Samossas de thon en feuille de brick

Me revoilà avec une petite recette facile à réaliser en apéritif, en buffet dînatoire ou en apéritif pour le réveillon. Je me suis inspirée du blog Maman tambouille, mais comme je ne disposais pas d’une préparation toute faite au thon comme elle, j’ai inventé un mélange pour parfumer le thon! Et comme je ne suis pas douée de mes mains et très peu patiente, je ne me voyais pas former des bonbons et les fermer avec des feuilles de ciboulette, j’ai donc fait une forme plus classique de samossas. Mais si vous avez un peu plus de patience que moi, allez voir directement sur son blog, le rendu en forme de bonbon est vraiment très joli!
samossas-thon
Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon réveillon, et à vous donner rendez-vous en 2015 pour une année je l’espère aussi belle que 2014!
Avec cette recette, je participe au concours de Maman Tambouille en partenariat avec La Trinitaine.
100574911
 

Samossas de thon en feuille de brick

 
Pour 8  samossas:

  • 2 feuilles de brick
  • 2 œufs durs
  • 400 g de thon
  • 10 olives noires
  • 2 c. à s. de graines de sésame
  • 1 pincée de piment
  • 2 c. à s. de Philadelphia
  • le jus d’un demi citron
  • Sel, poivre

Faites cuire les œufs dans de l’eau bouillante pendant 7 minutes.

 Dans un bol, écrasez à la fourchette les œufs durs écalés et un peu refroidis. Ajoutez le thon et les autres ingrédients et mélangez.

Préchauffez le four à 190° C.

Coupez les feuilles de brick en quatre triangles. Déposez une cuiller à soupe de farce sur chaque morceau de brick.
Repliez la feuille pour former un samossa.

Posez les samossas sur une plaque de cuisson couverte de papier cuisson.

Enfournez pour 10-15 minutes environ jusqu’à ce que les samossas soient bien dorés.

Servez immédiatement

 samossas-thon-3
Source d’inspiration

http://mamantambouille.canalblog.com/archives/2014/08/01/30340370.html

Billes de fromage frais aux crackers et sésame

Si le réveillon de Noël est une ode à la nourriture, alors celui du nouvel an serait plutôt un ode à l’alcool. C’est vrai, souvent on n’a plus aussi faim, on est écœuré par le foie gras et on ne veut plus entre parler de bûche… Du coup soit on va dans une soirée organisée et on remet le couvert avec un peu moins d’enthousiasme qu’à Noël, soit on organise soi-même le réveillon et on tombe souvent dans le raisonnement suivant : fouyouyou, pas le courage de faire un menu à rallonge, et si je faisais un buffet dînatoire, ça suffira bien… Mais le buffet dînatoire n’est pas une sinécure. D’abord parce qu’on en prévoit toujours trop par peur de manquer, et parce que pour que ça soit sympa, il faut le la variété, beaucoup de variété, et les petits machins, c’est souvent proportionnellement très long à préparer! Enfin, il y a toujours le risque de ne pas grignoter assez et de finir ivre mort avant minuit!
Bref, si vous avez besoin d’une idée rapide pour préparer votre apéro de nouvel an, cette recette est faite pour vous. Trois ingrédients, 5 minutes de préparation montre en main, il n’y a plus qu’à s’y mettre! Le résultat est très bon, frais et se tient très bien. Pour profiter du coté croustillant des biscuits apéritifs, préparez cette recette pas trop à l’avance.
boules-sesame
Vous pouvez bien sûr varier les biscuits apéritifs et l’enrobage, avec de la ciboulette hachée, des herbes sèches, des graines de pavot…
Avec cette recette, je participe au concours de Maman Tambouille en partenariat avec La Trinitaine.
100574911

Billes de fromage frais aux crackers et sésame

Pour une quinzaine de boules
  • 160 g de fromage frais type Saint Morêt
  • 100 g de feuilletés apéro type flûtes au fromage
  • 10 g de graines de sésame

Mixez grossièrement  les feuilletés dans un robot. Ajoutez le fromage frais et mélangez à la fourchette.

