Sablés au melon, feta et pavot

Le melon, c’est bon, c’est bon, du moins quand il est bon! Quelle pitié, quelle rage et quelle désolation quand on salive d’avance sur un melon qui sent trop bon et que ce traître se révèle insipide, fadasse et plein d’eau… Malheureusement ça m’arrive souvent, j’ai beau lire les conseils sur internet je me trompe régulièrement  en les choisissant!
Ici, j’ai voulu donner du pep’s à un melon un peu tristoune en l’associant à de délicieux sablés au parmesan pour l’apéro. Le résultat était joli, appétissant et goûtu, mais le parmesan prenait pas mal de dessus sur mon melon faiblard.
Moralité, cette recette sera meilleure si vous réussissez à vous acheter un vrai bon melon qui a du goût! Comme quoi y’a pas de secret, c’est avec les meilleurs produits qu’on fait les meilleurs plats!
 sables-melon-pavot-3

Sablés au melon, feta et pavot

  • 1/2 melon
  • 130 g de beurre demi-sel mou
  • 1 sachet de parmesan râpé
  • 150 g de farine
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 c. à s. de graines de pavot
  • 1 c. à c. de miel
  • 200 g de feta
  • Sel, poivre
sables-melon-pavot
Mélangez le beurre mou en dés avec la farine et le parmesan. Ajoutez le jaune d’œuf et mélangez jusqu’à obtenir un mélange homogène. Formez alors un boudin de 3 cm de diamètre environ et mettez-le au frigo 1 heure enroulé dans du film alimentaire.
Préchauffez le four  à 180°C.
Sortez la pâte du réfrigérateur et coupez-la en tronçons d’un petit centimètre d’épaisseur environ.
Déposez ces palets sur une plaque allant au four et laissez 10 minutes environ jusqu’à ce qu’ils soient dorés, puis laissez refroidir.
Coupez le melon et la feta en petits dés.
Sur chaque sablé, déposez quelques cubes de melon, quelques cubes de feta. Ajoutez un filet de miel puis saupoudrez de sel, de poivre et de graines de pavot.
sables-melon-pavot-2

Barres de granola aux pruneaux et cranberries

Je suis toujours impressionnée par l’inventivité des célébrations locales liées à des aliments typiques des différents terroirs. Après la flambée de la Morteau, j’ai maintenant découvert l’existence du Pruneau Show, qui comme son nom l’indique est une grande fête en l’honneur des pruneaux. Voui voui.
Que voulez vous, il en faut pour tout le monde, et je ne jetterai pas la pierre aux habitants d’Agen car personnellement je suis fan de ces petits machins fripés.

Aujourd’hui je vais donc essayer de démonter aux sceptiques que le pruneau n’est pas qu’un remède pour les vieux qui veulent faire caca. En tout cas, on peut en faire de bonnes recettes et se régaler. Si en bonus ça débouche la rondelle facilite le transit hé bien tout le monde sera content!

La recette que je vous propose est un encas parfait pour le goûter, car il vous envoie juste la dose d’énergie pour finir la journée. Mais au petit-déjeuner elle conviendra tout à fait aussi, et tout le long de la journée aussi hein.

Ces barres se gardent super bien au frigo. Je ne suis pas sûre que la répression des fraudes validerait ce que je vais dire mais personnellement je les ai bien gardées 15 jours sans que leur goût ou leur texture se dégrade, autant dire que vous pouvez donc en faire d’avance!

Personnellement j’ai mis les barres à cuire 20 minutes, mais vous pouvez enlever 5 minutes si vous aimez les barres très moelleuses, ou en rajouter 5 pour un résultat plus croustillant.
  barre-granola-pruneau-cranberries-3

Barres de granola aux pruneaux et cranberries

barre-granola-pruneau-cranberries-2

Pour 24 barres

  • 280 g de flocons d’avoine
  • 300 g de pruneaux dénoyautés
  • 100 g de cranberries
  • 60 g de noix grossièrement hachées
  • 1 boite de 400 ml de lait concentré sucré
Préchauffez le four à 175 ° C. Tapissez un moule rectangulaire de papier sulfurisé légèrement huilé.

Mélangez les flocons d’avoine, les noix, les pruneaux coupés en tout petits morceaux, les cranberries et le lait concentré sucré dans un bol. Étalez ce mélange dans le moule , en tassant bien de façon uniforme dans les coins et sur les côtés.

