30 g de vergeoise
  • 185 g de beurre de cacahuète
  • 1 petit œuf
  • 1/2 c. à c. d’extrait de vanille

Préchauffez le four à 180°C après avoir sorti et tapissé la grille de papier cuisson.
Mélangez tous les ingrédients à l’aide d’une cuiller.
La pâte obtenue doit être collante mais manipulable à main facilement. Vous pouvez la réfrigérer quelques minutes pour aider au façonnage si besoin.
A l’aide d’une cuiller à soupe ou de vos mains, formez des boules de pâte et pressez légèrement le dessus avec une fourchette sans trop appuyer en faisant des striures.
Faites cuire à 180°C pendant 10-11 minutes jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés, en surveillant la cuisson. Ne vous inquiétez pas s’ils ont l’air mous, ils vont durcir en refroidissant, alors résistez à l’envie de les laisser cuire car 90 secondes de trop pourraient leur être fatales !
Laissez-les refroidir au moins 10 minutes avant de les poser sur une assiette pour la dégustation, ou conservez-les dans une boite hermétique.

 cookies-beurre-cacahuete
Source d’inspiration :

http://www.fishcustard.fr/archives/2014/10/22/30721238.html

Crème de butternut et carottes des sables au curry

Figurez-vous que jusqu’à très récemment, je n’avais jamais goûté de courge butternut. Pourtant j’adore la majorité des courges, il était donc facile de prévoir que celle-ci me plairait… Quand j’en ai reçu une dans un panier de fruits et légumes bio, j’étais donc ravie de cette occasion de me lancer! Le résultat a dépassé mes espérances : je pense que la courge butternut est en passe de devenir mon légume préféré de l’univers intergalactique, et vous risquez donc d’en découvrir à toutes les sauces sur mon blog à partir de maintenant!

 veloute--butternut-carotte-sable-2

J’ai tout d’abord voulu la tester en soupe, en m’inspirant d’une recette que j’avais trouvée superbe sur le blog « Un flo de bonnes choses« . C’est l’occasion pour moi de vous inviter vivement à aller découvrir ce très joli blog si vous ne le connaissez pas encore !

Sa version de la recette, avec du patidou, est ici.

Dans ma version, j’ai ajouté des carottes des sables, donc le goût très fin me ravit toujours. Vous pourrez les remplacer si vous n’en avez pas par des carottes normales, mais je vous invite à faire l’essai de cette variété, qui est vraiment extraordinaire!

P.S. : Si cette soupe vous plait, vous devriez adorer ma soupe de potiron aux lentilles corail!

veloute--butternut-carotte-sable-3

Crème de butternut et carottes des sables au curry

  • 1/2 courge butternut (le bas)
  • 400 g de carottes des sables
  • 1 c. à s. de curry en poudre
  • 1 oignon rouge
  • 2 gousses d’ail
  • 10 cl de crème liquide
  • 1 litre d’eau
  • 1 cube de bouillon de poule
  • 1 branche de romarin
  • 1 filet de bonne huile d’olive
  • Sel, poivre
Enlevez les pépins de la courge et creusez la courge à l’aide d’une cuillère parisienne, en faisant attention à ne pas percer la peau de la courge.

Ajoutez la chair au reste dans la casserole avec les carottes épluchées en rondelles, l’oignon, l’ail, le curry, l’eau et le bouillon. Faites cuire à feu moyen pendant 30 minutes, salez, poivrez et mixez finement.

Pendant ce temps, faites cuire la courge évidée à la vapeur ou au four durant 1/4 heure. Réserver.

Remplissez la courge avec la soupe. Ajoutez la crème, le romarin effeuillé, un filet d’huile d’olive, salez et poivrez et servez.

Lorsque la soupe sera bue, vous pourrez racler et manger le reste de courge.

 veloute--butternut-carotte-sable

Source d’inspiration :
http://unflodebonneschoses.fr/creme-de-patidou-curry-coco/

Spécialité russe : Boeuf Stroganov

Si le bœuf Stroganov (ou Stroganoff) est un plat ancien que tout le monde connait, c’est également un plat qui divise sur sa composition, car celui-ci a évolué de différents manières aux quatre coins du monde.
Son origine russe ne fait aucun doute, mais ce plat s’est ensuite diffusé en Europe, en Asie, aux état-unis, et chaque zone géographique a développé sa propre version du plat!
boeuf-stroganov-4
Si la recette historique comportait des cubes de bœuf, de la moutarde et un peu de crème aigre, en Europe de nombreuses variantes sont venues y ajouter des oignons, de la tomate et des pommes de terre, alors qu’en Asie il est servi avec du riz et sans la crème aigre.
Aux États-Unis, il a dérivé au niveau des cubes de bœuf, qui sont devenues des lamelles, et des champignons et oignons y ont été ajoutés. Là bas, il est généralement servi avec du riz ou des pâtes. C’est aujourd’hui le bœuf Stroganov façon américaine que je vous propose de découvrir, car je suis une grande amatrice de champignons, c’est donc cette version qui m’a immédiatement séduite!
boeuf-stroganov-3
Ne vous y trompez pas. ce plat façon grand-mère est simple à faire, peu coûteux, et incroyablement savoureux. C’est réellement une recette qu’il vous faut tester d’urgence et transmettre à vos enfants, petits enfants, en vous inventant un ancêtre russe si besoin!
Avec cette recette, je participe au défi « recettes de grand-mères » du site recettes.de:
 boeuf-stroganov-2
 P.S. : Pour continuer votre découverte de la cuisine russe, tentez les belyachi!

Boeuf Stroganov

Pour 4 personnes

  • 1 c. à s. d’huile
  • 15 g de beurre
  • 1 oignon finement émincé
  • 250 g de champignons
  • 500 g de bifteck coupé en gros dés ou lamelles
  • 7.5 cl de vin blanc
  • 12 cl de bouillon de bœuf
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c. à c. de moutarde à l’ancienne
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1/2 c. à c. de paprika
  • 20 cl de crème fleurette
  • 3 c. à c. de persil haché
  • Sel, poivre
 Chauffez l’huile et le beurre dans une poêle à fond épais et faites cuire l’oignons, l’ail et les champignons à feu moyen-doux pendant 7-10 minutes. Retirez et mettre de côté. Ajoutez le bifteck dans la même poêle et faites-le frire rapidement à feu vif pendant 3 à 5 minutes.

Ajoutez le vin blanc et poursuivez la cuisson jusqu’à ce que l’alcool soit évaporé, ajoutez alors le bouillon, la moutarde, le laurier, le paprika, le sel et le poivre. Raclez le fond de la poêle avec une spatule pour libérer tous les sucs, ils vont ajouter plus de saveur à la sauce. Faites revenir à la poêle pendant 3 minutes jusqu’à ce que tout soit bien chaud et que la crème fraîche bouillonne. Retirez du feu et ajoutez le persil et champignons. Mélangez et servez sur des pâtes ou du riz.

 

boeuf-stroganov