 Dans une assiette creuse, versez des graines de sésame. Formez des boulettes puis roulez-les dans le sésame. Réservez au frais jusqu’au moment de servir.
 boules-sesame-2
Source d’inspiration :

http://mamantambouille.canalblog.com/archives/2014/10/19/30796949.html

Gâteau invisible pommes bananes

Saviez-vous que dans le temps les sapins de Noël étaient décorés avec des fruits de saison, notamment des pommes? Une année, la récolte fur tellement mauvaise qu’un verrier inventa les boules de Noël pour les remplacer… Ce qui n’est pas plus mal, les pommes sont bien trop bonnes pour qu’on les laisse moisir tout l’hiver sur un sapin! Personnellement je les préfère en gâteaux et tartes de toutes sortes, et je m’en donne à cœur joie durant l’automne et l’hiver…

 gateau-invisible-pomme-banane

Quand j’ai vu ce gâteau invisible aux pommes sur le très sympathique blog non identifié, j’ai été séduite. Le nom vient du fait qu’il y a (beaucoup) plus de fruits que de pâte, et il faut bien avouer que ce n’est pas pour me déplaire, car au final dans le gâteau aux pommes ce que j’aime c’est la pomme! Bah oui, vous n’allez pas me dire que dans la tartine de Nutella vous préférez le pain ou que vous préférez les croûtes dans la pizza… Ici c’est pareil!

 Je dois dire que ce gâteau frôle la perfection : d’abord parce qu’il est indéniablement très très bon. Ensuite parce qu’il est très facile à faire, et enfin, parce qu’il y a peu de pâte, donc de petites quantités d’ingrédients, qu’on a (presque) toujours dans ses placards sans faire de courses.
 Je pense que pour toutes ces raisons, ce gâteau deviendra une de mes références quand j’aurai des fruits à finir à l’avenir!
P.S. : Si vous aimez les gâteaux aux pommes, pensez à ma tarte tatin aux Werther’s !
  gateau-invisible-pomme-banane-3

Gâteau invisible pommes bananes

  • 90 g de cassonade
  • 100 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 13 cl de lait
  • 2 œufs
  • 60 g de beurre demi-sel (dont 30 g fondu)
  • 750 g de pommes
  • 2 bananes
  • Le zeste d’un citron

A l’aide d’un batteur électrique, battez les œufs avec 50 g de sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Rajoutez les zestes de citron.
Mélangez la farine et la levure chimique, et ajoutez-les au mélange précédent. Mélangez jusqu’à obtenir une consistance homogène, puis incorporez le lait et le beurre fondu petit à petit.

Préchauffez le four à 180 °C.
Pelez les pommes, coupez les en quartiers et épinez-les. Épluchez les bananes et coupez-les en rondelles.
Émincez finement les quartiers et ajoutez-les au fur et à mesure dans la pâte. Mélangez

Dans un moule rond et haut, étalez le reste de beurre (30 g) sur le fond et les bords, et saupoudrez de sucre restant (40 g). Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 50 minutes à une heure (disposez un papier d’aluminium si la surface du fondant devient trop dorée).
Laissez refroidir et démoulez lorsque le gâteau est encore tiède (pour éviter que le caramel durcisse).

gateau-invisible-pomme-banane-2

Source d’inspiration :

http://blognonidentifie.blogspot.fr/2014/10/gateau-invisible-la-pomme.html?m=1

7 bonnes raisons d’adorer l’hiver

4193013449_32ddabeee7_b
Photo par zigazou76 @Flickr

L’hiver, on a la goutte au nez perpétuelle, la gastro nous guette, notre peau est sèche et couperosée, et on se fait saigner aux quatre fromages par EDF sur la facture de chauffage, alors qu’on n’a déjà plus un rond avec la régul des impôts l’achat des cadeaux de Noël.

Mais, culinairement parlant, il faut avouer que la saison hivernale propose quelques (grasses) consolations.
2983822161_9cbd5fe819_b

1 – Le froid fait une excuse parfaite pour manger gras.