Mettez à cuire au four 20 à 25 minutes jusqu’à ce que les bords soient bien dorées.
Laissez les barres refroidir pendant 10 minutes avant de tirer sur le le papier cuisson pour les retirer du plat.
Coupez en barres et laissez-les refroidir complètement avant de les stocker dans un récipient hermétique.
barre-granola-pruneau-cranberries
Source d’inspiration :

http://m.allrecipes.com/recipe/216930/cranberry-nut-granola-bars

Le parfait mojito sans alcool

Une chose que vous ne savez sans doute pas sur moi, c’est que je suis enceinte (mais plus pour très longtemps, ma fière descendance devant naître dans les semaines qui arrivent si j’en crois mon ventre qui ne passe plus les portes!). La grossesse est souvent décrite comme un long moment de bonheur mais cette définition est mensongère un peu exagérée. Il faut croire qu’après la naissance on ne retient que les points positifs, mais en tout cas pendant la grossesse je peux vous dire qu’il y a pas mal d’inconvénients, dont la majorité se situent au niveau alimentaire. Enfin, je ne vais pas vous faire un cours ou vous démotiver, juste vous dire que quand on n’a plus le droit de boire d’alcool et qu’on adoooore les mojitos comme moi, cette petite recette est l’une des plus goûtues et approchantes du cocktail original que j’aie réussi à faire.

Avis aux femmes enceintes, et à tous ceux qui ne boivent pas d’alcool mais aiment varier de l’eau et du coca!

mojito-sans-alcool2

Mojito sans alcool

Pour un verre

 

  • 2 de sirop de mojito
  • 2 cl de sirop saveur rhum
  • 1 cl de jus de citron vert
  • Eau gazeuse (Perrier, Salvetat)
  • 1/4 de citron vert en tranches
  • 8 feuilles de menthe
Versez dans le fond du verre les sirops et le jus de citron. Déposez ensuite les feuilles de menthe, puis le citron, et pressez l’ensemble à l’aide d’un pilon. Versez ensuite de la glace pilée presque jusqu’en haut du verre, et enfin allongez à l’eau pétillante.
mojito-sans-alcool

Grilled cheese au camembert et à la figue violette

Depuis ma première tentative de grilled cheese à la fourme  d’Ambert, il me tardait de tenter une nouvelle variante de cette spécialité américaine qui a conquis mon cœur pour toujours. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, le grilled cheese c’est un peu l’alter ego US de notre bon vieux croque monsieur, sans le jambon mais avec encore plus de fromage. Et bien sûr, grillé, comme don nom l’indique.
Me voici donc avec cette déclinaison gourmande et de saison, à base de camembert et de figue. Ne ratez pas les figues fraîches sur les étals, leur saison est si courte… La préparation est ultra simple pour un résultat ruche, onctueux, goûteux et dégoulinant, bref le paradis du mangeur de fromage!
Un seul conseil : payez vous un vrai bon claquos pour cette recette, bien fait et puant, le résultat n’en sera que meilleur!
  grilled-cheese-camembert-figue-3

Grilled cheese camembert figue

Par sandwich

  • 2 tranches de bon pain coupé
  • 4 tranches de camembert (1 cm d’épaisseur environ)
  • 1/2 figue violette
  • 1/2 c. à c. de romarin
  • 15 g de beurre bien mou
  • Sel, poivre

grilled-cheese-camembert-figue-2

Tartinez les deux tranches de pain avec du beurre ramolli, sur le recto et le verso.
Déposez la moitié du camembert sur une face, puis la demi-figue coupée en deux. Poivrez, salez, saupoudrez de romarin et ajoutez le reste du fromage.
Refermez avec l’autre moitié du pain beurré.
Mettez à chauffer une poêle à feu vif. Déposez le sandwich et couvrez.
Laissez 2 minutes puis retournez le sandwich et laissez cuire deux minutes également la deuxième face.
Dès que le pain a bien doré, servez avec une petite salade.
grilled-cheese-camembert-figue

Morteau à la braise ricotta pignons

morteau-ricotta
Jusque demain, c’est la fête de la Morteau! Après la tarte à la Morteau et à la bière proposée il y a 2 jours, je vous ai concocté une nouvelle préparation de mon invention…
La saucisse de Morteau fait partie de ces bonheurs de la vie dont je ne me lasse pas. Elle est grasse et fumée à souhait, ce qui lui donne son goût totalement dingue. On a tendance à la consommer cuite à l’eau avec des lentilles mais cette coquine a bien d’autres tours dans son sac et son goût se prête à plein de réalisations!