On s’inspire des oiseaux qui stockent des calories en picorant dans les boules de graisse, et on se prépare comme si on allait hiberner en s’empiffrant constamment. Heureusement, les gros manteaux et les pulls de noël camouflent a peu près le pneu qui se forme autour de notre taille. On envisagera de perdre tout ca avant l’été.
6483782365_145d45eb89_b

2 – On peut boire un vin chaud en terrasse près du marché de Noël

Ha les marchés de noël, leurs petites huttes en bois et leurs cadeaux made in china traditionnels…  Il faut bien avouer que la seule chose vraiment intéressante, c’est le vin chaud, et les saucisses.
3205737427_48058dc32f_b

3 – L’hiver est la saison du fromage fondu

Dans le nord, on a parfois l’excuse météo pour s’enfiler une raclette en août, mais il faut avouer que les fondues et autres tartiflettes sont quand mêmes plus sympa quand il fait bien froid dehors.
5292779218_e7b38ac498_b
par fred_v

4 – On enchaîne les repas de fête

 

SI vous êtes comme moi, vous ne pouvez plus avaler de foie gras ou de dinde le reste de l’année tellement vous gavez en une semaine chrono, mais bon, le soir de Noël, faut pas déconner avec ça, tout doit y être et tomber dans estomac : foie gras, saumon fumé, huîtres, chapon, charlotte aux marrons, bûche, et j’en passe.
3228328632_085bb636cd_z
par fofie57

5 – On se réconforte avec une bonne soupe

 

Le seul plaisir non coupable de l’hiver : des bonnes soupes bien épaisses aux légumes d’hiver, qu’on boit dans le canapé en y trempouillant des tartines beurrées.
Ciocolatta crémeux
par fred_v

6 – On savoure un chocolat chaud en regardant tomber la neige

Idéalement, devant un feu de cheminée, mais je n’ai pas la chance d’avoir de cheminée pour l’instant. J’en profite donc quand je vais chez mes parents. Chez eux le chocolat chaud est remplacé par du thé, ce qui est pas mal non plus.
11634018244_5b78951c57_c
Photo par pavlinajane @Flickr

7 – C’est la période du Stollen

Cette infâmie cumule brioche, fruits confits, sucre glace et pâte d’amandes. C’est purement diabolique mais tellement bon. Les plus avertis d’entre vous auront noté qu’à moins de se rendre en Allemagne, le moyen le plus économique et qualitatif de s’en goinfrer est d’aller dévaliser Lidl, qui en propose un excellent pendant la période des fêtes.

Résultat du jeu concours!

Mon dernier jeu concours pour remporter un joli coffret de produits culinaires est fini, merci à tou(te)s ceux et celles qui ont participé et liké ma page Facebook, cela me permettra de la faire vivre un peu plus, en attendant que je me mette aux autres réseaux sociaux ^^! Pour déterminer le ou la gagnante, j’ai utilisé mon logiciel habituel de tirage au sort (The Hat), et le résultat est tombé!

C’est l’Or du blog 1,2,3 cuisinez la gagnante de ce jeu! Bravo à toi et j’espère que mon petit cadeau te plaira! Envoie moi vite ton adresse complète par mail à contact@notparisienne.fr pour que je puisse te l’envoyer!  Pour les autres, ne soyez pas trop déçu(e)s, le prochain jeu arrive très vite!

Alors à bientôt !!

Burger à l’ossau iraty et compotée de poivrons

Voilà un bon moment que je n’avais pas proposé de recette de burger! Oui, bon, 7 semaines sans burger pour vous ce n’est peut-être pas énorme, mais ça m’a semblé une éternité! Il était temps que je m’y remette!
Aujourd’hui je vous emmène au pays basque avec une recette à l’ossau iraty… Vous savez, ce fromage qu’on apprécie avec une confiture de cerises noires? Vous allez voir qu’il a d’autres atouts…
burger-ossau-iraty-3
J’avais eu l’occasion de visiter Bayonne et Saint Jean de Luz il y a quelques années pendant les fêtes de Bayonne et j’avais été enchantée par tout : les gens, les lieux magnifiques, mais encore plus par la gastronomie! Je réalise d’ailleurs que je ne vous en ai pas encore fait profiter mais il faudra bien que je vous propose un gâteau basque ou de l’axoa un de ces jours! En attendant, ce burger vous donnera un aperçu des saveurs locales, à travers ce délicieux fromage. Si vous en avez, n’hésitez pas à ajouter une pointe de piment d’Espelette pour un burger vraiment corsé !
 burger-ossau-iraty-2
P.S. : Toutes mes recettes de burger sont consultables ici!

 Burger à l’ossau iraty et compotée de poivrons

Pour la compotée de poivrons

  • 50 g de poivrons
  • 1/2 oignon rouge
  • 4 tomates cerises
  • 10 cl d’eau

Pour la sauce

  • 1/2 échalote hachée
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 pincée de sauge
  • 1 pincée de romarin
  • 1 pincée de thym
  • 2 c. à s. de mayonnaise
  • 1 c. à c. de purée de piment
  • 1 c. à c. de concentre de tomate
  • Sel, poivre

Pour le burger

  • 50 g d’ossau iraty
  • 2 buns

Pour la viande

  • 200 g de bœuf haché
  • 4 c. à s. de chapelure
  • 1/2 échalote hachée
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 c. à c. de purée de piment

Réalisez la sauce en mélangeant tous les ingrédients et mettez la au frais.

 Préparez la viande en mélangeant tous les ingrédients sauf la chapelure et réservez au frais. Mettez la chapelure dans une assiette.
 Émincez les poivrons et l’oignon et faites revenir 5 minutes avec un peu d’huile. Quand ils commencent à dorer, ajoutez l’eau et les tomates coupées en deux et laissez compoter jusqu’à ce que l’eau soit évaporée.
 Pendant ce temps, Tartinez les buns avec la sauce sur les deux faces.
 Faites chauffer une poêle avec un peu d’huile. Trempez les steaks dans la chapelure puis faites les revenir des deux côtés 1 minute à feu vif. Quand les deux faces dont dorées, déposez le fromage sur les steaks, Baissez le feu et mettez un couvercle puis prolongez la cuisson 5 minutes environ jusqu’à ce que le fromage soit fondu.

Déposez les steaks au fromage sur le pain, puis couvrez de compote de poivrons et Refermez avec l’autre partie du bun.

 Mangez vite.
 burger-ossau-iraty

Tag des fêtes de Noël

Source : Stephane Mignon @Flickr

Hello! Aujourd’hui on se retrouve pour un TAG sur Noël qui m’a été proposé par le très sympathique blog Grain de folie… Allez donc y faire un tour si vous ne le connaissez pas! Sans plus d’introduction , je vous propose donc mes réponses aux questions!

1 – Préfères tu rester en pyjama ou t’habiller pour le jour de Noël (lendemain du réveillon)?

Je préfère m’habiller, même si c’est beaucoup moins élégant que la veille au soir… Et comme je suis totalement perchée en mode série télé américaine famille du bonheur, je sors mon affreux pull de Noël pour l’occasion!

nancy-reagan-mr-t-santa1

 source : mentalfloss.com

2 – Si tu ne pouvais offrir un cadeau qu’à une personne cette année, qui serait-ce ?

ça serait quasiment impossible pour moi car je suis une accro à la tradition des cadeaux! J’aime autant les recevoir que les offrir et j’ai tendance à faire dans la quantité… Mais si vraiment je devais choisir, j’offrirais un cadeau à ma petite fille qui aura 3 mois au moment de Noël… Bien qu’à son âge elle s’en fiche complètement!

3 – Ouvres-tu tes cadeaux le soir du réveillon ou le matin de Noël ?

Dans ma famille, nous avons toujours agi comme si le Père Noël existait vraiment… C’est-à-dire que même si le plus jeune des enfants a  23 ans, on attend le matin de Noël pour ouvrir les cadeaux. On les dépose discrètement au pied du sapin en se levant et on prend l’air étonné en les voyant… Le plus dur est d’attendre devant la pile de cadeaux que les retardataires se lèvent pour pouvoir les ouvrir!

4 – As-tu déjà construit une maison en pain d’épice ?

Jamais, je ne suis pas sûre d’avoir la patience pour ce genre de réalisation… Mais je me déciderai peut-être dans quelques années pour faire plaisir à ma fille!

5 – Qu’aimes tu faire pendant les vacances de Noël ?

Je n’échappe à aucun cliché Noël… Je zone dans le canapé en pull à tête de renne devant maman j’ai raté l’avion, je me gave de truffes et petits biscuits et surtout je fête Noël au moins 3 ou 4 fois avec la famille, les amis… autant dire qu’à fin, l’overdose de foie gras me guette!

lowestoft-christmas-swim1

Source : lowestoftjournal.co.uk

6 – Quel est ta sucrerie ou ton plat préféré de Noël ?