Au niveau cuisson, celle que je préfère et que je pratique presque exclusivement est la cuisson au four dans de l’aluminium, qui sublime totalement son goût et la caramélisé légèrement. Un régal… Pour la fin des vacances, je vous propose donc de décliner cette cuisson à la braise du barbecue, avec des saveurs estivales de ricotta et miel. Cette douceur est très simple à préparer et se picore avec bonheur!

  morteau-ricotta3

Morteau à la braise ricotta pignons

  • 1 saucisse de Morteau
  • 2 c. à s. de ricotta
  • 1 c. à c. de miel
  • 1 c. à c. de moutarde à l’ancienne
  • 1 poignée de roquette
  • Sel, poivre
  • 2 c. à s. de vinaigre balsamique
morteau-ricotta2

Enfermez la Morteau dans du papier aluminium. Mettez-la au four pour 1 h 30 à 180°C.
Pendant ce temps, mélangez dans un bol la ricotta, la moutarde, le miel, salez et poivrez. Dans un second bol, mélangez la roquette et le vinaigre balsamique, pas trop en avance pour que la salade n’ait pas le temps de s’abîmer.
Quand la cuisson est finie, coupez la saucisse de Morteau en tranches. Sur chaque tranche, déposez une cuiller de mélange à la ricotta, une pincée de pignons, quelques feuilles de roquette et piquez un cure dents. Servez immédiatement.

morteau-ricotta4

Tarte briochée a la saucisse de Morteau et bière

Au début de l’été, à chaque fois que je tombais sur l’émission Le Meilleur Boulanger, je découvrais une nouvelle recette que j’avais envie de tester. Après deux spécialités picardes,  la rabote picarde et le bisteu,  je me suis donc retrouvée prise d’une envie irrépressible d’une tarte à la Morteau. N’ayant pas vu la fin de l’émission en question, j’ai dû inventer ma propre version de ce plat, et le résultat a été à la hauteur de mes attentes : une pâte moelleuse et rustique, une saveur de bière et de fumé qui se mêlaient à la perfection… Bref, une tarte salée qui mérite sa place dans vos classiques, au même rang que les traditionnelles flammekueches et quiches lorraines!
Avec l’approche de la flambée de la Morteau ( qui démarre demain jusqu’au 24 août), c’est l’occasion de mettre ce produit à l’honneur alors lancez-vous!

tarte-morteau-biere-2

Tarte à la saucisse de Morteau et à la bière

 

Pour 4 tartes

Pour la pâte

  • 1 kg de farine
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 40 cl de lait tiède
  • 70 g de levure de boulanger
  • 1 bonne poignée de sucre
  • 300 g de beurre
  • un peu de sel

Pour la garniture

  • 1 saucisse de Morteau
  • 1 gros oignon émincé finement
  • 20 cl de bière blonde
  • 4 c à s de ricotta
  • 4 pincées de Gruyère râpé
  • Sel, poivre

Délayez la levure dans le lait.
Versez dans un grand saladier la farine, les jaunes d’œufs ainsi que le lait avec la levure et le sucre.
Mélangez à la cuillère en bois puis pétrissez à la main pendant 10 mn.
Quand la pâte est homogène, ajoutez le beurre ramolli et le sel.
Pétrissez 10 mn et formez 4 boules.
Couvrez d’un linge propre et laissez doubler de volume environ 1 heure

Ensuite, étalez ces 4 boules sur une plaque couverte de papier sulfurisé et laissez reposer 30 minutes.

Mettez à pré cuire au four préchauffé à 200°C pendant 10 minutes. La pâte doit commencer à se solidifier mais rester blanche. Pendant ce temps, coupez la saucisse de Morteau en 4 dans la longueur, puis en tronçons d’1 cm d’épaisseur.

Mettez-les à revenir dans une poêle sans matière grasse. Au bout de 5 minutes, ajoutez l’oignon. Laissez revenir 5 à 10 minutes de plus jusqu’à ce que l’oignon soit doré.

Si la Morteau a rendu beaucoup de gras, Égouttez la au maximum. Versez alors la bière, couvrez et remettez a cuire 10 minutes. 
Salez, poivrez, ajoutez la ricotta et mélangez. Stoppez tout de suite la cuisson et répartissez ce mélange sur les pâtes.
Saupoudrez de gruyère râpé et enfournez pour 8 minutes, jusqu’à ce que le gruyère soit bien fondu.

 

tarte-morteau-biere

Cookies tomate séchée olive noire origan

Ce que je vous ai bricolé pour aujourd’hui, c’est un peu un mariage entre l’Italie et les États-Unis… Un mariage qui peut sembler improbable mais pas tant que ça, quand on sait que la pizza est presque plus un plat national aux States que dans son pays d’origine! Si vous suivez un tant soit peu ce blog, vous aurez sûrement remarqué que j’affectionne particulièrement les cookies : Cookies vanille-amande, cookies aux smarties…  Aujourd’hui je vous propose une variante salée de ces petits biscuits. Si leur forme ressemble à s’y méprendre à celle des cookies sucrés, la texture est plus moelleuse que la version dessert. Vous pourrez picorer ces petits gâteaux tièdes ou froids à l’apéro, le goût du parmesan ressortant plus à mon goût en les grignotant froids.