Côté sucré, je ne suis pas fan des bûches qu’elles soient à la crème au beurre ou glacées… Je préfère de loin la charlotte aux marrons de ma maman… Au niveau du plat, j’aime les classiques comme la dinde aux marrons ou encore un parmentier de canard… Mais mon pêché mignon c’est plutôt le buffet d’apéro : je pourrais me gaver sans fin de toasts, verrines, feuilletés et petits fours en tout genres, je ne cale jamais!

star-wars-christmas-cake

Source : cloudnineconfections.ca

7 – Quel est ton film de Noël préféré ?

J’adore la tradition des films de Noël donc c’est difficile pour moi de choisir, mais je pense que ça serait Maman j’ai raté l’avion, car ce film a peuplé mon enfance! Côté dessin animé, j’adore le Noël de Mickey, où Picsou joue le rôle Ebenezer Scrooge dans l’adaptation d’un chant de Noël de Dickens.

8. Sucres d’orge ou bonhommes en pain d’épice ?

J’aime bien les deux, mais plutôt pour décorer le sapin que pour manger!

 

 

9. As-tu déjà fait un bonhomme de neige ?

J’en ai fait beaucoup quand j’étais petite avec mes frères dans le jardin ou encore en vacances à la montagne… Maintenant après presque dix ans passés en appartement, j’ai la chance d’avoir un jardin à nouveau… Qui sait, je vais peut-être m’y remettre cette année!

beach-snowman1

Source : panoramio.com

10. Préfères-tu le réveillon de Noël ou le jour de Noël ?

Je préfère le réveillon car cela me rappelle la magie de l’attente quand j’étais enfant… Je me revois émerveillée par la beauté des lumières du sapin et de la table de fête , puis au lit m’endormir avec des espoirs et des rêves de cadeaux plein la tête… Maintenant j’ai de la chance car le réveillon a lieu le 24 mais aussi 25 dans ma famille, c’est deux fois plus de bonheur!

 

11. Lumières blanches ou colorées ?

Colorées, je trouve ça plus chaleureux même si c’est un peu kitsch… De toutes façons, Noël n’est pas la fête du bon goût!

 

christmas-car-decorations-e1418943795159
 source : visualnews.com

Voilà, c’est fini, je pense que vous aurez compris que j’adore les fêtes fin d’année et que je suis totalement fébrile à l’heure qu’il est!

Je ne nomme pas de blogs car Noël va être dépassé, mais je serais ravie de lire vos réponses si certains ont envie de le faire! Si j’y pense je nommerai des blogs début décembre dans un an!

Joyeux Noël et résolutions 2014

Joyeux Noël tout le monde! Si vous êtes comme moi, à l’heure qu’il est vous devez être en train de cuver vous éveiller doucement et vous avalez votre quatrième café en attendant que tout le monde se lève pour ouvrir les cadeaux…

Pour patienter avant de déballer la rollex ou de trouver les clés de votre nouvelle Audi accrochée au sapin (j’ai toujours été une grande rêveuse), je vous propose mon petit bilan culinaire de l’année 2014. Souvenez-vous, il y a un an, j’avais pris sur ce blog un paquet de résolutions. Alors, tenues ou pas? Je vous dis tout sans tricher, promis!

– Essayer de réaliser un mojito moléculaire

J’ai totalement zappé cette résolution. Le fait d’avoir attendu un bébé jusqu’au mois d’octobre a bien sur rendu impossible ma consommation d’alcool la majorité de l’année, et en décembre je n’avais plus de menthe dans le jardin. Voilà pour mon excuse 🙂

– Tester 10 recettes de burger maison

Comme vous avez pu le découvrir avec mon burger au foie gras et pain d’épices ou mon burger d’automne aux noix et marrons, je me suis investie fond dans cet objectif… Amplement atteint puisque j’ai publié 19 recettes de burgers cette année !

napoleon

tumblr.com

– Inaugurer Big Fernand et Burger King à Lille

Totalement loupé ! Je n’ai absolument pas eu le temps d’aller chez Big Fernand, et le Burger King n’est finalement pas encore arrivé à Lille… Ce n’est plus qu’une question de mois maintenant, j’ai hâte 🙂

– Tester le bœuf de Kobé au Japon

Cet objectif vous donne une idée du voyage que nous projetions de faire en 2014, mais à 7 mois de grossesse faire 19 heures de vol et passer l’été avec 45 degrés à l’ombre ne m’a pas trop fait rêver finalement ! J’espère faire ce voyage en 2016, cela reste mon rêve absolu!

Cryinggifs_01_1
 Source : elle.com

– Atteindre 50 articles sur ce blog

Comme je vous le disais dans mon post d’anniversaire du blog, cet objectif est explosé puisque j’ai publié 267 articles à ce jour!

cersei
Source : gopixpic.com

– Tester 10 produits jamais goutés

Cette année, j’ai testé l’anone, la mangue, le tapioca, le lait d’amande, la pâte de sésame, les nashi, le thé matcha, la pâte à tartiner banania, le fenouil, la grenade, et j’en passe! Ça peut paraître surprenant de n’avoir jamais goûté de mangue ou de fenouil à plus de trente ans, mais c’est maintenant chose faite!

– Trouver la meilleure friterie de Lille

Je n’ai pas cherché aussi activement que je l’aurais voulu, mais j’ai trouvé une friterie que je vais élire la meilleure jusqu’à preuve du contraire : la friterie des lilas. Vraies frites de patates fraîches, portions gargantuesques et équipe sympa… Le seul reproche qu’on pourrait leur faire c’est de ne pas être installés dans une baraque à frites!

– Tester enfin mon siphon

Loupé… J’ai oublié cet objectif, mais je vais me reprendre et vous poster une recette dès le mois de janvier!

– Re-tenter de faire de la bière maison

(si vous avez déjà bu un verre de vinaigre, alors vous avez une idée du gout de ma dernière tentative, et vous savez donc que je ne peux que m’améliorer)
A cause de mon arrêt forcé de l’alcool, j’ai abandonné cet objectif, mais j’essaierai de m’y remette en 2015!

– Garder la ligne malgré les 9 défis ci dessus

Comment dire… J’ai pris 20 kilos mais ils sont liés à ma grossesse et non à ma cuisine, enfin c’est ce que je veux croire! Ils sont presque tous partis maintenant, mais je n’ai pas encore retrouvé un poids parfaitement identique à l’an passé, ça sera donc mon but du début d’année !

dodgeball
Source : 20th Century Fox

Et vous, aviez-vous pris des résolutions l’an dernier? Les avez-vous tenues?

Gâteau au citron vert et avocat

À quelques heures du réveillon de Noël, c’est un gâteau un peu inhabituel que je vous propose, puisque celui-ci est complètement vegan. Ça signifie qu’il ne contient pas de viande… Bon jusque là tout va bien! Mais il ne contient pas non plus de produit laitier, d’œuf ou même de miel… Là, ça se complique un peu! Vous allez voir qu’on peut obtenir une texture très agréable avec un ingrédient secret un peu particulier… L’avocat!

Bon, vous me direz qu’après mon brownie aux haricots rouges, plus rien ne vous surprend… Et vous avez raison, car j’adore ces recettes un peu farfelues, je suis tellement curieuse du résultat! Ici, le gâteau obtenu est bluffant au niveau de la texture! gateau-avocat-citron-vert

Au niveau du goût, la pâte est tout simplement délicieuse ! Quand à la garniture à l’avocat, elle est tout simplement surprenante. Lorsqu’on prend une bouchée qui mêle les deux préparations, c’est impossible de deviner qu’il y a de l’avocat, mon homme a même trouvé que le gâteau avait un goût de kiwi, c’est pour dire! Si vous goûtez juste la préparation à l’avocat, par contre, le goût d’avocat est bien présent!

Au final, je pense qu’il faut faire ce gâteau sans dévoiler l’ingrédient mystère pour avoir des avis vraiment sincères !

Personnellement, cela m’a donné envie de tester d’autres préparations du même type, j’ai déjà mes petites idées pour la suite!gateau-avocat-citron-vert-2

Avec cette recette, je participe au concours organise par le blog Sweet Food et la marque Keimling, qui a pour thème une recette de dessert vegan!

Bon réveillon à tous!