Pour donner plus de saveur et d’équilibre à mes plats, ma grande manie du moment est d’utiliser en partie de la farine complète dans mes recettes. Mais si vous n’en avez pas et voulez vous simplifier la vie, vous pouvez tout à fait n’utiliser que de la farine blanche, en additionnant bien sur la quantité de farine blanche prévue à celle de farine complète !

cookies-tomate-sechee

Cookies tomate séchée olive noire origan

 

  • 100 g de farine
  • 50 g de farine complète
  • 80 g de beurre demi sel
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 40g de poudre de noisettes
  • 2 oeufs
  • 100g de tomates séchées à l’huile
  • 12 olives noires
  • 1 c. à c. de thym
  • 1 c. à c. d’origan
cookies-tomate-sechee-2

Égouttez les tomates sur du papier absorbant.
Dans un bol, mélangez le beurre en petits dés, les farines, la poudre de noisette, le parmesan et la levure. Mélangez bien puis ajoutez les œufs, puis les tomates coupées en tout petits bouts et les olives émincées finement.
Réservez la pâte obtenue au frais pendant 20 minutes.
Préchauffez le four à 210°C.
Formez de petites boules et disposez-les sur une plaque allant au four en les espaçant bien, puis enfournez pour 10 minutes. La pâte va s’étaler toute seule en cuisant et former de beaux cookies.

cookies-tomate-sechee-3

Résultat du jeu concours!

Mon jeu concours pour remporter un joli coffret de produits culinaires est fini, merci à tou(te)s ceux et celles qui ont participé et liké ma page Facebook, cela me permettra de la faire vivre un peu plus! Pour déterminer le ou la gagnante, j’ai utilisé mon logiciel habituel de tirage au sort (The Hat), et le résultat est tombé!

C’est Cuisinedamour la gagnante de ce jeu! Bravo à toi et j’espère que mon petit cadeau te plaira! Envoie moi vite ton adresse complète par mail à contact@notparisienne.fr pour que je puisse te l’envoyer!  Pour les autres, ne soyez pas trop déçu(e)s, le prochain jeu arrivera très prochainement!

Alors à très bientôt !!

Cheesecake fraise rhubarbe

La rhubarbe est l’un des rares fruits qui pour une raison qui m’échappe, prospère et prolifère dans nos froides régions du Nord, de Picardie et d’Alsace. Il faut croire que ce fruit arrive à se nourrir du soleil qui est dans nos cœurs ! D’ailleurs si l’on veut être strictement exact, la rhubarbe n’est botaniquement pas un fruit mais un légume. Elle a juste été enregistrée officiellement comme fruit parce qu’on l’utilise dans les préparations sucrées…
Il faudra que je me risque à en cuisiner une variante salée un de ces jours!
Pour l’heure, je suis restée classique puisque je vous propose aujourd’hui des mini-cheesecakes au coulis fraise rhubarbe. Un régal bien frais que vous devriez adorer!
  cheesecake-fraise-rhubarbe-3

Cheesecake fraise rhubarbe

Pour le biscuit :

  • 100 g de beurre
  • 200 g de biscuits petit-déjeuner aux fruits secs
Pour l’appareil : 
  • 300 g de Philadelphia
  • 15 cl de crème liquide entière
  • 50 g du coulis
  • 3 œufs
  • 75 g de sucre
Pour le coulis
  • 250 g de fraises gariguettes
  • 100 g de rhubarbe
  • 2 c. à s. de citron
  • 60 g de sucre en poudre
  • 10 cl d’eau minérale

cheesecake-fraise-rhubarbe

Mixez le beurre fondu avec les biscuits. Tassez le mélange obtenu dans 6 moules et réservez au frais.
Prélevez 6 jolies fraises et mettez les de côté. Mixez les fraises restantes avec la rhubarbe, le jus de citron et le sucre.
Réservez dans un bol au frais.
Préchauffez le four à 180°C.
Mixez le Philadelphia avec la crème fraîche et le sucre. Ajoutez les œufs un par un toujours en mixant. Ajoutez enfin 50 g du coulis obtenu avant.
Versez ce mélange sur le biscuit et enfournez pour 40 minutes.
Laissez refroidir ensuite et mettez au frigo pour une nuit. Servez avec le coulis de fraise rhubarbe versé dessus ou comme moi, versé dans un trou creusé au centre de chaque cheesecake.
cheesecake-fraise-rhubarbe-2