Gâteau à l’avocat et citron vert

Pour la pâte

  • 70 g de flocons d’avoine
  • 25 g de noix de coco râpée
  • 30 g de poudre d’amande
  • 2 c. à s. d’huile de noix
  • 6 cl de sirop d’agave
  • 3 figues sèches

Pour la garniture

  • 3 avocats bien murs
  • 3 c. à s. d’huile de noix
  • 2 c. à s. de lait de coco
  • 10 cl de jus de citron vert
  • les zestes d’un citron vert
  • 7 c. à s. de sirop d’agave

Dans un robot, mixez l’ensemble des ingrédients de la pâte. Tassez le mélange obtenu dans un plat.

Rincez votre robot et mixez maintenant les ingrédients de la garniture. Étalez-les sur la pâte.

Mettez au frais une nuit avant de servir.

gateau-avocat-citron-vert-3

Ma sélection de films de Noël

6576631175_47d0a44ebe_b
Photo par zigazou76 @Flickr
Ha, les vacances de Noël… On court partout pour trouver des cadeaux, faire la fête avec la famille, mais aussi les amis, proches ou de passage.. Du coup, le reste du temps, le plaisir c’est de cuver se reposer tranquillement, en revoyant pour la centième fois les films qu’on a aimés enfants, adolescents, adultes… Au fil des années la liste s’allonge et il faudra poser plus de jours pour avoir le temps de tous les voir!

Le Père Noël est une ordure

Un bon film humoristique français, du temps où les français savaient faire des films drôles (ou alors, j’étais trop jeune pour avoir développé mon sens critique)

A regarder en mangeant des doubitchous, ou un kloug

Elf

Un film américain pas franchement subtil, mais j’adore tellement Will Ferel que je ne peux pas résister!

A regarder en mangeant une assiette de spaghettis au sirop!

Maman, j’ai (encore) raté l’avion

Deux vrais classiques de mon enfance, vus, revus et re revus jusqu’à ce que la VHS commence à montrer des signes de  faiblesse.

A regarder en mangeant une pizza 4 fromages

L’étrange Noël de Monsieur Jack

Le mélange hasardeux de mes deux fêtes préférées, mis en images par mon réalisateur préféré, forcément, ça devait me plaire.

A regarder en mangeant un gâteau à la citrouille

Les Gremlins

Pour replonger dans les années 80 et se dire que finalement, mon chat n’est pas si insupportable que ça.

A regarder en mangeant après minuit

Les bronzés font du ski

Parce qu’on ne pourra plus jamais s’empêcher de crier « flexion, extension » à chaque fois qu’on ira au ski.

A regarder en buvant un alcool de crapaud.

Les 12 travaux d’Astérix

Les Astérix sont toujours sur-diffusés en période de noël, celui-ci est mon préféré avec Astérix et Cléopâtre.
A regarder en mangeant du sanglier of course

Le Grinch

Je saturais déjà fortement des mimiques de Jim Carrey à l’époque de la sortie de ce film, mais le Grinch étant une histoire traditionnelle américaine, on ne peut pas décemment y échapper.
A regarder en mangeant rien du tout, le Grinch ayant tout volé.

Le noël de Mickey

Le conte de Dickens en version Mickey, un autre classique de mon enfance.
A regarder en mangeant un repas gargantuesque

Harry Potter

Le premier Harry Potter est léger et fantastique comme tout bon film de Noël.
A regarder en dégustant des dragées surprise de Bertie Crochue, des ballongommes du Bullard, des chocogrenouilles, des patacitrouile, des fondants du chaudron et des baguettes magiques à la réglisse.

Edward aux mains d’argent

Un conte magique, qui m’a fait découvrir la poésie mélancolique de Burton.
A regarder en mangeant avec des ciseaux à la place des mains, donc certainement pas grand chose.

Charlie et la chocolaterie

On continue sur Tim Burton qui vous l’aurez compris est une de mes idoles, et on retombe en enfance avec ce film magique adapté du roman tout aussi magique de Roald Dahl.
A regarder en mangeant des chocolats

3615 code Père Noel

Je n’ai pas encore vu ce film mais c’est le prochain que je vais tester, et peut-être faire entrer dans la postérité de ma liste de films de Noel.